Tricot

Le retour de la cho7 ! ou les cho7 de la loose …

Et oui !! Un article tricot ! ( le mistral s’étant levé, autant, demain je tente la séance de photo du pull en laine islandaise ! sais-on jamais….)

A l’origine

Edit du lendemain : la couleur des pointes est la bonne ici ^^

En regardant si par hasard Bergère de France avait ressorti des unis dans leur très chouette laine à cho7, l’hivers dernier, au moment des soldes, je suis tombée sur une auto-rayante apparemment sans faux jacquard moche dedans ! Cette base de laine à chaussettes ( avec nylon) est douce, solide, agréable à tricoter et elle passe très très bien en machine. Je vous en avais parlé plusieurs fois, par exemple ici aussi (quasiment un an jour pour jour, c’est rigolo !) , et ici, parce que je scrute, normalement, chaque saison pour voir les nouveaux coloris. Et celui-là m’avait échappé ! Je m’étais empressé d’en commander deux pelotes (avec un fail, je vous laisse voir en dessous ‘^^)et j’ai monté ces cho7 en Février, comme projet de vacances. Et puis, pour une raison un peu mystérieuse parce que j’aime toujours autant tricoter les cho7 et que je n’ai jamais vraiment connu le « syndrome de la seconde cho7 », je les ai finies… fin Juin… Je les ai trainées en vacances pour faire de jolies photos… pour rien. Même ça c’était compliqué en Juillet, alors j’ai fait mon petit shooting, comme d’habitude, sur la terrasse, juste ce matin ;op

Les fournitures

En vrai la couleur contrastante est un peu plus foncée et tire plus vers le violet.

Donc ma chère Goomy 50 de Bergère de France ( pas de coloris coup de coeur pour cette collection, vivement la rentrée, on sait jamais…), la base est soldée en ce moment d’ailleurs ( mais cette couleur n’y est plus) . Je n’ai pas d’action, c’est vraiment une laine chouchoute pour moi ;op. Son petit nom c’est « imprim Army », c’était celui de cet hiver (on y revient en dessous) et il ne se fait plus.

Et pour aller avec, une laine qui 1. ne se fait plus et 2. n’est pas vraiment une laine à cho7, mais que j’aime tout de même beaucoup malgré son grand pourcentage d’acrylique : la « dolce Merino » de Katia ( 50 % Merino, 50% acrylique mais pas plastique du tout !) qui passe très très bien en machine. Ma première paire de cho7 a été tricoté avec ce fil et elle n’a pas bougé d’un poil ! Enfin si, je dois refaire le rang de rabat qui se défait ‘^^ Coloris  » jeans », qui est un beau bleu tirant vers le lavande.

Le tout tricoté en 2,5 mm mais j’aurais pu passer en 2,25 je pense m’être redétendu du tricot de la cho7 ;op

Le patron

Toujours ma recette du moment : Le patron gratuit que vous pouvez trouver en anglais sur YouTube de Bmandarines. C’est à dire :

Commencer par des côtes 2/2 ( 15 rangs ici)

Puis on tricote la jambe tout en rond ( ici à 5 aiguilles, ma nouvelle lubie depuis quelques mois). Au passage, pas de faux jacquards chelou, pas de faux speckles non plus ( ça c’est dommage par contre) mais une ligne qui se répète et qui montre que je n’ai pas tout à fait la bonne tension pour cet auto-rayant avec ce compte de mailles et cette taille d’aiguille. Mais le décalage est vraiment minimes donc ça ne valait pas la peine d’essayer de tomber juste…

Petite parenthèse pour les novices de la cho7 autorayante au passage il faut bien donner une explication à mon surnom de « reine de la digression » par vrai ;op : Un auto-rayant ( ou pire les pelotes sensées tricoter toutes seules des tâches de léopard, de je ne sais plus quelle marque) est calculé sur une tension bien particulière, c’est à dire un nombre de mailles par cm ET une hauteur de rang par cm. Si votre tension n’est pas bonne, vous verrez votre rayure se décaler plus ou moins de façon marquée dès la seconde rayure. Si c’est d’une maille, ce n’est pas la peine d’en faire une maladie, vous ça ne se verra pas du tout. Par contre, si l’écart entre les deux est important, la jonction sera plus visible ( ce qui est relou si, comme moi, vous êtes un peu obsessionnel.le). Si vous changez de rayures trop tôt, ça veut dire que vous tricotez plus serré que ce qui est prévu et donc il faut monter de genre 0,25 mm ou augmenter votre nombre de mailles ( pénible pour les côtes/ talon/pointe qu’il faudra adapter) . Si la rayure change plusieurs mailles après le début de la couleur précédente, c’est que vous devez tricotez trop lâche, donc qu’il faut baisser la taille d’aiguille ou le nombre de maille. Fin de la parenthèse pédagoqique

Sur la photo ci-dessus, la cho7 commence par une mini rayure rouge : la pelote commençait donc sur la fin de la couleur rouge. J’ai gardé ce rouge parce que ça tranchait bien avec ma couleur contrastante. La seconde était trop proche, et puis ça voulait dire « perdre » quand même pas mal de fil et je voulais des cho7 plutôt haute, donc j’ai pris sur moi de supporter cette asymétrie. C’est dur mais je me soigne ;op

Côté talon un talon renforcé, avec des mailles glissées, que j’adore toujours autant tricoter dans ce sens, avec sa bordure en mousse qui permet de faciliter le relevage des mailles et qui est très propre ! Je songe juste à le baisser à 2 mailles au lieu de 3, mais je ne l’ai toujours pas fait sur ma paire en cours…. Que je dois d’ailleurs prendre aussi en photo pour ig, au passage…

Puis on tricote le pied et comme les rangs sont plus longs dans la parties où on diminue sur le coup de pied, les deux premières rayures sont un peu plus fines. C’est aussi une partie un peu pénible avec l’auto-rayant qui n’est pas du tout calculé pour ça, mais j’ai eu de la chance, le décalage était encore une fois minime. Mais c’est pour cela qu’on trouve très souvent des talons après coup ou bien en rangs raccourcis tricoté avec ce type de fil. Là j’ai pas réfléchi, pour être honnête ;op La chance était avec moi… Enfin, la chance était avec moi… pour ça ‘^^

Et on termine par une pointe relativement courte ( on commence 5 cm avant la fin de la cho7), bien ronde ( magic loop pour moi, je trouve ça plus facile qu’à 5 aiguilles pour avoir une jolie jonction)

Je ne fais pas de section  » la patte de la linotte » à proprement parler : je ne change que le montage : « câble cast on » pour moi, que je tricote de manière assez lâche et qui me parait beaucoup plus facile mais il faudra bien que je me penche un jour sur la question…

Epic fail ?

Premier fail. A l’ouverture du carton, pour commencer : j’avais commandé 2 pelotes. Je me rappelle très bien avoir mis deux pelotes dans mon panier, parce que une c’est, je le sais, un peu juste, même avec une couleur contrastante pour les côtes/talon/pointe. Sauf qu’à l’arrivée dans le carton : une seule pelote. Je suis retournée chercher ma facture, en ronchonnant, sur ma boite mail mais il n’y en avait bien qu’une aussi. Je suis retournée sur le site et c’était  » sold out » comme disent les anglophones : j’ai sans doute eu un message qui me disait que c’était impossible d’en avoir deux mais je n’ai pas fait attention. Team boulet for ever.

Second fail. Sur le site, les couleurs c’étaient rouge / violet clair/ violet foncé/ moutarde ( limite doré, bien jaune quoi) et à l’arrivée, c’était Kaki (qui tourne franchement vers le marron en plus) et pas moutarde. En même temps, le coloris s’appelant  » imprim Army » j’aurais dû m’en douter. Maintenant ça ne me gêne plus, mais sur le coup, j’était pas mal déçue…

J’ai donc retourné le net pour trouver une SECONDE pelote. En fin de solde, sur un coloris arrêté de vrai auto-rayant et sans faux jacquard, c’était un peu la merdasse, je ne vous le cache pas ! Au passage si vous êtes l’heureuse propriétaire de une ou de 2 pelotes de « imprim cassis », c’est mon graal de la goomy 50, je vous rachète la ou les 2 pelotes avec plaisir … Mais j’ai fini par trouver chez une petite mercerie qui a mis son stock en ligne. Ouf ! ‘^^ Pas le même bain, mais ce n’est pas très grave, vu ce que j’avais prévu de faire…

Troisième fail. Je voulais des cho7 bien hautes : donc j’ai séparé ma première pelote en deux parties égales et j’ai tricoté les 25 premiers grammes. Fail donc… parce que je n’avais pas tenu compte de cette dure réalité morphologique qu’on appelle communément un mollet… Et oui, linotte, il faut AUGMENTER le nombre de maille pour suivre la courbe d’un mollet. Et donc avec un auto-rayant… vous avez compris… donc retour en pelote d’une bonne partie de mon tricot. Au final, les côtes sont un peu étirées en largeur quand je les porte bien tirées vers le haut mais comme elles sont un peu molles (je vous l’ai dit déjà, j’aurais pu tricoter en 2,25 mm) de toute façon, avec la gravité, elles ne tiennent pas comme ça… En y réfléchissant, c’est sans doute à cause de toutes ces petites contrariétés que finalement, j’ai mis si longtemps à les terminer….

Les photos portées

Je suis rouillée de la photo de cho7, et puis comme je l’ai dit les fois précédentes, ben, c’est un peu toujours la même chose au final ‘^^

Au passage, sur la photo ci-dessus, vous verrez que j’ai tricoté plus lâche sur cette de gauche ( la dernière tricotée) que sur celle de droite : c’est un soucis récurrent quand on traine à monter sa seconde cho7 : notre tension varie en fait vraiment souvent ! Et oui, il faut faire des échantillons tout le temps, même si on connait la laine ;op J’ai tricoté la seconde sans avoir la première sous la main et j’avais noté  » tricoté X rayures complètes puis 4 rangs : au final, j’ai la valeur d’un demi-rang de trop sur la seconde et on voit bien la différence de hauteur de maille. En encore, j’ai tricoté au blocage : merci les blogueurs à chaussettes de taille identique ‘^^

Ce talon est vraiment parfait pour moi et il me permet d’avoir une bonne aisance sur le coup de pied ( que j’ai toujours aussi fort)

J’ai déjà une cho7 sur deux de la paire suivante : mais j’ai un soucis de couleur contrastant. J’en veux 3 (donc 4 couleurs en tout avec la principale), et j’adore les deux premières mais je n’aime pas la couleur de la pointe. J’en suis à la 3eme tentative et là outre le fait que je n’ai pas le bon reste, je suis un peu blasée : j’adore l’association que j’ai présentement, je ne veux pas la changer mais la dernière couleur se défend. Il me faudrait un prune qui tourne un peu vers le rouge mais je n’ai pas et je ne trouve pas ( et comme c’est une cho7 de reste, ça fait bien suer de devoir acheter) et puis il faudrait que je la vois en vrai avec ma cho7 à la main pour être sûre… Bref… la loose, encore ‘^^

Bref… Donc je ne sais pas si je ne vais pas déroger à ma règle personnelle et monter… Une nouvelle paire avant la fin des vacances…. ;op

Edit du lendemain matin : j’ai retourné tout l’atelier et j’ai trouvé THE couleur parfaite ! Enfin, j’ai l’impression ^^ Donc c’est reparti ^^

Tricot

KAL Semainier de cho7 : Lundi texture ou les cho7 de la semi-loose

Fotor_152587264538927

A l’origine

J’adore tricoter les chaussettes. C’est un fait. Et ce n’est pas un fait nouveau. Alors quand Blisswoool_Emilie a proposé ce Kal, je n’ai pas beaucoup réfléchi et je me suis inscrite très rapidement. Le groupe ravelry est ici, ça vous dit !

J’ai monté la première paire courant Janvier avec un combo de laine que j’aime et que j’avais décidé d’utiliser toute de suite après avoir terminé les cho7 de Chloé.

Cette paire de cho7, en fait, je l’avais déjà monté une première fois aux vacances de Toussaint. Mais  je les avais laissées tombées, en fait, je les ai même recommencées plusieurs fois en Novembre : erreur dans les augmentations de la pointe. On défait. Le point texturé choisi ne fonctione pas. On défait. Re erreur dans les augmentations. On défait. Chaussettes montées quasi jusqu’au talon. On essaie. C’est trop grand…. On défait.

Mais je les VOULAIS ces cho7. Alors en Janvier j’ai recommencé. Avec moins de mailles. Et sans me tromper. Et à la bonne taille. Oh Yeah !

Et puis, là… Warp temporel. Je ne sais plus trop ce qui s’est passé… Un mauvais alignement de planète peut-être. J’étais arrivée à quelques cm du talon. Et elles ont atterri au fond du tréfond du panier encours du salon….

J’ai repris les pauvrettes pendant les vacances de Pâques et je les ai terminées en moins d’une semaine…. C’est pas comme si j’avais encore 6 paires à tricoter avant Décembre, hein ‘^^…

Fotor_152587247584534

Le patron

C’est ma recette perso habituelle, déjà décrite ici . Mais cette fois, j’ai augmenté jusqu’à avoir 32 mailles par aiguilles. J’ai tricoté un peu moins de rang que d’habitude pour essayer un talon plus profond pour voir si ça tirait un peu moins sur le dessus. Visiblement ça fonctionne mieux… Enfin, quand on ne se trompe pas sur le nombre de rangs total à faire sur une cho7 sur deux ‘^^

Pour le talon donc, celui des Lifestyle toes up socks mais en m’arrêtant quand il reste 8 mailles centrales au lieu de 10.

Fotor_15246816265870

En gros, j’ai fait le pied moins long pour faire 2 rangs raccourcis de plus. Vu la largeur de mon talon, je ne peux pas descendre en dessous. ça tirerait derrière le talon et comme c’est une des parties de la chaussette qui s’use le plus, mauvaise idée..

Fotor_152587273380154
Ca tire encore un peu sur le dessus mais moins…

Fotor_152587274988656
Le point texturé est très étiré sur le coup de pied. Je me dis que comme il resserre un peu le tricot, autant en jersey ça passe… Affaire à suivre…

Autre dérogation à la règle : J’ai fait un rabattage tubulaire. Maintenant que j’ai vaincu la chose  ( depuis ce gilet et grâce au tuto de Hel et Zel ), aucun problème autre que des fautes d’inattention… Du coup, je me suis isolée pour le faire ;op

Fotor_152587253222213

Pour le point, je me suis autocopié et j’ai repris ce que j’avais avec les cho7 de Chloé. J’aime beaucoup le rendu avec ce fil.

Les fils

Pour les pointes-talon-côtes : de la Fabel de drops. Que je vais sans doute remplacer dans mon top des laines à cho7 par la Nord qui me semble plus douce ( visiblement mes pieds ne craignent pas l’alpaga, eux…)

Fotor_152587255021267

Pour la couleur principale, j’ai utilisé de la Goomy 50 de Bergère de France, le fameux « Imprim Prune » qu’on ne présente plus. J’aime l’harmonie de couleurs mais toujours pas les points rouges chelous qui viennent rythmer les parties claires…. Je ne suis pas fan de cet espèce de faux Jacquards. Mais avec le point texturé qui les gomment un peu, on pourrait presque croire à des speckles…Alors je lui pardonne.

La patte de la Linotte

Ah ben zut, j’ai donné les modif’ dans la partie patron ‘^^… Bon en même temps comme je mélange 36 trucs, la patte de la Linotte c’est le patron en fait, non ? ;op

Epic fail ?

Alors comment dire…. On est pas passé loin, là les enfants. Pas loins du tout, même je dirai. Mais l’honner est sauf, parce que porté, ça passe … OUF l’honneur est sauf

MAIS n°1

Déjà, je me demandais pourquoi, j’ai un talon plus haut que l’autre. Enfin si, la raison je la connais.J’ai moins de rang d’un côté que de l’autre.Fatalement, ça ne donne pas la même hauteur de tige.

Fotor_152587258684631

Quant à savoir comme j’ai réussi ce tour de force alors que j’ai suivi la même recette… Mystère et boule de gomme…Bon j’ai dû tourner une paire de fois à la mauvaise maille quand j’ai fait les rangs raccourcis…. Enfin… c’est la seule hypothèse crédible. Sinon y en a une à base de Korrigan voleurs de mailles …mais je vais perdre en crédibilité si je m’étale ;op .

MAIS n° 2 : J’ai perdu une maille. Comme ça pouf ! Satanés Korrigans ! Elle a dû m’échapper en cours de route. Sauf qu’elle ne manque pas sur le rang du dessus… je comprends pas… D’ailleurs, je ne m’en suis pas rendue compte en tricotant. Je ne m’en suis pas rendu compte en rentrant les fils. Ni au blocage. Ni au cours de la première séance photo. Je m’en suis rendue compte en prenant la dernière photo de la seconde séance. Et c’est un miracle qu’elle ne se soit sauvée plus bas. juste sur un rang… juste histoire de me faire un trou au-dessus du talon. C’est à dire au dessus de l’endroit où potentiellement, il peut arriver qu’il y ait un trou…. La sournoise….

Fotor_152587270377374

Les photos portées

Bon allez, c’est pas tout ça mais j’imagine que vous voulez voir ce que ça donne portées en entier ,non?Fotor_152587260749983

Comme d’hab’, quand il est question de cho7, je me suis un peu lâchée.

Fotor_152587251151260

Un petit zoom sur les pointes.

Fotor_152587256530550

Fotor_152587268175923

Et cette fois, je vous ai même pris une photo du dessous ! Complètement indispensable, non ? Non? ;op

Fotor_152468171376690
Seule rescapée de la première séance de photo, ça se voit à la lumière ‘^^

Tricot

Des Cho 7 pour Chloé

A l’origine

IMG_20170819_113153_305

Mon amie Chloé va partir tout un semestre en Finland pour terminer son master. j’ai réfléchi à ce que je pourrais lui tricoter qui ne prendrait pas trop de place dans son sac ET qui serait utile. J’ai opté pour des chaussettes parce que je me suis dit que l’hivers finlandais serait autrement plus frais que le nôtre ‘^^.

Les fils

IMG_20170819_112638_795

Je n’avais vraiment pas beaucoup de temps devant moi alors j’ai dû faire avec ce que j’avais dans mon stash. Il me restait des fils autorayants de phildar de mes paires précédentes mais j’ai eu peur de me lasser vu que je les ai tricotées, il y a moins de 6 mois.

Alors je me suis décidé pour une pelote de Goomy 50 de Bergère de France que j’avais achetée pour tester ce fil. Le coloris est appelé « Imprim Beige ».  C’est un fil à chaussettes classiques, composé de 75 % de laine vierge et de 25 % de polyamide ( c’est à dire de nylon). Comme la laine n’est pas du mérino, le fil est beaucoup moins doux que celui que l’on peut trouver chez les Indie Dyers comme par ex chez Mon sheep Shop ( fil qui me fait rêver) mais il est plutôt agréable à tricoter et s’adoucit un peu au blocage. (même si on est quand même loin des fils mérino, faut pas rêver, quand même ‘^^ )

C’est donc un fil parfait pour débuter les cho7 si vous avez peur de vous lancer avec un fil précieux car les pelotes ne sont pas très chères. D’ailleurs, je préfère le fil de bergère de France à celui de drops ( la fabel) car il est plus doux et un peu plus agréable à tricoter. Mais il y a beaucoup moins de couleurs et ce n’est pas évident de trouver un vrai uni. Le fil existe mais il n’apparaît pas clairement sur le site. Vous allez trouver par contre plusieurs imprimés partagés entre faux jacquards et autorayants aux coloris tout doux. Je louche d’ailleurs fortement sur une autre imprimé que je finirai sans doute pas tricoter aussi quand j’aurais un peu fait baisser mon stock…

Pour le fil uni, j’ai utilisé un fil marron de la marque  allemande gruendl , la gamme s’appelle « Sockenwoll » et le numéro de coloris est 910. C’est un cadeau de ma copine Segoccinelle. La composition est identique, mais le fil est à la fois plus doux et plus épais que la Goomy 50. Les deux ensembles passent bien. Il n’a pas bougé au blocage.

Les Patrons

J’ai à mon actif 7 paires de chaussettes tricotées ( Mais j’ai offert la plus part d’entre elles. Il ne m’en reste que 2, il va falloir que j’en tricote aussi un peu pour moi je crois ‘^^) et je suis arrivée à une recette qui me plaît. Je mélange pour cela plusieurs patrons.

J’ai appris à tricoter les chaussettes avec le patron gratuit de Elise Dupont « Les chaussettes de la Schtroumpfette » qui est vraiment très bien expliqué. Mais je l’ai adapté à ma manière de tricoter ( je tricote serré), à mon pied ( j’ai le pied large pour un 38) et j’ai changé le talon que je n’aime pas du tout tricoter.

Je l’ai remplacé par un talon en rang raccourcis, donné dans la fiche des « lifestyle toes up socks« , modèle gratuit en anglais et diso sur ravelry. Ce talon permet d’avoir un rendu plus proche des talons de chaussettes du commerce. Il est sans doute moins solide que le talon renforcé du patron d’Elise Dupont mais je me suis rendue compte qu’arrivée au talon, je laissais mes chaussettes en plan des semaines voire des mois à cause de cette partie. Ce n’est pas que c’est difficile, c’est juste un peu plus technique et comme je n’arrive pas à laisser un tricot en plan au milieu d’un rang, il me faut beaucoup plus de temps devant moi pour un talon renforcé que pour un talon en rang raccourci.  ( en gros 3 heures contre mois d’une… ) Mais il est possible que cette différence vienne uniquement de moi : j’ai eu longtemps une sorte de blocage alors qu’en réalité, c’est vraiment très simple. Il suffit juste de suivre pas à pas les patrons que j’ai cités et tout roule !

La patte de la Linotte

D’habitude, je ne change presque pas le début du patron des chaussettes de la schtroumpfette pour mon 38 ( je tricote juste en 2,25)  : je monte juste à 34 mailles par aiguilles. Mais ici, il me fallait un 39, j’ai donc légèrement changé mes habitudes.

IMG_20170819_113039_862

J’ai fait le montage préconisé : le « judy magic cast on »  ( vous avez un lien vers une vidéo youtube dans le patron). J’adore vraiment ce montage et c’est pour ça que je tricote en toes up ( de bas en haut ) et non dans l’autre sens.

J’ai  monté aussi 8 mailles par aiguille,  puis j’ai suivi le patron pour les pointes NON anatomiques jusqu’à avoir 36 mailles par aiguilles ( je tricote serré) au lieu de 32.

Arrivée là, j’ai changé de fil et je suis montée tout droit jusqu’à 12,5 cm.

Puis, j’ai embrayée sur le talon en rang raccourcis de l’autre modèle. Pour cela, j’ai fait un demi-rang avec ma couleur principale. J’ai raccordé la couleur secondaire et laissé la couleur principale en attente. Inutile de couper le fil, on reviendra à cet endroit du tricot pour reprendre la suite.  Il suffit de suivre le patron pour la première partie de rangs raccourcis.

IMG_20170819_111740_042
Pour avoir un joli rendu sur les rangs raccourcis, glisser toujours les mailles quand c’est demandé par le patron comme pour les tricoter à l’envers que ce soit sur l’endroit comme sur l’envers.

J’ai arrêté la première section de rang raccourcis quand je suis arrivée à 10 mailles centrales. Pour une fois, mes rangs raccourcis sont nickels ! Ce patron propose une technique pour des jolis rangs raccourcis assez simple. Pas de Wrap and turn. Il propose de tourner sans rien faire de particulier avant. Ensuite, on glisse juste toujours la première maille du rang sans la tricoter.

La seconde partie du talon est terminée quand on a récupéré toutes les mailles qu’on a mises de côtés avec la première série de rangs raccourcis. Pour ne pas avoir de trous, vu qu’il n’y a pas de wrap and turn, il faut tricoter deux mailles ensemble puis remonter une nouvelle maille pour remplacer la maille qu’on vient d’enlever. C’est expliqué avec un schéma dans la fiche, pour savoir quelles mailles tricoter ensemble. De mon côté, pour avoir une jolie maille remontée, je relève le petit pont sous la maille suivante et je la tricote par le brin avant.

Si tout va bien, on termine donc en rejoignant l’endroit où le fil de la couleur principale est toujours attaché et on est prêt à embrayer pour la tige sur un rang endroit. C’est à dire qu’on finit le demi-rang entamé avant le talon. Ensuite, on recommence à tricoter en rond.

IMG_20170819_112111_088

Je n’avais au moment où j’ai commencé qu’une seule pelote, j’ai donc pesé pour avoir la moitié de la pelote pour l’autre pied. Je me suis arrêtée à 7 cm pour le haut de la chaussette. D’habitude, je tricote un peu haut mais j’avais aussi peur de manquer de temps. Au final, j’aurais pu faire plus car une Instagrammeuse m’a envoyé un reste de sa pelote ‘^^

Pour terminer, j’ai fait  les côtes préconisées par le patron de Elise Dupont : 10 rangs de côtes 1/1 avec des mailles endroits torses ( c’est à dire tricotées par le brin arrière au lieu du brin avant) .

IMG_20170819_112851_804

Pour le rabattage : Il existe des techniques plus efficaces que la mienne dont une dont j’aime beaucoup le rendu, mais que je n’ai pas encore vaincue : Le « tubular bind off « . Si j’arrive presque une fois sur deux à faire la version « cast on » ( c’est à dire montage) du premier coup, je suis encore loin d’arriver à fermer mes côtes comme ça. Franchement, si pouvez le faire, c’est plus joli et plus élastique.  Je le remplace donc pour le moment par un rabattage classique mais en Aig 3,25 ‘^^ Je triche, quoi…

IMG_20170819_111227_656

 

Enfin, LE POINT : quand je ne tricote pas un fil autorayant, je ne tricote pas de jersey sur le corps de cho7, parce que c’est tout de même très ennuyeux ;op. j’ai fait deux versions avec dentelle ici et ici ( vous trouverez mes notes), une version avec des rayures et un point texturé ici. Cette fois, j’ai voulu faire le même point que mon gilet écurueil  » le point perlé contrarié » . Pour la partie qui est sur le pied, il ne se fait que sur le dessus parce que sinon ce c’est pas très confortable, je trouve. Il se fait très simplement sur 4 rangs :

Rang 1 : tout à l’endroit

Rang 2 : Une maille endroit, une maille envers

Rang 3 : tout à l’endroit

Rang 4 : une maille envers, une maille endroit

Au final, ça donne la même chose que le point de riz contrarié : je ne sais pas si je me suis plantée quelque part où si c’est juste une autre façon de le nommer ;op

Epic fail ?

Non, vu que la recette a été testée à de nombreuses reprises. Je n’avais pas du tout le temps de risquer de me planter sur quelque chose de nouveau ‘^^

J’ai juste un mini trou à la reprise des tours après le talon, sur une chaussette, parce que je n’ai pas assez serré quand j’ai repris ma couleur principale. Ce n’est pas exactement un trou d’ailleurs, juste une maille très étirée. On le voit un peu sur la photo suivante.

IMG_20170819_111402_756

Par contre, quand j’ai fait la seconde chaussette, j’ai tricoté un rang de trop avant le talon. Du coup, quand j’ai repris la couleur principale, au lieu d’avoir un rang de jersey endroit à la jonction, ça donne des petits pointillés ‘^^…. On va dire que comme ça, Chloé pourra reconnaître le pied droit du gauche ;op

Je suis contente du rendu de ma jonction  de demi-rang en magic loop :  pas d’échelle sur les côtés. Je ne comprends pas trop pouquoi ça ne me le fait pas sur les cho7 et les mitaines mais encore sur les manches de pull….

IMG_20170819_113004_431

Les photos portées

Je n’arrivais pas à choisir alors j’en profite pour vous saouler, pour vous en montrer plusieurs ;op

IMG_20170819_111958_197

 

IMG_20170819_111600_105
En vrai, elles sont un poil trop grandes pour moi, c’est pour ça qu’il y a un petit bec à l’arrière comme on le voit ici. Normalement, elles devraient donc être à la taille de mon amie.

 

 

IMG_20170819_111830_200

IMG_20170819_111503_825

 

Et vous, vous aimez aussi tricoter vos chaussettes? Vous avez des trucs, des modèles fétiches?