Couture, Tricot

Le petit dressing de bébé Eliott : un second ensemble ET un porte-poupon

A l’origine

J’étais partie pour préparer une seule tenue pour le poupon de Robin, mais j’avais oublié à quel point j’aimais coudre et tricoter pour les tous petits. Alors je suis un peu emballée ;op . Et puis, le manteau que je vais vous présenter ici, la première pièce tricotée, n’allait pas du tout avec le premier pantalon ^^ Je vais en profiter pour vous parler aussi d’un projet qui date de la naissance de la naissance de Robin, que j’avais cousu pour son grand frère et qui est tout à fait dans le thème ^^

Les fournitures

Je vous mets tout ici, comme ça on parlera juste des patrons et des modifications éventuelles par la suite ^^. Côté tricot, on retrouve donc : une « laine-coton » coloris « Camomille » et « Marine ». Il me restait suffisamment de fil jaune après cette paire de mitaines et ce pull … Et j’ai eu chaud aux miches pour le bleu, comme on dit, mais je suis arrivée au bout du manteau ! La laine grise et le jaune citron ( un poil vert en vrai) sont de la « dolce merino » de Katia mais j’ai perdu le nom des coloris depuis belle lurette. Et pour le petit bonnet, j’ai usité de la « Ulysse » de De Rerum Natura coloris  » genêt » et  » poivre et sel ». Le jeans est un reste de ma robe-salopette. Tous les boutons viennent …. du marché.. Et pour le porte-bébé, tout bien de Mondial tissu (molleton, coton japonais, coton marine et gros clikou.)

Le petit manteau

J’ai utilisé le patron du « Baby Annabell gs jacket » de linda Mary, disponible gratuitement en anglais sur Ravelry. Et je n’ai strictement rien changé du tout au patron puisque c’est déjà un patron pour poupon. Et oui, rien ! Il est juste parfait ! ( pour rappel, les mesures du poupon de Robin se trouvent ici ) Il se tricote en point mousse de bas en haut presque sans couture. On tricote les manches à part, puis le corps, on joint l’ensemble et on diminue pour le raglan en faisant les boutonnières au fur et à mesure. (prévoir un peu de magic loop sur les 4 premiers rangs parce que c’est un chouia galère sinon). On forme l’encolure avec quelques diminutions puis on rabat le col. La capuche est relevée ensuite et tricotée sans couture (on ferme le haut de la capuche avec un rabat à 3 aiguilles). On peut ajouter des petites oreilles à la capuche si on veut mais j’ai eu peur que ma laine ne soit trop molle et que ça ne rende rien du tout. J’ai mis un peu plus d’une soirée pour le tricoter.

Le pantalon

J’ai utilisé le patron que je vous ai mis à disposition dans le premier article. Côté modifications j’ai rajouté un micro appliqué avant d’assembler les jambes et une petite étiquette.

Et j’ai fait l’ourler à l’arrache ;op C’est pas bôôôôô

Le petit pull

Je suis partie du gilet petit arc-en-ciel de Solenn Couix-Loarer , patron payant disponible en français sur ravelry ou sur le site de De Rerum Natura, qui va de la taille naissance au 18/24 mois et que j’ai tricoté avec bonheur pour Eliott en taille 9 mois, fut un temps mythique et glorieux. Je vous recommande vraiment ce patron qui est un super basique et qui propose deux manières de tricoter les manches pour les réfractaires au magic loop. Pour qu’il aille à mon mini bébé de cellulose, j’ai pris une laine fingering et j’ai tricoté en 3,25 mm. Mais j’ai aussi modifié le yoke et les manches pour que ça colle à mon poupon. Voici comment :

J’ai suivi les indications du patron de la taille 1 jusqu’à l’augmentation 5 comprise. J’ai fait un rang envers puis j’ai séparé comme suit : K18 ( demi-devant) , Pm, K35 ( les manches), Pm, K46 ( le dos) , Pm, K35 (l’autre manche), K18 ( l’autre demi-devant). ( j’avais à se point là 25 rangs de jersey)

Pour faire un pull et non un gilet, j’ai joint pour tricoter en rond au rang 21.

Pour les manches, j’ai tricoté à plat comme indiqué (mais en rajoutant seulement 1 maille de chaque côté) pendant 20 rangs de jersey endroit puis j’ai fait 4 rangs de mousses en 2,75mm.

Je les ai tricotées avant le corps, sur le rang de séparation des manches c’est à dire :

Aller jusqu’au premier marqueur, tricoter 35 mailles, retourner le travail et tricoter uniquement les mailles des manches comme indiqué ci-dessus. Couper 50 cm de fil, et coudre la manche, faire un joint russe pour joindre la pelote. Tricoter le dos, et la seconde manche. Retourner le travail, ricoter uniquement les mailles des manches comme indiqué ci-dessus. Couper 50 cm de fil, et coudre la manche, faire un joint russe pour joindre la pelote. Tricoter le second demi-devant.

Le corps fait 6 cm de long en jersey endroit, puis 4 rangs de mousse en 2,75 mm.

Pour la patte de boutonnage, j’ai relevé 15 mailles sur un côté ( 3 mailles pour 4 rangs environ). Ensuite, j’ai tricoté 1 rang tout à l’endroit . Sur le rang 3, j’ai placé mes boutonnières comme suit ( répéter la partie entre **) : 2 end, * 1 jeté, 2 ens, 3 end*, 2 end. Tricoter encore 2 rangs endroits et rabattre souplement. Pour la seconde partie, relever 15 mailles, tricoter 6 rangs de mousse et rabattre

Le petit bonnet de Lutin

Il s’agit d’un proto de mon semainier de Béguin ( la fiche « Lev et Kostya » pour l’utilisation du point texturé. D’ailleurs, la fiche est toujours vendue au profit de L’écheveau Solidaire, directement dans sa boutique Ravelry) : j’avais bidouillé une taille préma et finalement abandonné le corps tout en point texturé, parce que j’avais la flemme de l’écrire rang par rangs pour toutes les tailles dans la partie en rang raccourcis. J’aurais pu simplement mette  » continuer en conservant le motif et ajoutant les rangs raccourcis comme suit » ou un truc dans le genre, mais ça me saoule quand les gens font ça dans les patrons soit disant accessibles aux débutantes : tout le monde ne sait pas lire son tricot et je voulais vraiment que les patrons soit tout à fait débutante-aventureuse-friendly sans être décourageant… Juste avant de partir quelques jours chez Les Lutins du Moulin en vacances, je m’en suis rappelée et je me suis dépêchée de le retrouver ^^

Les photos portées

J’ai profité des quelques jours enchantés chez mon amie Rachel pour changer un peu le décor de mes photos ^^

Voici ce que donne le petit pantalon

Et le petit pull

La tenue complète avec le petit bonnet

Et le petit manteau

Bonus Track : le porte-bébé

Le patron est super intelligent, il est disponible en anglais uniquement ici ( mais de mémoire, le pas à pas est photo est très parlant). Je l’ai cousu il y a des années et je me souviens que c’était un peu long et un pénible mais rien d’insurmontable. J’avais juste remplacer les scratch par un gros clikou en plastique. Je vous recommande vraiment ce patron si vous avez un petit chat qui veut trimballer son bébé : il faudra lui mettre le poupon en place mais il ne bouge pas du tout. Par contre, il faut le poupon puisse être mis en position assise.

Les lanières du dos sont bien larges et ne cisaille pas les épaules des enfants. Il faut juste bien veiller à ce qu’elles ne soient pas tournicotées ( comme pour un vrai, meï teï quoi ;op)

On le ferme sous les fesses du poupon avec un gros noeud

Et voilà votre jeune parent prêt à vivre ses aventures ( et à vous donner la main sur la route du parc, ce qui n’est jamais un luxe ‘^^)

Couture, Tricot

Il pleut des bébés ( La baby box de Lisa)

Fotor_151093582241918

A l’origine

Je suis plutôt superstitieuse en ce qui concerne les cadeaux de naissance. D’ailleurs, à chaque fois que j’ai été enceinte, j’ai toujours eu beaucoup de mal à me mettre au home-made avant le dernier trimeste. Voire même avant le 8 ème mois…

Pour cette baby box pour le bébé de ma cousine ( Luluboue sur Ig), je savais déjà ce que j’allais tricoter mais je ne m’y suis mise qu’une fois la naissance annoncée.

Enfin, quand je dis que je savais, en fait, vu qu’on lui avait prédit une petite fille, à l’origine, je voulais tricoté le Gilet « Kyoto » que j’aurai adoré tricoter pour mes bébés, mais, allez savoir pourquoi, j’ai toujours associé ce patron à des bébés filles… Peut être parce que je trouve que le point texturé fait penser à des papillons… En tout cas, je guettais la naissance d’un bébé fille d’automne-hivers pour me lâcher !

J’ai donc retourné mon stash pour trouver la laine nécessaire, mais je pensais que le gilet se tricotait avec de la fingering, ce qui n’est absolument pas le cas… Alors, j’ai retourné le net pour trouver le point utilisé puis mes favoris ravelry pour trouver un gilet qui se tricotait avec mon échantillon. Je me suis donc tourné vers le « Petit arc en ciel  » de Solenn Couix Loarer, que vous pouvez retrouver sur ravelry ou sur le site de De rerum natura ( c’est là que j’avais acheté à la fiche)

Le cadeau couture est une petite bouillotte sèche. Madlined m’en avait envoyé une toute simple pour la naissance de Eliott et elle nous avait bien servi. J’ai eu envie de la rendre un peu plus originale alors je l’ai déguisée en mouton , après avoir vu un bouillotte déguisée en panda et une autre en Albator chez des amis ^^ ( oui, en Albator, elle est trop canon, il faudra que je pense à vous faire une photo sur Ig ! )

Le patron

Le gilet « Petit arc en ciel  » est un gilet top down qui se tricote sans couture ( la fiche est disponible en français pour les non anglophones). Il est construit autour d’un « yoke », c’est à dire que les augmentations sont réparties sur tout le rang et qu’on augmente beaucoup à chaque fois, et sur plusieurs rangs. La fiche est très claire et très détaillées.

Il comporte une bordure en mousse en haut et en bas du corps et sur les manches et normalement, il est rayé sur la partie haute du gilet.

Fotor_15109359201075

On peut y rajouter une petite poche si on veut ( ce que je n’ai pas fait parce que j’ai tricoté une taille naissance) et il existe deux formes pour le bas du corps : soit on continue tout droit après la séparation des manches et du corps, soit un fait quelques augmentations au milieu du dos pour lui donner un peu plus d’ampleur ( c’est la solution que j’ai choisie).

Comme vous allez le constater, j’ai pas mal modifié ce petit gilet ( je vous mettrais les infos et notamment les inspi en bas dans la partie  » La patte de la Linotte » )

La bouillotte est un petit coussinet rectangulaire que j’ai rempli de graines de lin et habillé d’un doudou Mouton en me servant du patron « Malo » du livre de doudou de Clémentine Colinnet fondatrice des doudous de la Sardine. J’avais acheté la première édition de son livre de doudou à sa sortie, il y a des lustres. Je l’ai beaucoup utilisé à mes débuts en couture, notamment pour décorer des sac à dos que je cousais pour les enfants de mon entourage.  Je ne vous mets pas la photo du livre que j’ai puisque depuis il est ressorti dans une version très largement augmentée et que ça ne vous aiderait pas à le retrouver.

Les fournitures

(Pardon, je n’ai pas pris les photos habituelles, et j’ai peur de mettre des plombes à poster si j’attends de les avoir. En ce moment, même dans l’atelier c’est compliqué de faire des photos potables…. )

Pour le tricot, j’ai utilisé le fil « Doux bébé » de Monoprix , coloris Pamplemousse. Et oui, Monop’ fait AUSSI de la laine ( mais on en trouve pas forcément dans tous les monop’). Ce fil est composé de mérino uniquement, il existe en peu de couleurs ( de mémoire, en gris, en blanc en rose et il me semble en bleu marine) .Je l’ai utilisé pour Eliott, il supporte le passage en machine ( en tout cas à 30 degrès, même manipulé par le Zhomme… C’est dire…. ;op ). Les boutons en bois bleu canard viennent de puces de couturières… Belges. ( ramenés de nos quelques jours de vacances à Wavre)

Pour la couture, le tissu vert à pois orange vient de toto ( un antique reste de reste… D’ailleurs il m’en reste… Un coupon sans fin ‘^^ ) , le rose qui pète est du petit pan.

La moumoute quant à elle, c’est de la récup’ : j’avais acheté une veste tricoté doublée en moumoute dans le commerce et remplacé la moumoute par le petit pan que j’ai utilisé ici. J’avais précieusement conservé les morceaux pour faire un gilet de berger à Eliott mais le temps que je me mette le coup de pied aux fesses, que je me décide, il n’y en avait plus assez. ( Je précise que la veste a été modifiée AVANT d’être portée ‘^^ ) . Le parfait tissu pour un doudou mouton, non ? ^^

Le laine noire du visage est une chute de chute de chute de cadeaux de Noël fait main des années précédentes.

La patte de la Linotte

Si vous connaissez le gilet « Petit arc en ciel », vous avez dû vous rendre compte que je l’ai vraiment beaucoup modifié !

Bon, déjà j’ai viré les rayures pour alleger l’ensemble vu que le point texturé est très présent (Pourtant c’est pas faute d’adorer ça, les rayures ‘^^ ). Pour me rapprocher du modèle « kyoto », j’ai rajouté une bande en mousse après la séparation avec les manches. Pour avoir le bon nombre de mailles, j’ai fait quelques augmentations de plus que ce qui est prévu par le patron dans le dos et avoir le bon multiple.

Fotor_151093589884564

Mais surtout, j’ai changé tout le bas, puisque j’ai inséré le point texturé  » le trellis stitch  » . Il se fait très simplement pour un rendu très sympa. Le principe est de glisser des mailles en jouant avec la position du fil , on a donc un fil qui passe devant les mailles et on va le tricoter un peu plus tard en passant sous lui pour le coincer dans le tricot et le faire remonter. Bon, admets que ce n’est pas clair du tout, mais avec la video c’est vachement plus simple à comprendre ‘^^ ( Vous pouvez couper le son si vous voulez, vu que c’est anglais, l’image se suffit à elle-même. Et les instructions arrivent en anglais dans la video . Juste pour vous donner un coup de pouce, « SL » = glisser une maille et   « WYIF » = avec le fil devant le tricot )

Fotor_151093594096469

Enfin,  un ourlet remplace la bordure en mousse des deux modèles, c’est celui que vous allez par exemple retrouver sur le modèle  » Mavis baby set » de OOmieknit ( dispo sur ravelry).

Fotor_151093587899536

Fotor_151093587899536

J’ai failli faire la bordure dent de chat du Béguin de printemps de Lili comme tout  ( j’adore ce modèle ! ) mais j’ai eu peur que ça ne fasse un peu trop chargé par rapport au point texturé.

Fotor_151093584997712

Et pour la bouillotte, j’ai changé le placement des oreilles du mouton mais ça… c’est une erreur ‘^^

Epic Fail ?

Pour le tricot tout a roulé, j’ai eu un peur peur du rendu du dos avant blocage parce que ça faisait un dos bossu mais en fait, une fois bloqué, la vilaine bosse a complètement disparu.

Fotor_151076163080330

Pour la bouillotte, j’ai coupé le patron en me servant du livre que j’ai rangé tout de suite après. J’ai tout fait de mémoire ensuite et j’avais complètement oublié la tête d’origine du doudou ‘^^ . Du coup, j’ai fait n’importe quoi avec les zoreilles. Une fois fini, je lui trouvais une tête sympa mais un peu bizarre.

Fotor_151076158183431
Il avait un peu une tête d’ours mutant, ce mouton , non ?

En retournant voir dans le livre, j’ai compris pourquoi : il fallait replier les oreilles en deux… J’ai donc tout défait, plié les oreilles et tout recousu….

Fotor_151093578934669

Et là, je me suis rendu compte qu’il ne fallait pas centrer les oreilles mais les mettre de chaque côté de la tête ‘^^… Je n’ai pas osé défaire une fois de plus, parce que le tissu mouton c’est joli, c’est doux mais c’est tout de même un peu beaucoup fragile quand on le découd plusieurs fois ‘^^ . On va dire que ce doudou a, du coup, une tête un peu plus unique ? ;op

Photos portées ? 

Euh…Eliott ne rentre plus dans du naissance, et pis c’est du rose en plus , j’espère que vous ne m’en voulez pas trop ‘^^ !

Petit bonus, pour ranger le tout, comme ma cousine est aussi à fond sur le zéro déchet, j’ai fait une pochette zippée à la place du paquet cadeau, comme je l’avais fait pour la première baby box que j’ai postée ici ( vue en premier chez La Cabane d’Elilou)

Fotor_151093602317485

Avec une petite étiquette pour faire joli sur le côté ( Oh surprise ! ;op )

Fotor_151093604671376

Et j’ai fait un badge dans une chute, comme je le fais à chaque fois que j’offre quelque chose ^^

Fotor_151093606666256