Tricot

Ma petite robe presque noire… en tricot !

A l’origine

Ça fait des mois que cette robe est terminée, bloquée et que ses fils sont rentrés. Des mois que je devais faire les photos ‘^^. Et puis ,il s’est passé 3 semaines avant que je ne les traite  ‘^^… Mais il y a pire, j’ai fini un châle en février et il n’est toujours pas bloqué ‘^^ On y croit avant Janvier ? 

J’ai tricoté cette robe en duo avec mon amie Simone, l’hivers dernier. Enfin… j’ai commencé à la tricoter le 17 février et j’ai rabattu la dernière maille le 24 Mai. Pile quand il commençait à faire  trop chaud pour prendre des photos ‘^^. Le blocage a attendu une paire de semaine, mais je me suis forcée à le faire assez rapidement.

En fait, au départ, je ne voulais pas tricoter une robe mais un poncho à partir d’un pull construit avec un yoke. Mais environ au bout de 15 cm en dessous des emmanchures, j’ai été prise d’un énorme doute. J’ai eu peur d’avoir poursuivi trop longtemps les augmentations. Alors je l’ai mise en pause, pour terminer d’autres projets urgents. En fait, je savais qu’il fallait que je détricote ces fameux 15 cm et j’étais en panne de motivation. J’aurais pu tout simplement faire la version d’origine, un pull, donc. Mais je n’étais pas sûre de le porter…. Alors je me suis décidée pour une version robe.

Le patron 

Je suis partie du très célèbre « Branches and Bud », de Carrie Bostik Hoge, disponible en anglais et en téléchargement payant sur Ravelry. C’est un pull  en jersey qui se tricote sans couture de haut en bas (top-down), avec un empiècement ( ou yoke) en jacquard à deux couleurs. L’encolure, le corps et le bas des manches sont bordées de côtes 2/2. On commence par la bande de côtes de l’encolure, puis on fait le yoke, puis on sépare les manches sur lesquelles on revient à la fin.

Le jacquard de l’empiècement se tricote en deux couleurs sans que l’on ait besoin de croiser les fils et il monte très vite. On fait des augmentations tout autour du pull entre chaque répétition du motif, ce qui en fait un pull très féminin. Et cette partie-là monte vraiment très vite. C’est un bon projet pour s’essayer à cette technique.

Fotor_154365990174240

L’encolure, le corps et le bas des manches sont bordées de côtes 2/2.

Fotor_154365993273025

Les fournitures

Fotor_154367986867176

J’ai utilisé un mélange coton et acrylique de chez Sosterne Greene (mélange qui ne se fait apparement plus) pour la couleur principale. Il donne un joli aspect chiné une fois tricoté. Je l’avais acheté il y a deux ans en Novembre, à Paris, initialement pour tricoter une marinière avec du vert en couleur secondaire.

Pour la couleur contrastante, j’ai essayé de voir ce que donnait les rayures que j’avais prévues mais le vert n’était pas assez clair et ne serait pas ressorti. Alors je me suis rabattu sur les restes de mon mailin sweater, que je vous avais présenté ici : de la « laine et coton » de phildar, coloris « camomille ».

J’avais peur que le rendu ne soit raide, mais après le blocage, la robe a poussé juste ce qu’il fallait en largeur et le drapé n’est pas trop mal. Ma robe sera parfaite pour cocooner à la maison, ce qui était l’objectif initial de ce projet.

La patte de la linotte 

Je n’ai pas fait les côtes, j’ai monté le nombre de mailles qui correspondait à la section suivante et j’ai suivi le patron jusqu’à la séparation des manches sans rien changer.

Ensuite, au lieu de faire le corps, j’ai fait mes petites manches : je ne voulais pas de manches longues, parce que je n’étais pas sûre d’avoir assez de fil pour faire une version robe,  que je me suis dit que la pièce serait trop lourde avec des manches longues et que j’ai eu peur d’avoir trop chaud ( le fil comporte beaucoup d’acrylique, et ça me fait transpirer… )

Fotor_154368000792635

J’ai ensuite repris le corps et j’ai filé tout droit. Pour terminer par une bande de côtes 2/2 mais beaucoup plus courtes que ce qui est préconisé par le patron du pull. Je pense que c’est plus joli ainsi.

J’aurais voulu lui faire un grand col en mousse, bien long et bien mou. Mais je n’avais définitivement plus assez de fil. C’est là que j’ai appris que le fil ne se faisait plus, et j’ai lancé un appel désespéré sur IG mais personne n’y a répondu. ( SI tu me lis et que tu as une paire de ces pelotes qui traînent quelque part, je serai ravie de te les racheter pour faire ce pauvre col). Je l’ai donc laissé à cru en comptant sur le blocage pour qu’il ne roulotte pas ( Et ça a fonctionné).

Fotor_154365991559375

Epic fail ? 

Pendant tout mon tricot, j’ai cru qu’elle serait trop large. Une fois finie, quand je l’ai essayé,elle était trop ajustée au niveau de la poitrine. Alors j’ai bien tiré dessus au blocage et finalement cette partie est parfaite. Ouf !

Par contre, je regrette de ne pas avoir cintré la taille, je trouve qu’elle fait un peu sac, portée toute seule. Heureusement, mon gilet jaune lui va très bien au teint ! Je pensais d’ailleurs entre autre à cette robe, quand j’ai choisi de le tricoter de cette couleur. Vous verrez ce que je veux dire avec les photos portées ^^

Pour le reste, il y a des plis au niveau des manches mais c’est parce qu’il aurait fallu faire une taille de moins à ce niveau là, ce qui est impossible avec un patron de yoke en jacquard : je n’aurais pas eu le bon nombre de maille, les augmentations n’auraient été régulièrement réparties et ça aurait été plus bizarre encore. Sans doute qu’avec des manches plus longues ( 3/4 par exemple), avec le poids, ça aurait fait moins de plis. Mais comme elles sont cachées sous les manches … ;op Fotor_154367992758291

 

Les photos portées 

Je commence par vous montrer ce qu’elle donne sans gilet :

Fotor_154367996200594
Elle me fait visuellement prendre quelques kilos, je trouve…

Elle est seyante de dos, par contre. Sans doute parce qu’il n’y a pas d’augmentation au niveau du postérieur…

Fotor_154367994753372
La ligne qu’on voit au milieu du dos, correspond la pliure de la robe : elle est restée sagement pliée de début Juin à …. Novembre ‘^^

Un petit close-up sur le joli yoke ^^

Fotor_154367990214112

Mais c’est avec mon gilet couleur de soleil que je trouve qu’elle se révèle. Qu’est ce que vous en pensez ? En tout cas, une paire de collant en laine et hop  : confort assuré !

Fotor_154367999007763

Le prochain article vous présentera mon swap avec Lizon Lisette : je dois encore traiter les photos mais j’ai réussi à en prendre quelques unes ce matin !

 

Bonne fin de week-end !

 

10 réflexions au sujet de “Ma petite robe presque noire… en tricot !”

  1. Je la trouve superbe, les p’is Aux manches ne me gênent pas du tout, et comme tu es toute mince, elle te va vraiment bien. Avec le gilet elle est topissime !
    Bravo 🙂

    J'aime

  2. Je la trouve superbe, les p’is Aux manches ne me gênent pas du tout, et comme tu es toute mince, elle te va vraiment bien. Avec le gilet elle est topissime !
    Bravo 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s