Tricot

Mon châle océan

A l’origine

J’ai tricoté ce châle au printemps dernier. Il a attendu son blocage pensant mille ans, parce que n’était pas saison de porter un châle et puis encore mille ans que je trouve la motivation pour faire les photos et encore un mois pour que je me sente de traiter les photos ‘^^ Photos que j’ai faites lors de nos vacances en amoureux, en Normandie, ce qui me permet de changer mon arrière plan !

Au départ, je voulais me frotter à nouveau à la brioche et utiliser les laines de mon stash. J’ai changé d’avis 3 ou 4 fois sur les couleurs, à l’époque, j’avais posté mes essais en story, d’ailleurs…. Et puis j’ai changé d’avis mille fois sur le modèle aussi… ‘^^


Et puis j’ai vu ma laine filer, filer, filer et le châle ne pas monter autant que ce que j’aurais voulu alors, j’ai changé ma bordure… bref… Ce petit châle ou bien grand chèche, c’est selon… est né un peu difficilement. Et puis la couleur la plus clair, en fait, elle ne va pas avec tout… Mais ces jours-ci, je me vois bien retenter le coup sur le même principe avec de la DK et d’autres fils, parce que la Brioche, quand on sait la lire, en fait, ça ne demande pas de concentration…. Faut juste… regarder ce qu’on fait et ne pas réfléchir… ça serait parfait… Enfin … si je me souviens comment on la lit. Parce que sinon, on est d’accord, c’est mort pour encore un petit moment pour moi ‘^^

Les fournitures

J’ai pioché un écheveau adoré, racheté en destash à mon amie Marianne, il y a 6 ou 7 ans : de la pimprenelle (100 gr) de Laurence ( AKA Froufrou et Capucine) coloris  » mer du sud » , d’autant plus adoré qu’elle ne teint plus cette base et je l’ai associé à de la Bio Shetland de BC Garn, bleu marine ( 2 fois 50 gr ) . Ce dernier fil est plus fin que le premier, mais je savais qu’il gonflait et qu’il prendrait pas mal de place si je la lui laissais. Et puis la brioche c’est tellement épais, que bon… Ce n’était pas si grave. Par contre, qu’est ce que ça bouffe comme laine ‘^^… J’ai utilisé presque tous mes 2 écheveaux, j’ai fini le bleu marine avec les pompons… Le rendu final est un peu « transparent », c’est à dire qu’on un peu à travers mais c’est logique, à cause de différence d’épaisseurs des fils et ce n’est pas gênant car on n’est pas sur un gros châle ^^

Qu’est ce que j’aime ces augmentations centrales !

Le patron et la patte de la Linotte

J’ai commencé le châle en suivant les explications du « What the fade » de Andréa Mowry, disponible sous la forme d’un pdf payant sur ravelry. C’est un grand châle triangulaire, avec une bordure en icord et qui,n normalement, utilise beaucoup plus de couleurs ( pour avoir un fondu ) . J’ai, en fait, gardé uniquement le montage et le rythme des augmentations : mon but était de tricoter uniquement de la brioche et une bordure en mousse ( il y a du mousse envers après la section initiale en brioche). En tricotant presque tout le châle en brioche et avec une petite bordure de mousse uniquement.

J’aurais d’ailleurs pu partir plutôt sur le patron du Marley qui plus proche de ce que je voulais mais j’avais la fiche du premier déjà dans ma bibliothèque alors ça ne m’a pas semblé pertinent ;op.

Voici ce que donne l’envers de la brioche

Arrivé au terme de mon écheveau de pimprenelle, je me suis dit que j’allais changer mon fusil d’épaule et caler des rangs raccourcis dans la bordure, comme je l’avais pour mon Aela, afin de gagner en largeur et pas trop en profondeur : comme ça ne grandissait pas vite, ce qui est normal avec la brioche, vu qu’on tricote chaque rang 2 fois, en réalité, en largeur, j’ai eu peur d’avoir un châle qui m’arrivait sous le nombril mais avec des pans un peu courts en proportion. Les rangs raccourcis permettent de corriger cela.

On voit mieux la différence de largeur entre la pointe centrale et les extrémités ici, il me semble…

J’ai donc fait une première section ( mais je ne me souviens ni combien de mailles j’avais, ni à combien j’ai tourné… et évidement je n’ai pas pris de note, puisque ce n’est pas un design perso ‘^^) et puis ensuite j’ai tricoté une grosse section de mousse pour avoir une belle bordure bien large et aller le plus loin possible avec mon bleu.

Et pour que le châle tienne bien en place, j’ai rajouté du poids avec deux « tassels » comme disent les anglais ce qui est plus classe que « glands » pas vrai ‘^^

Epic fail ?

Je suis contente de mon association de couleurs, mais je rappelle que j’ai commencé par recommencer plusieurs fois ‘^^ La brioche, c’est très très bien je trouve pour les fils très variés; comme celui-ci. D’ailleurs, je crois que c’est un des derniers que j’ai achetés dans ce style : c’est compliqué de les utiliser, je trouve : on a souvent des genre de mini rayures voire carrément du pooling ( des groupes de rayures qui ne sont pas du tout alignées) et je n’aime pas trop ça… Mais le choix de couleur dans la brioche, ça pardonne pas : sans doute parce que je n’ai pas l’habitude, car c’est mon premier vrai projet avec ce point, les couleurs se marient de manière très particulière et ce n’est pas facile de se projeter… Je voulais vraiment avoir un résultat que j’adore à la folie, vu le temps passé sur le projet. Et au final, je trouve le combo superbe mais le bleu turquoise, qui tourne un peu vers le vert et par moment le jaune et par moment qui est teint de manière très légère, que je trouve toujours aussi magnifique, ne va avec beaucoup de chose dans mon dressing : il va falloir tricoter un gilet et pull pour aller avec ;op

Je me suis amusée à chercher les erreurs dans ma brioche. J’aurais pu défaire quand je tricotais, mais comme c’était mon premier projet, j’ai voulu garder une trace de mes tâtonnements, et j’ai plutôt essayé de les réparer. Sur la fin j’avais compris comment faire… sauf que depuis, l’eau a coulé sous les ponts donc je ne suis pas sûre de me rappeler… Surtout en ce moment avec ma mémoire défaillante ‘^^… Je vous ai donc fait une photo des 4 plus visibles, histoire qu’on dédramatise ensemble cette histoire de brioche… Franchement, je pense qu’il doit y en avoir encore une paire d’autre quelque part mais je ne sais plus du tout où ;op Et vous, sur ces photos, saurez-vous repérer ce qui cloche ? ();o)

Et de une …

Et de deux…

Et de 3…

Et de 4 ( qui a été récurrente mais uniquement sur un seul côté du châle… allez savoir pourquoi ‘^^…

Vous avez trouvé pour la dernière ? … Et oui ! J’ai oublié de faire des augmentations ! Du coup j’avais un tout petit peu plus de mailles sur un côté du châle mais vu sa construction… On s’en moque, pas vrai ? ^^ J’ai rattrapé dans les rangs raccourcis. Enfin… il me semble ;op

Les photos portées

Je pense que c’est les pires que j’ai jamais postées de moi ‘^^ Si je vous dit que j’avais l’impression d’avoir un ridicule sourire forcé quand le zhomme à l’infini patience (enfin dans ces cas là…) a pris les photos… Vous allez voir, on est pas du tout sur une publicité pour du dentifrice. Mais bon… je crois qu’il faut accepter quand des fois, ça le fait pas… ce n’est pas si grave ‘^^

Ceci est le seul pull et la seule robe avec lesquels vont ce châle, il va falloir y remédier d’urgence… Si seulement ça me donnait l’envie de retourner derrière ma MAC ‘^^ J’ai d’ailleurs un coupon de jersey effet jeans qui attend de devenir une Aldaïa ….

Ne m’en voulez pas, il n’y en a que deux… c’est déjà un gros effort … Mais j’me suis dit que si je ne postais pas comme ça et que j’attendais d’avoir d’autres photos, vous auriez cet article dans 6 mois alors…

En prenant l’air pseudo inspiré de la nana qui regarde vers l’avenir ça marche pas fort non plus ‘^^

Au passage, j’ai fait un blocage relativement agressif ( mais pas en hauteur vous l’aurez compris ‘^^) et je me rends compte en écrivant l’article, que question taille c’est pas mal au final … Je le referai bien aussi dans un combo avec de la Ulysse, tiens.. il me reste du coloris « figue » de ce pull… il faut que je me penche sur la question, à l’occasion ! Avec un écheveau de vieux rose de la nouvelle base de Laurence, y a du potentiel… Mais j’ai 3 design qui m’attendent, et un pull doudou gris qui serait vraiment le bienvenu là maintenant tout de suite alors ça va attendre un peu… Et des cho7 de noel, et des nouveaux chaussons… chuis pas rendue ‘^^

Edit du lundi matin :

Alors que j’allais publier cet article, j’ai réalisé que ce châle serait parfait avec une autre robe en fait…. Une sur-robe, d’ailleurs… Et avec du noir…Mais c’est une autre histoire… donc… J’ai pris deux photos vite-fait sur la terrasse pratique pour les châles je peux faire seule avec le téléphone qui sert de télécommande planqué hors champs ;op , la lumière est un peu cracra (gloomy day comme disent les anglophones ‘^^) mais bon… On dirait que ça irait, vous en pensez quoi ?

Et puis une autre sans la main au milieu, mais faut comprendre, il est tellement doudou ce châle ! (mon dieu deux couches de pimprenelle…. ce serait …. pufff… j’ai même pas de mot )

Même le mur orange qui donne bonne mine ne suffit plus ‘^^…

Donc, voici pour aujourd’hui … Le prochain projet tricot devrait être un gilet rose que j’adore, tricoté cet été mais il attend son blocage… J’espère avoir la motivation dans la semaine, mais je ne promets rien !

8 réflexions au sujet de “Mon châle océan”

  1. Magnifique ! Et il va en effet très bien avec ces deux tenues.
    Et merci d’avoir partagé les petits défauts : je vois que je me bride souvent dans mes expérimentations parce que j’ai peur que le résultat ne soit pas parfait, et quand je vois que chez les autres il l’est, alors même qu’il y a quelques erreurs, ça m’encourage de ouf

    Aimé par 1 personne

    1. Oh quel compliment, merci beaucoup ! J’ai longtemps été dans cette situation : je ne peux que t’encourager à te lancer ! Au pire on défait, une petite boulette par-ci par là, ça n’a rien de grave ! Comme je suis une grosse flémasse, j’ai appris assez vite à rattraper des erreurs dans une dentelle par exemple : il manque une maille le rang du dessous ? pas de problème, on remonte une maille comme si on faisait une augmentation intercalaire. en faisant volontairement un trou (en prenant la maille par la jambe la plus longue) si c’est un jeté oublié ( le trou sera légèrement décalé mais ça ne se voit pas) ou bien en fermant le trou (en prenant la maille par la jambe la plus courte). Une fois que tu l’as fait une paire de fois, tout s’éclaire ^^ Parce qu’on peut rattraper pas mal de choses dans le même esprit.
      Le seul truc que je regrette ici c’est que j’aurais dû prendre des notes sur ma manière de rattraper mes petites boulettes dans la brioche parce que je ne m’en souviens plus, et que vu l’était de mon cerveau, je suis pas sûre d’arriver à (re)comprendre comment j’ai fait cette fois-ci ‘^^

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s