Couture

Ma petite jupe noire

A l’origine 

Je suis depuis quelques années, grâce à Simone qui me l’a fait découvrir,  le compte de L’usine à Bulles, créatrice de vêtements. Au départ, elle cousait et vendait des vêtements, dont j’adore le style. Et il y a quelques temps, elle s’est mise à vendre ses propres patrons et je crois que j’aime tout ce qu’elle propose ! une grande partie de ses patrons sont prévus pour des tissus extensibles et je suis particulièrement frileuse en la matière ‘^^. J’ai faille coudre une de ses robes comme je vous l’ai expliqué dans cet article  : mais le jersey que j’avais acheté n’avait pas le bon pourcentage d’élasticité alors je n’ai pas osé.

Parmi les patrons que j’ai repéré, il y a pour moi LA petite jupe PARFAITE. Courte, mais pas trop, avec des poches, une fermeture dans le dos ET la petite touche d’originalité qui va bien ! J’avais acheté un coupon de gabardine de coton légèrement extensible pour me faire une brume mais j’ai eu peur que le tissu ne soit pas assez élastique, alors il prenait la poussière attendait sagement son heure. Un soir, j’ai eu une fulgurante, et PAF ! j’ai associé les deux patrons ! J’étais en train de terminer mon pull rouge, et je me suis dit que ce serait l’association idéale !

Les fournitures 

IMG_20200111_115125_369

Il vous faut donc un tissu « épais et extensible. J’ai attrapé mon coupon de gabardine et j’ai hésité un petit moment : il n’est pas épais mon tissu. Mais contrairement à un jersey, il se tient bien alors j’ai tenté le coup et ça le fait grave ! Le mien vient de Mondial Tissu, acheté l’an dernier. Il n’a qu’un défaut : il attrape facilement la poussière ‘^^mais il se coupe et se coud très très facilement !

J’ai choisi de faire uniquement le fond de poches avec un tissu différent, ici du petit pan que j’adore. Honnêtement, on ne le voit absolument pas ‘^^mais c’est pas grave, on va dire que c’est la beauté intérieure de ma jupe ;op

Il faut aussi un peu de biais (ici du marché, il ne me reste que le mini bout que vous voyez ici, j’avais utilisé le reste pour ganser les marges de coutures de ma nénuphar chérie d’amour), et une fermeture éclair de 15 cm. J’ai rajouté un peu de passepoil offert lors d’un swap il y a un moment mais je ne me rappelle plus par qui. C’était avant le blog ‘^^

Le patron 

IMG_20200111_115334_299

Il s’agit de la jupe Ori, de l’Usine à Bulles, disponible  en téléchargement payant en PDF, ici. Le patron comporte 10 pièces : 2 demi-dos, un devant, une ceinture en 3 morceaux, des poches et des fonds de poches. Le pas à pas est très bien fait, je n’ai eu aucune difficulté particulière pour la coudre, mise à part mon étourderie coutumière ‘^^. J’ai coupé un 40. Le patron propose de couper en fonction de son tour de hanches.

On a donc deux poches grandes poches et une ceinture dont le milieu est légèrement arrondi :

IMG_20200111_115228_501

La fermeture ( non invisible)  se trouve dans le dos

IMG_20200111_115403_127

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, le haut de la jupe se termine avec un biais rapporté. Et ce qui donne son originalité à cette petite jupe, c’est les plis sur les côtés qui font légèrement remonter les côtés  :

IMG_20200111_115209_279

Je penser que je tenterai cette jupe sans les plus pour voir, je pense que la forme sera sympa aussi ! Par exemple avec du jeans à étoiles, j’ai un coupon qui traine, je pense en avoir assez et… Il me semble aussi que c’est un jean stretch ^^

La patte de Linotte 

Comme beaucoup, j’ai rajouté un peu de passepoil pour souligner les poches et j’en aurai bien mis en bas de la ceinture aussi mais je n’en avais pas assez pour le tour complet… Et je viens de réaliser que j’aurai pu par contre en mettre juste devant, ce qui n’aurait pas été mal, vu que la fermeture est au dos….

J’ai aussi dû reprendre les coutures des côtés du haut jusqu’aux plis, mais ce n’est pas à cause du patron : j’ai failli décalquer cette partie là entre le 38 et le 40 parce que comme vous le savez, je n’ai pas de hanche. J’ai choisi ma taille en fonction du tour de taille, même si la jupe est relativement taille basse, parce que … bon …4 enfants, on va dire que ça laisse des traces et que j’ai pas mal de bide ( ce que cette petite jupe a le bon ton de camoufler !). Je n’ai pas encore repris le patron mais j’ai viré quasi 0,5 cm de partout. Il faut que je vois si ça correspond à la différence entre le 38 et le 40.

`J’ai aussi fait des surpiqûres contrastantes mais uniquement à ces endroits là : je me suis dit qu’il valait mieux laisser le haut et le bas noir.

IMG_20200111_115251_753

J’ai mis du petit pan dans les poches, comme je vous l’ai dit plus haut. J’ai vu plusieurs versions avec un tissu contrastant aussi au-dessus des poches, mais je voulais que ma jupe soit sobre pour pouvoir me lâcher sur les motifs et les couleurs ailleurs ;op

IMG_20200111_115433_388

J’ai tout surfilé à la machine avec une couleur contrastante, comme toujours !

IMG_20200111_115142_875

Et non… je n’ai pas fait le bord à la machine, je n’ai pas mis de biais rapporté en bas non plus ( mes 2 manies, pour celles qui ne suivent pas depuis longtemps ;op) , j’ai juste fait un ourlet simple à la machine ! ^^

Epic Fail 

Les deux côtés de ma gabardine sont presque identiques, et le tissu est noir. Vous me voyez venir … ? J’ai trouvé le moyen d’assembler l’une des ceintures dos… sur le mauvais côté. Evidemment, c’est quand j’ai voulu assembler que je m’en suis rendue compte, c’est à dire après avoir fait les surpiqûres, parce que sinon c’est pas marrant, pas vrai ‘^^. Mais sinon, j’ai pris mon temps, vraiment mon temps, seule dans l’atelier tout une après-midi, au son d’un disque de Ella Fitzgerald que je n’arrêtais pas de remettre… Bref, le pied intégral ! Cette petite jupe aura, je pense, définitivement, une valeur particulière à mes yeux ^^

Les photos portées ? 

Cette petite jupe tient absolument toutes ses promesses. Je l’adore et j’avais hâte de la partager avec vous. Je l’ai cousu pendant les vacances entre deux tas de copies, les fêtes et la gastro qui s’est invitée une semaine à la maison ( on a tous eu notre jour, c’était d’enfer… 😦    ) Bref ! Je trouve enfin une heure pour traiter les photos et écrire l’article ! Au passage, c’est le Zhomme qui a fait les photos de cette section ( j’ai trouvé le retardateur mais l’appareil fait le point sur mur et donc je suis floue …. )

IMG_20200111_115706_368

Voici ce qu’elle donne de côté pour que vous puissiez voir ce que donne les plis. J’aime beaucoup la petite découpe !

IMG_20200111_115907_734

Et de dos. Je porte avec mon tender d’amour, présenté ici. Que d’ailleurs je supporte sans t-shirt avec manches finalement !

IMG_20200111_115830_881
Coucou la prise ! ça faisait longtemps ;op

Ma jupe colle à mes collants et remonte, comme la majorité des jupes de ce type, alors j’ai investi dans un jupon de mamie anti-statique, avec un bas en dentelle ( très pratique on peut le recouper à la hauteur qu’on veut… J’ai évidemment conservé la dentelle restante, parce que le motif est joli et qu’elle a l’air de bonne qualité) Et, miracle, elle ne colle plus du tout ! Vous pouvez l’entre-apercevoir  mais j’ai essayé de vous faire une photo

IMG_20200111_115515_946

Une dernière pour la route, et on remballe !

IMG_20200111_115942_175

J’ai plusieurs swap qui sont en route, donc il devrait y avoir quelques petits articles à la suite, ces prochains jours… Enfin, si j’ai le temps de les écrire ‘^^

A bientôt !

Non classé, Tricot

Mon tender joli… ou le pull de l’indécision ;op

Pour une fois, l’article est assez pauvre en photos, parce que le rendu des couleurs étaient vraiment pas terribles…. ‘^^

A l’origine 

J’ai flashé sur ce pull dès que je l’ai vu en cours de tricot dans les vlogs de sa créatrice, Mélody Hoffmann. Je l’ai mis de côté dès sa sortie mais je n’avais pas le bon fil en stock et je dois absolument vider mes quantités pulls ‘^^. J’ai donc laissé passer le Kal de l’an dernier.

J’avais commandé de la fine shetland lors de la fermeture de la boutique de « L’échappée Laine » en février dernier. J’avais choisi un coloris naturel mais il y a eu un soucis au niveau de ses stocks et elle m’avait proposé de choisir parmi les quantités restantes. C’est comme ça que je me suis trouvée en possession de presque une quantité pull de coloris  » brique ». Il me manquait deux pelotes, alors j’ai pensé dans un premier temps me faire un « Dessine-moi un mouton » de Rililie, avec de la Jamieson and Smith noire ou gris anthracite. Et j’ai vu passer en destash deux pelotes ! Je me suis ruée dessus et j’ai monté en Avril, le jour de mon anniversaire,  un pull Magellan de Hel et Zel, une de mes bases de pull fingering fétiche. J’ai essayé d’y intégrer un motif différent, mais au mois de juin, alors que j’en étais quasi aux manches, j’ai tout défait : j’ai eu peur de ne pas aimer le rendu.

Et la giga pelote ( j’avais fait des joints russes à chaque changement de pelotes) est restée dans un coin, attendant l’inspiration. Et puis, j’ai eu envie de monter le pull Matsuo de Chez Fernand puisqu’il se tricote notamment avec un fil du même type. J’ai donc commandé, oui je sais c’est mal, de la Titicaca Alpaga de Holstgarn pour tricote avec. Les deux coloris sont à mon avis pour aller ensemble ! J’ai fait mon échantillon, j’adorais la rendu, mais… il ne correspondait pas à Matsuo.

Et donc.. Illumination ! C’était juste pile poil l’échantillon du tender !

IMG_20191210_161020_075

Les fournitures 

Nous avons donc de la fine shetland de l’échappée laine, fil qui malheureusement, ne se fait plus du tout, coloris « brique ». Ce fil est rustique, il est sec, il n’est pas doux au tricotage, mais ne pique pas.  Au blocage, il gonfle beaucoup, il s’adoucit pas mal. Bon soyons honnête, hein, on est loin du Merino. Il reste plus sec que la Ulysse dans cette couleur (parfois les rouges et les noirs sont plus secs, allez savoir pourquoi !), mais je suis en train d’apprendre à les supporter et ils sont tellement chauds, moelleux et le rendu est tellement beau, que j’ai vraiment de plus en plus envie d’explorer ce type de fibres ! Je ne peux pas vous dire combien de laine j’ai utilisé précisément parce que je n’ai pas pesé ce que j’avais déjà tricoté et que je ne sais plus combien de pelotes j’avais acheté avant le destash dont je vous ai parlé… Il me reste un peu moins de deux pelotes. Il va falloir que je trouve une joli projet pour elles…. Peut-être des mitaines… Il faut que je réfléchisse ! Elles sont trop précieuses à mes yeux pour dormir dans mon stash !

Pour aller avec, donc, j’ai acheté de la tititcaca de Holstgarn, coloris « Venetian », un beau pourpre. On est sur fil lace, 100 % alpaga. Qu’apparement, je supporte dans les pulls ! La voilà mon alternative au mohair ! Le fil est poilu mais pas trop, il donne du drapé à mon pull. J’ai prévu de l’associer à de la Mondim très prochainement ! J’ai hâte de voir le résultat! Vous pouvez le voir associer à de la « Flora » de drops dans un design en cours  chez YarnFlake, dans des tons de beige. Le mélange des coloris est superbe ! J’ai utilisé 2 pelotes entière et 3/4 de la 3eme.

J’ai tricoté mes côtes avec du 3,5 et le reste du pull en 4. Pour le moment, il me picote un peu mais j’avais prévu de le porter avec un t-shirt à manches longues un peu plus long pour jouer avec la superposition donc ça ne me dérange pas. D’ailleurs après une matinée de portage, alors que j’écris, je ne le sens plus du tout au niveau de l’encolure qui n’est pas couverte par le T-shirt, donc j’ai bon espoir de pouvoir le porter avec juste un débardeur quand il fera un peu moins froid ^^

Le patron

Il s’agit du pull « Tender » de Bmandarine, disponible en téléchargement payant et en anglais sur Ravelry. Il se tricote normalement avec un fil DK qui a un bon drapé pour lui donner un joli côté fluide. C’est un bottom-up  sans couture: il se commence par une bande côtes 1/1, puis on tricote son joli motif, fait de mailles endroits et envers sur plusieurs dizaines de cm.

IMG_20191228_125951_244

Comme vous le verrez plus bas sur les photos portées, le motif s’arrête juste en dessous de la poitrine et le reste est en jersey. On tricote après le bas des emmanchures en aller-retour, quelques rangs raccourcis, à l’allemande, à la fin de chaque côté permettent de mettre en forme les épaules. On finit par le devant et après avoir rabattu quelques mailles, on tricote avec deux pelotes pour faire les rangs raccourcis : un pelote de chaque côté de l’encolure. C’est une bonne idée, ça permet de tout faire de manière symétrique mais heureusement pour moi qui n’aime pas tricoter avec deux pelotes ( hors jacquard puisque les pelotes sont sagement de chaque côté de mon ouvrage et ne passent pas leur vie à me rendre dingo à s’emmêler) cette partie- là ne dure pas longtemps. J’étais contente en arrivant au bout de n’avoir plus que rabattre mes épaules à 3 aiguilles, mais j’ai souffert tout au long de la partie ‘^^.

IMG_20191228_130448_329
ouuuuuuh que c’est saturé !! ce n’est ABSOLUMENT PAS la bonne couleur !

Ensuite, on relève les mailles pour des manches et tout au bout on termine par une autre bande de côtes. Enfin, on relève les mailles de l’encolure et on termine encore par des côtes 1/1.

IMG_20191228_130322_195

La patte de la linotte 

J’ai eu un soucis au niveau des manches : mon échantillon devait être trop haut, je n’ai pas vérifié. Du coup, je suis arrivée au bout des 35 cm de jersey avant d’avoir tricoté toutes les diminutions  prévues. De plus, comme mon weekender est très juste aux niveaux des manches, je me suis méfiée de la construction et j’ai relevé 4 mailles de plus. J’ai bien fait, je pense, pour le haut de la manche. Par contre, avec mon soucis de hauteur d’échantillon en hauteur, je n’ai pas les manches aussi étroites que sur le patron. Ce n’est pas gênant en soit, mais c’est vrai que comme le pull a pas mal d’aisance, les manches étroites sont un moyen de contrebalancer l’effet boxy du pull. Donc si je le tricote à nouveau, je pense qu’à partir du coude, je ferai les diminutions plus rapidement, autour de tous les 15 rangs, à la louche. Mais ce sera à vérifier avec mon échantillon en hauteur et le fit du pull en cours…

IMG_20191228_130023_368

Epic fail ? 

J’ai essayé mon pull dès qu’il a été sec, en pyjama et je vous avoue que j’ai eu très peur ‘^^parce que ça piquait quand même. Mais finalement pas tant que ça, comme je vous l’ai dit alors, ouf ! l’honneur est sauf !

Je me suis trompée au moins une fois par répétition du motif et j’ai même dû défaire, maille par maille jusqu’à 3 rangs une fois…. autant vous dire que j’étais contente d’arriver enfin au jersey ‘^^. D’ailleurs j’ai mis 15 jours pour la partie avec motif et moins d’une semaine pour tout le reste, c’est dire ‘^^. Je n’ai pas de photos du coup, parce qu’il ne reste qu’une mini erreur que je n’ai même pas retrouvée ! Le point n’est pas difficile et au bout de 2 répétitions, je savais repérer très vite quand j’avais une erreur, en vérifiant juste l’allure du rang en cours par rapport au rang du dessous. C’est simplement que Décembre n’est pas vraiment le bon moment pour tricoter un truc avec un motif qui se compte, visiblement ‘^^

Les photos portées

Comme vous avez dû vous en rendre compte, je n’ai pas 2 fois le même rouge sur les photos ‘^^ En vrai, c’est un rouge beaucoup plus sombre … Je n’aurais jamais pensé que le rouge soit si merdique si compliqué à prendre en photo …. En fin bref... Je compte porter ce pull avec mes jeans et avec une paire de jupes que j’espère me coudre bientôt. Vous le reverrez donc sans doute dans un prochain article ^^

img_20191228_125501_136.jpg
La couleur est enfin fidèle !

Voici ce qu’il donne de profil …

IMG_20191228_125725_128

Et de dos !

IMG_20191228_125559_098

Alors, qu’est ce que vous en pensez ? ^^

Je devrais revenir tout bientôt pour une sortie de patron ultra secret et quelques bricoles. J’espère aussi avoir le temps de coudre un peu d’ici la fin des vacances… Alors on se dit à bientôt? ^^