Crochet, Petits tutos, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Reprendre l’encours sans fin : La petite dînette de mes garçons

A l’origine

Fotor_151516484706813

Quand j’étais enceinte de Eliott, j’ai fabriqué une dînette au crochet en cachette pour ses 3 grands frères, pour leur offrir à la maternité. Ils me voyaient fabriquer tout un tas de choses pour leur petit frère à venir et je ne voulais pas qu’ils se sentent un peu oubliés. Ils ont adoré mon cadeau et j’ai continué à la compléter petit à petit.

Mais depuis mon échange avec Anouck ( un des premiers articles du blog), je l’avais complètement laissée de côté alors qu’il reste beaucoup de chose pour compléter la liste que je remplis au fur et à mesure de mes errances sur Pinterest.

Au début, je ne mettais de côté que des liens vers des tutos rédigés mais j’ai depuis quelques temps rajouté aussi des images de réalisations sans tuto. Le but est de me mettre un petit coup de pied aux fesses et d’essayer de rédiger mes propres tutos. Cette fois, j’ai donc crocheté un babybel ( je vais essayer de leur faire rapidement une version au chèvre ‘^^ ), des farfalles et des gros raviolis frais.

Les patrons

Fotor_151516487354748

Il ne s’agit que de patrons maisons, comme je vous l’ai dit. Pour les farfalles, je suis partie de ce site mais je ne parle pas allemand. Alors, j’ai bidouillé avec les images du pas à pas. ( utilisez google trad’ si vous avez un moment de déprime et que vous voulez avoir une traduction de patron de tricot ou crochet…. Ca me fait en général bien rigoler tellement ça ne veut rien dire ‘^^ )

Fotor_151516499986251

Pour les raviolis, en cherchant sur le net avant de poster ici s’il y avait déjà un tuto , je suis tombée sur celui -là. Il est différent du mien, mais le rendu est sympa aussi ( voire peut-être meilleur) . Je ne le connaissais pas avant , je vous mets ma version en bas, vous allez voir, c’est le même en pas pareil…J’aurais dû penser au point de noppes pour les bords, ça rend super bien je trouve. Mes raviolis sont plus plats, en fait…

Pour le Babybel, je ne suis pas encore 100% convaincue alors si vous voulez proposer une modification, n’hésitez pas, je le rajouterai en vous mentionnant !

Fotor_15151649745246

Les fils

Je n’ai pas de photos, j’ai jeté les tonnes de fils rentrés sans y penser ‘^^ . Il y a de la quattro de Lang pour le rouge et le blanc et le jaune avait été trouvé chez Emmaüs sans étiquette…

Il faut un peu de bourre pour les babybel et les raviolis

LES TUTOS

Pour le babybel

Fotor_15151649211715

AVEC DU FIL BLANC :

Faire 6 MS (maille serrée) dans un anneau magique

Tour 1 : Faire 2 MS dans chaque maille

Tour 2 : Faire *1Ms dans la première maille qui se présente puis 2 MS dans la suivante * : continuez tout le tour.

Tour 3 : Faire *1 Ms dans chacune des deux mailles suivantes puis 2 MS dans la 3éme* : continuez tout le tour.

Tour 4 : Faire *1 Ms dans chacune des trois mailles suivantes puis 2 MS dans la 3éme* : continuez tout le tour. Fermer avec un MC ( maille coulée) dans la suivante.

FAIRE UN SECOND CERCLE IDENTIQUE.

Assembler à l’aiguille les deux moitié de babybel, quelques cm avant la fin, mettre un peu de bourre à l’intérieur et terminer la couture. Rentrer tous vos fils.

Fotor_151516494145126

EN ROUGE

Faire 6 MS dans un anneau magique

Tour 1 : Faire 2 MS dans chaque maille

Tour 2 : Faire *1Ms dans la première maille qui se présente puis 2 MS dans la suivante * : continuez tout le tour.

Tour 3 : Faire *1 Ms dans chacune des deux mailles suivantes puis 2 MS dans la 3éme* : continuez tout le tour.

Tour 4 : Faire *1 Ms dans chacune des trois mailles suivantes puis 2 MS dans la 3éme* : continuez tout le tour. Fermer avec un MC ( maille coulée) dans la suivante.

Tour 5 : Faire 1 MS dans chacune des mailles du tour

Tour 6 : Faire 1 MS dans chacune des 15 premières mailles. Faire une maille coulée dans la suivante pour fermer le tour

CROCHETER UNE SECONDE MOITIE IDENTIQUE

Assembler les deux demi-coques par les 15 mailles que vous avez crochetées lors du dernier tour. Rentrer les trouzmilles fils.

Pour raviolis

Fotor_151516482642252

Suivre le tuto de bobine et pelote jusqu’au rang 4 compris. Plier le ravioli en deux et assembler par des MS ( au lieu des MC). Pensez à rembourrer avant la fin.

Faire 2 ML ( mailles en l’air). Faire 4 MC dans la première maille. Sauter un maille, faire une MC dans la suivante, *5 MC dans la maille suivante, sauter une maille, faire une MC dans la suivante* ( répéter la partie entre ** jusqu’à la fin. Rentrer vos deux fils.

Et voilà !

 

 

Publicités
Crochet

Dans la hotte de la fée de Noel ( 3 ) : Un Mook pour Robin

Fotor_151394510891997

A l’origine

Cette année, j’ai décidé que notre cadeau du Père Noël, au pied du sapin le 25 décembre pour chacun de nos 4 garçons, seraient du fait-main. Ils recevront encore beaucoup de jouets du commerce sans doute alors je me suis dit que je pouvais tenter le coup. Ils adorent quand je leur fabrique quelque chose… J’ai préparé le terrain en leur disant que j’avais demandé au papa Noël si je pouvais l’aider à fabriquer les cadeaux de ma famille, apparemment, ça n’a pas créée plus de remous que ça…

Pour Robin, j’ai choisi de crocheter un « Mook », vous savez, ce petit ours qui fait le tour du monde à vélo avec son copain le chat  » Chavapa »… Je crois que c’est de loin, sa série préférée : si on le laissait faire, il regarderez la saison 1 en boucle ‘^^.

Le patron

Fotor_151394513735548

J’ai utilisé le patron de « Hans le Grizzly » du livre  » Animal Friend de Pica Pau », le second livre en anglais de Yann Schenkel. Je vous avais parlé du premier lors de l’article du doudou Pingouindu doudou Pingouin que j’avais corcheté pour mon cousin-informaticien-tricoteur.

Ce second livre est aussi bien fait que le premier. On y retrouve aussi de nombreuses pages concernant la technique avec de nouvelles photos et quelques éléments supplémentaires par rapport au premier. Mais surtout, les modèles sont plus complexes que pour le premier, et même si on retrouve par ex cet ours assez proche celui du premier livre, Yan propose de lui confectionner des accessoires ( un snood, une veste et un bonnet). Et de toute façon, tous les autres modèles sont inédits et permettent si on le souhaite, d’explorer davantage les techniques avancées du premier livre. Je suis vraiment contente de cet achat !

Les explications de ce livre propose des détails super choux, comme, par exemple, le pouce sur les mains ( qui se crochète très simplement avec une noppe ). Je suis vraiment fan de ce genre de détails !

Fotor_151394501426034

Les fils

Fotor_151394636320041

Pour la couleur principale du doudou, j’allais dire sa peau ‘^^ , j’ai utilisé un reste de « idéal » de Bergère de France, coloris Séquoïa. Le noir est de la même qualité, c’est un reste du doudou que j’ai fabriqué pour Léo et que je dois finaliser avant de lui consacrer son propre article.

J’ai fait le t-shirt avec de la fabel de drops coloris « mourtarde »  ( reste de mes cho7 Bretonnes ) crocheté en fil double. J’ai vraiment galéré, parce que le fil est plus raide et que clairement il faudrait le tricoter/ crocheter au moins en 4 au lieu du 3 que j’ai utilisé. C’était trés serré et je me suis fait mal aux mains parce que je devait forcer…. (C’est pour ça que je rédige cette après-midi au lieu de crocheter celui d’Aljoscha pour reposer un peu mains, épaules et poignets que j’ai mis à rude épreuve ces derniers jours….. )

Pour le short, j’ai utilisé de l’alpaca de drops, coloris « olive mix », aussi en double. Le fil est plus mou, et donc plus facile à travailler…. Mais j’étais tout de même contente de revenir au marron sur la fin des jambes ‘^^.

Les yeux viennent d’une boutique etsy. Au départ, je voulais me servir des yeux plus gros que j’avais en stock mais Mook a de tout de petits yeux alors je me suis dit que ce serait mieux.

La patte de la Linotte

J’ai modifié le visuel et l’agencement des couleurs pour coller au « dress code » de Mook. Les rayures blanches et bleues ( qui me plaisent beaucoup plus d’ailleurs) sont devenues un uni. Pour la même raison, je lui ai rajouté un short. Dans un monde magique et merveilleux où je ne ferais pas tout à la dernière minute, j’aurais fait le short amovible comme par ex celui de « Marcos » (p.102 du livre) mais j’ai eu peur de manquer de temps… Et puis comme ça, je suis sûre que Mook gardera son short en toute circonstances ;op

Fotor_151394508852753

Pour faire ressortir les vêtements davantage, j’ai crocheté chaque premier rang et chaque dernier rang de ces couleurs uniquement par le brin arrière, truc que j’avais appris avec le premier livre de Tournicote.

Fotor_151394505144822

Toujours pour avoir un maximum de ressemblance avec le personnage du dessin animé, j’ai brodé un nez plus gros et j’ai aussi brodé le centre des oreilles en noir.

Fotor_151394499232797

 

Et pour terminer, je n’ai pas fait les accessoires par manque de temps. J’espère pouvoir le faire plus tard, mais comme j’ai déjà fixé les oreilles,avant de faire le bonnet ça risque d’être un peu aléatoire.

Fotor_151394503182220

En effet, Yan fait placer les oreilles sur la tête de l’ours en fonction de l’emplacement des trous sur le bonnet et non l’inverse, pour simplifier la fabrication du doudou. On verra, si par hasard je suis tombée juste ou pas , mais plus tard ‘^^ ….

Epic Fail ?

Je vous dirai si Robin ne l’a pas reconnu et j’avoue que j’angoisse un peu, mais il ne faut pas le dire au zhomme ‘^^. Pour lui, le nez n’est pas assez noir, la tête pas assez grosse et le corps pas assez maigre ;op… Chuis foutue, quoi ‘^^

Fotor_151394496346764

Je croise les doigts et compte sur le code couleur pour qu’il le reconnaisse !

Allez, sur ce, je retourne à mon crochet, j’ai une mini dînette à terminer ‘^^ !

Joyeuses fêtes à tous !

Crochet, Les échanges c'est la vie, Tricot

Gâter les amies ^^ !

A l’origine

Fotor_151367099255594

Cette année, Mathilde, Marianne et moi nous nous sommes fabriquées un calendrier de l’avent à 6 mains. Le principe était de fabriquer et acheter de petites surprises pour avoir un petit cadeau à ouvrir presque tous les matins de Décembre.

Dans la liste des thèmes que nous avons choisis, Il y avait quelque chose de fait main. Mathilde ne pouvant pas tricoter autant qu’elle le voulait, j’ai decider de lui tricoter des « Manches-mitaines », pour aller avec le gilet de restes qu’elle prévoit de se tricoter depuis … que je la connais ? ‘^^. Je me suis dit que comme ça, si elle le souhaitait, elle pourrait se contenter de manches 3/4.

Le patron

Fotor_151367090584988

J’ai donc ressorti un de mes patrons fétiches, celui des « Green memories » de La maison Rililie. ( Vous pouvez voir ma première version ici ) Le patron est anglais et en allemand, et comprend ces manchettes Et un patron de bonnet en Jacquard ( que je n’ai pas encore tricoté, par contre)

On commence par un montage tubulaire, et on enchaîne avec des rangs de côtes 1/1.  Puis on va tricoter 3 sections avec 3 couleurs différentes. Pour passer de l’une à l’autre, on tricote un motif en chevron très simple mais qui utilise les mailles que je n’avais jamais tricotées avant.

Fotor_151367088852253

Le kfb ( ou augmentation barrée en français), ne se fait pas en tricotant 2 fois la maille ( par le brin avant puis par le brin arrière) : on tricote la première maille par le brin arrière à l’endroit et sans la faire tomber, on glisse la maille de départ comme si c’était une maille envers.

Fotor_151367093310276

Normalement, on termine par un rabattage tubulaire.

Au final, on a donc une manche ( tricotée en 2,5 … oui, je suis une grande malade) qu’on peut porter  juste au-dessus du poignet ou qu’on peut faire descendre pour recouvrir les doigts. C’est généralement comme ça que je porte les miennes.

Le fil

Fotor_151367085362764

Les 3 fils sont de marque et qualité identique. Il s’agit de la « Calinou » de Bergère de France. Il est composé de 75 % d’acrylique et de 25% de laine.

J’avais reçu en cadeau la pelote de rouge coloris « Magenta » pour tester leur nouveau produit en Juin ( cet article est donc en partie sponsorisé). C’est un fil très retordu, très lumineux et vraiment très doux. J’ai été surprise par sa composition : je ne m’attendais pas à y trouver autant d’acrylique. Il est très agréable à tricoter et le rendu en 2,5 est très fin mais très chaud. Je ne sais pas comment il vieillit par contre, parce que Mathilde l’a découvert dans son calendrier il y a quelques jours à peine et que je ne l’avais porté avant ‘^^ . Il me reste pas mal des trois pelotes et une pelote entière de jaune clair. Je réflféchis à les utiliser aussi pour des mitaines… Mais, comment dire… Je suis tellement en retard sur mes cadeaux de noël home made et j’ai 2 projets qui attendent que je les finisse,  alors ce ne sera pas pour tout de suite ‘^^

 

Les deux autres couleurs que j’ai achetées avec mes petits sous pour compléter chez l’adorable revendeuse qui est à côté de chez moi, sont un camaïeu de violet. Le foncé s’appelle « Manganèse » et le clair ( qui n’est pas du tout gris, mais j’ai eu du mal à capter la bonne couleur) est un très beau parme nommé … »Parme » ‘^^. Le nuancier de la gamme comporte de nombreux coloris et certains sont vraiment très beaux. Je pense que c’est un fil que je réutiliserai pour moi ou pour faire des cadeaux.

La Patte de la Linotte

Je n’ai pas quasiment rien changé au patron, mis à part que j’ai zappé les premiers rangs pour faire le montage tubulaire proposé par l’échappée Laine que vous pouvez trouver ici. Rililie propose un lien vers une vidéo mais je n’ai jamais réussi à le faire comme ça. Sur le blog de l’échappée laine, on trouve un pas à pas photos, très bien expliqué. J’avais visionné l’an dernier un tas de version différente de ce montage. Visiblement, il existe plusieurs techniques ‘^^…. La seule que j’avais compris à l’époque était celui que je vous donne en lien ici…. Mais pendant toute une année, je l’ai fait plusieurs fois et à chaque fois, je me suis plantée 3 ou 4 fois…( ce qui peut faire beaucoup de rattage quand on monte des mitaines ‘^^) . En Septembre, quand j’ai tricoté les mitaines de Mathilde, j’ai enfin compris comment m’y retrouver : du coup, je vous donne mes petits trucs…

Premier élément : quand on fait un montage tubulaire, une partie des mailles est montée classiquement mais l’autre partie est créée avec des jetés au cours d’un rang qui intervient plus tard. Le rang qui suit l’insertion des jetés, on doit tricoter des mailles et en glisser d’autres. Il suffit de tricoter les jetés et glisser les autres.

Second élément : Par la suite, pendant quelques rangs, on va se retrouver à tricoter des mailles endroits et glisser des mailles comme si elles étaient à l’envers. Ca m’aura pris des mois mais finalement j’ai compris que que l’on soit en rond ou en aller-retour, si la maille ressemble à une maille endroit ( un petit V) , on la tricote à l’endroit et si la maille ressemble à une maille envers ( une petite vague), on la glisse à l’envers. Je sais bien que ça l’air évident peut être dit comme ça mais… Punaise ! ça m’aura pris du temps pour comprendre ;op… Depuis, je ne me trompe plus du tout ! Et ça m’a changé la vie parce que ce montage est parfait pour les mitaines et les bonnets qui demandent des montages très élastiques et que le rendu est super propre ! on dirait que le tricot n’a ni début ni fin. C’est carrément bluffant !

Dernier élément : j’ai modifié une chose par rapport au tuto qui me sert à modifier le patron : selon l’échapée laine, on monte les mailles avec un fil qui n’est pas celui du tricot et on fait un premier rang envers avec la laine définitive. Je fais ce premier rang envers AVEC LE FIL PROVISOIRE aussi. Avant je faisais comme ce qui était dit par le tuto, mais j’avais un bout de fil qui se baladait dans le « tuyau » du montage tubulaire et le montage n’était plus tout à fait élastique. Depuis que j’ai fait cette modification, je n’ai plus du tout le problème… Je ne sais pas du tout à quoi ça tient… Peut-être qu’il y a quelque chose que je ne faisais pas correctement par rapport au tuto d’origine mais j’ai trouvé une parade qui fonctionne à tous les coups ‘^^

Je suis le patron de Rililie à partir du moment où elle dit de joindre en rond. Et temps qu’elle dit de tricoter et glisser, je m’y retrouve avec mon moyen mémotechnique… Je ne coupe le fil de montage provisoire que je retire aussi que lorsque j’ai fini les côtes… J’adore ce moment où le bas du tricot se déploie.

Epic Fail ?

Un mini fail à la fin de la première mitaine, j’ai voulu faire mon premier rabattage tubulaire puisque le principe de ces mitaines-manchettes, c’est aussi de pouvoir les porter dans les deux sens. Ce fut un catastrophe et les mitaines ont fini, de désespoir, au fin fond du tréfond de mon panier à encours pendant plusieurs semaines… J’ai fini par les ressortir et prenant mon courage à deux mains, j’ai massacré défait le rang de rabattage ( et je vous raconte pas la galère parce que c’était VRAIMENT très serré… ça c’est fini au ciseau pour CHAQUE maille… un vrai carnage… j’ai dû détricoter sur plusieurs rangs et bidouiller pour sauver par les cheveux les quelques mailles qui avaient fui plusieurs rangs plus bas… ) . Et comme, après avoir été très avance, j’ai faillu être très en retard, je n’ai pas retenté l’aventure et j’ai fait un rabattage à l’anglaise avec des aiguilles 3,5 ( on tricote la première maille, on la repasse sur l’aiguille de gauche et on tricote les deux mailles de cette aiguille ensembles  à l’endroit par le brin arrière. On repasse la nouvelle maille sur l’aiguille de gauche et on recommence jusqu’à la fin ).

Fotor_151367108931621

Les photos portées

Pire galère que pour les chaussettes et j’ai dû les faire juste avant de livrer son calendier à Mathilde alors elles sont un peu moins bien que d’habitude mais il me semble qu’on voit quand même bien ce que ça donne, alors l’honneur est sauf.

Fotor_151367106604721

Comme mon rang de montage est plus souple que le rang de rabattage, je trouve que c’est plus agréable de les porter avec le rang de montage en bas.

Fotor_151367104294755

La joie des photos en intérieur en hivers ‘^^…. Le violet ne ressort pas comme il est vraiment…

Fotor_151367111631771

Petit bonus

Je vous mets une photo de la broche que j’ai crochetée pour Marianne, j’ai un peu modifié ma bidouille par rapport à celle que j’avais échangé avec Clélia pendant les vacances de la Toussaint. Encore une fois presque en retard, je n’ai pas vérifié les photos avant de poster son calendrier et je n’en ai qu’une de pas floue de bonne ‘^^

J’ai utliser encore une fois des minis restes d’alpaga de la droguerie dans la gamme des rose parce que je sais que ce sont des couleurs qu’elle aime.

Fotor_151367087063064

Je lui ai aussi cousu autre chose mais je n’ai pas pris de photos et elle n’a pas encore ouvert alors je ne peux pas vous dire ce que c’est ni vous le montrer… Je lui demanderai de faire une photo et j’éditerai mon article si elle est d’accord 😉

Edit : Marianne m’a gentillement envoyé des photos de son pochon. Merci Marianne ! ( les laines sont les siennes 🙂 )

IMG_5662

IMG_5663

Couture, Crochet, Les échanges c'est la vie

Des vacances bien remplies !

A l’origine

Vous le savez si vous me suivez un peu, j’adore les swap ! Je pratique depuis quelques années et je ne me vois pas arrêter ! Parfois, c’est avec des copines, parfois juste des connaissances virtuelles, qui deviennent des copines. Parfois, j’ai même la chance de les rencontrer en vrai. Je trouve que c’est un des beaux côtés des réseaux sociaux : c’est plus facile d’oser aller vers les autres, pour la grande timide que je suis en vrai… Et en plus, ça me permet de me soigner ‘^^ …

Ce article va donc compiler une partie de ce qui m’a occupé ces dernières semaines et que je n’ai donc pas trop montré. Je réserve juste un article particulier pour mon échange avec Biroulegem, puis qu’il s’agit d’un gros projet tricot que j’adore et qui mérite de faire sa star dans un article séparé.

On y va ?

Swap avec Melimelo 2007

Au détour d’un des post de Melimelo sur IG, j’ai flashé sur un de ses sacs à projets home-made. J’ai pris mon courage à deux mains et je lui ai proposé un échange. Elle a tout de suite dit oui !

Voici ce j’ai reçu de sa part

Fotor_151039821905070

Ce sac est sur le même principe que les célèbres fringes ( un tissu uni et un peu raide pour que le sac se tienne et un système de pochette à l’intérieur pour que le petit matériel de tricot ne se balade pas n’importe où et qu’on puisse le retrouver facilement)

Fotor_151039817098147

 

J’adore la doublure à petit fleurs qu’elle a choisi à l’intérieur !

Fotor_151039819586466

Et en petit bonus, une éponge arc en ciel crochetée trop mimi  !

Fotor_151039824653854

Voici ce que j’ai cousu pour elle

Je suis partie sur le principe de mes pochons à projet, j’ai cousu la petite taille, pour y caler un encours cho7,  par exemple.

Fotor_150922248047317

Et pour changer un peu, j’ai intégré une trousse comme séparateur ( cousue au côté de la doulure), sur le principe des pochettes vendues par Tricot_et_stitch par exemple.

Fotor_150922254943021

Les tissus viennet de chez Mondial Tissu , le tissu extérieur fait partie des tissus disponibles en ce moment et le doublure est dans mon stock depuis … 8 ans? Je pensais ne plus en avoir mais en préparant le déménagement de mon atelier, je suis retombée sur un coupon que je suis ravie d’avoir retrouvé !

J’avais rajouté quelques bricoles mais ce n’était pas du home-made, à part les traditionnels badges ^^

Swap avec Clélia

J’ai connu Clélia par son blog  » Revenons à nos boutons », il y a des années. J’ai toujours adoré son univers poétique et délicats, les petits personnages qu’elle sait si bien façonner et ses dessins si tendres. Quand elle est apparu sur Ig, je lui ai proposé un premier échange. Il y en a eu d’autres depuis et voici le dernier en date. Nous avons convenu d’un thème bijou, cette fois, le principe était de fabriquer une paire de boucles et une broche, mais, vous allez le voir, j’ai été bien plus gâtée encore !

Voici ce que j’ai reçu

Une jolie girlande en origami qui est allée décorer immédiatement mon atelier tout neuf !

Fotor_151039807767525

Une première paire de boucles d’oreilles que je n’ai pas quittée depuis que je l’ai reçue.

Fotor_151039810442398

Une bague assortie, une broche papillon et une autre paire de boucles en origami.

Fotor_151039812423289

Et un coupon de tissu avec une de ses illustrations, que je vais sans doute transformer en doublure de couverture pour Eliott dans les prochains mois ( sa couverture de naissance commence à être un peu petite) et que je vous montrerai déplié à ce moment là  ! ( il est juste TROP BEAU )

Fotor_151039814536925

Voici ce que j’ai fabriqué pour elle

Une paire de boucles avec du matériel que je stocke depuis plus ou moins longtemps. Dans le désordre, la Droguerie de Marseille, Fifi Joli pois de Toulouse ( pour les grues) et les perles viennent de la boutique de mon amie Claire , ( les hautes étoffes sur IG )

Fotor_150922240586998
J’ai changé le support de boucles à la dernière minute pour des petites étoiles que j’adore et que je suis allée chercher à la droguerie. J’ai juste oublié de prendre une photo avant d’envoyer ‘^^

Si je savais déjà exactement ce que je voulais faire comme boucles d’oreilles, j’ai pas mal réfléchi pour la broche. Finalement, j’ai bidouillé quelque chose que j’ai envie d’essayer depuis des lutres, après avoir vu passer une image sur Pinterest.

Fotor_150980777494840

J’ai utilisé de l’alaga de la Droguerie, coloris  » pétrole » et un crochet 1,5 et des petites perles noires que j’ai depuis si longtemps que je ne me souviens plus où je les avais achetées ‘^^.

J’avais ajouté un badge dans le même type de motif que celui qui décore la première paire de boucle que j’ai reçue parce que je sais qu’elle l’aime tout particulièrement. ( Je vais réfléchir à des bricoles supplémentaires, histoire de vraiment la gâter aussi !)

Voilà !

Le prochain article qui ne devrait pas trop tarder, vous montrera ce que j’ai tricoté pour Biroulegem ^^

 

Crochet

Un bébé pingouin pour un informaticien

Fotor_150901023247982

A l’origine

Je suis une fan absolue du travail de Yan Schenkel (Pica Pau). J’ai découvert son site internet avant son Instagram, il y a des années. Elle avait sorti un livre, en espagnol mais il n’était dispo qu’en Amérique Latine et les frais de ports exhorbitants m’ont empêché de craquer … Plusieurs fois, j’avait créée un panier mais je n’avais pas finalisé la commande, en fille raisonnable…. Deux ans de suite, je l’ai mis dans ma whislist de Noël, mais c’est mon Zhomme qui avait été raisonnable.

Et puis cet été, j’ai vu passer que le livre allait être  ENFIN traduit en français ET qu’il était disponible en pré-commande… Evidemment, je me suis ruée dessus ! Le visuel de la couverture n’était même pas disposible à ce moment-là, c’est dire !

Dans la foulée, un autre éditeur, qui expédie dans le monde entier, avec des prix raisonnables, a publié en espagnol et en anglais, son second livre ! Que j’ai évidemment acheté aussi quelques jours avant sa sortie : en précommande, on avait à ce moment-là le livre en format PDF. Et je ne regrette pas, les modèles sont encore plus beaux ^^ !!!

J’ai commencé par le pingouin, parce que nous devions aller chez mes cousins en Belgique et que Monsieur, informaticien de métier et tricoteur à ses heures perdues, en bon informaticien, voue un véritable culte à Linux et donc à son célèbre pingouin…

Le  livre et le patron

Toute la première partie de ce bouquin est très bien faite pour accompagner les grands débutants au corchet. On y trouve des explications très détaillées sur la manière de tenir fil et crochet, sur tous les points mais aussi sur la manière dont est conçu un amigurumi, sur les techniques pour crochet en rond, à plat. On y retrouve aussi un tableau avec les termes de crochets dans différentes langues et des pas à pas photos pour les passages importants de la construction des doudous. Au passage, méfiez-vous, les termes en crochets Anglais et US sont les mêmes mais ne correspondent pas aux mêmes points. Vérifiez bien avant de commencer si vous crochetez dans la langue de Shakespear 😉

Le livre propose des doudous de plusieurs niveaux de difficultés, et l’augmentation est progressive. Comme on dit par chez nous, c’est très didactique tout ça, c’est  drôlement bien fichu.

Le petit pingouin que j’ai crocheté est rangé à la fin du livre car la tête est faite avec du jacquard pour former les tâches des yeux.

Fotor_150901021041850
Hihi la contreplongée lui donne un petit côté inquiétant mais en vrai, promis, il est très gentil !

C’était la première fois que j’utilisais cette technique au crochet et je n’ai pas eu de difficultés majeures. J’ai à mon actif de nombreux amigurumis ( dont la quasi totalité a été offerte, mis à part ma poupée Sibylle ( qui a son propre compte IG depuis l’hivers dernier ). Vous pouvez aller faire un tour sur ma page ravelry si vous êtes curieuses/x .

Tout le reste ne présente pas de difficultés majeures. Le corps très rond et se crochète en un seul morceau pour limiter les coutures. Il n’y a que peu de morceaux à assembler ( un bec, deux pieds palmés et deux ailes ).

Fotor_150901011962769

Il se fabrique donc relativement vite ( j’ai mis moins de  3 jours .. certes en me couchant très tard le premier soir ‘^^).  Mais il faut dire que c’est très addictif, ces petites bestioles ! Surtout quand le corps se crochète en seul morceau ! Je m’aime pas plus assembler les morceaux par des coutures au crochet qu’en tricot ‘^^…

Les fournitures

Fotor_150901039265932
Pas de photos des fils coupés cette fois, impossible de remettre la main dessus :’-(

 

J’ai utilisé le fil quattro de Lang ( pour le gris bleuté, le rose et le blanc ) et du Philcoton 3 ( pour le moutarde et le bleu canard)  pour crocheter ce petit bonhomme. J’ai trouvé ces fils au fur et à mesure de mes pérégrinations sur le net ou dans les boutiques que nous croisons en vacances. Ce sont vraiment mes fils préférés pour ce genre de projets. Bien ronds et retordus, légèrement brillants, ils se tiennent bien et sont faciles à travailler ( c’est à dire qu’ils ne se dédoublent pas, comme le DMC Natura ,par exemple)

Pour le bourrage, j’utilise des petites bouboules duveteuses vendues pour ça qui s’achètent par gros paquet chez Mondial Tissu.

Les yeux viennent d’une boutique Etsy dont je ne me souviens jamais du nom ‘^^ mais une recherche rapide vous permettra sans problème d’en trouver.

Et j’utilise un crochet clover n°2 parce que je crochète vraiment très lâche.

La patte de La Linotte

J’ai suivi l’ordre proposé par le patron pour la réalisation des pièces et j’ai assemblé au fur et à mesure le bec ( pour lui, c’est une quasi absolue nécessité, vous galèrerez beaucoup moins en le cousant avant d’entamer l’écharpe ) et les mini pieds.

Fotor_150901018726130

Quand j’ai cousu ces derniers j’ai essayé de donner l’illusion de la marche et mon petit pingouin m’a fait penser à Eliott qui commence à peine à marcher. J’ai donc essayé de donner un air de bébé peu assuré de ses pas. Pour cela, j’ai cousu les ailes légèrement en arrière, comme s’il cherchait l’équilibre.

Fotor_150901016295777
C’est fou comme quelques mm de décalages donnent de la vie à un petit personnage ! ^^

Les ailes prévues par le modèle ( contrairement à la photo de présentation), étaient étroites et très longues, comme celles d’un vrai pingouin. J’ai modifié le patron pour accentuer le côté poussin de mon pingouin. Pour cela, j’ai fait 6 mailles serrées dans l’anneau magique au lieu de 5, et j’ai augmenté tous les tours au lieu de le faire un rang sur deux et je me suis arrêtée à 5 mailles entre les augmentations puis j’ai fait deux tours tout droit.

Fotor_150901014384299

Epic fail ?

Non ! j’adore ce mignon petit bonhomme ! Et mon cousin était vraiment très content !

 

Mon jacquard reste perfectible mais pour une première fois, je crois que je ne m’en suis pas trop mal sortie !

Fotor_150901009418069

 

Evidemment il y en aura d’autres ! Du premier bouquin, je compte faire un ours du début, un dino, le petit écureuil ( le zhomme m’appelle comme ça, il paraît que je stocke trop de laine et de tissu…. Je me demande bien pourquoi il dit ça ….():-p  ), le lapin et la saucisse, le basset. Et la liste est encore plus longue dans le second bouquin ! Comme on dit, y a plus qu’à !

Crochet, Les échanges c'est la vie

Une bannière contre une dînette !

A l’ origine 

Il y a quelques mois, j’ai proposé à l’illustratrice Anouck Ferri de crocheter une petite dînette pour son adorable petit bonhomme.  Elle a tout de suite accepté de me faire une des jolies illustrations dont elle a le secret. Je ne savais pas trop quoi lui demander et je lui ai dit qu’on mettrait ça au point quand j’aurais terminé ma partie de l’échange car je n’avais aucune idée du temps que j’allais mettre.

Et j’ai bien fait parce que j’ai effectivement mis plusieurs mois à terminer ces petits projets. Pas parce que je n’avais plus envie, mais parce que j’ai eu du mal à trouver du temps, et que j’avais trop d’autres projets en parrallèle, dont certains avec des deadlines plus pressantes. Anouck a été adorable et a attendu avec une patience d’ange.

Dans le même temps, l’idée de créer ce blog finissait son cheminement et après avoir beaucoup hésité, j’ai fini par lui demander si elle était d’accord pour que cette illustration fasse partie intégrante de cet espace. Et elle a tout de suite acceptée ! J’étais excitée comme une puce à cette idée ! C’est donc à elle que je dois la belle bannière de mon blog !

Le résultat 

Mais trêve de blabla , voici donc ce que j’ai concocté pour son petit bohomme.

Petit déjeuner
Un petit déjeuner de champion ! Crêpes et oeuf
le plat de résistance
Le plat de résistance !
Pour le goûter
Un petit goûter?
fruits et légumes
Un petit tour au marché des producteurs en fin de journée ? Notons au passage la taille de la fraise mutante ‘^_^
2ACA6FF7-D2E8-47AA-B198-E32A919B97C3
Il a fallu courrir après le radis qui ne voulait pas être sur la photo de groupe…. Bon en vrai, devinez quoi ? j’avais oublié de le mettre dans le panier ;op

J’avais déjà fait en plusieurs exemplaires une bonne partie de ces pièces pour la petite dînette de mes garçons mais j’en ai profité pour tester trois bricoles que je n’avais pas encore faites : le pamplemousse , la fraise et l’oréo ! D’ailleurs, pour les 2 premiers, il va falloir que je réitère. En trois exemplaires pour éviter que la salle de jeu ne soit le théâtre d’une mauvaise reproduction de la fameuse chanson de Brassens. ‘^_^

Et pour ranger le tout, j’ai confectionné un petit pochon dans une chute de lin blanc que j’ai brodé à la main. C’est encore perfectible, je sais, mais je débute en broderie et je ne suis pas très douée pour faire de jolies lettres à la main ‘^_^…

7419D9C4-BDA3-402D-87D6-DF2A8938D78D

Et pour jouer au petit primeur, j’ai ajouté un petit panier crocheté que j’ai oublié de prendre en photo ‘^_^ …. Encore

Les patrons 

La majorité des modèles viennent du livre de Cendrine Armani  » ma dînette au crochet  »

La carotte vient de ce tuto, gratuit, et en anglais mais extrêment complet et associé à des photos ( pas de diagramme non plus, désolée, les filles ! )

C’est mon amie Mathilde ( Mathildemariemade sur Instagram) qui m’a appris à faire les pâtes, le tuto est disponible dans le livre des  » serial crocheteuses », à l’initiative de Isabelle Kessedjian.

Les giroles sont expliquées sur le site de fée du tricot où vous trouverez de très nombreux tutos pour le crochet, en français ( toujours pas de diagramme) et très clair.

Pour les oréo, vous trouverez aussi chez la fée du tricot un tuto à base de mailles serrées.

La panière est une improvisation rapide, vous trouverez assez facilement des tutos clairs sur le net, je pense. Comme la crêpe. ( en gros, quelques mailles serrées dans un anneau magique et puis on augmente jusqu’à ce qu’on n’en puisse plus, jusqu’à la taille désirée.)

La patte de la linotte 

J’ai dû adapter les patrons à ma manière de crocheter : il semblerait que mes rangs de mailles serrées soient trop hauts puisque je dois supprimer une partie des rangs pour garder les bonnes proportions. Pour cela, je supprime en général 2 rangs quand il faut crocheter tout droit.

Pour les pâtes, comme j’ai la mémoire du genre sélective, j’ai fait des mailles serrées au lieu des brides… Du coup, ça donne de toutes petites minis ( mimis ?) torsades alors qu’il y a le même nombre de mailles … Faut bien mériter le nom de son blog, non ?

Pour les oréo, je n’avais pas le net disponible au moment où je les ai faits. J’ai  bidouillé un truc à partir d’une image pinterest. Mais, grosso modo ça revient à la même chose que ce que vous trouverez chez fée du tricot comme mentionné au dessus. Sauf que j’ai fait des brides au lieu des mailles serrées. J’ai donc un tour de moins que pour son tuto.

Epic fail ?

Non pas du tout ! Mais je n’ai pris aucun risque vu que la majorité des patrons avaient déjà été testés auparavant et ajustés… J’avais dû refaire ma première poire 3 ou 4 fois quand j’avais fait celle de mes garçons (que vous pouvez voir ici : je mets à jour la page dès que j’en rajoute ) mais j’avais bien gardé mes notes. Je ne vous les mets pas ici parce qu’il y a trop d’éléments qui ressemblent aux explications du livre.

Juste une mention spéciale à la fraise OGM qui est aussi grosse que le demi pamplemousse… Je l’ai laissé parce que je trouvais ça marrant ! Mais il va falloir que je trouve un autre tuto ou que je bidouille quelques choses pour celles des garçons ( en moins gros juste parce que je dois en faire plusieurs et que si c’est plus petit, ça va plus vite !)

Les fils

Tous viennent de mon stock. Je ne saurais pas trop vous dire d’où vient chaque couleur mais en gros, il y a beaucoup de quattro de Lang, un peu de Phil’coton 3 et un certain nombre de trucs non identifiés …Appelez-moi Dory  ! ;op

Pour la panière, j’ai utilisé un fil acrylique offert par Bergère de France : « Barisienne 7 » avec un crochet plus petit que ce qui est préconisé pour que ça se tienne bien. J’avais fait un post sur Instagramm à ce propos. J’ai sur mes aiguilles un beau fil 100 % mérinos, j’espère avoir terminé avant la rentrée .

Crochet

WIP au long cours : Un CAL pour la fin de l’automne

Si vous me suivez sur Ig, vous pouvez zapper ce post : je ne fais qu’y reprendre ce que j’ai mis là-bas. Je me suis  dit que ce n’était pas mal de poster ici ces  » Wip au long cours », comme ça, je serai plus motivée pour les avancer  . Dites moi si vous aimez l’idée : si c’est le cas, je ferai pareil avec mon autre couverture au crochet qui avance à la vitesse d’un escargot neurasténique ‘^_^

A l’origine

J’ai craqué sur le patron gratuit de la « Rice Seed Blanket » le jour de sa sortie. Ce patron de Laly Lala  était le parfait  encours  » no Brain » dont  j’avais besoin en sortant de la période du bac de français…. ( je crois que je perds un peu plus de neurones chaque année ‘^^)

IMG_0868

Je me suis rendue compte qu’il enthousiasmait aussi quelques personnes, alors, j’ai proposé un CAL. Le principe est de se mettre d’accord sur un projet , une date de début et de fin et de crocheter ensemble. C’est la même chose qu’un KAL en somme ( « K » pour knit ou « C » pour crochet)

Je n’ai pas encore décidé de la date de fin, je pense fixer ça début septembre en fonction de nos avançées. Comme il s’agit d’une couverture, même si le modèle est très addictif, et monte au début relativement vite, ce n’est pas exactement un projet qu’on peut plier en un mois… Enfin, me direz-vous, tout dépend de la manière dont on crochète et de la taille qu’on souhaite donner à sa couverture.

Le fil

J’ai choisi un fil qui était déjà dans mon stock : la coast de Holstgarn. Je n’avais pas assez de fil dans mon stash, mais ça me permet de liquider une partie de mes restes. C’est un fil que j’utilise beaucoup. Il  n’est pas cher et vieilli vraiment très bien. Je me suis fait un gilet Hitofude, il y a 3 ou 4 ans ( Ravelry me souffle printemps 2015 )  et même s’il a été énormément porté, il n’a quasi pas bougé. A peine un tout petit peu feutré sous les bras, mais vraiment rien du tout! Pourtant je l’ai porté en été en balade à Paris avec un sac à dos plusieurs jours : un bon crash test pour les boulocches ‘^_^ ! Et bien, il n’en garde aucune séquelle.

Pour ma couverture, j’ai choisi en couleurs principale le gris appelé  » Lead » et pour la contrastante le rose  » Cherry ». Comme toujours lorsque je la tricote, je double le fil car il est très fin et casse assez facilment quand on le tricote en fil simple.

Je suis dans une période fushia, je crois, il n’y a qu’à voir mon dernier pull et l’étole achetée chez Zara que j’ai prévu de broder dans quelques temps.

Au passage, au cas où vous ne le saviez pas, la coast, comme tous les fils holstgarn est encore imprégnée de son huile de filage. Il faut donc la laver une fois l’ouvrage finie pour se rendre compte de ce qu’elle donne. Le fil s’adoucit énormément et gonfle beaucoup. Attention toute fois si vous êtes sensibles, je trouve que la supersoft et la samarkand piquent encore après lavage. Comme je crains un peu, je ne les utilise plus. ( d’ailleurs j’en ai encore un peu dans mon stash, faites moi signe dans les com si ça vous intéresse, je veux bien les troquer )

Participer au CAL :

Il n’y a pas de limite pour les inscriptions, vous pouvez nous rejoindre en cours de route sans soucis. Faites moi juste signe ici, ou sur IG ou sur Ravelry. ( Désolée, je n’ai pas de compte face book )

Toutes les infos dont vous avez besoin sont listées sur un post de forum Ravelry dédié au CAL, grâce à mon amie Simone qui nous héberge gentillement sur son groupe ravelry. N’hésitez pas à aller y faire un tour ou à me faire signe sur IG si vous avez envie de nous rejoindre et/ ou si vous avez la moindre question.

Pour marquer le coup, je me suis dit que je pouvais réfléchir à un petit prix. J’ai donc décidé de coudre un petit pochon à projets. Je me suis inspirée de photos vues sur les compte IG de « Le renard qui tricote » et  » Tricot et Stich » .

Je tirerai au sort parmi les participantes au CAL quand il se terminera. Je rajouterai aussi sans doute 2 ou 3 petites bricoles pour l’accompagner.

D6CEC005-1562-40DA-BBED-A0E7B5688D37.jpg

 

061D2C99-878F-4868-8007-07712297992E

FAA91612-E5FC-4694-9E9F-7C20453F43DE

Il s’agit d’un pochon relativement petit, il sera parfait pour un petit encours tricot ou crochet, par ex des petits granny, des chaussettes, de la layette,etc…