Tricot

Mes petons au chaud pour l’hivers

A l’origine 

IMG_20191207_124040_640

J’ai offert à mes amies Mathilde et Marianne et à mon homme une paire de chaussons tricotés. Je vous ai parlé de ceux de Mathilde ici (qui en est ravie, si j’ai bien compris) et je n’ai pas pris de photos de ceux que j’avais tricotés pour les autres avant de les offrir. Je m’en suis fait aussi une paire, il y a un moment, paire que j’ai portée et reportée… et perdue. Probablement chez belle-maman ‘^^. J’ai eu envie de m’en refaire une paire et de vous faire un retour sur ce patron que j’adore et que j’ai déjà pas mal porté.

J’ai profité d’un reste de laine d’une version de présentation de Selena pour m’en refaire une paire, assortie à mes collants d’amour. Je vous rassure, je n’ai pas prévu de tricoter des chaussons pour chacune de mes paires, hein ;op . Paire qui sera du coup assorti à ma robe de réveillon, enfin si j’ai le temps de la coudre, hein ‘^^

Les fournitures 

J’ai donc utilisé un reste de Super Tweed de Fonty, coloris 15 (prune). Reste qui bien évidemment n’a pas été suffisant… Du coup j’ai dû racheter une pelote et… Et oui, je me retrouve avec un reste plus gros qu’au départ, la routine. Ce fils filé et teint en France est composé de 95 %laine et de 5% de mohair. Il est doux, les petites boulettes colorées vont tou à fait avec la couleur de fond, et sont juste assez présentes.

Pour donner un peu d’épaisseur à mes chaussons, je l’ai doublé avec un fil de kid Silk de drops, coloris 4 (Mauve), composé de 75% de mohair et de 25% de soie. J’essaie de ne plus trop acheter de drops, parce que je suis certaine que cette laine n’est pas du tout éthique, contrairement à la Fonty, par ex. Mais je vous avoue que pour marcher dessus, sur mes sols pas toujours nickel, je ne me sentais de mettre très cher dans cette pelote ‘^^. C’est un de mes 2 achats du CSF ( le second était une série de doubles pointes hiyahiya que je vais devoir revendre, parce qu’elles sont beaucoup trop pointues pour moi). Achats raisonnés et et presque raisonnables, parce que je veux tricoter et coudre en priorité mon stash. J’ai repéré chez Yarn By Simone  un mohair teint à la main dans les mêmes nuances et depuis, je rêve d’un gilet doudou dans ces deux laines ( a fonty et la bySimone, hein) mais je n’ai pas trop le budget pour et une certaine montagne quantité de laine qui attend d’être transformée alors, on verra plus tard.

Je sais que vous allez me dire que faire des chaussons avec du mohair n’est pas forcément une bonne idée, à cause des frottements et… Justement, je compte sur le fait que la laine va feutrer sous mes pieds, pour épaissir ma semelle. J’ai failli même tricoter une paire beaucoup trop grande, pour la coller à la machine et la faire volontairement feutrer… Mais je me suis dégonflée au dernier moment, pas assez sûre de mon coup pour la taille ‘^^.

J’ai tricoté les deux fils ensemble avec un jeu de 5 aiguilles, taille 4mm et pour ce projet, j’ai exactement la densité que je voulais. La drops picote (alors que la BySimone pas du tout du tout du tout)mais comme je ne compte pas porter ces chaussons pieds nus, ça m’est égal.

J’ai utilisé 15 gr de kid Silk et 52 gr de Fonty soit un peu plus d’une pelote. Ce qui fait que le 36 soit rentrer dans une pelote en serrant les fesses ‘^^.

Le patron 

Il s’agit comme la première fois des  » Simple house Slippers » de Simone A,patron qui n’est plus du tout accessible sur Ravelry

iIs ont été remis en ligne depuis que je les ai tricotés pour Mathilde : mea culpa, j’ai pas revérifié ! Ils sont dispo ici : en anglais et toujours gratuits.

Edit : je supprime le lien vers les video parce que la youtubeuse n’a pas demandé l’autorisation à la créatrice et que c’est le genre de chose qui m’énerve graaaave !

Vraiment, c’est un patron hyper simple, tout à fait accessible. J’ai monté le même nombre de maille que ce qui est prévu à l’origine. On tricote ensuite une partie de point mousse.

IMG_20191207_124007_171

J’ai tricoté 4,5 pouces  de jersey pour mon 38, ce qui est juste parfait pour les porter avec une paire de collant opaque avec des socquettes en dessous (ma méthode pour ne pas trouer aux pieds mes collants plus qu’adorés).

On assemble le dos des chaussons à la fin du patron, par le rang de montage.

La patte de la linotte 

A cause de mon montage, je considère toujours mon premier rang comme un rang envers, parce que je trouve que la lisière est plus jolie ainsi. Ici ça n’a pas une grande importance mais bon, c’est mon habitude ‘^^. Pour avoir un assemblage tout plat et quasi invisible sur l’endroit, j’ai tricoté les 15 barres de mousse, puis j’ai tricoté un rang de plus pour joindre en rond sur un rang envers et non un rang endroit. Cette fois, j’ai fait mon assemblage avec le même point (qui au départ était une erreur, cf l’article de l’intro, encore ;op)  mais en ayant tricoté un rang de plus, il est invisible sur l’endroit. Je ne sais pas trop comment vous expliquer … il faudrait que je fasse une vidéo mais je n’ai pas trop le temps en ce moment ‘^^.

IMG_20191207_132351_374

Epic fail ? 

La taille est nickel, le patron validé, le mélange top. Seul petit bémol, j’ai voulu faire ma pro du tricot à 5 aiguilles et … J’ai suée comme une galérienne sur les 2 derniers tours de diminutions. Au delà des mots. Je n’ai aucune démarcation nulle part sur mes chaussons au changement d’aiguilles (je serre beaucoup les 2 premières mailles de chaque aiguille et c’est parfait avec ma tension) sauf sur le bout de mes diminutions : j’ai une légère échelle sur le bout de mon chausson, plus sur un que sur l’autre, d’ailleurs, la prochaine fois, je ne ferai pas hautaine, je passerai en magic loop ‘^^.

IMG_20191207_123811_525

A part ça, je suis ravie de mon mélange. J’ai tricoté une autre paire pour offrir à noël dans la fonty sans mohair, avant celle-ci. J’aurais peut être dû attendre d’avoir de la kid Silk… Je ne sais pas trop … J’espère qu’ils plairont tout de même. Le côté positif est que cette paire étant tricotée avec uniquement un fil , et ce fil était superwash, ils seront plus faciles à entretenir que les miens…

Les photos portées 

Pardon d’avance, elles sont un peu « jaune », j’ai encore un peu de boulot pour la prise en main de mon bazar… ‘^^ Alors, une vue d’ensemble pour commencer…

IMG_20191207_123735_381
La maille légèrement étirée sur le dessus du pied se trouve a priori sur pas mal de monde. J’ai pensé à montrer deux mailles… Après, ‘^^ . Je le ferai la prochaine fois, mais il faut penser à les retirer au bout de quelques rangs pour avoir le bon compte de mailles pour les diminutions.

Encore une ?

IMG_20191207_123655_274
Là, on voit bien les mailles étirées à cause du changement d’aiguilles.

Quoi encore une ? Non, je ne suis pas ultra fan de ces chaussons, ce n’est pas vrai ;op

IMG_20191207_123154_807

De profil, ça donne ça :

IMG_20191207_123307_667

Et vu d’en dessous, ça :

IMG_20191207_123338_519
Oui, j’ai déjà ramassé un machin sous ma semelle ‘^

Bon, allez, je vous en mets une petite dernière et je boucle !

IMG_20191207_123548_054

Sur ce… Bon week end ! ^^

Tricot

Boxy Chéri : troisième prise !

A l’origine

IMG_20191127_151738_097

Je me suis tricoté un boxy, il y a plusieurs hivers. C’est le pull que je porte le plus : il est parfait sur un slim, une robe, une jupe. Comme j’ai les jambes fines, il fait oublier mon ventre ‘^^. Bref,, boxy, c’est mon it-patron tricot.

J’en ai tricoté un pour ma copine Marette, je vous en vais parlé, ici ! L’hivers dernier, j’ai eu besoin d’un tricot-doudou-réconfort-inrattable. De jersey au km. D’un océan de mailles endroits. J’adore le confort que tricoter ce type de projet apporte…. Enfin, dès que j’ai passé la bande de côtes du début. J’ai donc commencé ce pull le 14 février, d’après ravelry. Et je l’ai terminé en Mars, le 22, toujours d’après ravelry. Sauf que…. Je ne l’ai pas bloqué tout de suite, parce que je n’avais pas la place dans l’atelier qui devait être rangé. Et puis j’ai eu la flemme… Et puis… il a fait trop chaud pour le porter. ‘^^Alors pourquoi le bloquer, hein ‘^^

Donc printemps, été, automne…. Je n’ai trouvé le courage de le faire que cette semaine. Faut dire que j’avais 75 épreuves communes à corriger alors, évidemment, c’était motivant de faire une pause, un soir, pour le bloquer, pas vrai ‘^^.

Je suis bien contente, du coup, parce que j’ai l’impression d’avoir un nouveau pull, alors qu’en fait il est fini depuis plus de 6 mois. Je me suis dit que ce serait sympa de le porter pour monter à Paris ;op

Le patron

Il s’agit donc du pull « Boxy » de Joji Locatelli, disponible en téléchargement payant sur ravelry, en anglais que je vous ai déjà présenté. Je vous laisse aller lire l’article cité dans l’introduction pour les infos.

Les fournitures 

IMG_20191127_151627_235
Ici, la couleur est presque juste ‘ ^^

J’ai utilisé de la « Nord mix » de drops, coloris « pétrole » et des aiguilles 3 pour le côtes et 3,25 pour le reste. Ce fil composé de 45 % d’alpaga, 30% de nylon et 25 % de laine est je pense un bon compromis niveau qualité/prix pour ce projet gourmand en laine. C’est normalement plutôt une laine à chaussettes mais il donne un bon drapé à la pièce, indispensable pour un boxy, il est chaud et doux. C’est un vrai doudou ! Et le début d’une longue histoire d’amour. Ce fil n’a quasi pas bougé au blocage, il a gonflé, il s’est adouci, lissé mais il n’a pas gagné de cm. Ce qui me va bien, comme vous allez le voir plus bas ‘^^

La patte de la linotte

J’ai tricoté comme d’habitude, la plus petite taille, en retirant des mailles, comme pour la fois précédente et modifiant légèrement le rythme des rangs raccourcis.

Pour le col, j’ai relevé 3 mailles sur 4 et j’ai fait des côtes 2/2 pendant 4 rangs

IMG_20191127_151823_752

Pour les manches, j’ai relevé 63 mailles (3 mailles sur 4). Au premier tour, j’ai fait 2 ens, puis tout à l’end jusqu’à 3 mailles de la fin, SSK. J’ai commencé les diminutions au bout de 5 cm, en suivant ce qui était préconisé par la fiche, 4 fois en tout. Ma manche est donc plus longue que de qui est prévu par le modèle ( 20 cm au lieu de 15 )pour compenser le fait que mon emmanchure soit moins basse, puisque le nombre de mailles du corps est réduite.

Et j’ai tricoté 42 cm au lieu des 40 cm prévu par le patron…. parce que j’étais emportée dans mon élan ‘^^.

Epic fail ? 

IMG_20191127_152042_953

J’ai fait monté mes mailles de manière un peu trop lâche, mais ça passe encore. Sinon, je l’adore et comme je ne suis pas objective, je dirai qu’il n’y a rien qui cloche !

Les photos portées

C’est le zhomme qui les a prises parce que je n’ai pas encore trouvé le retardateur ‘^^. Je les ai pas mal recadrées parce que la terrasse est dans un état de bazar proprement ahurissant et que je ne voulais pas vous imposer ce spectacle d’horreur. ‘^^

IMG_20191126_181204_570
Ce pull, je le voyais porté avec ma brume à pois depuis des mois !

Voici ce que ça donne de profil, bon d’accord ce n’est pas le plus flatteur, mais j’aime tellement le confort de mon doudou que je fais abstraction.

IMG_20191126_181233_931
La couleur n’est toujours pas juste, un peu trop bleue, pas assez verte… Bref, comme souvent, le bleu canard, à prendre en photo… C’est la merdasse ‘^^

Et de dos !

IMG_20191126_181310_036
Verrez-vous les gouttes d’eau qui ont dégouliné de la clim pendant qu’on prenait les photos ‘^^? et oups, ma jupe n’est hyper bien centrée ‘^^

Et voilà ! Et vous, boxy ou pas boxy? Vous avez un it-patron tricot, chouchou d’amour fou?

 

Couture

Post it ‘ ! ( seconde prise) : Mandy boat d’hivers

A l’origine 

Une fois que j’ai eu terminé cette version sweat, je me suis rappelée l’existence d’un coupon qui traine dans mon stock depuis … piuff .. 2 ans ? 3 ans ? IL FALLAIT que je remette ça ! Et comme je cherche à étoffer mon dressing home made automne hivers….

Le patron 

Fotor_156906132709783
Bon, là il est pas très engageant mais en vrai, il est top !

Je ne vais pas m’étendre, j’ai repris quasi à la lettre ma première version, mis à part les manches que j’ai faites longues parce que j’avais assez de tissus cette fois, je vous laisser retourner à l’article cité plus haut si vous en avez besoin.

Fotor_156906114705246

Je n’ai rien de plus à dire que… Si vous cherchez un patron de t-shirt manches longues ou 3/4, un peu boxy et une encolure bateau …. Mandy Boat (de Tissuti Fabrics) est votre homme ! enfin patron… enfin bref ;op ( et il est toujours aussi gratuit ! ) Par contre, attention, il est très gourmand en tissu puisqu’il est large.

Ma petite victoire personnelle, cette fois, les coutures sont juste au poil de cul sous les bras, et franchement, ça me met en joie ! Oui, je sais, je suis bizarre ‘^^

Fotor_15690612501615

Les fournitures 

Fotor_156906130253068

J’ai acheté ce coupon de jersey de laine, dont la vraie couleur se trouve uniquement une seule photo, en me baladant dans des puces de couturières Belge, en vacances. Le coupon n’était pas entier mais j’ai pu caser sans problème mes manches entre les parties manquantes ET dans le bon sens ! Par contre, je n’ai aucune idée de sa provenance d’origine et c’est bien dommage parce qu’à part qu’il est difficile d’avoir sa vraie couleur en photo, il est juste PAR-FAIT.

Il est doux, il est chaud, il est fluide, il est mou, il est MEGA relou à surpiquer près du bord. Personne ne peut être vraiment parfait, n’est-ce pas ? ‘^^ Je vous explique ça en dessous !

La patte de la linotte 

Post it on a dit ? donc… As usual… Bord à la main  pour le bas pour garder le drapé ( et parce que l’encolure fut une torture.

Fotor_156906112340872

Et j’ai entoilé l’encolure avec une bande de thermocollant après avoir failli tout jeter ‘^^ avec ça (mais je l’ai fait aussi parce que je n’ai pas besoin d’élasticité pour cette partie, sinon, c’est non….)

Fotor_156906119746661
Il faut me croire sur parole, la bande est juste un plus étroite que mon ourlet. Ce machin, découvert grâce à ODV patron, c’est de la bombe !

Et je l’ai raccourci autant que son prédécesseur.

Epic Fail? 

J’ai cousu ce t-shirt la semaine avant la rentrée, pour me faire une dernière cession couture que j’imaginais rapide. Que nenni ! Logiquement, le patron étant déjà assemblé, testé, modifié, décalqué… ça aurait dû prendre moins qu’une heure… C’était le plan en tout cas ‘^^  En fait, tout c’est très bien passé jusqu’à l’ourlet de l’encolure…. Le tissu ne se déforme pas quand on le coupe, il ne glisse pas quand on le coud… Allez- savoir pourquoi, quand j’ai voulu piquer à l’aiguille double.. catastrophe ! Le tissu ne glissait pas correctement sous le pied de biche, pire, il disparaissait SOUS la plaque en métal… J’ai recommencé à 3 fois… Avant d’y mettre un coup de thermocollant… et même là, c’était pas du tout l’éclate…

Rebelote avec le bord des manches… C’est pour ça que pour le bas, je suis partie à la main, parce que bon.. A force, j’allais finir par le bousiller, ce t-shirt sensé être une balade de santé/récréation avant la rentrée ! Et j’ai déjà fait plus propre ‘^^

Fotor_156906117324118
Je ne l’ai même pas surfilé et j’aurais sans doute dû, même si le tissu ne s’effiloche pas du tout ‘^^

Mais ouf, mis à part un  minincaca à l’épaule, ça ne se voit pas … On est sauvé ‘^^

Fotor_156906121643058
Vraiment minimini mais bon…. vous me connaissez ‘^^

Les photos portées 

Bon, une fois n’est pas coutume, je commence avec une photo sur laquelle, mise à part la bonne couleur, on ne voit pas grand chose  ‘^^

Fotor_156906110081455
Et oui, en vrai… IL EST VERT ! allez comprendre…

J’ai bravé la chaleur écrasante pour vous montrer ce qu’il donne avec la brume qui avait bien besoin de top pour l’accompagner…  J’avais encore perdu mes marques.. du coup… Femme sans tête !

Fotor_156906101907693
Et comme je suis une grande blogueuse, forcément, le collier trop beau, parfait pour aller avec, forcément, il est à l’envers ;op

Voici ce que ça donne de côté, la tête de fille qui fait la tête c’est cadeau ;op 

fotor_156906106094549.jpg

Et de dos.

Fotor_156906104505236

Et la meilleure pour la fin !

Fotor_156906108334334
Enfin si on oublie les yeux à moitié fermé ;op

Et voilà ! J’ai des projets à vous montrer mais pour ça je dois faire des photos et comme il fait moche et que ce ne sera pas beaucoup mieux dans les prochains jours, j’ai peur de vous faire attendre ‘^^… Vous m’en voulez pas trop ?

Bonne fin de week end, quoi qu’il soit !

Borderie, Couture

Petit défi avec Tasticottine: chronique d’un presque ratage d’anthologie ‘^^

A l’origine 

Attention, vous allez encore avoir droit à un paragraphe en mode groupie ‘^^.

Je suis depuis longtemps ce joli blog : j’aime son ton, son esthétique, ses photos, les projets présentés…. tout quoi ^^. Et alors, le profil Instagram de sa créatrice … je n’ai pas de mots ! Je vous laisse jeter un oeil, si vous ne connaissez pas (ce dont je doute !). La première fois qu’elle m’a laissé un commentaire, j’ai fait des petits bonds dans mon salon ‘^^Oui je sais, je suis grave et j’assume !

A force de nous laisser des petits mots, nous avons décidé de nous lancer un petit défi cet été ! Et vous allez le voir , ça n’ a pas été de tout repos …

Les règles ? se coudre un t-shirt et le customiser. Simple et efficace !

Le patron 

Fotor_156753354442129

J’ai opté pour un des patrons de basique fétiche, le très connu (et parfait)( et gratuit en plus)  Arsène de « Chez Machine » que j’adore. ( Et que j’ai déjà cousu ici et ici ) Oui, je sais qu’il y a des tas d’autres patrons de t-shirt ( et notamment le patron payant « Jasmin » de Cosy Little word que j’ai envie de coudre depuis sa sortie… Et maintenant que je n’ai plus peur des fronces…. je n’ai plus d’excuses ! ) mais quand on sait que tout sera parfait….. Je vous laisse relire les articles que j’ai déjà publié au cas plus qu’improbable que vous ne le  connaissiez pas déjà)

Les fournitures 

C’est là que le bas blesse, si vous me passez l’expression. Patron connu, cousu 2 fois, porté et reporté et rereposté et rerere… bref, et adoré, aucun problème technique … ça fallait bien de se fendre pour une fois d’un tissu un peu cher, et surtout éthique, non ? Parce que comme je vous l’ai déjà dit dans un article précédent, je cherchais depuis deux ans, pour faire un Arsène justement, un mélange lin/coton en jersey. Et au détour d’un étalage chez Mondial Tissu, j’ai trouvé … un mélange coton/chanvre. Pas transparent.  En bleu marine. Et je n’ai aucun t-shirt bleu marine. Et je porte tout le temps du bleu marine… Alors, j’ai fermé les yeux sur les quasi 21 balles le mètre de la merveille, j’ai pris de quoi coudre mon petit défi, je suis rentrée chez moi, je l’ai mis dans la machine à laver, à 30 °, en cycle court (oui, ce détail a une vraie importance) et je l’ai étendu dès le BIP de fin de programme (et pas deux heures après comme d’habitude.. ‘^^). Enfin, d’abord je l’ai sorti de la machine et là deux constatations.

Fait n° 1 : il me semblait petit mon coupon… étrangement petit….

Fait n° 2 : il n’était pas rectangulaire… il me faisait curieusement penser à un de ses parallélogrammes chères à Mme B. , ma prof de math de cinquième. Et ça ne m’a pas semblé normal.

Vous l’avez deviné, il avait sacrement rétréci mon coupon, même à 30°. Même en cycle court. Et il s’est salement déformé ! Sur le coup, je me suis dit que je l’avais étendu de traviole et que le poids l’avait déformé.. ahahaaa….

Conclusion : impossible d’y caser mes manches. Et j’ai même galéré pour y coller ma bande d’encolure…

Retour chez mondial tissu, nouveau coupon… Bien rectangulaire avant de passer en machine, j’ai vérifié 3 fois le programme et la température, j’ai sorti mon coupon en faisant gaffe. Au passage, je me suis rendu compte qu’il avait dégorgé … oups…. Heureusement que les deux fois, pressée comme j’étais, je n’ai pas attendu d’avoir assez de tissus pour faire une lessive de… tissu. ( Et accessoirement, heureusement que la majorité de mes deux machines était composée de fringues foncées ‘^^)

Et… Toujours ce satané parallélogramme….. Mme B. me poursuit, visiblement… 

Mais j’ai pu casé mes manches…

Bilan de l’histoire : Il est cher, il déteint, il est cher, il se déforme, il est cher, il dégorge… Heureusement que j’ai pas acheté en même temps son copain le joli rouille…

Mais ce n’est pas fini….

Par contre, j’ai pas mal porté cette version déjà, elle est passée à la machine 3 fois, et elle n’ a pas vraiment bougé (mais j’ai pas osé la laver avec autre chose que des trucs foncés qui sont notoirement connus pour dégorger encore et encore…) Il a un drapé de ouf et il ne se déforme pas. Un bonheur à porter…. ouf, on est sauvé ^^

Mais…. vous verrez ça dans la catégorie épic fail… ;op

La patte de la Linotte 

J’ai failli bouleverser l’ordre habituel mais…. cultivons le suspense…. Donc….

Comme pour mes versions précédentes, j’ai raccourci mes manches. Pas assez, d’ailleurs, du coup, j’ai fait un revers que j’ai fixé par deux petits points. Mais j’aime bien, je trouve que ça lui va bien au teint. Ce teesh, il a un côté décontracté qui me plait.

Fotor_156753370542428

J’ai fait des surpiqûres contrastantes moutardes. Parce que le moutarde c’est beau, surtout avec du bleu marine. ^^ de partout. Dans mon élan, j’ai même fait le bord A LA MACHINE et A L’AIGUILLE DOUBLE … THE truc que je fais jamais.

Fotor_156753372317427

Et la custo alors ? J’ai fait simple, j’ai brodé un petit motif. Après avoir tâtonné un moment, épluché deux bouquins de broderies et Pinterest, j’ai fini par bidouiller le mien. Comme une grande.

Fotor_15675338156412
Pour une raison que j’ignore, impossible d’avoir la bonne couleur sur les photos du motif… heureusement, les autres sont plus justes. ‘^^

Alors, sur mon petit t-shirt, il est pas bien impressionnant, mais j’y ai passé plein de temps au final ‘^^. Juste en point arrière parce que le point de tige n’est pas encore assez mon ami pour que je tente le coup sur un t-shirt à  un peu plus 30 balles ( ben oui, il a fallu que je reprendre 50 cm… puisque ce n’est le minimum de coupe… j’étais joie, je vous laisse imaginer ‘^^) Ma technique laisse encore à désirer mais bon… Je vais bien finir par m’améliorer !

Fotor_156753379464479
C’est pas bien régulier tout ça, mais je débute encore, hein ‘^^

Il y a une custo de dernière minute mais c’est aussi un peu un cache misère alors je vous laisse lire la partie suivante ‘^^

Epic fail ? 

On commence par les petits ratages : je n’ai pas piqué mon ourlet du bas au bon endroit, du coup, la marge de couture a tendance à se faire la malle ‘^^ mais vous allez assez rapidement comprendre pourquoi je n’ai pas essayé d’arranger ça.

Fotor_156753360440527
Bouh c’est pôôôôô bôôôôô Mais on s’en fout, c’est dedans, c’est sa laideur intérieure ;op

J’ai un petit caca à la jonction de mon ourlet du bas :

Fotor_156753362226533

Vous voulez rire ?  : le prochain fail, je m’en suis rendu compte en prenant les photos. Pas avant, hein… ben non… J’en ai fait une bien belle, tiens. Tadaaaaaa

Fotor_156753367988027

Et oui, j’ai cousu ma bande d’encolure dans le mauvais sens… faut le faire, hein? alors, pour rattraper le truc, je me suis jetée sur un mini bout de biais liberty qui restait et un bouton orphelin en bois ( la droguerie pour les deux) et j’ai fait ça : ( ce qui n’apparait pas sur les photos portées, du coup ‘^^) C’est dans le dos.

Fotor_156753376880065

Mais la pire, celle qui m’a presque fait pleurer…. celle qui fait que je me mettrais bien des baffe, tiens… c’est que…. J’ai foiré ma surpiqûre d’encolure. A deux endroits. DEVANT. En moutarde, bien sûr, et à l’aiguille double, pourquoi ce soit visible ET relou à défaire… Evidemment…. Alors j’ai décousu. Pauuuuuuuvreeeeee de moi, mais quelle idée j’ai eu… mais quelle idée, je vous le demande ?

Car… en plus d’être cher, de rétrécir, d’être cher, de se déformer, d’être cher, de dégorger…. MONSIEUR est HYPER fragile…. MONSIEUR n’aime pas le découvit… MONSIEUR est une diva, quoi….. Et là, j’ai plus osé toucher… Et je crains fort que ça sonne le glas de mon teesh beaucoup beaucoup beaucoup trop tôt… Je vais sagement attendre de devenir la reine de  » visible mending » ( reprisage créatif, quoi) avant d’y toucher ‘^^.

Ah pardon j’ai pas mis de photo … Pardon par avance, aux âmes sensibles…

Fotor_156753365716853
On dirait des trous de mites mais bon… C’est ce qui s’est passé quand j’ai cousu… désespoir… Je ne sais pas si je vais oser le porter au bahut du coup…

Alors, oui porté, ça se voit presque pas… mais… mais… mais…. Surtout, je pense que mon col va lâcher dans la fleurs de l’âge… bref… dégoutée, je suis….

Les photos portées 

Bon c’est pas tout ça, mais j’imagine que vous voulez tout de même voir ce que donne la bête portée, pas vraie? Un petit coup de femme sans tête.

Fotor_156753352870810

Et de dos

Fotor_156753348936554

Et de côté

Fotor_156753347120745

Et une de plus loin

Fotor_156753351353424
Admirer encore au passage la pose hyper naturelle ‘^^

Et une que j’aime bien.

Fotor_156753344975562

Voilà !

Alors qu’est ce que vous en pensez? Je sais pas si je suis à la hauteur du défi, j’ai comme un doute en vrai, un gros doute.... Mais même si j’ai fini mon t-shirt il y a quelques temps, je savais déjà que j’arrivais au bout de mes fenêtres de coutures (parce qu’il paraît qu’il y a deux nouveaux programmes à bosser, et qu’ils ne vont pas se bosser tout seul …. bizarrement ‘^^)

Bonne semaine de rentrée, quoi qu’il en soit. Je ne sais pas trop quand je vais revenir par ici, j’espère dans pas longtemps pour au moins un genre de pull en couture et d’ici à lundi prochain pour une sortie de patron… Parce que oui, je n’ai pas lâché l’affaire !

 

 

Couture

Estuary skirt … Seconde prise !

A l’origine 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Juste après avoir terminé ma première version (que vous pouvez retrouver en détail ici), l’envie de la refaire, plus petite et dans un tissu plus fluide m’a turlupiné. J’ai donc commandé du tissu et j’ai profité de ma journée solo pour recouper mon patron !

Le patron 

Fotor_156519863189383

Toujours la « estuary skirt » de Sew Liberated.

Les fournitures

Fotor_15651988566588
Ah zut, j’ai oublié les boutons ‘^^

J’ai décidé de tenter une version en Tencel et j’ai trouvé mon bonheur chez Les Coupons Saint Pierre dans leurs coupons de 3 m. J’ai choisi la version la plus foncée pour que ce ne soit pas redondant avec ma première version. Version que je vais garder au moins jusqu’à cet hivers, je pense. Et puis je déciderai si je la garde ou non .

Ce tissu est très léger, fluide, très agréable à porter. Sur le site, il est précisé qu’il est facile à coudre. C’est vrai. Mais alors à couper… une horreur. J’ai dû retailler et donc raccourcir ou tricher toutes les pièces rectangulaires : soigneusement épinglées, soigneusement alignées et… jamais identiques lorsqu’elles sont coupées en double. J’ai donc eu pas mal de sueurs froides pendant la coupe et pendant la couture puisque comme vous l’ai dit la première fois, beaucoup de coutures sont recoupées et beaucoup de passages se négocient à 2 ou 3 mm près. Mais je crois que j’ai réussi à peut près partout ‘^^ Il est aussi noté qu’il ne se froisse pas… Euh… moi je dirai qu’il est très facile à repasser. Par contre, j’ai plié ma jupe en deux et je l’ai posé sur un cintrer… Elle était froissée sur toute la largeur. Mais bon… Je vais pas en faire une maladie, promis !

Pour la doublure des poches, j’ai décidé au dernier moment de couper dans du voile de coton à étoiles qui trainaient dans mon stock depuis un bail. J’ai choisi un tissu plus léger que mon tencel : plus lourd, il aurait sans doute alourdi la poche et déjà qu’elle est très grande….

Quand aux boutons en bois je vous laisse deviner leur provenance… alors? une idée? Gagné ! du marché ! ( toujours 1 euros les 10, vous connaissez plus compétitif ? ;op )

La patte de la linotte 

J’ai été sage. Mon tissu étant mouvant, je n’ai pas osé les appliqués, ni les broderies.  Je me suis fait plaisir sur la doublure des poches, quand même ‘^^

Fotor_15651988386615

Cette version est très très premier degré, mais bon… elle me plait beaucoup. Grâce à son tissu léger, je la trouve plus estivale que la première, que je voyais déjà rejoindre mon dressing d’automne/ hivers.  Par contre, j’ai dû tricher à mort pour tout réaligner puisque le tissu avait bougé à la découpe.

Fotor_156519878490950

En ce qui concerne la taille, j’ai fait ce que j’avais dit c’est à dire recouper le devant (et la partie ceinture) une taille en dessous et le dos (et la ceinture dos!) deux tailles en dessous. Peut être que pour cette dernière, une fois aurait suffi mais bon…ce n’est pas dramatique. La couture sur l’élastique dans le dos a été plus facile puisque la longueur dont j’ai eu besoin était plus logique par rapport à la quantité de ceinture… ce qui ne m’a pas empêché de foirer un peu quand même … ‘^^

J’ai laissé pendre ma jupe 24 heures avant de faire l’ourlet. J’ai lu que pour la viscose par ex, il fallait attendre que le poids du vêtement déforme le tissu et ensuite seulement faire le bord. Honnêtement, je ne sais pas du tout si c’était vraiment nécessaire. Je n’ai pas recoupé grand chose. Mais ça m’a permis de décider quel ourlet faire. J’ai hésité entre dessiner une parementure d’ourlet comme pour la jupe Chardon et la coudre avec mon voile de coton, ou bien coudre à la machine un ourlet classique, ou bien utiliser un biais, ou enfin à la main à point invisible. J’ai d’abord tenté sur un devant, un ourlet à la machine mais ça cartonnait la jupe : au lieu d’avoir un bord souple qui suivait les ondulations du tissu, c’était la jupe qui suivait la forme du bord. Malgré le repassage. j’ai donc défait. J’ai respiré un bon coup et j’ai fait les plus de 3 m à la main. Et je préfère définitivement de loin.

Fotor_15651987519769

Dernière chose, j’ai fait ma rebelle et je n’ai pas fait les coutures rabattues sur l’endroit du patron. A la place, j’ai surfilé ma marge de couture, en jaune …

Fotor_156519869381065

…Parce que c’est plus rigolo, joli, et j’ai une surpiqûre contrastante en moutarde le long des côtés, sur la partie dos les deux fois.

Fotor_15651988065122

Epic fail ? 

Mis à part des surpiqûres pas exactement droites au niveau de la ceinture (mais j’ai fais vachement mieux que la première fois, sans doute parce que j’ai tout faufilé ‘^^) et un problème sur une des bandes de boutonnages, et les bricoles dont j’ai déjà parlé, rien de grave.

Fotor_156519858912332
Tiens, j’en parle jusque en dessous, il devrait y avoir deux surpiqûres SUR la bande de boutonnage ‘^^

En ce qui concerne la bande de boutonnage, normalement, si tout est coupé et cousu droit au mm, à l’intérieur, le côté qui se rattache à la jupe  sur toute la hauteur est coincé habillement par une surpiqûre. Comme la mienne était plus étroite de prévue initialement, j’ai dû tricher et…. j’ai perdu les 2mm nécessaires pour que tout tombe juste. J’ai préféré privilégier l’endroit, où tout est droit, enfin à peu près droit : j’ai donc dû la fixer à points presque invisibles sur l’envers.

Fotor_156519856593012

Cette fois, comme j’ai fait mon unique boutonnière sur l’autre pan, je n’ai pas eu de problème de boutonnière trop longues qui finissaient dans le vide ‘^^ Par contre, j’ai complètement foiré les petits triangles sensés consolider le haut des poches ‘^^

Fotor_156519864580712
Les 4… mais je vous en montre un, pour l’exemple ;op

Les photos portées 

Cette fois, j’ai fait mes photos en fin de journée, parce que je suis rentrée plus tôt que prévu de notre balade. La lumière est pas mal non plus vers 17h30 / 18 h … je me le note ici pour m’en souvenir. Voici ce qu’elle donne de face :

Fotor_156519871378619

Une petite révérence pour vous montrer l’ampleur ce que j’avais oublié de faire la première fois.

Fotor_156519873201120
Ouiii votre majeeeestéééé … Eliott s’est invité sur pas mal de photos ‘^^

De dos, je ne la trouve over flatteuse, mais je ne vois jamais mon dos, alors je fais tranquillement faire un petit déni des familles. Mais elle est tellement confortable que je lui pardonne laaaaaargement ! C’est qu’on peut pas tout avoir ma pauvre Lucette !

Fotor_156519860462948

Et de profil.

Fotor_156519876785782

Je suis vraiment contente d’avoir récidivé, même si j’ai cousu par tranches de quelques minutes parfois sur plus de 4 jours ‘^^(ce que je n’aime pas du tout !)

Je devrais avoir encore quelques projets à coudre et encore des choses à vous montrer avant la fin de l’été mais le rythme des post va sans doute s’espacer progressivement ‘^^

Bonne fin de semaine !

Fotor_156519867721028
Il faut que prenne des cours de rentrage de débardeurs dans jupe, par contre  ‘^^

 

 

Couture

On ouvre le bal des cousettes de l’été ? Le petit top à pois

J’ai bon espoir de me faire quelques petites cessions coutures avant la fin de l’été : serait-ce le renouveau du blog ? ‘^^ En tout cas, j’aurais au moins 3 projets à montrer, et peut être plus si tout va bien ! Alors, on croise les doigts ? ^^

A l’origine

Dès que j’ai vu passer ce patron, quelques jours après sa sortie, je l’ai tout de suite vu dans un des coupons de mon stock : exactement ce dont j’ai envie ET besoin ! J’ai imprimé le patron tout de suite après l’avoir téléchargé mais j’ai dû attendre juillet pour le coudre : impossible de trouver le temps avant. Une jolie petite cousette ( avec pleins de petits défauts ‘^^) rapide, qui était juste ce dont j’avais besoin pour me relancer dans la couture après des mois de disettes ^^

Le patron 

Fotor_156381890016851

Il s’agit du patron de T-shirt gratuit de « Nos jolies escapades ». Il est disponible gratuitement ( il faut juste laisser un petit mot sur le site) et comporte deux pièces : un dos et un devant. Au passage, le fichier comporte très peu de pages car il propose le tracé du demi-dos et du-demi  devant sur une seule pièce. J’ai décidé de recopier les deux morceaux séparément mais on n’est pas obligé de le faire si on veut couper directement la page .

Les manches sont dans le prolongement de l’encolure bateau ce que j’aime vraiment beaucoup. Une couture d’épaules, l’ourlet du col, deux coutures de côté, deux ourlets de manches et celui du bas et c’est plié. Les explications sont très claires, pour moi, c’est le parfait patron pour débuter la couture jersey !

J’ai coupé un 40 en me fiant au tableau des tailles : il est loose juste comme j’aime !

Les fournitures 

Fotor_156381891641815

J’ai acheté à la fin du printemps ce coupon de 70 cm de jersey de viscose en destash, à ma copine Marette. Il est un peu lourd, très fluide, parfait pour ce patron (surtout que je compte le porter dans mes jupes taille haute).

La patte de la linotte 

Comme souvent, j’ai fait l’ourlet des manches avant d’assembler le dessous des manches : c’est moins propre mais je trouve ça plus facile ‘^^

Fotor_156381880223432

Et j’ai fait l’ourlet du bas du t-Shirt à point invisible à la main et je l’ai raccourci de 5 cm mais j’ai l’impression que le t-shirt a pris quelques cm en longueur à cause du poids du tissu.

Fotor_156381893232117

Et oui, c’est tout ^^

Epic fail 

Une série de mini fail, en fait, parce que j’avais peu de temps et que je voulais absolument finir ce projet avant de partir en vacances ( mais je ne l’ai pas mis dans ma valise ‘^^ , ce qui n’est pas logique, je vous le concède ‘^^) .D’abord, ma machine n’est pas vraiment copine avec les coutures à l’aiguille double : j’ai toujours des points qui sautent… Cette fois, elle ne me l’a fait que sur l’envers ‘^^c’est déjà ça !

Fotor_156381882158821

Ensuite, je suis allée trop vite et j’ai un pli, pile au milieu de l’encolure devant. Pas derrière, non devant, évidemment… Je n’ai pas osé découdre, j’ai eu peur de déformer l’encolure …

Fotor_156381885540494

Et j’ai cousu mon ourlet de col vraiment à ras du tissu, ce qui n’était absolument pas voulu ‘^^. Mais promis, je vais faire mieux pour les prochaines : il reste tout un mois et une semaine de vacances, je devrais pouvoir prendre mon temps ‘^^

Fotor_156381883804119

Enfin, je voulais un top plus court pour porter par-dessus mes jupes, mais en fait la longueur est parfaite pour porter sur les jeans. Alors, ce n’est pas exactement un fail ^^

Les photos portées 

La terrasse a été un peu chamboulée quand nous avons fait refaire le toit, ouille ouille le porte-monnaie ‘^^ alors j’ai perdu tous mes repaires ! j’ai fait une séance rapide ce matin, au moment où la lumière est la plus jolie mais du coup, j’ai eu comme qui dirait un léger soucis de cadrage ;op. Voici tout de même ce que donne mon nouveau top sur un short ( je n’ai pas eu le courage de passer un slim ;op ), de face…

Fotor_156381874535757

De dos…

Fotor_156381867657634

Et de côté …

Fotor_156381877308520

Mais je pense surtout le porter avec mes jupes midi, et principalement avec cette jupe en jeans :

Fotor_156381869417383

En fait, le dos baille un peu suivant comment je le porte mais ce n’est pas grave. Heureusement que le tissu a un super drapé !

Fotor_156381878687742

Et voilà ! Je veux coudre plusieurs patrons cet été mais il est fort probable que vous le voyiez passer à nouveau cet automne par ici !

Fotor_156381875931554

A tout bientôt pour la suite !

 

Couture

Ma première robe en jersey réussie ! ( enfin quasi ;op)

L’origine

Je suis amoureuse des patrons de L’usine à bulles. D’ailleurs, je suis amoureuse de tout ce qu’elle coud ! J’ai déjà repéré plusieurs patrons et j’avais décidé de me coudre sa petite dernière, la robe pull  » cocon ».  ( je ne m’avoue pas vaincue, je trouverai bien un tissu qui plait et dans mes prix pour la coudre, nomdidiou) J’ai écumé le net pour me trouver un sweat léger avec un joli motif qui pourrait correspondre, et j’ai trouvé mon bonheur chez « Ma petite mercerie ».
J’ai attendu impatiemment que ma commande arrive, le tissu était aussi beau que ce que j’imaginais… mais…. une fois mon petit Carré découpé pour calculer le pourcentage d’élasticité de mon tissu… catastrophe…. J’avais 20 % d’élasticité et pas les 40 % requis par le patron 😥 …

Je me retrouvais donc avec 2 m de tissus que je trouvais superbe mais qui n’allait avec aucun des patrons que je connaissais ( il faut 30 % minimum pour Aladaïa par exemple…. ). J’ai donc passé plusieurs heures samedi à retourner le net pour trouver un patron de robe en jersey ( avec ma smala qui me faisait un boucan d’enfer autour de moi, réduisant à zéro toute velléité de corrections de copies urgentes) , requérant 2 m de tissu maximum ET 20 % d’élasticité…. et… ce ne fut pas évident ‘^^. J’ai fini par trouver 2 patrons : celui que j’ai cousu, et celui de la Lola dress de Victory Pattern ( que j’ai finalement  écarté parce que je ne voulais pas d’une robe droite mais je finirai bien par coudre un jour…)

Le patron 

Fotor_155247066101874

Je suis donc tombée, sur la robe  » Asta » de Wardrone By Me, une marque de patron anglophone dont les patrons sont disponibles en pdf. Je n’avais pas entendu parlé de cette marque de patron auparavant. Avant d’acheter la fiche, j’ai fait une petite recherche sur le blog pour voir les critiques du patron, et sur Instagram. Elle a été peu cousue mais les personnes qui l’avaient tentée avaient l’air ravies alors j’ai arrêté de réfléchir, et j’ai acheté la fiche. Je n’ai pas imprimé toutes les pages des planches patrons :  en suivant le schéma donné en introduction, j’ai sélectionné uniquement les parties du patron qui m’intéressaient. Seule mini bémol, (outre le fait que mon logiciel d’impression m’a bien fait suer en refusant systématiquement de m’imprimer les pages en taille réelle…) , sur une paire de page, tout ne s’emboite pas exactement mais ce n’est vraiment pas très grave. Il suffit juste de faire attention et ça vient peut être de ce saligot de logiciel  d’impression… 

Le patron comporte deux versions d’encolure : bateau ( celle que j’ai fait) et montant. Il propose aussi 5 finitions pour les manches : longues, 3/4, 2 hauteurs de manches courtes et sans manches. J’ai choisi la dernière version.

Fotor_155247068720236

Le patron comporte peu de pièces à décalquer pour la version que j’ai choisies : un demi dos, une demi devant, une jupe et un bracelet d’emmanchure. La jupe est identique pour le dos et le devant, et elle porte deux panneaux à chaque fois. Les explications sont très claires, avec de très nombreux schémas donc le fait qu’elles soient en anglais ne sont absolument pas gênantes. On retourne un tableau des tailles avec des pouces et un autre avec des cm et les mesures de références des tailles ainsi que les mesures du vêtement fini. Enfin, les marges de coutures sont comprises et sont ici de 0,7 cm puisqu’il s’agit d’un vêtement qu’on peut assembler à la surjetteuse. Ce que je n’ai pas fait, évidemment.

Le tissu 

Fotor_155247075992181

J’ai donc utilisé le sweat léger « poppy, constellation bleu », trouvé chez Ma Petite Mercerie. Il est souple, il n’a pas l’air chaud, donc parfait pour la demi-saison. Il est disponible en plusieurs couleur et je me tâte à en reprendre dans une autre couleur pour me refaire cette robe. Il me reste un peu de tissu sur les 2 m que j’ai commandés. Je ne sais pas encore que je vais en faire, sans doute un jour en touche pour un cadeau de naissance par. Je pense que ce tissu serait parfait pour des vêtements de bébé par exemple.

La patte de la Linotte 

Edit : oups ! J’ai oublié de préciser que le patron comporte des poches plaquées que je n’ai pas mises ( mais qui ont l’air bien jolies ! )

Pour tenter de coller à ma morphologie, j’ai coupé le devant en 40 et le dos en 38 ( je suis exactement entre les deux tailles). J’ai juste fait attention à ce que l’encolure du devant corresponde bien aussi à un 38. J’ai donc décalqué une demi jupe en 38 et une autre… En 40, pour correspondre ma taille ‘^^. Et j’ai remonté la ligne de taille de 3 cm environ directement.

J’ai aussi coupé la jupe devant en un seul morceau pour ne pas avoir de couture au milieu ( ce qui fait utiliser plus de tissu mais j’avais de la marge), et j’ai donc enlevé la valeur de la marge de couture au niveau du côté qui se trouve sur le pli au moment de couper.

Comme mes emmanchures sont en 40 devant et 38 dans le dos, j’ai coupé mon bracelet d’emmanchure pile entre le 38 et le 40, en croisant les doigts pour que ça passe et s’est passé nickel.

Fotor_155247071206441
C’est la seule partie de la robe que j’ai surfilée, pour que ce soit plus solide puisque ça rigidifie un peu plus cette zone.

Comme d’habitude, j’ai fait mes ourlets (encolure et bas de la robe), à la main, à points invisible.

Fotor_155247069964758

Enfin, j’ai recoupé le bas de ma jupe parce qu’elle était beaucoup trop longue, juste avant de faire l’ourlet de 14 cm. Ce que j’aurais pu anticiper en décalquant mon patron puisque que la stature de référence est de 1m72 et que je fais 1m65 ET que le patron propose une robe plus longue que ce que je préfère porter.

Epic Fail ? 

Comme à chaque fois que j’essaie une robe du commerce, encolure bateau ou non, j’ai un soucis sur la largeur du haut de la robe. Si porte la robe comme elle devrait être portée, c’est à dire avec les emmanchures qui arrivent à la jonction du bras, j’ai du tissu en trop dans le dos et devant. Devant, ce n’est pas gênant, ça donne un petit col presque bénitier et j’aime bien mais pour le dos… Je vous laisse juger.

Fotor_155247434818950

Si je descends les emmanchures, par contre, tout tombe parfaitement. J’ai hésité à faire une pince dans le dos pour résorber cette masse de tissu mais je vais porter quelque temps ma robe avec ses emmanchures descendues pour voir si ça passe.

D’ailleurs, au passage, quand j’ai acheté la fiche, j’ai reçu un petit mot de la créatrice qui me remerciait et me disait de ne pas hésiter à poser des questions. Je lui ai donc écrit pour lui expliquer mon problème et elle a répondu dans l’heure qui a suivi pour me proposer de l’aide. Je vais lui envoyer un mail avec les dernières photos qu’elle m’a demandé dès que j’ai mis cet article en ligne et si comme je le pense, elle me propose des modifications à apporter au patron pour régler le problème, je vous en ferai part, parce qu’il est EVIDENT que je vais coudre à nouveau cette robe qui tombe parfaitement, se coud très vite et est ultra confortable! Et, vous l’aurez compris, ça créatrice est adorable et disponible !

Les photos portées 

Par principe, j’ai mis dans le titre qu’elle était presque parfaite mais le soucis que j’ai n’est dû qu’à ma morphologie et absolument pas au patron. De toute façon, il est évident que si le prêt à porter ne me propose que très rarement des robes qui me vont correctement, je ne peux espérer qu’un patron tombe parfaitement sur moi sans ajustement ‘^^. Mais j’ai l’impression que je progresse petit à petit et ça me remotive à coudre à nouveau régulièrement pour moi !

Donc… Voici ce que donne la robe de face … ( oui, il avait du mistral ce matin sur la terrasse ‘^^)

Fotor_155247082238356

On essaie de faire mieux ? ‘^^

Fotor_155247078501519
Bon gros, soit il y la prise, soit il y a du vent.. ;op

De dos … (avec les emmanchures descendues)

Fotor_155247080026631Un petit coup d’oeil sur le buste ( juste ce qu’il faut d’aisance! ni trop, ni trop peu ! )

Fotor_155247074881856

Et un autre sur l’encolure .

Fotor_155247436357535

Et la traditionnelle petite dernière !

Fotor_155247084417637

Et voilà ! Sur ce, les copies m’attendent…. ( désespoir !!!! ) A tout bientôt, pour vous parler deux échanges !

Couture

Le premier fail de l’année ( pas epic mais pas loin)

A l’origine

La robe portefeuille est la pièce de garde-robe qui m’a toujours frustrée dans le prêt à porter. J’en ai essayé des tas, et, si elle me faisait rêver, elle était toujours source de déception. Depuis quelques années, 2 en fait je pense, je sais très exactement pourquoi : Mes épaules ne sont visiblement pas en adéquation avec mon tour de poitrine. Et ma taille naturelle est apparemment trop haute, malgré mon mètre soixante-cinq. Dans ces conditions, soit les épaules tombent bien mais je ne peux pas fermer ma robe, soit je dois démonter les emmanchures. Et dans TOUS LES CAS, la taille tombe juste là où il ne faut pas, c’est à dire au milieu de mon ventre, ce qui n’est absolument pas flatteur pour quelqu’un qui a toujours un bon petit ventre.

C’est pourquoi, quand j’ai vu ce patron cousu par ma copine Marette, je me suis jetée sur le magasine Ottobre correspondant. Et puis, je me suis dégonflée et j’ai cousue sa copine qui se trouve juste au dessus d’elle, dans le cahier technique. ‘^^

Mais ce patron me trotte dans la tête depuis et forte de ma réussite avec brume, je me suis dit que je ne perdais rien à essayer le patron dans un coupon de jersey à deux euros qui traîne dans mon stock depuis des lustres….

Le patron 

Il s’agit de la « tie and wrap dress » d’un vieux numéro d’ottobre. Elle est sensée se coudre dans un jersey de viscose et n’est , en réalité, pas du tout ajustée…. Ce qui est pour une part dans ma déception ( je vous explique ça tout à l’heure !). Elle est à manches longues, comporte 10 pièces (  deux manches, un dos, deux demi-devant, deux jupes dos, deux jupes devant et une longue lanière coupée dans le jersey pour l’attacher et une autre bande pour faire un biais d’encolure. Biais qui n’est pas sur la planche et que l’on doit mesurer puis calculer soit même en fonction du taux d’élasticité de son tissu…. merci ottobre…. ). Les explications de montage sont, comme souvent chez la marque, relativement succinctes, mais si vous avez une paire de robe et de  la couture de jersey au compteur, rien d’insurmontable. J’imagine qu’à la surjetteuse, elle est vite cousue, si on n’a pas d’ajustements à faire, en dehors de la fine bande de jersey de 10 km de long qu’on est sensé retourner…

Comme toujours chez Ottobre, les seules marges coutures comprises sont celles des ourlets. Il a fallu rajouter patiemment chacune à la main. ( bon j’en ai oublié deux, cf partie « epic fail »).

Les fournitures 

Fotor_15508546935323

J’ai utilisé un jersey de coton acheté une bouchée de pain dans un hangar magasin de tissus près de Montpellier dont j’ai oublié le nom, qui a fermé depuis un an ou deux ( ou 3 je ne sais plus) J’avais un coupon d’environ 2 mètres, vendu à prix cassé parce que une partie du bord n’était pas imprimé ( il y avait des traînées de blanc plus ou moins larges sur tout un côté du tissu, heureusement côté laize)

Ce jersey est relativement élastique, presque pas mou, et paraissait bien se tenir, et j’espérais éviter les cruelles déconvenues de mes deux précédentes tentatives de couture de robe en jersey ( qui datent de 3 ou 4 ans…  et m’avaient franchement calmé jusque là)

J’ai remplacé la bande de jersey retournée qui me laissait perplexe, pour rester polie, par du biais en liberty acheté à la droguerie ( j’avais un lien que j’avais acheté en prévision de ce projet mais je me suis frottée à la tête avec une gomme et j’ai coupé dedans une autre fois pour offrir un sac à projet ‘^^).

Il faut aussi un peu de lastin pour les coutures d’épaules.

La patte de la linotte

Comme vous venez de le comprendre, je préfère la facilité ( exit la bande de 10 km de jersey retournée pour faire un lien, faut pas déconner quand même, ils sont fous chez ottobre...)

Fotor_155082755986056

Comme d’habitude, j’ai remplacé les 10 km d’ourlet à l’aiguille double requis par ce type de robe, ( il faut faire un ourlet sur le bas mais aussi les deux pans verticaux des jupes devant) par ma marotte des ourlets à points invisibles à la main.

Fotor_15508276527839

Ce qui m’a pris deux épisodes de podcast ( un de Yarnflakes et un de Fibertales) puisque j’ai fait de même pour les manches. Et encore, j’avais déjà fait un pan  à l’aiguille double que j’ai eu la flemme de découdre ( cf la partie  » Epic fail » )

Fotor_155082758847549
Vous avez vu comme ça donne l’illusion que c’est propre ? ;op

Pour l’encolure, j’aurais dû poser ce fameux biais en le traitant comme un biais rapporté. Mais, je savais que ça allait gondoler de partout au final puisque je devais donc finir par une piqûre à la machine. Alors, à la place, j’ai coupé ma bande de quelques cm de moins et je l’ai posé comme expliqué par le patron  de t-shirt gratuit « plantain » de deer and doe qu’on ne présente plus. Je me suis dit que comme ça, mon encolure serait plus jolie en terme de finitions, et se tiendrait mieux. Et je pense que j’ai eu raison. C’est en fait, la seule finition dont je suis contente, concernant ce patron ( avec mes ourlets)

Fotor_155082760957862

Epic fail ? 

Comme je vous l’ai dit plus haut, j’ai commencé par oublier de rajouter une paire de marges de couture autour des parties jupes ( qu’il faut décalquer deux fois, une fois avec  un rectangle pour des demi-devant, et une fois pour le dos que l’on coupe deux fois… oui, ce n’est pas très simple ‘^^ et surtout pas forcément très clair 😦 …. ). Je me suis mis un coup de surligneur sur les côtés, j’ai écrit en GROS dessus que les marges de coutures n’étaient pas comprises, j’ai COMMENCE par couper cette pièce JUSTE APRES avoir fini de copier le patron. Et je les ai oubliées… Voilà voilà voilà voilà….  J’ai réussi à tricher, heureusement par la suite, mais bon quand même….. bref… Mais ce n’est pas le plus grave….

Franchement, j’ai failli jeter ma robe une fois que j’ai assemblé la partie jupe et le corsage. Quand j’ai essayé ce fameux corsage, et je n’y croyais pas du tout, pensant que ça ne pouvais PAS bien tomber du premier coup, il était juste parfait. Etiré comme il faut pour souligner la poitrine mais sans que le tissu ne blanchisse. Parfait quoi. J’ai essayé la partie jupe, elle était nickel aussi. Et puis j’ai assemblé les deux…. Et ma robe à pris 2 tailles. Encore. La taille était trop basse de 3 cm, elle n’était plus du tout ajustée. On aurait dit que j’avais coupé un 42 voire un 44. Il m’est arrivé la même mésaventure avec une lady skater dress, pour laquelle j’avais pourtant mis des élastiques partout dans les coutures, y compris à la taille et une robe plantain. Les deux avaient fini à la poubelle et je pensais que c’était à cause de mon jersey trop mou et surtout trop lourd. Je pensais que ça n’allait pas le faire cette fois-ci… perdu…

J’ai donc tout repris à la sauvage, en plusieurs fois, à la taille que j’ai remontée de bien 4 cm au final, et sur les côtés pour la partie corsage.

Fotor_155085467847748
Bouh que c’est laid ! c’est même pas recoupé droit, j’ai même recoupé tous les fils. Et on voit les strates de feux ces pauvres coutures, d’ailleurs, une d’elle a été recoupée… J’ai cousu 3 fois à la taille… A la fin, j’en pouvais plus …

Foutue pour foutue, j’ai aussi repris les coutures d’épaules de 1 cm pour que la couture me fasse moins ressembler à une déménageuse, soit moins basse. Sans rien découdre, parce que j’avais la flemme et que j’étais hyper déçue. Du coup, j’ai tout recoupé à la sauvage, les marges, et je n’ai même rien surfilé…. Mes finitions sont carrément déguelasses mais mes ourlets à point invisibles font illusion si jamais la jupe s’ouvre….

J’ai dû recouper du tout le bas de la jupe de bien 8 cm pour éviter que ça fasse mémé…. Je ne sais pas si je vais refaire ce patron à l’avenir, mais je pense que si c’est tout de même le cas, je virerai les marges de coutures….

J’avais fait l’ourlet du premier pan à l’aiguille double, mais d’une, je n’avais pas de cannette vide disponible pour remplacer une hypothétique seconde bobine de fil bleu marine, des deux, j’ai confondu le bleu marine et le noir, parce que en vrai je suis un peu miro, parce que c’était tard… Et puis en plus, une fois porté, ça gondole à mort… C’est pas grave, ce sera le pan d’en dessous…

Fotor_155085466749266

Bon et accessoirement, en terminant de préparer cet article, j’ai vu dans le magasine une autre version de la robe, qui n’est pas du tout ajustée, et donc qui ne ressemble pas du tout  à ce que j’attends d’une robe portefeuille en jersey, à savoir, être moulante au niveau de la poitrine et de la taille et être avoir une jupe trapèze ( ici la jupe est quasiment droite): autant dire que rien ne correspondait à ce que je voulais en fait ‘^^… enfin si, elle est portefeuille et en jersey.  ‘^^

Allez zou ….

Les photos portées 

Bon, alors, pour commencer, j’ai repassé ma robe avant de prendre les photos, j’ai essayé de faire ça bien ( coucou Mélanie, si tu passes par là ^^) et … je n’avais pas vu du tout que j’avais laissé une trace humide avant de prendre les photos… Du coup, on dirait que ma robe est tâchée par-dessus le marché. ( et accessoirement  déjà pleine de poils de chat ‘^^)

Fotor_155082962620049
Ouh la vilaine tâche ‘^^ (d’eau je précise)

voici ce qu’elle donne de dos

Fotor_155082913403988

Vraiment de dos ( visiblement j’ai trop de tissu par là aussi … mais comment dire… ça restera comme ça, hein ! )

Fotor_15508292426249

Et j’ai même presque un gros plan !  ( photo prise par l’homme parce que j’ai le bras trop court pour le faire avec le déclencheur et le minuteur .. ou alors il me fait le point sur ma main qui est devant et donc pas du tout sur ma robe qui est derrière… ).

Fotor_155082926685530

Et la petite dernière :

Fotor_155082914863712
Non, je n’aime pas faire des câlins à mon mur, c’est juste que je manque de recul sur la terrasse ‘^^ et que je ne sais pas poser ;op / On est parle aussi, tiens, de la demi jupe devant qui portée est plus longue que celle de dessus? Alors que les deux sont en vrai strictement identiques ? ( et que quand j’ai épinglé, c’était même pas le cas, en plus ;op. ) 

Voilà voilà voilà… Pas la robe que je retiendrai cette année, quoi… En plus, elle colle aux collants, elle n’est absolument pas boulot compatible ET je pense que le jersey, qui n’a pas l’air de bonne qualité ne va pas résister à 3 ou 4 lavages…. Je vais la remiser et la ressortir cet été… On sait jamais, des fois qu’elle deviendrait parfaite par une action magique venue d’outrespace dans mon placard… on peut rêver, non? ( Si vous êtes mages et que vous avez le sort « mode » , pensez à moi ;op …. oui, je sais que si vous ne jouez pas à Shadowrun vous ne comprenez rien à ce que je raconte, et c’est normal ‘^^)

Je ne sais pas du tout quand je posterai à nouveau, il semblerait que le nouveau rythme soit… rien… puis pleins pendant les vacances scolaires ‘^^… A moins que je ne disparaisse entre temps, puisque la semaine prochaine, c’est les oraux blancs, puis les conseils de classe, puis les réunions parents prof…. je rêve de temps partiel, quoi ‘^^

 

 

 

Borderie, Tricot

Mon pull doudou des grands froids

A l’origine 

Depuis décembre, je me gèle. Mais alors vraiment ‘^^. Je commence à avoir une jolie collection de pull home made, que je porte régulièrement, mais il me manquait clairement un gros pull. La fingering c’est joli, c’est fluide mais ce n’est pas forcément toujours suffisant ‘^^.

J’avais acheté de la Ulysse pour un test knit mais je n’ai pas réussi à avoir le bon échantillon et je ne pouvait pas bidouiller en jouant avec les tailles puisque c’était un test. Je me suis donc mis en quête d’un fil à lui associer et d’un patron.

J’avais flashé sur ce patron à sa sortie, l’an dernier, mais comme il se tricotait un fil épais et que ça représente un gros budget quand on ne veut pas tricoter de l’acrylique ( je n’ai rien contre l’acrylique, hein, c’est juste que je transpire comme un boeuf devant ‘^^), ça fait réfléchir… Je me suis dit que c’était le moment ou jamais. J’ai failli utiliser le fil « Titicaca » de Holst Garn, pour gagner en douceur et en drapé mais l’alpaga et moi, on est rarement copain ( sauf en baby alpaga mais, on retombe sur de sombres histoires de budget ‘^^)  et je n’ai pas voulu courir le risque… Il faudrait quand même que je finisse par en prendre une pelote au détour d’une commande chez laine et tricot pour faire un échantillon, histoire de savoir une bonne fois pour toute ;op ( je cherche une alternative poilue mais pas trop au mohair qui n’est DEFINITIVEMENT pas du TOUT copain, pire que l’alpaga et c’est pas peu dire ‘^^) .BREF ! je me suis rabattue sur un autre de mes fils chouchous…

Le patron 

Fotor_155031074331633

Il s’agit du pull Weekender d’ Andréa Mowry, dont la fiche payante est disponible en anglais sur ravelry. C’est un pull bottom up ( qui se tricote du bas vers le haut), qui se tricote en rond et sans une seule couture. Il a l’air d’être en jersey envers mais en réalité, il se tricote tout à l’endroit : on le retourne au moment des finitions pour donner l’illusion que l’envers est en réalité l’endroit .

Il se commence donc par les côtes 1/1 du bas et un montage tubulaire. On tricote le devant et le dos séparément, pour que le dos soit un peu plus long que le devant et pour avoir le bas fendu.

Fotor_155031071622465
Le dos est sur le dessus sur la photo

Ensuite, on rejoint les deux morceaux et on tricote tout à l’endroit. Pour décorer le devant et le dos, on glisse une maille un rang sur deux au milieu ( et le rang suivant, on la tricote à l’envers pour qu’elle apparaisse comme une maille endroit sur le devant).

Fotor_155031068954921

On file tout droit jusqu’aux emmanchures, on sépare le travail et on continue encore tout droit quelques temps. ll n’y a pas de diminutions et pour avoir une jolie pente aux épaules, on a une section de rangs raccourcis ( des german short rows )  juste avant les côtes 1/1.

Fotor_155031070299352

Ensuite, on met des mailles en attente et on rabat ( en rabattage tubulaire encore) l’ouverture pour la tête.

Fotor_155031299212970
Du coup, vous pouvez voir l’intérieur aussi… C’est pas évident de bien montrer un rabattage tubulaire, en fait ;op

Pour assembler les épaules, on utilise un rabattage à 3 aiguilles classique, de manière à avoir une fausse couture apparente que je trouve très jolie.

Fotor_155031080605411

Ensuite, on relève les mailles des manches et on les termine par une bande de côtes 1/1 et un rabattage tubulaire, pour cela j’ai utilisé la technique du rabattage à l’aiguille.

Fotor_155031073161393

Les fils 

J’ai donc utilisé un mélange d‘Ulysse de De Rerum Natura ( non j’ai pas d’actions et je ne suis pas sponsorisée ;op )  coloris « figue » et de Coast de Holst Garn, coloris « blackcurrant », en tout en aiguille 4 pour le corps et 3,5 pour les côtes. Pour avoir le bon échantillon ( en réalité, je suis un peu en dessous mais je trouvais le point trop irrégulier en 4,5 avec ma tension. En plus, je suis entre deux tailles, et comme je savais qu’avec ma tension, je n’aurais pas un bon drapé , j’ai préféré avoir un échantillon trop petit d’une demi maille et tricoter la plus grande des deux tailles. J’ai calculé qu’à la louche ça me donnerait un entre 2 tailles).

Fotor_155031297552996

Côté coloris, je voulais un chiné et je trouvais « figue » un peu foncé, alors j’ai opté pour un violet clair, pour éclaircir le pull. Je ne pensais pas que « blackcurrant » serait si clair ( c’est presque un gris en réalité ) et j’ai eu des doutes mais au final, je trouve que ça ne rend pas trop mal.

Autant je vous recommande le mélange parce qu’il n’est pas cher, doux et chaud, autant je ne vous recommande de le tricoter avec des aiguilles si petites. J’ai un mélange qui donne quasiment de la worsted, mais une demi-taille de plus m’aurait fait gagner du confort de tricot. J’ai regretté tout au long du projet de ne pas avoir pris l’option « tricoter en 4,5 et la plus petite taille » : le fil ne glissait pas du tout, j’ai dû forcer, surtout pour les manches. Tellement qu’à peine mes  dernières mailles rabattues, je me suis jetée sur une boxy en nord de drops et en 3,25 ‘^^… Oui, je sais, je suis un peu cinglée ;op. Je pense que le rendu final est meilleur comme je l’ai tricoté mais je me suis dépêchée de finir ce projet ( parce que je rêvais d’un boxy qui glisse tout seul  ), parce que je savais que si je le laissais en plan ne serait-ce qu’une journée, je ne le finirais jamais. Et ça aurait été bien dommage ! Je vais adorer le porter ! ( même si il semble que le redoux se soit installé depuis quelques jours ‘^^).

La patte de la Linotte 

Déjà j’ai zappé le montage des plus de 100 mailles en tubulaire, je n’avais pas du tout mais alors pas du tout la foi de le faire, sur autant de mailles, avec un mélange de deux fils et qui ne glissaient pas du tout ( la coast est vraiment très bien mais si on tire un peu trop dessus, en fil simple, elle casse… Je vous laisse imaginer l’horreur) Tant qu’à faire ma rebelle, je n’ai pas monté mes mailles en 3,25 comme j’aurais dû. Mais cette fois, il y avait une vraie raison :  je ne voulais pas que le bas de mes côtes soit resserré.

Fotor_15503107861116

Ensuite, je n’ai pas fait mon plus le rabattage tubulaire sur les manches ( par flemme) et la partie dos : j’ai juste rabattu en côtes 1/1.

Epic fail ? 

Je vous ai déjà raconté que mon choix de fil était relativement aléatoire et que j’ai lutté pour le tricoter, ce qui en soit est un fail, puisque le principe du tricot pour moi , c’est tout de même avant tout que ce soit un loisir et non une épreuve ‘^^. Je tricote autant pour le processus que pour le produit fini, en somme. Avec le temps, je me rends compte que j’aime prendre mon temps pour un projet, et définitivement être mono-encours. Mais là, clairement, il fallait que je finisse vite pour avoir la seconde partie des vacances un vrai projet plaisir ( comprendre des km et des km et des km de mailles endroits, tout à l’endroit, en rond avec un fil qui glisse et si possible de petites aiguilles ‘^^ les 3,25 sont en passe de détrôner mes 3,75 fétiches ).

J’ai trouvé le moyen de faire une merdouille dans ma maille glissée en plein milieu du devant, sinon c’est pas drôle ;op mais je n’ai pas eu la foi de laisser tomber cette maille sur 5 rangs quand je m’en suis rendue compte pour la reprendre ensuite au crochet.

Les 10 premiers cm de mon pull sont tricotés plus serrés que la suite. Pourquoi? mystère… J’ai tiré dessus comme un sagouin au blocage pour tricher. Pour l’instant ça va, mais il faudra voir si en se rétractant le bas ne se resserre pas trop…

Il y a juste une chose qui me chagrine sur ce patron, c’est l’encolure. Comme le pull est tout droit et qu’il remonte haut , l’encolure est vraiment très près du coup et ça me dérange un peu. Sans doute parce que je n’ai pas l’habitude…. A refaire, ( je songe sérieusement à tricoter ce patron à nouveau mais cette fois dans un fil plus souple et plus mou), je changerai l’encolure, peut être en glissant quelques rangs raccourcis dans les côtes du devant pour la creuser un peu… Mais peut être que ça ne serait pas joli.. Il faudrait que je teste sur un échantillon à l’occasion pour être sûre.

Edit : après 2 jours de portage, j’oublie par moment que le col me gène. Soit il se détend, soit je m’y fait mais si vous craignez les encolures trop près du cou, il faudrait sans doute le modifier… 

Les photos portées 

La lumière était capricieuse, alors que je n’ai rien changé aux réglages, elle est plus ou moins présente d’une photo à l’autre, genre une photo sur deux ce qui n’est pas du tout logique ( à moins que mon appareil qui montre par ailleurs des signes de fatigue, notamment en ce qui concerne le wifi, ne soit en train de décéder … ce qui serait un drame :’o(   )

Fotor_155031091126620

Comme d’habitude, je vous montre ce que ça donne de dos…

Fotor_155031087676562

Et de côté.

Fotor_155031075724167

Et en bonus, je vous ai fait une paire de photos pour vous montrer aussi les décos que j’ai brodées à l’arrache sur ma jupe en jeans préférée : un côté avec un bout de popeline à étoiles, façon reprisage. Et l’autre avec de petites étoiles ( en espérant que je ne vous l’avais pas déjà montré ‘^^)

Fotor_15503107704349

Et la traditionnelle petite dernière !

Fotor_155031089416632

Et voilà !

Bon week end ! ^^

 

 

 

 

Couture

La jolie petite jupe à pois

A l’origine 

IMG_20190214_115229_631

J’ai déjà cousu une brume, l’année dernière et je l’ai beaucoup portée. Bon, à la maison parce que je ne l’assume pas trop au lycée ‘^^, mais beaucoup porté quand même ;op. Très rapidement, en fait dès que j’ai coupé le tissu de la première, je l’ai imaginée avec un tissu plus funky, à motifs. J’avais déjà une grande chute du tissu de cette robe, entre jersey épais et sweat léger, mais il ne figurait pas dans les tissus préconisés par Deer and Doe. Alors je n’ai pas osé. J’ai fafouiné sur le net à la recherche du graal mais je n’ai trouvé que des unis ( d’ailleurs, si vous avez une idée de l’endroit où je peux trouver une telle pépite, je me ferai bien une 3ème brume ;op ). Les mois ont passé et j’ai fini par me décider à couper dans cette fameuse chute.

Le patron 

Il s’agit donc de la jupe Brume de Deer and Doe : un de leur patrons phare en Jersey. Je vous l’avais déjà présenté lors de ma première version, je ne vais pas trop m’étendre. A toute fin utile, la marque propose ici un tuto pour adapter Brume à sa morphologie.Mais je suis toujours aussi fan des ses jolies découpes devant…

Fotor_155022366497119

Et dos.

Fotor_155022363647089

Les fournitures

Fotor_15502236234414

L’avantage de Brume, c’est qu’elle est peu gourmande en tissu et qu’on n’a pas besoin de mille fournitures. J’ai donc pris ma chute de jersey en partie synthétique acheté chez mondial tissu, il y a un an et demi à la louche. A l’époque, il existait aussi en bleu marine avec des cerises rouges. Apparement, il convient pour ce patron MAIS :

  • Chez Marette a fait une Givre dedans et il avait bouloché ( ma robe à pois n’a pas bougé, mais elle n’est pas moulante, je pense que ça joue).
  • Je ne sais pas encore comment ma petite jupe va vivre, puisque j’ai renoué avec mes habitudes du temps où j’avais du temps, du temps béni où j’étais encore à temps partiel, des débuts du blog : finie le soir, photographiée le matin suivant, blogguée ente midi et deux ‘^^. Je vous ferai un petit édit pour dire si elle se déforme ou part en lambeau.

J’étais partie pour mettre un élastique dans la ceinture, mais finalement, il semble que je n’en ai pas besoin..

La patte de la Linotte 

Cette fois, j’ai surfilé les marges de coutures au fur et à mesure, ce que je n’avais pas fait la dernière fois, et regretté parce que c’est plus joli, inutile parce que le tissu ne s’effiloche pas du tout, mais plus joli. Et puis en rose qui pète tant qu’à faire ( mon autre regret de la dernière fois )

Fotor_155022367705211

Comme d’habitude, je n’ai pas fait le bord à la main mais à point invisible et à la main.

Fotor_155022365082774

Epic fail ? 

Je n’ai pas pris beaucoup de risques puisque je savais déjà que le patron tomberait parfaitement. Par contre, j’ai trouvé le moyen d’inverser deux morceaux et j’ai du découdre le petit zigzag du point élastique de ma machine ce qui est bien relou… On commence par assembler des côtés dos et devant de la jupe, puis on les assemble à la partie qui se trouve sous la ceinture, celle avec les jolies découpes. Evidemment, j’ai inversé la gauche et la droite, parce que je suis allée trop vite. Heureusement que je n’avais pas encore surfilé les marges de couture ‘^^. Pour ne pas faire la même erreur, il suffit de bien regardé le schéma : la morceau le plus étroit se place vers l’intérieur….

Autre erreur de débutante, j’ai complètement oublié de noter les crans sur les pièces ceintures et la partie avec les découpes. Du coup, j’ai bien galéré pour placer la ceinture : elle est plus petite que la partie à laquelle on l’assemble, comme pour les bandes d’encolure des T-shirt, c’est pour cela que la jupe tient bien en place. Donc il faut bien noté les crans puisqu’il faut étirer la ceinture équitablement…. J’ai recommencé plusieurs fois et il y est resté un micro pli , évidemment en plein milieu du devant. Mais ce n’est pas très grave, vu que je porte toujours mon débardeur ou mon T-shirt par dessus ma jupe pour camoufler le ventrou…. ( que j’ai oublié de prendre en photo d’ailleurs… )

Fotor_155022369007914

Les photos portées 

Et voici donc le grand retour de mon mur orange, celui qui donne bonne mine ;op

Fotor_155022371587725
Et mon mur pleure à un endroit incompréhensible ‘^^…

Je porte ma jupe avec mon boxy chéri, que je suis en train de cloner avec une autre couleur : c’est de mes tricots les plus portés : il va littéralement avec tout : jupe, robe, jeans…Mais vous verrai tout bientôt un autre pull, qui est en train de sécher ! Oh le teasing de ouf ;op 

Fotor_155022373896952
Et même que pour l’occasion, prise de folie subite, j’ai lâché mes cheveux…

Pour en revenir à la vedette de cette article, voici ce donne ma jupe de dos

Fotor_155022379605643
On dirait presque que j’ai essayé de faire des raccords… ;op

Et de côté ( oui, Boxy chéri n’est super flatteur de côté mais il est tellement parfait que je le lui pardonne ;op )

Fotor_155022381494175
Bon en vrai, là ça se voit que je n’ai absolument pas cherché à en avoir ;op

Et une derrière pour la route !

Fotor_155022378225749
Je pense qu’à l’usage, elle va remonter un peu, d’où le plis… Mais encore une fois, je ne pense pas la porter pour aller bosser alors ce n’est pas grave ^^

Normalement, je reviens vers vous très vite puisque nous avons le combo parfait : vacances+projets motivants qui avancent vite + temps superbe pour les photos ! Pourvu que ça dure ;op 

Belle journée !