Tricot

Des Chaussettes Bretonnes

Fotor_150632954401536

A l’origine

J’ai vu passer cet été une photo sur l’Instagram de Battement de kershawi ( qui a par ailleurs  un podcast que je regarde assidûment), de chaussettes marinières sur lesquelles j’ai complètement flashé. J’ai donc mis l’idée dans un coin de ma tête en me disant que ce serait la prochaine paire que je tricoterai. J’ai monté à la place en catastrophe une autre paire pour mon amie Chloé mais sitôt la dernière maille rabattue, je me suis ruée sur mon stash.

Fotor_150632957310324
Oh un fil pas coupé ‘^^

J’ai par contre changé une chose : même si j’avais en stock du rouge qui me restait le paire du zhomme, j’ai préféré utiliser du moutarde. Je fais une fixette sur cette couleur depuis des lustres. Je suis une fille originale encore et toujours… D’ailleurs, le prochain gros projet tricot que je vous montrerai par ici sera encore de cette couleur. ( Il est d’ailleurs terminé au moment où j’écris cette article, mais il attend patiemment son blocage… Espérons que ce sera fait avant la saint Glingin, avant le début du vrai froid. Sainte flemme, sainte flemme, sainte flemme…

Le patron

2017-09-25 10.54.35 - Copie

J’ai suivi la même recette que celle que je vous avais détaillée dans mon premier article sur les chaussettes, je ne vais donc pas m’étaler… En fait, j’ai décidé de faire court pour une fois… enfin, au d’essayer… On va voir si je m’y tiens ‘^^

Pour faire mes rayures, j’ai fait tout simplement 4 rangs de chaque couleur.

 

Je vous mets une photo de ce que donne ma pointe de cho7 vues du dessus, cette fois, j’y ai pensé ‘^^

Fotor_150632932049978
Quand on marche pied en cho7 sur sa terrasse, forcement, on ramasse des poils de tête et des cheveux de chat ():-)

Les fils

fils cho7 DE MARIN

Il s’agit de la fabel de Drops, poétiquement nommées 107 ( ou bleu), 111 ( ou moutarde) et 100 ( ou écru) . C’est un fil que j’ai déjà utilisé pour le Zhomme ( qui attend une autre paire de cho7) : j’avais un peu peur qu’il ne tue sa première paire à vitesse grand V, alors je n’avais pas osé taper dans un fil très cher…

Double bonne surprise : il les a beaucoup mises et elles sont encore en parfait état ( oh miracle) ET le fil vieillit très bien. On jette les malheurseuses dans la machine avec le reste du linge et elles le supportent très bien, preuve qu’elles ne sont pas rancunières ;op elles sèchent même en vrac sur le fil d’étendage et elles gardent leur forme…

Le fil a première vue est plutôt rêche et fin mais il gonfle bien au lavage et il s’adoucit pas mal. Tellement que je me tâte à l’utiliser pour un me faire un gilet… A voir.

Bon par contre, vu que j’ai tricoté uniquement avec des restes, je suis bien évidemment tombée en panne de bleu avant la fin. J’ai recommandé deux pelotes ( je projette une autre paire de cho7 de marin dans un avenir proche) , qui ne sont pas du même bain ( murphique…) mais ça ne se voit pas du tout… La magie des fils industriels…

La patte de la linotte

Cette fois, j’ai tricoté plus de cm pour le haut de la chaussette ( la tige, quoi), pour être sûre qu’elles dépassent un peu de mes bottines.

Fotor_150632951087024
Je suis définitivement fan de cette technique de rangs raccourcis ! On dirait presqu’il y a un motif…

 

Et j’ai fait 8 rayures de chaque couleur avant de passer aux côtes.

Epic Fail ?

Non, mais comme la dernière fois, je n’ai pris aucun risque …

Par contre, je sais, vous allez encore dire que je chipote mais :

Elles sont un peu étirées sur le dessus du pied. Le fil est un peu plus fin que le Goomy 50 de Bergère de France,ça doit venir de là : je vais essayer de faire une paire d’augmentation planquée au mileu du dessus du pied après la partie constratante,la prochaine fois . Enfin si j’y pense ‘^^

Fotor_150632944905952
A la louche je dirai qu’il manque 3 ou 4 mailles sur le dessus de pied mais le dessous est nickel. Par contre, il faut que je réfléchisse à l’impact sur les rangs raccourcis si je déséquilibre le nombre de maille entre les deux moitié de la cho 7…

Je n’ai pas utilisé de technique particulière pour le passage d’une couleur à une autre.Je croise simplement les fils, un rang sur deux. Du coup, ça se voit un peu… Ce n’est pas dramatique mais ce n’est pas parfait….

Fotor_150632939279330
Quand on pose avec des cho7 , on se met forcément à faire des trucs chelous… mais rigolos… ;-p

 

C’est l’indéniable avantage des fils autorayants, c’est sûr ‘^^. J’ai appris une technique assez simple et qui fonctionne plutôt bien avec un test secret. Je pense que je ferai la même chose la prochaine fois.

Ca fait plusieurs fois que je me dis que ma partie talon est un courte. Je pense que pour la paire suivante, je raccourcirai de quelques rangs la partie « pied » et que je ferai 2 ou 4 rangs raccourcis en plus… Mais au moins, cette fois, j’avais le même nombre de rangs pour les deux parties du talon ET pour les deux cho7, ce qui est loin d’être une règle générale ‘^^ . Comme quoi tout arrive, faut jamais désespérer !

Fotor_150632942289989

Les photos portées

Décidément, même si c’est un peu acrobatique, je crois que j’aime de plus en plus prendre les chaussettes en photos… Même si après, il y en a trop à trier ‘^^.

Fotor_150632926088915

Je crois que mes voisins et les passants se sont habitués à me voir gesticuler et me marrer toute seule en prenant mes pieds en photo…

Fotor_150632923661343
Là on voit peut être un peu mieux ce que je vous disais à propos des mailles tirées sur le dessus du pied… Mais si ça se trouve, en faisant plus rang raccourcis, ça s’arrange… Bref, le mystère reste entier…

Comme je n’arrivais  pas à choisir, je vous en mets plusieurs…

Fotor_150632936292446
Mon rabattage est assez régulier… Ce serait sans doute plus joli avec un  » tubular cast off  » mais j’avoue que j’ai toujours autant la flemme d’apprendre cette nouvelle technique ‘^^

Avec  ou sans les bottines avec lesquelles je veux les porter.

Fotor_15063291430641 - Copie
Vue que mes kickers d’amour m’ont lâché, j’ai ressorti mes docs chéries….
Fotor_150632918093847
Et finalement, ce n’est pas plus mal !