Couture, Petits tutos, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Tuto express : la fausse patte de boutonnage décorative de faignasse

A l’origine

Je vais ça sur les pantalons des garçons depuis un moment, je trouve ça pratique pour tenir en place les bas retroussés dans pantalons coupés en bermuda. Ça donne une petite touche déco et ça tient le revers ( et ça permet de zapper l’ourlet en plus qui est caché sous le retour : le jeans, c’est bien, ça s’effiloche pas ;op)

Je voulais en faire pour un de mes pantalons que je porte retroussé au dessus des chevilles depuis des années. C’est mon jeans fétiche de l’été depuis plus de 10 ans. D’ailleurs, il va bientôt falloir faire un peu de reprisage décoratif dessus… Je suis joie ^^Il sera encore plus beaux !

Les fournitures

Pour un revers de 6,5 cm comme ici, je compte une bande de 20 cm de biais préplié de 2 cm ce large. Je n’utilise pas de liberty car il est un peu mou mais on peut complètement en utiliser quand même en appliquant une bande de thermocollant dessous. Dans ce cas, je pense que le mieux, c’est d’ouvrir tous les plis au fer, de thermocoller et de refaire les plis. Mais je pense qu’on a moyen d’atteindre un certain degré de chiantitude ‘^.

Sur mon pantalon, j’ai mis, par jambe : une patte devant et une patte derrière. Mais sur les bermudas des garçons, je m’en mets qu’une par jambe en positionnant bien sur le côté. Ici mon pantalon a un revers tourné 3 fois, donc même avec un jeans très fin, ça fait du poids, donc j’ai préféré en faire deux par jambes.

Et pour maintenir sa fausse bande de boutonnage, il faut un petit bouton par patte.

Toutes mes fournitures viennent de mon marché chéri ^^

Le tuto

  1. Replier chaque extrémité sur 1 cm et piquer tout autour à 2mm du bord, si possible avec le pied pour surjet qui permet de piquer bien droit et régulier.

2. Positionner la languette en prenant bien garde d’avoir l’autre extrémité bien en face à l’intérieur du pantalon. Fixer avec une épingle.  

3.Coudre votre bouton à travers une couche de biais, une de jeans et l’autre autre de biais avec un aiguille plutôt épaisse et bien longue si c’est du jeans épais #pascommeici. Au pire s’aider d’une pince pour ne pas y laisser un doigt.

4. (Facultatif) Retourner la jambe sur l’envers et fixer proprement #pascommemoiquoi le tour de l partie qui est à l’intérieur parce que c’est là que frotte potentiellement le plus.

5. Mesurer combien de cm sépare votre biais de la couture la plus proche pour faire l’autre jambe symétrique. 

Et voilà !

J’espère que ce petit tuto express vous sera utile ^^ N’hésitez pas à me mettre un petit mot si vous l’utiliser et à m’envoyer une petite photo via le formulaire de contact, ça me fera super plaisir !

Couture, Petits tutos, Tricot, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Le petit dressing de bébé Eliott : Le premier ensemble ^^ ( avec patron et tuto inside)

A l’origine

Robin est en pleine phase « petit papa » : il trimbale son poupon partout, lui a bidouillé des vêtements dans un style…. euh.. bon voilà quoi… Il a fallu prendre des mesures alors comme je n’arrive plus à tricoter en ce moment au dessus de 3.75 mm paie tes mains de mémé, j’ai retourné mon stash de pelote indus et les patrons de poupées que j’avais mis de côté. Au final, j’ai décidé de mixer ces patrons mis de côtés, de la bidouille perso, et des adaptations de patron bébé.

Pour information, voici les mensurations du bébé de Robin :

Du haut de la la tête aux talons 41 cm.

De la base du cou à l’entre-jambe : 17 cm.

Longeur de jambes :11 cm (bébé a les jambes très arquées, j’ai remesuré SANS suivre la courbe).

De la base du cou au poignet en ligne droite (bébé a un vrai coude pas articulé) : 14 cm.

D’un poignet à l’autre, en ligne droite : 30 cm.

Tour de corps au point le plus large : 29 cm.

Tour de tête au point le plus large : 34 cm

Les fournitures

On retrouve une laine adorée mais qui ne se fait plus : « la dolce merino » de Katia coloris « 23 » pour l’écharpe et  » 12″ pour le gilet mais aussi un reste de coupon de jeans à étoiles de chez toto, dans lequel j’ai déjà coupé un cartable, une jupe et d’autres trucs encore que j’ai oubliés. A oui, un big fail aussi que je n’ai pas encore réessayé, tiens, alors que j’ai perdu 4 kg depuis… autant… Mais je m’égare. Et pour finir 3 boutons et de l’élastique plat de 0,5 cm … Du marché, gagné.

Les patrons

Pour l’écharpe feuille

J’ai utilisé ce très grand classique de la blogosphère d’ il y a plus de 10 ans, que vous pouvez récupérer gratuitement ici.

Pour le gilet

J’ai bidouillé à partir du « Baby Mavis set » de Oomieknit que j’avais testé à la naissance de Eliott qui l’avait souvent porté avec bonheur et que j’ai passé à mon amie Elise pour son petit Auguste qui l’a lui-même énormément porté aussi. Un vrai bon basic, plutôt vite tricoté, avec un chouette rendu ! C’est un patron payant disponible en français et en anglais sur ravelry qui se tricote normalement avec un échantillon de 22 mailles pour 10 cm. Le patron comporte un gilet, un béguin et une barboteuse et va du 1 mois au 24 mois. Il est vraiment très bien expliqué et je me suis régalée autant que la première fois !

Il se tricote de haut en bas, presque sans couture. Les manches sont en jersey et les dos et devant en mousse ce qui le rend tout moelleux. Je n’aime pas le rendu du mousse sur les manches, je trouve que ça donne une allure de bibendom Michelin aux bébés ‘^^. Pour décorer le devant, on retrouve une jolie tresse toute simple. On termine le bas du gilet par un ourlet en jersey qui donne un joli tombé.

Et on relève les mailles à l’encolure pour terminer en icord. Ne soyez pas surpris.e.s par la grandeur de l’encolure, l’icord vient la resserrer à la fin et ça tombe parfaitement !

Pour le pantalon

J’ai dessiné mon propre patron que je vous ai numérisé et que vous pouvez télécharger ci-dessous ^^ Vous noterez au passage l’aiguille de sapin qui s’est glissée dans le scanner au moment où j’ai numériser le patron…

Un petit clic droit ,  » enregistrer sous » et c’est parti ^^

Pensez bien à imprimer avec une échelle 100 %, je vous ai mis une petite échelle pour que vous puissiez vérifier que les proportions sont bonnes.

J’avais déjà proposé une version mini mini pour la mini bébé poupée que j’avais offerte à Eliott à son premier noël. Les explication de montage sont quasi identiques. Le patron est tout bête : 2 pièces à couper en double sur le tissu plié en deux. Surfilez et assemblez comme pour la version mini. Pour la coulisse du haut, repliez sut 1 cm, repassez, puis repliez à nouveau sur 1,5 cm et piquer à 2 mm du bas de l’ourlet en laissant une ouverture pour passer l’élastique. Pour l’ourlet du bas, j’ai replié une fois sur 0,5 cm puis une seconde fois aussi sur 0,5 cm et mal cousu à la machine. J’ai fait une seconde version cette après-midi pour la seconde tenue, je vous montre ça très vite ^^.

La patte de la linotte

Pour le gilet Mavis, j’ai fait plusieurs ajustements pour que ça colle à la morpho de nageur est-allemand du poupon de Robin ( baptisé Eliott à la naissance de son petit frère)

Parlons échantillon : J’ai substitué la DK préconisée par le modèle par de la fingering tricotée en 3, 75 mm pour obtenir un échantillon de 25 m pour 10 cm et je suis partie sur la plus petite taille. Mais ça n’a pas suffit pour adapter le gilet. J’ai donc fait les changements suivants :

Pour les boutonnières : les placer aux rangs 13, 21 et 29.

Suivre le patron de la première taille exactement jusqu’à avoir 26 mailles pour chaque demi-devant. Puis, réaliser la séparation des manches ainsi : Tricoter en tenant compte du motif jusqu’au premier marqueur, * glm, KBF ( knit front and back ou bien augmentation barrée en français), tout à l’end jusqu’au prochain marqueur, KFB, tourner le travail. Tricoter uniquement la manche pendant 16 rangs en jersey endroit. Passer en 3,25 mm, tricoter 4 rangs tout à l’endroit puis rabattre souplement. Couper la laine en gardant au moins 50 cm de fil. Coudre la manche (par exemple au point de matelas) puis joindre le restant de fil à la pelote avec un joint russe ou bien un  » magic knot  » * . Tricoter tout à l’endroit jusqu’au marqueur suivant ( c’est à dire, tricoter la partie dos) et tricoter la partie entre * * une seconde fois. Puis tricoter le second demi-devant en continuant le motif.

Tricoter le corps à la longueur voulue puis passer à l’ourlet. Suivre le patron pour le réaliser ( en français, p.8, à partir de la partie en gras à la fin du premier paragraphe, mais tricoter 5 rangs au lieu de 7.

Les photos portées

Robin trépigne depuis 3 jours pour profiter de son poupon alors j’ai vite pris des photos en fin d’après-midi samedi. Voici donc ce que donne le petit pantalon…

Mais comme elles ne le plaisaient pas trop, j’ai refait une petite séance ce matin, elles sont un peu moins bleues ;op

Le petit gilet est très bien sur un vrai bébé, il découvre juste ce qu’il faut les petits cous à bisous ! Mais sur le poupon il découvre juste la jonction avec le corps: c’est pour ça que j’ai tricoté la petite écharpe ^^

Et en entier ….

Il manque encore des chaussons à ce pauvre bébé, je vais y remédier dès que possible !

J’espère que vous aimez ce genre de petit article, parce que j’ai encore une petite tenue à vous montrer et quelques accessoires pour pouponner sont prévus aussi (j’attends avec impatience un joli petit couffin que j’ai hâte de relooker ! ). J’ai d’ailleurs un super patron de Mei Tei pour poupée à vous recommander que j’ai cousu il y a des années, je me dis que c’est l’occasion de vous le présenter ^^. J’ai commencé la couture avec des projets pour les enfants, pour jouer et pour les habiller. J’ai laissé un peu tout ça de côté ces dernières années, en me concentrant sur les projets pour adultes. J’ai très envie de revenir à ces premières amours mais ne vous inquiétez pas : j’ai aussi pas mal de projets pour ma pomme de presque prêts à être cousus et un gros projets tricots sur mes aiguilles, et des cho7 et un châle, un gilet et une plaid qui attendent leur blocage et leur petite séance photo ^^

Alors à tout bientôt ^^

Couture, Crochet, Petits tutos, Tricot, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Les petits projets de Décembre ( avec patron(s) inside ^^ )

Pour Commencer, je vous souhaite comme il se doit une jolie année 2021 ! On va dire que 2020 était un brouillon et hop, panier, poubelle jaune, on n’en parle plus : ça vous va ? ‘^^

Je crois que c’est l’article  » les petits projets de… » le plus rempli de l’année ! On y trouve du crochet, de la couture, du tricot et même du tuto de vêtement de poupée ! On y va ? ^^

Les petites décos de Noël

Depuis 2 ans, je me lance le petit défi de fabriquer des petites décos de noël home made pour le sapin ou la maison. J’ai fait deux fois des petits « Craft along » mais cette année, j’ai dû me rendre à l’évidence : je n’ai pas du tout eu le temps de m’occuper de la mise en place et je n’aurais pas pu suivre comme je le voulais. Alors, j’ai fait « simplement » mes petites décos dans mon coin …. donc cette année il y a eu …

Un petit champignon-mignon !

IMG_20201204_134525_336

Fournitures : Le principe étant de toujours piocher dans mes restes et dans mon stock pour ces petits projets, j’ai pioché des restes de « dolce merino » de Katia que j’aime beaucoup pour ce genre de projet, presque autant que la nord de drops. Côté couleur, on trouve « naturel » et  » 4724″ pour le rouge.

Le patron : j’ai eu la chance de tester en avant première le petit patron tout mignon de Estelle Calim. il se crochète en 2 partie : le capuchon rouge d’un part et tout le pied blanc d’autre part. La construction est très astucieuse et permet de faire les petites nervures toute mimi. Le pied n’est pas toujours de le même grosseur, Estelle a ajouté une petite collerette : bref, si vous me lisez depuis un moment, vous savez à quel point j’aime tous ces petits détails !

IMG_20201202_110844_213

Modifications : j’ai utilisé un fil plus fin que préconisé et un crochet 2 mm pour avoir un petit ornement de sapin et j’ai rajouté une petite languette de mailles en l’air pour pouvoir l’accrocher dans mon sapin ^^

IMG_20201202_110712_790

Baby Groot !

J’ai eu envie de partir sur un thème geek cette année, pour changer un peu. Je n’ai pas eu le temps de refaire intégralement la déco du sapin mais j’aime bien l’idée que mon sapin soit dépareillé, et puisque c’est les enfants qui placent les décos, et que leur sens de la symétrie et de la répartition est pour le moins anarchique, il me semble que tout va ensemble ;op

IMG_20201207_121047_644

Le patron : J’ai suivi le patron très bien fait de Principe Del Crochet, qui se trouve ici en espagnol en espagnol C’est la 3eme tête de baby groot que je vais avec ce tuto et je l’aime vraiment beaucoup. Vous avez d’ailleurs des déco de noël plus classiques d’ailleurs : Je vous les recommande vraiment ! Elles sont choux comme tout et super bien expliqué!

Les fournitures : Pour le marron clair, « Nord » de drops, coloris « beige mix » et pour le vert, de la « bb mérinos » de Fonty, coloris « BBME-0882 » avec un crochet 2 mm, un peu de laine marron non identifiée de mon stock, deux yeux de sécurité de 6 mm et zou ^^!

Baby Yoda

On continue dans les version baby de film de SF, avec l’incontournable « bébé Yoda » comme l’appelle mes enfants. Au moment où j’écris, le 7 décembre pour être exacte, je n’ai toujours pas regardé la saison 2 de « The Mandalorian » alors je ne sais pas quel est son vrai nom ‘^^. Plus j’avançais dans cette déco, plus je me disais que ce serait un chouette petite cadeau pour ma chère Julie. Alors, finalement je lui ai offert quand elle s’est retrouvée libérée de son boulot ^^

IMG_20201207_121210_975

Le patron : il est composé de deux parties : le bb Yoda se trouve ici Yoda et la capsule-bandeau qui se trouve ici. Il est anglais, et vous avez accès à une vidéo YouTube ( que je n’ai pas regardé, ça me gonfle, ça va toujours trop lentement ;op)

J’ai par contre modifié le patron pour le faire en version mini en prenant de la fingering et un crochet 2 mm. Comme j’ai galéré avec les oreilles j’ai fait à ma sauce, voici ma recette :

Les zoreilles

6 dans magic ring / (1ms, 1 aug)X3 9 mailles / 1 ms dans chaque 9 mailles / (2 ms, Aux) X 3 12 mailles / (3 ms, auge)X3 15 mailles / Plier en 2 , 1 ms à travers les 2 ms ( 7 ms) , 1 ml, tourner/ 1 ms dans chaque maille

La capsule

Je la voulais plus ronde alors j’ai bidouillé. Voici une version améliorée par rapport à ma version : la capsule est un poil trop basse, je trouve) :

8 ms dans MR / 1 aug X 8 / ( 1 ms, 1 augm) X 8/ 1 ms dans chaque maille/ (2 ms, 1 augm) X 8/ ( 3 ms, 1 augm) X 8 / (4 ms, 1 aug)X 8 / tout droit pendant 6 tours/ 1ms par brin intérieure / 5 tours tout droit/ Couper et fermer le travail

Suivre le tuto pour reste du tour ( sans tenir compte du nombre de mailles de tuto, puisque nous l’avons changé). Je n’ai pas fait le fond par flemme et j’ai remplacé les ms de la partie en demi-cercle par des brides pour faire moins de tour. Et j’ai zappé les mains parce que je savais déjà que si petit se serait un carnage ‘^^.

Fournitures : Pour le marron clair, « Nord » de drops, coloris « beige mix » et  » gris clair mix » ; pour le vert, de la « bb mérinos » de Fonty, coloris « BBME-0882 » avec un crochet 2 mm, un peu de laine marron non identifiée de mon stock, deux yeux de sécurité de 6 mm.

Baby Chtulhu

Ca fait des années que je veux faire un cadre avec un baby Chtulhu. Alors quand je me suis décidée à faire ma mini-série de déco de Noel de Geek, cette déco s’est vite imposée comme une évidence !

Le patron : il est traduit et disponible ici : je n’ai fait que la tête ! Pour la collerette, j’ai suivi ma recette fétiche de l’an dernier que je vous avais noté ici et pour le chapeau, j’ai bidouillé comme suit :

10 ms dans un anneau magique / 1 ms dans chaque ms du rang précédent, mais dans le brin avant uniquement / 3 tours de 10 ms ms/ *aug* par le brin arrière uniquement.

Les fournitures : de la « nord » de drops coloris  » gris foncé mix » et pour le vert, de la « bb mérinos » de Fonty, coloris « BBME-0882, des yeux de sécurité 6 mm et un peu de bourre et toujours mon fidèle crochet 2 mm ^^

Les petites robes de noël ( avec patron inside!)

Sibylle m’a littéralement supplié de lui tricoter une robe de noël. Alors j’ai pris mon courage a deux mains, un crayon et ma calculatrice… Et je lui ai écrit une petite robe ! Et comme j’ai mal anticipé…. j’en ai tricoté 2 ‘^^ Bon par contre, je ne sais pas ce qui c’est passé à l’enregistrement des photos, elles sont un peu cracras … :o(

Les fournitures : uniquement des petits restes ! de la « nord » de Drops pour le vert, et de la dolce merino de Katia pour les autres couleurs, une paire d’aiguilles circulaire de 2,5 mm pour la robe et 3 mm en aiguille 23 cm pour la partie jacquard.

La première robe était beaucoup trop longue alors j’ai tricoté une seconde version plus courte dont je vous donne les explications ci-dessous ^^

La recette : C’est un patron top down sans couture qui commence en aller-retour.

L’encolure

En vert : monter 26 mailles.

R1 : Tout endroit

R2 : Tout end

R3 : tout end. Couper le fil et raccorder le blanc.

Augmentation du Yoke :

R1 : 1 end (Aug, 3 end) X8, Aug, 1 end

R2 : 2 end, tout à l’env jusqu’à 2 mailles avant la fin, 2 end

R3 : tout à l’end

R4 : 2 end, tout à l’env jusqu’à 2 mailles avant la fin, 2 end

R5 : 1 end, ( Aug, 4 end) X8, aug, 2 end

R6 : 2 end, tout à l’env jusqu’à 2 mailles avant la fin, 2 end

R7 : tout à l’end

R8 : 2 end, tout à l’env jusqu’à 2 mailles avant la fin, 2 end

Séparation des mini manches et fin du buste :

R1 : 5 end, rab 12 m, 10 end, rab 12m, 5 end

R2 : 2 end, tout à l’env jusqu’à 2 mailles avant la fin, 2 end

R3 : tout end

R4 : 2 end, tout à l’env jusqu’à 2 mailles avant la fin, 2 end

Augmentations pour créer les plis de la jupe :

R1 : tricoter toutes les mailles du tour en faisant un KFB ( tricoter à l’endroit la maille une fois par le brin avant et sans lâcher la maille, une fois par le brin arrière)

R2 : 2 end, PFB ( idem qu’un KBF mais…. en tricotant les deux fois à l’envers et non à l’endroit)

Si vous tricotez en rond avec l’endroit du travail à l’extérieur du tube, joindre en rond ici et mettre un marqueur de début de tour.

Si vous faites partie comme moi du club très fermé de celles qui tricotent à l’envers de tout le monde, avec l’endroit à l’intérieur du tube ( d’abord félicitation, le jacquard est beaucoup plus facile comme ça ;op), fermer en rang à la fin du R3

T3 : tout à l’endroit

Partie Jupe :

Tricoter 10 rangs tout à l’endroit. Si nécessaire ajuster le nombre de mailles pour avoir le bon compte par rapport à votre grille de jacquard. J’ai dû ajouter une maille pour tomber sur les 56 mailles dont j’avais besoin.

Ensuite, tricoter la grille du patron « Branches and buds pullover » de Carrie Bostick Hoge en passant en 3mm au début du tour pour éviter d’avoir un soucis de tension ‘^^.

Tricoter encore 2 rangs en blanc puis 4 rangs de mousse en Vert ( pour rappel, en rond, ça donne un tour à l’endroit/ un tour à l’envers/ un tour à l’endroit/ un tour à l’endroit) et rabattre.

Et sinon, porté en entier ? ben ça donne ça ! Sibylle est ravie : ça faisait des lustres que j’avais pas bidouillé pour sa garde robe !

Une petite pépette pour noël

Je me suis trouvée sur Vinted une jupe-portefeuille mono’ aubergine dont je suis raide dingue ! Elle est parfaite avec mon petit pull rose ! Alors juste après avoir crocheté la petite poupée que je vous montre un peu plus bas et juste avant noël, je me suis faite une 3eme petite broche « petite pépette » ^^

Les fournitures : « bb mérinos » de Fonty coloris « BBME-0844 » pour le violet et « BBME-0863 » pour le écru.

Le patron : maison ^^

Avec mon quasipresque-ado

Mon quasipresque-ado a eu une liseuse à Noël, et même qu’il était ravi de l’idée. Alors nous avons cousu ensemble une pochette de protection pour sa pochette de protection ;op. Il a fait l’assemblage de la partie extérieure et moi le reste. J’ai d’ailleurs prévu d’en faire une aussi pour ma propre nouvelle liseuse qui a eu la riche idée de décéder début décembre après 8 ans de bons et loyaux services. Snif, paix à son âme électronique … Et pour aller avec, je lui ai cousu un machin-clip-pour-tenir-les-câbles que j’avais déjà fait pour moi plusieurs fois. Et qui servent encore, tous les jours. Il faut d’ailleurs que j’en fasse d’autres ‘^^, c’est fou comme les câbles ont tendance à se multiplier dans cette maison, il faut prendre des mesures.

Patron : perso pour la pochette et pour le machin-chose-pour-câbles c’est dans l’article donné en lien ci-dessus. Légère modification pour ce dernier : j’ai rajouté 0,5 cm de longueur et je pense rajouter encore au moins la même chose, voire même 1 cm complet la prochaine fois.

Fournitures : chute de tissu pikachu, déjà utilisé pour coudre avec lui une mini-besace (Tissu trouvé sur etsy, il me semble bien. j’étais sûre d’avoir posté un article quelque part à ce ce propos mais impossible de le retrouver ! ), polaire à zétoiles de Mondial Tissu, pression à coudre du marché. Pour le bidule à câbles, en plus, on retrouve : pression Kam grise de chez Fifi Jolis Pois ou bien Arrow Workshop je ne sais plus ‘^^ à Toulouse ça part contre je m’en souviens très bien, on est sauvé et une micro chute de tissu jaune de provenance totalement oubliée. La sénilité me guette…

Pour le doudou d’Eliott … ce qui était un fail mais qui ne l’est plus ;op

Je suis en train de tricoter une petite ourse que j’ai vraiment hâte de vous montrer mais mademoiselle est encore toute nue alors elle fait sa timide ;op J’ai tricoté la barboteuse du patron mais comme le patron ne donne pas d’échantillon et que je n’ai pas comparé les étiquettes des fils… à l’arrivée, elle était beaucoup trop grande. Alors j’ai missionné les enfants pour trouver un doudou à la bonne taille…. Et c’est doudou-éléphant-crado qui a remporté la mise. Pardon d’avance, on a pas le droit de laver doudou-éléphant-crado et je ne l’ai pas fait en douce depuis un petit moment ‘^^ Et pardon bis… comme elle était trop grande, elle n’est pas passée au blocage ‘^^. Tout se perd ma pauvre Lucette !

Le patron : Il s’agit de la robe ou barboteuse du « Christmas Bear » de Ekaterina Popova. Mais modifié parce que sinon, c’est pas drôle ;op . A la place du jacquard tête de rennes du modèle, j’ai juste fait des rayures. Et j’ai rajouté une bordure en mousse pour que ce soit plus propre autour de la bande de boutonnage.

Les fournitures : « Ambiance » de fonty coloris « AMBI-0313 » pour le bleu et « AMBI-0330 » pour le beige ainsi que 2 boutons en bois du marché

Les petits cadeaux de noël

Une poupée pour Roxane

Pour la fille de mon cousin, j’ai crocheté une petite poupée selon mon petit patron maison habituel …. vous savez, celui que je dois écrire depuis le début de l’année ‘^^. Il n’est toujours pas écrit, mais il a encore bien servi ^^

Les fournitures : « bb mérinos » de Fonty coloris « BBME-0844 » pour le violet, « BBME-0870 » pour la couleur principale, « BBME-0858 » pour le vieux rose et « BBME-0863″ pour le écru ( qui n’est pas blanc en vrai ») Plus : 2 yeux de sécurité 6 mm, un peu de bourre et de fil à broder DMC noir. Le tout en crochet 2 mm, as usual ^^

J’en ai déjà pas mal parlé sur le blog, alors, je vous la fais courte, cette fois-ci ^^. On a donc des petites bottines et des collants violets

Une robe prune avec des manches à rayures et une tresse à la « Elsa » …

Et un bonnet ourson avec une petite frange fofolle !

J’ai eu bien du mal à m’en séparer mais je peux toujours en crocheter une autre, pas vrai ^^?

Un bandeau pour ma maman

Les fournitures : Environ 40 gr de « Népal » de drops, coloris  » rose poudré »

Le patron : je suis partie du point de mon headband « Selena » que j’ai mixé avec le patron de « Frida » de Atelier Emilie. J’ai monté 24 mailles et tricoté 46 cm puis j’ai fait le noeud du patron d’Emilie.

Un bandeau pour ma Julie

Et presque le même pour une amie chère, mais en bleu parce que ça lui va bien, dans une laine toute douce mais complètement inconnue ^^

Petits tutos, Tricot, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Pour garder mes oreilles au chaud ( avec patron gratuit pour adulte et enfant inside ^^)

J’aurais mis un temps fou à écrire cet article ‘^^. Si vous me suivez sur Instagram, vous êtes déjà au courant mais sinon … 

A l’origine 

IMG_20201031_191859_633

L’an dernier, j’avais sorti un patron de headband payant, Selena ( merci encore d’ailleurs à toutes celles qui m’ont fait confiance et qui ont acheté le patron ! ) et peu de temps après, Atelier Emlie avait sorti un patron gratuit : le headband Frida. Il est plus chaud que le mien et je le trouve très joli. Je l’ai donc mis sur ma liste mais la fin de l’hivers est arrivée et je ne l’avais toujours pas tricoté ‘^^. Je l’ai monté pendant le confinement avec le reste d’une robe que je n’ai toujours pas bloqué ( et qui est trop grande… tricotée en 2,75mm oui, je sais je suis une grande malade ‘^^). Je l’ai finalement terminé dans l’été et j’ai eu envie de faire un hack du patron. Je vous montre donc aujoud’hui ma version de Frida de Atelier Emilie et les 2 hack que j’ai tricotés ensuite. Vous trouverez une fiche en fin d’article qui vous explique comment faire si vous souhaitez faire de même ! ^^

Version 1 : le headband « Frida »

IMG_20201031_191658_982

Les fournitures : J’ai utilisé un fil de Supersoft coloris « elderberry » et un reste de surnaturelle de la droguerie dont j’ai oublié le nom ( acheté pour faire une couverture bébé jamais tricoté en 2006) d’un joli aubergine. Les deux vont parfaitement bien ensemble donnant un chiné très léger. J’ai tricoté avec des aiguilles 4mm et c’était un peu serré et donc pas très agréable. Mais c’est uniquement ma faute ! 

J’ai suivi les indications d’aisance donnée par le patron et c’est parfait. Le principe de ce patron est de tricoter en aller-retour une bande de « jersey double » : en jouant avec des mailles glissées, on obtient un ouvrage totalement réversible, qui donne l’illusion d’être en volume et on ne tricote que des mailles endroits ( mais on doit déplacer le fil pour les mailles glissées). Ensuite, on va plier et coudre les extrémités : la fiche d’Emilie contient un pas à pas très détaillé : la couture est super simple et très rapide ! 

Version 2 : le Headband « Luba » V1.0

 

J’ai tout de suite vu le potentiel de ce principe de pliage/couture pour des appropriations. Il me semble que « Triple L de Mag » en a fait une version en point texturé par exemple. De mon côté, j’ai tout de suite vu des versions jacquards ! Mais pour cela, je me suis dit qu’il ne fallait pas tricoter en aller-retour, et cela pour plusieurs raisons. Petit 1 : le jacquard en mailles envers, c’est vraiment, de mon point de vue ultra subejctif, chiant. Très chiant. Mon point de vue sur la question n’a pas bougé depuis que j’ai tricoté le superbe « Eledone » de Folie 0rdinaire. Ensuite et surtout petit 2 : même si on change souvent de couleur, on a des fils qui courent à l’arrière du tricot et on risque de s’accrocher facilement. C’est pourquoi j’ai pris la décision d’apporter les modifications suivantes : montage provisoire, tricot en rond et rabat à 3 aiguilles. Comme ça, on  ne conserve qu’une seule couture, celle de la fin. J’aime bien ces techniques et je les trouve amusantes à faire. Si vous ne comprenez pas, rappelez-vous que j’ai décidé de mon plein grés de tricoter une ROBE, en aiguilles 2,75 mm avec de la ligth fingering rustiques  : j’ai parfois des lubies étranges ;op  Et puis ça me permet d’avoir une fiche qui mis à part le montage de la fin est très différente de celle d’Emilie. Avec son accord, à la fin de ma fiche, je renvoie à son patron sans expliquer comment coudre sur le mien. Je n’avais pas grand chose de personnel à y apporter et donc ça me semblait plus logique et simple de procéder comme ça et de proposer le patron gratuitement. 

IMG_20201014_094756_045

Le motif de jacquard est un grand classique, parfait pour les débutantes : juste un semi de petits pois contrastants. J’ai tricoté avec le coloris principal à droite et le contrastant à gauche. 

Les fournitures : Pour cette version j’ai utilisé de la « Nimbus » de Fonty ( acheté à mon amie « Bobine et Madeleine » à la fin du confinement du printemps) pour  le vieux rose chiné du coloris principal et de la « Ulysse » de De Rerum Natura coloris « goéland » pour les petits pois. 

Je garde cette version avec mes autres protos et je me suis donc tricoté tout de suite une version pour tous les jours.

Version 3 : le Headband « Luba » V1.2

IMG_20201031_191742_624

Cette version est quasiment identique à la précédente, je suis juste descendue d’un quart de taille d’aiguille. Comme la Ulysse se détend beaucoup au blocage, j’aurais pu garder les 10 cm d’aisance de la fiche d’Emilie ( je préconise 8 cm sur la mienne car j’ai peur que tirer beaucoup sur le jacquard ne soit pas très joli) mis il reste tout à fait portable et ne glisse pas du tout.

Les fournitures : Cette fois, j’ai utilisé uniquement de la Ulysse de Rerum Natura, coloris « Iroise »  ( un vert vraiment superbe ! ) et « goéland » et des aiguilles 3,75. 

J’ai déjà d’autres idées de motif jacquard et j’espère avoir le temps de tester d’ici à la fin de l’hivers. Sinon, ce sera pour l’hivers prochain ^^

La fiche 

Vous pouvez récupérer la fiche soit ci-dessous, soit sur Ravelry. Le patron propose deux largeurs différentes, une adaptée aux enfants et une pour les adultes. J’espère voir passer de jolies versions, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me dire ce que vous en pensez et à me tagger sur Instagram si vous le tricotez ^^ 

Headband Luba

Tricot, Un petit tuto ?, un petit tuto?, Un peu de blabla

Un p’tit Kal, ça vous dit ? ^^ ( avec des ressources pour tricoter ses cho7 inside !)

PSX_20200818_135527
Elle est pas belle l’illustration de Fabienne ? ^^

A L’origine

Tout est parti de cette photo que j’ai postée sur Instagram pour annoncer la publication de cet article

IMG_20200814_184615_812

Ma copine Biroulegem m’a ensuite contacté pour me proposer d’organiser avec elle un Kal autour de mon tricot-doudou-ever : les cho7 ! Elle a eu l’idée de reprendre le principe de ma photo pour faire ce KAL : tricoter une paire de cho7 cet automne et de l’associer à un Mug ( même couleurs, si possible mêmes motifs etc… ) Je vous mets la série de slides que j’ai conçus pour expliquer tout ça sur Instagram pour vous donner une idée plus précise de ce en quoi ça consiste  ^^

Fabienne vous a fait un point sur le Kal dans son dernier épisode de podcast que vous pouvez trouver ici elle y partage aussi des ressources et je m’occupe aujourd’hui de vous faire le point écrit ^^

1

2

5

KAL SOCKS IN THE MUG LES SPONSORS
« The Woolly skein avec 2 L », encore pardon Angélique ‘^^

Auxquels viennent de se rajouter : C’laine ainsi que Marocadia and Co  et aussi By Night Créations

Je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais de faire l’article sur les cho7 que j’ai envie d’écrire depuis un moment ! Une sorte de rétrospective des techniques et laines que j’ai utilisées par le passé et une liste de ressources pour bien débuter ! On y va ? 

Les aiguilles 

Le plus souvent, suivant votre tension et les motifs ou textures de votre patron, vous allez tricoter entre 2,25 et 2,75 mm. On monte généralement un multiple de 8 mailles. Pour ce que j’ai remarqué 56 ou 64 ( ce que je fais) ou 72 mailles. Si vous faites des côtes 1/1, le plus important est d’avoir un nombre de mailles pair. Si vous voulez des côtes 2/2, il faut un multiple de 4 au minimum. Le plus souvent, on ne va pas jouer sur le nombre de mailles mais plutôt sur la taille d’aiguille pour avoir les bonnes dimensions. Personnellement, j’ai tenté 4 pointes avant d’arriver au bon ratio « nombre de mailles + dimensions finales » (D’où l’avantage de monter sa première paire par la pointe ‘^^… c’est relou mais on ne tricote pas beaucoup de mailles à chaque fois. Et ma tension a varié : il y a 6 ans, je tricotais en 2,75, puis je suis passée à 2,25 et je suis revenue à 2,5 depuis quelques mois)

Il existe plusieurs outils pour tricoter ses chaussettes. Traditionnellement, on utilisait un jeu de 4 ou 5 aiguilles ( 5 en ce qui me concerne) en métal ou ou bois. C’est mon nouvel outil préféré et je prends des aiguilles « courtes » pour qu’elles soient plus faciles à manipuler. Au début la gestion est un peu compliquée mais pas tant que ça en fait! Comme le soulignait Fil et Ficelles au cours d’une de nos discussions, on dirait qu’on joue au mikado ^^

fotor_155611822627868

Mais on peut aussi utiliser le fameux Magic loop et donc prendre des aiguilles circulaires de 80 cm ou bien des mini-aiguilles de 23 cm. J’ai essayé chacun de ces outils et le seul que je mets de côté pour le moment? sont les aiguilles 23 cm qui me font mal aux mains. Et encore, quand je dis que les mets de côtés, ce n’est pas tout à fait vrai : quand je dois tricoter du jacquard, je les reprends pour ne pas avoir de démarcations sur les côtés.

Il existe aussi un système de 3 aiguilles :  comme par exemple les Addi  crasy Trio qui sont des aiguilles courtes mais avec une partie souple et que je serai très curieuse d’utiliser une fois pour voir.

On touche déjà à quelque chose de vraiment très subjectif et, souvent, les tricoteuses utilisent un outil et détestent tous les autres. Je n’ai pas d’autres conseils à vous donner que celui-ci : il faut tout essayer ! … Si vous n’avez jamais fait de Magic loop, peut être que les 23 cm seront plus faciles pour vous (mais dans ce cas, commencer par le haut, ce sera plus simple), si vous maitrisez le Magic loop mais que vous n’avez jamais tricoté de cho7, peut-être que vous pouvez  commencer avec cet outil pour ne pas avoir une nouvelle technique à gérer ni de nouveau matériel à acheter (J’essaie de  présenter plus bas des vidéo qui utilisent des outils différents)

Sachez enfin qu’il est possible de tricoter deux cho7 à la fois (oui oui à la fois) comme expliqué dans cette vidéo(et  ça marche pour les mitaines) ce qui peut être une raison de pencher pour les circulaires de 80 cm.

Il est aussi possible de tricoter une seule chaussette avec deux paires aiguilles circulaires comme expliqué ici ( et se passer du Magic loop)

La laine enfin, si on peut dire…

Encore une fois, plusieurs écoles « s’affrontent » gentiment. Et j’oscille entre plusieurs comme le symbolise mon combo pour le Kal qui est présenté tout en bas teasing de ouf, deuxième prise. 

Nylon or not nylon ? Le nylon (ou polyamide) est une fibre issu du pétrole, il est donc loin d’être écolo mais il renforce efficacement la chaussette qui va s’user aux points critiques : sous le pied , au talon et à la pointe. Comme les chaussettes du commerce. Simplement, vu le temps que demande une paire de chaussettes et parfois son prix suivant la laine qu’on utilise, on n’a pas très envie qu’elles s’usent… C’est pourquoi les fils dit  » à chaussettes » l’affiche souvent dans leur composition. On peut remplacer le nylon par d’autres fibres comme par ex la soie. Mais la soie bouloche très vite quand il y a des frottements et fatalement, une chaussette frotte puisqu’elle sert justement à protéger aussi nos petons … des frottements.

J’ai en ma possession une pelote de laine à chaussettes qui utilise de l’ortie à la place du nylon. Cette fibre végétale est sensée renforcer la laine mais je ne peux pas vous faire de retour pour le moment. J’ai acheté la mienne chez Lili comme tout : le fil est relativement fin, un peu sec (mais vraiment pas beaucoup) mais il ressemble à de nombreux fils à chaussettes du commerce. Il en existe autres alternatives mais je n’en ai pas encore tripotés ni vu chez les copines. Si vous avez des idées ou si vous avez déjà expérimenté d’autres compositions, n’hésitez pas à me mettre un petit commentaire ^^

Autre alternative : se passer purement et simplement du nylon. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un fil bien retordu (en priorité) qui donnera de la robustesse à votre tricot. Ou bien vous fier à une laine de pays, souvent délaissée au profit du mérinos pour des raisons de mode. Par ex, la Mondim de Retrosaria que j’ai utilisée pour ces chaussettes-là et qui est sensée être durable. ( Au début du 20ème siècle, les gens tricotaient leurs chaussettes et ils n’utilisaient pas les traitements modernes et  ne s’en portaient pas plus mal ;op )

fotor_153536197346381
Pour l’article correspondant, c’est par ici

Superwash or not superwash ? Autre point critique dans les chaussettes : le lavage. Son châle, on ne le lave pas tous les deux jours mais ses chaussettes… Quand on choisit son fil à chaussettes, il faut donc le faire en fonction de la manière dont on va le laver. Vous comptez laver vos chaussettes avec amour, à la main, en faisant gaffe à la température, en les pressant sans les essorer ? Alors vous pouvez vous passer du traitement superwash qui est ultra chimique et malheureusement très polluant. Si la chimie et l’anglais ne vous font pas peur, et que vous voulez comprendre comment ça se passe sur un plan scientifique, je vous conseille les épisodes 2, 6 , 9 et 16 du podcast de Dunkelgrün . Elle explique ce qui se passe au niveau des molécules, ce qui fait que la teinture tient bien ou mal sur la laine et en quoi consiste le traitement superwash, la différence chimique entre les types de fibres et donc leurs avantages et inconvénients. Vous avez aussi deux épisodes sur le traitement de la laine dans des playsliste séparés. Je ne suis pas chimiste et j’ai tout compris ! Et je me suis régalée ^^. Elle est allemande et son anglais est très facile à suivre ^^ (et ses projets originaux et toujours très colorés !)

Si vous faites comme mon homme qui jette les siennes dans la machine à laver sans regarder ? Optez pour un fil type « fabel » de drops ou bien l’ancien « Philfolk » de Phildar  ou encore la « goomy 50 » de Bergère de France ou même « Regia » qui sont ultra résistants au lavage en machine à 30° je n’ai jamais eu le moindre soucis et pourtant, l’homme, il les malmène ses chaussettes ‘^^. Je n’ai pas osé pousser à 40° mais sans doute que ça passe aussi… Par contre, oublier la « nord » de drops : j’ai une paire flinguée car feutrée à 30° enfin… pas complètement : la partie tricotée en fabel, elle n’a pas bougé d’un poil de chameau. Il va falloir que je m’en refasse une paire d’ailleurs, tiens ! 

fotor_15442671966212
L’article est ici :le gris est foutu. Autant pour le talon c’est presque mieux parce qu’il est ultra résistant mais pour la partie jacquard qui fatalement s’est rétractée et pour les côtes qui ne sont plus élastiques… C’est gênant ‘^^

Personnellement et cela n’est qu’un avis hautement subjectif qui n’engage que moi, suivant l’usage que je réserve à mes chaussettes, je choisis l’une ou l’autre possibilité. Pour trainer à la maison le dimanche, je me fais plaisir et je tricote un fil de « luxe » teint à la main ou sans  traitement chimique, et je vais me tourner vers un beau gradient, ou bien un autorayant, et/ ou une compo de folie (cashmere ou de la soie ou du yak). Parce que mes pieds le méritent et que je n’ai pas scrupules à les mettre parce que je les lave avec amour. Mais j’ai tendance à réserver ses merveilles pour mes mains… parce que ça s’use moins… Sinon, ça peut sembler bête mais… j’ai peur de les abîmer… et je ne les mets pas, ce qui est franchement stupide de ma part. Mais je suis tout à fait capable de tricoter des chaussettes pour tricoter des chaussettes en même temps ‘^^

Et je me connais, je suis aussi une grosse flemmasse. Alors pour tous les jours, pour les chaussettes toutes bêtes, je tape dans la laine industrielle ou teinte à la main (plus rarement), avec du nylon et un traitement superwash. Parce que je fais gaffe au moment de les laver un minimum mais que j’ai la flemme de les laver à la main. Là aussi, je sais que je ne risque rien.

Pour mon homme qui ne fait gaffe à rien, je tape dans le cheap… voire le very cheap qui a fait ses preuves. J’envisage de tricoter des cho7 pour mon ado… je vous laisse imaginer ce que j’ai choisi ;op.

18580157_1864965590424252_5027581342515200000_n_medium2
La fiche ravelry du projet est ici

Mais une chose est sûre : ce qui compte pour une première paire c’est de tricoter quelque chose qui vous mettent à l’aise et vous motive ! Les autorayants donnent envie de tricoter pour voir se dessiner la rayures suivante : de rayure en rayure, hop, on a fini!  Même chose pour les belles laines à speckles ! Si le tricot est votre moment à vous, alors vous avez le droit de vous faire plaisir et tricoter du cashmere ou du yak, c’est le pied ! Fallait bien que je le place celui-là, pas vrai ;op . Et comme ses laines ont un certain prix, les cho7 sont une manière de craquer de manière raisonnable, un écheveau suffit largement. D’ailleurs si vous faites votre talon, pointe, côtes dans une autre laine, vous avez de quoi faire une paire haute et une paire basse.

Au contraire, une laine industrielle a un côté « rassurant » : vous ne perdez pas grand chose si jamais ça ne le fait pas ou si c’est vraiment raté et que vous avez la flemme de détricoter ou si vous ne finissez jamais cette paire parce que les cho7 finalement, ce n’est pas pour vous. Si vous êtes comme moi, vous n’aurez pas peur de les porter ;op . Vous pouvez aussi trouver des autorayants dans les laines industrielles : Regia, Signature de West Yorkshire Spinners, goomy 50 de Bergère de France, l’ancienne phil folk de Phildar (que j’ai tricotée ici par exemple mais qui semble avoir disparu pour une autre qualité que je n’ai pas encore vue …. ) mais la liste n’est pas finie !

fotor_152468171376690
Goomy 50, l’article est ici ^^

Il n’y a pas UNE laine à chaussettes , il y a des solutions en fonction de vos préférences, vos craintes, votre budget loisir, vos usages. J’ai déjà eu des remarques de gens qui « s’excusaient  » de tricoter de la drops ou de la Phildar. Quelle drôle d’idée ! Comme s’il y avait une forme de honte à les tricoter ! Moi en tout cas, je ne me prive pas !

Les 2 grandes méthodes 

Quand on commence à s’intéresser à la question des cho7 tricotées, on se rend vite compte qu’il existe deux tribus radicalement opposées et quelques électrons libres ;op

D’un côté, vous avez les patrons dit « toes-up », littéralement des orteils vers le haut.  On commence par la pointe de la chaussettes puis on tricote le pied, puis la tige puis les côtes. ( on parlera des talons après ^^)

De l’autre, vous avez les patrons dit « cuff-down », c’est à dire des côtes vers le bas. On commence par les côtes, on tricote la cheville, puis le pied puis la pointe.

J’ai longtemps fait partie de la tribu « toes-up » mais comme je vous l’ai dit déjà dans deux articles, j’ai commencé à explorer l’autre technique et je me considère donc comme un « électron libre » ;op .

En réalité, lorsqu’on essaie de réfléchir rationnellement, chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients. Je vais essayer de vous expliquer mon point de vue sur la question ^^

Les inconvénients majeurs de chaque méthode 

Les cho7 en « toes-up » présentent, d’après moi une difficulté majeure : le montage de la pointe est un coup à prendre et j’ai mis du temps à réussir les miens sans revenir vers le tuto vidéo systématiquement  ‘^^ Mais une fois qu’on a pris le coup, je trouve ça magique et amusant et vous avez grave l’air d’un boss du tricot quand vous montez votre cho7 sous les yeux ébahis d’un non-initié ;op. Vous n’avez pas vraiment d’alternative à ce type montage. Je connais deux versions :  « le Judy Magic cast on » ( celui que j’utilise exclusivement) et « le Turkish cast on ». Ces deux vidéo sont en français. De plus, un type de talon (on y revient bientôt) est plus relou à faire dans ce sens et l’alternative … est de faire un autre talon ;op  Enfin, le rabattage des côtes doit être très élastique au risque de ne pas pouvoir enfiler ses précieuses cho7 ce qui serait tout de même, il faut en convenir très ch..pénible.

Les Cho7 en « cuff-down »  présentent d’après moi un inconvénient majeur pour une première paire : c’est seulement une fois qu’on arrive à la pointe qu’on peut savoir si on a monté le bon nombre de mailles et/ou qu’on a pris la bonne taille d’aiguilles alors qu’avec l’autre méthode, on peut se rendre compte dès les premiers rangs qui suivent la pointe si on a un soucis car on peut essayer sa cho7 ! Je ne vois pas d’alternative à ce soucis pour une première paire (mais une fois qu’on a fait une chaussette, on n’a plus de soucis). Autre point technique qui peut poser problème : il faut bien fermer sa cho7 et la technique la plus propre et la plus confortable… reste le grafting. Mais c’est encore un coup à prendre et vous avez l’air d’un boss du tricot quand vous terminez votre cho7 sous les yeux ébahis d’un non-initié ;op (aussi) . Il existe une alternative : faire un rabattage à 3 aiguilles mais il y a un petit « bourrelet » à l’intérieur de la cho7 que les pieds sensibles pourront trouver gênant. Enfin, le montage des cho7 qui commencent par les côtes nécessitent un montage très élastique, au risque de ne pas pouvoir enfiler ses précieuse cho7 (encore)… Vous avez par exemple deux choix : le montage tubulaire (relou) ou le long tail cast on (relou mais qui a aussi un côté hypnotique quand on regarde faire) mais vous pouvez remplacer par un « câble cast on » bien plus facile, dans le pire des cas. Moins joli peut être et encore… mais beaucoup plus facile et c’est celui que j’utilise.

Mis à part ces points, c’est strictement la même chose… tant que le motif choisi pour tricoter la cho7 n’a pas un sens. Certains motifs imposent un sens de tricot comme par ex pour mes chaussettes  » Du Vent dans les plaines » : on est obligé de commencer par la pointe car le motif ne peut pas se tricoter autrement.

Les talons 

Quand on commence à s’intéresser de près à la question, on se rend compte qu’ils existent en réalité des tas de talons différents ! Je ne vais pas vous présenter une liste exhaustive, ce serait trop long, mais faire un petit point sur les talons qu’on retrouve le plus souvent. Et… comme pour les méthodes globales, chacun a sa tribu d’inconditionnel.le.s (et là, je prends parti ;op ) Le plus souvent, on peut tout à fait changer le patron proposé par une fiche par un autre talon mais je pense que pour une première paire, il vaut mieux choisir la façon de faire exposée par le patron. Par contre, comme ces histoires de talons sont très subjectives, je pense qu’il est intéressant de tester des méthodes différentes avant de se faire un avis plus ou moins définitif sur la question. Je vous propose de faire un point sur les talons que j’ai expérimentés plusieurs fois.

Talons en rang raccourcis 

Le principe est de tricoter son talon à la suite de la partie pied ou de la cheville. On peut ainsi avoir un talon d’une autre couleur qui ressemble au talon d’une cho7 du commerce.  Les deux ressources que je connais sont en anglais mais de toute façon chaque patron de cho7 expose sa technique donc pas de panique !

Le plus connu me paraît être le « Fish lis kiss Heel » (Patron de talon uniquement et payant et en anglais) mais vous avez aussi le talon présenté avec les  » Lifestyle toes up socks » qui sont gratuites. Cette dernière a très longtemps été ma méthode favorite.

fotor_150632951087024
L’article est là si ça vous dit ^^

Les plus : c’est vite fait, on le fait à la suite, ça ressemble aux cho7 du commerce.

Les moins : comme toutes les techniques avec rangs raccourcis, on peut avoir des trous si on fait pas gaffe. Certaines personnes sont impressionnées par les rangs raccourcis. Mais avec l’expérience, le plus gênant : ces talons tiennent moins bien, je trouve, dans les chaussures.

Talons après coup  ou « after thought heel »

On a encore des talons qui sont proches des talons du commerce. En terme de look, on est très près des talons en rang raccourcis. On tricote son talon … une fois le tube complet de la cho7 terminé. Pour cela, on va, au niveau du talon, tricoter un demi-rang avec un fil  d’une autre couleur (qu’on coupera par la suite) pour relever des mailles tout autour du « futur trou »  et ensuite tricoter le talon. Cette fois, on le forme avec un jeu de diminutions. J’ai aussi souvent utilisé cette technique, moins contraignante que pour les talons en rangs raccourcis qu’il vaut mieux faire en une seule fois pour ne pas se perdre, quand on ne sait pas encore lire son tricot. Mais, il se termine par un grafting ou alors on rabat avec 3 aiguilles mais on retrouve le même bourrelet dont le frottement peut être pénible dans les chaussures. Celui de la pointe ne me gène pas trop mais à la fin de la journée, celui du talon, oui… Alors je fais sagement des grafting maintenant ‘^^

Côté vidéo vous avez celle-ci de Biscote Yarn ou bien celle-ci de Lanaé ( et il y a deux versions différentes sur sa chaîne)

fotor_153564424392380
L’article concernant ces cho7 est ici ^^

Les talons renforcés Mon nouveau chouchou ;op 

 C’est le premier talon que j’ai tricoté de ma vie et à l’époque je l’ai DETESTE mais alors vraiment ! J’avais du mal à m’y retrouver, il comporte plusieurs étapes pas évidentes quand on débute. Mais reprenons par le début !

Ce talon, comme les 3 précédents, est compatible avec les deux méthodes ( « toes-up » ou « cuff down ») mais chacune de ses étapes se fait dans un ordre différent suivant la méthode choisie. Il comporte une partie avec des mailles glissées, une petite partie avec des rangs raccourcis, un relevage de mailles et une partie de diminutions. Ce serait trop fastidieux de tout expliquer avec des mots. Le plus simple est de regarder une vidéo ( je vous mets des liens dans la dernière partie de l’article). Ce talon est, pour moi, hein, vraiment pour moi, plus facile à tricoter en commençant… par en haut. C’est ce qui m’a fait reconsidéré mon envie irrépressible de toujours commencer par la pointe. Je l’ai tricoté une première fois dans ce sens avec ce patron (pas de maille glissées cette fois, mais un joli point texturé que j’adore.) Je vous mets la photo parce qu’il est littéralement PARFAIT sur mon pied (et beau).

fotor_154723071702617

Mais voici à quoi il ressemble dans sa version « traditionnelle  »

fotor_157216909636878-2
Avec l’article dédié ici si vous voulez ( avec une petite grille de jacquard maison)

Mais on peut aussi créer un motif en jouant avec les mailles glissées par exemple comme ici

IMG_20200814_184815_093

Les moins : il comporte pleins d’étapes, plusieurs techniques qui seront peut-être nouvelles pour vous. Relever les mailles quand on commence par la pointe est plus chiant que dans l’autre sens. Même si on le fait avec une couleur contrastante, on n’a pas le look des chaussettes du commerce.

Les plus : Il tient bien au pied, et même dans les chaussures. Si vous avez un fort coup de pied, comme moi, les cho7 peuvent tirer à ce niveau là. Mais, quand on le tricote de haut en bas,  en tricotant plus de rangs de mailles glissées, en relevant donc ensuite plus de mailles et donc en faisant plus de rangs de diminutions, on peut tout à fait compenser car le nombre de mailles avant la partie diminution va correspondra à la circonférence de votre tube. Plus de rang= plus de mailles= plus largeur. Pour moi, à l’instant T, c’est le talon le plus adaptable. De plus, on apprend plus de chouettes techniques et l’aspect plus technique de ce talon me plait bien. Et oui, maintenant, je m’ AMUSE quand je tricote ce talon ^^ Alors qu’avant mes cho7 faisaient une grande pause quand j’en arrivais là …. 1 journée pour faire le pied, 3 mois avant de me remettre à la chaussette, 1 journée pour finir la première et revenir au talon suivant, 3 mois de pause ‘^^

Petite conclusion

J’espère que cette première partie un peu technique vous aide à visualiser mieux. Je ne suis évidemment pas la première à aborder ce genre de point. Vous avez notamment sur le Patreon de Yarn Flakes des vidéos qui bordent le sujet  de manière plus complète que moi et Sofianabird sort cette semaine un ebook complet payant à propos des chaussettes pour débutantes, justement,  sur son site ^^ . L’idée de faire un Kal autour des chaussettes n’est pas neuve et vous avez donc aussi d’autres ressources plus anciennes que vous pouvez parcourir par exemple sur le site de Bliss Wool Emilie dans la catégorie « Semainier de chaussettes »qui présente une série d’articles et notamment un très complet sur les talons avec des versions très différentes de ceux que je vous présente ici et que je vous encourage à aller lire ^^

Je vais vous donner ci-dessous une petite série de liens vers des patrons ou des vidéos qui peuvent vous aider si vous débuter en cho7 ou si vous voulez expérimenter une autre recette .

Les ressources en terme de patron complet

Dans la tribu « toes up » 

Le patron avec lequel j’ai appris est celui « des chaussettes de la schtroumfette » de Elise Dupont. Il est gratuit et en français, et très pédagogique, avec quelque photos. Elise n’a pas fait de vidéo mais pour celles qui préfèrent les pas à pas écrits c’est une alternative. L’arrière de la tige comporte une petite torsade toute mimi qu’on peut zapper si on veut.

En anglais avec un jacquard très très facile, puisqu’on alterne toutes les mailles, gratuit aussi : les Pixels Stitch socks de Purl soho que j’ai envie de copier exactement à l’identique depuis des années. J’ai même déjà la laine ;op

Je vous cite enfin un patron payant en anglais mais vraiment  pas cher du tout : les « Fine and Dandy Socks » de Jessica Gore (que je referai bien pour moi !), qui présente le joli point de pissenlit qu’ Along avec Anna a utilisé ensuite sur de jolis designs.

fotor_153564430264524

Côté vidéo : (la liste est aussi très loin d’être exhaustive)

Vous avez ensuite des vidéos, beaucoup, beaucoup, beaucoup de vidéos techniques en, français, dédiées aux cho7 . Pour moi, la référence est en matière de vidéos techniques, c’est la chaine de Knitspirit qui fait ça très bien depuis des années. Bon et du yoga aussi si c’est votre truc. Et  notamment, vous y trouverez  4 cours de chaussettes gratuits avec accès aussi à des explications gratuites et/ou payantes ( regardez sous chaque vidéo pour les liens) Par exemple : Avec un talon en rang raccourcis avec 4 aiguilles  Mais il y a aussi des ressources dans l’autre sens  que je vous cite plus bas  ^^

Dans la tribu « cuff down » 

Côté explications écrites : Les célébrissimes « Hermione’s everyday socks «   deErica Lueder qui sont gratuites et traduites en français : un peu de texture très simple, un talon renforcé. Si vous ne vous sentez pas la texture, il suffit de faire du jersey endroit à la place ^^

Les très sympas « broken seed stitch socks »  de Anna Leväniemi: aussi un jeu de texture mais bicolore cette fois. Beaucoup d’effet pour une petite difficulté :  il faut gérer des rayures qui changent tous les rangs (mais du coup pas besoin de croiser ses fils).

J’aime vraiment beaucoup le principe que j’ai déjà utilisé une paire de fois pour offrir des cho7, notamment ici en tricotant d’ailleurs dans l’autre sens ;op 

11326043_1621360471449078_376796353_n_medium2

Et en unicolore de très nombreuses fois (et encore dans l’autre sens ;op)  par exemple ici avec un fil autorayant de Bergère de France

img_20170819_112851_804
Et oui ! un point, deux utilisations ! je l’aime vraiment vraiment beaucoup beaucoup ^^

Vous avez aussi un modèle, gratuit qui se tricote en DK (et donc avec une laine et des aiguilles plus épaisses) que je finirai bien par tricoter un jour, les Kalajoki socks de Tiina Partanen et leur joli motif qui fait penser à une rivière, avec talon renforcé.

Et enfin les « By the Seine river «  de Dona Knits pour un modèle avec dentelle, et un talon renforcé, gratuit et en anglais.

Côté vidéo par exemple (la liste est aussi très loin d’être exhaustive)

Chez Knit Spirit avec du Magic loop et un talon en rang raccourcis ici.

Chez Knit Spirit avec du Magic loop et un talon renforcé ici

Chez Len’art,avec les aiguilles trio de Addi ici 

La suivante est anglais et c’est la recette que j’utilise pour le talon  (sauf que j’utilise pas ces aiguilles là ‘^^), avec les aiguilles 23 cm chez Bmandarine ici . Une petite astuce au moment des rangs de mailles glissées permet de ne pas avoir de petits trous sur les côtés de votre talon, ni de mailles distendues. Alors, certes, c’est en anglais mais les infos principales s’écrivent sur l’écran et on voit bien ce qu’elle fait et ses vidéos sont toujours plaisantes à regarder.

Pour aller plus loin 

J’arrête ces listes ici mais vous avez accès à mes favoris Ravelry ici ^^ , à mon tableau Pinterest ici ^^ et j’ai mis des idées de patrons en story permanente sur mon profil Instagram ici (que je complète pendant toute la durée du mal ^^)

Autres ressources intéressantes pour le Kal pour les aventurières ^^

Si vous voulez vous lancer dans le jacquard, vous pouvez jeter un oeil à ce tuto photo de Lilicommephoto  (vous avez aussi dans ses tutoriels des ressources très intéressantes sur les différents rabattages  et le grafting qui sont plus qu’utiles quand on tricote des cho7 ^^) et aussi un tuto pour faire un ourlet rabattu à 3 aiguilles qui peut sans doute être tenté par exemple sur des cho7 basses, tout commele rabat en tresse bicolore qu’on trouve beaucoup sur les chaussons scandinaves !

Encre violette a posté aussi une vidéo pour un montage de cho7 en « cuff-down » alternatif que j’ai très envie de tester car il est très original : vous le trouverez ici  Je vous laisse découvrir comment elle commence ses côte 1/1 ^^

Mon combo pour le Kal 

IMG_20200903_160045_212

J’ai choisi d’associer mes cho7 à une tasse de potier que j’aime énormément. La dame est adorable et elle officie du côté de Montpellier. J’ai plusieurs tasses dans mon placard qui viennent de sa boutique 500 degrés céramique ( en général, je m’offre une tasse par an) , elles sont souvent un peu biscornues volontairement et toutes totalement uniques.

Côté laine : je vais utiliser des restes de projets, et une laine achetée pour l’occasion. Un reste de Greta And the Fibers ( je dois prendre les photos pour le châle que j’ai tricoté avec) que j’avais acheté chez Lanaé il y a quelques années ( base « Sants » 60% mérinos, 10% soie, 25 % Nylon, coloris ou bain ? 516). Un reste de laine cho7 industrielle non identifiée marron et pour la couleur principale de la balade de Cheval Blanc, coloris  » 275  » que j’ai découvert dans la boutique de Brest « Chez Annette » et qui est pile de la bonne couleur … En dépit de ce que dit l’objectif de mon appareil photo.

Vous avez donc : un laine ultra cheap (la marron), une laine industrielle un peu plus quali ( la Cheval blanc) et une précieuse teinte à la main avec une compo de ouf. Pourquoi ce choix ? et bien parce que pour deux d’entre elles, j’utilise mon stock. Je vais utiliser peu de laine bleu, c’est un reste, je ne stresse pas (et je vais sans doute arrêter les rayures au-dessus du talon de toute façon ;op). J’ai juste commandé la laine verte car je n’avais pas ce que je voulais dans mon stock et que je voulais tester cette laine « made in France » selon l’étiquette (je n’ai donc pas vérifié ^^)

Côté patron : je pars sur ma recette habituelle en commençant par le haut de la chaussette. Au programme, côtes 2/2, un peu de jacquard avec une grille maison et un peu de rayures, talon renforcé contrastant sans doute avec le motif « oeil de perdrix » et grafting à la fin.

Je vous ai fait un petit PDF avec ma grille maison que vous pouvez télécharger ici : grilles pois des cho7 du KAL

Voilà, je clos ici, pour le moment, ce chapitre ^^ J’ai sans doute oublié des choses, fait des tas de fautes d’orthographe mais … Je publie ! (depuis le temps que ça attend ‘^^)

Et vous, une envie particuliere pour ce Kal ? Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à me raconter tout ça en commentaire ^^

Couture, Crochet, Petits tutos, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Les petits projets de Juillet !

Au programme ce mois-ci : du crochet ( beaucoup de crochet), de la couture et un peu de bijoutage option collage de doigts. Je ne pense pas avoir beaucoup de temps pour faire autre chose d’ici à la fin du mois, puisque je suis seule avec les monstroplantes jusqu’a vendredi soir… Au pire, je les collerai au début de l’article d’Août ! Alors… On y va ?

Pour offrir (1)

J’ai cousu deux aiguilles à aiguilles ( pour 4 aiguilles, mais ça marche aussi pour manches ou les cho7 en Magic Loop !) Petite couture super facile, super rapide, super gratifiante. Tout est dans le tissu ! J’ai fait une bidouille perso mais c’est un grand classique, il doit y avoir pleins de tuto sur le Net.

IMG_20200713_133433_369

Fournitures : une chute de tissu adoré « cotton+ steel » dont j’ai réussi à trouver 10 cm au fin du site de Ma petite merceries( je vous en parlais en février ici )un peu de tissu pour doublure vert d’eau, une jolie chute de coton offerte par L’usine à bulles, lors de notre échange de l’an dernier  et des pressions Kam.

J’ai déjà offert le plus foncé, à ma copine Fanny ^^

IMG_20200713_133414_247

Pour offrir (2 )

Un petit anneau de dentition hochet pour une naissance ( déjà offert mais je suis à la rue sur le reste de la baby box ‘^^) Encore un classique, encore une bidouille perso, comme celle que je vous avais montré ici, il y a fort longtemps !

IMG_20200712_112159_108

Fournitures : coton quattro de Lang ( pour un crochet 2,5mm) et support en bois non traité trouvé sur etsy, il y a fort fort fort longtemps ( d’ailleurs, je n’en ai plus ‘^^)

Pour offrir (3) : La petite dînette d’Eliott (le retour de la vengeance de l’encours sans fin)

Eliott a eu 4 ans ,il y a quelques jours alors j’ai repris un peu mon crochet pour compléter encore cette plus-si-petite-dînette. Les grands n’y jouent presque plus encore pour Robin, ça se discute mais Eliott aime encore et puis moi aussi alors pourquoi se priver ? ;op Simplement je complète au gré des envies. J’ai des idées de tuto sur Pinterest, d’autres en favoris sur IG ( avec tuto ou pas mais le plus souvent je n’en ai pas besoin ! ).

Les fournitures : toujours du Quattro de Lang, mon fétiche, mais j’ai arrêté de me faire mal aux mains avec mon crochet 2mm, je suis repassée à 2,5 et c’est quand même plus agréable !

Pour son anniversaire, j’ai donc complété avec …

Des Cébettes

IMG_20200728_134720_602
Photo qui ne veulent pas rester retourner dans l’article… je ne cherche plus à comprendre !

Parce qu’on en mange beaucoup et qu’on en fait repousser aussi) alors il FALLAIT absolument que je lui en fasse une botte. Finalement, il n’y en a eu que deux mais peut être qu’un jour je ferai plus ‘^^

IMG_20200728_134757_548

Le patron : Bidouille perso ! En gros une boule blanche plus ou moins grosse et plus ou moins ronde suivant l’effet voulu (penser à rembourrer au fur et à mesure), puis un tube ( 2 tours de MS en vert clair, puis 2 tours de MS en vert foncé), puis on fait les feuilles directement à la suite, sans couper le fil ( 1 MC dans la première maille, une vingtaine de ML à la louche, 1 ms dans chacune des mailles à partir de la seconde maille depuis le crochet, une MC dans la maille suivante pour démarrer la feuille suivante, ainsi de suite. On finit par une MC et on rentre ses tonnes de fils )

IMG_20200728_134644_316

Un mini brocolis

Il n’y en a qu’un parce que c’est bien relou à faire, ça aussi, tient ‘^^. Je voulais faire une version chou blanc… ben… ce sera pour une autre fois ‘^^

IMG_20200728_134851_676

Le patron  : J’ai suivi un tuto YouTube en russe ( Je vous rassure, je parle pas russe ‘^^ les images suffisent largement et la dame a une voix très apaisante ^^)  Il est super bien fichu, ce chou, en seul morceau. Il faudra jouer de l’aiguille à coudre pour former les branches mais ça se fait très bien.

IMG_20200728_134821_330

Et des gaufres 

IMG_20200728_134605_488

Bon, là clairement pas ma meilleure réalisation, personne n’a trouvé ce que c’était ‘^^.  Après on m’a dit que c’était la couleur mais le crochet en aller-retour c’est beaucoup moins mon truc que le crochet en rond ‘^^

Le patron : tout simplement  un carré avec un point en relief, qui se fait très facilement. C’est juste que mes bords sont toujours dégeulasses en aller-retour. Ce projet rendrait mieux avec une laine plus épaisse et pas en coton, je pense…

IMG_20200728_134541_464

Ca rendrait sans doute mieux en cousant deux carrés ensemble par exemple mais j’ai eu la flemme ‘^^ Un de ces jours, je referai des crêpes comme celles que j’avais faite pour offrir à ses frères à sa naissance ! ( il y a 4 ans quoi ‘^^) A l’époque, je postais que sur IG. Si vous êtes curieux.ses. vous pouvez jeter un oeil avec #lapetitedînettedemesgarçons ^^

Pour offrir (4) et pour moi 

Fournitures : « Nord de drops » et support de broches  à coudre de provenance totalement oubliée ‘^^

J’ai fini ces petites broches que j’aime tant, et qui attendaient depuis des mois que je m’y mette ‘^^. Comme d’habitude, ça m’a pris genre 15 minutes… encore un super ratio !

La première pour Fanny ( sur un sac à projets jamais montré pour la photo)

IMG_20200721_000741_990

Et la seconde pour moi ^^

IMG_20200721_000704_011

Cette fois, je n’ai pas cousu d’étoiles ni rajouter la petite boule, j’aime bien les deux ! Je vous avais montré la première ici ^^( mais je n’ai toujours rien fait du carré en long cabin de la photo ‘^^) Je ne sais pas encore si ce modèle va évoluer beaucoup, mais j’ai mis dans ma liste des vacances de vous faire un petit tuto YouTube !

Et pour Moi ^^ parce que quand même … 

Je suis tombée par hasard sur le compte IG de @lesagrumesqui m’a fait découvrir La cabane à Perles  avec une superbe broche. J’ai tourné autour un moment puis, je me suis décidée à commander des fournitures juste avant de partir de vacances. Hier, ma petite lettre m’attendait sagement dans la boîte aux lettres et j’ai guetté le moment où les monstroplantes seraient à peu près tranquille pour me ruer sur mes pinces, mes apprêts et ma colle à bijoux ^^. ( mis à part les supports de broches et les épingles à chignon, du stock, tout le reste a été commandé chez la cabane à perle.

On commence par la première broche inspirée directement par le post de Emeline ( couleurs différentes et une pétale de moins quand même ‘^^)

IMG_20200728_172543_079

Je lui ai fait une épingle à chignon assortie en bidouillant ( je ne crois pas avoir vu d’épingles identiques mais je n’ose pas dire que c’est mon idée… avec l’inspiration, on ne sait jamais ‘^^)

IMG_20200728_172524_587

Et comme vous pouvez le voir, j’en ai profité pour fabriquer un autre duo ^^

IMG_20200728_172449_016

Et j’ai fini avec une petite barrette mais je ne sais pas si je la garde pour moi ou si je l’offre ! Sur le papier ce ne sont pas trop mes couleurs… mais je trouvais que ça allait bien ensemble Et vous pouvez trouver ce type d’assemblage dans d’autres couleurs sur leur site qui propose pleins de jolies choses et de très chouettes idées ! Je sens que je vais repasser une commande bientôt moi ;op 

IMG_20200728_172508_830

Une petite photo de groupe pour terminer !

IMG_20200728_172427_705

L’ensemble est très rapide à faire… une fois qu’on a décidé de l’assemblage des couleurs ‘^^. Je ne suis pas très douée avec la colle alors, outre le fait que je m’en suis encore fichue plein les doigts, il y a une trainée de colle en diagonale sur un des bricoles de la photo… Saurez-vous retrouver où ? ;op

C’est exactement le genre de petites choses que j’adore : vite fait, super gratifiant et qui seront très souvent portées, c’est sûr !

IMG_20200728_172413_008

Voilà, c’est tout pour ce mois-ci ! Mais c’est déjà vachement plus qu’en Juin, pas vrai ‘^^

Crochet, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Défi Ghibli C’est la vie : projet n° 1 (avec le tuto de mes motif’)

A l’origine 

Ce projet n’était pas du tout prévu mais hier soir, MaFabriqueByCaro m’a signalé l’existence de ce tuto et je n’ai pas résisté UNE SEULE SECONDE devant tant de mignonitude. Voici donc mon premier projet pour le défi « Ghibli c’est la vie » ^^

Les fournitures 

IMG_20200403_175917_903

On retrouve de la « Nord » de drops, Coloris « gris moyen », « naturel » et « vert forêt ».

Mais aussi un peu de bourre ( coussin suédois sauvagement sacrifié ‘^^), deux yeux de sécurité 4,5 mm et un peu de fil à broder à DMC noir.

Le Patron 

IMG_20200403_170451_303

Il s’agit d’un tuto video, gratuit, disponible ici sur la chaine YouTube de « Canal crochet » ( j’ai déjà repéré beaucoup d’autres amigurumi très chouette !) en espagnol.

Forte de ma première expérience en espagnol avec Baby Groot, je me suis jetée sur ce tuto sans réfléchir et j’ai bien fait ! Les plans sont parfaits, bien net, la dame ne va pas vite. Il faut faire des pauses par moment pour avancer mais ce n’est pas gênant du tout. Attention : il faut deux tailles de laine :  de la Dk et de la fingering  ( pour ce que j’ai compris) donc deux tailles de crochets  pour suivre ses explications ( notamment 1 crochet 1,25 mm) . J’ai donc  dû le modifier. C’est un peu moins joli que sa version qui est vraiment canon ! Il faut coudre : les oreilles, la partie blanche, le tour des yeux et les bras. Le patron propose de faire une noiraude sur la tête mais je n’ai pas réussi à broder correctement. C’est bête parce que j’aurais bien fait une broche avec 3 petites noiraudes… Il va falloir que je réfléchisse à un plan B ^^

Le corps, bien dodu, se fait en une seule pièce en commençant par le haut.

IMG_20200403_170556_632

Il faut ensuite broder les moustaches et le nez. La vidéo explique bien où coudre quoi précisément et ou faire les broderies. Elle montre les points utilisés ET elle donne des techniques pour remplacer les yeux de sécurité. Un Guest star tout mignon fait son apparition en cours de vidéo, je vous laisse découvrir qui ^^( trop choupi !)

IMG_20200403_170512_762

Je vous traduit quelques mots : Vuelta = tour , un punto Bajo = 1 maille serrée le reste des points transparents. Mais toute façon, on la voit tout faire, donc ce n’est pas difficile de suivre. Révisez juste vos nombres peut être ^^

La patte de la Linotte 

J’ai utilisé de la fingering et un crochet 2mm pour le corps et la tâche blanche. Mon totoro est plus petit mais justement, ça me plait bien ! Je vais me faire un petit cadre sans doute…Enfin… quand je pourrais en acheter un après le confinement et donc après la fin du défi ‘^^.

J’ai dû changer les comptes de mailles des autres parties du Totoro parce que je n’avais pas de lace de la bonne couleur, et un crochet 1,5 mm au lieu de 1,25 parce que je n’avais que ça sous la main ‘^^ Voici ce que j’ai fait avec cette seconde taille de crochet à chaque fois.

Pour les oreilles (X2)

T1 : 6 ms dans Magic ring

T2 : 6 ms

T3 : *1 ms, 1 augm*  X 3

T4 : 2 ms, 1 augm, 1 ms dans chacune des mailles suivantes ( 10ms)

T5 : 1 ms dans chaque maille

T6 : *2 ms, 1 dim*

T7 : *1 dim*

Les bras ( X2)

T1 : 5ms dans Magic ring

T2 : *Augm* (10 mailles)

T3 à 5 : 1 ms dans chaque maille

Les tours des yeux  (X2)

J’ai fait juste 6 ms dans un Magic Ring et fermé le cercle comme elle l’explique : la finition est hyper propre pour un résultat bien rond !

J’ai rajouté une queue au personnage

IMG_20200403_170755_507

T1 : 6 ms dans 1 magic ring

T2 : *Augm*

T3, T4 et T5 : 1 ms dans chaque maille. Bourrez la queue.

T6 : *1 ms, 1 diminution*

T7 : * 1 diminution*.  Fermer le travail

J’ai changé la noiraude pour une petite feuille

IMG_20200403_170640_594

R1 : 7 ml

R2 : 1 ms dans la 2eme maille en partant du crochet, 1/2 bride, 1 bride, 1/2 bride, 4 ms dans la dernière maille, crocheter la suite en utilisant la 2nde partie des mailles de départ (on crochète autour des ml) 1/2 brides, 1 bride, 1/2 bride, 1 ms.

Epic fail ? 

Comme d’habitude, j’ai refais les parties brodées des tas de fois… quand on est pas douée ‘^^…  De plus, je n’ai pas le même échantillon entre ma laine gris et ma laine blanche donc mon rond est un peu trop grand. J’ai triché en le cousant en partie sous ventre de mon petit Totoro. Mais… Je suis ultra fan du résultat ! Il a l’air aussi halluciné que le vrai ^^

Une dernière photo pour la route ? ^^

Pour vous faire une idée de la taille, je vous ai mis à côté la petite broche totoro blanche dont je vous ai donné le tuto dans l’article précédent ^^

IMG_20200403_170405_655

Et vous, il vous plait ? J’ai hâte de vous montrer le projet suivant fini mais il est à peine commencé alors il va falloir attendre un peu !

A tout bientôt !

 

 

 

 

 

 

Crochet, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Les petits projets de Mars, seconde partie avec un petit tuto et un défi dedans ^^

Au programme, pour la fin du mois de Mars, devinez quoi ? Et oui, des BROCHES ‘^^

J’ai posté mon article un peu trop vite, j’en ai fait deux autres juste après ;op Alors tant qu’à faire, j’en profite pour vous parler aussi d’ un défi que nous venons de lancer avec mon amie Madeleine Renarde sur instagram ^^

Les broches

Un petit Totoro ^^

Je vous montre en premier, celle que j’ai réalisée en second, parce que pour l’autre, il y a aura un petit tuto ^^

Les fournitures : « Nord » de drops, coloris  » jeans », et « naturel »,  un tout petit peu de « BB Merinos » de Fonty coloris « O882 », un peu de fil à broder DMC, pour les détails, deux yeux de sécurité 4mm, un support de broche à coudre et un peu de ouatine.

Le patron : j’ai suivi ce tuto Youtube de Amiguruku en anglais, il n’y a que des sous-titres mais on peut tout à fait suivre même si on ne parle pas anglais. Le tuto considéré comme accessible à des débutantes et je suis plutôt d’accord : les plans sont bien faits et on peut très bien comprendre comment faire une diminution invisible ou une augmentation. On suit tout depuis de début à la fin, même l’assemblage et même la broderie (elle passe peut être juste un peu vite sur les dernières mais on peut tout à fait s’en sortir tout de même). Les minis pièces ( oreilles, bras) sont crochetées à plat ce qui est beaucoup plus facile. Et vous savez quoi ? Je ne l’ai même PAS modifié ! C’est dire !

IMG_20200401_092040_812 

Un autre petit totoro, le mien cette fois

Ca fait un moment que j’ai envie de me faire mon propre patron de Totoro ! Lancée dans ma petite série de broches, et rassurée par ma petite pépette et ma petite grenouille, je me suis enfin jetée à l’eau !

Les fournitures : « Nord » de drops, coloris « naturel » et « vert forêt », un peu de fil à broder DMC, pour les détails, un support de broche à coudre et un peu de ouatine.

Le patron : j’ai déjà crocheté ce patron de Lucy Collin gratuit et en anglais sur ravelry mais je trouve ses oreilles trop petites et j’avais envie d’expérimenter une autre forme.  Mais j’ai repris la feuille qu’on trouve sur le patron de son grand totoro mais en la faisant moins de tours d’augmentations. Enfin pour être exhaustive, vous avez un autre patron chez elle de totoro blanc à grandes oreilles, ici mais il est beaucoup plus grand que le mien ^^ les oreilles se font avec des augmentations, la forme est plus plus proche  de celle du personnage du film. En ce qui concerne les versions mini, je vous laisse comparer les deux patrons et choisir ce que vous préférez ^^ . Outre les oreilles qui sont différentes, pour celui que je cite plus haut, on a des augmentations régulières, réparties sur l’ensemble des mailles des rangs d’augmentations. Alors que dans ma version, on augmente juste sur les côtés. Mais trêve de blabla, voici mon tuto ^^

Ce petit totoro se crochète en un seul morceau, sans couture ^^

IMG_20200331_191409_191
Feuilles troquées avec Camille ( 1000 et 1 étoiles sur Instagram)

Les Oreilles : 
T1 : 6 ms dans un anneau magique
T2 : 1 ms dans chaque maille (6 mailles)
T3 : 1 ms dans chaque maille et fermer avec une mc (6 mailles)
Couper le fil.
Faire une seconde oreille mais sans couper le fil cette fois.
Le corps :
T1 :  A la suite de la 2nde  oreille faire 2 ml, puis  1 ms dans chaque maille de la première oreille, 1 ms dans chacune des 2 ml du début de tour, puis 1 ms dans chaque maille de la 2 ère oreille (on a donc 6 + 2+6 ms donc 14 mailles en tout) mettre un marqueur de début de tour.
T2 : 2 ms, 1 augm, 1 ms, 1 augm, 4 ms, 1 aug, 1ms, 1 aug, 2 ms
T3 : 1 ms dans chaque maille
T4 : 3 ms, 1 augm, 2 ms, 1 augm 4 ms, 1 augm, 2 ms, 1 augm, 3 ms
T5 à 7 : 1 ms dans chaque maille  (il y a une variante expliquée plus bas)
T8 : * 2 ms, 1 diminution* jusqu’à ce qu’il reste 3 mailles, 1 ms dans chacune des mailles restantes.
T9 : * 1 ms, 1 diminution*
T10 : * diminution*
Je n’ai pas fait de petite queue sur le mien parce qu’il est prévu pour être monté en broche et que ça serait gênant. Si vous voulez faire une petite queue vous pouvez utiliser la variante suivante :
T7 : Faire 1 noppes à 6 brides, puis 1 ms dans chacune des mailles suivantes.
Broder les yeux au niveau du tour 3 en les espaçant de 2 ms.
Une dernière photo pour la route ? 

IMG_20200331_191409_190
Un câlin ?

Et si on parlait de ce petit défi ? 

Au départ, en discutant, on s’est rendue compte qu’on avait toutes les deux sur notre liste des totoros à offrir ET envies d’utiliser l’univers du Ghibli pour des petites créa perso. Plutôt que se faire un petit CAL ( Crochet ALong) entre nous, on s’est dit que ce serait sympa de l’ouvrir à toutes les personnes qui en avaient envie. Et puis de CAL Totoro, on est carrément passé à un défi Ghibli ! Pourquoi se limiter ^^

Donc le principe est simple, s’inspirer d’un personnage de film du studio Ghibli pour faire une petite ou une grande créa : au crochet, au tricot, en couture, en broderie, en plastic fou, en bois … ce que vous voulez ! Le tout est de se faire plaisir  ^^

Comme d’habitude, je mettrais en story permanente sur mon profil  Instagram des petites inspirations ^^

Début du défi aujourd’hui et dernier jour du défi le 1er Mai. Nous n’avons pas prévu de lots parce que  le but est de simplement partager nos idées et découvrir de nouveaux comptes ^^. Pour cela, si vous voulez vous joindre à nous, il suffit d’utiliser le #Ghiblicestlavie pour nous montrer vos avancées et votre (ou vos ?) projet terminé ^^

Alors, ça vous dit ? ^

IMG_20200402_130432_713

PS  hors sujet : je ne sais pas où la mettre, mais juste après mon bébé groot, il y a eu aussi eu tête de bébé groot, alors je la colle là, ça m’évitera d’oublier de la poster ‘^^

IMG_20200330_144156_587

Crochet, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Les petits projets de Mars

Bon… en ce mois de Mars très particulier, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour bidouiller dans mon coin, n’en déplaise à certain porte-parole du gouvernement…..

J’ai donc peu de chose à montrer, ou alors des pages et des pages et des pages de copies numériques corrigées mais je ne suis pas sûre que ça vous intéresse beaucoup !!

Donc au programme de ce petit mois de mars, il y a eu …. des broches, un amigurumi et un peu de dînette.

Broche poisson 

J’ai proposé un petit défi pour le 1 er Avril, poétiquement intitulé « faispétertonpoissondavril ». Pour l’occasion j’ai enfin pris le temps de fabriquer la broche poisson que j’ai envie de porter en cours ce jour-là depuis des années… Il sera prêt pour l’an prochain du coup ‘^^. Voici la photo que j’ai faite pour le lancement du défi

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fournitures : reste de laine Regia Merino Yak, coloris « 07507 » (troqué il y a un moment), crochet 1,75 mm, un peu de fil à broder noir DMC, un support de broche à coudre avec fermeture de sécurité (la droguerie), fil à coudre rouge.

Petite note au passage : mon poisson est tout petit parce que je crochète serré et avec un petit crochet. Vous n’aurez pas forcément le même rendu si vous crochetez un fil plus gros ou si vous crochetez de manière plus lâche. 

Le patron et mes modifications: Je suis partie de ce patron présent sur le blog « de fil en aiguille » mais je n’ai jamais réussi à avoir de jolies nageoires et je voulais un petit poisson. Alors, j’ai suivi le patron jusqu’à avoir 18 mailles, j’ai fait 5 tours tout droit et j’ai diminué comme sur le patron originel.

J’ai découvert le lendemain le patron de Ginacie qui vous pouvez trouver ici et qui est très proche dans le principe sauf que les nageoires du dos sont de forme différente et qu’elle n’a pas les petites nageoires sur les côtés. Le corps des deux poissons est légèrement différent car dans le premier on intercalle des rangs sans diminutions. Et tant qu’à être exacte : le patron de Ginacie me paraît plus accessible à une débutante car il est plus clair. Mais je vous laisse décider par vous- même ^

 J’ai bidouillé mes nageoires caudales comme suit 

10ml puis : 1 ms dans la 2éme maille en partant du crochet, 1 brides, 1 double bride, 1 double bride, 1 triple bride,1 double bride, 1 double bride, 1 bride, (1 demi-brides +2ms+1demi-brides) dans la dernière maille.

Ensuite, on crochète une seconde fois les mailles, puisqu’on se retrouve de l’autre côté de la chaînette de base, en symétrie ( sous vos mailles précédentes, en fait)  : 1 brides, 1 double bride, 1 double bride, 1 triple bride,1 double bride, 1 double bride, 1 bride, 1 demi-bride, 1ms, 1mc. 

Faire la seconde nageoire à l’identique et les coudre (avec votre fil à coudre)  sur le bout pointu de votre poisson. .

Les mini nageoires sur les côtés, dont je n’ai pas pris le temps de chercher le nom

6 ml puis : 1 ms dans la 2eme maille en partant du crochet, 1 demi-bride, 1 bride, 1 demi-bride, 3ms dans la dernière maille.

Puis on repart dans l’autre sens : 1 demi-bride, 1 bride, 1 demi-bride,1ms, 1mc.

Faire la seconde nageoire à l’identique et coudre les deux (avec votre fil à coudre) sur les côtés de votre poisson.

Broder vos yeux sur les côtés au niveau du 3 ème tour du « corps » de votre poisson. J’ai utilisé le point de noeud.

Broche petite pépette 

Très inspirée des jolies broches que vendait Z by Zimbo. Elle ne les vend plus alors je vous met le lien vers une photo Instagram où on les voit. Et je vous mets le lien vers sa boutique de patron sur Makerist : il y a plein de jolies choses dessus. J’avais testé son panda et sa petite chatte, il y a un bail et je m’étais régalée ! ( j’ai offert les deux dans la foulée, alors je ne peux pas vous les montrer…)

IMG_20200327_181720_534

Fournitures : « Nord » de drops, coloris  » vieux rose » et « naturel », crochet 1,75, un peu de bourre, un peu de fil à broder DMC noir et support de broche à coudre (la droguerie)

Les siennes sont fabriquées sur un principe différent, elles sont plus grosses et elle ne les vend plus. Mais comme elle continue à vendre des patrons, de petits objets et qu’en ce moment tout est très compliqué pour les petits indépendants, je préfère ne pas publier le tuto ( Peguy si tu passes dans le coin, je me dis qu’il y aurait peut-être des gens qui seraient intéressé par le patron ? ():o) )

Broche grenouille

Alors que j’étais en train de crocheter la petite pépette que vous venez de voir, j’ai envie de l’adapter, ce que j’ai fait le lendemain soir. Je pense d’ailleurs faire un mix des deux incessamment sous peu ^^ J’avais acheté il y a 12 ans, hier quoi…mon grand n’avait que … 6 mois? en chine, une petite broche en feutrine qui ressemble énormément à celle-ci. En tout cas, au souvenir que j’ai de cette broche ‘^^. Il ne lui manque que sa petite couronne mais je n’ai pas eu le courage encore d’en faire une miniminimini….

Fournitures : « BB Merino » de Fonty coloris  » O882″ et « Nord » de drops, coloris « rose pâle », crochet 1,75, un peu de bourre, un peu de fil à broder DMC noir et support de broche à coudre (la droguerie)

Le patron : C’est une bidouille perso, j’ai fait la tête en seul morceau cette fois. Pour les petites joues, j’ai fait juste 5ms dans un anneau Magic que j’ai fermé avec 1 mc.

IMG_20200328_143132_818
L’appliqué pomme en dessous était sensé devenir quelque chose  mais… je n’ai pas eu le temps de le coudre… il attend son sort depuis le début du confinement, le pauvre ‘^^… Peut être le mois prochain, qui sait ;op

Un peu de dînette

Je continue à fournir la petite dînette de mes garçons : j’adore crocheter de la dinette alors j’en profite tant qu’ils y jouent encore ;op 

Au programme ce mois-ci, j’ai fait des kiwis, juste après avoir vu ce post Instagram qui m’a bien fait rire !

IMG_20200329_102426_450

Les fournitures : un peu de bourre, de laine « Nord » de drops coloris « anthracite » parce que j’avais la flemme de descendre deux étages pour aller chercher du coton noir ‘^^, et la Quattro de Lang, ma laine fétiche pour la dînette ( mais à chaque fois, je me rappelle pourquoi je préfère la laine qui fait vraiment vraiment vraiment moins mal aux mains ‘^^ )

Le patron : j‘ai fait une bidouille maison parce que j’ai rendu le livre de SoCroch (dont je vous parlais dans ce post)à la médiathèque mais de mémoire, les siens sont plus jolis  ‘^^ Pour avoir un bas de mon kiwi  moins plat légèrement en pointe , j’ai rajouté un rang de mailles serrées tout simple entre le premier et deuxième rang de diminution. Et une fois que j’étais arrivée à 6 ms après diminutions, j’ai fait un rang de diminutions supplémentaires.

Mini fail ? : j’ai expérimenté une autre façon de crocheter le haut de mon kiwi ( 2 ml au début du tour et un mc à la fin pour fermer) parce que souvent mes fonds plats ne sont pas plats, mais le changement de couleurs au niveau du marron n’est pas top… Et je crois que je l’ai un peu trop rembourré ‘^^… Mais Eliott et Robin étaient si contents le matin en les découvrant que ce n’est pas très grave ;op

IMG_20200329_102446_935

Vous l’aurez donc compris… quand je n’ai pas beaucoup de temps et besoin de petits projets rapides et gratifiants… Je dégaine mon crochet !

Et vous ? Vous avez le temps de bricoler, bidouiller, créer ? C’est quoi votre technique préférée spéciale confinement ?

Un bébé groot ^^

Depuis la fin du premier film « Les gardiens de la Galaxy », on a vu fleurir sur la toile des tutos pour faire des « Bébé groot ». Dimanche dernier, après une seconde semaine de folie, j’ai eu envie de faire des petites choses pour moi et en trifouillant dans mes tableaux Pinterest, je suis retombée sur ….

IMG_20200329_154123_061

Les fournitures :  « Nord » de drops, pour le marron clair, de la laine à cho7 non identifiée pour le marron foncé et de la « BB mérinos » de Fonty coloris » O882″ pour le vert , crochet 2mm, yeux de sécurité et bourre… Je vais bientôt regretter de ne pas avoir repris un grand sac le mois dernier ‘^^

IMG_20200329_153916_382

Le patron : cette vidéo en espagnol de Principe Del Crochet. Alors, certes, elle est en espagnol mais elle est très facile à suivre ! Je n’ai rien modifié au patron proposé une fois n’est pas coutume ‘^^ Les bras et la tête sont crochetés à part puis cousus. Puis on brode les détails

IMG_20200329_154022_044

Comme les lianes et les bourgeons de feuilles ^^

IMG_20200329_154050_951

Et une dernière pour la route, parce que Bébé groot est juste à la taille de Sibylle ^^

IMG_20200329_153901_146

Crochet, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Article post it : un peu de déco d’atelier ( micro tuto inside)

A l’origine

j’avais repéré un tuto pour décorer les câbles USB il y a des mois, mais je n’avais pas pris le temps de le faire. J’ai décidé de mettre le paquet sur toutes ces petites choses que j’ai des chances de voir terminées, parce que le télé-enseignement, c’est beau sur le papier mais j’ai encore moins de temps et de vie qu’avant pour le moment ‘^^ Et j’ai encore commencé dès vendredi ‘^^

IMG_20200318_141353_174

Le patron 

J’ai mélangé ici deux tutos. Pour le principe général et les grandes feuilles, j‘ai utilisé ce tuto de Chouette kit. Le principe est tout simple, il suffit de faire des mailles serrées autour de son câble et de répartir aléatoirement les grandes feuilles qui sont crochetées de manière super intelligente ne même temps. Il n’y a donc à la fin que DEUX fils à rentrer et ça c’est cool !

IMG_20200318_142224_990

Pour le petit totoro : j’ai utilisé un tuto en anglais dispo gratuitement sur ravelry,créée par Lucy Collin.  Il se crochète lui aussi en un  seul morceau en commençant par les oreilles qui sont en fait des petites noppes et même chose pour la mini queue que j’ai oubliée de prendre en photo. C’est un projet hyper rapide que j’ai déjà utilisé pour faire une petite déco de noël pour mon sapin de 2018.

IMG_20200318_142002_782

Les fournitures

J’ai utilisé pour le vert un reste de mélange coton/acrylique de chez Sosterne greene qui traine depuis des années dans mon stock et que je n’ai pas revu chez eux depuis des lustres. Comme c’est un fil épais, j’ai utilisé mon crochet 3 mais c’est aussi un fil qui accroche le crochet et donc c’était plutôt pénible à utiliser pour ça ‘^^. Je n’ai pas aimé du tout du tout du tout…

Pour le reste, il s’agit de mon fil chouchou du moment pour les amigurumi, la Nord de drops, coloris « rose poudré », « vieux rose » et « naturel » et mon fidèle crochet 2mm ^^

La patte de la Linotte 

Comme vous l’avez vu, j’ai décidé de rajouter un petit totoro à ma guirlande de feuilles pour le côté fun et comme les feuilles étaient un peu longue à faire, j’ai varié les tailles en faisant moins de ml au début. Pour certaines, j’ai même crocheté qu’un seul côté de la feuille. Je les ai faites seule, par deux, en face, ou rapprochées ou pas du tout. J’ai fait l’inspi, sans rien calculé…

IMG_20200318_141913_172

Comme elle avait l’air un peu vide après cet ajout, j’ai fait un petit gland.

IMG_20200318_141625_903

Voici la recette de ma bidouille perso

Le fruit en marron clair :

 T1: 6 MS dans un Magic ring (6 mailles)

T2 : *Augm » ( 12 mailles)

T3, 4, 5 et 6  : 1 ms dans chaque maille. Fermer le travail avec un mc. (12 mailles)

Rembourrer

Le chapeau en marron foncé  

T1: 6 MS dans un Magic ring (6 mailles)

T2 : *Augm » ( 12 mailles)

T3 et T4 : 1 ms dans chaque maille. Fermer le travail avec un mc. (12 mailles)

Coudre le chapeau du gland avec du fil à coudre. Rentrer vos fils.

Je vous avoue que la partie placer le chapeau et rembourrage d’une mini pièce était bien relou. Alors je n’en ai pas fait plusieurs. Mais je pense que j’ai bien fait parce que mini de rien, ça alourdit beaucoup le câble…

Mais je trouvais ça encore trop vide, alors j’ai bidouillé 2 fleurs.

IMG_20200318_141421_300

Je ne vous mets pas le tuto parce que mon compte de mailles ne tombe pas juste, elles sont biscornues mais moi j’aime bien et pour une fois, je trouve que ça ne se voit pas trop une fois cousues ‘^^

IMG_20200318_142333_150

Epic fail ? 

Vous allez rire, au début je voulais décorer un câble qui ne marchait pas pour avoir un support… Mais je me suis trompée de câbles ‘^^. J’ai demandé conseil à un ami informaticien, parce que j’avais peur que le câble n’aime pas être emmailloté : il m’a dit en substance  » t’inquiète pas, y a que de la basse tension qui passe dedans, donc on s’en fout, ça chauffe pas » … Ouf ‘^^ parce que c’est le câble de la tablette et je serai bien embêtée sans, en ce moment ‘^^ Ben oui, le câble de charge de ma tablette n’est PAS un objet de première nécessité, contrairement à mon câble de chargement de mac. Quoique ce serait une bonne excuse pour ne pas m’emmerder avec les copies numériques qui s’entassent depuis ce matin dans ma boîte mail ‘^^…. Côté positif du confinement : j’ai trouvé plus relou que corriger des copies… corriger des copies NUMERIQUES ‘^^

Par contre, je ne sais pas si c’est fil ou la taille du crochet ou mon câble qui est très épais, mais qu’est ce que c’était chiant faire ‘^^. Il aurait fallu un fil plus fin, mais peut être que je n’aurais pas pu y mettre le totoro du coup…. Je vais retenter le coup avec un fil plus fin et un câble plus fin à l’occasion et je verrais ce que ça donne avec un totoro crocheté en 1,5 mm… Mais j’ai d’autres petits projets en tête à faire d’abord. Et puis, ça risque de prendre beaucoup beaucoup beaucoup plus de temps avec un fil plus fin ‘^^

Voilà ^^ Je vous dirai bien à bientôt mais à moins que mon ministère ne décide de nous mettre en vacances maintenant et de repousser les vacances d’été de plusieurs semaines, je ne sais pas quel temps libre je vais avoir ‘^^. Parce que non, lycée fermé ne veut pas dire prof en vacances. D’ailleurs, rendez service à ceux de vos gosses si vous êtes concernés : on TRAVAILLE, donc ils ont des cours et des exercices à rendre ‘^^. Sur ce je vous laisse, je vais sonner les cloches aux miens, d’élèves, hein, pas d’enfants, parce que j’ai un certains nombres de gamins qui me doivent un devoir….