Couture

Ma petite collection Printemps/été 2021 : la jupette couleur de soleil

A l’origine

Cette petite jupe est l’un des premiers projets gribouillés sur mon premier tableau, ce même le deuxième projet cousu. Et à ce jour, c’est l’un des moins satisfaisants mais uniquement de ma faute…

Les fournitures

J’avais acheté ce sergé de coton jaune soleil pour me faire une veste, l’été dernier, chez Mamzelle fourmi et ce fut le premier fail. Attention, le tissu est de très bonne qualité, la couleur superbe, un beau jaune, bien lumineux, il est bien souple, il est bio, super agréable à travailler… Mais … beaucoup trop léger. Enfin, beaucoup trop léger pour mon projet de départ. Tout simplement parce que je n’avais pas regardé le poids du tissu. Si j’y avais pensé, je ne l’aurais pas commandé. Quand il était arrivé, donc, grosse déception ! et je pensais même le revendre, c’est dire. Et puis j’ai eu l’idée de ce projet…

Pour coudre ce patron, il faut prévoir de l’entoilage (mondial tissu), et 3 boutons ( en bois, du marché), un peu de coton léger ( petit pan ici) pour les fond de poches et doubler certaines parties de la jupe. Et j’ai rajouté du passepoil atelier Brunette ( en viscose, top qualité, superbe couleur)

Le patron

Je suis partie du patron de la robe salopette « Rydell » de Odv pattern, dont j’avais vu passer 2 versions chez sa créatrice, La jolie Girafe, modifiées en jupe. Le patron est disponible en pdf payant sur sa boutique. Comme toujours chez Nathalie, les explications et schéma sont très bien faits, et le patron propose un bon panel d’ajustement. Je vous ai déjà chanté les mérites de cette marque de patron français de nombreuses fois, vous connaissez la chanson et même si cette juste reste au final pour moi, un semi échec, je vous recommande très chaudement le patron. D’ailleurs, je l’ai déjà utilisé pour un autre projet de mon tableau, ma jolie robe tablier, que j’ai déjà énormément portée et que j’adore toujours autant. Et j’envisage de me coudre une version hivers de « Rydell » en rallongeant la jupe en format midi dans un lainage léger coloré ( que je dois encore trouvé, donc si vous avez une piste…. )

Nathalie propose donc dans la fiche de coudre une version jupe, sans la bavette donc, de son joli patron. Le patron comporte de nombreuses pièces parce que cette jupe est pleine de chouettes détails. Parfois un peu technique, elle mérite vraiment qu’on s’y penche.

Le devant de la jupe, trapèze au passage, comporte deux petits plis pour lui donner un peu d’aisance.

La ceinture est doublée pour lui donner de la tenue et pour avoir de belles finitions intérieures. Pour fermer la jupe, sur le côté, on retrouve une bande de boutonnage : cette partie est la partie la plus technique mais en prenant son temps et en faisant confiance aux explications, elle se fait vraiment très bien et le résultat est HYPER propre ! (Au passage, cette jupe en plus d’être trapèze comme j’aime, comporte des poches). Je suis HYPER fière de ma bande de boutonnage ^

Je n’ai presque pas loupé l’intérieur en plus !

L’ourlet se coud à la machine et j’ai suivi les explications une fois n’est pas coutume ;op

La patte de la linotte

Je n’ai ajouté qu’une fioriture à ce joli patron : j’ai mis du passepoil partout où j’ai pu ^^ J’étais un peu juste alors j’en ai mis uniquement devant.

Epic fail ?

Ma machine m’a fait une belle cacade au moment de faire la boutonnière du haut, j’ai donc dû tricher et coudre un bouton décoratif et une pression en dessous….

Mais, vous demandez-vous sans doute, pourquoi elle dit en intro qu’elle ne l’aime pas cette jupe, hein ?

Alors, pour commencer, je me suis lamentablement plantée sur le choix de la taille ! Je voulais une jupe taille basse. Le patron de cette jupe salopette est prévue pour donner une taille HAUTE ! Donc, j’aurais dû couper au moins une taille de plus, voire deux ! Et puis chez Nathalie, les tailles sont données dans le tableau avec une fourchette : j’étais à la limite entre les deux tailles. Comme souvent je coupe trop grand, j’ai pris la petite taille : double fatale erreur dans ce cas… Comme le dit la voix off de Soulcalibur…. YOU LOOOOOOSEEEEEE ‘^^

Une fois ma jupe terminée, ravie de mon choix de tissu, enchantée par les finitions, pleine d’allégresse suite à me première bande de boutonnage aussi technique, la déconvenue fut rude. Je pouvais fermer la jupe mais elle était vraiment taille TRES haute, et donc beaucouuuuup trop courte 😦 Genre totalement indécente….

J’ai pleuré… Pas mal…. Je m’en suis voulue à mort, parce que si j’avais lu les articles de blog dédiés aux versions « jupe », je l’aurais bien vu que je devais couper plus grand. D’ailleurs, ça me fait quasiment sortir du tableau des tailles en fait ‘^^ ( j’ai acheté la version du patron qui concerne les premières tailles, il me faudrait la seconde partie…)

Ensuite, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai décousu la ceinture, j’ai défait les plis et je les ai refais plus petits pour gratter quelques cm. Puis j’ai recoupé une autre ceinture, et j’ai tout rassemblé à nouveau. Même en réduisant mes marges de coutures, elle est encore un peu haute. Du coup, elle ne va pas avec grand chose dans ma commode. Et puis, elle ne rend pas comme j’avais imaginé. Donc à chaque fois que je la vois, je suis déçue… et je ne l’ai pas encore portée…. C’est vraiment bête parce qu’elle est très jolie cette jupe.

Accessoirement, le tissu colle aux collants, donc elle ne peut être portée qu’en plein été.

Déçue je suis, vous dis-je….

Les photos portées

Je n’en ai que 3, parce que bon, vous avez compris ‘^^ Peut être que l’an prochain, elle aura plus grâce à mes yeux…. A moins que je ne la troque… Je ne sais pas encore… Elle est belle sur ceinture, je suis fan du patron, fan de mes associations… Bref… wait and see comme on dit…

Je trouve que le devant n’est pas vraiment jojo sur moi, notamment parce que je la voulais plus trapèze… Et comme je n’ai toujours pas de hanches, il me faudrait un tissu plus raide… Mais avec cette jupe-ci, je pense que je suis sur une meilleure base pour ce que je voulais au départ… Reste à trouver un tissu moutarde avec plus de tenue…

Comme j’ai repris la ceinture et les plis (au moins 4 cm de gagné, peut être plus) les poches ne tombent pas du tout au bon endroit…

On voit bien sur cette photo qu’il y a trop de matières sur les côtés….

Et je n’ai qu’un top qui avec cette jupe, ce qui, pour une collection capsule c’est peu ballot ‘^^ Bref… Peu satisfaisant pour moi, même si tout est de ma faute encore une fois. Et au passage, Nathalie a été adorable quand j’ai foiré ma couture, elle m’a donné des conseils, m’a encouragé et m’a rassuré. Je vous l’ai déjà dit, cette femme est une perle ^^ Donc je retenterai une Rydell-salopette-midi cet automne ou cet hiver et je sais ce qu’il ne faut pas faire ‘^^