Crochet

Ma petite collection été/automne 2021 : la blouse désinvolte hackée version…. jesaispluscombien ;op (1)

A l’origine

Je suis tombée amoureuse d’une robe cousue par m.a.udhenne en septembre 2019. J’ai longtemps hésité à faire une robe plutôt qu’une blouse mais je pense que je dois me faire aux carreaux sur moi en plus petite touche d’abord… D’une manière générale, je mets souvent de côté des fringues à carreaux plus ou moins vichy dans tableaux d’inspiration. Je trouve ça hyper sympa chez les autres, mais j’ai dû mal à les porter. C’est sans doute pour ça que je n’ai pas sauté le pas au moment de valider mes paniers sur les sites de vente de tissus.

Et puis, « les aiguilles contre-attaquent » a fait une vente avec les tissus de sa grand-mère au printemps. Le principe était de payer ce qu’on voulait plus les frais de port. Quand j’ai vu ce coupon, j’ai littéralement sauté dessus ! Je me suis dit que ces carreaux vintage de chez vintage en coton, ils devaient être d’une sacrée qualité ! Et j’avais raison ! ^^

Les fournitures

La base est donc un coton vichy à plutôt gros carreaux. Je dis bien vichy parce que ce n’est pas un imprimé mais un tissage. Le tissu est peut être un peu raide pour mes fronces mais j’en ai encore vraiment pas mal : le coupon fait 3 m de long sur une laize de 80 cm si ma mémoire est bonne. Je me demande si je coupe une robe et/ou une tunique dedans. Je ne ferai sans doute pas de fronces dedans la prochaine fois…

Pour aller avec, un peu de biais à cerise du marché et mes boutons petits pans favoris !

Le patron et la patte de la linotte

Vous pouvez jeter un oeil par ici ou par ici pour avoir une idée des détails puisque j’ai suivi la même recette que les deux désinvoltes hackées de l’an dernier.

Pour rappel néanmoins si vous avez la flemme d’aller (re)lire les articles : j’ai gardé le devant de la désinvolte de ODV patron mais j’ai redessiné le col pour avoir une encolure bateau : je trouve que c’est l’encolure qui me va le mieux ^^ ( le devant est aussi en un seul morceau, sans parementure et sans manches : la base des mes modifications de la désinvolte). J’ai gardé les fronces, et leur jolie ligne qui tombe si bien pardon je radote ;op

Une fois n’est pas coutume, j’ai fait mon bord… à la machine ! mon tissu me paraissait un peu raide, alors je me suis dit que je ne risquais pas grand chose à faire l’ourlet comme ça… et j’ai bien fait !

Mais j’ai fini le col et les emmanchures avec un biais rapporté, comme d’habitude.

Ici j’ai eu quelques sueurs froides, parce que ce n’est pas un biais type « liberty » mais un biais un peu épais qui n’a pas beaucoup de souplesse. Je n’aurais pas fait le bord avec, par exemple. Mais pour une encolure et les emmanchures ce n’est pas très grave.

Cette fois-ci, j’ai redessiné la pièce dos pour avoir un vrai faux boutonnage : j’aurais pu faire les boutonnières mais c’était uniquement pour le look, donc j’ai cousu mes boutons directement.

J’aurais pu ouvrir tout le dos, mais avec les fronces, j’ai eu peur que ça fasse un peu bizarre. Par contre, j’ai très envie de me coudre une robe trapèze sur le principe du top grainfield de ottobre juste rallongé, avec ce boutonnage tout en bas et si possible dans un beau lin lavé ou bien un lin/viscose… Mais je n’ai pas encore le tissu et il faudra faire au moins une toile portable avant.

Epic fail ?

Comme mon biais n’est pas souple du tout, et mon tissu se tient bien et ne se déforme pas vraiment, j’aurais dû réduire les marges de coutures pour le haut de l’emmanchure ou bien rallonger les pièces dos et devant de 1 ou 2 cm au niveau des bretelles pour gagner en aisance. d’habitude, je tiens compte du fait que je déforme un peu l’emmanchure en posant le biais que j’étire mine de rien pas mal. Ma blouse reste tout à fait portable, ce serait juste un peu plus confortable…

J’ai encore trouvé le moyen de faire un micro pli en posant mon biais. Porté, ça ne se voit pas, mais vous savez comme ça m’agace contre moi-même ‘^^

Et puis la finition intérieure de mon boutonnage n’est pas tout à fait au poil de yak mais de l’extérieur, on ne voit rien, donc je devrai réussir à l’oublier ;op

Un peu plus gênant, j’ai apparemment coupé mon volant dos un chouia de travers. J’ai mal plié en deux mon coupon, pourtant je pensais avoir fait gaffe mais bon, le carreau, faut pas se leurrer, ça pardonne pas… du tout ! ( et ne m’en veuillez pas de ne pas avoir fait de photos des rapports de côté, il faudra me croire sur parole… c’est juste du grand, du très grand n’importe quoi ‘^^…

Les photos portées

C’est encore une fois Robin qui a fait les photographes. Quand son grand frère Léo n’est pas là, il est toujours partant et en général, ça va assez vite : je n’ai qu’à installer mon pied, faire mes réglages rapides et il s’occupe du reste !

Je ne l’avais pas prise en vacances avec moi, parce que je ne suis partie qu’avec des pièces qui n’avaient pas besoin d’être repassées ‘^^ ( j’ai tourné sur 3 hauts, 3 bas et une robe pendant presque 3 semaines, alors autant dire que j’ai fait plusieurs machines ‘^^).

Je ne sais pas trop pourquoi il y a ce plis sur le devant, je n’ai pas vu avant la séance photo, donc j’imagine que j’ai dû mettre ma blouse un peu de traviole dans la précipitation : les séances photos portées, ici, c’est toujours un peu en mode  » ça me prend comme une envie de pisser » et c’est toujours juste avant la fenêtre où c’est possible chez moi, c’est à dire quelques minutes avant midi en été ;op

Comme cette blouse comporte une partie avec des fronces, je n’ai pas spécialement fait gaffe aux raccords entre les pièces du haut et du bas. Par contre, j’ai essayé de le faire pour le ligne horizontale de mon demi-dos ^^

La blouse me paraît effectivement de traviole ici, donc c’est sans doute la cause du pli dont je vous parlais, quelques lignes plus haut.

Cette pièce est la première que j’ai cousue à partir de mon petit tableau n°2. Je l’ai finie en Juillet et donc je suis à jour des articles concernant mes cousettes ! Il me manque par contre, encore et toujours, les articles concernant le tricot ‘^^ J’ai par exemple un pull en plötulopi qui est bloqué et tout, mais ici il fait 36 degrés alors bon, je suis pas over motivée pour les photos à midi, j’espère que vous ne m’en voulez pas ‘^^

Mais comme je ne suis pas toujours très cohérente avec moi-même et qu’en même temps, il s’agit d’une collection été/automne, j’ai mis THE gilet qui ira avec sans doute très souvent avec ma blouse dans les petits looks que je poste en story sur Instagram….. D’ailleurs, je vois bien plus cette blouse portée comme ça que toute seule …

Et vous, vous avez une préférence ? ^^

4 réflexions au sujet de “Ma petite collection été/automne 2021 : la blouse désinvolte hackée version…. jesaispluscombien ;op (1)”

  1. Wahou mais elle est trop belle cette blouse !!!
    Avec ou sans gilet, elle est super … j’suis trop jalouse 😁 (d’autant plus que tu es à jour dans tes articles couture alors que de mon côté j’ai encore pas mal de photos à prendre … mais avec ce temps bizarre faut passer entre les nuages 😫)
    Belle soirée à toi !

    J'aime

    1. Merci ^^ En fait, je suis méga à la bourre question tricot : j’ai des projets même pas bloqués, alors tu imagines les photos ‘^^… D’ailleurs, en fait, si j’ai un grand châle à photographier en fait… Mais je ne sais pas comment le faire rentrer dans le cadre ‘^^

      Aimé par 1 personne

  2. 36 degrés ??? Mais ici, on pèle !
    En tout cas, elle est bien sympa cette mignonne petite blouse en nappe de pique-nique 😀 !
    /* Oui, parce que vichy = pique-nique !!! */
    Moi j’ose jamais les carreaux … Mais quand je vois ta blouse, je me dis que je devrais ptet !
    Bravo ! & vive les gilets doudous ! /* Il est super beau ! Sa couleur … miom miom ! */

    J'aime

    1. Merci ^^Oui j’ai aussi la même impression pour le vichy, quoi que c’est peut être plus serviette de table… C’est pour ça que j’ai pas fait une tunique comme c’était prévu à l’origine, j’ai eu peur de pas assumer ‘^^Pourtant j’adore la version que j’ai mis de côté, elle est portée avec un gilet moutarde, ça rend hyper bien !
      Et poru le gilet : j’aime tellement cette couleur que j’ai commandé quand ils l’ont soldé une seconde qualité gilet pour faire un jour un gilet à torsades style irlandais ( genre le minimalist câble cardigan de Carina Spencer, que j’adore mais évidemment c’est pas le bon échantillon, parce que sinon c’est pas drôle ‘^^.
      C’est de la « Idéal » deBergère de France, coloris « Sequoïa » : il date d’avant le blog, je le porte énormément et il n’a pas pris une ride ! Je l’ai juste débouché une fois. Et je peux le balancer à la machine à laver sans réfléchir et ça c’est top !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s