Tricot

Article post it : Prendre soin de mes petons

A l’origine

Les chaussons que je m’étais tricotées, il y a deux automnes, sont finalement décédés au début de la saison. Il fallait prendre des mesures et j’ai donc plongé dans mon stash pour récupérer de quoi refaire ces petits chaussons parfaits !

Les fournitures

Lorsque nous sommes partis en amoureux en Normandie, j’avais embarqué les deux pelotes de laine moutarde que j’avais achetées en Destash à ma copine Barbara. Il me semble qu’elle les avait ramenées d’un de ses voyages, elles n’ont pas d’étiquette, je peux juste vous dire que c’est du 100 % laine, rustique comme j’aime. J’ai utilisé 32 gr sur mes 100 gr : je pourrais donc à l’occasion me faire une paire de mitaines avec ou bien l’utiliser sur un bout de jacquard ^^.

Pour aller avec, il me fallait un autre fil pour densifier le tricot et lui ajouter un peu solidité. J’ai donc profité de notre séjour pour trouver le fil parfait en traquant les petites merceries et revendeurs de laine. J’ai trouvé mon bonheur à Dieppe, chez « laine et tissu » : de la lace de chez Lang, coloris « 50 » ( un mélange mohair et soie) : Sur les 25 gr de la pelote, j’ai utilisé uniquement 9 gr donc je pourrais aussi réutiliser ma pelote pour un autre projet ^^

Le tout tricoté en 4 mm, sur mes doubles pointes chéries ^^

Le patron

Comme tous mes chaussons précédents, j’ai utilisé le patron des « Simple House Slippers » de  Simone Alexandra Ærsøe. Le patron était disponible en une seule taille gratuitement en anglais. Il est à présent disponible sous la forme d’un pdf payant et propose 3 tailles. C’est un petit projet rapide et gratifiant, tout fait adapté à un.e débutant.e.

On commence par le dos du chausson par des rangs de mousses en aller-retour.

Puis on ferme le tricot pour tricoter la partie pied en jersey endroit et on termine par une série de diminution qui forme un jolie pointe toute ronde.

C’est le parfait projet ultra rapide pour se remotiver à tricoter ou pour faire un cadeau de dernière minute. Vous avez dû remarquer que ce n’est pas mon fond habituel : j’ai décidé de prendre davantage de photo … ailleurs que chez moi ‘^^ . Juste quelques minutes de marche, pour trouver le bon spot et hop ! Ici un devant de maison avec des morceaux de carreaux dépareillés ^^

La patte de la linotte

Je n’ai changé qu’un détail sur cette version : au moment de faire l’augmentation intercalaire, j’ai fait un KFB à la place ( ou augmentation barrée) parce que j’ai trouvé ça plus pratique à la jonction de mes aiguilles doubles. Du coup, ça fait une petite bouboule comme si j’avais fait un point en mousse : j’aime bien, je trouve que ça finit bien le tour. Mais c’est pas l’invention du siècle ;op

Epic fail ?

Par hasard, en traitant les photos, je me suis rendu compte que je n’avais pas pris les deux fils ensemble au moins à un endroit… sauras-tu retrouver où sur la photo suivante ?

Un autre mini fail qu’il faut que je rattrape dès que j’aurais 5 minutes, j’ai mal fait ma couture de fermeture de l’arrière du chausson : j’ai commencé à coudre trop bas ‘^^

Oui, on a changé de décors pour les photos portées, je ne me voyais prendre mes chaussons en photo dans la rue ‘^^

Par contre pour la séance de photo à l’intérieur… je me suis prise en quasi aveugle avec mon portable comme télécommande mais l’appli ne permet pas de voir ce qu’on prend en photo… donc…. J’ai eu énormément de déchets. Pour rire, je vous mets le plus photogénique… Imaginez la scène : l’appareil photo est sur la table, plus ou moins en équilibre sur bout de pochette à aiguille double pointe pour avoir la plongée nécessaire, face au canapé. Je suis couchée dos à l’appareil pour que vous puissiez avoir mes pieds sur l’image. Je précise, que le laps de temps où la lumière est suffisante pour faire une photo là avec mon matériel est de… moins de 10 minutes… et donc….

Coucou les cheveux blancs jolis et la jolie barrette offerte par mon amie Mathilde, il y a quelques années ^^

… faut baisser ta tête, Linotte parce que sinon… c’est ton chignon qu’on voit… pas tes pieds…. boulet !

Les photos portées

Au terme de cette séance de l’extrême, j’ai donc… 3 photos exploitables en tout… Byzance, quoi… Mais vous en avez plus dans l’article que j’avais consacré à ce patron, la dernière fois ‘^^. Pour commencer donc les dessous mes petits chaussons…

Et la seule photo à peu près cadrée, où on voit à peut près quelque chose. Admirons ensemble la poste si désinvoltement naturelle de la tricoteuse pour pied…. N’en déplaise au correcteur automatique, le mot existe.

Je suis donc à la fois assortie au mur jaune de mon salon ET à mon canapé ! Vu le temps que j’y passe en ce moment, c’est pas trop la classe ultime ? ;op

Et voilà pour cette semaine ! Je vous souhaite un joli week end tout doux !

3 réflexions au sujet de “Article post it : Prendre soin de mes petons”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s