Couture, Crochet, Les échanges c'est la vie

Les échanges, c’est la vie : swap noël blanc

A l’origine

L’an dernier, à peu prêt à cette période, j’ai découvert le compte IG de Ginacie  ( que j’adore ! ) grâce à Barbara. J’étais arrivée trop tard pour son swap de noël et j’en avais été bien déçue. Alors cette année, j’ai guetté le top départ des inscriptions !

Le principe est d’échanger avec une personne tirée au sort parmi les participants, un colis comportant 5 petits paquets, correspondant au thème choisi Mélanie, avec du home made ou pas. On peut échanger avant pour apprendre à se connaître, ce qui est l’autre aspect très chouette de ce swap, je trouve. Cette année, j’ai donc été associée à Adeline ( Alie_graphie sur IG )

Voici ce que j’ai reçu 

Le truc de Adeline c’est entre autre, la calligraphie et le Lettering, les doodles et le scrapbooking. Je suis ravie d’avoir découvert son joli compte ! Surtout que c’est absolument pas mon domaine de compétences ! J’adore ce genre d’échange ^^ Je vous montre ici ce qu’elle a fabriqué pour moi ( il y a avait aussi, entre autres du toblerone au chocolat blanc, mais.. comment dire… il n’y en a plus ? ();op, les lutins de noël sans doute… )

J’ai donc reçu une des cartes dont elle a fait le tuto pour Ouiaremakers, que vous pouvez retrouver ici .

fotor_154660326591180

Elle m’a aussi remplie une belle boite de…

fotor_154660322729617

Sablés maisons trooooop bons ( et trop beaux !!! )

fotor_154660321444649

Elle a gravé un photophore en verre

fotor_154660318953461

Elle a calligraphié pour moi cette jolie citation !

fotor_154660320206461

Et elle m’a décoré une tasse spéciale…

fotor_154660325442571

Tricopathe ^^!

fotor_15466032423627

Merci encore Adeline, adore tout !

Ce que j’ai préparé 

J’ai bricolé quelques bidouilles pour remplir l’un des paquets : une broche ( avec du matériel qui date de l’époque où je faisais des bijoux…) ( et un porte clé partir d’un ruban bien kitschouille spécial noël pour ses clés de boulot…   mais il va falloir me croire sur parole, je n’ai pas de photo :’o(

Fotor_154480876547385

J’ai cousu un dessous de tasse en utilisant ma technique de patchwork préférée

Fotor_154480878146780

pour accompagner une tasse maison du monde

Fotor_154480879476766

Et j’ai customiser une décoration de noël Casa

Fotor_154480882258547

Fotor_154480881095671

Mais surtout, j’ai bricolé un des mes chers petits cadres au crochet

Les fournitures 

Fotor_154430631401288

Le tissu (le même que pour le dessous de tasse), vient de mondial tissu. Le cadre du suédois (comment ça comme d’habitude ? ;op ). Le laine est de la dolce merino de Katia coloris « écrus ».  J’avais reçu les lettres lors de mon échange avec les chiffonneries du chat. Et j’ai utilisé des cure-pipes pour pouvoir articuler les grandes zoreilles !  ( c’est la seule modification que j’ai apporté au patron)

Fotor_154430630063035

Le patron 

J’ai exactement ce qu’il me fallait sous la main, dans le bouquin  Crochet : des créations pour les enfants  de Virginie Karakus, édité chez créapassions… J’avais d’ailleurs acheté ce livre uniquement pour le trophée lapin ! J’adore ses grandes oreilles !

Fotor_154430623564186

Le résultat ? 

Fotor_154430628663339

Et voilà !

Il ne me reste plus qu’un article à rédiger sur les bricoles que j’ai faites pour noël mais je dois d’abord coudre un petit cadeau et faire un tirage au sort avant de le publier !

Bon week end !

 

 

 

Publicités
Couture

Des petits pochons pour noël !

Je vais embrayer sur une petite série d’articles rapides, pour vous présenter les bricoles que j’ai cousues lors du mois de décembre. Je travaille sur un gros projet tricot en ce moment, depuis quelques semaines mais c’est encore un petit secret ( même si j’ai déjà posté quelques indices sur Instagram et Ravelry). Avec la fin d’année, très dense, niveau boulot, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour les loisirs créatifs. Alors je me suis fixée de petits objectifs pour ne pas trop avoir l’impression de patiner dans la semoule ‘^^

Alors aujourd’hui, je vais vous parler des petits pochons à projets que j’ai cousus !

Pour gâter les copines 

A l’origine

Pour commencer, j’ai répondu aux voeux laineux de plusieurs personnes en envoyant des bricoles. Si vous ne connaissez pas le principe, il s’agit d’une chaîne qui tourne sur Instagram au mois de décembre : une fois que vous avez exhaussés quelques voeux, vous pouvez poster votre petite liste ( en précisant à quels voeux vous avez répondu et avec quoi)

Fotor_154360747564913

Le patron

J’ai répondu à un seul gros voeux ciblé, celui de ma copine Sandra, en lui cousant un petit sac à projets . Pour cela, je me suis basée sur la petite taille de mon pochon à encours, dont le patron vous plaît toujours autant ! Merci beaucoup d’ailleurs pour les gentils messages que vous me laissez ici ou sur IG  régulièrement ^^

Fotor_154360755483466

La patte de la Linotte 

Vous allez voir, pour cette petite série, j’ai fait la même modification : j’ai utilisé la technique de patchwork du « log cabin » pour donner une touche plus personnelle à chacun de ces petits pochons ^^

Pour cette version, je n’ai utilisé que  des chutes de provenances plus ou moins certaines… Principalement de mondial tissu et de toto mais ces tissus sont dans mon stock depuis pas mal de temps alors je ne sais pas si vous pourrez les retrouver…

Fotor_154360753321593

Pour le petit noël des amies 

J’ai cousu une mini version ( je vous prépare le patron incessamment sous peu ) pour mon amie Julie ( Blondedelespace sur IG), qui est l’un des 3 marraines d’Eliott. Oui, on aime les choses pas très conventionnelles dans la famille ;op 

Fotor_154549099551252

Elle veut se tricoter des cho7 cette année, alors je me suis dit que ça lui permettrait de planquer son tricot au fond de son sac ‘^^

Côté tissu, j’ai utilisé des chutes de ma jupe madeleine ( que j’adore mais que j’ai cousue avant d’ouvrir ce blog) et de la popeline rouge à étoiles ( respectivement toto et mondial tissu) et pour la touche originale, un de mes petits pans chéri !

Et pour rajouter une touche de déco en plus, j’ai pris un petit bout de ruban à étoile dans une couture et  j’ai cousu deux boutons : un rouge hérité de ma mamie Suzette et une petite pomme en bois… du marché of course !

Fotor_154549097654127

Et pour me moi (charité bien ordonnée, toussa toussa) `

Fotor_15454910834977

J’ai aussi fait une mini version pour emporter des cho7 en vacances. Histoire d’être sûre de prendre seulement un mini encours pour nos 4 jours en amoureux à Brest ( mais finalement j’ai pris autre chose que des cho7 et  2 autres pelotes que je n’ai pas tricotées, on se refait pas, que vous voulez-vous  ‘^^mais que j’avais planqué au fond de mon sac à dos ;op

Fotor_154549088121695

Pour les tissus, j’ai utilisé des chutes de la veste lapin punk d’Eliott, du coton à patchwork acheté en vacances à l’atelier de la création à Lyon ( deux ans d’âge au moins ‘^^) et pour la face avant, un sublime bout de tissu arbres offert par Lilieaimelesétoiles avec qui j’ai fait un swap de doudou au crochet cette année. Et pour la déco, j’ai cousu un bouton en porcelaine que j’avais acheté il y a des années à une créatrice de Lyon mais je suis incapable de vous dire qui, ce qui me désole, parce que j’aimerai bien en retrouver d’autres…

Fotor_15454909293022

Voilà ! Vous savez tout !

Normalement, le prochain post devrait concerner le petit défi de noël  que j’ai proposé sur instagram autour des déco de Noël home made ou bien les petites choses que j’ai bricolées pour le noël de mes garçons. J’essaie de revenir vers vous très vite !

 

 

Couture, Crochet, Tricot

Gâter les amies …

A l’origine

J’ai fait un petit colis à mon amie Marianne. Comme il y a du fait-maison dedans, je vous fait un petit article. ^^

Je vais faire sans doute plus court que d’habitude, pour les petits projets que j’ai déjà réalisés dans d’autres versions. Mais je savais qu’elle aimerait alors j’ai un peu limité les risques ;op

La partie la plus conséquente : un cadre au crochet

Fotor_154456316703975

Marianne m’avait demandé de lui faire un cadre pour la chambre de sa fille, avec un « Jiji » dessus. Alors, voici mon interprétation ! J’ai juste honte parce que ça fait des mois que je devais le lui envoyer… Je vous l’avez déjà montré sur Instagram alors qu’il était en chantier….

Les fournitures

J’ai utilisé de la goomy de bergère de France pour le noir, de la fabel pour le blanc, avec mon crochet fétiche n° 2.

La queue est articulée grâce à un cure-pipe.

Pour le fond, un imprimé petit pan que Marianne et moi adorons, des lettres façons scrabbles trouvées sur Amazon ( il paraît qu’il y en chez cultura mais dans celui qui est près de chez moi, ils vivent dans le déni… ) et le désormais traditionnel cadre du suédois.

Fotor_154456313694092

Le patron 

Mis à part les oreilles qui sont celles du livre d’Isabelle Kessedjian ( celles de ce renard ), tout  est une bidouille maison !

Fotor_154456315089353

Et pour l’accompagner ? 

Je lui ai refait des manchettes Lylia vu que ça fille lui a piqué la première version que je lui avait envoyée ‘^^.

Fotor_154360760061636

Les fournitures 

Fotor_154360757429497

J’ai utilisé de la sock de madelintosh, coloris « impressionniste sky » ( un superbe bleu) et pour la couleur principale le fameux  » glazed pecan » tellement en vogue l’an dernier. Les deux coloris sont des restes de projets que j’adore, mon châle arc en ciel et le châle que vous avait présenté ici.

 

Fotor_154360758683834

Et pour terminer, un sac à projet, selon mon tuto en taille 2 (dispo ici)

Fotor_15436076967214

J’ai tout misé sur le tissu en commandant exprès un petit coupon de tissu Totoro que j’adore. J’ai essayé d’être raisonnable et je n’ai pris qu’un petit coupon, trouvé sur etsy, en tapant juste  » tissu Totoro » dans la barre de recherche.

Pour la partie basse,  j’ai utilisé un torchon trouvé l’an dernier chez bouchara, le même que celui que j’avais utilisé pour  la version que j’avais fait gagner lors de la sortie du tuto. Et pour la doublure, j’ai choisi un tissu à patchwork que j’aime beaucoup et que j’ai depuis des lustres. Il m’a semblé parfait pour aller avec les tissus extérieurs.

Fotor_154360765470663
Bon, en vrai, vous ne pouvez que le deviner mais j’ai encore posté le paquet sans vérifier les photos avant ‘^^

Comme le tissu Totoro était plutôt mou, j’ai utilisé un entoilage léger pour lui donner un peu de tenue…

Encore une fois, j’ai eu énormément de mal à le laisser partir ;op mais je savais qu’il lui ferait plaisir, alors je n’ai pas trop réfléchi et je l’ai emballé ;op

Voilà, je vous avais dit que ce serait court ! ;op

Les prochains articles devraient être court aussi, mais surtout parce que j’enchaîne les petits projets. J’ai très peu de temps en ce moment, et besoin de voir des choses se concrétiser vite : alors commencer un petit truc et le finir en deux jours ou une semaine, ça me va. Mais j’espère pouvoir reprendre le chemin des projets ambitieux, une fois que le tsunami de fin d’année sera passé ‘^^

Bonne fin de semaine !!

 

 

 

 

Couture, Crochet, Tricot

Il pleut des bébé: la Baby box de Lou

Fotor_154245726574347

A l’origine 

Mon cousin et son amoureuse viennent d’avoir une adorable petite fille. UNE FILLE ! HIIIIIII HAAAAA HIIIII …  Il fallait absolument que je fête ça ;op. Plus sérieusement, je sais que ses parents aiment le fait-main, alors j’ai ressorti un patron fétiche et j’ai bricolé un peu, pour envoyer rapidement un petit colis avant d’avoir l’occasion de la voir en vrai. Vous allez voir, ce ne sont que des bricoles mais elles méritent un mini article tout de même ;op

Les fournitures 

Tout vient de mon bien trop grand stock : j’essaie de vider au maximum et de ne plus trop remplir. C’est dur, mais j’essaie, mais c’est dur ‘^^

Le tissu éponge est une serviette pour les mains du suédois et le tissu  » petites coccinelles »  est un reste de fat quater trouvé chez Tissu Grégoire ( à Saint Saturnin) il y a des lustres.

L’anneau en bois vient de etsy.

Le coton a tricoté ( que j’ai crocheté) est du quattro de Lang ( mon coton fétiche pour le crochet, ce que vous avez sans doute déjà remarqué)

Et la laine est de la Cascade 220 heather, coloris Potimarron, trouvée chez Laine et tricot. Elle est très douce, marron avec de petites touches de doré : parfaite pour imiter la pelure d’une petit minou, non ? C’est un fil superwash : il passe donc sans soucis à la machine à laver,  à froid. Il me semble qu’il bouloche assez rapidement, mais pour un bonnet pour bébé, qui va pousser comme un champignon à vitesse grand V, ça n’a pas grande importance ;op

Les bidouilles persos 

J’ai fait un hochet en crochet, sur le même principe que celui que j’avais fait pour la baby box de Naël  : Quelques mailles en l’air, quelques brides. Ce n’est pas très palpitant à faire, mais j’aime beaucoup le rendu.

Fotor_154245725180565

 

J’ai fait aussi un petit bavoir, sur le même patron que j’ai bidouillé pour Eliott. J’aime bien la forme triangulaire, je trouve qu’elle couvre ce qu’il faut sans pour autant totalement camoufler recouvrir le bébé.

Fotor_15411888107910

Le patron de tricot 

J’ai repris le patron du  petit bonnet que j’avais tricoté pour Eliott cet été : il s’agit d’un patron payant, le beguin « Bilby » de Cristina Ghirlanda ( Minimi Knit Design), disponible en anglais sur ravelry. Il se tricote avec de la fingering en double ou avec de la DK, ce que j’ai fait ici. Je vous ai déjà expliqué la construction ici et j’ai fait les mêmes modifications que la première fois.

J’ai fait la taille 6 mois parce que mon échantillon était plus petit que ce qui était préconisé.

Les photos portées ? 

Je n’ai toujours pas de bébé à la bonne taille sous la main ‘^^ Et ça n’arrivera sans doute jamais plus ( c’est là que je pleure, en vrai, mais chut c’est un secret ;op ) 

Fotor_154360778158863

 

J’ai essayé de bricoler aussi un vague support… C’est moins rigolo et moins photogénique que pour les guêtres Asya, mais vous pouvez avoir une idée ‘^^.

Fotor_154245727862179

 

Et puis vous avez des photos portées de celui d’Eliott.

Fotor_154245729293553

 

Couture, Crochet, Les échanges c'est la vie

Les échanges, c’est la vie :Merci Lizon Lisette !

A l’origine 

J’adore le compte Instagram de Lise-Marie , pleins de couleurs, de poésie, de vie et de gaité. Je lui ai proposé un échange après une petite discussion à propos d’un de mes cadres au crochet et je suis ravie d’avoir eu la chance de faire cet échange avec elle !

 VOICI CE QUE J’AI RECU

Lise-Marie m’a fait un sac à projets dans ce trop joli tissu Alice, que j’ai déjà vu passer plusieurs fois ! Son petit brochons à projet comporte une poche sur le devant, bien pratique pour glisser ses explications par exemple.

Fotor_154395217342930

Elle l’a doublé avec un tissu à étoiles que j’aime aussi beaucoup !

Fotor_154395220355558

Mais la pièce de « résistance » est un superbe sac à dos. Je vais devoir me battre avec mes fils pour le conserver ! Il a juste la bonne taille pour eux et pour moi ;op. J’adore le tissu qu’elle a choisi, ça donne un petit sac à dos coloré, super léger, bien pratique !

Fotor_154395226096635

Lui aussi, il a plein de poches, et il est vraiment très pratique.

Fotor_154395215900028

Et il est aussi doublé avec mes étoiles chéries ^^

Fotor_154395223923753

ET j’ai reçu aussi une belle broche en perles !

Fotor_154395222181276

Merci beaucoup, ma belle, j’adore vraiment tout !

CE QUE J’AI FABRIQUE 

J’ai proposé à Lizon Lisette de lui faire un cadre au crochet, au départ je pensais faire un lapin ( je vous laisse aller jeter un oeil à son compte pour comprendre pourquoi) mais j’ai changé d’avis en voyant le doudou qu’elle a commencé à semer sur ses photos…

Fotor_154186441004526

Le patron 

Fotor_154186542257867

J’ai mélangé deux patrons : celui du koala du livre  » la ménagerie des doudous » de Kerry Lord , une de mes bibles pour créer des animaux au crochet. Pour la collerette, j’ai bidouillé à partir du patron proposé dans un mollie make pour faire le châle au crochet d’une adorable poupée ours.

J’ai gardé la tête sans rien modifier, mais j’ai adapté le corps et les pattes d’une recette perso utilisée pour un cadre que je ne vous ai pas encore montré ici. J’ai juste ajouté un cou cette fois, pour pouvoir lui mettre cette fameuse petite collerette. Je pense que c’est ce qui manquait à mon dernier cadre, justement….

Les fournitures 

Fotor_154186439732777

J’ai utilisé  de la Ulysse de De Rerum Natura, coloris Poivre et Sel, c’est à dire une partie des restes de ce gilet. J’ai un tou petit peu galéré par moment, parce que je tire apparemment relativement fort sur le fil de la pelote quand je crochète ‘^^. Mais j’aime beaucoup le rendu ! J’ai essayé de respecter les couleurs du doudou Moulin Roty que Lise-Marie et son amoureux ont choisi pour leur futur bébé.

Pour les détails, j’ai choisi la dolce merino pour crocheter le Koala. C’est un fil que j’aime beaucoup travailler : il ne se dédouble pas, il se tient bien, une fois crocheté en 2 mm et il est tout doux.

Fotor_154186535289448

Pour le fond du cadre, j’ai utilisé un des carrés qui me restait après avoir assemblé ma couverture et je suis bien contente du résultat ! J’aime vraiment cette technique de patchwork, je pense que vous allez la voir accommodée par ici à toutes les sauces ;op

Fotor_154186537213874

Pour le texte, j’ai utilisé des carrés façon scrabbles et deux des lettres offertes par Virginie.

Fotor_154186442225828

Une dernière photo pour la route ?

Je suis vraiment contente du rendu de cette petite bouille toute ronde !

Fotor_154186452330188

Et vous, qu’est ce que vous en pensez ? ^^

`

 

Couture

Il pleut des bébés : Les petits chaussons de Gaspard ( même presque pas en retard ‘^^)

A l’origine 

Les petits chaussons cousus ont longtemps été mon cadeau de naissance fétiche ( vous pouvez les retrouver sur Ig avec #lesptitschaussonsdelafée ). Mais comme il pleut des bébés avec une certaine régularité autour de moi depuis quelques années, j’ai essayé de varier un peu pendant quelques temps.

Faire quelque chose qui plairait aux deux adorables mamans de Gaspard me tenait vraiment à coeur et j’ai changé d’avis 4 ou 5 fois ‘^^. Ça faisait des mois que j’avais promis un cadeau de naissance à Barbara ( Mam_babs) et Marye ( Justekaa). Mais je me suis laissée débordée et j’ai pris…. plus de 6 mois de retard ( doux euphémisme ‘^^) . On va dire que l’honneur est sauf parce que les petits petons mignons Gaspard rentrent encore dans la plus grande taille ‘^^

Le patron 

Fotor_154204039765693

 

Il s’agit d’un patron que je traine depuis des années ! J’ai cousu ma première paire en novembre…2011 ! J’étais partie du patron de petit citron, disponible ici. Mais je n’avais pas fait attention à l’échelle quand j’ai imprimé ( le patron s’est ajusté à la feuille et je n’ai jamais réussi à réimprimer avec les mêmes motifs ‘^^. Les voies de l’informatique sont impénétrables ) : je n’ai donc absolument pas les mêmes tailles que prévu ‘^^.

J’avais imprimé deux tailles, qui sont parfaites à partir de 6/9 mois pour la première et autour de 12/18 mois pour la seconde.

Pour le montage, je me sers des explications du livre  » A petits pas » de Anne Walterthum.

Les fournitures 

Fotor_154204037156285

J’ai coupé dans les chutes de la veste lapin punk que je vous ai présentée ici. J’ai coupé la semelle dans des chutes de cuir chinées.

Fotor_154204046347886

Pour la déco, j’ai rajouté un bout de ruban bateau, trouvé sur le marché pour une misère, (histoire de rester dans le thème), comme l’élastique que vous ne voyez pas sur les photos ;op

 

Et un ingrédient secret ( plus si secret car révélé dans la partie suivante  ;op )

La patte de la linotte 

Je rajoute quasiment à chaque fois un bout de ruban à l’arrière, pour la déco.

Fotor_154204038570682

Et pour les rendre plus résistants et plus épais, j’entoile le tissu de la doublure avec du molleton thermocollant.

J’utilise la technique proposé par le livre  » A petits pas » pour faire passer l’élastique : un petit bout de cuir avec des encoches.

Fotor_154204043395944

Pour me faciliter la couture, j’utilise de petites pinces en plastiques, type clover et je couds avec une aiguille spéciale jeans.

Et cette fois, j’ai fait des surpiqûres contrastantes sur l’extérieur ( la canette est faite avec du fil blanc, et j’ai piqué avec du bleu. Attention, si vous faites la même chose, veillez bien à utiliser la même qualité et la même marque de fil pour les deux, pour éviter les cafouillages de tension )

Fotor_154204044714169

Les photos portées ? 

Euh… Joker ? je n’ai plus la bonne taille de pied sous la main depuis déjà bien trop longtemps… bouhouhhouuu où est passé mon dernier bébé ? D’ailleurs, le pauvre n’a pas eu de paire à lui… Club des mères indignes… 

Fotor_154204036004940

Alors je vous en mets une dernière pour la route ! Il devrait y avoir bientôt une paire d’autres articles concernant des baby box, parce que je suis toujours aussi en retard et que les bébés continuent à pleuvoir autour de moi ‘^^ ( ça fait beaucoup de photos pour juste une paire de chaussons, non ;op ? )

Fotor_15420404758908

 

Bon week end !!

Couture

Mon petit lapin… punk ;op

A l’origine

Je vous ai déjà expliqué à quel point j’aimais le patron de Ikatee dans cet article. Il était plus que temps de passer enfin à la version d’Eliott, non ? ^^

J’avais les tissus en stock depuis… plus d’un an ‘^^mais sa veste de demi saison commence à être un peu juste : plus d’excuses !

Le patron 

Fotor_154117100355879

Je fais vite, pour vous éviter de tout lire deux fois ! J’ai un peu plus de choses à raconter à propos des légères modifications que j’ai apportées au patron ;op . J’ai choisi ma version préférée du patron « grand’ourse  » de Ikatee, à savoir doublée, avec une capuche, avec des oreilles de lapin… Comment ne pas craquer !

Pour information, je trouve que le patron taille grand, j’ai fait le 3 ans pour mon petit chat pour qui le deux ans du commerce est trop juste. Mais, je pense qu’il faut prendre plusieurs choses en considérations :

  1. Les vestes du commerce taillent HYPER larges. Là, Eliott porte encore une veste en 18 mois, alors qu’il est dans le haut de la courbe pour ses deux ans et quelques mois. Sans doute, parce que les fabriquants tiennent compte du fait qu’on a tendance à multiplier les couches pour que nos petits affrontent l’extérieur. Enfin, tant qu’ils ne sont pas capables de nous expliquer qu’ils ont trop chaud de manière claire ;op D’expérience, je dirai que ce phénomène dure à peu près jusqu’au taille 3 / 4 ans.
  2. Du coup, plutôt que de se fier aux tailles du commerce, il faut peut être se fier à l’âge de nos petits. Eliott a deux ans, et le deux ans aurait été pile à sa taille.
  3. Une veste ou un manteau sont des pièces que l’on est amené à porter plusieurs mois, avec plus ou moins d’épaisseurs en dessous : je ne pense pas que ce soit bien grave qu’un patron taille grand, du coup ;op
  4. Si vous avez prévu d’utiliser des tissus épais et/ ou du molleton, il vaut mieux que ce soit large, pour éviter que les manches, par exemple, ne soit au final trop étroites : Forcément, si vous monter en épaisseur, vous perdez en aisance.
  5. J’ai excuse pour lui coudre un énième snood ( alors qu’il a hérité de la collection de ses 3 grands frères ;op ) : C’est peut être le seul reproche que je pourrais attribuer à ce patron : l’encolure est très ouverte, ce qui peut être gênant pour un manteau. Je pense donc que ça vaut le coup de prévoir de caser un snood dans son plan de coupe, ce qui en plus, optimise les chutes. Elle est pas belle, la vie ? ^^ Au passage, si vous n’en avez jamais cousu, pour l’assemblage final, vous pouvez vous inspirer de ce que le patron propose pour les manches !

Les fournitures 

Fotor_15411636523345
Le biais liberty de la photo a été remplacé au dernier moment par un lacet… Pour une fois que j’avais pensé à faire la photo des fournitures avant de coudre ‘^^

Le tissu extérieur est un sergé de coton dans mon stock depuis des années. Si j’en avais eu assez, je l’aurais gardé pour moi, club des mères indignes, pour me faire un Kelly anorak . Mais ça me fait une excuse pour ne pas me lancer sur ce projet très ambitieux ‘^^ A l’époque , je l’avais eu grâce à La fée patte blanche, qui m’avait gentiment proposé d’aller en récupérer un coupon dans le magasin de tissu de sa ville ( j’avais craqué sur son manteau home made, superbe  ) 

Pour la doublure, j’ai utilisé un molleton léger, trouvé chez Mondial Tissu, l’automne dernier.

Pour la déco, j’ai utilisé du thermo-collant double face, des chutes de tissus et de lacet en liberty.

Les boutons et les pressions viennent du marché. (J’ai utilisé deux tailles de pressions différentes.)

La patte de la Linotte

J’ai fait un faux boutonnage parce que j’ai eu très très très peur que ma machine me fasse le même cafouillage que la dernière fois ‘^^. J’ai cousu pour chaque rangée, une grosse pression et une petite pression. Pour 2 ? et bien parce que les deux devants se chevauchent : on risque donc si on n’en met qu’une d’avoir le pan du dessous qui essaie de se faire la malle à la moindre occasion. Pourquoi deux tailles différentes ? parce que les petites tailles ne suffisent pas et finissent par lâcher et que les grosses pressions sont très lourdes et donc risque à l’usage de déchirer le tissu. Et les boutons au dessus ? Pour faire joli ;op . Je voulais rester jusqu’au bout dans l’esprit marinière ;op

Fotor_154117120331566

Pour la déco, j’ai rajouté une étoile dans le dos, approximativement là où devrait se trouver la queue du lapin ;op. J’ai tracé l’étoile au stylo bic sur la partie papier du thermo-collant double face. Un coup de fer pour fixer la popeline à étoiles. On retire le papier, on positionne sur la pièce dos, un feuille de papier cuisson par dessus et un coup de fer. Pour être sûre que ça ne se décolle pas, j’ai fait une surpiqûre tout autour de l’étoile. Et pour faire joli, j’avais glissé un bout de lacet entre l’étoile et le tissu.

Fotor_154117104013393

Pour la beauté intérieure : j’ai fait une fausse étiquette à l’intérieur de la veste et j’ai glissé un bout de lacet pour faire comme sur les vestes commerce. Fotor_154117108641157

 

Et, surtout, j’ai modifié le patron pour tracer une parementure de capuche. Je vous prépare un tuto rapide pour expliquer comme j’ai fait puisque je veux en offrir une en cadeau de naissance et donc, je dois la tracer pour la taille 6 mois du patron. Je trouve que la finition est plus jolie comme ça mais je comprends pourquoi la créatrice ne l’a pas proposé : ce gilet a pour vocation d’être une veste doudou et donc d’être cousue en jersey, et faire une parementure pour des jersey sur du jersey, ce n’est pas utile et de toute façon, il a des chances pour que le rendu ne soit pas très propre. Je me le suis permis parce que j’utilisais un tissu non extensible pour l’extérieur.

Fotor_154117113800740

Et pour la fixer au tissu extérieur, pour éviter l’étape « glaçage », j’ai surpiqué à quelques 5 cm du bord au lieu de le faire à quelques millimètres.

Fotor_154117189154930

Et pour le délire… j’ai rajouté un piercing à une des oreilles. D’ailleurs, si j’avais eu plus d’anneaux, j’en aurai fait une rangée… ;op ( si un jour vous croisez le papa, vous comprendrez pourquoi c’est absolument essentiel ;op )

Fotor_154117102296379

Epic fail ? 

Des regrets et quelques mini choses mais …. Je fonds à chaque fois que je vois mon petit chat-lapin. Mais bon, je crois que c’est le cas de toutes celles qui ont cousu ou qui projettent de coudre cette mignonerie ;op

Fotor_154117118661175

Commençons par les mini trucs : j’ai une paire de surpiqûres pas très jolies dans les angles mais j’ai triché en mettant le pan le moins réussi dessous. Et j’ai oublié de couper les fils du début de la couture avant d’arriver à la fin de la surpiqûre d’une des manches : le fil du dessus s’est emmêlé avec le fil du dessous, du coup. Comme mes tissus n’étaient pas de la même couleur j’ai fait ma cannette en blanc et j’ai utilisé une bobine de jaune. Si vous faîtes la même chose, la seule règle à observer est d’utiliser la même marque, la même qualité et la même épaisseur de fil pour les deux.

Fotor_154117116755449

J’ai réussi mes raccords sur la moitié de la doublure ( celle pour laquelle j’ai épinglé à l’arrache )

Fotor_154117122094265

… Par contre, le côté où j’ai fait attention est complètement de traviole ;op Va comprendre Charles ‘^^

Fotor_154117186363545

J’ai deux gros regrets : J’aurais dû me faire confiance et faire dessiner des parementures pour les devants et le dos de la veste. Je l’ai déjà fait, en plus, pour les vestes cousus pour mes grands il y a des années… Mais je n’avais absolument pas assez de doublure pour recouper si j’avais commis une erreur et cette veste, je voulais ABSOLUMENT qu’elle soit réussie. J’adore les deux tissus, je ne pouvais pas en avoir en rab….

Fotor_15411719303522

Pour le second, j’aurais dû rajouter une couche de molleton entre les deux pour que cette veste soit un vrai manteau. Je me console en me disant que comme cette veste est un peu grande, Eliott va pouvoir en profiter quelques temps avant les vrais grands froids avec un pull ou un gilet  en dessous. On fera une pause en Décembre / Janvier/ Février et on la ressortira au printemps. Normalement, elle devrait lui aller encore. Et je vais essayer de me motiver à coudre un vrai manteau. J’ai deux coupons d’un même lainage acheté dans un vide atelier, ça devrait pouvoir rentrer. Rendez vous l’hivers prochaine ;op

Les photos portées 

Fotor_154124965439320

Pour cette séance photo, nous ne sommes pas restés longtemps sur la terrasse ( vous ne verrez pas mon mur orange ;op , pardon de vous décevoir ).

Fotor_154124970685846

J’ai mis un gilet très épais, le Yugo que j’avais tricoté au printemps et qui lui va encore ( et qui lui ira sans doute aussi tout l’hivers, je suis joie ! ).

Fotor_154124973416793

Comme je vous le disais, l’encolure est très large. Je n’ai pas encore cousu le snood qui ira avec. J’éditerai ici, quand je l’aurais fait.

Fotor_154124975287087

Comment ne pas craquer ?

fotor_154124963393489.jpg

Le côté pratique de la giga capuche c’est qu’elle couvre même le nez quand il pleut ;op

Fotor_154124967627048

Et une dernière pour la route ?

Fotor_154124961179877

Bon week end !

 

 

Couture

Un joli plaid pour l’hivers

A l’origine 

J’ai craqué dès que je l’ai vu sur le premier plaid cousu par Des étoiles et des pois et j’ai commencé à collectionner des carrés de petits pans pour cela ( j’avais même proposé des trocs de carrés sur Instagram). Mais je ne veux pas deux fois le même carré et je suis encore loin du compte ( mais je ne désespère pas, je finirai par l’avoir mon plaid petit pan), alors j’ai coupé tout ce que j’ai pu et  j’ai tout rangé dans une boîte.

Et puis, j’ai vu le sublimissime  plaid en patchwork de Blisscocotte : et j’ai voulu en faire une version simplifiée. Je n’ai pas osé me lancer tout de suite. Ça me semblait horriblement compliqué ‘^^ .
Finalement, au début de l’été quand j’ai reçu le cutter rotatif dont je vous ai parlé hier, j’ai pris une grande inspiration, j’ai plongé dans mon stock de tissu et j’ai sélectionné 3 couleurs principales et leurs dérivés : moutarde, gris, et bleu canard. La version de Blisscocotte est beaucoup plus colorée mais j’ai eu peur de ne pas réussir à harmoniser toutes ces couleurs …

Fotor_153315268032467

Le patron 

Je n’ai pas utilisé de patron à proprement parlé, mais la technique appelée « log cabin »  ( je vous mets un lien vers une video youtube sans parole si vous voulez visualiser un peu mieux ) : le principe est simple : on coupe un carré ou un rectangle dans un premier tissu, puis on assemble des bandes de tissus sur deux cotés opposés puis sur les deux derniers côtés. On peut se faire un patron de base et tout couper à l’avance. Ou le faire à l’arrache, ramasser des chutes, les assembler et couper au fur et à mesure pour avoir des bandes. Je vous laisse deviner ce que j’ai choisi de faire ? ;op

Fotor_154116361624633
J’ai fait mon possible pour ne pas avoir deux fois le même motif côte à côte. Et je me suis bien plantée ici ;op Je n’arrive toujours pas à savoir comment j’ai fait ‘^^

En fait, en le faisant, « comme ça vient », c’est amusant et ça va très vite. Il faut juste accepter le fait que les carrés ne seront pas tous alignés de la même manière. J’aurais pu faire des carrés de tailles différentes mais pour cette première fois, je me suis dit que ce serait plus simple de les assembler s’ils avaient tous de la même largeur. Pour cela, j’ai évidemment utilisé un gabarit, qui m’a aussi servi de règles/ équerre. Vous avez sans doute déjà vu passer un ou plusieurs de mes cadres au crochets, comme celui-ci par exemple. Les cadres que j’utilise sont vendus avec une fine plaque de plexi souple et c’est avec ça que j’ai mesuré mes carrés. J’ai assemblé mes bandes, en ne choisissant que la couleur et j’ai recoupé les carrés obtenus avec mon gabarit : un coup de roulette magique et le tour était joué. Je suis vraiment amusée ! Je pensais que je mettrais des mois à faire mes carrés et l’assemblage final mais je n’ai pris quelques jours ! Comme ma machine à coudre est toujours sortie et que j’ai une grande table d’atelier, j’ai laissé mes tissus et mes chutes en tas sur la table et dès que j’arrivais à grappiller deux minutes, je filais faire une paire de couture !

Fotor_154116341901792

 

Une fois mes carrés cousus, j’ai fait une série de tests pour décider de l’assemblage final et j’ai coupé des bandes de 15 cm de large pour le grand carré final. J’ai fait le tour de ma couverture sur le même principe que les « petits carrés ». Puis j’ai coupé un carré dans le même tissu pour faire l’arrière.

Fotor_153315263556819

Une fois mes grands carrés prêts, j’ai coupé dans le « molleton » que j’ai faufilé à la partie coupée en seul morceau. J’ai assemblé les deux carrés endroits contre endroit en laissant une ouverture pour retourner le tout et j’ai fermé à point invisible les 20 cm que j’avais laissé libre.

Fotor_154116346208593

 

Pour stabiliser l’ensemble, j’ai cousu quelques boutons à en bois : le plaid est sensé couvrir les jambes, sinon, je m’y serais prise autrement : s’assoir sur un bouton, ce n’est pas très agréable ;op  J’aurais mis plusieurs mois à coudre les 4 derniers ‘^^ et retirer les fils du faufilage ! ( coucou Aude, et merci pour le coup de motivation dont j’avais besoin ! )

Fotor_154116360080761

Les fournitures 

fotor_154116349664420.jpg

Je n’ai acheté aucun tissu pour l’occasion, tout était dans mon stock. La grande majorité vient de mondial tissu ou de petit troc. Pour le tour et le dos , j’ai utilisé de la popeline à étoile de mondial tissu.

Pour le matelassage, j’ai utilisé une…Couette enfant premier prix ikéa. J’ai gardé le plus possible de côté déjà surfilé et j’ai recoupé aux bonnes mesures.

Les boutons en bois viennent du marché, sauf les étoiles qui viennent de la droguerie.

Fotor_154116314807126

Un petit tour d’horizon des carrés, ça vous dit ? 

Pour les classer, je vais partir des carrés centraux. En légende, je vous mets la provenance en partant du centre et en allant vers l’extérieur. Attention, tous ces tissus dorment depuis plus ou moins longtemps, certains datent de la naissance de mon grand ( 10 ans quoi ‘ ^^)

Les carrés qu’on m’a donné

Fotor_154116321057889
Don de Lorr35 , mondial tissu pour les deux autres
Fotor_154116333794251
Don de La mercière_magique , mondial tissu, petit pan
Fotor_154116337667688
Bon de la mercière_magique, mondial tissu, troc avec chasurlefil
Fotor_154116358298781
Troc avec Aglaélaser, petit pan, Tissu Grégoire

Les petits pans

Il a un peu servi depuis qu’il est fini et je me suis jetée sur mon appareil photo parce que la lumière dans le salon était merveilleuse. Comme je savais que j’avais une fenêtre de quelques minutes seulement, je n’ai pas pris le temps de le re-repasser ‘^^J’espère que vous ne m’en voulez pas trop ;op D’autres ont été prises juste après que j’ai terminé le plus gros de la couture, du coup, il est plus , moins… enfin, vous voyez quoi ;op

Fotor_15411631977687
Petit pan, tissu Grégoire, mondial tissu
Fotor_154116323590681
Petit pan, mondial tissu pour les deux autres

Fotor_154116339149393

Mondial tissu

Fotor_154116318392770
Que du mondial tissu
Fotor_154116329009517
Mondial tissu pour les deux premiers et papa pique et maman coud
Fotor_154116331420330
Mondial tissu, troc avec AglaéLaser, Mondial tissu
Fotor_154116335243986
Mondial tissu, petit pan, mondial tissu
fotor_154116356271386.jpg
Mondial tissu deux fois et petit pan

Et les autres 

Fotor_154116316728949
Linnamorata, papa pique et maman coud, mondial tissu
Fotor_154116322184371
Veritas ( souvenir de vacances en Belgique), et mondial tissu pour les deux autres
Fotor_154116327472618
Toto Lyon, Tissu Grégoire, mondial tissu
Fotor_154116340500191
Papa pique et maman coud, troc avec chasurlefil, mondial tissu

Et une vue d’ensemble pour terminer ? 

IMG_20180801_174234_246

Pas évident, même en montant sur un tabouret ‘^^

fotor_154116347662446-e1541257122830.jpg

Même si mon plaid n’est pas si grand au final ‘^^… Mais il est pile comme je voulais, et je l’adore ! Un jour, j’en ferai un aussi complexe que celui de blisscocotte, avec des broderies et des carrés de tailles différentes ^^ !

Couture

J’ai testé pour vous : le cutter rotatif clover

A l’origine 

J’ai été contacté au début de l’été par la marque Clover pour tester  gratuitement un de leurs articles, qu’on m’a permis de choisir. J’avais acheté, quand j’ai commencé à coudre, un cutter rotatif  sur le marché ( je serais bien incapable de vous donner la marque ‘^^) mais je n’en avais pas été contente :  j’avais très vite laissé tomber pour revenir aux ciseaux hérité de ma mamie. Il était au final peu maniable à cause de sa poignée et, très vite, plusieurs endroits de la lame n’avaient  plus… Ce qui est relativement gênant pour un outil de précision, non ? ‘^^

Je suis donc allée faire un tour sur la boutique Clover en ligne en Juin, pour me rendre compte que j’avais déjà acheté ce qui m’intéressait vraiment.  ( j’ai quelques bricoles et quasiment toutes les tailles des crochets amour que j’adore plus que tout ! et leurs fameuses pinces super pratiques pour remplacer les épingles pour le cuir, les grosses épaisseurs et le jersey  ) Alors, je me suis dit que je pouvais donner une seconde chance à ce fameux cutter rotatif ‘^^

Fotor_154116351601365

La lame est protégée quand on ne l’utilise pas, il faut pousser un petit bicouillou pour la faire sortir. Elle ne risque pas de couper des trucs dans votre dos, votre trousse. Par contre, ça coupe vraiment vraiment beaucoup ( mes doigts s’en souviennent encore) et je ne suis pas sûre que la petite sécurité résiste à un bambin motivé. Je ne l’ai évidemment pas mis dans les mains de Robin pur vérifier et j’ai formellement interdit aux garçons d’y toucher ( en plus de leurs doigts, ils seraient capables de couper du papier avec… oui, bon on est d’accord sur ce qui est le plus grave ;op )

Ce que j’ai fait avec : 

Je l’utilise depuis plusieurs mois, pour des projets variés. J’avais déjà un tapis de découpes, qui a bien vécu. Il paraît qu’il faut le retourner et ne pas toujours couper du même côté… Je vous laisse imaginer ce que j’ai fait ‘^^ …

Fotor_154116352961975

N’utilisez pas un cutter rotatif sans : d’abord parce que vous ruineriez la surface sur laquelle vous coupez, mais aussi parce que vous bousilleriez la lame en deux temps trois mouvements !

Il y a des choses pour lesquelles c’est un vrai plus, d’autres pour lesquels, les ciseaux font aussi bien l’affaire et d’autres enfin pour lequel je ne le trouve pas adapté.

La première chose pour laquelle je l’ai utilisé est, à mon sens (et ceci reste très subjectif) son utilité première :  le patchwork. J’ai réalisé un plaid pour notre futur placard de lecture dans l’escalier ( oui, je sais, ça fait très Harry Potter, c’est fait exprès ;op ). Il m’a permis de couper bien plus vite et bien plus droit qu’avec des ciseaux. J’ai tout de suite trouvé la prise en main idéale. J’étais plus que sceptique, refroidie par la première expérience dont je vous ai parlé. Alors, on peut dire qu’il partait avec des points de retard ;op . Je vous mets une petite photo mais un article beaucoup plus détaillé la concernant va suivre juste derrière ^^

Fotor_153315301270868

Je l’ai ensuite utilisé pour des petits accessoires de tricot, en utilisant la même technique de patchwork. Je me suis refait des sacs à projets, j’en ai cousu un pour Rachel says Yepa ( l’article est ici ) et j’ai refait une pochette à encours pour mon dernier concours Instagram. Là aussi, rien à dire ! Je ne sais pas si je suis allée plus vite qu’avec des ciseaux pour les parties sans patchwork, mais je suis plus à l’aise avec qu’avec mes ciseaux pour les lignes droites, c’est sur ! Surtout parce que peut tricher utiliser une petite plaque de plexi fine pour guider ma découpe ( c’est un bidouillage, je vous en parle plus dans le prochain article ^^)

IMG_20180713_205436_160

Ensuite, je l’ai utilisé pour coudre des bricoles pour des cadeaux de naissance. En fait, tant que ce que vous avez à découper rentre sur votre tapis de découpe, c’est parfait ! Je ne peux pas encore vous montrer parce qu’il s’agit de cadeaux qui n’ont pas encore été offerts, mais il est vraiment très pratique pour tout ce qui est découpe arrondie.

Même chose pour les parementures et petites pièces de coutures adulte ( comme des poches ou des empiècements  )

Fotor_154037895687618

MAIS ( ben oui, j’essaie d’être objective ! c’est à vous de voir si ça vous freine ou non ! ) :

Un tapis de découpe, ça coûte cher, donc le mien est relativement petit : du coup, dès que vous devez découper de grandes pièces, soit il vaut mieux prendre des ciseaux, soit vous devez déplacer ce que vous coupez pour rester sur votre tapis. A terme, comme par exemple pour la robe que j’ai posté plus tôt cette semaine, j’ai laissé tomber pour le faire aux ciseaux  (j’ai la chance d’avoir une table d’atelier de la taille d’une planche à patron standard). Par contre, j’ai positionné mon tapis sous les parties arrondies de ma robe pour mettre un coup de cutter au lieu des ciseaux et je pense que j’ai gagné en précision ( en fait, ça ne se voit pas forcément, mais le bas du corsage, au niveau des fronces est arrondi deux fois)

Pour la découpe d’appliqué, il est pratique pour beaucoup de formes, mais je préfère faire les étoiles aux ciseaux, parce que je vois mieux ce que je fais quand je coupe le long d’une branche et que j’arrive au centre.

Fotor_152468596031954
Je vous remets une vieille photo pour garder le secret du tissu que j’ai utilisé avec le cutter ;op

Fatalement, comme je l’ai beaucoup utilisée, la lame commence à s’user et j’ai un endroit sur la lame qui ne coupe plus, mais ça ne fait pas longtemps alors j’imagine qu’on ne peut pas faire autrement… Et puis, il suffit de changer la lame lorsque c’est trop abimé…

Côté Tissu 

J’ai coupé du coton ( de la cretonne, de la popeline, de la bachette ) sans problème. J’ai aussi coupé de la gabardine, du jersey ( je trouve que c’est plus facile qu’avec des ciseaux, le tissu se déforme moins) , du molleton léger ( pour une veste pour Eliott que je devrais pouvoir poster ici la semaine prochaine, si mon petit modèle n’est pas trop récalcitrant ‘^^)

Fotor_154116363416861
Le molleton léger ne s’est absolument pas déformé, et la gabardine qui est épaisse s’est laissée couper sans broncher !

J’ai aussi coupé de la couette suédoise ( oui, de la couette, vous saurez bientôt pour quoi, mais vous avez eu un indice déjà ;op ), du simili cuir, de l’entoilage tissé ou non, très fin ou très épais, et du tissu éponge. Pas de soucis non plus.

Fotor_15411888107910

Je ne me risquerai pas à couper du cuir par contre, je pense que ça flinguerait la lame ( je n’ai pas osé tester, j’ai tué des ciseaux de coutures comme ça ‘^^) D’ailleurs, il faut être vigilant quand vous coupez vos pièces à ne pas couper le papier pour patron, comme avec des ciseaux, ça abimerait la lame à terme. ( ni plus ni moins, hein , mais vous le savez sans doute, les ciseaux de couture, il ne fait pas couper de papier avec ! ). Je n’ai pas encore essayé avec la polaire mais je dois refaire des snoods pour les garçons alors ça ne va pas trop tarder ‘^^. Mais a priori, ça ne posera pas de problème.

En résumé  ? 

Alors, ce cutter rotatif de Clover n’a pas peur des tissus extensibles ou non, ni des épaisseurs. Il est parfait pour couper tout ce qui peut rentrer sur votre tapis de découpes mais, moins si comme moi, ça vous saoule de devoir déplacer vos pièces pendant que vous coupez. Il faudra prévoir un jeu de lames de rechange parce que rien n’est éternel. Mais ce n’est pas pour autant que je vais jeter mes ciseaux ( surtout que c’est héritage de ma petite mamie chérie ‘^^) Si jamais dans les mois à venir, je me rends compte que quelque chose cloche, je vous dirai ! Je suis droitière et je n’avais pas de gauchers sous la main pour lui faire couper du tissu ‘^^ Mais si l’une de vous l’est et qu’elle a un de ces cutters, je suis curieuse d’avoir son avis !

Fotor_154116354435167

Et vous, vous en utilisez un ? Vous projetez d’essayer aussi ?

J’ai aussi eu, au passage, de petits marqueurs ouverts en formes de mouton, pour le tricot. Typiquement le genre de choses que j’adore, parce que c’est trop chou alors je ne suis sans doute pas très objective ‘^^

IMG_20180711_184216_821
J’avais posté la photo sur Instagram, quand je les avais reçu…

Bon week end !

Couture

Une petite nouvelle pour l’automne !

A l’origine

J’ai eu l’année dernière la chance de tester le patron de la désinvolte de la marque « On dirait des vrais » de La Jolie Girafe. J’ai beaucoup porté cette tunique ( mais elle commence à être trop grande, il va falloir que j’en fasse une nouvelle… trop dommage ;op ) Dès ma première version, j’ai senti le potentiel de ce patron très versatile : j’ai tout de suite rêvé en avoir une en version robe. Nathalie avait projeté de faire un petit hack pour expliquer comme la transformer, avant même sa sortie.

Alors j’avais acheté le tissu en prévision, dans la collection que Mondial Tissu avait fait en collaboration avec Linamorrata : deux coupons de crêpes ( il me semble que c’est du crêpe de viscose mais je ne suis pas sûre du tout ) qui ont attendu près d’un an que j’ose couper dedans ‘^^ . une fois rentrée à la maison, j’ai eu peur que le tissu ne soit une plaie à couper à coudre, qu’il glisse et se déforme… Je me suis rendue compte hier ( et oui, ma robe a été cousue hier ! c’est dire si je l’aime ! ) que j’avais eu bien tord ! J’ai profité du fait que les deux grands étaient chez leur papa, le zhomme en formation et Robin chez sa mamie ( et donc je n’avais que Eliott dans les pattes) pour me jeter dans l’atelier. Que je n’ai même pas rangé pour l’occasion, j’ai tout fichu en bazar sur le canapé lit pour ne pas perdre une minute ;op

Le patron

Il s’agit donc de la Désinvolte de ODV , transformée en robe suivant le hack proposé par Nathalie.

Fotor_154037900460629

Elle se compose de 4 pièces. Deux pour le corsage  ( un dos et un devant ) qui est simplifié dans cette version : le joli décolleté et la patte de boutonnage disparaissent pour un col V, parfait ! J’aurai pu reprendre le corsage devant mais mon tissu étant très chargé, je me suis dit que la patte de boutonnage se perdrait dans le motif. Mais je suis bien décidée à faire plus tard une  seconde version de la robe ( en lin  uni sans doute) dans sa forme originelle qui est si féminine. Nathalie propose dans son hack deux versions à carreaux en lainage, et c’est vrai que ce col en V est un bon moyen de ne pas s’embêter avec des raccords ‘^^.

Les deux autres pièces sont les basques froncées, au dos et devant, rallongées ici. Le bas de la poitrine est soulignée par des découpes arrondies, (qui ne se voient pas forcément une fois portées mais qui limitent grandement le potentiel parachute de ce genre de pièce )

Fotor_154037870455185

Pas de fermeture éclair, puisque l’encolure permet largement à la tête de passer.

Les fournitures

Comme je viens de vous le dire, j’ai utilisé du crêpe de chez Mondial Tissu. Je pense faire une autre robe dans le second, mais je ne sais pas encore quel patron je vais utiliser.

Pour les parementures, j’ai utilisé un voile de coton France Duval Stalla que j’ai dans mon stock depuis des lustres et que j’utilise qu’en petites touches, parce qu’il est vraiment très transparent.

J’ai entoilé les parementures avec de l’entoilage tissé comme c’est préconisé par le patron.

La patte de la linotte

En plus des modifications proposées par Nathalie, voici ce que j’ai fait :

Comme sur mes version précédentes, j’ai réduit l’emmanchure, cette fois de 2 cm au niveaux des épaules ( dos et devant) et je l’ai remontée de 1 cm en bas. Vous avez une photo des modif du patron sur ma seconde version test ( je vous ai mis le lien en introduction). Cette fois, j’ai fait un ourlet à la machine pour les emmanchures au lieu du biais que j’avais utilisé la fois précédente : parce que je n’avais pas la bonne couleur de lib’ en stock. Le biais moutarde à petites étoiles blanches qu’on trouve à la droguerie aurait été parfait mais il ne m’en restait que 10 cm ‘^^

Fotor_154037893262421

J’ai encore une fois fait l’ourlet du bas à la main à point invisible.

Fotor_154037906181775

Je n’ai pas fait la même parementure que Nathalie, j’ai raccourcie le bas en gardant la même mesure que la largeur, un peu comme sur la robe Sureau. Et j’ai fait la surpiqûre à quelques mm du bord au lieu des 2 cm requis par le patron, comme Nathalie l’a fait sur sa version robe.

Fotor_154037895687618

Epic Fail ?

J’ai réduit les marges de coutures d’environ 1 cm sur les côtés parce que la robe était très large. C’est le style du vêtement, mais je préférai la faire plus ajustée. J’ai failli faire des pinces au dos du corsage, comme par exemple celles qu’on trouve pour le sureau de Deer and Doe. Mais mon tissu étant très fluide, je me suis dis que ce n’était pas la peine. Je pense pour ma version en lin, je le ferai au lieu de la reprendre sur les côtés.

Je suis très contente de mon premier col V, il n’y a qu’une micro pli tout en bas…

Fotor_154037891827860

…mais il faut vraiment avoir le nez dessus pour le voir, pas vrai ? Edit : la première fois, c’était complètement loupé ! Du coup, j’ai décousu et je m’y suis prise autrement qu’à l’arrache. J’ai tracé les lignes de coutures de chaque côté du V, au feutre effaçable jusqu’à ce qu’elles se croisent. J’ai cousu le long de la première et j’ai fait pivoté la pièce pour remonter de l’autre côté. Ensuite, j’ai cranté le V comme pour les découpes  du Kimono « Nénuphar » de Deer and Doe. Et c’était nickel. C’est en faisant la surpiqûre que j’ai merdouillé mon truc je crois… mais c’est pas grave !

j’ai dû fixer la parementure à quelques endroits pour qu’elle ne bouge pas, ce qui ne serait sans doute pas arrivé si j’avais coupé la parementure entière et que je l’avais prise dans la couture. Je ne savais plus si j’avais de l’entoilage léger ou lourd puisqu’il était roulé en boule dans le bas à entoilage et j’ai trouvé mon tissu entoilé très raide. J’ai eu peur que ce ne soit pas très joli de rigidifier la partie centrale de corsage.

Et j’avais mal fixé aux épaules, ce qui faisait bailler un peu décolleté.

Fotor_154037888965939

En déplaçant la couture pour mieux positionner la parementure par rapport à mon tissu extérieur, ça va un peu mieux.

Et dernière chose, sur un des côtés, les corsages dos et devant sont décalés. Pourquoi ? j’ai sans doute mal épinglé. Il ne me restait qu’une couture à faire à la machine, Eliott venait de se réveiller de sa sieste, il retournait l’atelier de fond en comble, j’ai voulu faire vite.. forcément mal ‘^^mais ce n’est pas très grave et puis ça m’arrive aussi quand je fais attention alors ‘^^…

Fotor_15403790467272

Les photos portées

Au début, je pensais porter cette robe avec mon vitamine D jaune, je vous ai fait une paire de photo portée avec ce gilet,

Fotor_154037881490638

 

Mais définitivement, je crois que je préfère la porter avec un autre de mes gilets chouchous : mon gilet écureuil ! Pour moi, le parfait combo pour l’automne, avec des collants doudous en laine ^^

Fotor_154037873115286

Voici ce que donne le décolleté : juste ce qu’il faut pour rester décent ! Et pour aller bosser, au pire, je pourrais toujours mettre un petit débardeur en dessous.

Fotor_154037890629247

Mais vous voulez voir ce que donne la robe sans gilet, non ? La voici donc de dos

Fotor_154037874388492

et de profil :

Fotor_154037880068624

Bon avec le mistral, pas évident de se rendre compte pour le côté. La robe reste relativement large, c’est ainsi qu’elle est conçue !

Mais c’est définitivement avec mon gilet que je préfère la porter !

Fotor_154037871796873

Et voilà ! Comme c’est bien les vacances, pour coudre, tricoter et blogger ‘^^ ! Je vais essayer de rattraper mon retard dans les prochaines semaines : j’ai 3 tricots de saison à vous montrer et un test pour lequel j’ai bon espoir d’être dans les temps … si les enfants me laissent un peu tricoter en journée ‘^^

Bonne fin de semaine !