Les échanges c'est la vie, Tricot

Le beau Couagga

E1F8BD40-DB04-4D07-B4F5-2415E13343AA.jpg

A l’origine

Je suis depuis un bon moment sur Instagram la créatrice des « Figues de Barbarie ». Elle fait de très jolies choses en déco pour les enfants ( mais pas que ) et propose des kits pour réaliser certaines pièces, avec comme idée de nous faire rebroder certains éléments. Elle ne tricote pas et nous avons convenu d’un échange.

Au départ, je voulais lui proposer un des châles que j’ai tricoté mais que je ne porte plus , non parce que je ne l’aime pas ( quand je n’aime pas un projet, il retourne en pelote avant la fin) mais parce qu’à une époque, je me suis mise à tricoter frénétiquement tout un tas de châles. Un peu refroidie par mes premiers pulls et gilets qui allaient à mes copines, à ma mère, à ma belle-mère mais pas à moi…

Mais elle ne supporte pas la laine et m’a demandé s’il était possible de lui tricoter quelque chose en fibre végétale. Elle était tombée amoureuse d’un châle que j’ai testé autour de noël.

Le patron

509546B9-49FD-46B5-8C8D-BE834C624F95
Je me suis rendue compte trop tard qu’aucune photo ne montre le châle en entier : Il manque sur l’image les deux premières sections

Il s’agit du châle Couagga designé par ma copine Folie0rdinaire. Ma version pour le test se trouve ici, si vous voulez jouer les curieuses.

Ce patron se tricote de haut en bas, on commence avec peu de mailles pour terminer avec plus de 400. Il propose une alternance de jersey  et de rangs raccourcis en mousse (  8 sections réparties entre les deux côtés du châle), ce qui est parfait pour mettre en valeur les fils changeant ou à speckles ( petits éclats de couleurs)

Il est vraiment très grand car il grignote 2 écheveaux d’une couleur et 1 autre d’une couleur constratante.

Enfin, normalement, il est terminé par une bordure dont le motif se fait à l’aide de côtes.

Le fil

BD226FAE-06D9-4BF5-90CE-EA64CD9C814C
A la fin, ça donne un joli petit tas de fil à rentrer mais ça vaut le coup !

J’ai écumé le net pendant une bonne semaine pour trouver un fil végétal, dans les couleurs que Florence m’avait demandé. Il me fallait un fil type fingering, avec un gris et un jaune. Mais surtout, je voulais un fil gris nuancé ou au moins chiné pour que les parties en jersey soient bien mises en valeur.

J’ai trouvé mon bonheur chez Laine et Tricot, un fil de la marque BC Garn, mélange de 50 % coton et de  50 % lin : Allino. Son échantillon est de 22 mailles pour 10 cm et il se tricote en 3/ 3,5.  j’ai utilisé un peu plus de 4 pelotes de gris foncé et un peu plus 3 de moutarde. Mais j’ai dû modifier une partie du patron. Je vous explique ça un peu plus bas.

Le gris se nomme poétiquement « CL 08 » ( gris foncé sur laine et tricot) et le jaune « CL21 » ( moutarde sur le site)

La patte de la Linotte

728FA568-FA52-48C9-AAA0-91321BDF573E

Lors du test, avec l’accord de Mylène, j’avais modifié une partie du patron. Normalement, la bordure est une icord tricotée au fur et à mesure des rangs. Mais je n’arrivais pas à avoir un joli résultat. D’un côté c’était trop serré et de l’autre trop lâche. J’ai donc fait une bordure de 3 mailles de mousses.

Mais surtout, je ne me sentais pas de faire la bordure avec le motif du patron, je me trompe dès que je compte de la dentelle, et à l’époque, je n’aurais pas eu le temps de la tricoter.  C’est d’ailleurs depuis ce châle que mon épaule me fait très réguièrement souffrir : à force de tricoter tous les jours comme une malade pour être dans les temps, une méchante tendinite s’est installée durablement… Ce n’est pas la faute du modèle, c’est juste que je me suis mise une pression monstre à l’époque et que ça a coïncidé avec le moment où la courbe de poids de Eliott s’était enfin envolé et qu’ il réclamait avec beaucoup d’insistance nos bras…

Florence avait vraiment aimé la  simplicité de ma version, j’ai donc tout reproduit à l’identique.

Par contre, mon échantillon est très différent.Je me retrouve au final avec un fil bien plus épais et plus lourd que ce qui est prévu par le patron. Et surtout, j’ai un échantillon de 20 mailles pour 10 cm au lieu des 24 mailles du patron.  Je vais être honnête, j’ai commencé par me tromper : il fallait répéter 10 fois un groupe de deux rangs et j’ai tricoté uniquement 10 rangs pour les deux premières sections de jersey. Je me suis rendue compte de mon erreur en relisant les explications mais j’ai assez vite compris pourquoi : la hauteur des sections en questions étaient quasiment la même que celles de ma première version du patron. J’ai longuement hésité à tout défaire et recommencer. Mais vu la quantité et donc le poids du fil que j’avais déjà utilisé, j’ai eu peur que le châle ne soit beaucoup trop lourd.

J’ai donc continué mais en rajoutant deux rangs de plus par sections de jersey suivantes. Evidemment, je n’avais pas assez de mailles pour les sections de rangs raccourcis que j’ai donc dû adapter en tournant un peu plus tôt à chaque fois, pour essayer de garder le nombre de rangs. Je ne peux pas vous le détailler ici parce que je l’ai fait un peu à l’arrache, au feeling, au fur et à mesure.

Au final, mon châle est presque aussi long que celui de mon test mais un peu moins haut. Pour un châle triangulaire, je ne trouve pas ça gênant. Je préfère les châles très longs et relativement étroits. J’espère qu’il va plaire en l’état à sa destinataire !

Epic Fail ?

Du point de vue de mon épaule, oui. J’avais commencé avec un autre fil mais je n’aimais pas le rendu.  J’ai donc tout défait et je suis repartie en quête d’un autre fil. Cela m’a amené au mois de Mai et niveau boulot, ça devient très chargé jusqu’au début de Juillet. J’ai donc dû le mettre de côté et comme le temps avançait vraiment très vite, et que je ne voulais pas envoyé ma partie de l’échange trop tardivement, je me suis remise à tricoter trop longuement. Pour arranger le tout, les rangs sont vraiment très longs à partir de l’avant dernière section… L’ensemble m’a obligé à lever le pied et je n’ai pu le terminer que fin Juillet en tricotant très peu de rangs à chaque fois.  D’ailleurs ça m’inquiète pour l’avenir parce que j’ai besoin de mes cessions de tricot pour décompresser !

DFAF444A-5B37-4EDC-B5D2-BFE7F6D1C3D7
Je ne suis pas du tout la reine de l’épinglage, loin de là mais Couagga est facile à bloquer ! Commencez par le haut en étirant bien. Puis étirez la pointe le plus possible puis chacun des « petits » côtés. Bon en même temps, on ne peut pas vraiment dire que Couagga a de « petits côtés » ‘^_^

Du point de vue du projet en lui même : pas du tout. Je suis très contente du résultat. Le fil est lourd, bien plus lourd que ce qu’il devrait, mais une fois bloqué, il a un drapé très sympa.  Et même s’il y a du lin dedans, il est très agréable à porter. Par contre, je ne sais pas si je ferai un pull dedans à cause de son poids… Quant aux couleurs, je les trouve plutôt lumineuse et elles me plaisent bien.   C’est vraiment un combo que j’aime beaucoup. Bon, n’importe comment, un combo avec du moutarde dedans, en général, ça me plaît beaucoup !

Les photos portées

J’ai dû me débrouiller sans le zhomme qui geekait avec ses potes, alors il y en a peu mais je pense pas que ça vous aidra à vous rendre compte de ce que ça donne…

Je vous passe le récit de mes déboires aventures à base de retardateur, et d’appareil photo posé en équilibre sur une chaise de bar avec un bébé rampeur d’un an autour des pattes ‘^_^ Mais je vous rassure aucun appareil photo bébé n’a été maltraité dans l’opération….

E37250D1-A0DA-4112-BD13-2A812EC9CF32
En mode selfie sans tête dans la cuisine ‘^_^

Par contre, le seul endroit où j’ai pu poser pour avoir un fond acceptable, c’est sur mon canapé ‘^_^ , la salle de jeu des enfants étant envahie par une bande de rôliste en mode hard gameur depuis 4 jours…. Ne vous inquiétez pas, on n’a pas vendu mes grands, on les a juste envoyé en vacances ;op

E0B1AC75-0519-4F4C-88C5-9AF4210C990E
Comme je n’aime pas porter les châles avec une trop longue pointe devant, je replie le haut , ici les deux premières sections de rangs raccourcis. Du coup, ça fait une double épaisseur toute douillette autour du coup !

3 réflexions au sujet de “Le beau Couagga”

  1. Il est super beau! Je compatis pour la douleur à l’épaule, moi c’est le crochet qui a tendance à me faire mal au poignet alors je limite pour ne pas me retrouver vraiment mal!
    Longue vie au nouveau blog!

    J'aime

    1. Tu as bien raison ! Il faut faire des pauses et on m’a conseillé des étirements après les longues cessions. Il doit y avoir des exercices aussi pour le poignet. J’espère que ça ne va pas prendre trop d’ampleur pour toi !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s