Couture, Un petit tuto ?, un petit tuto?

La jupette de Princesse Fiona ( petit tuto inside ! Mais avec peu de photos, j’y ai pensé trop tard, désolée ‘^^ )

Edit du 02 Août : 

Je me suis rendue compte ce matin que cette jupe ressemble beaucoup au patron de couture pour débutante qui a l’air très bien fait de Ivanne Soufflet : La keep Cool enfant.

Ce patron coûte moins de 6 euros et propose plusieurs modifications : des poches, des variations de hauteurs et 3 pour l’ampleur, deux finitions pour le haut, une version avec pattes de boutonnages devant. Plus carrément deux variations : top et robe. Je n’ai pas acheté ce patron, parce que je n’en ai pas vraiment l’usage, mais pour avoir en ma possession ses deux livres dans lesquels j’ai énormément appris ( je me sers encore parfois des cahiers techniques pour d’autres patrons, une vraie bible ! ). Donc je ne peux que vous les recommander !

J’ai écumé les photos de l’intérieur de ces jupes et il me semble que le haut est monté différemment, mes remarques pour décider de son rectangle sont très évasives, et tiennent plus  » du à la louche » que de mentions précises ‘^^.  Le rendu ne sera pas le même en 6 ans et en 10 ans puisque dans mon tuto, j’utilise la laize comme largeur, donc ça donnera une jupe moins ample en 10 ans, forcément ‘^^( alors que apparemment le patron d’Ivanne vous donne les mesures pour avoir exactement le même rendu dans tous les tailles )  et je ne crois pas que la ceinture du patron de la keep cool  soit réglable. Donc j’ai décidé de laisser mon tuto ici, mais ça me semble normal de mentionner ce patron, surtout si vous débutez en couture !  Il existe aussi en version adulte, au passage.

On y retourne?

A l’origine

Ce week end, on avons fêté l’anniversaire de la fille d’un couple d’amis. Une fille… ahahahahaaa une fillleeee…. Vous vous doutez bien que je me suis jetée sur l’occasion pour lui coudre un petit vêtement, pas vrai ;op

Les fournitures

Fotor_156432856367574
J’ai utilisé tout le biais qui me restait et je n’avais qu’un seul bouton ‘^^

J’ai utilisé du coton arc en ciel acheté chez Mondial Tissu. Je trouve qu’il fait girly mais il a l’avantage de ne pas être rose ;op

A cela, j’ai ajouté, un biais large du marché ( 6 cm de large au lieu de 4) qui est souple même s’il n’est pas en liberty ou en voile de coton.  D’ailleurs je n’en ai plus, il va falloir y remédier !

De l’élastique avec des boutonnières, du marché ( pour la longueur : prévoyez le tour de taille de l’enfant plus 0,5 cm plus une ou deux boutonnières supplémentaires si vous voulez que l’enfant la porte longtemps.

Et un bouton (PLAT surtout, sinon ce n’est pas confortable pour l’enfant) de la Boîte à Merveilles héritée de ma mamie Suzette.

Le patron

Fotor_156432860166355

Au départ, je voulais juste lui faire une jupe qui tourne basique, avec un coupon chéri de mon stock (d’ailleurs j’en ai quasi plus, je vais être O-BLI-GEE d’en reprendre… trop dommage ;op) : vous savez, un rectangle, une coulisse et un élastique. Et puis, je me suis dit que je pouvais essayer de la faire un peu plus jolie en lui ajoutant un haut dans l’esprit des jupes et short  » paper bag » et que ce serait mieux si la taille était réglable un minimum ‘^^.

Fotor_156432857985491

J’ai coupé un rectangle de 40,5 x 120 cm pour faire un 5 ans : au début, je voulais utiliser toute la laize mais Fiona est vraiment toute fine, du coup j’ai eu peur que ça ne fasse trop de fronces. Et je n’avais pas la longueur dans le biais que j’ai utilisé pour la coulisse :  je me suis dit que c’était un signe du destin, oui, carrément je suis comme ça, moi ;op . Au final, je pense que c’est mieux : la jupe est très froncée et ça aurait sans doute faire trop de matière au niveau de la taille.

Le  mini tuto 

Pour calculer la hauteur, je suis partie de la hauteur que je voulais ( j’ai mesuré sur Robin qui est du même format que Fiona mais juste un peu plus grand) j’ai ajouté (0,5 + 2) cm pour le haut  de la jupe et (0,5 + 3) cm pour l’ourlet du bas. A la louche pour la largeur, je dirai qu’il faudrait enlever environ 5/6 cm par taille. Ce qui fait que j’utiliserai toute la laize pour du 8 ans et les tailles suivantes.

Voici comment j’ai procédé : je n’ai pensé à donner la recette qu’une fois la jupe terminée, du coup je n’ai pas beaucoup de photos, mais c’est très simple. Et puis il doit y avoir des autos très détaillés sur le net. D’ailleurs avant de rédiger l’article, j’ai trouvé le tuto de la jupe « Sacré Coeur » pour adulte chez Sacrés coupons dont le montage est différent puisqu’il ne demande pas de biais pour la coulisse. Donc…

Une fois votre tissu coupé, replier le haut de la jupe sur l’envers sur 0,5 cm. Bien repasser. Replier encore sur 2 cm, cette fois, mais toujours sur l’envers Bien repasser. Piquer à 2 ou 3 mm du bord du bas.

Prendre votre biais. Replier les deux extrémités sur 0,5 cm, et repasser. Vous pouvez piquer si vous le souhaitez pour les maintenir en place ( ce que je n’ai pas fait ‘^^)

Aligner le haut du biais, le long du bord que vous venez de coudre contre l’envers du tissu. Ne pas le positionner le long de votre tissu : laisser libre la valeur de votre marge de couture plus 0,5 cm de plus des deux côtés de votre rectangle ( sinon, vous serez embêtés pour passer votre élastique ‘^^)

Bâtir et piquer à 2 ou 3 mm du bord du biais en haut et en bas. Vous obtenez ça :

Fotor_15643284966907

Passons à l’ourlet du bas. Repliez sur l’envers sur 0,5 cm. Repasser. Replier toujours sur l’envers mais sur 3 cm. Repasser. Piquer l’ourlet. Bien repasser le haut de votre jupe et l’ourlet du bas, pour tout égaliser.

Fotor_156432854919035

Epingler endroit contre endroit les petits côtés de votre rectangle. Piquer.

Bruler les deux extrémités de l’élastique avec un briquet pour qu’il ne s’effiloche dans le temps. Passer l’élastique dans la coulisse d’abord ce sera plus facile de vous repérer, je n’ai pas pensé à faire une photo de cette étape ‘^^ Inutile d’aller jusqu’au bout pour le moment, ce sera plus facile pour coudre. Epingler la partie de l’élastique qui est à l’extérieur de la coulisse sur la marge de couture, en laissant 0,5 cm libre que vous pourrez planquer dans la coulisse d’à côté ensuite. Piquer sur toute la largeur de l’élastique. Coudre le bouton du même coté, en ne prenant que le biais (et pas le biais plus l’élastique plus le tissu)

Terminer de passer l’élastique dans la coulisse, et passer le bouton dans la boutonnière tout de suite.  Vous obtenez ça :

Fotor_156432850983324

Tout ceci est hautement perfectible, mais c’est vraiment une recette sans prétention, plus qu’un vrai tuto détaillé ‘^^. Je me suis vraiment décidée au dernier moment ‘^^.

J’espère que vous avez compris le principe. Si jamais vous l’utilisez, faites moi un petit coucou sur IG par ex ^^ et en utilisant  #lajupettedeprincesseFiona pour que je puisse vous retrouver ! Ca me ferait vraiment plaisir. Et si vous avez des remarques, n’hésitez pas !

Epic Fail ? 

Fiona a eu l’air d’aimer sa petite jupe, même si, il faut le reconnaître, c’est quand même hyper kitch ‘^^. Mais je la trouve jolie, moi et je me suis dit que ça ferait kiffer une petite fille de 5 ans ‘^^. Qu’est ce que vous en pensez ?

Je la referai dès que j’aurais une petite fille à gâter je pense ;op.

Pas de photo portées

Puisque ce n’est pas ma fille et que je ne me voyais pas demander à Robin de poser avec, bizarrement ‘^^. 

Et voilà !

Bonne semaine !

 

 

 

Publicités
Borderie, Couture

La jupe « Estuary »

A l’origine 

Je ne suis pas du genre à me jeter sur un patron dans la semaine de sa sortie. J’ai eu quelques déconvenues à mes débuts en couture, souvent parce que le patron n’était pas du tout adapté à ma morphologie, mais aussi parce que je me rendais compte, un peu tard que ce n’était pas du tout mon style ‘^^. Je couds plus raisonné depuis plusieurs années, un patron devant répondre à plusieurs critères : est ce qu’il est adapté à ma morphologie? Est ce que c’est mon style? Est ce que j’ai le niveau? Est ce que je ne peux pas adapter un patron que j’ai déjà pour faire la même chose sans trop de difficulté?

Et, je vais tourner autour du-dit patron pendant des mois, regardant les versions qui existent, cherchant à savoir s’il cloche quelque part. Rajoutez à cela une bonne dose de procrastination…. et il peut se passer plus d’une année avant que je passe à l’acte. Autant dire que j’ai tout le temps plusieurs trains de retard.

Et bien, cette fois, ça n’a pas été le cas ! Pas du tout. J’adore le style et l’univers de la créatrice, et elle m’a l’air d’avoir la même morphologie que moi. Je vous conseille d’ailleurs de vous inscrire à sa newsletter, elle envoie régulièrement des petits articles très éclairants  à propos d’une garde robe fonctionnelle et home made( récemment, elle en a envoyé un à propos des pb de relations que l’on peut avoir avoir nos pantalons et je l’ai trouvé très juste ! ). Elle a publié une photo de cette jupe pendant qu’elle en faisait tester le patron et je suis tombée amoureuse directement de sa version jaune. Une vraie merveille ( j’ai été plus sage à propos de la couleur pour cette première version ‘^^). J’ai donc guetté la sortie du patron, avec impatience et je l’ai acheté quasiment à sa sortie, alors que j’étais en vacances et donc dans l’impossibilité de le coudre ‘^^

J’étais tellement pressée que j’ai imprimé, découpé et scotché les 34 pages du patron, ce dimanche à minuit alors que nous étions rentrés depuis 2 heures. Tellement pressée, que j’ai rangé toutes les valises juste en arrivant (et j’avais fait une lessive AVANT de partir de chez les cousins, c’est à dire AVANT de rentrer, pour ne pas avoir à m’en occuper le lundi matin), c’est à dire à 10 heures du soir… Si c’est pas de la folie furieuse, ça ! ;op

Bref, vous l’aurez compris, j’étais particulièrement enthousiaste. Et je n’ai pas été déçue. Et puis, soyons honnête, je n’ai pas pris de grand risque puis que je possède déjà 3 jupes dans ce style ( dont une home made), que j’adore porter par tous les temps !

Le patron 

Fotor_156405025554247

Il s’agit de la « Estuary Skirt », de Sew Liberated, disponible en patron PDF mais avec des explications en anglais ( et en promo jusqu’à fin juillet). Petit Edit : La créatrice du patron m’a laissé en gentil mot sur Instagram et a rajouté le fait qu’elle faisait traduire le patron en français ! C’est pas une super nouvelle, ça ? ^^

Elles comportent de nombreux schémas et je n’ai coincé qu’à une seule étape ( je vous en parlerai plus dans la section épic fail) alors que je n’ai vraiment l’habitude de coudre en anglais. Avant de vous lancer, sachez qu’il faut vraiment être très minutieux, beaucoup de marges de coutures sont recoupées ( par forcément les deux côtés). Mais les finitions sont vraiment HYPER PROPRES. Si vous êtes vraiment très précises, votre jupe sera aussi belle sur l’extérieur que sur l’intérieur: c’est vraiment bluffant. Il faut juste prévoir soit une journée, soit plusieurs cessions de coutures. Mais je ne regrette pas le temps passé sur cette jupe.

Fotor_156405010393126
Ceci est l’ENVERS de ma jupe ^^

Le patron propose une longueur sur la planche mais on peut la rallonger, et Megan indique le ratio de métrages à rajouter. J’ai cousu la longueur du patron, mon ourlet et deux fois plus petit que ce qui est prévu par le patron et je fais 1m65, comme ça vous avez une idée ^^.

Elle est composée d’une bande boutonnage que l’on peut rendre factice si on veut ( ce que j’ai fait par pure flemme), d’une ceinture élastiquée dans le dos ( le top du top du confort, je suis fan ! ) et d’une partie jupe froncée avec des grandes poches ( parfaite pour mettre une pelote par exemple ;op).

Fotor_156405013312350

Le petit truc qui va bien : pour éviter que le haut de la bande de boutonnage ne baille sous la ceinture, on peut coudre une petite ligne parallèle à la ceinture, puisque l’élastique permet de passer la jupe sans ouvrir les boutons.

Fotor_156405493377522
Ceci est la vrai couleur de ma jupe, mon appareil recommence ses caprices 😦

Il comporte 12 pièces : une ceinture coupée en 3 parties, un dos ( que l’on peut couper en une ou deux pièces suivant sa taille et la laize utilisée),  2 poches ( en deux morceaux chacune) deux demi-devant et deux bandes de boutonnages. Mais vue l’ampleur de la jupe, il faut beaucoup de tissu, pas loin de 2M50 en 145 cm de laize pour la taille 14 que j’ai coupée.

Entrer dans les détails seraient trop long et Megan a annoncé qu’elle allait publier un pas à pas photos détaillé qui ne devrait pas trop tardé. J’essaierai de penser à éditer ce post quand ce sera fait ^^.

Cette jupe a des points communs avec la jupe « Justine » de la marque Ready to sew, mais ce qui les différencie est l’ampleur : celle de Megan est beaucoup plus travaillée en terme de forme, on est proche de la jupe cercle alors que celle de Justine est beaucoup plus droite, plus … rectangulaire? Je préfère définitivement les jupes plus amples qui font croire que j’ai des hanches ‘^^. Je n’avais pas cousu Justine à sa sortie pour cette raison.

Les fournitures 

Fotor_156405021765624

J’ai utilisé un chambrai de poids moyen, acheté chez Toto, et qui traînait dans mon stock depuis 3 ou 4 ans. Peut être plus ‘^^. J’en avais acheté 3 mètres pour pouvoir me faire une robe, mais je n’avais pas de patron en tête. J’ai longtemps eu peur que cette couleur ne fasse chemise d’hôpital et je ne voulais pas entamé mon coupon pour couper une jupe dedans et me retrouver avec une chute qui ne permettrait pas grand chose de plus. J’ai pensé que ce serait le coupon idéal pour ce patron, du coup ‘^^. Il est peut être un peu lourd par contre. La jupe serait mieux tombée s’il s’agissait d’une jupe cercle, et j’ai eu peur un moment que ça ne le fasse pas ‘^^ Mais en fait si ! ouf. Je songe par contre à la refaire pour cette automne dans un tissu plus léger, peut un crêpe. (Mais pas en viscose parce que j’ai peur qu’avec toutes ces finitions au mm, ça ne bouge beaucoup trop  et que ce soit l’enfer ‘^^). Il vous faudra aussi de l’élastique de 3,8 mm de large et de l’entoilage léger pour la ceinture et la bande de boutonnage si vous voulez en faire une vraie et des boutons. Les miens sont en bois et viennent du marché, et j’en ai utilisé 5 parce que j’en avais pas plus ‘^^c’est pour ça qu’ils ne sont pas sur la photo au-dessus ;op.

J’ai ajouté du biais froufrou pour l’ourlet, acheté dans une petite mercerie de la ville et un peu de fil à broder rose pétard.

La patte de la Linotte 

Dès que j’ai vu ces grandes poches, j’ai eu envie de les modifier et surtout de les broder. J’ai donc redessiné le haut de la poche pour qu’elles aient un rabat sur lequel m’amuser.

Fotor_156405014707537
Et évidemment, c’est sur l’envers que c’est le plus propre… Sinon c’est pas drôle ‘^^

J’ai donc repris le haut des poches de la jupe  » La guêpe » de Delphine et Morissette. J’ai dessiné à main levée mes motifs avec un feutre frixion à partir de dessins du livre Borderie Zakka, de Yumiko Higuchi, traduit en français et édité par Eyrolles. ( Livre que j’avais failli acheter des dizaines de fois en japonais depuis sa première sortie, repérée sur Pinterest… d’ailleurs j’aurais pu, les photos  et schémas sont tellement clairs que le texte est inutile ‘^^) . Comme j’ai eu peur de ne pas arriver à avoir deux côtés symétriques, j’ai dessiné deux fleurs différentes ‘^^.

Fotor_156405011545756

J’ai utilisé deux brins de moulinés DMC ( mais je n’ai pas le numéro de la couleur) et le point de chaînette que m’avais appris ma grand mère quand j’étais petite). Ensuite j’ai suivi le schéma d’assemblage de la poche du patron.

Fotor_156405004343590

Autre modification : au lieu de l’ourlet simple à la machine … Je n’ai pas fait d’ourlet invisible. Perdu ;op Et oui, ça m’arrive aussi, de ne pas céder à cette pulsion ( qui m’arrive vraiment tout le temps ‘^^). J’ai utilisé du biais, et la technique du biais rapporté. Mon tissu était assez lourd, donc je me le suis permis. Le tout est de prendre un biais bien fin et de bien l’étirer avant de la poser, pour que le bas ne cartonne pas.

Fotor_156405024010662

Et j’ai fait toutes mes surpiqûres en rose qui pète pour rappeler la broderie.

J’ai donc été très sage, pour une fois, non? ^^

Epic fail ?

On commence par les mini ? Donc… Je suis devenue minutieuse avec le temps mais je ne le suis pas encore assez : la partie ceinture à l’intérieure est en partie de traviole… J’ai préféré assuré sur l’endroit où c’est à peu près droit ‘^^.

Fotor_156405018560669

Je n’ai pas lu toutes les explications des coutures de côtés avant de commencer cette partie, c’est maaaaaaaal !!!  et donc, j’ai une couture bleu au lieu d’avoir une couture rose sur l’extérieur. Ce n’est pas grave mais ça me perturbe. Je me ferai pas avoir la prochaine fois. D’ailleurs, c’est sur cette partie que j’ai un peu bloquée : il s’agit d’une couture rabattue sur l’endroit, pour cacher les coutures et avoir une double piqûre sur l’endroit, comme sur les côtés des jeans par exemple. J’ai eu des soucis pour que ce soit nickel, j’ai pesté et j’ai même cru que j’allais jeter ma jupe mais c’est parce que j’ai péché par excès de confiance ‘^^. La prochaine fois, je pense que soit je ferai une couture anglais à l’intérieur, soit je ferai une couture classique et je surpiquerai mes marges pour les tenir en place.

Fotor_156405008784979

J’ai failli avoir un gros fail au niveau de la seule boutonnière que j’avais prévue : ma machine me faisait une boutonnière beaucoup trop longue. J’ai recommencé 3 fois ( juste après avoir fait la première ligne la plus longue… sinon je n’aurais pas pu défaire ma boutonnière sans tout massacrer ‘^^).

Mes coutures d’élastiques ne sont pas droites du tout mais c’était la première fois que je cousais par-dessus un élastique, donc j’étais plus attentive au fait de tirer correctement sur la ceinture pendant la couture que sur le fait que al couture soit droite. Et puis portée, ça ne se voit pas vraiment.

Et dernière chose, je pense que j’aurais pu couper une ou deux tailles en dessous. Ma mère a mesuré mon tour de taille à 82 cm, j’ai donc coupé une taille 14, par peur d’avoir jupe trop petite. Je me suis dit que au pire, je pourrais adapter la longueur de l’élastique. En fait, j’ai raisonné à l’envers, j’aurais du couper une taille en dessous, et rallonger la taille de l’élastique à la place. Mais avec le recul, je me dis que le mieux serait de couper un 12 devant ( dans la ceinture et la jupe) et un 10 pour le dos ( ceinture et jupe aussi). C’est ce que je ferai la prochaine fois !

Les photos portées 

Je n’ai pas assez de recul sur ma terrasse donc, soit je peux vous montrer la jupe entière sans ma tête…(au passage, je porte avec mon nouveau T-shirt fétiche présenté ici) 

Fotor_156405033953351
J’ai donc couru sur la terrasse, je me suis jetée sur ma chaise et … je n’ai pas caché la prise… LA fameuse prise ;op

Soit ma tête sans la jupe en entier ;op

Fotor_156405028799449

Voici ce que ça donne de dos :

Fotor_156405030611164

Et de profil :

Fotor_156405031905415

J’avais peur que ça ne fasse plus montgolfière que ça, mais ça va. Mais clairement je pense que je peux en faire une autre plus petite… Mais peut être beaucoup plus longue… Je vais encore mettre des plombes à me décider ;op

Et voilà ! Un vrai article fleuve, comme aux débuts du blog, mais je crois que ce patron en vaut la peine, non? ^^

Fotor_156405027351765

Et à l’instant où je publie, WordPress me signale que c’est mon anniversaire de blog ^^. Je ne me souviens absolument pas des dates, c’est un truc de fou.

 

 

 

Couture

On ouvre le bal des cousettes de l’été ? Le petit top à pois

J’ai bon espoir de me faire quelques petites cessions coutures avant la fin de l’été : serait-ce le renouveau du blog ? ‘^^ En tout cas, j’aurais au moins 3 projets à montrer, et peut être plus si tout va bien ! Alors, on croise les doigts ? ^^

A l’origine

Dès que j’ai vu passer ce patron, quelques jours après sa sortie, je l’ai tout de suite vu dans un des coupons de mon stock : exactement ce dont j’ai envie ET besoin ! J’ai imprimé le patron tout de suite après l’avoir téléchargé mais j’ai dû attendre juillet pour le coudre : impossible de trouver le temps avant. Une jolie petite cousette ( avec pleins de petits défauts ‘^^) rapide, qui était juste ce dont j’avais besoin pour me relancer dans la couture après des mois de disettes ^^

Le patron 

Fotor_156381890016851

Il s’agit du patron de T-shirt gratuit de « Nos jolies escapades ». Il est disponible gratuitement ( il faut juste laisser un petit mot sur le site) et comporte deux pièces : un dos et un devant. Au passage, le fichier comporte très peu de pages car il propose le tracé du demi-dos et du-demi  devant sur une seule pièce. J’ai décidé de recopier les deux morceaux séparément mais on n’est pas obligé de le faire si on veut couper directement la page .

Les manches sont dans le prolongement de l’encolure bateau ce que j’aime vraiment beaucoup. Une couture d’épaules, l’ourlet du col, deux coutures de côté, deux ourlets de manches et celui du bas et c’est plié. Les explications sont très claires, pour moi, c’est le parfait patron pour débuter la couture jersey !

J’ai coupé un 40 en me fiant au tableau des tailles : il est loose juste comme j’aime !

Les fournitures 

Fotor_156381891641815

J’ai acheté à la fin du printemps ce coupon de 70 cm de jersey de viscose en destash, à ma copine Marette. Il est un peu lourd, très fluide, parfait pour ce patron (surtout que je compte le porter dans mes jupes taille haute).

La patte de la linotte 

Comme souvent, j’ai fait l’ourlet des manches avant d’assembler le dessous des manches : c’est moins propre mais je trouve ça plus facile ‘^^

Fotor_156381880223432

Et j’ai fait l’ourlet du bas du t-Shirt à point invisible à la main et je l’ai raccourci de 5 cm mais j’ai l’impression que le t-shirt a pris quelques cm en longueur à cause du poids du tissu.

Fotor_156381893232117

Et oui, c’est tout ^^

Epic fail 

Une série de mini fail, en fait, parce que j’avais peu de temps et que je voulais absolument finir ce projet avant de partir en vacances ( mais je ne l’ai pas mis dans ma valise ‘^^ , ce qui n’est pas logique, je vous le concède ‘^^) .D’abord, ma machine n’est pas vraiment copine avec les coutures à l’aiguille double : j’ai toujours des points qui sautent… Cette fois, elle ne me l’a fait que sur l’envers ‘^^c’est déjà ça !

Fotor_156381882158821

Ensuite, je suis allée trop vite et j’ai un pli, pile au milieu de l’encolure devant. Pas derrière, non devant, évidemment… Je n’ai pas osé découdre, j’ai eu peur de déformer l’encolure …

Fotor_156381885540494

Et j’ai cousu mon ourlet de col vraiment à ras du tissu, ce qui n’était absolument pas voulu ‘^^. Mais promis, je vais faire mieux pour les prochaines : il reste tout un mois et une semaine de vacances, je devrais pouvoir prendre mon temps ‘^^

Fotor_156381883804119

Enfin, je voulais un top plus court pour porter par-dessus mes jupes, mais en fait la longueur est parfaite pour porter sur les jeans. Alors, ce n’est pas exactement un fail ^^

Les photos portées 

La terrasse a été un peu chamboulée quand nous avons fait refaire le toit, ouille ouille le porte-monnaie ‘^^ alors j’ai perdu tous mes repaires ! j’ai fait une séance rapide ce matin, au moment où la lumière est la plus jolie mais du coup, j’ai eu comme qui dirait un léger soucis de cadrage ;op. Voici tout de même ce que donne mon nouveau top sur un short ( je n’ai pas eu le courage de passer un slim ;op ), de face…

Fotor_156381874535757

De dos…

Fotor_156381867657634

Et de côté …

Fotor_156381877308520

Mais je pense surtout le porter avec mes jupes midi, et principalement avec cette jupe en jeans :

Fotor_156381869417383

En fait, le dos baille un peu suivant comment je le porte mais ce n’est pas grave. Heureusement que le tissu a un super drapé !

Fotor_156381878687742

Et voilà ! Je veux coudre plusieurs patrons cet été mais il est fort probable que vous le voyiez passer à nouveau cet automne par ici !

Fotor_156381875931554

A tout bientôt pour la suite !

 

Couture, Tricot

Knit test pour Folie0rdinaire : le coussin monstera…. qui s’était transformé en déco de panier

A l’origine

Fotor_156370124983163

Ma copine Mylène m’avait parlé de ce patron l’an dernier : elle était en train d’essayer d’écrire le patron et m’avait demandé si je pourrais le tester quand elle l’aurait terminé. J’avais dit tout de suite oui, à l’époque : je trouvais ( et trouve encore !) l’idée très originale. Et puis le temps est passé, Mylène a sorti entre temps plusieurs autres patrons au cours de l’année écoulée. Et j’attendais sagement qu’elle ait terminé.

Juste avant la fin de l’année scolaire, elle a de nouveau reparlé de ce fameux coussin, dont le tuto devait sortir en même temps que son interview par « In the wool for love ». Ce n’était clairement pas du tout pour moi le bon moment de me lancer dans un test, mais que voulez-vous, quand on est pas raisonnable, on ne se refait pas, n’est ce pas ? ‘^^

Le patron 

Il s’agit d’un donc d’un patron accessible si vous êtes inscrit à la newletter de « In the wool for love ». A l’origine, c’est un patron de coussin, c’est à dire qu’on fait deux faces de cette grande feuille de monstera. Je ne vous en dirais pas trop sur le patron que je trouve vraiment très astucieux, mais sachez qu’il est à base de mailles montées ou rabattues et de rangs raccourcis (des german short rows puisqu’il s’agit de jersey endroit). Une fois vos deux feuilles tricotées, il faut les coudre pour les assembler et avoir votre coussin, puis les rembourrer.

Les fournitures 

Fotor_156372032011461

J’avais dans mon stock le fil idéal, enfin pas idéal à prendre en photo ‘^^ , pour ce projet. Il ne se fait plus, je crois, en tout cas, je ne l’ai pas vu depuis l’été dernier ( où j’aurais bien eu besoin d’une paire de pelotes de noir supplémentaire 😦   ). Il s’agit d’un mélange de coton et d’acrylique, acheté il y a un bail chez Sostern Grene ( à Paris, à l’époque mais depuis, la marque à ouvert d’autres magasins, bien trop près de chez moi pour mon porte-monnaie ‘^^). Je l’ai déjà utilisé pour cette robe : au départ je voulais utiliser le vert à la place du jaune mais pour le jacquard, il ne ressortait pas du tout.

J’avais donc 4 pelotes qui ne me servaient pas et j’en ai utilisé une et demi, avec mes 3,75 fétiches. En réalité, ce vert chiné est plus foncé que sur la majorité des photos, mais allez savoir pourquoi, il a tendance à ressortir gris sur les photos ‘^^.

Si vous suivez le tuto de départ, il faudra y ajouter, un passe-laine, des épingles et du rembourrage.

La patte de la linotte 

Au départ, donc, ce projet devait être un coussin.

Fotor_156370127878052

Mais, dès le départ, je le voyais en décoration de mon plus vieux panier. Je pensais donc tricoter le coussin PUIS une feuille supplémentaire et en faire la surprise à Mylène. Sauf que… Si vous venez de temps en temps jeter un oeil par ici, vous avez dû remarquer que c’est un peu le désert par ici… Je manque cruellement de temps pour tricoter, coudre, broder, bricoler… Alors dans la folie du mois de juin… J’ai dû me rendre à l’évidence fin Juin, il était très compliqué pour moi d’être dans les temps. Pourtant, je l’ai commencé tout de suite, mais… mais…. Une fois que j’ai eu du temps, pour moi, c’est à dire après les copies de bac et les oraux, il ne me restait plus beaucoup de temps. Alors j’ai assuré le minimum, j’ai écrit à Mylène pour m’excuser, et je lui ai soumis mon idée qui lui a plu. Mon honneur de testeuse était sauf, j’ai tricoté la feuille des explications….

Fotor_156370131026281

Mais j’ai dû embarquer le panier et de quoi la coudre en vacances (en espérant que mon panier, 14 ans d’âge, tout de même, ayant servi de panier à courses, puis de panier à jouets, puis de panier à pelotes, ayant survécu à pas loin de 3 déménagements à l’arrache et à 4 enfants en bas âge, que mon panier donc ne serait pas détruit dans la voiture AVANT que j’ai fini et surtout AVANT les photos…  »^^

Fotor_156370142320277
Les photos sont hyper sombre mais j’ai essayé dehors, dans des lieux différents et ce n’était jamais satisfaisant … 😦

J’ai donc acheté à Strasbourg le fil, les épingles et la grosse aiguille ( que j’avais évidemment oublié sur la table basse du salon avant de partir, sinon c’est pas drôle). D’ailleurs, je remercie encore Atelier la sauvage (que j’ai pue rencontrer en coup de vent avec Rita Moutarde) qui m’a conseillé cette aiguille qui m’a clairement sauvé la vie, les doigts ‘^^ Et aussi mon écran de téléphone, mais ça c’est une autre histoire :op .

J’ai épinglé ma feuille de monstera, bloquée au fer à repasser puisque le fil contient de l’acrylique (j’ai bien fait rire ma cousine qui ne comprenait pas ce que je faisais) et je l’ai cousu en une soirée devant un western spaghetti avec les enfants ( qui contre toute attente ont adoré le film… enfin les enfants moins Eliott qui a passé la soirée à essayer de se taper l’incruste au lieu de dormir)

Fotor_156370138109583

Epic fail ? 

Peut être un… J’ai cousu la feuille sur le côté le plus arrondi de mon panier, parce que je me suis dit que ce serait mieux pour le rendu.. Sauf que j’ai découvert, le lendemain, que mon panier avait comme qui dirait un léger problème…

Fotor_156370133127772

Donc j’aurais pu aussi le rafistoler au passage et planquer la misère derrière ma jolie feuille, mais que voulez- vous… On se refait pas ‘^^ !

Fotor_156370144295351

Allez, une dernière pour la route, celle que j’ai publié sur instagram pour la sortie du patron ^^

IMG_3597

Couture, Tricot

Article post it : Un pochon pour un concours ! ( en cours jusqu’au 12 Juin ! )

A l’origine 

Je voulais faire un petit concours pour avoir dépassé les 4000 abonnés sur Ig, il y a quelques mois. Je réfléchissais au lot que je pouvais faire gagner quand j’ai été contacté par la lainière De Wazemme qui m’a proposé un partenariat. J’ai tout de suite accepté en me disant que c’était l’occasion rêvée.

Dans un premier temps, on m’a proposé de choisir une laine sur leur site ( qui comporte des pépites bien cachées, qui attendent juste qu’on vienne les débusquer… Il y a vraiment de tout et ça vaut la peine de passer du temps à farfouiller ! ) Mais comme ils avaient peu de stock pour cette laine là ( que j’ai commandé avec mes petits sous, pendant la rédaction de cet article ‘^^) , ils m’ont proposé de choisir entre deux références et on rajouté un crochet ergonomique de la marque Prym en taille 3,5.

Fotor_156001707435083

J’ai donc choisi la Kashwool des textiles de la marque parce que la composition me faisait  rêver : 85 % merino et 15 % cashmere. J’ai choisi un beau bleu, quasiment mon bleu parfait. Et j’ai eu la surprise de recevoir un second lot, pour moi cette fois ! Je réfléchis encore à ce que je vais en faire, soit le pull  » tender » de Bmandarine, soit le gilet « white pine » de Amy Christoffers,  soit le gilet  » diane » de la maison Rililie , soit carrément un design de grand châle doudou… Mais je verrai ça à la rentrée : pour le moment, je suis sur les prototype de la collection d’automne ‘^^ L’échantillon est de 22 mailles pour 10 cm, ce qui en fait une DK. Le fil n’est pas très retordu, il est lisse, légèrement brillant et très doux!

Fotor_156001710218995

Et pour l’accompagner, je vous ai cousu un pochon, dans l’esprit des fringe bag.

Le pochon 

Fotor_156001705729195

Je ne donnerai pas les côtes car il s’agit d’une copie ( elles fleurissent sur la toile, il doit bien y avoir un Tuto quelque part ‘^^) . J’ai utilisé des tissus chéris de mon stock, peu vus, pour vous gâter une peu. A l’extérieur, j’ai utilisé de la bâchette moutarde de chez mondial tissu pour encadrer un peu de popeline à zoiseaux acheté il y a un bail chez Eurodif ( avant que ça ne devienne Bouchara ‘^^) et du voile de coton à gros pois acheté en de stash.

Un petit badge et un peu de ruban pour rajouter une petite déco devant.

Fotor_156001702343834

C’est un grand sac puisque j’y ai casé facilement les 10 pelotes de DK que j’ai reçues pour vous ( soit 1250 mètres ! )

Fotor_156001703835139

Comment jouer ? 

Ca se passe sur IG, vous pouvez cliquer à droite sur la mozaïque pour vous y aller directement, sur la photo où on voit les pelotes ! Il suffit de me laisser un commentaire sous le post Instragram dédié en invitant deux copines à jouer, et d’être abonnés à mon compte IG et à celui de la Lanière de Wazemmes ( je peux facilement vérifier ! ) La fin du concours est mercredi 12 juin à 20h et le tirage au sort aura lieu jeudi matin.

Voilà !

A tout bientôt, j’espère : je vais retrouver du temps, les cours se terminent pour les élèves mercredi et même si je suis de corvée bac ( surveillanceS, copieS ( trop de copies, beaucoup trop de copies ) et oraux de français, je vais avoir un peu de temps pour moi avant le 9 juillet ^^)

Bonne semaine !

 

Couture, Tricot

Bon anniversaire Mathilde !

A l’origine 

Si vous suivez un peu mon petit blog, vous savez que Mathildemariemade est l’une de mes amies. J’ai par exemple parlé de nos échanges ici.

Je voulais lui faire de petits cadeaux pour son anniversaire, car je sais qu’elle accorde autant de prix au fait main que moi. Voici donc ce que j’ai bricolé.

Fotor_155740309756498

Pour tenir au chaud ses projets

J’ai cousu un petit pochon, décoré avec une bande de patchwork en « log cabin » ma technique fétiche de baignasse ;op.

Fotor_155740308187964

Les fournitures 

J’ai utilisé des chutes de différents projets. Pour la partie en patchwork, j’ai sélectionné du petit pan, du mondial tissu, de Linnamorata dans les mêmes tons. Pour le tissu extérieur, j’ai réussi à faire rentrer mon patron dans les chutes d’une chardon que j’ai cousu il y a 5 ans à la louche ( le tissu était un peu trop raide mais comme je n’ai pas de hanches, il avait l’avantage de donner de la tenue à ma jupe ‘^^) . Et pour la doublure, j »ai utilisé de la crétonne achetée cet hivers chez mondial tissu. Le cordon vient du marche du vendredi.

Le patron 

J’ai utilisé la plus petite taille de mon pochon à projets ( patron que je n’ai toujours pas mis en ligne, faute de temps.. Il faut que je vous fasse une version propre et surtout imprimable de la 4 ème taille ‘^^)

La patte de la Linotte 

Et oui, je modifie même mes propres patrons, qu’est ce que vous voulez, on se refait pas ‘^^.. Pour que le pochon accueille un projet plus grand, j’ai repris la technique utilisée par les sac  » fringes » : c’est à dire une un rectangle, plié en deux et inséré dans les coutures du haut du pochon. Pour que le rendu soit un peu plus joli ( enfin joli, on se comprend, en tout cas, je trouve ça plus facile à faire), le rectangle ne court pas sur toute la largeur du sac. Il y a environ 5 cm de libre  chaque côté.

Fotor_155740305888731

Pour tenir ses petons au chaud

Au départ, je voulais que cette seconde paire ( la première est visible sur Ravelry, elle a été faite pour l’anniversaire de l’homme, je vous les montrerai quand j’aurai tricoté ma paire, on fera d’une pierre deux coups, je vous ai évité le jeu de mots foireux ;op ) soit pour moi et en faire une 3 ème pour Mathilde ensuite. Mais j’ai eu peur de ne pas avoir assez de fil et Mathilde fait une pointure de moins que moi… Et puis je n’aurais sans doute pas eu le temps, alors c’est beaucoup mieux comme ça. Et Mathilde aime cette couleur plus que celle que j’avais prévu, donc ça fait tout un tas de bonne raison, non ?

Le fil

Fotor_155611822627868

J’ai utilisé des restes de « Taiga » de Phildar ( je crois que le fil ne se fait plus), qui est un mélange de laine et de viscose et juste ce qu’il faut de nylon. Le fil a un effet tweed grâce aux boulettes de la viscose. Il est un peu mou mais au blocage il gonfle et il m’a l’air parfait pour ce modèle. J’ai utilisé la couleur « roux » que j’aime vraiment vraiment beaucoup.

Le patron 

Fotor_155740299225199

Il s’agit des  » Simple house Slippers » de Simone A.  , découvert grâce à Bmandarine. C’est un patron en anglais très accessible qui a un super rendu ! Par contre, quand j’ai essayé récupérer le patron, le lien était mort. J’ai retourné pinterest en espérant retrouver un équivalent et j’ai finit par trouver les vidéos suivantes ( en anglais) qui permettent de tricoter ce patron.

Vidéo 1

Vidéo 2 

Vidéo 3 

On commence par la partie en mousse qui se tricote en aller-retour. Puis,  on joint pour tricoter en rond un certain nombre de pouces à adapter en fonction de la longueur de son pied. Et on réduit sur 1 pouces ( environ 5 cm) avec des SSK ( surjet simple)  et des K2tog ( 2 ens). On ne termine PAS par un grafting (essayé sur la paire de l’homme mais c’est moins joli) mais tout simplement en repassant le fil dans les mailles qui restent.

Fotor_155740291823574

Après recherche, l’échantillon me paraît être d’environ 20 mailles. Il vaut mieux utiliser un fil un peu épais pour que vos chaussons se tiennent bien. (La paire de l’homme est un peu molle, mais du coup, elle tient plus de la chaussette et l’homme est fan)

La Patte de la Linotte/ mini fail qui n’en est pas vraiment un ;op

J’ai essayé de faire un assemblage au point de matelas ( mattress stitch en anglais) mais j’ai mal compris comment le faire, sans doute parce que je suis partie d’un tuto pour le jersey et qu’avec du mousse, c’est un peu différent ‘^^) . Au final, la couture est sensée être invisible : je vous laisse juger

Fotor_15574029578748

Mais j’aime bien le rendu, je trouve que ça habille l’arrière du chausson. Mais surtout, il n’y a pas d’épaisseur et c’est vachement plus confortable au dire de l’homme ;op Alors j’ai reporté mon erreur sur cette paire aussi et je ferai de même sur la mienne.

Fotor_155740297221421

Voilà ! On frise l’article post-it mais le principal est dit, non ? ^^

Sauf que…

VOICI CE QUE J’AI RECU 

Et oui, Mathilde et moi sommes nées le même mois  !

Voici ce qu’elle a frabriqué pour moi : une paire de jolies boucles d’oreilles

Fotor_156000140361331

Un lot de marqueurs ouverts pour le tricot et le crochet :

Fotor_156000132314434

Et, pour rester dans le thème, cet hivers, elle m’ait offert ce mètre qu’elle avait customisé…. En pomme ^^ !

Fotor_156000133506224

Et voilà, cette fois c’est fini ! ;op

Belle journée  et joli week-end prolongé à toutes ! ^^

 

 

Couture, Les échanges c'est la vie

Pour tenir au chaud SES aiguilles : échange avec the Woolly skein

A l’origine

Je discute avec Angélique ( Neigedelouange et The Woolly Skein sur IG ) depuis un bail et nous nous sommes rencontrées en vrai au cours des knit eat qui se tiennent à Lyon une fois par saison.

J’ai profité du fait que je montais voir le petit Auguste d’Elise Dimanche dernier pour voir Angélique le matin et nous avons échangé nos paquets !

Voici ce que j’ai reçu 

Angélique teint de la laine à la main, je vous mets le lien vers sa boutique qui n’est ouverte que lorsqu’elle fait des ventes éphémères.

Elle m’a offert ces 3  superbes écheveaux de finger crossed, sa base fingering , 100% merino superwash, une tuerie de douceur !

Fotor_155872044282351.jpg

Elle a aussi ajouté un pin’s et un tote bag, je vous édite le post très vite, promis !

Fotor_155877731873375

Il n’est pas trop chou ce petit mouton ????

Voici ce que j’ai fabriqué pour elle

A l’origine

Angélique m’a dit qu’elle n’avait pas le courage de se coudr

e  une trousse pour ranger ses aiguilles et moi j’avais envie de tester la combinaison que je vais vous montrer. Que demander de plus?

Fotor_15575889964717

Le patron 

Je suis partie de mon patron de trousse à encours que vous pouvez retrouvez ici.

Fotor_155758893256664

Les fournitures 

Fotor_155758894444977

J’ai utilisé un torchon Monoprix, retrouvé tout au fin fond du tréfond de mon stock ( et que je pensais avoir déjà utilisé ‘^^ no comment) pour l’extérieur, une housse de coussin du grand suédois pour l’intérieur. La fermeture éclair vient du marché et le biais qui sert aussi de lien est un biais froufrou (et je ne me souviens absolument pas de sa provenance ‘^^) Fotor_155758889758343

La patte de la Linotte 

J’ai gardé le principe de la trousse sur le côté pour qu’elle puisse y ranger ses bouchons d’aiguilles et ses câbles de rechange. Pour l’intérieur, j’ai mis deux lignes de rangements pour les aiguilles :

Fotor_155758897224974

Et les petits rabats en haut…

Fotor_155758891078179

Pour tenir les aiguilles avec les câbles vissés dessus

Fotor_155758898357279

Epic Fail ? 

J’ai pris mon temps pour la coudre et je connais mon patron par coeur alors tout à roulé. J’aime vraiment coudre ce genre de trousses ! J’espère que les rangements seront de la bonne largeur, je ne les ai pas tous fait de la même largeur pour ça.

J’attends le retour d’Angélique et si à l’usage, tout va bien, je vous ferai un petit tuto pour adapter mon patron ! normalement dans quelques jours !

Fotor_15575888846543

Et voilà ! Bon courage pour cette nouvelle semaine !

 

Crochet

Bienvenue petit Auguste ! ( Article post it)

A l’origine 

Je vous ai déjà présenté la baby box que j’ai réalisée pour le petit Auguste de mon amie Elise. Je lui ai livré au festival Knit eat au mois d’Avril, avant la naissance de son petit bouchon.

Je suis allée la voir aujourd’hui et je lui ai donné son petit cadeau surprise à cette occasion. Enfin aujourd’hui… Si tout va bien, en fait ce sera dans deux jours, grâce à la magie de la programmation de billet…Enfin… Si je m’en sors ‘^^

Fotor_155809469341340

Les fournitures 

Fotor_155809467959518

J’ai utilisé un cadre du suédois, du petit pan pour le tissu du fond, de la nord de drops pour le petit animal en crochet.

Les lettres en bois m’ont été offertes lors de ce troc et les étoiles viennent du rayon scrapbooking de Gibert Joseph.

La barre qui porte le nom est un kapla, piqué à mes gosses, mais chut c’est un secret ;op

Fotor_155809470904477

Le patron 

Fotor_155809474336622

J’ai utilisé le patron de renard de « Little Owlet », disponible en anglais sur Etsy. La fiche est payant et propose de suivre plusieurs pas à pas disponible en ligne. Je n’ai utilisé ce patron que pour la tête mais il est très bien fait. Le doudou est tout mignon et je pense que je craquerai sans doute pour d’autres patrons de sa boutiques !

La patte de la Linotte

J’ai fait des pattes plus grosses pour l’allure générale de mon cadre : 6 mailles dans un Magic ring, *2ms » dans chaque maille pour le rang 2. Puis quelques tours de ms. ( Les 3 premiers rangs en noirs puis le reste en roux)

J’ai rajouté des piercings à ses oreilles, parce que je trouve ça choux ;op ( et je l’ai ai cousue plus haut sur la tête).

Fotor_155809473215848

Epic fail ?

Mis à part quelques coulures de colle ‘^^ ? ( qui heureusement ne se voient presque pas)

Je n’ai pas réussi à replier le nez comme sur le modèle alors il est un peu pointu mais on n’aurait qu’à dire que c’est pas un renard ;op. Je lui trouve une bonne bouille tout de même ^^

Fotor_15580947204640

Et voilà !

Bonne  journée !

Couture, Crochet, Les échanges c'est la vie

Echange avec Atelier Camelir

A l’origine 

Encore une fois, une jolie rencontre sur les réseaux ! Cécile, la créatrice d’Atelier Camelir avait envoyé quelques uns de ses jolis boutons en céramique pour la sortie de mon patron de trousses pour accessoires de tricot, l’an dernier. Nous discutons de temps en temps et j’ai eu la chance de discuter avec elle en vrai plus longuement au cours du festival « Knit eat » d’Avril. Je lui avais proposé de faire un échange il  y a quelques temps et l’idée lui avait plu. Mais le temps passant à toute vitesse, et ayant toutes les deux des vies très chargée, l’idée était restée en suspend. Elle m’en a reparlé en Avril et nous nous sommes décidées à mettre cette jolie en pratique !

Voici ce que j’ai reçu 

Même les paquets sont beaux ! De toute façon, avec atelier Camelir, tout est toujours beau!

Fotor_155758900950360
Je vais très vite trouver quoi faire ce celle belle pochette ! Je reviendrais mettre une photo ici quand ce sera fait !

Cécile ne travaille pas que la céramique, elle fait aussi des merveilles avec le cuir ( je me suis offert à noël une de ses belles pochettes ! ). J’ai cousu il y a un bail un « pochon-main-libre » et je voulais lui trouver une belle bandoulière. J’ai donc demandé si elle pouvait m’en décorer une et voici ce qu’elle m’a fait :

Fotor_155758902422346

Elle est troooop belle ! Je suis vraiment contente. Tellement que je pense que je vais me coudre une besace juste pour elle finalement ! Mais l’avantage, c’est que je pourrais la faire tourner sur plusieurs sacs !

Cécile m’a fait choisir 3 pin’s. Habituellement, je ne suis pas fan du doré, celles qui me connaissent bien le savent, mais ici c’est tellement joli, tellement délicat, que je me suis jetée dessus ! Pourtant il y en avait beaucoup d’autres, dans les tons de brun, de bleu, mais je ne regrette pas !

Fotor_155758903754214

Voici ce que j’ai fabriqué

Fotor_155740372080817

J’étais en train de crocheter une nouvelle petite Lisette quand nous avons mis au point notre échange et Cécile a complètement craqué dessus. Je voulais vraiment lui faire plaisir alors je suis contente de la laisser s’en aller ( même si ce n’est pas facile ;op…) D’ailleurs à l’heure où j’écris ces lignes, le paquet est enfin en route ‘^^…

Les fournitures 

Fotor_155741849306589

J’ai utilisé la dernière couleur de happy feet que m’avait envoyée la marque Hobbii Yarn. Je vous en ai déjà parlé ici, je l’ai utilisé pour crocheter un p’tit frère à petite Lisette ^^. Pour le visage, j’ai utilisé l’écru ( coloris n° 2) , pour le corps un gris violine tout doux ( coloris n °40 ). Pour les cheveux, la même teinture à l’oignon que pour la poupée précédente. Pour le col, j’ai choisi un reste de Ulysse de Rerum Natura coloris « lagon » qui va vraiment bien avec cet ensemble. Le pompon vient toujours d’un sac, récupéré il y a des années. Comme quoi, tout gardé, ça peut avoir du bon ‘^^… 

Côté Tissu, on retrouve du petit pan pour la robe et un coton mondial tissu pour le jupon.

Fotor_155740374636814

Le patron

Fotor_155740383426588

Il s’agit encore du patron de Lulu Comptine. Il est disponible sur Etsy, en téléchargement payant. (D’ailleurs si vous ne crochetez pas, mon petit doigts me dit que vous pouvez y retrouver des poupées toutes faites de temps en temps ! ) J’espère que vous ne vous lassez pas, parce que je crois que je ne vais encore récidiver ( cet été sans doute, parce que des amies m’ont « commandé » des cadres, donc, je ne vais pas avoir le temps tout de suite). Je ne vais pas m’étendre sur le sujet, j’ai déjà tout dit plusieurs fois ‘^^.

La patte de la Linotte 

J’ai fait ma rebelle : j’ai fait UNE SEULE tresse, plus grosse et plus longue, pour changer un peu….

Fotor_155740384530997

J’ai aussi fait une jupe sur le même principe que celle que j’avais cousue pour ma version test du patron : je trouve que ça les finit vraiment bien ! Et je fais toujours des robes trop courtes ‘^^… 

Fotor_155740388377215

Le bonnet est aussi tricoté au lieu d’être crocheté, comme les deux fois précédentes.

Fotor_155740389572017

Epic Fail ? 

Joker ? ;op Bon par contre, j’ai retrouvé mon chat couchée dessus, elle a tiré un petit fil sur le visage :o(  Heureusement rien de grave, cette petite puce n’est presque pas abimée. Mais bon…. grrrrrrrr

Fotor_155740380506258

Allez, quelques photos de plus, pour lui dire au revoir. 

J’ai fait une petite photo de famille, pour garder une trace.

Fotor_155740391584447

Au départ, je voulais faire une jumelle au p’tit frère.

Fotor_155740386803053

On va dire que c’est une cousine éloignée? ;op

Fotor_155740379296893

Et c’est pour ça que je vais devoir en faire une 4ème, hein ;op

Et voilà ! ( ne vous habituez pas trop à des articles très rapprochés, parce que ça va sans doute être à nouveau le désert ensuite ‘^^) .

 

Couture

Test pour la Jolie Girafe : Le combi-short « L’Accessible »

Mais, mais, mais… J’écris cet article et on est même pas lundi ! Mais c’est fabuleux ! Bon en vrai, j’ai honte parce que si ma toile a été faite dans les temps, le patron est sorti ce lundi … Je me suis débrouillée comme une quiche sur ce coup là :o( 

A l’origine 

Nathalie m’a contacté, il y a quelques semaines pour me proposer de tester son dernier patron. J’avais fait de même avec la blouse « la désinvolte » que vous pouvez voir ici et ici. ( Et que j’ai aussi cousue en version robe). Les combinaisons, il faut l’avouer, ce n’est pas trop mon truc. Je n’en ai jamais acheté, principalement parce que je ne me projette pas du tout avec ‘^^. Mais je sais que les patrons de Nathalie sont toujours aux petits oignons et c’était l’occasion de sortir de sa zone de confort ! Je ne pensais pas porter de blouse à basque et je porte ma désinvolte très régulièrement et je l’ADORE. Alors, j’ai dit oui ! Et vu le confort de la pièce, je ne le regrette pas ! Je ne pense pas que j’irai travailler mais je passerai mes vacances dedans avec délice.

Les fournitures 

Fotor_155756877921253

Ma toile a été faite dans une popeline trop rigide, en version manches longues et pantalon, pour vérifier que tout tombe au poil. J’ai choisi un tissu de mon stock puisque Nathalie avait bien insisté sur le fait qu’il fallait VRAIMENT faire une vraie toile. Alors j’ai pris un coupon de 3 m de petites fleufleurs, très jolies mais qui n’est plus du tout dans mon style. Outre le fait que le tissu est un peu trop raide, le motif faisait vraiment pyjama ‘^^. Alors je vais justement en faire un pantalon de pyjama et je vous montrerai ça tout bientôt  (enfin j’espère ‘^^)

J’ai donc fait ma version définitive dans un crêpe lourd de chez mondial tissu. Je l’ai pris uni et bleu marine pour pouvoir m’amuser avec des baskets de couleurs ;op. En fait, je l’ai cousu en inversant l’endroit et l’envers. Je voulais un tissu le plus lourd possible mais il brillait beaucoup trop pour moi ‘^^.

Pour le lacet, j’ai pris un cordon en liberty trouvé chez la droguerie, pour la touche de couleurs. Sur la photo, il est à pois mais comme je n’en avais pas assez, j’ai pris son copain à étoiles, finalement ;op

Il vous faudra aussi une fermeture invisible de 30 cm au moins ( je n’avais qu’une 40 que j’ai recoupé à la fin), de seam tape pour stabiliser les encolures et éviter qu’elles ne se déforment, et un peu d’entoilage.

Le patron 

Fotor_155756879190665

Il s’agit donc de L’Accessible, un patron de combi qui peut se coudre en version short ou pantalon, à manches longues ou à manches courte. Je vous montre aujourd’hui ma version définitive pour laquelle j’ai choisi la version tout été ! Même si le temps ne s’y prête pas vraiment ‘^^. Tout tombe au millimètre, j’ai eu peu d’ajustements à faire et je suis ravie.

Petit Edit qui va bien : Attention les marges de coutures et d’ourlet ne sont pas comprises dans le patron ! 

Le patron comporte peu de pièces pour une pièce aussi ambitieuse : un devant, 2 demi-dos, deux manches ( si on choisit l’option manches longues) et 4 morceaux pour les jambes. Le patron propose de faire des poches italiennes, option que je n’ai pas prise parce que mon tissu glissait beaucoup et que j’ai été lâche ‘^^…. ( ce qui rajoute quelques petites pièce). Attention si vous choisissez l’option « tout long », il faut prévoir pas mal de tissu mais c’est logique puisqu’on coupe la hauteur de jambes en une seule fois. D’ailleurs le patron prévoit des jambes un peu longues pour qu’on puisse les rouler. Pour le col, Nathalie, nous a dessiné un joli col en V !

Fotor_155756876609554
Ouh il faut que je recoupe les petits fils, moi ‘^^

Bref ! Ce patron est, comme son nom l’indique, tout à fait accessible ! les seules difficultés tiennent à la pose de la fermeture invisible ( mais le pas à pas photo du patron est très très bien fait, et une fois que j’ai arrêté d’essayer d’utiliser le pied spécial pour suivre les indications de Nathalie et le pied à FE classique, tout est allé comme sur des roulettes) et à la pointe du col en V mais, en fait, même si je m’en faisais un monde, je n’ai pas eu de soucis et le résultat est hyper propre, grâce à la parementure. Nathalie nous livre aussi avec son patron un cahier d’ajustements très fourni et le patron propose de nombreux repères pour raccourcir ou rallonger les parties de la combi, notamment les jambes. Petite note à propose de la fermeture dans le  dos : n’ayez aucune crainte, pas besoin de se contorsionner pour la fermer ! Grâce à l’aisance du patron et au buste long pour être blousé, une fois le lacet défait, il suffit de tirer le tissu vers haut pour monter ou descendre la fermeture. Nathalie a pensé à tout ! 

Le col est terminé par une parementure comme je viens de le dire : un pas à pas photo encore une fois bien détaillé permet de passer cette étape sans soucis pour un résultat très propre ( comme toujours chez Nathalie)

Fotor_155756874048964

Pour froncer la blouse à la taille ( semi-basse ici pour le confort et le look), on fait 2 boutonnières et on pose un biais à la taille ( encore un pas à pas photo ! ) , que j’ai oublié de prendre en photo… J’essaierai d’éditer mon post assez vite ‘^^. 

La patte de la linotte 

J’ai suivi le patron à la lettre  mis à part un détail : j’ai fait les ourlets de manches AVANT de fermer les côtés du haut de la combi, parce que mon tissu fuyait un peu et que j’ai eu peur de galérer avec le petite diamètre une fois fermé. Sinon, j’ai été bien sage !

Fotor_155756865900195

Comme j’ai les fesses plates, j’ai descendu la fourche dos de 1 cm en suivant les indications du cahier d’ajustement et j’ai raccourci le bas de 2 cm ( soit la valeur d’ourlet que j’avais ajouté)

Epic fail ? 

Cette fois, j’ai choisi un tissu bien lourd et bien fluide alors la combi tombe super bien. Je me suis juste trompé d’épaisseur pour l’entoilage de la parementure qui est un peu raide (pour le confort) mais qui ne change rien du tout à l’allure du col qui tombe parfaitement.

Fotor_155756859681879
Même pas un petit plis… Je suis super fière de moi ^^

J’ai, comme d’habitude quelques petits défauts au niveau des coutures, mais rien de bien méchant. D’abord, j’ai foiré ma couture d’arrêt de fermeture éclair au dos de la combi. Il faut que je le reprenne ( mais je me connais ça va sans doute prendre des lustres ‘^^)

Fotor_155756870261371
Ca fronce légèrement.

Ma fermeture invisible n’est pas tout à fait invisible, mais c’est parce que je n’ai pas faufilé avant de piquer, du coup, ça a glissé un peu ‘^^.

Fotor_15575686840065

Par contre le haut de la FE est nickel et ça me met en joie. Oui, il m’en faut peu ;op

Les photos portées 

Je me suis jetée entre deux averses pour faire les photos. J’ai fini ma combi ce matin en reprenant l’ourlet. Ca fait du bien de renouer avec les habitudes des débuts du blog : coudre, faire les photos et publier en moins de 24 h…. Mon temps partiel me manqueeeeeeee…. 

Fotor_15575686198794
Oui, je n’ai pas fait la guerrière, j’ai mis des collants mais je trouve que ça lui va pas mal, non ?

Voici ce que donne la combi de dos …

Fotor_155756857080827
Et oui, plus de double pointe dans les chignons, maintenant que je tricote avec, je ne veux pas risquer de les perdre ‘^^

Et de côté :

Fotor_155756858483850

J’aime vraiment la manière dont la pointe du col V tombe :

Fotor_155756855756657

J’ai prévu de tenter un top, juste avec le haut de la combi. J’ai hâte de pouvoir m’y mettre !

Bref ( encore une fois ;op), je suis contente de cette petite cousette qui m’a donné envie de tenter le basic five ( le patron de pantalon de Nathalie) alors que j’ai toujours dit que je n’oserai jamais me lancer dans les ajustements nécessaires pour un pantalon. Peut être cet été ^^.