Tricot

Article post it : Prendre soin de mes petons

A l’origine

Les chaussons que je m’étais tricotées, il y a deux automnes, sont finalement décédés au début de la saison. Il fallait prendre des mesures et j’ai donc plongé dans mon stash pour récupérer de quoi refaire ces petits chaussons parfaits !

Les fournitures

Lorsque nous sommes partis en amoureux en Normandie, j’avais embarqué les deux pelotes de laine moutarde que j’avais achetées en Destash à ma copine Barbara. Il me semble qu’elle les avait ramenées d’un de ses voyages, elles n’ont pas d’étiquette, je peux juste vous dire que c’est du 100 % laine, rustique comme j’aime. J’ai utilisé 32 gr sur mes 100 gr : je pourrais donc à l’occasion me faire une paire de mitaines avec ou bien l’utiliser sur un bout de jacquard ^^.

Pour aller avec, il me fallait un autre fil pour densifier le tricot et lui ajouter un peu solidité. J’ai donc profité de notre séjour pour trouver le fil parfait en traquant les petites merceries et revendeurs de laine. J’ai trouvé mon bonheur à Dieppe, chez « laine et tissu » : de la lace de chez Lang, coloris « 50 » ( un mélange mohair et soie) : Sur les 25 gr de la pelote, j’ai utilisé uniquement 9 gr donc je pourrais aussi réutiliser ma pelote pour un autre projet ^^

Le tout tricoté en 4 mm, sur mes doubles pointes chéries ^^

Le patron

Comme tous mes chaussons précédents, j’ai utilisé le patron des « Simple House Slippers » de  Simone Alexandra Ærsøe. Le patron était disponible en une seule taille gratuitement en anglais. Il est à présent disponible sous la forme d’un pdf payant et propose 3 tailles. C’est un petit projet rapide et gratifiant, tout fait adapté à un.e débutant.e.

On commence par le dos du chausson par des rangs de mousses en aller-retour.

Puis on ferme le tricot pour tricoter la partie pied en jersey endroit et on termine par une série de diminution qui forme un jolie pointe toute ronde.

C’est le parfait projet ultra rapide pour se remotiver à tricoter ou pour faire un cadeau de dernière minute. Vous avez dû remarquer que ce n’est pas mon fond habituel : j’ai décidé de prendre davantage de photo … ailleurs que chez moi ‘^^ . Juste quelques minutes de marche, pour trouver le bon spot et hop ! Ici un devant de maison avec des morceaux de carreaux dépareillés ^^

La patte de la linotte

Je n’ai changé qu’un détail sur cette version : au moment de faire l’augmentation intercalaire, j’ai fait un KFB à la place ( ou augmentation barrée) parce que j’ai trouvé ça plus pratique à la jonction de mes aiguilles doubles. Du coup, ça fait une petite bouboule comme si j’avais fait un point en mousse : j’aime bien, je trouve que ça finit bien le tour. Mais c’est pas l’invention du siècle ;op

Epic fail ?

Par hasard, en traitant les photos, je me suis rendu compte que je n’avais pas pris les deux fils ensemble au moins à un endroit… sauras-tu retrouver où sur la photo suivante ?

Un autre mini fail qu’il faut que je rattrape dès que j’aurais 5 minutes, j’ai mal fait ma couture de fermeture de l’arrière du chausson : j’ai commencé à coudre trop bas ‘^^

Oui, on a changé de décors pour les photos portées, je ne me voyais prendre mes chaussons en photo dans la rue ‘^^

Par contre pour la séance de photo à l’intérieur… je me suis prise en quasi aveugle avec mon portable comme télécommande mais l’appli ne permet pas de voir ce qu’on prend en photo… donc…. J’ai eu énormément de déchets. Pour rire, je vous mets le plus photogénique… Imaginez la scène : l’appareil photo est sur la table, plus ou moins en équilibre sur bout de pochette à aiguille double pointe pour avoir la plongée nécessaire, face au canapé. Je suis couchée dos à l’appareil pour que vous puissiez avoir mes pieds sur l’image. Je précise, que le laps de temps où la lumière est suffisante pour faire une photo là avec mon matériel est de… moins de 10 minutes… et donc….

Coucou les cheveux blancs jolis et la jolie barrette offerte par mon amie Mathilde, il y a quelques années ^^

… faut baisser ta tête, Linotte parce que sinon… c’est ton chignon qu’on voit… pas tes pieds…. boulet !

Les photos portées

Au terme de cette séance de l’extrême, j’ai donc… 3 photos exploitables en tout… Byzance, quoi… Mais vous en avez plus dans l’article que j’avais consacré à ce patron, la dernière fois ‘^^. Pour commencer donc les dessous mes petits chaussons…

Et la seule photo à peu près cadrée, où on voit à peut près quelque chose. Admirons ensemble la poste si désinvoltement naturelle de la tricoteuse pour pied…. N’en déplaise au correcteur automatique, le mot existe.

Je suis donc à la fois assortie au mur jaune de mon salon ET à mon canapé ! Vu le temps que j’y passe en ce moment, c’est pas trop la classe ultime ? ;op

Et voilà pour cette semaine ! Je vous souhaite un joli week end tout doux !

Tricot

Mes petons au chaud pour l’hivers

A l’origine 

IMG_20191207_124040_640

J’ai offert à mes amies Mathilde et Marianne et à mon homme une paire de chaussons tricotés. Je vous ai parlé de ceux de Mathilde ici (qui en est ravie, si j’ai bien compris) et je n’ai pas pris de photos de ceux que j’avais tricotés pour les autres avant de les offrir. Je m’en suis fait aussi une paire, il y a un moment, paire que j’ai portée et reportée… et perdue. Probablement chez belle-maman ‘^^. J’ai eu envie de m’en refaire une paire et de vous faire un retour sur ce patron que j’adore et que j’ai déjà pas mal porté.

J’ai profité d’un reste de laine d’une version de présentation de Selena pour m’en refaire une paire, assortie à mes collants d’amour. Je vous rassure, je n’ai pas prévu de tricoter des chaussons pour chacune de mes paires, hein ;op . Paire qui sera du coup assorti à ma robe de réveillon, enfin si j’ai le temps de la coudre, hein ‘^^

Les fournitures 

J’ai donc utilisé un reste de Super Tweed de Fonty, coloris 15 (prune). Reste qui bien évidemment n’a pas été suffisant… Du coup j’ai dû racheter une pelote et… Et oui, je me retrouve avec un reste plus gros qu’au départ, la routine. Ce fils filé et teint en France est composé de 95 %laine et de 5% de mohair. Il est doux, les petites boulettes colorées vont tou à fait avec la couleur de fond, et sont juste assez présentes.

Pour donner un peu d’épaisseur à mes chaussons, je l’ai doublé avec un fil de kid Silk de drops, coloris 4 (Mauve), composé de 75% de mohair et de 25% de soie. J’essaie de ne plus trop acheter de drops, parce que je suis certaine que cette laine n’est pas du tout éthique, contrairement à la Fonty, par ex. Mais je vous avoue que pour marcher dessus, sur mes sols pas toujours nickel, je ne me sentais de mettre très cher dans cette pelote ‘^^. C’est un de mes 2 achats du CSF ( le second était une série de doubles pointes hiyahiya que je vais devoir revendre, parce qu’elles sont beaucoup trop pointues pour moi). Achats raisonnés et et presque raisonnables, parce que je veux tricoter et coudre en priorité mon stash. J’ai repéré chez Yarn By Simone  un mohair teint à la main dans les mêmes nuances et depuis, je rêve d’un gilet doudou dans ces deux laines ( a fonty et la bySimone, hein) mais je n’ai pas trop le budget pour et une certaine montagne quantité de laine qui attend d’être transformée alors, on verra plus tard.

Je sais que vous allez me dire que faire des chaussons avec du mohair n’est pas forcément une bonne idée, à cause des frottements et… Justement, je compte sur le fait que la laine va feutrer sous mes pieds, pour épaissir ma semelle. J’ai failli même tricoter une paire beaucoup trop grande, pour la coller à la machine et la faire volontairement feutrer… Mais je me suis dégonflée au dernier moment, pas assez sûre de mon coup pour la taille ‘^^.

J’ai tricoté les deux fils ensemble avec un jeu de 5 aiguilles, taille 4mm et pour ce projet, j’ai exactement la densité que je voulais. La drops picote (alors que la BySimone pas du tout du tout du tout)mais comme je ne compte pas porter ces chaussons pieds nus, ça m’est égal.

J’ai utilisé 15 gr de kid Silk et 52 gr de Fonty soit un peu plus d’une pelote. Ce qui fait que le 36 soit rentrer dans une pelote en serrant les fesses ‘^^.

Le patron 

Il s’agit comme la première fois des  » Simple house Slippers » de Simone A,patron qui n’est plus du tout accessible sur Ravelry

iIs ont été remis en ligne depuis que je les ai tricotés pour Mathilde : mea culpa, j’ai pas revérifié ! Ils sont dispo ici : en anglais et toujours gratuits.

Edit : je supprime le lien vers les video parce que la youtubeuse n’a pas demandé l’autorisation à la créatrice et que c’est le genre de chose qui m’énerve graaaave !

Vraiment, c’est un patron hyper simple, tout à fait accessible. J’ai monté le même nombre de maille que ce qui est prévu à l’origine. On tricote ensuite une partie de point mousse.

IMG_20191207_124007_171

J’ai tricoté 4,5 pouces  de jersey pour mon 38, ce qui est juste parfait pour les porter avec une paire de collant opaque avec des socquettes en dessous (ma méthode pour ne pas trouer aux pieds mes collants plus qu’adorés).

On assemble le dos des chaussons à la fin du patron, par le rang de montage.

La patte de la linotte 

A cause de mon montage, je considère toujours mon premier rang comme un rang envers, parce que je trouve que la lisière est plus jolie ainsi. Ici ça n’a pas une grande importance mais bon, c’est mon habitude ‘^^. Pour avoir un assemblage tout plat et quasi invisible sur l’endroit, j’ai tricoté les 15 barres de mousse, puis j’ai tricoté un rang de plus pour joindre en rond sur un rang envers et non un rang endroit. Cette fois, j’ai fait mon assemblage avec le même point (qui au départ était une erreur, cf l’article de l’intro, encore ;op)  mais en ayant tricoté un rang de plus, il est invisible sur l’endroit. Je ne sais pas trop comment vous expliquer … il faudrait que je fasse une vidéo mais je n’ai pas trop le temps en ce moment ‘^^.

IMG_20191207_132351_374

Epic fail ? 

La taille est nickel, le patron validé, le mélange top. Seul petit bémol, j’ai voulu faire ma pro du tricot à 5 aiguilles et … J’ai suée comme une galérienne sur les 2 derniers tours de diminutions. Au delà des mots. Je n’ai aucune démarcation nulle part sur mes chaussons au changement d’aiguilles (je serre beaucoup les 2 premières mailles de chaque aiguille et c’est parfait avec ma tension) sauf sur le bout de mes diminutions : j’ai une légère échelle sur le bout de mon chausson, plus sur un que sur l’autre, d’ailleurs, la prochaine fois, je ne ferai pas hautaine, je passerai en magic loop ‘^^.

IMG_20191207_123811_525

A part ça, je suis ravie de mon mélange. J’ai tricoté une autre paire pour offrir à noël dans la fonty sans mohair, avant celle-ci. J’aurais peut être dû attendre d’avoir de la kid Silk… Je ne sais pas trop … J’espère qu’ils plairont tout de même. Le côté positif est que cette paire étant tricotée avec uniquement un fil , et ce fil était superwash, ils seront plus faciles à entretenir que les miens…

Les photos portées 

Pardon d’avance, elles sont un peu « jaune », j’ai encore un peu de boulot pour la prise en main de mon bazar… ‘^^ Alors, une vue d’ensemble pour commencer…

IMG_20191207_123735_381
La maille légèrement étirée sur le dessus du pied se trouve a priori sur pas mal de monde. J’ai pensé à montrer deux mailles… Après, ‘^^ . Je le ferai la prochaine fois, mais il faut penser à les retirer au bout de quelques rangs pour avoir le bon compte de mailles pour les diminutions.

Encore une ?

IMG_20191207_123655_274
Là, on voit bien les mailles étirées à cause du changement d’aiguilles.

Quoi encore une ? Non, je ne suis pas ultra fan de ces chaussons, ce n’est pas vrai ;op

IMG_20191207_123154_807

De profil, ça donne ça :

IMG_20191207_123307_667

Et vu d’en dessous, ça :

IMG_20191207_123338_519
Oui, j’ai déjà ramassé un machin sous ma semelle ‘^

Bon, allez, je vous en mets une petite dernière et je boucle !

IMG_20191207_123548_054

Sur ce… Bon week end ! ^^