Couture

Petites coutures … en vrac ^^

Je n’ai pas beaucoup de temps pour le blog, en ce moment, je préfère enquiller les petits projets gratifiants en couture quand j’ai 1 heure devant moi entre deux séries de cartons, alors je me tourne vers des patrons déjà utilisés et rentabilisés dont j’ai déjà parlé ici plusieurs fois. Je pourrais ne pas faire d’articles mais j’aime bien garder une trace par ici de ce qui passe sous la Mac, ou mes doigts. Alors j’inaugure les articles  » petits vracs couture » dans lesquels je vais passer sans (trop) m’étaler pour vous montrer comment je couds encore et toujours les mêmes choses ;op. Mais ne vous inquiétez pas, j’ai aussi un vrai article en préparation sur un projet couture d’amour aussi, je ne vais pas passer ma vie en mode télégramme définitivement. Déjà, pour un article court, je suis déjà en train de raconter pas mal ma vie, non ? ();op

Pour mettre en dessous de tout …

Ainsi donc, j’ai été prise de frénésie récemment…. Et je rêvais d’un semainier …. alors …

J’ai aussi cousu 3 autres culottes : vous trouverez juste après cet article un récit rapide de mes déboires avec une certaine culotte poisson… Et bien… En prenant son temps, en posant mon élastiques à 3 mm du bord, en réglant correctement largeur et longueur de points, en bâtissant avant de coudre les élastiques, en coupant bien 47 cm et pas 43 cm … Tout de suite, étrangement, hein, tout de suite, donc… ça marche drôlement mieux.

Et puis en recoupant bien les marges de couture au ras de l’élastiques aussi… Bizarrement …. c’est pas comme si la dame elle le disait dans la vidéo en plus….

Et puis, en utilisant un fil de la même couleur que l’élastique au bon moment, aussi, bizarrement, ça marche ENCORE mieux !

Là c’est ma mieux réussie

Patron, donc…. : « Belle Mum » en taille 38, parfaite toussatoussatoussa

Version 1 :

Et les fournitures : reste de jersey bio suédois d’amour, acheté pour coudre un snood à Léo quand il était en Moyenne section de Maternelle, il rentre en 6eme, là. Genre c’était hier quoi…. Bref, un trop beau jersey dont je n’avais pris que 50 cm chez SweetAnything, du temps où elle s’appelait autrement (Poussière d’étoiles si ma mémoire est exacte) et où elle vendait des merveilles de tissus ! Et puis le reste de mon élastique de Ikatee .

Pour mémoire, pour mon 38, j’ai coupé 69 cm pour le tour de taille et 47 cm pour le tour de cuisse.

je suis bien contente du centrage de motif dos et devant ^^ ( même s’il est purement fortuit, j’ai joué à tétris pour garder un maximum de coupon exploitable)

C’est presque mon extérieur le mieux réussi, je l’ai cousue juste après les poissons. Et je ne me suis même pas pris la tête.

C’est pas parfait mais je crois que c’est ma préférée ;op

Du coup, le lendemain, je me suis dit « allez, zou, vu comme tu as kiffé ta deuxième, coupes-en deux de plus !

Version 2 :

le haut est un peu distendu, sans doute parce que j’ai piqué trop près du bord. Je serai mieux la prochaine fois, je sens que je vais la cloner, celle-ci quand je serai encore plus sûre de moi ^^

Fournitures : Jersey bio « Poppy » d’amour, trouvé en même temps que le tissu de ce top, et qui a été un snood pour offrir aux jumeaux d’une amie chère. Je l’avais TOTALEMENT oublié ‘^^. Comme quoi, faire du carton, ça a du bon ;op, encore… Elastique du marché cette fois et il est bof bof, trop épais, dur à piquer, j’aurais dû modifier mes réglages, les finitions extérieures sont un peu bof bof …

Là par exemple, vous pouvez voir la différence de largeur de zigzag…..

Mais, je lui pardonne. J’espère juste que le zig zag du dessus va pas craquer trop vite…

un côté nickel, un côté qui gondole malgré le repassage…

Et la version 3

Fournitures : j’ai cloné ma culotte la plus portée à ce jour, ma 3eme belle mum que je vous avez montré il y a fort longtemps et qui a lâché cette semaine. Après des mois de bons loyaux services et des finitions un peu moyenne. Donc élastique Ikatee, et tissu net pour le jersey qui a été aussi un mandy boat énormément porté… Et il me reste encore une belle chute, donc je pourrais recloner ma culotte « petit bateau like » ;op

Forcément, le tissu le moins cher, une chutes de chutes de chutes, zéro pression, la 3eme cousue, c’est la mieux ;op . Je ferai mieux la prochaine fois !

J’ai donc Ma version poissons + ces 3 là + les deux superbes cousues par Florine que je vous ai montrées il y a un moment, ça donne… A une culotte près, un semainier ! Mais je suis forte, je dois retourner à mes cartons et puis …

Pour mettre par dessus des shorts et des jupes

Mais il y a aussi eu un autre « Lizzy Top », presque tout pareil que pour pour celui-là….

Patron donc :  « Frau Lizzy » de la marque allemande Studio Schnittreif. Le patron est disponible en français sur le site de la marque, en téléchargement pour 6 euros 50

Fournitures : Jersey mondial tissu d’un très joli vert Tilleul, acheté il y a 3 ou 4 ans, avec une jolie texture, un peu de bande thermocollante pour les emmanchures et le col dos et puis pour le devant, j’avais juste assez de biais liberty adoré qui collait parfaitement … Alors pourquoi se priver ;op

Pour la première fois, comme je sais que tout tombe parfaitement, j’ai fait tous les ourlets du haut du top AVANT d’assembler. Et ça a super bien fonctionné ! Je suis vraiment contente de mes finitions, qui sont comme j’aime au poil de yak

Epic fail ? et bien quand on oublie qu’il faut recouper sa marge de couture AVANT de coudre son biais à Cheval puisqu’en réalité, on touche pas à la hauteur et ici aussi largeur des bretelles, fatalement, du top contrairement à ce qui se passe quand on pose un biais rapporté. Et qu’en plus, on a du biais que DEVANT et pas PARTOUT… on se retrouve avec … des bretelles qui sont plus larges devant que derrière. BOULET !

Evidemment j’ai réalisé APRÉS m’être esbaudi sur mes finitions au poil de cul Yak, sinon c’est pas drôle … BOULET !

J’ai donc triché comme une sauvage, mais porté ça se voit pas alors… TANT PIS ! Je ne vais laisser refroidir mon enthousiasme pour ces piqûres à l’aiguille double si jolie pour si peu, pas vrai ? ();o)

Voilà ! Allez, j’essaie de voler encore 10 minutes pour avancer sur l’article de ma jolie robe bleue ! ^^

Couture

Article post-it : un p’tit débardeur vite fait, (presque) bien fait !

A l’origine

Et au passage, une p’tite custo maison, réalisé après l’ourlet à la main, une fois les gosses couchés, à Minuit moins 20, custo que j’avais envie de faire depuis cet automne… PROOOOCRAAAASTINATIOOOOOOONNNN

Hier en fin d’après midi, alors que je triais mes jerseys et molleton en vu d’un déménagement plus qu’imminent, je suis retombée sur un petit coupon de jersey bio acheté quand Robin était encore en poussette Robin qui a fêté ses 9 ans le mois dernier, je vous laisse faire le calcul … j’ai regardé mes presque 60 cm de tissu, la coupe avait été plus que généreuse, et je me suis rappelée avec Nostalgie de cette époque où je n’achetais que pour coudre pour les enfants et donc en petites quantité. J’ai de cette période des pépites de tissus qui vont devenir des cadeaux de naissance, sans doute. Mais celui-là, j’étais bien marri de ne pas pouvoir le coudre pour moi. Qunand j’ai eu une illumination, n’ayons pas peur des mots. J’avais le patron idéal pour coudre ces 60 mini cm de jersey bio d’amour ! J’ai donc fini ma caisse de jersey, plus au cas où j’aurais trouvé un autre oublié que par acquis de conscience. Et puis, au lieu d’attaquer les cotons à motifs…. j’ai sauté sur ma Mac ;op

Les fournitures

60 cm donc de Jersey bio un peu mou, de très belle qualité à l’imprimé de dingo, un peu de …. , du fil et c’est tout !

Le Patron

J’ai donc cousu le top « Frau Lizzy » de la marque allemande Studio Schnittreif. Le patron est disponible en français sur le site de la marque, en téléchargement pour 6 euros 50. Je vous laisse lire les détails par ici ou ici, c’est ma 3eme version depuis l’année dernière. J’ai d’ailleurs choisi de faire les mêmes finitions que pour la version bleu et marron à savoir :

Thermocoller l’encolure et les emmanchures pour que le tissu ne se déforme pas, et petit ourlet à l’aiguille double sur l’encolure ….

Et sur les emmanchures ( je rappelle que je fais l’ourlet des emmanchures AVANT d’assembler les côtés)

Ourlet du bas à la main à point invisible sur l’endroit…

Pour que ça ne cartonne pas …

Et j’en ai profité pour tester le point qui surjette et coud en même temps, de ma nouvelle meilleure amie électronique et qui est parfait pour les coutures d’assemblage visiblement, à condition de bien repasser après.

La patte de la Linotte ?

Outre le thermocollage à la sauvage, j’ai retiré le même nombre de cm que pour ma version marron et bleu, parce que sinon c’était un peu juste pour mon coupon. Prévoir 65 cm pour avoir de la marge donc… Et pis c’est tout !

Epic fail ?

Alors non, mais j’ai cru que oui.

D’abord, ce devait être l’affaire de moins d’une heure, sauf que le tissu ne voulait pas se plier en deux correctement sur le droit fil. J’ai pesté bien une quart d’heure avant de réaliser que c’était parce que j’étais sur un pli du tissu dû à 7 ou 8 ans de séquestrage au fond d’une caisse…. Un coup de fer et oh miracle, c’était plié en 30 secondes, avec le mauvais jeu de mots.

Comme le film devant lequel j’avais laissé les gosses était pas mal entamé déjà, j’aurais dû prévoir un 2 heures au lieux de 1 heure 10, Je n’ai pas bâti mon encolure avant de la piquer … c’est PAS bien ! Comme on est sur des courbes, j’ai eu des sueurs froides avec mon aiguille double : ça bougeait dans tous les sens, j’ai eu peur de piquer sur un plis disgracieux… Bref… une première couture d’ourlet hyper stressante, j’ai dit que c’était un précieux de chez précieux ? et au final un ourlet qui était tout mou pas hyper nickel mais un bon repassage à sauver l’extérieur qui au final est pas mal du tout comme vous avez déjà pu le voir. Par contre, à l’intérieur, j’ai dû reprendre à la main, parce que la couture était … APRES le bord de mon tissu ‘^^

Un petit rattrapage à l’arrache plus tard….

Mais bon, à part que ça m’a pris plus longtemps que prévu et que ça ne s’est pas déroulé tout simplement comme prévu, rien de méchant à l’horizon ! Je sens que je vais le porter souvent, ce p’tit top ! Et peut être même finir par coudre la version verte que je suis sensée coudre depuis … L’année dernière ? ‘^^

Les photos portées

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et même que j’ai pris les photos le lendemain matin … et rédigé dans la foulée… Comme à la grande époque ! C’est que je veux le mettre demain, mon petit top ;op

La bonne recette : Terrasse, 10H30, entre deux voisins qui passent, Robin derrière l’appareil prés réglé et hop !

Il est parfait avec cette jupe mais aussi avec d’autres petites choses, je vous montrerai mes petits ootd en story sur IG comme d’habitude ^^ ( je les mets en hightlight sur mon profil si vous voulez y jeter un oeil)

On est du rapide, simple efficace, parfait pour réveiller aussi les jupettes toute simples… Là on est sur du bien bright mais ça me met de bonne humeur et c’est le plus important, pas vrai ? ^^

Voilou ! Et comme j’en ai profité pour faire les photos portées d’une certaine petite robe bleu de fête, je devrais vraiment revenir dans la semaine pour une « master piece » ! On y croit !

Bonne fin de week end ou bon démarrage de semaine suivant quand vous passez par ici ! ^^

Couture

Ma petite collection Printemps/été 2021 : La version définitive

A l’origine

Après avoir cousu la toile que je vous ai présentée hier, j’ai mis des semaines à coudre la version définitive. En fait, j’ai cousu cette version avant-hier et je l’ai terminée hier matin. Est ce que j’ai d’autres choses plus anciennes à vous montrer ? oui ! Mais je trouve ça plus logique de faire les deux articles à la suite, finalement ^^

Les fournitures

J’ai acheté chez tissu Ferrarri 3 m de panneau marinière jersey Petit Bateau, grâce au bon plan indiqué par ma copine Marette, il y a des mois, pour un prix…. défiant toute concurrence. C’est la première fois que je couds ce type de jersey, il a l’air … euh… tricoté ? C’est une maille 100% coton, plutôt fine mais facile à travailler et à couper. Je n’ai presque pas mis 2 plombes à aligner les rayures quand j’ai plié mon coupon géant ‘^^. Par contre, j’ai un gros doute : l’avais-je lavé ou non au final ? ‘^^ Le premier lavage en machine nous le dira ;op. Au pire, j’ai bien assez de métrage qui reste, même avec la toile que j’ai prévue de faire avant de couper un autre coupon de maille de luxe, pour recommencer si nécessaire ^^

J’ai utiliser aussi un peu de support de droit fil thermocollant pour l’encolure et l’emmanchure et un peu de liberty joli.

Le patron

Je ne vais pas m’étendre à nouveau, mais vous montrer les petits détails de cette version. Cette fois, j’ai tenté l’autre finition proposée pour les emmanchures, c’est à dire un ourlet simple.

Sans doute grâce à la bande de support de droit fil, je n’ai eu presque aucune difficulté pour coudre cet ourlet. Le rendu est bien joli ! ça n’a pas déformé ni gondolé. Je pense que je le referai comme ça la prochaine fois pour ce patron au moins. Soyons claire, l’emmanchure n’est pas du tout élastique mais ici ça ne gène pas.

Je suis plutôt contente de mes presque-raccords, qui sont alignés au moins une partie du temps ‘^^Comme d’habitude, plus on avance, plus ça se décale, lentement mais sûrement…. Heureusement que les rayures ne vont pas jusqu’en bas ;op

La patte de la linotte

Comme d’habitude… ourlet à point presque invisible pour le bas et encore, c’est un peu raide. J’espère que ça va ramollir à l’usage.

Mais surtout, j’ai recoupé la marge de couture de l’encolure sur 1 cm pour poser un biais à cheval : en faisant ça j’arrive à la même hauteur encolure que si j’avais fait un ourlet classique. J’ai déjà utilisé cette finition sur cette robe marinière, j’aime décidément beaucoup le mélange marinière et liberty! J’ai pas mal hésité avec un biais froufrou jaune avec des fleurs, mais il était un peu étroit et le liberty que j’avais étant un reste d’une longueur un peu bâtarde, ça me permettait de lui trouver une jolie utilisation.

Encore une fois, j’insiste : sur ce type d’ouverture, c’est très bien car elles sont droite et on a pas besoin d’élasticité : la tête passe sans problème. MAIS ça ne fonctionne pas avec toutes les encolures donc à utiliser avec parcimonie.

Epic fail ?

Le premier lavage nous dira…. si jamais il rétrécit ‘^^

J’ai eu un petit soucis de plis au niveau d’une des emmanchures, parce que j’ai mal négocié ma courbe. Rien de dramatique, j’ai laissé comme ça… On dira que c’est la « fait main touch » ;op

Par contre, j’ai complètement oublié de reporter ma modification de dos habituelle : c’est à dire retirer la valeur d’un pince au milieu du dos sur le plis. Comme l’ourlet est réalisé avec un biais qui étend en peu la largeur, ça ne pardonne pas. J’ai pensé à faire un pli creux au dos, mais j’ai eu la flemme ‘^^ Mais je pense que je finirai pas le faire et dans ce cas, je viendrai éditer… C’était moins prononcé sur les photos que ce je pensais mais je suis allée amener Eliott au conservatoire ce matin avec mon petit débardeur et j’ai vu dans une vitrine que ça baillait quand même pas mal ‘^^

Et comme vous allez le voir un peu plus, j’ai l’impression que le bas cartonne un peu, mais il y avait un peu de vent sur la terrasse donc c’est peut être la vraie cause… Et comme je vous l’ai dit dans l’article précédent, j’ai recoupé le patron de base à la même hauteur que ma version du Confortable ( que j’avais déjà ratiboisé d’ailleurs…)

Les photos portées

J’ai coupé ma tête sur certaines parce que … euh… voilà ‘^^ Cette première est un peu floue mais c’est celle qui me rassure sur la manière dont tombe l’ourlet du bas.

Je vous ai aussi fait un plan plus rapproché de mon encolure : Elle est encore un peu haute peut être mais elle ne me gêne pas alors je vais laisser le patron comme ça pour le moment.

Et puis les plus traditionnelles :

et …

Et pour finir, une avec une tête ^^

Je suis contente d’avoir osé coupé dans ce coupon, ça fait des mois que je tourne autour et je suis contente du rendu ^^ Et il va falloir que je refasse un petit stock de liberty dans plus de couleurs, parce que j’ai encore pas mal de coupon à rayures et que j’aime décidément beaucoup ce type d’associations ! ^^

Couture

Petite collection printemps été 2021 : la toile … ( article post-it)

A l’origine

J’ai dans un stock une merveille de jersey petit bateau qui attend d’être coupée depuis cet hivers. Vous vous en doutez, avec un tissu pareil, il faut être sûre de son coup même si je l’ai payé une misère mais ça, c’est une autre histoire. Au départ, je pensais partir du patron du confortable pour en faire un débardeur et puis j’ai eu une illumination : j’avais acheté pour 2 euros sur « The makerist » un patron allemand que je n’avais pas encore cousu. Pourquoi chercher plus loin, il avait tous les critères que je voulais : encolure haute, et bateau, trapèze et ample. Que demander de plus ?

J’ai donc pioché dans mon stock un coupon acheté lui aussi une vrai misère ( genre 1 ou 2 euros le mètre sur un marché, il y a fort fort fort longtemps)que je soupçonne être un jersey de lin pour faire ma petite toile. Au départ, j’avais pensé l’associer à une certaine petite jupe jaune qui devrait arriver par ici dans pas trop longtemps mais au final le tissu jure un peu. Ce petit top n’a pas trop de copains dans mon dressing : soit il n’est pas de la bonne couleur, soit il est un peu court. C’est peut être pour ça que j’ai attendu si longtemps pour le montrer ici. En plus, il est pleins de petits défauts. C’est la première pièce que j’ai cousu pour ma petite capsule, en réalité… en AVRIL ! Il est parfait pour les chaleurs de l’été d’ailleurs, donc il faut que je ressorte un peu mes jupes pour voir si je peux l’associer… ou alors il restera une toile portable qui ne sortira pas trop ( mais il me semble qu’il vas plutôt bien avec un prochain de ma seconde série de couture, donc, tout n’est pas perdu.

Le tissu

Du jersey de lin, donc, un peu pénible à coudre, parce qu’il est très fin et donc se déforme très vite si on ne fait gaffe quand on coud, ne veut pas être surjeté tout seul, et il roulotte sournoisement sur lui-même dès qu’on a le dos tourné ! Au passage, il gratouille très légèrement… pas le tissu du siècle, quoi ! Mais bon, on ne peut pas demander la lune pour 2 euros le m non plus !

Le patron

J’ai donc cousu le top « Frau Lizzy » de la marque allemande Studio Schnittreif. Le patron est disponible en français sur le site de la marque, en téléchargement pour 6 euros 50. Il y a quelques autres patrons qui me font de l’oeil, à voir plus tard peut être. Outre le fait il correspond à mon cahier des charges, le principe d’origine est qu’il se coupe en UNE SEULE PIECE ! Et si vous êtes la reine des raccords, vous pouvez avoir un beau motif en chevrons sur le devant. Je ne vais pas trop m’étendre, je vous laisse découvrir, c’est super astucieux et si tu maitrises aussi la surjetteuse…..

Bon avec mon tissu capricieux, j’ai pas osé, hein, on va pas se leurrer … Mais le patron explique aussi comment modifier la pièce pour couper le top en 2 parties et ce n’est pas sorcier du tout ! D’ailleurs, il est écrit pour être fini à la surjetteuse OU à la machine, avec des finitions à l’aiguille double ou pas.

On a donc une encolure très près du cou et des emmanchures plutôt large. Attention au passage, ce patron est taille plutôt large en terme de carrure dos et devant. Et en longueur. En même temps, c’est un patron allemand…. J’ai choisi de finir à l’aiguille double, maintenant qu’elle ne me fait plus peur.

La patte de la linotte

J’ai dû pas mal le reprendre sur les côtés et au niveau de l’emmanchure. J’ai ratiboisé d’un cm partout et j’ai creusé l’encolure d’1 cm pour le devant et le dos par la suite. J’ai aussi rajouté un support de droit fil thermocollant sur l’encolure et les emmanchures pour stabiliser mon ù$=*%£ de tissu récalcitrant. Et je reste polie ‘^^ On l’entrevoit sur la photo du dessus.

J’ai aussi ratiboisé le bas, rapport à mon buste étroit et mon petit mètre 63. Et puis j’ai fait mon ourlet à la main en bas, comme d’habitude, pour que ça ne cartonne pas. Et parfaitement invisible s’il vous plait !

Epic fail ?

Alors d’abord, à force de ratiboiser le bas, j’y suis allée peut être un peu fort ‘^^ Je ne sais pas trop si je dois re-rallonger ou pas. j’ai l’impression que sur mes tailles hautes ce n’est pas si mal. J’ai prévu une 3eme version en jersey uni vert pour voir. Parce que là ça jure trop avec mes jupes bleues marines. Vous pourrez me dire ce que vous en pensez dans les commentaires, je suis curieuses ^^. J’ai gardé la bande que j’avais coupée pour re-assembler si nécessaire pour uen longueur plus classique . Au passage, je m’étais fiée à la hauteur de mon confortable modifié pour recouper le bas la première fois. Et j’ai commencé une seconde version aujourd’hui avec cette longueur là.

Plus emmer embêtant, j’ai un sale plis moche en plein sur l’encolure devant. Faut mettre le nez dessus, comme on dit, mais ça m’agace. Vraiment . Bon en même temps comme il va avec pas grand chose…. ( par contre, mon ourlet d’encolure à l’aiguille double, il est classe partout ailleurs et ce n’est pas qu’une petite victoire ;op)

Les photos portées

Évidemment, il a fallu que le voisin sorte pour papoter juste à se moment là ‘^^Il est gentil comme tout le voisin, mais ça ne m’a pas aidé à avoir l’air à l’aise ‘^^Et en plus je pensais sourire …. Mais bon, vous êtes là pour mon top, pas mon sourire, alors, on dirait que ça irait

Et les traditionnelles… faites entrée l’accusée ;op

Et le retour de la prise… Bon, en même temps, le zhomme avait une excuse, il papotait avec le gentil voisin…

Et voilou ! Vous devriez le revoir d’ici une paire d’article, dans une plus jolie version alors je m’attarde pas plus ! A bientôt ^^