Couture

Mon petit lapin… punk ;op

A l’origine

Je vous ai déjà expliqué à quel point j’aimais le patron de Ikatee dans cet article. Il était plus que temps de passer enfin à la version d’Eliott, non ? ^^

J’avais les tissus en stock depuis… plus d’un an ‘^^mais sa veste de demi saison commence à être un peu juste : plus d’excuses !

Le patron 

Fotor_154117100355879

Je fais vite, pour vous éviter de tout lire deux fois ! J’ai un peu plus de choses à raconter à propos des légères modifications que j’ai apportées au patron ;op . J’ai choisi ma version préférée du patron « grand’ourse  » de Ikatee, à savoir doublée, avec une capuche, avec des oreilles de lapin… Comment ne pas craquer !

Pour information, je trouve que le patron taille grand, j’ai fait le 3 ans pour mon petit chat pour qui le deux ans du commerce est trop juste. Mais, je pense qu’il faut prendre plusieurs choses en considérations :

  1. Les vestes du commerce taillent HYPER larges. Là, Eliott porte encore une veste en 18 mois, alors qu’il est dans le haut de la courbe pour ses deux ans et quelques mois. Sans doute, parce que les fabriquants tiennent compte du fait qu’on a tendance à multiplier les couches pour que nos petits affrontent l’extérieur. Enfin, tant qu’ils ne sont pas capables de nous expliquer qu’ils ont trop chaud de manière claire ;op D’expérience, je dirai que ce phénomène dure à peu près jusqu’au taille 3 / 4 ans.
  2. Du coup, plutôt que de se fier aux tailles du commerce, il faut peut être se fier à l’âge de nos petits. Eliott a deux ans, et le deux ans aurait été pile à sa taille.
  3. Une veste ou un manteau sont des pièces que l’on est amené à porter plusieurs mois, avec plus ou moins d’épaisseurs en dessous : je ne pense pas que ce soit bien grave qu’un patron taille grand, du coup ;op
  4. Si vous avez prévu d’utiliser des tissus épais et/ ou du molleton, il vaut mieux que ce soit large, pour éviter que les manches, par exemple, ne soit au final trop étroites : Forcément, si vous monter en épaisseur, vous perdez en aisance.
  5. J’ai excuse pour lui coudre un énième snood ( alors qu’il a hérité de la collection de ses 3 grands frères ;op ) : C’est peut être le seul reproche que je pourrais attribuer à ce patron : l’encolure est très ouverte, ce qui peut être gênant pour un manteau. Je pense donc que ça vaut le coup de prévoir de caser un snood dans son plan de coupe, ce qui en plus, optimise les chutes. Elle est pas belle, la vie ? ^^ Au passage, si vous n’en avez jamais cousu, pour l’assemblage final, vous pouvez vous inspirer de ce que le patron propose pour les manches !

Les fournitures 

Fotor_15411636523345
Le biais liberty de la photo a été remplacé au dernier moment par un lacet… Pour une fois que j’avais pensé à faire la photo des fournitures avant de coudre ‘^^

Le tissu extérieur est un sergé de coton dans mon stock depuis des années. Si j’en avais eu assez, je l’aurais gardé pour moi, club des mères indignes, pour me faire un Kelly anorak . Mais ça me fait une excuse pour ne pas me lancer sur ce projet très ambitieux ‘^^ A l’époque , je l’avais eu grâce à La fée patte blanche, qui m’avait gentiment proposé d’aller en récupérer un coupon dans le magasin de tissu de sa ville ( j’avais craqué sur son manteau home made, superbe  ) 

Pour la doublure, j’ai utilisé un molleton léger, trouvé chez Mondial Tissu, l’automne dernier.

Pour la déco, j’ai utilisé du thermo-collant double face, des chutes de tissus et de lacet en liberty.

Les boutons et les pressions viennent du marché. (J’ai utilisé deux tailles de pressions différentes.)

La patte de la Linotte

J’ai fait un faux boutonnage parce que j’ai eu très très très peur que ma machine me fasse le même cafouillage que la dernière fois ‘^^. J’ai cousu pour chaque rangée, une grosse pression et une petite pression. Pour 2 ? et bien parce que les deux devants se chevauchent : on risque donc si on n’en met qu’une d’avoir le pan du dessous qui essaie de se faire la malle à la moindre occasion. Pourquoi deux tailles différentes ? parce que les petites tailles ne suffisent pas et finissent par lâcher et que les grosses pressions sont très lourdes et donc risque à l’usage de déchirer le tissu. Et les boutons au dessus ? Pour faire joli ;op . Je voulais rester jusqu’au bout dans l’esprit marinière ;op

Fotor_154117120331566

Pour la déco, j’ai rajouté une étoile dans le dos, approximativement là où devrait se trouver la queue du lapin ;op. J’ai tracé l’étoile au stylo bic sur la partie papier du thermo-collant double face. Un coup de fer pour fixer la popeline à étoiles. On retire le papier, on positionne sur la pièce dos, un feuille de papier cuisson par dessus et un coup de fer. Pour être sûre que ça ne se décolle pas, j’ai fait une surpiqûre tout autour de l’étoile. Et pour faire joli, j’avais glissé un bout de lacet entre l’étoile et le tissu.

Fotor_154117104013393

Pour la beauté intérieure : j’ai fait une fausse étiquette à l’intérieur de la veste et j’ai glissé un bout de lacet pour faire comme sur les vestes commerce. Fotor_154117108641157

 

Et, surtout, j’ai modifié le patron pour tracer une parementure de capuche. Je vous prépare un tuto rapide pour expliquer comme j’ai fait puisque je veux en offrir une en cadeau de naissance et donc, je dois la tracer pour la taille 6 mois du patron. Je trouve que la finition est plus jolie comme ça mais je comprends pourquoi la créatrice ne l’a pas proposé : ce gilet a pour vocation d’être une veste doudou et donc d’être cousue en jersey, et faire une parementure pour des jersey sur du jersey, ce n’est pas utile et de toute façon, il a des chances pour que le rendu ne soit pas très propre. Je me le suis permis parce que j’utilisais un tissu non extensible pour l’extérieur.

Fotor_154117113800740

Et pour la fixer au tissu extérieur, pour éviter l’étape « glaçage », j’ai surpiqué à quelques 5 cm du bord au lieu de le faire à quelques millimètres.

Fotor_154117189154930

Et pour le délire… j’ai rajouté un piercing à une des oreilles. D’ailleurs, si j’avais eu plus d’anneaux, j’en aurai fait une rangée… ;op ( si un jour vous croisez le papa, vous comprendrez pourquoi c’est absolument essentiel ;op )

Fotor_154117102296379

Epic fail ? 

Des regrets et quelques mini choses mais …. Je fonds à chaque fois que je vois mon petit chat-lapin. Mais bon, je crois que c’est le cas de toutes celles qui ont cousu ou qui projettent de coudre cette mignonerie ;op

Fotor_154117118661175

Commençons par les mini trucs : j’ai une paire de surpiqûres pas très jolies dans les angles mais j’ai triché en mettant le pan le moins réussi dessous. Et j’ai oublié de couper les fils du début de la couture avant d’arriver à la fin de la surpiqûre d’une des manches : le fil du dessus s’est emmêlé avec le fil du dessous, du coup. Comme mes tissus n’étaient pas de la même couleur j’ai fait ma cannette en blanc et j’ai utilisé une bobine de jaune. Si vous faîtes la même chose, la seule règle à observer est d’utiliser la même marque, la même qualité et la même épaisseur de fil pour les deux.

Fotor_154117116755449

J’ai réussi mes raccords sur la moitié de la doublure ( celle pour laquelle j’ai épinglé à l’arrache )

Fotor_154117122094265

… Par contre, le côté où j’ai fait attention est complètement de traviole ;op Va comprendre Charles ‘^^

Fotor_154117186363545

J’ai deux gros regrets : J’aurais dû me faire confiance et faire dessiner des parementures pour les devants et le dos de la veste. Je l’ai déjà fait, en plus, pour les vestes cousus pour mes grands il y a des années… Mais je n’avais absolument pas assez de doublure pour recouper si j’avais commis une erreur et cette veste, je voulais ABSOLUMENT qu’elle soit réussie. J’adore les deux tissus, je ne pouvais pas en avoir en rab….

Fotor_15411719303522

Pour le second, j’aurais dû rajouter une couche de molleton entre les deux pour que cette veste soit un vrai manteau. Je me console en me disant que comme cette veste est un peu grande, Eliott va pouvoir en profiter quelques temps avant les vrais grands froids avec un pull ou un gilet  en dessous. On fera une pause en Décembre / Janvier/ Février et on la ressortira au printemps. Normalement, elle devrait lui aller encore. Et je vais essayer de me motiver à coudre un vrai manteau. J’ai deux coupons d’un même lainage acheté dans un vide atelier, ça devrait pouvoir rentrer. Rendez vous l’hivers prochaine ;op

Les photos portées 

Fotor_154124965439320

Pour cette séance photo, nous ne sommes pas restés longtemps sur la terrasse ( vous ne verrez pas mon mur orange ;op , pardon de vous décevoir ).

Fotor_154124970685846

J’ai mis un gilet très épais, le Yugo que j’avais tricoté au printemps et qui lui va encore ( et qui lui ira sans doute aussi tout l’hivers, je suis joie ! ).

Fotor_154124973416793

Comme je vous le disais, l’encolure est très large. Je n’ai pas encore cousu le snood qui ira avec. J’éditerai ici, quand je l’aurais fait.

Fotor_154124975287087

Comment ne pas craquer ?

fotor_154124963393489.jpg

Le côté pratique de la giga capuche c’est qu’elle couvre même le nez quand il pleut ;op

Fotor_154124967627048

Et une dernière pour la route ?

Fotor_154124961179877

Bon week end !

 

 

Publicités
Couture

Une petite nouvelle pour l’automne !

A l’origine

J’ai eu l’année dernière la chance de tester le patron de la désinvolte de la marque « On dirait des vrais » de La Jolie Girafe. J’ai beaucoup porté cette tunique ( mais elle commence à être trop grande, il va falloir que j’en fasse une nouvelle… trop dommage ;op ) Dès ma première version, j’ai senti le potentiel de ce patron très versatile : j’ai tout de suite rêvé en avoir une en version robe. Nathalie avait projeté de faire un petit hack pour expliquer comme la transformer, avant même sa sortie.

Alors j’avais acheté le tissu en prévision, dans la collection que Mondial Tissu avait fait en collaboration avec Linamorrata : deux coupons de crêpes ( il me semble que c’est du crêpe de viscose mais je ne suis pas sûre du tout ) qui ont attendu près d’un an que j’ose couper dedans ‘^^ . une fois rentrée à la maison, j’ai eu peur que le tissu ne soit une plaie à couper à coudre, qu’il glisse et se déforme… Je me suis rendue compte hier ( et oui, ma robe a été cousue hier ! c’est dire si je l’aime ! ) que j’avais eu bien tord ! J’ai profité du fait que les deux grands étaient chez leur papa, le zhomme en formation et Robin chez sa mamie ( et donc je n’avais que Eliott dans les pattes) pour me jeter dans l’atelier. Que je n’ai même pas rangé pour l’occasion, j’ai tout fichu en bazar sur le canapé lit pour ne pas perdre une minute ;op

Le patron

Il s’agit donc de la Désinvolte de ODV , transformée en robe suivant le hack proposé par Nathalie.

Fotor_154037900460629

Elle se compose de 4 pièces. Deux pour le corsage  ( un dos et un devant ) qui est simplifié dans cette version : le joli décolleté et la patte de boutonnage disparaissent pour un col V, parfait ! J’aurai pu reprendre le corsage devant mais mon tissu étant très chargé, je me suis dit que la patte de boutonnage se perdrait dans le motif. Mais je suis bien décidée à faire plus tard une  seconde version de la robe ( en lin  uni sans doute) dans sa forme originelle qui est si féminine. Nathalie propose dans son hack deux versions à carreaux en lainage, et c’est vrai que ce col en V est un bon moyen de ne pas s’embêter avec des raccords ‘^^.

Les deux autres pièces sont les basques froncées, au dos et devant, rallongées ici. Le bas de la poitrine est soulignée par des découpes arrondies, (qui ne se voient pas forcément une fois portées mais qui limitent grandement le potentiel parachute de ce genre de pièce )

Fotor_154037870455185

Pas de fermeture éclair, puisque l’encolure permet largement à la tête de passer.

Les fournitures

Comme je viens de vous le dire, j’ai utilisé du crêpe de chez Mondial Tissu. Je pense faire une autre robe dans le second, mais je ne sais pas encore quel patron je vais utiliser.

Pour les parementures, j’ai utilisé un voile de coton France Duval Stalla que j’ai dans mon stock depuis des lustres et que j’utilise qu’en petites touches, parce qu’il est vraiment très transparent.

J’ai entoilé les parementures avec de l’entoilage tissé comme c’est préconisé par le patron.

La patte de la linotte

En plus des modifications proposées par Nathalie, voici ce que j’ai fait :

Comme sur mes version précédentes, j’ai réduit l’emmanchure, cette fois de 2 cm au niveaux des épaules ( dos et devant) et je l’ai remontée de 1 cm en bas. Vous avez une photo des modif du patron sur ma seconde version test ( je vous ai mis le lien en introduction). Cette fois, j’ai fait un ourlet à la machine pour les emmanchures au lieu du biais que j’avais utilisé la fois précédente : parce que je n’avais pas la bonne couleur de lib’ en stock. Le biais moutarde à petites étoiles blanches qu’on trouve à la droguerie aurait été parfait mais il ne m’en restait que 10 cm ‘^^

Fotor_154037893262421

J’ai encore une fois fait l’ourlet du bas à la main à point invisible.

Fotor_154037906181775

Je n’ai pas fait la même parementure que Nathalie, j’ai raccourcie le bas en gardant la même mesure que la largeur, un peu comme sur la robe Sureau. Et j’ai fait la surpiqûre à quelques mm du bord au lieu des 2 cm requis par le patron, comme Nathalie l’a fait sur sa version robe.

Fotor_154037895687618

Epic Fail ?

J’ai réduit les marges de coutures d’environ 1 cm sur les côtés parce que la robe était très large. C’est le style du vêtement, mais je préférai la faire plus ajustée. J’ai failli faire des pinces au dos du corsage, comme par exemple celles qu’on trouve pour le sureau de Deer and Doe. Mais mon tissu étant très fluide, je me suis dis que ce n’était pas la peine. Je pense pour ma version en lin, je le ferai au lieu de la reprendre sur les côtés.

Je suis très contente de mon premier col V, il n’y a qu’une micro pli tout en bas…

Fotor_154037891827860

…mais il faut vraiment avoir le nez dessus pour le voir, pas vrai ? Edit : la première fois, c’était complètement loupé ! Du coup, j’ai décousu et je m’y suis prise autrement qu’à l’arrache. J’ai tracé les lignes de coutures de chaque côté du V, au feutre effaçable jusqu’à ce qu’elles se croisent. J’ai cousu le long de la première et j’ai fait pivoté la pièce pour remonter de l’autre côté. Ensuite, j’ai cranté le V comme pour les découpes  du Kimono « Nénuphar » de Deer and Doe. Et c’était nickel. C’est en faisant la surpiqûre que j’ai merdouillé mon truc je crois… mais c’est pas grave !

j’ai dû fixer la parementure à quelques endroits pour qu’elle ne bouge pas, ce qui ne serait sans doute pas arrivé si j’avais coupé la parementure entière et que je l’avais prise dans la couture. Je ne savais plus si j’avais de l’entoilage léger ou lourd puisqu’il était roulé en boule dans le bas à entoilage et j’ai trouvé mon tissu entoilé très raide. J’ai eu peur que ce ne soit pas très joli de rigidifier la partie centrale de corsage.

Et j’avais mal fixé aux épaules, ce qui faisait bailler un peu décolleté.

Fotor_154037888965939

En déplaçant la couture pour mieux positionner la parementure par rapport à mon tissu extérieur, ça va un peu mieux.

Et dernière chose, sur un des côtés, les corsages dos et devant sont décalés. Pourquoi ? j’ai sans doute mal épinglé. Il ne me restait qu’une couture à faire à la machine, Eliott venait de se réveiller de sa sieste, il retournait l’atelier de fond en comble, j’ai voulu faire vite.. forcément mal ‘^^mais ce n’est pas très grave et puis ça m’arrive aussi quand je fais attention alors ‘^^…

Fotor_15403790467272

Les photos portées

Au début, je pensais porter cette robe avec mon vitamine D jaune, je vous ai fait une paire de photo portée avec ce gilet,

Fotor_154037881490638

 

Mais définitivement, je crois que je préfère la porter avec un autre de mes gilets chouchous : mon gilet écureuil ! Pour moi, le parfait combo pour l’automne, avec des collants doudous en laine ^^

Fotor_154037873115286

Voici ce que donne le décolleté : juste ce qu’il faut pour rester décent ! Et pour aller bosser, au pire, je pourrais toujours mettre un petit débardeur en dessous.

Fotor_154037890629247

Mais vous voulez voir ce que donne la robe sans gilet, non ? La voici donc de dos

Fotor_154037874388492

et de profil :

Fotor_154037880068624

Bon avec le mistral, pas évident de se rendre compte pour le côté. La robe reste relativement large, c’est ainsi qu’elle est conçue !

Mais c’est définitivement avec mon gilet que je préfère la porter !

Fotor_154037871796873

Et voilà ! Comme c’est bien les vacances, pour coudre, tricoter et blogger ‘^^ ! Je vais essayer de rattraper mon retard dans les prochaines semaines : j’ai 3 tricots de saison à vous montrer et un test pour lequel j’ai bon espoir d’être dans les temps … si les enfants me laissent un peu tricoter en journée ‘^^

Bonne fin de semaine !