Tricot

Sortir de sa zone de confort : test pour Fibertales

A l’origine

J’ai découvert le podcast de Fibertales ( en anglais) alors que je faisais passer les oraux du bac au mois de Juin. Je cherchais un podcast dans l’esprit de celui de Bmandarine que j’adore. J’ai aimé ce patron dès qu’elle en a parlé, dans les épisodes où elle montrait son avancée. Ce n’est pas le genre de forme que je porte habituellement mais j’avais envie d’un gilet cropped à porter par dessus mes robes et mes jupes taille-hautes.

Et comme j’avais très envie de tester la « soft donegal » vendu par la boutique Retrosaria Pomar ( au Portugal, je vous en ai parlé au moment de mon dernier article chaussettes), et que le fil correspondait à l’échantillon, j’ai guetté l’appel au teste avec beaucoup d’enthousiasme et d’impatience.

Le patron

Fotor_153812999222198

Il s’agit donc du cardigan FJER que vous pouvez trouver ici en anglais sur ravelry.

Alors, autant vous prévenir tout de suite : ce patron est intégralement cousu. Même la bande de boutonnage. Et on n’est pas sensé relever les mailles des manches non plus ( mais elles sont tout de même tricotées en rond …. ouf ! ) . Et c’est un bottom up, pour couronner le tout ‘^^. Bref, il faut une sacrée dose de motivation, pour l’adepte du sans couture que je suis ;op… Mais la version de la créatrice me plaisait tellement que j’ai fait fi de tout ça …. Bon, j’ai quand même un peu souffert, hein…surtout au moment de la bande d’encolure …Mais quand on aime….

Ce patron vaut le coup qu’on s’accroche, il est plein de jolis détails  ! J’ai tricoté des côtes que je ne connaissais pas : sur l’envers, on alterne des mailles endroits et des mailles envers et , sur l’endroit, on tricote tout à l’endroit ( il me semble qu’on appelle ça des côtes brisées en français mais j’ai un doute). Ça fait passer les côtes du bas du corps et des manches plus vite. Par contre, si le tricot ne roulotte pas, ça ne resserre pas du tout. Ce qui, ici, est parfait, je vais sans doute les réutiliser à l’avenir !

Fotor_153812996282445

Ce qui fait tout le charme de ce gilet, c’est l’emploi du point texturé qu’on retrouve sur les côtés du gilet et qui borde les emmanchures. C’est une sorte de torsade très simple : on laisse tomber la maille sur le devant ( enfin, si votre laine n’accroche pas comme la mienne, il vaut mieux la mettre sur une aiguille auxiliaire tout de même ‘^^) , on tricote les quelques mailles suivantes puis on la récupère. Pour qu’elle soit correctement étirée, sur le rang précédent, on entoure deux fois le fil au moment de la tricoter. Le patron propose un lien vers une vidéo qui présente la technique de manière plus claire que mon petit bla-bla ;op .

Fotor_153812997922319

 

La bande d’encolure, j’ai déjà dit qu’elle était tricotée séparément ? , est constituée de quelques côtes et se termine par une icord qu’on tricote à la fin ou début du rang, suivant qu’on soit sur l’endroit ou sur l’envers du travail.

Fotor_15381300104141

 

 

En ce qui concerne la construction, le dos et le devant sont de simples rectangles. Les seules diminutions  concernent l’encolure et son joli V.

Fotor_153812991587166

Pour éviter une paire de couture, on peut rabattre les épaules à 3 aiguilles.

Le fil 

La soft donegal est un fil mèche, qui vient d’Irlande comme son nom l’indique. J’ai choisi du bleu parce que je me suis dit que ça irait avec beaucoup de choses dans ma penderie. Il contient encore énormément de Lanoline (l’huile de filage). Au toucher, il donne donc l’impression d’être un peu gras. L’avantage est qu’il ne se dédouble pas comme les autres fils mèches qui sont parfois un peu pénible si on pique devant. La sensation est très étrange ‘^^ mais on s’y fait rapidement et ce n’est pas non plus du beurre, hein ! Et ça ne tâche pas ;op

Au blocage, il devient très doux et gonfle beaucoup. Mon gilet, même si la laine est rustique, est un vrai doudou. Les couleurs de la palette sont, toutes, chinées : dans ce bleu, il y a des « boulettes  » de blanc et de noir.

Je l’ai tricoté en 3,25 pour avoir le bon échantillon.

La patte de la Linotte 

J’ai fait ma rebelle et j’ai relevé les mailles des manches, avec l’accord de la créatrice. Je n’ai pas osé tricoté le dos et les devants en une seule pièce, parce que la couture permet à la pièce de se tenir et que j’ai eu peur que le point des côtés ne déforment le gilet sans elle.

J’en ai d’ailleurs relevé 73 pour que mes bras passent ( c’est à dire le nombre de mailles requis par la taille du dessus à une maille près) : je vous explique pourquoi juste après.

J’ai caressé l’idée de relever les mailles de l’encolure pour tricoter la bordure dans l’autre sens mais bon, c’est un test tout de même, alors j’ai été sage… Et je ne le regrette pas. C’est bien plus joli comme ça… Même si j’ai pesté, c’est allé beaucoup plus vite que ce que je ne le craignais. Pour me simplifier la vie, j’ai utilisé une paire de doubles pointes courtes au lieu de mes aiguilles circulaires ( Merci Aude de me les avoir prêtées ! ) : rien de plus pénible que de s’emmêler dans son câble quand on tricote 4 ou 5 pauvres mailles esseulées.

J’ai dû adapter la première partie des demi-devants puisque je n’avais tout à fait le bon échantillon en hauteur pour 10 cm : j’ai tricoté un peu plus des 22 cm requis par ma taille avant de commencer les diminutions d’encolure. Mais rien de bien méchant. Du coup, mon décolleté est un peu moins profond mais ça ne me dérange pas .

Epic fail ? 

Le fil n’est pas forcément le meilleur choix pour mettre en valeur les détails du patron. Je suis donc partagée : c’est un doudou mais par exemple, on ne voit pas bien les côtes et certaines parties du point texturé : le plus flagrant est au niveau des emmanchures.

Fotor_153812994571945

J’aurais dû choisir une autre taille à cause de ma carrure : mes épaules sont un peu trop larges pour la taille M ( qui est parfaite pour tout le reste), ça tirait un peu et j’ai donc dû relever plus de mailles pour les manches.

Mais le vrai soucis, c’est que je ne suis pas sûre d’aimer le rendu de ce gilet sur moi. Sortir de sa zone de confort c’est bien … le plus souvent. Par exemple, je ne pensais pas que je mettrais autant mon boxy. Je suis bien contente d’avoir été téméraire à l’époque…

Par contre, cette fois, je ne suis pas vraiment convaincue. Finalement, la forme ne va pas avec mes jupes tailles hautes, sur mes robes, j’ai l’impression de reprendre virtuellement les kilos que je suis en train de perdre. Ce n’est absolument pas la faute du patron : c’est juste qu’apparemment, ce n’est pas mon style ( logique, puisque je voulais essayer de changer) et il n’est pas exactement morpho-compatible. Je vais attendre de voir s’il sort de son tiroir cet hivers ,et si ce n’est définitivement pas le cas, je pense que je le revendrai au prix de la laine ou que je l’offrirai… A voir donc… On peut pas gagner à tous les coups, hein ? ‘^^

Les photos portées

Allez, je vous laisse juger…

Fotor_15381290045941
Sur celle-ci, ça va encore, mais c’est aussi une question d’angle de prise de vue

Mais si on change l’angle bof bof je trouve :

Fotor_153812904589831
J’ai l’impression d’avoir pris 5 kg là… et j’ai peur que ce soit vraiment plus près de la réalité de ce que ça donne porté

Voire même :

Fotor_153812987774436

Une petite de dos

Fotor_153812897927225

Et plus important, pour vous montrer les jolis détails ….

Fotor_153812989179033

Cette encolure !!!!

IMG_20180928_123250_275
Peut être que la solution est de le porter ouvert… j’ai essayé une après-midi, il ne tombe quasi pas des épaules

Et voilà ! Je suis en ce moment sur un autre test, j’espère que je serai davantage convaincue par mon choix. Encore une fois, ce n’est pas à cause du patron qui est très sympa et qui va vraiment bien à la créatrice : c’est juste que j’aurais sans doute dû réfléchir davantage avant de me proposer…

Sur ce, bonne semaine !

Publicités

1 réflexion au sujet de “Sortir de sa zone de confort : test pour Fibertales”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s