Couture

Mon petit lapin… punk ;op

A l’origine

Je vous ai déjà expliqué à quel point j’aimais le patron de Ikatee dans cet article. Il était plus que temps de passer enfin à la version d’Eliott, non ? ^^

J’avais les tissus en stock depuis… plus d’un an ‘^^mais sa veste de demi saison commence à être un peu juste : plus d’excuses !

Le patron 

Fotor_154117100355879

Je fais vite, pour vous éviter de tout lire deux fois ! J’ai un peu plus de choses à raconter à propos des légères modifications que j’ai apportées au patron ;op . J’ai choisi ma version préférée du patron « grand’ourse  » de Ikatee, à savoir doublée, avec une capuche, avec des oreilles de lapin… Comment ne pas craquer !

Pour information, je trouve que le patron taille grand, j’ai fait le 3 ans pour mon petit chat pour qui le deux ans du commerce est trop juste. Mais, je pense qu’il faut prendre plusieurs choses en considérations :

  1. Les vestes du commerce taillent HYPER larges. Là, Eliott porte encore une veste en 18 mois, alors qu’il est dans le haut de la courbe pour ses deux ans et quelques mois. Sans doute, parce que les fabriquants tiennent compte du fait qu’on a tendance à multiplier les couches pour que nos petits affrontent l’extérieur. Enfin, tant qu’ils ne sont pas capables de nous expliquer qu’ils ont trop chaud de manière claire ;op D’expérience, je dirai que ce phénomène dure à peu près jusqu’au taille 3 / 4 ans.
  2. Du coup, plutôt que de se fier aux tailles du commerce, il faut peut être se fier à l’âge de nos petits. Eliott a deux ans, et le deux ans aurait été pile à sa taille.
  3. Une veste ou un manteau sont des pièces que l’on est amené à porter plusieurs mois, avec plus ou moins d’épaisseurs en dessous : je ne pense pas que ce soit bien grave qu’un patron taille grand, du coup ;op
  4. Si vous avez prévu d’utiliser des tissus épais et/ ou du molleton, il vaut mieux que ce soit large, pour éviter que les manches, par exemple, ne soit au final trop étroites : Forcément, si vous monter en épaisseur, vous perdez en aisance.
  5. J’ai excuse pour lui coudre un énième snood ( alors qu’il a hérité de la collection de ses 3 grands frères ;op ) : C’est peut être le seul reproche que je pourrais attribuer à ce patron : l’encolure est très ouverte, ce qui peut être gênant pour un manteau. Je pense donc que ça vaut le coup de prévoir de caser un snood dans son plan de coupe, ce qui en plus, optimise les chutes. Elle est pas belle, la vie ? ^^ Au passage, si vous n’en avez jamais cousu, pour l’assemblage final, vous pouvez vous inspirer de ce que le patron propose pour les manches !

Les fournitures 

Fotor_15411636523345
Le biais liberty de la photo a été remplacé au dernier moment par un lacet… Pour une fois que j’avais pensé à faire la photo des fournitures avant de coudre ‘^^

Le tissu extérieur est un sergé de coton dans mon stock depuis des années. Si j’en avais eu assez, je l’aurais gardé pour moi, club des mères indignes, pour me faire un Kelly anorak . Mais ça me fait une excuse pour ne pas me lancer sur ce projet très ambitieux ‘^^ A l’époque , je l’avais eu grâce à La fée patte blanche, qui m’avait gentiment proposé d’aller en récupérer un coupon dans le magasin de tissu de sa ville ( j’avais craqué sur son manteau home made, superbe  ) 

Pour la doublure, j’ai utilisé un molleton léger, trouvé chez Mondial Tissu, l’automne dernier.

Pour la déco, j’ai utilisé du thermo-collant double face, des chutes de tissus et de lacet en liberty.

Les boutons et les pressions viennent du marché. (J’ai utilisé deux tailles de pressions différentes.)

La patte de la Linotte

J’ai fait un faux boutonnage parce que j’ai eu très très très peur que ma machine me fasse le même cafouillage que la dernière fois ‘^^. J’ai cousu pour chaque rangée, une grosse pression et une petite pression. Pour 2 ? et bien parce que les deux devants se chevauchent : on risque donc si on n’en met qu’une d’avoir le pan du dessous qui essaie de se faire la malle à la moindre occasion. Pourquoi deux tailles différentes ? parce que les petites tailles ne suffisent pas et finissent par lâcher et que les grosses pressions sont très lourdes et donc risque à l’usage de déchirer le tissu. Et les boutons au dessus ? Pour faire joli ;op . Je voulais rester jusqu’au bout dans l’esprit marinière ;op

Fotor_154117120331566

Pour la déco, j’ai rajouté une étoile dans le dos, approximativement là où devrait se trouver la queue du lapin ;op. J’ai tracé l’étoile au stylo bic sur la partie papier du thermo-collant double face. Un coup de fer pour fixer la popeline à étoiles. On retire le papier, on positionne sur la pièce dos, un feuille de papier cuisson par dessus et un coup de fer. Pour être sûre que ça ne se décolle pas, j’ai fait une surpiqûre tout autour de l’étoile. Et pour faire joli, j’avais glissé un bout de lacet entre l’étoile et le tissu.

Fotor_154117104013393

Pour la beauté intérieure : j’ai fait une fausse étiquette à l’intérieur de la veste et j’ai glissé un bout de lacet pour faire comme sur les vestes commerce. Fotor_154117108641157

 

Et, surtout, j’ai modifié le patron pour tracer une parementure de capuche. Je vous prépare un tuto rapide pour expliquer comme j’ai fait puisque je veux en offrir une en cadeau de naissance et donc, je dois la tracer pour la taille 6 mois du patron. Je trouve que la finition est plus jolie comme ça mais je comprends pourquoi la créatrice ne l’a pas proposé : ce gilet a pour vocation d’être une veste doudou et donc d’être cousue en jersey, et faire une parementure pour des jersey sur du jersey, ce n’est pas utile et de toute façon, il a des chances pour que le rendu ne soit pas très propre. Je me le suis permis parce que j’utilisais un tissu non extensible pour l’extérieur.

Fotor_154117113800740

Et pour la fixer au tissu extérieur, pour éviter l’étape « glaçage », j’ai surpiqué à quelques 5 cm du bord au lieu de le faire à quelques millimètres.

Fotor_154117189154930

Et pour le délire… j’ai rajouté un piercing à une des oreilles. D’ailleurs, si j’avais eu plus d’anneaux, j’en aurai fait une rangée… ;op ( si un jour vous croisez le papa, vous comprendrez pourquoi c’est absolument essentiel ;op )

Fotor_154117102296379

Epic fail ? 

Des regrets et quelques mini choses mais …. Je fonds à chaque fois que je vois mon petit chat-lapin. Mais bon, je crois que c’est le cas de toutes celles qui ont cousu ou qui projettent de coudre cette mignonerie ;op

Fotor_154117118661175

Commençons par les mini trucs : j’ai une paire de surpiqûres pas très jolies dans les angles mais j’ai triché en mettant le pan le moins réussi dessous. Et j’ai oublié de couper les fils du début de la couture avant d’arriver à la fin de la surpiqûre d’une des manches : le fil du dessus s’est emmêlé avec le fil du dessous, du coup. Comme mes tissus n’étaient pas de la même couleur j’ai fait ma cannette en blanc et j’ai utilisé une bobine de jaune. Si vous faîtes la même chose, la seule règle à observer est d’utiliser la même marque, la même qualité et la même épaisseur de fil pour les deux.

Fotor_154117116755449

J’ai réussi mes raccords sur la moitié de la doublure ( celle pour laquelle j’ai épinglé à l’arrache )

Fotor_154117122094265

… Par contre, le côté où j’ai fait attention est complètement de traviole ;op Va comprendre Charles ‘^^

Fotor_154117186363545

J’ai deux gros regrets : J’aurais dû me faire confiance et faire dessiner des parementures pour les devants et le dos de la veste. Je l’ai déjà fait, en plus, pour les vestes cousus pour mes grands il y a des années… Mais je n’avais absolument pas assez de doublure pour recouper si j’avais commis une erreur et cette veste, je voulais ABSOLUMENT qu’elle soit réussie. J’adore les deux tissus, je ne pouvais pas en avoir en rab….

Fotor_15411719303522

Pour le second, j’aurais dû rajouter une couche de molleton entre les deux pour que cette veste soit un vrai manteau. Je me console en me disant que comme cette veste est un peu grande, Eliott va pouvoir en profiter quelques temps avant les vrais grands froids avec un pull ou un gilet  en dessous. On fera une pause en Décembre / Janvier/ Février et on la ressortira au printemps. Normalement, elle devrait lui aller encore. Et je vais essayer de me motiver à coudre un vrai manteau. J’ai deux coupons d’un même lainage acheté dans un vide atelier, ça devrait pouvoir rentrer. Rendez vous l’hivers prochaine ;op

Les photos portées 

Fotor_154124965439320

Pour cette séance photo, nous ne sommes pas restés longtemps sur la terrasse ( vous ne verrez pas mon mur orange ;op , pardon de vous décevoir ).

Fotor_154124970685846

J’ai mis un gilet très épais, le Yugo que j’avais tricoté au printemps et qui lui va encore ( et qui lui ira sans doute aussi tout l’hivers, je suis joie ! ).

Fotor_154124973416793

Comme je vous le disais, l’encolure est très large. Je n’ai pas encore cousu le snood qui ira avec. J’éditerai ici, quand je l’aurais fait.

Fotor_154124975287087

Comment ne pas craquer ?

fotor_154124963393489.jpg

Le côté pratique de la giga capuche c’est qu’elle couvre même le nez quand il pleut ;op

Fotor_154124967627048

Et une dernière pour la route ?

Fotor_154124961179877

Bon week end !

 

 

Publicités
Couture

Un joli plaid pour l’hivers

A l’origine 

J’ai craqué dès que je l’ai vu sur le premier plaid cousu par Des étoiles et des pois et j’ai commencé à collectionner des carrés de petits pans pour cela ( j’avais même proposé des trocs de carrés sur Instagram). Mais je ne veux pas deux fois le même carré et je suis encore loin du compte ( mais je ne désespère pas, je finirai par l’avoir mon plaid petit pan), alors j’ai coupé tout ce que j’ai pu et  j’ai tout rangé dans une boîte.

Et puis, j’ai vu le sublimissime  plaid en patchwork de Blisscocotte : et j’ai voulu en faire une version simplifiée. Je n’ai pas osé me lancer tout de suite. Ça me semblait horriblement compliqué ‘^^ .
Finalement, au début de l’été quand j’ai reçu le cutter rotatif dont je vous ai parlé hier, j’ai pris une grande inspiration, j’ai plongé dans mon stock de tissu et j’ai sélectionné 3 couleurs principales et leurs dérivés : moutarde, gris, et bleu canard. La version de Blisscocotte est beaucoup plus colorée mais j’ai eu peur de ne pas réussir à harmoniser toutes ces couleurs …

Fotor_153315268032467

Le patron 

Je n’ai pas utilisé de patron à proprement parlé, mais la technique appelée « log cabin »  ( je vous mets un lien vers une video youtube sans parole si vous voulez visualiser un peu mieux ) : le principe est simple : on coupe un carré ou un rectangle dans un premier tissu, puis on assemble des bandes de tissus sur deux cotés opposés puis sur les deux derniers côtés. On peut se faire un patron de base et tout couper à l’avance. Ou le faire à l’arrache, ramasser des chutes, les assembler et couper au fur et à mesure pour avoir des bandes. Je vous laisse deviner ce que j’ai choisi de faire ? ;op

Fotor_154116361624633
J’ai fait mon possible pour ne pas avoir deux fois le même motif côte à côte. Et je me suis bien plantée ici ;op Je n’arrive toujours pas à savoir comment j’ai fait ‘^^

En fait, en le faisant, « comme ça vient », c’est amusant et ça va très vite. Il faut juste accepter le fait que les carrés ne seront pas tous alignés de la même manière. J’aurais pu faire des carrés de tailles différentes mais pour cette première fois, je me suis dit que ce serait plus simple de les assembler s’ils avaient tous de la même largeur. Pour cela, j’ai évidemment utilisé un gabarit, qui m’a aussi servi de règles/ équerre. Vous avez sans doute déjà vu passer un ou plusieurs de mes cadres au crochets, comme celui-ci par exemple. Les cadres que j’utilise sont vendus avec une fine plaque de plexi souple et c’est avec ça que j’ai mesuré mes carrés. J’ai assemblé mes bandes, en ne choisissant que la couleur et j’ai recoupé les carrés obtenus avec mon gabarit : un coup de roulette magique et le tour était joué. Je suis vraiment amusée ! Je pensais que je mettrais des mois à faire mes carrés et l’assemblage final mais je n’ai pris quelques jours ! Comme ma machine à coudre est toujours sortie et que j’ai une grande table d’atelier, j’ai laissé mes tissus et mes chutes en tas sur la table et dès que j’arrivais à grappiller deux minutes, je filais faire une paire de couture !

Fotor_154116341901792

 

Une fois mes carrés cousus, j’ai fait une série de tests pour décider de l’assemblage final et j’ai coupé des bandes de 15 cm de large pour le grand carré final. J’ai fait le tour de ma couverture sur le même principe que les « petits carrés ». Puis j’ai coupé un carré dans le même tissu pour faire l’arrière.

Fotor_153315263556819

Une fois mes grands carrés prêts, j’ai coupé dans le « molleton » que j’ai faufilé à la partie coupée en seul morceau. J’ai assemblé les deux carrés endroits contre endroit en laissant une ouverture pour retourner le tout et j’ai fermé à point invisible les 20 cm que j’avais laissé libre.

Fotor_154116346208593

 

Pour stabiliser l’ensemble, j’ai cousu quelques boutons à en bois : le plaid est sensé couvrir les jambes, sinon, je m’y serais prise autrement : s’assoir sur un bouton, ce n’est pas très agréable ;op  J’aurais mis plusieurs mois à coudre les 4 derniers ‘^^ et retirer les fils du faufilage ! ( coucou Aude, et merci pour le coup de motivation dont j’avais besoin ! )

Fotor_154116360080761

Les fournitures 

fotor_154116349664420.jpg

Je n’ai acheté aucun tissu pour l’occasion, tout était dans mon stock. La grande majorité vient de mondial tissu ou de petit troc. Pour le tour et le dos , j’ai utilisé de la popeline à étoile de mondial tissu.

Pour le matelassage, j’ai utilisé une…Couette enfant premier prix ikéa. J’ai gardé le plus possible de côté déjà surfilé et j’ai recoupé aux bonnes mesures.

Les boutons en bois viennent du marché, sauf les étoiles qui viennent de la droguerie.

Fotor_154116314807126

Un petit tour d’horizon des carrés, ça vous dit ? 

Pour les classer, je vais partir des carrés centraux. En légende, je vous mets la provenance en partant du centre et en allant vers l’extérieur. Attention, tous ces tissus dorment depuis plus ou moins longtemps, certains datent de la naissance de mon grand ( 10 ans quoi ‘ ^^)

Les carrés qu’on m’a donné

Fotor_154116321057889
Don de Lorr35 , mondial tissu pour les deux autres
Fotor_154116333794251
Don de La mercière_magique , mondial tissu, petit pan
Fotor_154116337667688
Bon de la mercière_magique, mondial tissu, troc avec chasurlefil
Fotor_154116358298781
Troc avec Aglaélaser, petit pan, Tissu Grégoire

Les petits pans

Il a un peu servi depuis qu’il est fini et je me suis jetée sur mon appareil photo parce que la lumière dans le salon était merveilleuse. Comme je savais que j’avais une fenêtre de quelques minutes seulement, je n’ai pas pris le temps de le re-repasser ‘^^J’espère que vous ne m’en voulez pas trop ;op D’autres ont été prises juste après que j’ai terminé le plus gros de la couture, du coup, il est plus , moins… enfin, vous voyez quoi ;op

Fotor_15411631977687
Petit pan, tissu Grégoire, mondial tissu
Fotor_154116323590681
Petit pan, mondial tissu pour les deux autres

Fotor_154116339149393

Mondial tissu

Fotor_154116318392770
Que du mondial tissu
Fotor_154116329009517
Mondial tissu pour les deux premiers et papa pique et maman coud
Fotor_154116331420330
Mondial tissu, troc avec AglaéLaser, Mondial tissu
Fotor_154116335243986
Mondial tissu, petit pan, mondial tissu
fotor_154116356271386.jpg
Mondial tissu deux fois et petit pan

Et les autres 

Fotor_154116316728949
Linnamorata, papa pique et maman coud, mondial tissu
Fotor_154116322184371
Veritas ( souvenir de vacances en Belgique), et mondial tissu pour les deux autres
Fotor_154116327472618
Toto Lyon, Tissu Grégoire, mondial tissu
Fotor_154116340500191
Papa pique et maman coud, troc avec chasurlefil, mondial tissu

Et une vue d’ensemble pour terminer ? 

IMG_20180801_174234_246

Pas évident, même en montant sur un tabouret ‘^^

fotor_154116347662446-e1541257122830.jpg

Même si mon plaid n’est pas si grand au final ‘^^… Mais il est pile comme je voulais, et je l’adore ! Un jour, j’en ferai un aussi complexe que celui de blisscocotte, avec des broderies et des carrés de tailles différentes ^^ !

Couture

J’ai testé pour vous : le cutter rotatif clover

A l’origine 

J’ai été contacté au début de l’été par la marque Clover pour tester  gratuitement un de leurs articles, qu’on m’a permis de choisir. J’avais acheté, quand j’ai commencé à coudre, un cutter rotatif  sur le marché ( je serais bien incapable de vous donner la marque ‘^^) mais je n’en avais pas été contente :  j’avais très vite laissé tomber pour revenir aux ciseaux hérité de ma mamie. Il était au final peu maniable à cause de sa poignée et, très vite, plusieurs endroits de la lame n’avaient  plus… Ce qui est relativement gênant pour un outil de précision, non ? ‘^^

Je suis donc allée faire un tour sur la boutique Clover en ligne en Juin, pour me rendre compte que j’avais déjà acheté ce qui m’intéressait vraiment.  ( j’ai quelques bricoles et quasiment toutes les tailles des crochets amour que j’adore plus que tout ! et leurs fameuses pinces super pratiques pour remplacer les épingles pour le cuir, les grosses épaisseurs et le jersey  ) Alors, je me suis dit que je pouvais donner une seconde chance à ce fameux cutter rotatif ‘^^

Fotor_154116351601365

La lame est protégée quand on ne l’utilise pas, il faut pousser un petit bicouillou pour la faire sortir. Elle ne risque pas de couper des trucs dans votre dos, votre trousse. Par contre, ça coupe vraiment vraiment beaucoup ( mes doigts s’en souviennent encore) et je ne suis pas sûre que la petite sécurité résiste à un bambin motivé. Je ne l’ai évidemment pas mis dans les mains de Robin pur vérifier et j’ai formellement interdit aux garçons d’y toucher ( en plus de leurs doigts, ils seraient capables de couper du papier avec… oui, bon on est d’accord sur ce qui est le plus grave ;op )

Ce que j’ai fait avec : 

Je l’utilise depuis plusieurs mois, pour des projets variés. J’avais déjà un tapis de découpes, qui a bien vécu. Il paraît qu’il faut le retourner et ne pas toujours couper du même côté… Je vous laisse imaginer ce que j’ai fait ‘^^ …

Fotor_154116352961975

N’utilisez pas un cutter rotatif sans : d’abord parce que vous ruineriez la surface sur laquelle vous coupez, mais aussi parce que vous bousilleriez la lame en deux temps trois mouvements !

Il y a des choses pour lesquelles c’est un vrai plus, d’autres pour lesquels, les ciseaux font aussi bien l’affaire et d’autres enfin pour lequel je ne le trouve pas adapté.

La première chose pour laquelle je l’ai utilisé est, à mon sens (et ceci reste très subjectif) son utilité première :  le patchwork. J’ai réalisé un plaid pour notre futur placard de lecture dans l’escalier ( oui, je sais, ça fait très Harry Potter, c’est fait exprès ;op ). Il m’a permis de couper bien plus vite et bien plus droit qu’avec des ciseaux. J’ai tout de suite trouvé la prise en main idéale. J’étais plus que sceptique, refroidie par la première expérience dont je vous ai parlé. Alors, on peut dire qu’il partait avec des points de retard ;op . Je vous mets une petite photo mais un article beaucoup plus détaillé la concernant va suivre juste derrière ^^

Fotor_153315301270868

Je l’ai ensuite utilisé pour des petits accessoires de tricot, en utilisant la même technique de patchwork. Je me suis refait des sacs à projets, j’en ai cousu un pour Rachel says Yepa ( l’article est ici ) et j’ai refait une pochette à encours pour mon dernier concours Instagram. Là aussi, rien à dire ! Je ne sais pas si je suis allée plus vite qu’avec des ciseaux pour les parties sans patchwork, mais je suis plus à l’aise avec qu’avec mes ciseaux pour les lignes droites, c’est sur ! Surtout parce que peut tricher utiliser une petite plaque de plexi fine pour guider ma découpe ( c’est un bidouillage, je vous en parle plus dans le prochain article ^^)

IMG_20180713_205436_160

Ensuite, je l’ai utilisé pour coudre des bricoles pour des cadeaux de naissance. En fait, tant que ce que vous avez à découper rentre sur votre tapis de découpe, c’est parfait ! Je ne peux pas encore vous montrer parce qu’il s’agit de cadeaux qui n’ont pas encore été offerts, mais il est vraiment très pratique pour tout ce qui est découpe arrondie.

Même chose pour les parementures et petites pièces de coutures adulte ( comme des poches ou des empiècements  )

Fotor_154037895687618

MAIS ( ben oui, j’essaie d’être objective ! c’est à vous de voir si ça vous freine ou non ! ) :

Un tapis de découpe, ça coûte cher, donc le mien est relativement petit : du coup, dès que vous devez découper de grandes pièces, soit il vaut mieux prendre des ciseaux, soit vous devez déplacer ce que vous coupez pour rester sur votre tapis. A terme, comme par exemple pour la robe que j’ai posté plus tôt cette semaine, j’ai laissé tomber pour le faire aux ciseaux  (j’ai la chance d’avoir une table d’atelier de la taille d’une planche à patron standard). Par contre, j’ai positionné mon tapis sous les parties arrondies de ma robe pour mettre un coup de cutter au lieu des ciseaux et je pense que j’ai gagné en précision ( en fait, ça ne se voit pas forcément, mais le bas du corsage, au niveau des fronces est arrondi deux fois)

Pour la découpe d’appliqué, il est pratique pour beaucoup de formes, mais je préfère faire les étoiles aux ciseaux, parce que je vois mieux ce que je fais quand je coupe le long d’une branche et que j’arrive au centre.

Fotor_152468596031954
Je vous remets une vieille photo pour garder le secret du tissu que j’ai utilisé avec le cutter ;op

Fatalement, comme je l’ai beaucoup utilisée, la lame commence à s’user et j’ai un endroit sur la lame qui ne coupe plus, mais ça ne fait pas longtemps alors j’imagine qu’on ne peut pas faire autrement… Et puis, il suffit de changer la lame lorsque c’est trop abimé…

Côté Tissu 

J’ai coupé du coton ( de la cretonne, de la popeline, de la bachette ) sans problème. J’ai aussi coupé de la gabardine, du jersey ( je trouve que c’est plus facile qu’avec des ciseaux, le tissu se déforme moins) , du molleton léger ( pour une veste pour Eliott que je devrais pouvoir poster ici la semaine prochaine, si mon petit modèle n’est pas trop récalcitrant ‘^^)

Fotor_154116363416861
Le molleton léger ne s’est absolument pas déformé, et la gabardine qui est épaisse s’est laissée couper sans broncher !

J’ai aussi coupé de la couette suédoise ( oui, de la couette, vous saurez bientôt pour quoi, mais vous avez eu un indice déjà ;op ), du simili cuir, de l’entoilage tissé ou non, très fin ou très épais, et du tissu éponge. Pas de soucis non plus.

Fotor_15411888107910

Je ne me risquerai pas à couper du cuir par contre, je pense que ça flinguerait la lame ( je n’ai pas osé tester, j’ai tué des ciseaux de coutures comme ça ‘^^) D’ailleurs, il faut être vigilant quand vous coupez vos pièces à ne pas couper le papier pour patron, comme avec des ciseaux, ça abimerait la lame à terme. ( ni plus ni moins, hein , mais vous le savez sans doute, les ciseaux de couture, il ne fait pas couper de papier avec ! ). Je n’ai pas encore essayé avec la polaire mais je dois refaire des snoods pour les garçons alors ça ne va pas trop tarder ‘^^. Mais a priori, ça ne posera pas de problème.

En résumé  ? 

Alors, ce cutter rotatif de Clover n’a pas peur des tissus extensibles ou non, ni des épaisseurs. Il est parfait pour couper tout ce qui peut rentrer sur votre tapis de découpes mais, moins si comme moi, ça vous saoule de devoir déplacer vos pièces pendant que vous coupez. Il faudra prévoir un jeu de lames de rechange parce que rien n’est éternel. Mais ce n’est pas pour autant que je vais jeter mes ciseaux ( surtout que c’est héritage de ma petite mamie chérie ‘^^) Si jamais dans les mois à venir, je me rends compte que quelque chose cloche, je vous dirai ! Je suis droitière et je n’avais pas de gauchers sous la main pour lui faire couper du tissu ‘^^ Mais si l’une de vous l’est et qu’elle a un de ces cutters, je suis curieuse d’avoir son avis !

Fotor_154116354435167

Et vous, vous en utilisez un ? Vous projetez d’essayer aussi ?

J’ai aussi eu, au passage, de petits marqueurs ouverts en formes de mouton, pour le tricot. Typiquement le genre de choses que j’adore, parce que c’est trop chou alors je ne suis sans doute pas très objective ‘^^

IMG_20180711_184216_821
J’avais posté la photo sur Instagram, quand je les avais reçu…

Bon week end !

Couture

Une petite nouvelle pour l’automne !

A l’origine

J’ai eu l’année dernière la chance de tester le patron de la désinvolte de la marque « On dirait des vrais » de La Jolie Girafe. J’ai beaucoup porté cette tunique ( mais elle commence à être trop grande, il va falloir que j’en fasse une nouvelle… trop dommage ;op ) Dès ma première version, j’ai senti le potentiel de ce patron très versatile : j’ai tout de suite rêvé en avoir une en version robe. Nathalie avait projeté de faire un petit hack pour expliquer comme la transformer, avant même sa sortie.

Alors j’avais acheté le tissu en prévision, dans la collection que Mondial Tissu avait fait en collaboration avec Linamorrata : deux coupons de crêpes ( il me semble que c’est du crêpe de viscose mais je ne suis pas sûre du tout ) qui ont attendu près d’un an que j’ose couper dedans ‘^^ . une fois rentrée à la maison, j’ai eu peur que le tissu ne soit une plaie à couper à coudre, qu’il glisse et se déforme… Je me suis rendue compte hier ( et oui, ma robe a été cousue hier ! c’est dire si je l’aime ! ) que j’avais eu bien tord ! J’ai profité du fait que les deux grands étaient chez leur papa, le zhomme en formation et Robin chez sa mamie ( et donc je n’avais que Eliott dans les pattes) pour me jeter dans l’atelier. Que je n’ai même pas rangé pour l’occasion, j’ai tout fichu en bazar sur le canapé lit pour ne pas perdre une minute ;op

Le patron

Il s’agit donc de la Désinvolte de ODV , transformée en robe suivant le hack proposé par Nathalie.

Fotor_154037900460629

Elle se compose de 4 pièces. Deux pour le corsage  ( un dos et un devant ) qui est simplifié dans cette version : le joli décolleté et la patte de boutonnage disparaissent pour un col V, parfait ! J’aurai pu reprendre le corsage devant mais mon tissu étant très chargé, je me suis dit que la patte de boutonnage se perdrait dans le motif. Mais je suis bien décidée à faire plus tard une  seconde version de la robe ( en lin  uni sans doute) dans sa forme originelle qui est si féminine. Nathalie propose dans son hack deux versions à carreaux en lainage, et c’est vrai que ce col en V est un bon moyen de ne pas s’embêter avec des raccords ‘^^.

Les deux autres pièces sont les basques froncées, au dos et devant, rallongées ici. Le bas de la poitrine est soulignée par des découpes arrondies, (qui ne se voient pas forcément une fois portées mais qui limitent grandement le potentiel parachute de ce genre de pièce )

Fotor_154037870455185

Pas de fermeture éclair, puisque l’encolure permet largement à la tête de passer.

Les fournitures

Comme je viens de vous le dire, j’ai utilisé du crêpe de chez Mondial Tissu. Je pense faire une autre robe dans le second, mais je ne sais pas encore quel patron je vais utiliser.

Pour les parementures, j’ai utilisé un voile de coton France Duval Stalla que j’ai dans mon stock depuis des lustres et que j’utilise qu’en petites touches, parce qu’il est vraiment très transparent.

J’ai entoilé les parementures avec de l’entoilage tissé comme c’est préconisé par le patron.

La patte de la linotte

En plus des modifications proposées par Nathalie, voici ce que j’ai fait :

Comme sur mes version précédentes, j’ai réduit l’emmanchure, cette fois de 2 cm au niveaux des épaules ( dos et devant) et je l’ai remontée de 1 cm en bas. Vous avez une photo des modif du patron sur ma seconde version test ( je vous ai mis le lien en introduction). Cette fois, j’ai fait un ourlet à la machine pour les emmanchures au lieu du biais que j’avais utilisé la fois précédente : parce que je n’avais pas la bonne couleur de lib’ en stock. Le biais moutarde à petites étoiles blanches qu’on trouve à la droguerie aurait été parfait mais il ne m’en restait que 10 cm ‘^^

Fotor_154037893262421

J’ai encore une fois fait l’ourlet du bas à la main à point invisible.

Fotor_154037906181775

Je n’ai pas fait la même parementure que Nathalie, j’ai raccourcie le bas en gardant la même mesure que la largeur, un peu comme sur la robe Sureau. Et j’ai fait la surpiqûre à quelques mm du bord au lieu des 2 cm requis par le patron, comme Nathalie l’a fait sur sa version robe.

Fotor_154037895687618

Epic Fail ?

J’ai réduit les marges de coutures d’environ 1 cm sur les côtés parce que la robe était très large. C’est le style du vêtement, mais je préférai la faire plus ajustée. J’ai failli faire des pinces au dos du corsage, comme par exemple celles qu’on trouve pour le sureau de Deer and Doe. Mais mon tissu étant très fluide, je me suis dis que ce n’était pas la peine. Je pense pour ma version en lin, je le ferai au lieu de la reprendre sur les côtés.

Je suis très contente de mon premier col V, il n’y a qu’une micro pli tout en bas…

Fotor_154037891827860

…mais il faut vraiment avoir le nez dessus pour le voir, pas vrai ? Edit : la première fois, c’était complètement loupé ! Du coup, j’ai décousu et je m’y suis prise autrement qu’à l’arrache. J’ai tracé les lignes de coutures de chaque côté du V, au feutre effaçable jusqu’à ce qu’elles se croisent. J’ai cousu le long de la première et j’ai fait pivoté la pièce pour remonter de l’autre côté. Ensuite, j’ai cranté le V comme pour les découpes  du Kimono « Nénuphar » de Deer and Doe. Et c’était nickel. C’est en faisant la surpiqûre que j’ai merdouillé mon truc je crois… mais c’est pas grave !

j’ai dû fixer la parementure à quelques endroits pour qu’elle ne bouge pas, ce qui ne serait sans doute pas arrivé si j’avais coupé la parementure entière et que je l’avais prise dans la couture. Je ne savais plus si j’avais de l’entoilage léger ou lourd puisqu’il était roulé en boule dans le bas à entoilage et j’ai trouvé mon tissu entoilé très raide. J’ai eu peur que ce ne soit pas très joli de rigidifier la partie centrale de corsage.

Et j’avais mal fixé aux épaules, ce qui faisait bailler un peu décolleté.

Fotor_154037888965939

En déplaçant la couture pour mieux positionner la parementure par rapport à mon tissu extérieur, ça va un peu mieux.

Et dernière chose, sur un des côtés, les corsages dos et devant sont décalés. Pourquoi ? j’ai sans doute mal épinglé. Il ne me restait qu’une couture à faire à la machine, Eliott venait de se réveiller de sa sieste, il retournait l’atelier de fond en comble, j’ai voulu faire vite.. forcément mal ‘^^mais ce n’est pas très grave et puis ça m’arrive aussi quand je fais attention alors ‘^^…

Fotor_15403790467272

Les photos portées

Au début, je pensais porter cette robe avec mon vitamine D jaune, je vous ai fait une paire de photo portée avec ce gilet,

Fotor_154037881490638

 

Mais définitivement, je crois que je préfère la porter avec un autre de mes gilets chouchous : mon gilet écureuil ! Pour moi, le parfait combo pour l’automne, avec des collants doudous en laine ^^

Fotor_154037873115286

Voici ce que donne le décolleté : juste ce qu’il faut pour rester décent ! Et pour aller bosser, au pire, je pourrais toujours mettre un petit débardeur en dessous.

Fotor_154037890629247

Mais vous voulez voir ce que donne la robe sans gilet, non ? La voici donc de dos

Fotor_154037874388492

et de profil :

Fotor_154037880068624

Bon avec le mistral, pas évident de se rendre compte pour le côté. La robe reste relativement large, c’est ainsi qu’elle est conçue !

Mais c’est définitivement avec mon gilet que je préfère la porter !

Fotor_154037871796873

Et voilà ! Comme c’est bien les vacances, pour coudre, tricoter et blogger ‘^^ ! Je vais essayer de rattraper mon retard dans les prochaines semaines : j’ai 3 tricots de saison à vous montrer et un test pour lequel j’ai bon espoir d’être dans les temps … si les enfants me laissent un peu tricoter en journée ‘^^

Bonne fin de semaine !

 

Couture, Les échanges c'est la vie, Tricot

Petit échange automnal … avec Rachel says Yepa

A l’origine

Rachel fait partie des personnes dont j’aime beaucoup le travail. Elle tricote à la vitesse de l’éclair des patrons tous plus jolis les uns que les autres. Nous discutons temps à autre sur Instagram et j’ai eu envie très tôt de lui proposer un échange. Nous avons un peu laissé trainer l’une et l’autre puis nous nous sommes fixées le mois d’Octobre pour poster nos petits colis. Vous allez le voir, j’ai été plus que gâtée ! Et ce qui plutôt amusant, sans nous concerter, nous sommes restées dans la même gamme de couleurs ^^ Nous avions décidé d’un thème « Jane Austen » et d’un métrage ( moins de 400 m de fil ou moins d’un mètre de tissu ).

Fotor_15392401008395

CE QUE J’AI RECU 

Rachel m’a tricoté un superbe châle en demi-lune, dans une harmonie de violet.

Fotor_154003191079083

La laine à speckles est vraiment superbe !

Fotor_15400319242264

Et, elle ne le savait pas, mais il est parfait pour aller avec mes nouvelles kickers d’amour, merci Vinted, et cette couleur de châle manquait justement à ma collection !

Fotor_154003194488163

Elle a ajouté quelques goodies

Fotor_154003183568883

Et, un superbe écheveau

Fotor_154003188206436

Je vous ai pris 3 photos pour vous puissiez bien vous rendre compte !

Fotor_154003186762015

 

Les nuances sont sublimes ! Je ne sais pas encore quel genre de projets pourrait  mettre en valeur cette petite merveille ! Fotor_15400318473208

 

CE QUE J’AI FABRIQUE POUR ELLE 

A l’origine 

Je voulais mixer tricot et couture, parce que j’ai eu peur de ne pas avoir le temps de tricoter les fameux 400 m. Et puis, j’ai eu plusieurs faux départ  :le rendu n’allait pas du tout avec le fil que j’avais choisi, puis j’ai essayé de bricoler un patron maison mais je me suis complètement loupée… ( une fois le stress passé, je pense que j’ai tout simplement tricoté avec une taille d’aiguille  différente de celle de mon échantillon … le résultat était… beaucoup trop grand ‘^^)

Fotor_15393512424472

Les patrons 

Pour la partie couture, il s’agit d’impro totale ;op

Et pour le tricot, j’ai fini par me fixer sur le patron des manchettes Lylia mais au départ, je voulais vraiment tricoter autre chose ‘^^… On va dire que nécessité a fait force de loi ‘^^.

Les fournitures

Tous les tissus viennent de mondial tissu ( certains dans le stock depuis des lustres, sauf le tissu à motif de la trousse à projet, acheté exprès ) sauf le tissu bleu qui vient d’ikéa, le seul endroit où j’ai pu trouver le bleu qui s’accordait avec le tissu à motif, dans l’épaisseur que je voulais

J’ai thermocollé les tissus extérieurs de la trousse à projets, avec l’entoilage tissé le plus épais que j’ai pu trouver chez mondial Tissu. Et si j’ai eu quelques sueurs froides au moment de l’entoilage à proprement parlé, je suis plutôt contente du résultat.

Les boutons viennent du marché ( pour changer ;op ) et le lien en liberty de la droguerie.

Pour le tricot, j’ai utilisé environ 20 grammes de « every Day » de la compagnie « The Uncommun thread » coloris « tea smocked » et 8 gramme de « sock » de « Madelaine et Filibert », coloris « alicante »

Fotor_153924006709464

Une petit série de photos individuelles ? 

Les manchettes pour commencer :

Fotor_153924008901031

J’adore le rendu de cette association de couleur ! il faudrait que je me tricote des mitaines avec cette année !

Fotor_153924013000794

La définition des points tricotés dans la TUT est incroyable !

Fotor_153924011683280

Elles ont bien poussé au blocage et sont toutes moelleuses… Un vrai plaisir à porter !

Fotor_153924014296917

Et une photo portée pour terminer ^^

Fotor_15392401559533

La trousse à encours :

Je ne sais pas ce qui s’est passé avec cette séance photo, mais les photos ressortent vachement rose…. J’ai peur que ce ne soit le début de la fin pour mon appareil chéri…

Fotor_153935106561190

Avec une petite photo de la doublure ..

Fotor_15393510804967

Et pour terminer, la trousse pour aiguille circulaire :

J’en avais fait une plus petite pour moi, l’hivers dernier, pour ranger mes aiguilles fixes…

Fotor_153935103035765

Mais celle-ci peut aussi servir à ranger des aiguilles interchangeables et les compartiments plus grands pour les mini aiguilles

Par rapport à ma première version, j’ai rajouté une petite trousse zippée, pour les câbles, les embouts de câbles, les marqueurs etc…. tout le petit matériel qu’on est amené à amasser avec le temps quand on tricote, quoi ;op. Mais il faudra me croire sur parole, la seule photo que j’ai est inutilisable 😥

J’avais envie de travailler davantage le dos avec ma technique de patchwork à l’arrache préférée….

Fotor_153935105335389

Et pour rester dans le thème, j’ai choisi un tissu à petites fleurs et j’ai rajouté un peu de dentelle.

Fotor_153935117856838

En ce qui concerne la laine, je lui ai envoyé un échéveau de « Old Maiden aunt « , dans la gamme des gris et dans le mélange laine et bambou du châle Akinos que je vous avez montré ici. Je rêve d’un immense châle dans cette qualité ! vivement que je sois venue à bout de mon stash pour en recommander !

Voilà ! vous savez tout !

Bonne journée !

 

 

 

Couture, Les échanges c'est la vie

Les échanges de l’été ( part 1) : avec Blisswool_Emilie

A l’origine

J’ai commencé à suivre Emilie et son blog peu de temps avant d’arriver sur Ig : à l’époque, il se nommait « Une parisienne en Helvétie ». J’aime beaucoup son univers et sa manière d’écrire. J’ai pu la rencontrer en vraie à la Grande Mercerie et plus longuement lors du Knit eat de l’été. Je lui ai proposé un échange autour des accessoires de tricots puisque je suis fan des sac à projets qu’elle coud pour sa petite boutique et voici ce que cela a donné  !

CE QUE J’AI RECU

Quand Emilie m’a fait choisir le tissu ( elle voulait être sûre que j’allais aimer, mais je savais que je pouvais lui faire confiance, son préféré était… mon préféré ! )  je suis tombée amoureuse de ce wax superbe ( dont je n’ai pas réussi à rendre la jolie couleur, qui tourne plus vers le vert).

Fotor_153752827380190

Elle m’a aussi fait choisir le message brodé et qui résume bien ma journée parfaite de tricoteuse :

Fotor_153752813308820

L’intérieur est très astucieux avec des pochettes tout autour…

Fotor_15375281835454

…pour ranger tout son matériel.

Fotor_153752816044992

Un peu de décos sur le côté avec un petit lien pour accrocher ses marqueurs ouverts :

Fotor_15375281464843

Pour le fermer, pas de fermeture éclair, pas de lien mais des boutonnières et de jolis boutons en bois .

Fotor_153752821193575

Et pour l’accompagner, elle m’a fait la surprise de rajouter cet étui :

Fotor_153752825147526

il est très pratique si on tricote avec 4 aiguilles ou en magic loop, pour éviter de perdre ses mailles au fond de son sac à projet ‘^^

Fotor_153752828794249
Vous voyez le câble qui dépasse? Mes aiguilles et le bout de la manche sont bien cachés dedans !

CE QUE J’AI FABRIQUE

Les patrons

Je suis partie du tuto de mon pochon à projet ( taille 1 ) que vous pouvez retrouver ici.

Et je lui ai fait une trousse pour le matériel de tricot dont le tuto est ici

Fotor_152978333707316

Les fournitures

J’ai utilisé un reste de coupon chéri du stock : un chemin de table du suédois avec des pommes. Il ne m’en reste plus beaucoup, je l’ai utlisé en touche sur plusieurs vieux projets. J’ai retrouvé la grande chute en cherchant l’inspiration pour ce swap, je me suis dit que c’était un signe. Je n’avais pas de wax sous la main mais je me suis dit qu’elle l’aimerait tout de même.

Pour le reste, du jeans épais, une toile épaisse achetée chez l’Atelier de la création (un an ou deux en arrière, je ne sais plus ‘^^)  et un passepoil double ( dont je ne sais plus du tout la provenance, peut être la Mercerie de Montpellier ) : en fait les deux passepoils sont déjà cousu l’un à l’autre : il suffit de les traiter comme un passepoil classique : aucune difficulté, maxi effet pardon, on dirait un slogan de pub des années 80 ‘^^

Pour la trousse, je suis restée  dans les mêmes tons, mais j’ai utilisé  un torchon rouge à pois blanc que j’avais acheté chez Zeeman, il y a des lustres. Vous savez que je collectionne les jolis torchons ‘^^ J’en redécouvre régulièrement dans mes caisses de tissus ;op . Quant au reste, tout vient du marché.

Fotor_152978335664313

La patte de la Linotte

Je n’ai modifié que le pochon : j’ai assemblé deux tissus et j’ai inséré un double  passepoil entre les deux parties puis j’ai coupé les faces avant et arrière de mon pochon.

Fotor_152978326356953
Un petit badge maison et un pin’s trouvé chez action pour décorer

Une paire de photos pour terminer ….

Fotor_152978331639046

Et la petite étiquette pour décorer sur le côté !

Fotor_152978330168251

Et voilà ! Vous savez tout ! Merci encore Emilie d’avoir acceptée ma proposition ! J’adore mon nouveau pochon !

Le prochain article ne devrait plus trop tardé, j’attends ma partenaire de swap pour le poster et il concernera un second échange !

Bonne semaine !

 

Couture

Un coupon, 3 projets !

Le Premier projet : un sac pour la rentrée

A l’origine

Fotor_15359649431009

Cet été, sur la route des vacances, j’ai participé à un concours organisé par Les Tissus des Ursule et Studiojolimôle, pour la sortie du patron « Mon joli môm bag ». Je l’ai fait sans trop y croire et….j’ai gagné un coupon de lin lavé de la couleur de mon choix et le patron du sac ! J’ai tout de suite su comment j’allais le customiser et j’y ai vu mon sac de cours pour l’année scolaire à venir. Même s’il paraît que pour mon épaule, il faudrait que j’opte pour un sac à dos ‘^^. Que voulez-vous, on ne se refait pas  ;op. Heureusement pour moi, par demi-journée, je n’ai pas beaucoup de classes différentes. Donc je devrais m’en sortir. En tout cas, j’ai fait une semaine et demi avec pour le moment et je ne regrette pas !

Les fournitures

Je n’avais jamais cousu, ou même touché de lin lavé. Le tissu est assez épais, il a de la tenu mais il est mou juste ce qu’il faut pour ce genre projet. A cause du tissage, il n’est ni lisse ni régulier et j’adore le rendu, brut, un peu granuleux. J’ai choisi le colori Navy parce que je me mets beaucoup de bleu et parce qu’il est très foncé, ce qui ne rendra pas le lavage de mon sac obligatoire chaque fin de semaine ‘^^. J’ai un peu tendance à le poser n’importe où, et à oublier où d’ailleurs ;op . Pour réaliser ce sac, il faut 60 cm de tissu en 140 cm de largeur.

Le patron nécessite aussi un zip de 20 cm que j’ai acheté sur le marché en revenant de vacances.

Et pour la déco, j’ai utilisé des mini bouts de rubans , une chute de petit pan et une étoile en cuir verte que m’avait offert Superpriscilia et que je gardais précieusement pour ce genre de projets.

Le patron

Il est payant et disponible sur le site de la marque au format PDF ( moins de 4 euros). Il est constitué d’un plan de coupe très astucieux pour rentabliser au maximum votre tissu, et d’explications globalement très détaillées. J’ai choisi de faire un patron des rectangles qui constituent les pièces du sac ( on trouve sur le pas à pas un gabarit pour recouper correctement les parties arrondies et toutes les mesures nécessaires )pour me faire gagner du temps les prochaines fois que je ferai ce sac, et parce que comme je ne suis pas très douée pour tirer des traits droits. Je préfère le faire sur une feuille bien sage plutôt que sur du tissu  qui bouge ‘^^. ( Mais je ne crois pas que proposer d’imprimer un patron aurait été forcément très judicieux, vu que les pièces sont grandes, il faudrait plusieurs pages A4 pour chacune d’entre elles. Tout découper et tout scotcher est franchement plus relou à mon avis que de tracer son patron. J’ai utiliser des feuilles  A3 donc, j’ai gagné du temps je pense ! )

Il comporte une pochette zippée, intégrée de manière très astucieuse à la parementure.

Fotor_153606981417742
Oups, il reste des fils à couper, on dirait ‘^^

En fait, dans ce patron, tout est astucieux ! Les finitions sont parfaites, sans qu’on se prenne la tête, et vraiment à la portée d’une couturière débutante ! Peut être juste un petit bémol sur la pose du zip , si et seulement si on n’en a jamais cousu. Mais ce n’est vraiment pas compliqué de trouver un tuto très détaillé sur le net pour cette partie là si vous en avez besoin. J’ai fait toutes les surpiqûres en rose fluo.

Fotor_153606985410877

Le bas du sac est arrondi, les lanières  sont juste de la bonne taille. A la toute fin, le patron propose de planquer les marges de coutures tout en réalisant le petit bourrelet de tissu qui se voit sur l’extérieur ET qui donne juste ce qu’il faut de rigidité au sac. Bref… j’aime tout  et je projette déjà d’autres versions, pour moi ou pour offrir.

Fotor_15360698730891
L’envers est hyper propre ! On pourrait presque l’utiliser dans les deux sens !

La patte de la Linotte

Comme d’habitude j’ai glissé des petits rubans pliés en deux dans les coutures pour la déco.

Fotor_153606977607386

J’ai aussi découpé une étoile dans du petit pan et pour faciliter la pose de l’appliqué et empêcher qu’il ne s’effiloche, je l’ai entoilé avec du thermocollant double face. Pour cela, j’ai tracé mon étoile sur la partie feuille du thermocollant,je l’ai découpée. Puis je l’ai placée, envers du tissu contre la partie avec la colle de l’étoile et j’ai mis un coup de fer. Un petit coup de ciseau côté papier ( qui est devenu l’envers de votre tissu ), on enlève le papier, on place le nouveau côté encollé contre l’endroit de la pièce devant du sac, un autre coup de fer. Hop hop ! Votre étoile est collée ! Il ne reste plus qu’à faire une surpiqûre à la machine, le long des branches de votre étoile pour qu’elle ne tente plus de se sauver. Comme j’avais peur que cette étoile se sente un peu seule, j’ai ajouté l’étoile en cuir vert.

Fotor_153596446863923

J’ai fait une autre modification au patron, pour faire les anses. Comme je n’aime pas les retourner une fois qu’elles sont cousues, j’ai repassé les marges de coutures vers l’envers, j’ai plié mon tissu en deux envers contre envers. J’ai tout surfilé rapido à la main et j’ai fait une surpiqûre de chaque coté de la pièce pour les assembler. Mais c’est juste parce que je n’ai pas la patience de retourner ce genre de pièces !

 

Epic Fail ?

Je crois qu’une des pièces est cousues avec l’envers au dessus et non l’endroit, parce que j’ai fait mon sac en fin de journée et que je voulais vraiment le terminer ce soir-là… Peu de lumière, fatigue… mauvaise mayonnaise ‘^^. Mais c’est une des pièces de côté alors ce n’est pas très grave et en plus je ne suis même pas sûre ;op

Par contre, en mauvaise élèves, j’ai mal lu la consigne, je n’ai pas recoupé certaines marges de coutures et j’ai dû élargir un peu les bourrelets qui se voient sur l’endroit du sac le long des coutures. Ce n’est pas très grave, voire même pas du tout… Mais c’est tout à fait pour ce genre de chose que je sais que le soir devrait être, pour moi, consacré au tricot plutôt qu’à la couture ‘^^

Fotor_153606983363423

Le deuxième projet : une trousse zipée

On va aller un peu plus vite, parce qu’il n’y a pas grand chose à dire : j’ai utilisé les mini chutes pour faire un peu de patchwork pour l’extérieur ( comme souvent quand on achète du tissu, j’avais un peu plus de 60 cm de lin). J’ai repris mon petit pan chéri et une chute de coton vert à pois de mondial tissu.

Fotor_153606991491258

Toujours un peu de ruban pour décorer, parce que je ne peux pas m’en empêcher.

Fotor_153606990064563

Cette trousse me sert à mettre mes papiers et mon porte-monnaie dans mon sac de boulot ( je n’en prends pas d’autres) : ça m’évite de devoir vider mon sac à chaque fois que je dois les transférer dans mon sac à main ou que j’en ai besoin, d’où l’utilisation du rose fluo. Ca fait partie des petites bricoles que je me couds avant chaque rentrée depuis quelques années.

Le troisième projet : un sac…. à projets.

Les fournitures,  le patron et la patte de la linotte.

On prend presque les mêmes et on recommence. Il me restait encore pas mal de chutes de lin, un rectangle de petit pan et l’envie de refaire un petit peu de patchwork rapide.

Fotor_153631645979837

J’ai donc farfouillé dans mon stock pour trouver des chutes d’un tissu de poids équivalent et j’ai retrouvé des morceaux d’une espèce de chambray de Mondial Tissu. Je n’avais pas de tissu du même bleu que le lin et pas assez de chute pour avoir du lin des deux côtés. Mais, comme de toute façon, l’ensemble était un peu fait de bric et de broc, je me suis dit que ça allait passer.

Fotor_153633156165390
Par moment, je me dis que ça fait un peu bizarre mais j’aime tellement l’avant que j’oublie très vite ;op

J’ai donc assemblé des rectangles au petit bonheur la chance jusqu’à avoir de quoi couper les pièces d’un pochon ( la première taille de mon tuto). Emportée par mon élan, j’ai même cousu un rectangle un peu trop haut alors j’ai juste fait en sorte que les deux faces sont de la même taille.

Fotor_15363166293256
Le dos est composé de chutes aussi mais il est cousu dans un seul type de tissu.

Pour le rigidifier un peu plus, j’ai entoilé les parties extérieures avec de l’entoilage thermocollant léger.

Pour rajouter un peu déco, j’ai pris un ruban entre deux coutures de bande de rectangle, dans l’esprit d’un pochon que la talentueuse Melobellesbulles avait fait à partir de mon tuto

Fotor_153631671707969

Et j’ai cousu le dernier bouton bleu que m’avait envoyé Atelier Camelir, par dessus un bouton en bois.

Fotor_153633161251242

Pour la doublure, j’ai repris les chutes d’un projet que je vous montrerai tout bientôt, une popeline à étoiles de Mondial Tissu, qui traîne dans mon stock depuis deux ans et demi et que j’adore.

Fotor_15363164994772

Des photos portées?

Pour la blague…. Je vois régulièrement des photos de ce type passer sur IG, et franchement, je pensais pas que c’était si accrobatique à prendre ‘^^

Fotor_153633154400557

J’ai donc au final, un sac à projet idéal pour un projet à 1 écheveau et demi …

Voilà !

C’était l’article de rentrée, que je fais presque 15 jours après ma rentrée officielle ‘^^ .

Le côté positif, c’est que même si j’ai moins de temps à consacrer aux loisirs créatifs avec ma reprise à temps complet, j’ai pas mal de projets terminés à qui je n’ai pas encore tiré le portrait ou pour lesquels je n’ai pas encore rédiger d’articles ‘^^, donc j’ai de la matière pour un petit moment ! J’essaie de revenir vers vous rapidement pour vous montrer tout ça !

Bonne fin de semaine !

 

 

Couture, Tricot

Pour la tête d’Eliott

A l’origine

C’est une tradition tant que mes petits ne rechignent pas à les porter : c’est maman qui fait les couvre-chef d’été et d’hivers. D’ailleurs, j’utilise toujours le même patron de bob ‘^^.

Cette année, je me suis enfin essayée à la teinture naturelle, alors j’ai fait dans la foulée le bonnet pour cet hivers : j’avais tellement hâte de voir ce qu’allait donner la laine que j’avais teinte à l’oignon ! ^^

Pour l’été

Le patron

Fotor_153186017412252

Il s’agit du bob issu du livre de Oliver+S. C’est un bob entièrement doublé, avec un très grand bord. Il est très clair et taille un peu grand. Je vous en avais déjà parlé en détail dans cet article ( c’était une version « pluie » pour un swap) alors je ne vais pas trop m’étendre.

J’ai fait la seconde taille pour Eliott, il est un peu grand mais en général, mes garçons les portent deux ans… Enfin, quand ils ne le perdent pas ( destin de celui cousu l’année dernière et de quasi tous ses prédécesseurs)

Les tissus

J’ai utilisé des chutes de mon stock, les deux viennent de Mondial tissu : le tissu baleine est une crêtonne, et le moutarde de la bachette.

Fotor_153186034104027

Pour ce patron, il vaut mieux utiliser au moins un tissu avec pas mal de tenu. Et il peut être pas mal d’entoiler la partie basse pour le tissu le plus fin, surtout si vou justes ne faites pas toutes les surpiqûres pour le rigidifier.

Fotor_153186022553368

La patte de la Linotte

Je n’ai pas changé grand chose, j’ai juste surpiquer les coutures de côtés pour la partie médiane et rajouté une petite étiquette prise dans la couture.

Fotor_153186019893320

Epic Fail ?

Le bob est un peu grand pour Eliott mais la taille du dessous aurait été trop juste et je m’en doutais.

J’ai juste à moitié réfléchi pour le sens du tissus de la doublure : ce bob est totalement réversible mais il vaut mieux utiliser un tissu dont le motif n’a pas de sens si vous voulez pouvoir le porter des deux côtés… Ou alors se moquer du fait que le motif va fatalement se trouver à l’envers dans une des deux versions. J’ai soigneusement coupé mon tissu pour les baleines soient dans le bon sens quand on porte ce côté sur l’extérieur…

Fotor_153186031225896

Et j’ai percuté une fois fini en l’essayant à Eliott que ça voulait dire que quand je retrounerai le bord pour le porter sur le côté moutarde… que les baleines étaient à l’envers ‘^^.

Fotor_153186028704582

Les photos portées ?

Je les ai prises le plus tôt possible parce que je sais que ce genre de pièce est trés rapidement mis à mal ‘^^ ( balancée par dessus bord et écrabouillée par les viles roues cracra de la poussette, aggripée par des mains pleines de chocolat ou sauce tomate pour être balancée par dessus bord…. et je vous passe les détails sordides ;op ). C’était en vacances à Dijon, à la fin de la journée et Eliott n’était pas très coopératif ( ni super propre ;op ) Elles sont un peu floues mais je les aime bien quand même ^^.

Fotor_153220227742986

Ma bouille à bisous  !!! ( je vous avais parlé de sa tunique dans cet article, elle était trop grande l’an dernier, elle est parfaite cette année ! )

Fotor_153220231735636

Qui ne voulait pas garder son chapeau sur la tête, bien évidemment ‘^^

Fotor_153220229188929

Et sinon, il va bien à son frère de 5 ans aussi ( mais bon, si ça continue, Eliott et Robin mettront les mêmes vêtements cet hivers ‘^^ )

Fotor_153220247596340

Pour l’hivers

Le patron

Fotor_153159003291940

Il s’agit d’un patron payant, le beguin « Bilby » de Cristina Ghirlanda ( Minimi Knit Design), disponible en anglais sur ravelry. Il se tricote avec de la fingering en double ( ou donc avec de la DK). L’échantillon est de 19 m et 28 rangs pour 10 cm. Il va du 6 mois au 6 ans.

La construction est très intéressante.  Il se commence par l’arrière, on lui donne sa forme par un jeu d’augmentations et quelques rangs raccourcis sur la fin. Puis, on laisse les mailles en attente sur un fil et on va relever les mailles de long des deux cotés, en incorporant les mailles laissées en attentes en court de route. Les côtés sont tricotés en même temps que l’avant du béguin, en jersey qui se termine par une bande en point mousse.

Fotor_153158990552398

Pour placer les oreilles, on va laisser des mailles en attente ( j’ai changé cette partie) pour y revenir par la suite. Le bas du béguin est terminé par une i-cord qui va servir aussi à faire les liens pour le nouer.

Fotor_153158983694588

Il se tricote très rapidement, j’ai mis une grosse soirée pour la taille 4 ans en 4,5?

Le fil

Fotor_153159004525383

Comme je vous l’ai dit en introduction, j’ai teint ma laine avec de l’oignon ( j’ai mis mon entourage à contribution pour récupérer les pelures pendant plus d’un an et j’ai teint des fils variés, avec plus ou moins de pelures)

J’ai utilisé ici la « nord » de Drops, coloris naturel ( un fil à chaussette, composé de nylon, de laine et d’alpaga). J’avais teint deux fois 50 grammes et j’ai eu un peu de reste.

Ce fil est très doux et ne gratte pas ( je crains l’alpaga et là je ne suis pas gênée du tout). J’ai très envie de me faire des chaussettes toutes douillettes avec !

La patte de la Linotte

Je n’avais pas le bon échantillon (20 mailles pour 10 cm au lieu de 19) et j’avais la flemme d’en refaire un autre ‘^^, alors j’ai tricoté le 4 ans en me disant qu’il serait un peu plus petit et que j’aurais le 3 ans dont j’aurais besoin.

J’ai modifié la manière de faire les oreilles parce que la créatrice fait courrir un fil sur l’envers, fil qu’on coupe à la fin ( et qui est galère à rentrer du coup et pas super propre sur l’envers) . J’ai utilisé ce tuto en français de la marque de laine « Biscotte » qui explique comment faire un  » afterthought heel » ou talon tricoté en après coup, pour mettre en place mes oreilles puis récupérer les mailles. Ensuite, j’ai suivi les indications du patron du béguin sauf que je n’ai pas fait les SSK parce qu’avec ma tension ce n’était pas beau à la jonction du magic loop et je n’ai fait que des « 2tog » ( 2 mailles ensembles). Les mailles ne sont pas orientées dans le bon sens mais c’est tout de même beaucoup plus propre que les SSK  chez moi ‘^^

Fotor_153158985387690

Ensuite, la icord se fait normalement avec 2 fils aussi mais j’ai eu peur que ça ne soit trop épais alors je l’ai tricoté avec un seul fil.

Fotor_153158987306895

Epic fail ?

Un mini, je me suis trompée pour la icord : j’ai monté 3 mailles au lieu de 4 au départ ‘^^. Et, emportée par mon élan, au lieu de tricoter 15 cm de lien, j’en ai fait 24 ‘^^ …

Les photos portées

J’ai fait la première série avec Stitch comme modèle dès la sortie du blocage ;op. D’abord, parce qu’il faisait chaud et ensuite….

Fotor_153158998016369

Parce qu’il est franchement plus maléable qu’un enfant de 2 ans ;op

Fotor_15315900126837

Et une seconde avec son petit propriétaire, dans la foulée de celle du bob….

Fotor_153220245578862

Avec les mêmes « soucis » ;op

Fotor_153220234065983

Mais vous pouvez voir au moins qu’il tient bien en place

Fotor_153220250088936

Et encore une fois, ma préférée est la plus floue, mais que voulez-vous, un enfant en vrai c’est vivant et ça fait aussi des expériences ;op

Fotor_153220254592262

Et pour finir, les deux « papo » portés en même temps ;op (avec le grand en guest qui nous a bien pourrifié notre séjour à Dijon en étant partculièrement insupportable… )

Fotor_153220252391871

 

Couture

La précieuse petite veste en jeans

A l’origine

Fotor_153253216587972

J’avais envie depuis des mois de me coudre une petite veste dans l’esprit des « bleus de travail », vous savez, comme celle des ouvriers chinois. J’en avais essayé une dans une friperie mais clairement, ce n’était pas morpho-compatible avec moi ‘^^. J’avais déjà mon coupon de jeans,  et regardé du côté de la Veste Tellos de Pauline et Alice qui en possède tous les codes. Je trouve d’ailleurs toujours ce patron vraiment superbe mais je ne pense pas qu’il m’aille. J’ai aussi regardé du côté de la veste Michèle de République du Chiffon, dont j’ai d’ailleurs acheté la pochette, mais je n’ai pas osé sauter le pas, parce que je la trouve un peu intimidante, qu’il faudrait sans doute que je la modifie ( et donc que je passe par l’étape toile) et parce qu’avec le temps, je me suis dit qu’en fait je la voyait plus en veste d’hivers qu’en veste de demi-saison.

Quand la nouvelle collection de Deer and Doe est sortie, j’ai eu un coup de foudre immédiat pour la belle Nénuphar, grâce à la version unie portée par Camille. Je la trouve juste parfaite sur elle. Simplement, j’avais peur qu’elle ne me mette pas en valeur, parce qu’elle est tout de même assez ample ( et que je trouve déjà que mon corps a pris trop d’ampleur justement ‘^^ ). J’ai beaucoup tourné autour de ce patron et observé de nombreuses versions, hésitant encore et toujours : est ce que ça va m’aller ? est ce que c’est mon style ? est ce que je vais la porter?

Et finalement, c’est l’article de Sandra du blog By Sandra’s Hand qui m’a définitivement convaincu que je DEVAIS me coudre cette veste. Pas dans un tissu à motifs comme la sienne, elle lui va très bien, mais ce n’est pas le genre d’imprimé que je porte. Mais parce qu’elle l’a très habillement modifié ( et qu’elle propose un tuto très bien fait pour l’imiter ! ) , pour supprimer tous les éléments qui justement me gênait aussi. ( je vous explique tout ça en détails un peu plus bas)

Et pour terminer,ce qui m’a motivé à la coudre maintenant, c’est un petit défi lancé par mon amie Simone ! J’ai profité de notre petit séjour à Dijon pour passer à la jolie mercerie du Lièvre Blanc et acheter le patron, pour me précipiter sur ma couture aussitôt rentrée à la maison !

Le patron

Fotor_153253243395999

La veste Nénuphar de Deer and Doe revisite les codes du Kimono en lui apportant ces petites touches d’originalité qu’on trouve dans tous les patrons de la marque. Pour plus de détails, je vous invite à lire l’article que Lise Tailor a rédigé pour la sortie du patron ; et sa version est CANON ! Si la double Gaze ne me semblait pas si difficile à manipuler, je la copierai ( avec mes modifications ‘^^).

J’ai choisi de faire la version A, pour la longueur de la veste qui est parfaite pour moi ( j’ai un buste relativement cours pour mon 1m65) et pour la longueur des manches. J’ai hésité à rallonger les manches mais je me suis dit que ce serait une veste de demi-saison et comme j’ai très vite trop chaud, ce ne serait pas plus mal. Et puis ça me donnera une raison de tricoter des manchettes pour aller avec , vous savez si vous me suivez depuis un moment que j’aime beaucoup tricoter ces tubes de jersey ^^ Oui, je suis une fille un peu bizarre… De celles qui aiment aussi relever des km de mailles ;op

Les fournitures

Fotor_153253241952977

J’ai ce coupon de jeans depuis si longtemps dans mon stock que je n’ai AUCUNE idée de sa provenance exacte. Il vient peut-être de toto ou du marché ou de puces de couturière… C’est un vrai jeans sans élastane mais relativement souple pour du jeans et assez léger. Plus épais que les toiles de jeans stretch qu’on peut trouver chez mondial tissu par exemple , il se tient mieux sans être rigide.

J’ai utilisé en touche du petit pan, offert par mon amie Simone. Il s’agit d’un de mes imprimés fétiches de la marque même si je ne le porterai pas en blouse ou robe. En tout cas pas dans ce bleu. Mais, sur des petits garçons, je le trouve vraiment sympa et peut être qu’un jour je craquerai pour la version noire pour moi… Les boutons viennent aussi de chez eux ( normalement, on n’en a pas besoin pour ce patron), je les avais totalement oubliés au fond de ma boîte ‘^^.

Le biais ( qui n’est pas sensé être utilisé  pour ce patron non plus) vient du marché, comme l’entoilage tissé utilisé pour le col.

La patte de la Linotte

Ce que je dois à Sandra c’est : la suppression des fronces dans le dos ( son pas à pas est vraiment très bien expliqué  ! ) et le rétrécissement des manches. J’ai enlevé 5 cm pour chaque côté au point le plus large de la manche. Mais je suis allée un peu trop vite et j’ai lu son tuto en diagonale à ce moment là : je n’ai pas tracé mon trait parrallèle au droit fil et ma manche tourne un peu sur elle-même, je pense que le soucis vient de là.

Pour le reste, il s’agit de modifications mineures, juste pour le fun ou pour faire de cette veste le reflet de ce que j’aime. Tout d’abord, j’ai fait une double piqûre sur le tour des poches, pour la déco. D’ailleurs j’en ai rajouté une sur le haut de la poche, Fotor_15325322255360

que j’ai d’ailleurs doublé avec du petit pan plutôt qu’avec du jeans pour l’alléger un peu. Fotor_153253232950334

Je n’ai pas fait les surpiqûres sur le col, parce que je sais que ma machine n’aurait pas du tout apprécié et que ça aurait été tout cracra. A la place, au lieu de simplement bâtir le surplus de couture,  pour que l’intérieur soit propre, j’ai tout maintenu en place pour une couture à la main à point invisible ( je crois que j’y ai passé pas loin d’une heure ‘^^).

Fotor_153253234456112
Comme toujours chez Deer and Doe, les finitions sont parfaites !

Idem pour les bords des manches et du bas de la veste, je n’ai pas piqué à la machine mais tout fait à la main ( vous savez que c’est une de mes marottes ‘^^) Au passage, j’ai fait aussi des points invisibles pour fixer le surplus de coutures des emmanchures coté épaule. J’aurai pu surpiquer à la machine mais j’ai eu peur que ça ne soit étrange de ne pas surpiquer toutes les marges de coutures… Et vous allez voir un peu plus bas, j’aurai pu, je n’étais plus à ça près ‘^^. Fotor_15325322665950

Ensuite, parce que je suis un peu dingo, j’ai entièrement gansé les coutures d’assemblage avec du biais pour les pièces dos, les coutures des manches ( hors emmanchures)  et des côtés. Pourquoi ? pour que ce soit joli… Même si ça ne se voit pas ‘^^. Je dois être un peu marteau ;op

Fotor_153253224703849

Ensuite pour la déco, j’ai inséré une fausse patte, façon « grains de maïs » (enfin du temps où Ivanne Soufflet en mettait de partout, je suis toujours aussi fan !! ) en petit pan que j’ai fixé avec les fameux petits boutons. Fotor_153253231646754

J’ai aussi cousu une petite étiquette sur une des poches. Fotor_153253219887197

Et enfin, avant de monter la poche, j’ai fait une petite broderie à la machine. J’ai failli la faire en jaune, comme les surpiqûres de jeans, mais je voulais faire un rappel avec le petit pan, alors j’ai opté pour du rouge. Fotor_153253218593373

Epic fail ?

Je suis RA-VIE de cette petite veste, qui m’a demandé au final, deux après-midi pleine de couture et une grosse soirée. Elle tombe encore mieux que je ne l’imaginais de face. Mais vous me connaissez peut-être assez pour savoir que l’éternelle insatisfaite , obcessionnelle que je suis, trouve des détails à améliorer ;op

J’ai un peu peur que la patte décorative du dos ne soit un peu trop large et trop haute. Mais d’un autre côté, je l’aime bien tout de même ‘^^. Mon côté gémeaux toussa toussa et encore heureusement ce n’est que mon ascendant ;opFotor_153253206683014

J’ai eu de mal à résorber l’embu des épaules ou alors j’ai merdouillé quelque part et je me suis retrouvée avec un embu qui n’avait rien à faire là ‘^^, du coup, il y a des mini plis dans le dos. Et comme je vous l’ai dit, j’ai un peu les manches qui tournent vers l’intérieur. Mais ce n’est pas si grave…

Fotor_153253212439574

J’ai une des surpiqûres des poches qui n’est pas très droite mais comme j’ai réussi les jolis V de l’encolure, je pense que j’arriverai très bien à vivre avec ça ‘^^. Fotor_153253238529944

Bon, comme d’habitude, quand c’est moi qui fait, je chipote mais je suis contente de cette veste, je pense que nous allons filer le parfait amour de nombreuses saisons et ça fait tellement longtemps que ça ne m’est pas arrivé que je crois que je pourrais presque fêter ça ! D’ailleurs, il n’y a pas de mystère, j’ai fini la veste à 15 h cette après-midi, pris les photos dans la foulée et rédigé le post le soir même … Je crois que ça veut tout dire ‘^^ ( c’est pas comme le récap’ du me made may que je n’ai toujours pas rédigé ou les photos de ma robe en laine  ‘^^… )

Les photos portées

Je vous ai fait une reconstitution de look d’automne, parce que là, il fait beaucoup trop chaud pour porter tout ça ‘^^. ( en dessous, c’est des manches 3/4… faut être un peu dingo, non ? )

Fotor_153253203660068
En vrai, j’ai mesuré les deux découpes sont au même endroit, c’est moi qui ai visiblement une épaule plus haute que l’autre ‘^^

 

Sans les mains dans les poches, de face, ça donn ça : Fotor_15325321441772

Mais je mets tout le temps les mains dans mes poches ‘^^ qui sont bien grandes, comme j’aime ! Voilà ce que ça donne quand on met les mains dedans. Fotor_153253210459846

Voilà de côté

fotor_153253208956137.jpg
Oups ! j’ai oublié d’enlever mes lunettes ‘^^

Alors, vous aussi vous êtes convaincus? En tout cas, ça m’a remotivé à coudre pour moi et ce n’était vraiment pas gagné !

Couture, Crochet, Les échanges c'est la vie

Echange avec la Cabane à pois ( la dînette de Mai qui n’était pas pour nous )

A l’origine

J’avais repéré les beaux sac cousus par La Cabane à pois, il y a un bon moment.  Mais ça m’a pris plus d’un an pour oser proposer un échange ‘^^…J’aime beaucoup son univers très colorés et ses tissus qu’on ne trouve pas partout !

CE QUE J’AI FABRIQUE 

Je lui ai demandé ce qui lui ferait plaisir et elle n’a pas hésité une minute : une petite dînette au crochet.

J’ai donc ressorti mon carnet à patrons  : c’est la seule chose pour laquelle j’ai pris la peine de recopier tous les patrons que j’utilise . Bon en vrai, il y en a une paire que je n’ai pas encore recopié parce que c’est long ‘^^ . Mais Chut, c’est un secret. D’abord, j’avais choisi de le faire parce que les patrons viennent de supports très différents et que j’aime bien l’idée d’avoir tout en seul endroit. Ensuite, parce que très vite, je me suis mise à modifier un peu ou beaucoup les tutos que je trouvais parce que je suis chiante parce que je suis perfectionniste parce que je suis chiante. Enfin, parce que mine de rien, j’ai fait quelques petites choses sans patrons, en prenant petit à petit confiance en moi. Et en général, je les glisse par ici.

Je vais bouleverser un peu la logique d’écriture de ce post, par rapport à d’habitude, parce que sinon je risque de dire plusieurs fois la même chose ‘^^ Je lutte contre mon côté psychoriride

Les fils

Encore et toujours la même histoire, du quattro de Lang, du philcoton 3 de phildar, le coton/polyester de Zeeman (vachement plus fin , donc impossible à utiliser autrement qu’avec lui même ou avec le coton fitfty de bergère de france ) et pour le jambon, un coton fin acheté sans étiquette en vide grenier.

On détaille? Allez, dans l’ordre des repas  !

A l’apéro

Fotor_152699376720779

Un petit bout de saucisson : repris de celui que j’ai fait pour la dînette des garçons, le post est ici

Et des radis : bidouille perso  (pour la variation de forme) à partir du livre « Ma dînette au crochet  » de Cendrine Armani.

En entrée

Fotor_15269937486385

Quelques feuilles de salade, d’après ce tuto et quelques rondelles de tomates, expliquée sur le blog ici

En plat de résistance

Fotor_152699371675287

Trio de pattes aux légumes d’après le tuto de Mathildemariemade, dans le livre  des Serial crocheteuses, sous l’égide de Isabelle Kessedjian  ( les pasta de la mama) Et ravioli maison ( les détails sont ici)

Fotor_152699373335223

Et poélée de cèpes d’après ce tuto de fée du tricot : le rendu est hyper réaliste, je trouve. Seule modification à celle déja proposée : pour avoir un pied légèrement rebondi en bas, je fais une Ms de plus à la base, je fais un tour d’augmentation, puis un tour tout droit, puis un tour de diminution et après je suis le tuto. Je crois que c’est LA pièce de dînette qui m’éclate le plus à faire !

En viande

Fotor_152699380165961

Au choix, un oeuf au plat (tuto du livre de Cendrine Armani) ou une tranche de jambon, bidouillée à partir de celle que Mathilde m’a montré en photo ( et donc je ne ferai pas de tuto, j’ai repris son idée). Avant, je savais un carré de bride avec du blanc en haut et que je roulais. Mais je n’étais pas satisfaite… Là je trouve ça plus joli.

Fromage et Dessert

Et oui, on est comme ça !

Fotor_152699381711599

Un petit babybel : mon tuto est ici

Fotor_152699378432331

Une mandarine ( livre de Cendrine Armani), parce qu’elle est mignon ( enfin je trouve)

Un cup cake : le tuto vient de ce blog et légèrement modifié : j’ai fait des noppes à la place des coquilles et j’ai rajouté un peu chantilly dessus.

Et tartelette au chocolat, comme expliqué sur ce post ( mon dernier sur la dînette je crois) : le fond de tarte est la SECONDE chose qui m’éclate le plus à faire en dînette. pourquoi? aucune idée ‘^^ …

Une photo de famille ?

Fotor_152699383394270

CE QUE J’AI RECU EN ECHANGE

 

C’était, de ma part, une demande très ciblée, j’ai vraiment craqué sur la version que Nathalie a mis sur IG.

Fotor_152714914744013

Il est beau

Fotor_152714912365053

Il est beau dedans aussi

Fotor_152714916082712

Il est grand

Fotor_152714917919765

Et on peut le porter de deux façons

Fotor_152714921027680

Bref, je l’aime ! ^^ Je ne l’ai quasi pas quitté depuis que je l’ai reçu !

Et j’ai eu la surprise de découvrir un cadeau bonus Fotor_152714949289927

Une belle pochette matelassée, qui est devenu illico presto une pochette… A encours  ! A encours crochet pour le moment mais sans doute à encours Cho7 dans un futur très proche ( d’ailleurs ça me fait penser que je n’ai toujours pas pris les cho7 tricotées en début d’années en photo pour le blog et donc que Mari Chéri ne peut toujours pas les porter… Oui, j’ai honte ;op Ne lui rappelez pas que c’était son deuxième cadeau de Noël. Déjà que je les ai finies en Janvier ;op

Fotor_152714923084583

Et Voilà !

Bonne fin de semaine !