Tricot

Mon petit pull noir : saison 2

A l’origine

Je me suis rendue compte, il y a deux hivers que le tricot que je portais le plus était mon Vitamin D …parce qu’il était noir. Alors j’ai tricoté mon premier petit noir, à partir du patron du Magellan de Hel et Zel, dont je vous ai déjà parlé ici. Je l’ai beaucoup porté, malgré le fait que la Flora noir ait bouloché à mort hyper vite et qu’il soit un trop long et trop étroit ( Heureusement, depuis j’ai perdu du poids ‘^^) m’a donné très vite envie d’en tricoter un autre.

C’était juste resté dans un coin de ma tête. Et cet été, en Aôut, en passant jeter un oeil dans un des charity shop près de chez moi, je suis tombée sur une pépite : 5 pelotes de laine noire, vintage, de la light fingering à priori, pour …. 2 euros 50. J’ai juste vérifié rapido qu’elle ne gratouillait pas et je me suis jetée dessus. 

Dans la foulée, j’ai fait un échantillon en 3,25 parce que mes aiguilles 3 étaient occupées et parce que sur l’étiquette, à part la mention de la composition, il n’y avait pas grand chose :

IMG_20180818_095856_054
Elle est pas trop belle, cette étiquette????

Je me suis plongée dans mes favoris ravelry et dans mes collections IG pour lui trouver un projet. Au départ, juste comme ça… Sauf que je n’ai pas pu résister ! J’ai adoré ce fil à la première maille ! Et je n’ai tricoté que ça en mode hystérique pendant 10 jours.

Le patron

Fotor_153683087783280

J’avais vu passer sur Ig une version du gilet Smaragd de Svetlana Volkova transformée en pull, celle de bex_inrealife, que vous pouvez voir sur ravelry ici . J’étais tombée amoureuse tout de suite. Mon échantillon était parfait, je n’ai pas réfléchi, j’ai « oublié  » que je devais finir d’autres projets avant et j’ai monté mes mailles. Oui, je n’ai pas eu peur de tricoter un pull noir en 3,25 avec de la light fingering ( quasi de la lace en fait ), et même j’ai adoré ça ! Je l’ai fini la veille de la pré-rentrée, très très tard le soir : mon dernier projet de l’été en somme. J’ai tricoté la taille L1 et j’ai utilisé en tout 150 de fil.

La fiche est payante, disponible en anglais sur ravelry. C’est un top down sans couture qui se commence par la bande de côtes de l’encolure. On a ensuite un yoke en dentelle qui se tricote très facilement : la dentelle est très belle et se retient très facilement. Ce sont d’ailleurs les répétitions de dentelle qui permettent de faire les augmentations : il suffit de suivre le diagramme, et on arrive très vite à la séparation des manches.

Fotor_153683084192241

Il y a un petit twist avant la séparation proprement dite, et j’ai pas mal hésité  à modifier cette partie, parce que je n’avais jamais lu ça ailleurs et que j’ai eu peur que les emmanchures ne soient bizarres/ trop larges. Mais promis, vous pouvez suivre la fiche les yeux fermés, sans réfléchir, tout tombe parfaitement.

Pour vous faciliter la tâche, au moment de reprendre le corps :  on doit relever des mailles ( je reste évasive volontairement, la fiche est payante ! ), j’ai choisi de remonter 3 mailles pour 4 rangs ( ce qui fait que pour ma taille, je l’ai fait 3 fois puis j’ai relevé une dernière maille)

Ensuite, on tricote le corps en rond puis les manches. D’ailleurs, seul bémol pour la fiche, elle dit de faire des diminutions mais ne dit pas lesquelles. J’ai tricoté 2 mailles ensembles à une maille du  début du rang et un SSK ( Slip Slip Knit) à une maille de la fin du rang. A la fin, Une petite bande de côtes1/1 en aiguille 3 et le tour est joué  !

 

Le fil

Fotor_153683082616783

Il s’agit de la qualité « Fil écossais » de la filature française « Au Bon Pasteur », si vous êtes curieuses, j’ai retrouvé un petit historique ici . C’est un fil 100 % laine de provenance inconnue. Il est fin, très peu retordu, gonfle un peu au blocage mais surtout il a un drapé de ouf tout en tenant chaud. Il me fait penser au fil « Noble » de Holstgarn même si au touché, ils sont très différents.

La patte de la Linotte

Je suis montée d’une taille pour que mon pull ne soit pas moulant, j’aurais dû tricoter la taille M en suivant le tableau des tailles et les recommandations de la créatrice concernant l’aisance positive.

Ensuite, j’ai suivi les modifications de Bex_inreallife : à savoir, monter le nombre de mailles pour sa taille moins le nombre de mailles requis pour les bandes de boutonnages. Ensuite, il suffit de joindre son tricot en rond dès le premier rang, de ne tricoter que des rangs endroit et de suivre le patron.

 

Fotor_153683089159118

J’ai tricoté comme d’habitude les manches avant le corps et je les ai faites 3/4 au lieu des manches longues. Au début, parce que j’avais peur de tomber en rade de fil ( vous imaginez la galère pour trouver une autre pelote d’un fil qui ne se fait plus depuis la fin des années 70, si mes recherches sont exactes ‘^^). Au final, il me reste 2 pelotes entières mais je pense que ce type de manches vont  mieux à la version pull. Et ce n’est pas parce que j’avais la flemme de faire des manches longues. Je me suis régalée d’un bout à l’autre de ce projet, comme je vous l’ai dit.

Par contre, je n’ai pas fait le montage et rabattage tubulaire proposé par le patron, par pure flemme.

Epic Fail ?

Au départ, je voulais un pull cropped ( c’est à dire relativement court), mais emportée par mon élan, j’ai tricoté trop de rangs. Mais ce n’est pas grave, en fait, il est parfait comme ça, plus court, on aurait vu mon ventre à chaque fois que je lève les bras, voire même ma poitrine et je compte le porter très vite, donc avant que porter un top en dessous ne soit nécessaire ‘^^ .

Par contre, on est pas passé loin de la catastrophe … Je vous explique !

J’avais laissé mon petit pull sécher bien tranquillement sur son tapis de blocage et je suis partie sur la pointe des pieds pour le laisser tranquille. J’avais mis ledit tapis sur le parquet de l’atelier et non sur la table, pour pouvoir coudre un peu pendant qu’il séchait. Fatale erreur ! Je suis allée travaillée comme une fleurs lendemain, jour de la pré-rentrée. Et en rallumant mon téléphone sur le chemin du retour, message du Zhomme  » Robin a coupé les fils qui dépassaient de ton pull »….. AKA les fils que pour une fois JE N’AVAIS PAS RENTRE avant le blocage….L’angoisse !!!!

Ce qui c’est passé ? Eliott est allé jouer dans la salle de jeux, tout seul. Il a arraché retiré les épingles parce qu’il adore jouer avec le tapis de blocage. Son grand frère a eu peur que son frère ne se fasse engueuler. Alors il a remis les épingles presque pas n’importe comment et il a cru que son frère avait tiré des fils…. et il a coupé ce qui se dépassait pour le cacher…. Heureusement, ce n’était grave que pour le fil d’une des manches. J’ai juste eu à défaire quelques mailles rabatttues, faire un joint russe pour racorder à la pelote et rabatte à nouveau… Le reste était des fils qui pendouillaient un peu sur l’endroit mais qui était bien long sur l’envers… ouf ! Mais ça m’aura pris bien une semaine et demi pour ramasser mon courage et réparer la castastrophe ‘^^

Fotor_153683085708153
L’honneur et le pull sont saufs, on ne voit rien !

Les photos portées ?

Ce pull va très bien avec les jeans et sur certaines de mes robes mais c’est avec cette jupe achée à Dijon cet été que j’ai hâte de le porter !

Fotor_153683100465267
Le petit kikouyou qui dépasse du haut mon bras à gauche est dû au blocage : le problème des yokes en dentelle c’est qu’il faut les étirer au blocage et donc on a la marque de la pliure mais ça devrait s’estomper très rapidement !

Un petite photos de côté

Fotor_153683092697699

Une autre de dos

Fotor_153683096907323

Un petit seflfie de la femme sans tête

Fotor_153683090565119

Et une dernière pour la route !

Fotor_153683098642830

Bonne fin de semaine ou bon week end !

 

 

Publicités
Tricot

Les jolies chaussettes portugaises…

A l’origine

Fotor_153536197346381

Dans l’hivers, j’ai vu passer sur Ig une belle pelote achetée par Bmandarines. Je suis tombée amoureuse illico. Je suis allée sur le site de Rosa Pomar quasiment tout de suite. Je n’ai pas été la seule, des tas de personnes ont fait de même, et beaucoup les ont tricotés avant moi. ‘^^ Je vous parlé de ce passage à vide de la cho7 dans cet article . 

Après voir terminé ces cho7, alors que je me demandais quelles paires j’allais monter, j’ai vu la version de Fibertales ( j’adore ce compte d’ailleurs, il faut que je pense à éditer mon post précédent à ce sujet ! ) et je suis tombée amoureuse une seconde fois. Je savais quelle couleur je voulais pour le constrante, celle qu’elle avait choisi, un joli beige légèrement grisé. J’ai un peu écumé le net mais je n’ai pas tout à fait trouvé la même, mais quelque chose d’approchant. Et j’ai monté mes cho7 dans la foulée. Je les ai tricotées vraiment très vite mais j’ai mis beaucoup de temps à prendre à les photos parce que je suis un tout petit peu déçue par ma version. D’ailleurs, j’ai une confession à vous faire… Je n’ai pas encore rentré les fils ‘^^

Le patron

Ma recette habituelle : par ici !

Les fils

oups : il manque la photo habituelle, j’essaie de réparer ça au plus vite !

J’ai utilisé la fameuse Mondim de Rosapomar, coloris 208. C’est un fil non superwash, 100% laine ( sans nylon , mais c’est de la laine à cho 7 tout de même). Il s’agit d’un fil issu de la toison des moutons portugais, filée et teinte au Portugal. Je ne sais pas encore comment il vieillit puisque je n’ai pas porté ces cho7 encore. Sur le papier, je me dis que sans nylon, il y a des chances pour qu’elles s’abîment plus vite. Je vous dirai si jamais je suis déçue mais si j’ai bien compris, les portugais font leurs cho7 avec ce type de fil depuis toujours, alors il y a des chances pour si ça n’était pas rentable ou trop fragile ils aient trouvés un plan B depuis belle lurette… Enfin en tout cas, j’espère ‘^^.

Ce coloris, quand il est en pelote, donne l’impression qu’il est autorayant. D’ailleurs, si vous allez voir la version de Fibertales, vous verrez qu’il possible d’avoir des rayures autrement qu’en théorie ‘^^.

MAIS… ça dépend d’un certain nombre de facteurs. En fait, quand on teint un fil pour avoir des rayures, on calcule le métrage nécessaire pour faire le nombre de mailles par rangs, par rapport à une certaine tension, une taille d’aiguille, et un nombre de mailles. Or, nous avons tous des pieds et des façons de tricoter différents. Quand vous tricotez un fil autorayant, soit vous avez du bol, une manière de tricoter et une taille de pied relativement standard et vous n’avez pas à vous casser la tête. Soit, il faut vous adapter un peu ou laisser tomber. Mais quoi qu’il en soit , il n’est PAS vendu en tant que fil autorayant, ce que je trouve très honnête de la part de la marque.

Dans mon cas, assez rapidement, je me suis rendue compte que j’allais avoir un problème : mon changement de couleur n’intervenait pas au début d’un rang mais quelques mailles avant ( de mémoire 4 ou 5 ). Je savais donc que je n’aurais PAS de rayures. J’aurais pu défaire et essayer de calculer mais la fin juin/ le début juillet n’est clairement pas le bon moment de faire ça en ce qui me concerne ‘^^ ( rapport à la fin de l’année, les interrogations des oraux de français toussa toussa….et encore, ça pourrait être pire, je pourrais être prof des écoles en maternelle …. Bénédiction éternelle sur ces saintes femmes ( ou homme même si c’est rare)… Fin de la parenthèse). J’essaie de faire un gros travail sur moi-même et notamment les histoires de lâcher-prise. Alors j’ai décidé de m’en f… de m’en moquer.

 

J’ai donc, sur mes cho7,  ce qu’on appelle un effet de « Pooling »: c’est à dire des zones avec mini rayures ( trop belles) et des zones avec aplats de rose nuancé ( trop beaux). J’adore chacune de ces deux parties.

Fotor_153536202381334

D’ailleurs, dans un monde magique, j’aurais une paire avec chaque… Mais dans les faits, j’ai des cho7 zébrés. On voit que la zone rose se déplace petit à petit, et donc des rayures en diagonales, typiques du « pooling ». Et ce n’est pas si mal. Ce n’est pas là que réside ma déception. Même si sur le moment, soyons honnête, j’ai été un peu bourrée.

Fotor_153536179848076

Oh punaise, j’ai failli oublié la couleur constante ‘^^ : j’ai utilisé le gris le plus clair de la fabel de drops que j’utilise tout le temps. Ce fil est un plus fin que celui du Mondim mais ça va tout de même.

Fotor_153536200020589

La patte de la Linotte

Bon on parle de ma propre recette, mais je l’ai un tout petit peu adapté, j’ai fait des côtes 2/2 à la place des côtes 1/1 torses habituelles.

Fotor_153536192457989

Epic fail?

Alors, que je vous explique : je suis déçue parce que j’ai merdouillé mes talons, pour commencer. Comment ça encore ? Je ne sais pas comment j’ai fait, mais comme sur la paire précédente, j’ai un talon plus grand que l’autre. D’ailleurs, celui qui est plus grand est aussi, fatalement, un peu trop long. ( Oui, bon, je sais, on a dit LÂCHER-PRISE )

Fotor_153536187774064

Ensuite, j’ai foiré un côté de mes rangs raccourcis sur une cho7 : sans doute été un chouïa trop détendue du tricot ‘^^ ( note à moi-même : lâcher-prise OK mais pas lâcher le fil … Pardon c’est mauvais, je sais, je sors… ;op )

Fotor_153536190099194

Mais en fait, le truc qui me gêne vraiment, c’est qu’elles sont un peu trop tirées sur le dessus du pied, dès le changement de couleur. Ce qui veut dire que j’aurais dû monter une paire de mailles de plus sur le dessus du pied et ne pas avoir le même nombre de mailles par moitié de rang. Et encore… Elle s’est bien assouplie et détendue au blocage, la jolie laine de Rosa Pomar et m’a permis de gratter quelques mm.

Fotor_153536193972915

Enfin, les côtes 2/2, je trouve ça plus joli, mais je pense que ça ne resserre pas assez les côtes. J’ai peur qu’à la longue, mes cho7 ne glissent. On verra bien. De toute façon, il m’en reste beaucoup, de ce joli fil ( ce sont des pelotes de 100 gr), je pense que dans l’hivers, je retenterai autre chose avec. Il faut juste que je termine les deux paires en cours avant. Oui, ça ne me ressemble pas mais je tente un autre talon, et au dernier moment j’ai eu peur et j’ai monté une autre paire ‘^^

Les photos portées ? 

En voici quelques-unes…

Fotor_153536183037692

Clairement, niveau originalité de la pose, on repassera, il faut que je me renouvelle un peu de ce côté là ‘^^ …

Fotor_153536185359148

Et voilà !

Bonne dernière semaine avant la rentrée !  ( ou bon courage, c’est selon ‘^^ )

Tricot

Du soleil pour cet hivers

A l’origine

En Août 2015, un gilet est tombé de mes aiguilles : un vitamin D modifié, noir, parce que je voulais un bon basic qui va avec tout et que le gilet camaieu que j’avais acheté pour faire le job la saison précédente n’avait fait le job que quelques mois ( ce qui en soit est un mini scandale, je trouve ) . Je n’ai rien inventé, j’ai vu passer une paire de versions sur ravelry qui m’ont réconcilées avec le modèle  et j’ai copié. D’ailleurs, nous avions copié à l’époque à plusieurs. EDIT : grâce à mon amie Simone, j’ai le nom de la personne qui nous avait inspiré à l’époque : The craft sessions.

Ce gilet noir, je l’ai énormément porté depuis, il a bouloché très vite, j’ai pleuré mais je l’ai mis quand même. Un an après, je me suis enfin décidée à le raser. Il est devenu comme neuf…. Et même s’il a un peu bouloché après quand même, je crois que c’est une de mes plus grandes réussites, même s’il n’a rien de spectaculaire. Et,ça fait des années que je me dis que je devrais en retricoter un….

En Mai, j’ai participé au Me Made Month et j’ai ressorti mon gilet. Il a eu un petit succès parmi vous, et notamment auprès « La cabane d’Elilou » qui m’a motivé à le retricoter avec quelques autres ( sa version verte est superbe ! ) . Je l’ai commencé en turquoise mais j’ai eu peur de ne pas le porter. Alors je l’ai détricoté et j’ai cherché une autre couleur. Je me suis dit que je n’avais pas de gilet long moutarde alors après avoir sagement terminé un projet pour Eliott ( que je dois d’ailleurs vous montrer depuis Juin ‘^^), longtemps après que les copines l’aient commencées, je l’ai monté à nouveau.

Et en préparant cet article, je me suis souvenue d’une version juste canonnissime, celle des  » petites envies de Mag ». Alors, je vous mets le lien vers son article, parce qu’en plus les photos sont superbes ! J’en avais même oublié que la version de la créatrice du patron était jaune aussi, c’est dire !

Edit : grand merci à tete en l’air qui m’a permis de corriger le lien… Mille excuses ‘^^ !

Le patron

Il s’agit donc du patron de gilet de Hedi Kirrmaier, le fameux vitamin D et ses rangs raccourcis… que je n’ai pas fait :op d’ailleurs ce n’est pas la seule chose que je n’ai pas conservée.

En fait, de la version originelle, j’ai gardé le haut du corps, et ses augmentations avec jétés en rayon de soleil. J’adore vraiment le rendu de cette partie.

Fotor_153519050071533

Au passage, j’en profite pour vous dire que la taille de ce gilet ne se choisit pas avec le tour de poitrine complet mais juste avec la mesure de la largeur de votre dos. Ce qui est pratique pour celles qui, comme moi, ont un petit dos mais un bonnet au delà de C ( doux euphémisme ‘^^ ) et qui ne portent pas leur gilet fermé. Là où, chez d’autres créatrices j’aurais tricoté un M ou un L, ici j’ai tricoté un S et il est parfait. D’abord, il tombe bien ( j’ai souvent un soucis avec le dos trop large des gilets) mais en plus ça va quand même carrément plus vite ;op

Le fil

J’ai choisi pour ce projet un de mes fils préférés : la coast de Holst Garn. Promis, je ne suis pas sponsorisée ‘^^ ! J’ai tricoté avec des châles, des gilets pour les bébés, une paire de gilets pour moi ( dont mon Hitofude, qui vous a vraiment plu aussi sur IG pendant le Me Made Month, tricoté début 2015, mais je laisse farfouiner (oui, je sais ce n’est pas français) dans ma galerie ravelry pour voir le reste si vous êtes curieuses ^^ ).

C’est un mélange coton/ laine, parfait pour la demi-saison et l’hivers. Le fil n’est pas cher ( mais je vous conseille fortement de le tricoter en double car en fil simple, il casse facilement), la palette de couleurs est impresionnante. Et il vieilli HYPER bien. Mon hitofude n’a pas l’ombre d’une bouloche. Il a micro feutré sous les bras mais alors genre sur 2 cm), et pourtant ce pauvre gilet a été trainé, roulé en boule, et il a même subi le port du sac à dos en été plusieurs jours sans broncher.

Je ne l’ai jamais passé en machine par contre, j’ai toujours peur que mes tricots adultes faits mains ne survivent pas à cette redoutable épreuve. Et j’ai toujours lavé ma layette à la main au savon de marseille ‘^^. Donc je ne peux pas vour dire ce que ça donnerait.

J’ai utilisé gramme en tout 370 gramme, principalement le coloris « aconit » mais aussi un peu de « Robin’s Egg » pour le fun. J’ai fini avec un reste de jaune issu d’un autre projet, et j’ai vu le moment où j’allais tomber en rade à quelques mailles de la fin ‘^^

La patte de la Linotte

Côté modifications, voilà ce que j’ai fait :

Je n’ai pas fait la section de troutrous après la séparation des manches. Et je n’ai pas fait les rangs raccourcis non plus. J’ai suivi le patron jusqu’à la sépartion des manches et puis ensuite, j’ai filé tout droit en jersey.

Fotor_153519058037567

J’ai rajouté des poches, en utilisant les explications du gilet « Yugo » version femme de Marguenée ( j’avais testé la version enfant ).

Fotor_153519051557394

Pour le placement, sur ma taille S, j’ai laissé 28 mailles endroit avant ( ou après , suivant le demi devant qu’on tricote) du bord. J’ai laissé 26 mailles en attente. Et je les ai commencées à 49 cm de l’emmanchure ( avant blocage). J’ai fait le fond de poche en « Robin’s egg ».

Fotor_153519052900824

Ensuite, je l’ai beaucoup rallongé, il fait quasi 60 cm depuis les emmanchures après blocage.

Et j’ai fait des côtes 2/2 ( pas torses) de partout ( 8 rangs )  pour les finitions au lieu de la bordure en mousse ( pour la bordure et les poches). D’ailleurs, pour la bordure, j’ai relevé 3 mailles sur 4 rangs en aiguilles 3.

J’ai aussi modifié les manches, je les ai faites plus étroites ( mais je ne retrouve pas mes notes 😦  ) et plus longues, bien longues en fait.

Fotor_153519061253523

Epic Fail ?

J’ai eu peur pendant longtemps que oui mais , même si j’ai eu quelques sueurs froides, ça va. Petite liste des défauts à corriger ?

Alors, dejà, mes manches sont très ajustées. J’aime qu’elles le soient, et je ne porte pas de manches longues sous mes gilets en règle générale . Là, ça va, mais 2 ou 3 mailles de plus n’auraient peut être pas été gênantes ‘^^

Ensuite, j’ai commencé mes poches beaucoup trop bas ‘^^. Je tricotais dans la voiture, j’ai mesuré n’importe comment et je n’ai pas assez anticipé. Elles auraient été mieux placées autour de 40 cm je pense… peut être même un peu plus haut.

Fotor_153519059696097

Et puis, j’aurais dû les faire plus larges. J’ai fait attention au nombre de mailles laissées en attentes pour avoir de quoi commencer et finir par des mailles endroits. Mais je les trouve un peu étroites. En fait, dans un monde idéal, j’aurais commencé à 38 cm depuis les emmanchures, j’aurais laissé en attente 34 mailles et j’aurais tricoté du coup plus de rangs pour le fond de poches. ‘^^ Mais je n’ai pas eu le courage de détricoter ces cm et de recommencer, vu que je me suis rendue compte de tout ça APRES avoir tricoté la bordure. ;op

Et quand je l’ai bloqué , j’ai laissé la bordure roulotter à l’intérieur parce que j’ai eu peur qu’il ne soit trop large sur le devant.

Les photos portées ?

J’ai profité d’une matinée de Mistral pour les prendre, parce que même avec du coton dedans, il est chaud, mine de rien mon gilet ‘^^. Une fois n’est pas coutume, celles que vous allez voir ne sont pas retouchées, mises à part un micro recadrage pour virer le bout du bidule qui tient mes volets en place. Mais je crois que mon appareil photo doit automatiquement appliquer un genre de filtre parce qu’en vrai, mon teint n’est pas aussi frais ‘^^ . Je retouche généralement mes photos pour le rendu des couleurs, la luminosité, le contraste, la chaleur et la saturation, souvent pour leur donner un peu relief. Mais je suis loin d’être une pro en la matière ‘^^. Allez, les photos donc :

En mode  » je suis une jeune fille en fleurs » ( de 38 ans ) ( coucou la prise électrique)

SAMSUNG CAMERA PICTURES
SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ou alors  » tiens y a du vent t’as vu je m’envole »

Fotor_153519092680711

Voilà ce qu’il donne de dos.

Fotor_153519072230428

Et avec les mains dans les poches

Fotor_153519069639222

( recoucou la prise électrique… En même temps, vous seriez déçues si vous n’aviez pas le mur orange et ma copine la prise sur les photos, hein ;op  ? )

Bon week end  !

Couture, Tricot

Pour la tête d’Eliott

A l’origine

C’est une tradition tant que mes petits ne rechignent pas à les porter : c’est maman qui fait les couvre-chef d’été et d’hivers. D’ailleurs, j’utilise toujours le même patron de bob ‘^^.

Cette année, je me suis enfin essayée à la teinture naturelle, alors j’ai fait dans la foulée le bonnet pour cet hivers : j’avais tellement hâte de voir ce qu’allait donner la laine que j’avais teinte à l’oignon ! ^^

Pour l’été

Le patron

Fotor_153186017412252

Il s’agit du bob issu du livre de Oliver+S. C’est un bob entièrement doublé, avec un très grand bord. Il est très clair et taille un peu grand. Je vous en avais déjà parlé en détail dans cet article ( c’était une version « pluie » pour un swap) alors je ne vais pas trop m’étendre.

J’ai fait la seconde taille pour Eliott, il est un peu grand mais en général, mes garçons les portent deux ans… Enfin, quand ils ne le perdent pas ( destin de celui cousu l’année dernière et de quasi tous ses prédécesseurs)

Les tissus

J’ai utilisé des chutes de mon stock, les deux viennent de Mondial tissu : le tissu baleine est une crêtonne, et le moutarde de la bachette.

Fotor_153186034104027

Pour ce patron, il vaut mieux utiliser au moins un tissu avec pas mal de tenu. Et il peut être pas mal d’entoiler la partie basse pour le tissu le plus fin, surtout si vou justes ne faites pas toutes les surpiqûres pour le rigidifier.

Fotor_153186022553368

La patte de la Linotte

Je n’ai pas changé grand chose, j’ai juste surpiquer les coutures de côtés pour la partie médiane et rajouté une petite étiquette prise dans la couture.

Fotor_153186019893320

Epic Fail ?

Le bob est un peu grand pour Eliott mais la taille du dessous aurait été trop juste et je m’en doutais.

J’ai juste à moitié réfléchi pour le sens du tissus de la doublure : ce bob est totalement réversible mais il vaut mieux utiliser un tissu dont le motif n’a pas de sens si vous voulez pouvoir le porter des deux côtés… Ou alors se moquer du fait que le motif va fatalement se trouver à l’envers dans une des deux versions. J’ai soigneusement coupé mon tissu pour les baleines soient dans le bon sens quand on porte ce côté sur l’extérieur…

Fotor_153186031225896

Et j’ai percuté une fois fini en l’essayant à Eliott que ça voulait dire que quand je retrounerai le bord pour le porter sur le côté moutarde… que les baleines étaient à l’envers ‘^^.

Fotor_153186028704582

Les photos portées ?

Je les ai prises le plus tôt possible parce que je sais que ce genre de pièce est trés rapidement mis à mal ‘^^ ( balancée par dessus bord et écrabouillée par les viles roues cracra de la poussette, aggripée par des mains pleines de chocolat ou sauce tomate pour être balancée par dessus bord…. et je vous passe les détails sordides ;op ). C’était en vacances à Dijon, à la fin de la journée et Eliott n’était pas très coopératif ( ni super propre ;op ) Elles sont un peu floues mais je les aime bien quand même ^^.

Fotor_153220227742986

Ma bouille à bisous  !!! ( je vous avais parlé de sa tunique dans cet article, elle était trop grande l’an dernier, elle est parfaite cette année ! )

Fotor_153220231735636

Qui ne voulait pas garder son chapeau sur la tête, bien évidemment ‘^^

Fotor_153220229188929

Et sinon, il va bien à son frère de 5 ans aussi ( mais bon, si ça continue, Eliott et Robin mettront les mêmes vêtements cet hivers ‘^^ )

Fotor_153220247596340

Pour l’hivers

Le patron

Fotor_153159003291940

Il s’agit d’un patron payant, le beguin « Bilby » de Cristina Ghirlanda ( Minimi Knit Design), disponible en anglais sur ravelry. Il se tricote avec de la fingering en double ( ou donc avec de la DK). L’échantillon est de 19 m et 28 rangs pour 10 cm. Il va du 6 mois au 6 ans.

La construction est très intéressante.  Il se commence par l’arrière, on lui donne sa forme par un jeu d’augmentations et quelques rangs raccourcis sur la fin. Puis, on laisse les mailles en attente sur un fil et on va relever les mailles de long des deux cotés, en incorporant les mailles laissées en attentes en court de route. Les côtés sont tricotés en même temps que l’avant du béguin, en jersey qui se termine par une bande en point mousse.

Fotor_153158990552398

Pour placer les oreilles, on va laisser des mailles en attente ( j’ai changé cette partie) pour y revenir par la suite. Le bas du béguin est terminé par une i-cord qui va servir aussi à faire les liens pour le nouer.

Fotor_153158983694588

Il se tricote très rapidement, j’ai mis une grosse soirée pour la taille 4 ans en 4,5?

Le fil

Fotor_153159004525383

Comme je vous l’ai dit en introduction, j’ai teint ma laine avec de l’oignon ( j’ai mis mon entourage à contribution pour récupérer les pelures pendant plus d’un an et j’ai teint des fils variés, avec plus ou moins de pelures)

J’ai utilisé ici la « nord » de Drops, coloris naturel ( un fil à chaussette, composé de nylon, de laine et d’alpaga). J’avais teint deux fois 50 grammes et j’ai eu un peu de reste.

Ce fil est très doux et ne gratte pas ( je crains l’alpaga et là je ne suis pas gênée du tout). J’ai très envie de me faire des chaussettes toutes douillettes avec !

La patte de la Linotte

Je n’avais pas le bon échantillon (20 mailles pour 10 cm au lieu de 19) et j’avais la flemme d’en refaire un autre ‘^^, alors j’ai tricoté le 4 ans en me disant qu’il serait un peu plus petit et que j’aurais le 3 ans dont j’aurais besoin.

J’ai modifié la manière de faire les oreilles parce que la créatrice fait courrir un fil sur l’envers, fil qu’on coupe à la fin ( et qui est galère à rentrer du coup et pas super propre sur l’envers) . J’ai utilisé ce tuto en français de la marque de laine « Biscotte » qui explique comment faire un  » afterthought heel » ou talon tricoté en après coup, pour mettre en place mes oreilles puis récupérer les mailles. Ensuite, j’ai suivi les indications du patron du béguin sauf que je n’ai pas fait les SSK parce qu’avec ma tension ce n’était pas beau à la jonction du magic loop et je n’ai fait que des « 2tog » ( 2 mailles ensembles). Les mailles ne sont pas orientées dans le bon sens mais c’est tout de même beaucoup plus propre que les SSK  chez moi ‘^^

Fotor_153158985387690

Ensuite, la icord se fait normalement avec 2 fils aussi mais j’ai eu peur que ça ne soit trop épais alors je l’ai tricoté avec un seul fil.

Fotor_153158987306895

Epic fail ?

Un mini, je me suis trompée pour la icord : j’ai monté 3 mailles au lieu de 4 au départ ‘^^. Et, emportée par mon élan, au lieu de tricoter 15 cm de lien, j’en ai fait 24 ‘^^ …

Les photos portées

J’ai fait la première série avec Stitch comme modèle dès la sortie du blocage ;op. D’abord, parce qu’il faisait chaud et ensuite….

Fotor_153158998016369

Parce qu’il est franchement plus maléable qu’un enfant de 2 ans ;op

Fotor_15315900126837

Et une seconde avec son petit propriétaire, dans la foulée de celle du bob….

Fotor_153220245578862

Avec les mêmes « soucis » ;op

Fotor_153220234065983

Mais vous pouvez voir au moins qu’il tient bien en place

Fotor_153220250088936

Et encore une fois, ma préférée est la plus floue, mais que voulez-vous, un enfant en vrai c’est vivant et ça fait aussi des expériences ;op

Fotor_153220254592262

Et pour finir, les deux « papo » portés en même temps ;op (avec le grand en guest qui nous a bien pourrifié notre séjour à Dijon en étant partculièrement insupportable… )

Fotor_153220252391871

 

Tricot

Epic fail ! ( entièrement de ma faute…)

A l’origine

Dès que j’ai vu passer les premières photos du prototype du joli top Corbetti de ma copine Folie 0rdinaire sur instagram, je suis tombée amoureuse. Et je me suis proposée pour le tester avant même qu’elle  ne lance son appel. Je reste convaincue que ce patron est très réussi et je le retricoterai sans doute cette saison ou bien la saison prochaine. Simplement, en prenant certaines dispositions. ( sans rapport avec le patron en lui même )

Fotor_153242233751220

En fait, me proposer pour ce test était, d’une certaine manière, fondamentalement, une très mauvaise idée. D’abord, parce que ce n’est absolument pas la bonne période de l’année pour ça. La fin d’année scolaire est toujours une course de fond, contre la montre, qui ne me réussit pas vraiment. Le patron est arrivé dans nos boîtes aux lettres au moment des oraux du bac de français. Je ne pouvais donc pas le commencer tout de suite. Et la semaine qui suit les oraux, il ne reste jamais beaucoup de neurones de disponibles…. j’ai dû recommencer la partie dentelle 3 ou 4 fois ( juste parce que je n’arrivais pas à compter, et même pas parce que c’est difficile !! )

Pour le reste, je vais utiliser les rubriques habituelles pour vous expliquer comment j’ai programmé mon cuisant échec.

Le patron

Le patron, lui, n’a rien à se reprocher. Il est bien expliqué, et propose de très jolies finitions. Ce top se tricote de haut en bas en commençant par les bretelles, en partant d’un montage provisoire ( qui donnera plus tard le de point de départ du dos du top ) .

Une fois les deux bretelles tricotées intégralement, on va remonter des mailles et insérer la jolie dentelle du devant. Attention, elle se compte sur l’endroit ET sur l’envers. Mais elles est simple à retenir, et elle ne comporte pas beaucoup de rangs. Et en temps normal, avec tous mes neurones, elle serait sans doute passée comme une lettre à la poste !

fotor_153242229835848.jpg

Une fois le devant terminé, on va récupérer nos mailles et tricoter le dos aussi jusqu’aux emmanchures, puis partir en rond. Le corps est composé de jersey, avec un jeu d’augmentations régulières pour lui donner sa forme évasée. Enfin, on a deux panneaux de dentelles qui reprennent le motif du haut pour habiller les côtés du top. Et on rabat en icord.

Côté finition, on relève les mailles des emmanchures pour faire une icord . Ne vous inquiétez pas, avant cette étape, les emmanchures sont beaucoup trop larges mais la icord resserre tout ( pensez bien à prendre une taille d’aiguille en dessous pour cette partie).Fotor_153242231067172

On utilise la même technique pour terminer proprement l’encolure. C’est clairement la partie que j’ai le plus aimée dans ce projet. Je savais déjà que je ne le mettrai pas ( et même pire que ça… ) mais je l’ai fait quand même. Pour le plaisir. Et pas juste pour vous montrer… J’aurais pu le laisser en chantier et faire l’article tout de même…

Fotor_15324223231302

Le fil

Pour ce test, qui me tenait vraiment à coeur, j’ai fait plusieurs échantillons. Le patron est proposé avec de la  » Allino » de BC garn, un fil coton/lin que j’ai utilisée pour un châle l’été dernier, déjà pour un patron de Mylène. ( l’article est ici ).C’est fil un peu épais mais très agréable à porter. J’aurais dû racheter de ce fil…

Mais j’avais en stock de la « écoton » offert par Bergère de France et je lui cherchais justement un projet. L’échantillon mentionné sur l’étiquette correspondait alors j’ai testé en 4, en 3,75 et en 3,5. Mais au lieu d’avoir les mesures requises par le patron, je me suis retrouvée au mieux avec 21 mailles pour 10 cm. Je me voyais pas descendre encore en taille d’aiguille. S’il n’avait pas été question d’un test, j’aurai pris mes 3,75 et j’aurais tricoté une plus petite taille. Mais ça aurait faussé les conditions du test. Alors j’ai cherché un plan B.

J’aurai pu utiliser de la coast de holstgarn en double mais j’ai eu peur que la laine contenue dans le fil ne soit un non sens pour un top d’été, porté dans le sud… Aujourd’hui, je pense que ça aurait été un bien meilleur choix….

J’ai donc écumé les boutiques de laines autour de chez moi, parce que j’étais déjà en retard pour commencer et que je ne voulais pas retarder encore le démarrage de mon tricot à cause de la poste….

J’ai fini par acheter de la Cabotine de Phildar ( un mélange coton/ acrylique) qui, sur le papier aurait dû être parfait. Je n’ai pas eu de coup de coeur pour une couleur en particulier alors j’ai pris du gris en me disant que c’était ce qui irait avec le plus de choses dans mon armoire… Autre mauvais choix.

D’abord, je n’aime pas le fil, un mélange de plusieurs brins, non retordus , un peu « élastique ».

Ensuite, parce que la couleur ,n’est pas enthousiasmante. Je la trouve tristouille et plate. Sans doute parce que j’ai trop tricoté de jolies laines teintes à la main avec des belles nuances.

Mais pire que tout, l’échantillon n’était pas bon. Pas bon du tout. J’ai dû descendre en taille d’aiguilles. Et je me suis retrouvée avec des aiguilles trop petites pour la grosseur du fil par rapport à ma tention. Les mailles ne glissaient pas, je devais forcer comme une malade pour faire avancer mes mailles. Le résultat ? Je n’avais plus que 3 semaines pour tricoter 500 m de fil avec les enfants dans les pattes toute la journée, et …. avec mal aux mains. Donc, dans l’impossibilité de tricoter vraiment longtemps chaque jour…

Et puis, surtout, je n’avais absolument aucun drapé, et comme c’était trop serré, au lieu d’apporter la fluidité nécessaire, ça a accentué le soucis causé par ma morphologie ( Mylène et moi sommes diamétralement opposée en terme de silhouette, je vous explique ça, juste en dessous ! )

La patte de la Linotte

Comme il s’agissait d’un test, je n’ai changé qu’une seule chose par rapport au patron, j’ai fait ma rebelle et je n’ai pas utilisé le montage provisoire proposée par la fiche mais un montage provisoire  au crochet. ( Ce qui ne change rien d’ailleurs).

Et l’autre raison qui fait que j’ai lamentablement foiré ce test, c’est que justement, j’aurais DÛ modifier le patron… Je n’ai pas la taille marquée et je n’ai pas de hanches ou quasi pas… Je suis … une espèce de tronc d’arbre. J’aurais donc dû zapper les augmentations et faire mon top tout droit. Ca n’aurait pas suffit à limiter la casse, à cause de mon choix de fil foireux, mais n’aurait pas autant été une catastrophe…

J’ai tricoté quasi jusquà la fin de la section d’augmentations. Mais j’avais des doutes. En fait, j’avais des doutes depuis un bail… J’aurais dû mécouter et recommencer encore, avec un autre fil. Mais je n’avais plus le temps. Alors, je me suis entêtée, en me disant que ça passait sans doute et que je me faisais du mourrons pour rien… et ça me tenait à coeur de rendre ma copie dans les temps….

Fotor_153242235294697
Je l’ai bloqué quand même et j’ai rentré presque tous les fils ‘^^

Mais j’ai quand même fini par le mettre sur un fil et à l’essayer. Juste avant, j’ai quand même fait les icords pour les emmanchures pour me rendre compte de ce que ça donnait.

Et là, j’ai dû me rendre à l’évidence : ça ne le faisait PAS DU TOUT. Mon top est trop raide, trop large. Alors j’ai laissé tombé, c’était 10 jours avant la fin du test et donc impossible de le refaire avec un autre fil…

Epic fail ? ( avec trop de blabla perso dedans ‘^^)

Je crois que vous avez compris l’idée ‘^^…

Je pourrais le recommencer là, tout de suite, avec de la coast par exemple. Mais j’ai besoin de digérer. Et aussi de passer à autre chose… Depuis mon châle arc en ciel, je traverse une mauvaise passe en tricot. Il s’est vraiment passé quelque chose de particulier avec ce tricot. Tout était parfait, j’ai adoré le tricoter, c’est une bidouille perso, j’adore les fils qui sont tous précieux pour moi, le rendu est encore plus beau que ce que j’imaginais. Depuis, tout me semble fade. Je voudrais retrouver cette sensation, cet enthousiasme. J’y ai cru avec Corbetti mais ça ne l’a pas fait. J’ai enchaîné les petits projets tricots et crochets ( certains sont déjà présentés ici, d’autres vont venir) et même si j’aime le résultat, mis à part avec mes cadres, je ne retrouve pas cette euphorie. Je commence, j’avance, je détricote. Je tourne en rond… j’ai bien un vitamin D modifié sur mes aiguilles qui devrait bien rendre, mais il y a quelque chose qui cloche et je n’arrive pas à savoir quoi…. Bref, je suis déprimé du tricot, on dirait ‘^^.

Ce n’est pas grave en soit mais ça me frustre. J’espère que ça va repartir…. si possible avant septembre, parce que je suis obligée de repasser à temps complet, et donc que je vais avoir des heures sup’ ( on ne peut pas partager une classe entre deux profs ‘^^ ) et donc beaucoup plus de boulot, de préparations, de copies, de fatigue et… beaucoup moins de temps pour le tricot.  Et avec mes mains de mamie ( de 38 ans) et ma tendinite à l’épaule, je ne tricote plus du tout à la même vitesse…. Vous allez quand même repasser par ici de temps en temps, hein, dites?

Je crois que c’est l’article avec le moins de photos et le plus de parlotte de ce blog. Qui va bientôt fêter son anniversaire d’ailleurs… Il faut que je penche sur la question….

Vous êtes toujours là  ?

Allez , pour la route ….

Une petite photo portée, tout de même ?

Je me suis faite violence. Mais après tout, c’est marqué dans la présentation de ce blog, les bons gros epic fail aussi ont leur place ici ! Je vous en ai même fait 3

De dos Fotor_153242840492612

De côté, avec le bidou qui ressort ( même si je l’ai rentré et que j’ai arrêté de respirer ‘^^)

Fotor_153242837099159
Désolée pour le téléphone dans le champs mais mon retardateur est carrément décédé et je surveillais Eliott qui était en train de retourner la terrasse ‘^^ j’ai oublié de baisser le bras ;op )

Et de face, clairement pas la plus flatteuse, mais vous verrez aussi ce que je voulais dire par tronc d’arbre tout à l’heure… On va dire que la partie médiane de mon corps et moi, c’est pas l’amour fou…. Ca ne l’a jamais été et ça ne le sera jamais, je le déteste et je le camouffle autant que je peux… c’est comme ça et ça ne changera jamais….

Fotor_153242839067879

Voilà, vous savez tout ! Et vous, vous avez aussi un epic fail à partager ? ( enfin pour celles qui n’ont pas lâché l’article en cours de route ‘^^ )

Les échanges c'est la vie, Tricot

Echange avec Elise « Les pieds de la tête »

A l’origine

Elise et moi parlons de ce swap depuis… au moins un an et demi et peut être même plus ‘^^. Je suis bien contente qu’il se soit fait enfin ! Je l’ai connu grâce à Ig et nous sommes vues deux fois cette année, après avoir bien discuté pendant plusieurs années. Encore une fois, une jolie rencontre, un peu comme une évidence ! Qu’est ce que j’aime ces jolis moments !

J’avais proposé à Elise de choisir parmi les châles que je ne mettais plus et qui étaient comme neufs. Elle a finalement choisi un châle que je n’avais jamais porté.. parce que… même pas bloqué  ! J’aimais la laine, j’aimais le modèle fini mais j’avais eu du mal à aller au bout ( notamment à cause de la icord finale ‘^^). Et puis, mon amie Simone m’avait offert quasi dans le même temps un châle dans les mêmes couleurs, alors le pauvre Akinos était resté dans le bac des projets à terminer et à bloquer ( en ce moment, il y reste mon wonder woman wrap terminé en janvier  et un gilet pour Elliot, sans doute déjà trop petit ‘^^ )

Le patron

Fotor_153112612791257

Il s’agit du bel « Akinos » de Berangere Cailliau , connue aussi sous le nom de « Lilofil » sur Ig. Je l’ai tricoté en 2015, alors je me souviens plus grand chose de sa construction à part qu’il prend sa forme grâce à une série de section de rangs raccourcis originaux, rythmés et soulignés par une rayure constatante. Il se termine grâce à un icord. Et qu’il commence par un montage provisoire avec beaucoup de mailles, puisqu’on travaille en symétrie…

Attention si vous ne voulez pas vous retrouver avec un châle tout petit, vérifiez bien votre échantillon !

Les fils

Pour le bleu, j’ai utilisé de l’alpaca de drops, coloris 4365. Fotor_153112618850458

Pour le vert, j’avais mis la main sur deux écheveaux de Old Maiden Aunt Merino/Bamboo 4ply, un sur le site de la créatrice et un autre en destash sur ravelry. Ce fil est très très doux et il a un drapé extraordinaire ! J’en ai encore un gris en stock, il faudrait que je lui trouve un petit copain pour faire un châle pour moi un de ces jours !

Fotor_153112608365316
Ce vert se défend devant l’objectif ‘^^. C’est la photo où la couleur se rapproche plus de la vérité

J’avais pris le coloris « Ghillie Dhu », un joli vert, tirant un peu avec le kaki avec quelques speckles de orange. Il est vraiment beau et lumineux !

La patte de la Linotte

D’après mes notes sur ravelry, j’avais modifié les explications concernant la icord, parce que ça faisait des trous le long de la bordure et que ça tirait pas mal. Si vous voulez aller jeter un oeil , c’est par ici !

Fotor_153112617605027

Epic Fail ?

Quand il est tombé de mes aiguilles ( je ne pouvais plus le voir en peinture) j’avais été très déçue parce que je trouvais petit. A l’époque, pour les châles, je ne regardais jamais les échantillons. Et je suis certaine aujourdh’ui que le problème venait de là.

Fotor_153112616175742

Et puis, au blocage, il s’est vraiment aggrandi. A l’époque, je ne savais pas anticiper sur la manière dont le blocage inflençait les projets aux formes non conventionnelles. Le fait qu’il y ait beaucoup de rangs, vue la forme du châle, lui a fait prendre plusieurs dizaines de cm d’envergure et il est peu profond, comme j’aime.Fotor_153112611467643

J’envisage donc sérieusement de le refaire un jour en sport ou en DK pour avoir un châle bien enveloppant.

Fotor_153112606868422

CE QUE J’AI RECU EN ECHANGE

Elise a réalisé pour moi son premier tissage. Je le trouve vraiment très beau ! Il a d’autant plus de valeur à mes yeux qu’elle s’est vraiment donné du mal à le terminer parce qu’elle a réalisé en cours de route qu’elle n’aimait pas  ce genre de projet.

Fotor_153112624292886

Merci encore Elise d’être allée au bout de joli projet, je le trouve parfait ! Je vous ai fait une série de photos pour montrer ses détails !

Fotor_15311262055557

Et une autre, pour la route :

Fotor_153112626515155

Et pour l’accompagner, en plus des jolies choses qu’elle a acheté pour compléter le colis, elle a rajouté 3 jolies broches en feutrine !

Fotor_153112708354068

Elles sont jolies, n’est ce pas ? ^^  Elise hésite à les vendre en petites séries. Si ça vous dit d’aller lui mettre un petit mot sur son compte Ig pour l’encourager, ce serait vraiment adorables ! Je crois qu’on a toutes besoin de ce genre de coup de pouce pour se lancer !

Et voilà !

Je reviens très bientôt vers vous pour vous parler … de petits cadres au crochet  ? ;op Oui, je sais, ça faisait longtemps ‘^^ .

Couture, Petits tutos, Tricot, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Le petit vestiaire de Sibylle (1) : Tuto inside !

A l’origine

Si vous me suivez sur Instagram depuis quelques années, vous avez sans doute vu passer Sibylle de temps en temps. J’ai réalisé cette poupée en utilisant le livre de Isabelle Kessedjian  » ma poupée au crochet ». J’ai même fini par lui ouvrir un petit compte, rien qu’à elle, pour vous raconter ses pérégrinations : Sibyllefaitlamaligne.

Fotor_152689509079629

Mon échange avec Lilie aime les étoiles, m’a donné envie de rajouter quelques pièces à son petit dressing. Et comme j’ai encore trop mal au doigt pour crocheter les vêtements des livres d’Isabelle, j’ai sorti ma mac, mes aiguilles et ma calculatrice !

Les patrons + la patte de la Linotte

Pour le cache-coeur :  c’est un patron maison ( le tuto est en bas)

Fotor_152689505983812

Le Gilet rose : Vous trouverez dans le mollie makes que je vous indiquais dans mon article précédent un tuto pour faire une robe avec une partie tricotée. Mais je n’ai pas compris comment faire leurs augmentations alors j’ai bidouillé. Mais si vous les comprenez, il suffit de le rallonger pour avoir un gilet long.  De plus, ça me faisait suer de coudre les manches alors je les ai tricotées en rond.

Fotor_152689481218171
la petite robe bleue est issue du livre de patron « poupée à coudre » de Nun studio. C’est le patron de la robe froncée visible sur la couverture.

Pour la robe : j’ai pris les mesures indiquées dans le magazine pour la robe et j’ai suivi les explications de montage. Par contre, je l’ai cousue sur une bande crochetée adaptée de leurs explications pour le châle. Simplement, j’ai fait le premier rang indiqué avec des mailles serrées au lieu des brides, et directement après le rang de coquilles mais avec 5 brides pour chaque coquille.

Fotor_152689507587061

Ah, au fait ! Si vous voulez trouver de l’inspiration ou si vous ne savez pas crocheter et que vous rêvez d’avoir votre propre poupée au crochet, allez jeter un petit coup d’oeil au compte de Roseetpuiscesttout qui a son propre patron de poupée et qui en fait de sur-mesure trooop craquantes ! ( je partage juste un coup de coeur ! )

Les fournitures

J’ai utilisé un coupon de voile de coton « froufrou » pour la robe, coupon que j’aime vraiment beaucoup mais qui est très transparent et très fragile. Je voulais me faire une blouse avec mais j’ai peur qu’il ne survive pas,alors  je l’utilise pour de petits projets à la place…

Fotor_152689510930623

Pour la partie tricot, j’ai utilisé des restes ou des mini pelotons d’alpaga de la Droguerie. A une époque, je les collectionnais, sans savoir vraiment ce que j’allais en faire. J’ai fini par m’arrêter et petit à petit, je leur trouve une utilisation… Ils sont parfaits pour habiller nos petits amigurumi je trouve ! Ce qui veut dire que je vais sans doute recommencer à stocker dans un futur plus ou moins proche ‘^^.

Fotor_152689503707592

Les photos portées

Fotor_152689483851860

Et une dernière du gilet rose :

Fotor_152689485741771

Je vous en montre une paire du cache-coeur pour essayer de vous donner envie d’utiliser mon tuto…. ();op …

Fotor_152689491372595

Bon, en même temps, comme il faut avoir la bonne taille de poupée sous la main, je me doute que ça ne va pas forcément intéresser beaucoup de monde…

Fotor_152689493023186

Mais je vous mets le tuto tout de même  !

Les mesures de la poupée 

J’ai crocheté ma poupée avec les fils préconisés par le livre mais avec un crochet 2mm car je crochète très lâche. Du coup, ma poupée est un peu plus petite que prévue. Au passage, j’ai déjà utilisé pour lui faire ses vêtements le livre de modèles de Nun.Studio. Donc peut-être que vous pouvez aussi l’utiliser pour votre poupée cousue ( il faut que je m’en fasse une pour voir ) : j’ai juste peur que les bras de la poupée de Nun.studio ne soient beaucoup plus fins…

Fotor_152689514919564

DONC : Tour de ventre au plus large : 13 cm

Tour de bras : 5 cm

Longueur des jambes et des bras : 12 cm

Longueur du corps ( épaule jusqu’à l’entrejambe)  : 10 cm

TUTO DU CACHE-COEUR BLEU :

Fotor_152689489158221

Il n’a pas été testé par d’autres personnes que moi alors, si vous trouvez une coquille, n’hésitez pas à me le dire et à me montrer vos réalisations, sur Instagram ou en m’envoyant un mail via le formulaire de contact; je serai ravie de les voir !

Il se tricote de bas en haut, sans couture. Il est construit sur un raglan. Je n’ai pas fait de bordure en mousse sur les demi-devants parce que ça ne roulotte pas, une fois porté. Mais j’en ai fait une en mousse sur le bas du corps et des manches tout de même.

Fournitures

Echantillon : 32 mailles pour 10 cm en aiguille 2,25  ( ou la taille d’aiguilles nécessaire pour obtenir l’échantillon)

Reste d’alpaga ( dès que je suis rentrée chez moi, je pèse pour vous dire combien il en faut)

8 anneaux marqueurs

2 bouts de laine à jeter pour mettre des mailles en attente.

1 crochet en 2mm ou 2, 5mm ( la taille importe peu, mais il faut qu’il soit petit)

Explications :

R1 : Monter 26 mailles

R1 à 4 : Tricoter tout à l’endroit

R5 : 1 maille endroit,une augmentation barrée ( Aug Bar), 2 mailles endroit, Aug Bar, 3 mailles endroits, Aug Bar, 10 mailles endroits, Aug Bar, 3 mailles endroit, Aug Bar, 1 maille endroit, Aug Bar, 2 mailles endroit.

R6 : 5 mailles envers, placer un marqueur, 1 m envers, placer un marqueur, 3 m envers, placer un marqueur, 1 m envers, placer un marqueur, 10 mailles endroits, placer un marqueur, 1 m envers, placer un marqueur, 3 m envers, placer un marqueur, 1 m envers, placer un marqueur, 5 mailles envers.

R7 : 1 m endroit, Aug Bar, * tout à l’endroit jusqu’à une maille avant le  marqueur, Aug Bar,1 m endroit,  glisser le marqueur, Aug Bar* ( répéter la partie entre ** jusqu’à avoir fait glisser le dernier marqueur. Ne pas oublier de faire la dernière Aug Bar juste après le dernier marqueur), tout à l’endroit jusqu’à une maille avant la fin, Aug Bar, 1 m endroit. ( 10 augmentations en tout : une début et à la fin du rang à une maille du bord, puis une autre de chaque coté de la maille entre marqueur)

R8 : Tout à l’envers.

Répéter les rangs 7 et 8, 6 fois en tout.

Séparation du corps et des manches

Pour vous y retrouver, vous avez sur votre aiguille dans l’ordre :

un demi devant, une maille entre 2 marqueurs, une manche, une maille entre 2 marqueurs, le dos, une maille entre 2 marqueurs, une manche, une maille entre 2 marqueurs, un demi devant.

Chacune des mailles entre  2 marqueurs va être associée à la partie MANCHE. Retirer les marqueur au fur et à mesure que vous les rencontrez. ATTENTION : nous allons en replacer un nouveau.

1 m endroit, 1 aug Bar, tricoter le demi devant, mettre en attente la première manche, MONTER UNE MAILLE, PLACER UN MARQUEUR, MONTER UNE AUTRE MAILLE, tricoter le dos, mettre en attente la seconde manche, MONTER DEUX MAILLES, tricoter le demi-devant, et à une maille de la fin faire son Aug Bar.

Tricoter un rang envers.

Le bas du corps

R1 : 1m, Aug Bar, tricoter tout à l’endroit jusqu’à une maille avant la fin du rang, 1 Aug Bar, 1m. ( Glisser simplement le marqueur pour le moment)

R2 : tout à l’envers ( en glissant le marqueur quand vous le rencontrez)

Répétez les R1 et 2,  3 fois en tout.

Bordure

Tricoter tout à l’endroit jusqu’au marqueur, le retirer, faire deux jetés consécutifs puis tricoter deux mailles ensembles ( cela permettra de faire passer le lien du cache-coeur), terminer tout à l’endroit.

Tricoter à l’endroit jusqu’aux deux jetés, laisser tomber le premier ( ça donne un trou plus gros pour faciliter le passage du lien), tricoter toutes les mailles suivantes à l’endroit.

Tricoter encore deux rangs endroits et rabattre mais garder votre dernière maille sur votre aiguille.

Couper en laissant une bonne longueur de fil ( 30 ou cm environ).

Retirer la maille de l’aiguille et la transferer sur le crochet. Faire 40 mailles en l’air pour faire le premier lien. Fermer. Couper le fil en laissant un peu de marge et passerle fil dans la boucle de la denrière maille en l’air pour fermer le travail

Faire une chaînette de 40 mailles en l’air en laissant une bonne longueur de fil au début et utiliser cette longeur de fil pour coudre sur le demi-devant qui m’avait pas de lien. Recouper une partie du fil restant pour dernier joliment votre dos.

Fotor_152689498781892

Les manches

Fotor_152689496611466

(REMARQUE : Lisez attentivement au moins le début de ce qui suit. Si vous ne comprenez vraiment pas et ne voulez pas tenter le coup, monter une maille au lieu de deux, ignorez les parties en italique. Simplement, c’est la technique que j’utlise quand je tricote en rond pour moi ou les enfants, même si les explications le font faire différemment… )

Reprendre les mailles en attente. Nouez votre nouveau fil. Mettre un marqueur. Monter 3 mailles. Joindre en rond et mettre un marqueur de début de rang. Continuez en magic loop.

Tricoter un rang endroit complet.

Au cours du rang suivant, on va supprimer deux mailles sur les 3 montées, pour éviter d’avoir un trous sous les emmanchures. 

Pour cela, on va tricoter la première maille montée avec la maille précédente ( celle qui est juste avant le premier marqueur posé) et  la dernière maille montée avec la maille suivante ( celle qui est juste après le marqueur de début de rang) 

DONC : tricoter un rang endroit avec ces suppressions ( et on va commencer… par la seconde expliquée. Oui, je sais c’est bizarre comme ça, mais quand vous allez le faire, avec les mailles sous les yeux, promis, c’est simple)

Tricoter encore 1 rang endroit en magic loop.

Tricoter 2 rangs ENVERS en magic loop pour avoir la bordure de la manche en jersey envers ( et que ça ne roulotte pas)

Rabattre souplement

Rentrer les fils.

Bloquer si vous le souhaitez mais sur la poupée, une fois noué, ça ne roulotte pas, ou quasi pas, donc je ne l’ai pas encore fait ‘^^

Et voilà ! Bonne fin de semaine !

Fotor_15268951320949
Sibylle a décidé de ne rien faire jusqu’aux vacances… la flemmarde !

 

Tricot

KAL Semainier de cho7 : Lundi texture ou les cho7 de la semi-loose

Fotor_152587264538927

A l’origine

J’adore tricoter les chaussettes. C’est un fait. Et ce n’est pas un fait nouveau. Alors quand Blisswoool_Emilie a proposé ce Kal, je n’ai pas beaucoup réfléchi et je me suis inscrite très rapidement. Le groupe ravelry est ici, ça vous dit !

J’ai monté la première paire courant Janvier avec un combo de laine que j’aime et que j’avais décidé d’utiliser toute de suite après avoir terminé les cho7 de Chloé.

Cette paire de cho7, en fait, je l’avais déjà monté une première fois aux vacances de Toussaint. Mais  je les avais laissées tombées, en fait, je les ai même recommencées plusieurs fois en Novembre : erreur dans les augmentations de la pointe. On défait. Le point texturé choisi ne fonctione pas. On défait. Re erreur dans les augmentations. On défait. Chaussettes montées quasi jusqu’au talon. On essaie. C’est trop grand…. On défait.

Mais je les VOULAIS ces cho7. Alors en Janvier j’ai recommencé. Avec moins de mailles. Et sans me tromper. Et à la bonne taille. Oh Yeah !

Et puis, là… Warp temporel. Je ne sais plus trop ce qui s’est passé… Un mauvais alignement de planète peut-être. J’étais arrivée à quelques cm du talon. Et elles ont atterri au fond du tréfond du panier encours du salon….

J’ai repris les pauvrettes pendant les vacances de Pâques et je les ai terminées en moins d’une semaine…. C’est pas comme si j’avais encore 6 paires à tricoter avant Décembre, hein ‘^^…

Fotor_152587247584534

Le patron

C’est ma recette perso habituelle, déjà décrite ici . Mais cette fois, j’ai augmenté jusqu’à avoir 32 mailles par aiguilles. J’ai tricoté un peu moins de rang que d’habitude pour essayer un talon plus profond pour voir si ça tirait un peu moins sur le dessus. Visiblement ça fonctionne mieux… Enfin, quand on ne se trompe pas sur le nombre de rangs total à faire sur une cho7 sur deux ‘^^

Pour le talon donc, celui des Lifestyle toes up socks mais en m’arrêtant quand il reste 8 mailles centrales au lieu de 10.

Fotor_15246816265870

En gros, j’ai fait le pied moins long pour faire 2 rangs raccourcis de plus. Vu la largeur de mon talon, je ne peux pas descendre en dessous. ça tirerait derrière le talon et comme c’est une des parties de la chaussette qui s’use le plus, mauvaise idée..

Fotor_152587273380154
Ca tire encore un peu sur le dessus mais moins…

Fotor_152587274988656
Le point texturé est très étiré sur le coup de pied. Je me dis que comme il resserre un peu le tricot, autant en jersey ça passe… Affaire à suivre…

Autre dérogation à la règle : J’ai fait un rabattage tubulaire. Maintenant que j’ai vaincu la chose  ( depuis ce gilet et grâce au tuto de Hel et Zel ), aucun problème autre que des fautes d’inattention… Du coup, je me suis isolée pour le faire ;op

Fotor_152587253222213

Pour le point, je me suis autocopié et j’ai repris ce que j’avais avec les cho7 de Chloé. J’aime beaucoup le rendu avec ce fil.

Les fils

Pour les pointes-talon-côtes : de la Fabel de drops. Que je vais sans doute remplacer dans mon top des laines à cho7 par la Nord qui me semble plus douce ( visiblement mes pieds ne craignent pas l’alpaga, eux…)

Fotor_152587255021267

Pour la couleur principale, j’ai utilisé de la Goomy 50 de Bergère de France, le fameux « Imprim Prune » qu’on ne présente plus. J’aime l’harmonie de couleurs mais toujours pas les points rouges chelous qui viennent rythmer les parties claires…. Je ne suis pas fan de cet espèce de faux Jacquards. Mais avec le point texturé qui les gomment un peu, on pourrait presque croire à des speckles…Alors je lui pardonne.

La patte de la Linotte

Ah ben zut, j’ai donné les modif’ dans la partie patron ‘^^… Bon en même temps comme je mélange 36 trucs, la patte de la Linotte c’est le patron en fait, non ? ;op

Epic fail ?

Alors comment dire…. On est pas passé loin, là les enfants. Pas loins du tout, même je dirai. Mais l’honner est sauf, parce que porté, ça passe … OUF l’honneur est sauf

MAIS n°1

Déjà, je me demandais pourquoi, j’ai un talon plus haut que l’autre. Enfin si, la raison je la connais.J’ai moins de rang d’un côté que de l’autre.Fatalement, ça ne donne pas la même hauteur de tige.

Fotor_152587258684631

Quant à savoir comme j’ai réussi ce tour de force alors que j’ai suivi la même recette… Mystère et boule de gomme…Bon j’ai dû tourner une paire de fois à la mauvaise maille quand j’ai fait les rangs raccourcis…. Enfin… c’est la seule hypothèse crédible. Sinon y en a une à base de Korrigan voleurs de mailles …mais je vais perdre en crédibilité si je m’étale ;op .

MAIS n° 2 : J’ai perdu une maille. Comme ça pouf ! Satanés Korrigans ! Elle a dû m’échapper en cours de route. Sauf qu’elle ne manque pas sur le rang du dessus… je comprends pas… D’ailleurs, je ne m’en suis pas rendue compte en tricotant. Je ne m’en suis pas rendu compte en rentrant les fils. Ni au blocage. Ni au cours de la première séance photo. Je m’en suis rendue compte en prenant la dernière photo de la seconde séance. Et c’est un miracle qu’elle ne se soit sauvée plus bas. juste sur un rang… juste histoire de me faire un trou au-dessus du talon. C’est à dire au dessus de l’endroit où potentiellement, il peut arriver qu’il y ait un trou…. La sournoise….

Fotor_152587270377374

Les photos portées

Bon allez, c’est pas tout ça mais j’imagine que vous voulez voir ce que ça donne portées en entier ,non?Fotor_152587260749983

Comme d’hab’, quand il est question de cho7, je me suis un peu lâchée.

Fotor_152587251151260

Un petit zoom sur les pointes.

Fotor_152587256530550

Fotor_152587268175923

Et cette fois, je vous ai même pris une photo du dessous ! Complètement indispensable, non ? Non? ;op

Fotor_152468171376690
Seule rescapée de la première séance de photo, ça se voit à la lumière ‘^^
Borderie, Les échanges c'est la vie, Tricot

Les mitaines champignons de Mathilde

A l’origine

Cette année, j’ai décidé de faire en priorité des échanges avec des amies. Nous avons décidé avec Mathilde et Marianne de nous bricoler un petit cadeau pour fêter l’arrivée du printemps. En le leur proposant, je savais déjà ce que je voulais tricoter. Il va falloir patienter un peu pour voir ce que j’ai offert à Marianne parce que c’est mon premier petit patron de tricot et qu’il est encore en test.

Le patron

Fotor_152241726885687

Il s’agit des « Vampolka Mitts » de Mélanie Berg. C’est un patron de manchette en jacquard.

On commence par la partie poignet qui est un tube de jersey, puis on rajoute des mailles juste avant d’attaquer les gros poids.

Fotor_152241714438766

Pour terminer la manchette, on fait une bordure en picot.

Fotor_152241712424143

Le fil

J’ai utilisé de la surnaturelle de la drogurie, un fil 100 % mérino, très doux. C’est la qualité que j’ai utilisée pour mes mitaines de printemps. Mon choix de couleurs est identique à celui de la fiche du patron, parce que le jour où je suis retombée sur ce patron, j’ai immédiatement pensée à elle  !

La patte de la linotte

Je n’ai changé que la taille d’aiguilles pour faire la partie jacquard que j’ai fait  en une demi-taille plus grande, pour que le tricot reste bien souple.

Fotor_152241719284212

 

Epic Fail?

J’ai choisi de les faire à ma taille pour que Mathilde qui a de plus petites mains puissent les porter avec des gans en dessous pour avoir bien chaud en hivers.

Fotor_152241717030152

Je suis globalement contente de la tension de mon jacquard, mis à part les mailles de jonctions au début du tour. Mais je m’en suis bien mieux sortie que d’habitude.

 

Les photos portées

Je vous en ai fait quelques unes, même si le rendu sera un peu différent porté Mathilde.

Fotor_152241723954798

 

Je les ai faites en intérieur mais pour une fois, je crois que ça passe !

Fotor_152241710039090

Ce que j’ai reçu

Mathilde est, depuis des années, bien avant que ce ne soit revenu à la mode, une brodeuse hors-pair ! Je suis amoureuse de ce qu’elle m’a offert ! Je lui ai attribué une place de choix dans mon atelier ! et comme à chaque fois que je vois une de ces merveilles bordées, j’ai une furieuse envie de m’y mettre pour de vrai !

Merci encore ma belle, je suis vraiment ravie !

Fotor_152424622939124.jpg

Bon week-end  !

jolis voyages, Tricot, Un peu de vie

La knit eat, Georges et les amours de Sibylle…

Fotor_152321964126596

La Knit eat, qu’est ce que c’est ?

Il s’agit d’un évènement tricot organisé par Encre Violette ( j’ai pas osé faire ma groupie sur place, mais j’étais toute émue de rencontrer une des bloggeuses que je suis assiduement depuis des années !!! )  et NyackLyon , à Lyon. Pour cette seconde édition, nous avons squatté les beaux locaux du Magazine pour enfants Georges

Fotor_15232195938976

Fotor_152321956884658

Fotor_152321973165385

Le principe est de rencontrer des tricoteuses pour passer une après-midi à écouler des mailles ( ou à papoter à la place). Le goûter cette fois-ci était préparé par « Chez Guillemette » ( une vraie tuerie ! ), accompagné des jus de fruit de Alain Milliat.

Cette fois-ci, les deux acolythes avaient invité Biches et Buches et la teinture sauvage qui proposaient des laines superbes ! J’ai été forte, j’ai réussi à ne pas craquer ‘^^ ( bon en vrai j’ai acheté le second numéro de Laine Magazine, mais chut c’est un secret ! )

Et j’ai pu rencontrer enfin Lise Tailor ! j’étais vraiment très impatiente puisque nous aurions dû nous voir deux fois au cours des années précédentes et qu’il y avait toujours eu un contretemps. J’espère qu’on pourra vite remettre ça, Lise !

Fotor_152321966523070

Fotor_152321968502173

Et pour finir cette très chouette après-midi, nous sommes reparties avec de jolies surprises !

Fotor_152321951230449

Fotor_152328901020354
Il manque le granola qui a déjà été fortement entamé ‘^^ et je vais vous faire dans la semaine une jolie photo des petits cadeaux offerts par Geoges ( mais je dois négocier avec les garçons pour les récupérer d’abord ‘^^)

J’ai vraiment passé une formidable journée, entre le voyage ( on a rempli le lodgy de tricoteuses du sud), le lieu et les rencontres que j’ai faites ( coucou Mj et Mathilde) et j’espère que je pourrais avoir une place pour la prochaine édition !

Moo et Sybille

Je sors peu mon appareil en ce moment, à part pour faire des photos pour ig et pour le blog. Le faire pour prendre autre chose que des créas m’a redonné envie de faire des petites photos à thèmes…

Je vous ai donc fait hier une petite série avec Sibylle et le doudou de Eliott, Moo.

Il faut savoir que Moo, c’est un peu le bad guy des doudous, il sort beaucoup le soir pour faire le kéké et draguer les filles .

Fotor_152328610457457

Et il roule des mécaniques sur sa moto vintage pour faire tomber les filles

Fotor_152328622523047

Il se la joue mystérieux acrobate qui n’a peur de rien

Fotor_152328738495167

Et le pire c’est que ça marche !

Fotor_152328671215680Fotor_152328617807191

Mais, son activité préférée, ça reste la sieste…

Fotor_152328615817336

Surtout que, quand on fait le malin, à sortir tard le soir, et boire des alcools forts pour singer l’homme viril, le matin…. On a mal aux ch’veux !

Fotor_15232861392663

C’est trop dur la vie de doudou !