Tricot

Happy cho7 ^^

A l’origine 

IMG_20200814_184615_812

Il y a fort longtemps, j‘ai tricoté un châle avec quasiment ce combo : j’avais été déçue par le rythme des changements de couleurs car ce n’est pas prévu pour les rangs très longs d’un châle ! J’avais offert mon reste à une copine de tricot et le châle à ma copine Segoccinelle. A la fin du confinement, en trainant sur Laine et Tricot, je suis retombée sur cette marque de pelote : il était temps de tricoter un de mes graals de l’époque … Les Cho 7 ! ^^ J’ai donc commandé le dégradé uniquement, car j’avais déjà le fil blanc en stock et j’ai tout emporté quand nous sommes partis en Bretagne cet été pour tricoter dans la voiture : le top d’Audrey que je vous ai montré hier n’est pas vraiment compatible avec une tribu de 4 gosses surexcités en voitures pendant plus de 5 heures par jours ‘^^. Les cho7 rayées en jersey, par contre c’était le projet rêvé pour toutes ces heures de trajet !

Les fournitures  

IMG_20200814_184652_124

La star de cette paire de cho7 est la « Crazy Zauberball » coloris (2136) « Der Lenz ist da ! » Avec le point d’interrogation ;op. C’est un fil composé de deux brins retordu, dans une composition classique pour les cho7, à savoir 75% laine et 25% nylon. Cette laine n’est pas un Merinos. Je la trouve douce mais je ne suis plus un baromètre efficace depuis que j’explore les laines rustiques. Elle est légèrement plus sèche que la plus part des laines à cho7 ( sèche, ne veut pas dire qui pique, hein ! ) : je la trouve plus douce que la fabel par exemple. Mais si vous avez l’habitude des mérinos superwash, vous risquez d’être un peu surpris.e.s. C’est pas la supersoft non plus, hein, quand même ! Ce fil existe aussi en version single juste nommée « zauberball »

Ce qui fait le dégradé est le fait que seul la couleur d’un des deux brins change à chaque fois : on passe donc par des couleurs chinées pour se rapprocher petit à petit de la dominante suivante grâce à la manière dont le fil est filé. J’aime beaucoup cette façon de de faire qui permet d’avoir un dégradé tout en douceur sans point blanc.  Vous avez le même principe avec la KAUNI effect que j’avais tricotée encore plus tôt. Mais cette laine là est beaucoup plus rustique, elle n’a pas de nylon du tout dedans et elle comporte 4 brins : le dégradé est encore plus subtil. Du coup, je résiste à l’envie de me recommander une pelote pour écrire un petit châle tout simple. Et aussi de me reprendre une zauberball crazy coloris (1511) Submarin et/ou (2204)Grüne Woche et/ou (2248) Cinnamon Bun et/ou (1535) Stone Washed ;op , papa noël si jamais tu passes par là ‘^^

Attention : les rayures du dégradé  sont larges ! C’est pour ça que je l’ai coupé avec  le second fil, dans mon stash depuis des années : la hightland de Holstgarn. Là aussi, on est sur une laine très retordue, avec une composition similaire en nylon MAIS on est sur un fil superwash ET TRES TRES doux ! J’ai utilisé la couleur blanche que j’avais utilisé pour la première mini version de mon patron Aela (avant de tricoter les belles laines d’Angélique)

IMG_20200814_184739_134
Au passage un petit teaser sur un projet au long cours dont je vous parlerai à la fin du mois ^^

Enfin pour le talon, la pointe et les côtes, j’ai utilisé de la fabel de drops coloris « 107 » que j’ai oublié de mettre sur la photo ‘^^. C’est la laine que j’avais utilisée pour mes chaussettes marinières que j’ai énormément portées cet hivers à la maison ( pied nus ou en chaussons) et qui n’ont pas bougé même si elles sont lavées à la machine !

J’ai partagé ma pelote  magique en 2 parties pour ne pas risquer d’avoir une cho7 plus petite que l’autre mais en fait c’était complètement inutile puisque je faisais des rayures de 4 rangs. J’ai donc une pelote de 50 gr intouchée et un reste de gr. Je n’ai pas pesé les laines contrastantes avant de commencer donc je ne peux pas voir dire combien j’en ai utilisé 😦

Le patron 

IMG_20200814_185724_498

Bmandarine a sorti cet hivers une vidéo sur YouTubepour tricoter des cho7 de la cheville vers la pointe. J’ai déjà tricoté des cho7 dans ce sens, un de ses patrons d’ailleurs et elles sont juste parfaites pour mon coup de pied qui est vraiment marqué. Je me suis dit que c’était le moment ! J’ai regardé la vidéo avant de partir en vacances et pris des notes et je me suis lancée. La vidéo est très bien faite et elle explique en détails toutes les techniques  du long tail cast on au grafting en passant par les rangs raccourcis. On commence donc par des côtes 2/2 classiques relativement hautes par rapport à ce que je tricote d’habitude.

IMG_20200814_185559_888

Puis on tricote tout droit. Ensuite, on a un tableau renforcé classique en aller-retour (que j’ai un peu changé), quelques rangs diminutions, quelques rangs  raccourcis et on relève des mailles sur du mousse ce qui fait que c’est beaucoup beaucoup beaucoup plus net ! Puis on repart en rond et on diminue progressivement pour revenir à son compte de mailles de départ. Avec le recul je me dis que dans ce talon renforcé tricoté dans ce sens est beaucoup plus agréable à tricoter. Donc à moins que le motif ait un sens qui nécessite de tricoter dans l’autre sens, je pense que je vais explorer cette façon de faire encore un peu, pour ne pas dire que c’est en train de devenir ma manière de faire fétiche ;op

IMG_20200814_185655_279

Enfin, après quelques rangs tout droits, on diminue encore et on termine par un grafting ( mais vous pouvez rabattre à 3 aiguilles si vous avez la flemme, et que le mini bourrelet qui sera formé sur l’envers ne vous gêne pas… ce qui est mon cas. Mais j’ai été sage, j’ai fait mon grafting !

La patte de la linotte 

J’ai changé le montage parce que j’avais la flemme d’apprendre une nouvelle technique ;op C’est à dire  le « cable cast on » dont je vous parlais dans l’article précédent. Chez moi en tout cas, il est bien assez élastique ! Et je trouve plus facile à appréhender, mais je confonds ma gauche et ma droite alors je ne suis clairement pas une référence ;op

IMG_20200814_185132_875

J’ai tricoté quelques cm de plus qu’elle préconise pour profiter au max de mon joli dégradé. Si j’avais tricoté dans l’autre sens, j’aurais sans doute fait des augmentations pour monter encore plus haut. J’adorerai une paire de cho 7 montante dans ces couleurs ! Mais là ils auraient fallu anticiper et je voulais tester la recette avec un minimum de modifications. J’ai par contre changé la partie en mailles glissées parce que ça faisait un moment que je voulais essayer le talon « oeil de perdrix » : tout simplement, on alterne la place des mailles glissées : un coup on commence par la maille glissée, le rang endroit suivant, on commence par une maille endroit.

IMG_20200814_184815_093

Epic fail ? 

Elles sont parfaitement à ma taille, comme je m’y attendais ! J’ai quelques mini défauts qui a dit comme d’habitude dans le fond? mais rien de bien grave !

J’ai presque géré comme une reine mes changements de couleurs : j’ai un décalage  d’un rang à un endroit mais c’est tout ! Et je ne comprends pas comment j’ai fait pour qu’il soit si haut, ce décalage !  ‘^^

IMG_20200814_184912_561

J’ai relevé une fois mes mailles de manière trop lâche et je m’en suis rendue compte… au blocage. Du coup, c’est un peu cracra mais je ferai plus attention la prochaine fois !

IMG_20200814_185203_319

J’ai une mini ligne un peu étiré au moment des diminutions mais je pense que ça vient de ma technique de tricot à 4 aiguilles qui a besoin d’être encore un peu améliorées MAIS je n’ai pas d’échelles ailleurs ! Donc j’ai bon espoir !

IMG_20200814_185455_407

Peut- être un peu plus perturbant pour vous si la symétrie parfaite vous tient à coeur, le dégradé n’est pas vraiment symétrique. Je pense qu’il se répète en fait avec de subtiles variations, d’ailleurs la fin de la pelote présente des couleurs qu’on a pas au début. Je pensais destasher mon reste mais je vais le garder pour le moment : je me ferai peut être une autre paire un jour, si celles-ci s’usent trop vite ! Je ne vous ai pas mis de photos, ça se voir sur toutes les photos où les deux cho7 sont côtes à côtes ‘^^. J’avais peur que ça me mette à l’envers mais elles sont au final si douce, si lumineuse, tellement parfaitement à ma taille et rigolotes que je leur pardonne volontiers !

Les photos portées ? 

Vous en avez déjà eu mais je vous en mets d’autres. J’ai eu peur de ne pas arriver à prendre de photos mais finalement j’en ai peut être même trop ‘^^. On commence par la pointe, qui grâce au grafting est super propre ! Si vous préférez un tuto photo, vous en avez un très bien chez Lilicommetoutpar exemple.  La prise de vue donne une impression un peu bizarre, je vous assure que mes pieds ne sont pas palmés sous mes cho7 ;op

IMG_20200814_185343_321

Pour rire, j’ai agité mes pieds sous l’objectifs : ça fait encore plus bizarre !!

IMG_20200814_185434_919
Tiens un fil mal coupé… Sauras-tu le retrouver ? ;op

Un petit coup d’oeil sous le pied ?

IMG_20200814_185006_403
Tiens avec aussi un décalage que je n’avais pas vu !

Le talon est parfaitement parfait : il tient bien en place sans serrer !

IMG_20200814_185301_549

Les diminutions de la pointe donnent une petite texture que j’aime bien, plus jolie je trouve que quand je tricote dans l’autre sens.

IMG_20200814_185101_404

Et une vue plus générale pour terminer !

IMG_20200814_185524_402

Voilà ! Encore un article fleuve sur des cho 7 ;op Ma passion pour cet accessoire reste entière, vous n’avez pas fini de m’entendre déblatérer sur le sujet ‘^^.

Alors qu’est ce que vous en pensez ? ^^

Tricot

Des Chaussettes Bretonnes

Fotor_150632954401536

A l’origine

J’ai vu passer cet été une photo sur l’Instagram de Battement de kershawi ( qui a par ailleurs  un podcast que je regarde assidûment), de chaussettes marinières sur lesquelles j’ai complètement flashé. J’ai donc mis l’idée dans un coin de ma tête en me disant que ce serait la prochaine paire que je tricoterai. J’ai monté à la place en catastrophe une autre paire pour mon amie Chloé mais sitôt la dernière maille rabattue, je me suis ruée sur mon stash.

Fotor_150632957310324
Oh un fil pas coupé ‘^^

J’ai par contre changé une chose : même si j’avais en stock du rouge qui me restait le paire du zhomme, j’ai préféré utiliser du moutarde. Je fais une fixette sur cette couleur depuis des lustres. Je suis une fille originale encore et toujours… D’ailleurs, le prochain gros projet tricot que je vous montrerai par ici sera encore de cette couleur. ( Il est d’ailleurs terminé au moment où j’écris cette article, mais il attend patiemment son blocage… Espérons que ce sera fait avant la saint Glingin, avant le début du vrai froid. Sainte flemme, sainte flemme, sainte flemme…

Le patron

2017-09-25 10.54.35 - Copie

J’ai suivi la même recette que celle que je vous avais détaillée dans mon premier article sur les chaussettes, je ne vais donc pas m’étaler… En fait, j’ai décidé de faire court pour une fois… enfin, au d’essayer… On va voir si je m’y tiens ‘^^

Pour faire mes rayures, j’ai fait tout simplement 4 rangs de chaque couleur.

 

Je vous mets une photo de ce que donne ma pointe de cho7 vues du dessus, cette fois, j’y ai pensé ‘^^

Fotor_150632932049978
Quand on marche pied en cho7 sur sa terrasse, forcement, on ramasse des poils de tête et des cheveux de chat ():-)

Les fils

fils cho7 DE MARIN

Il s’agit de la fabel de Drops, poétiquement nommées 107 ( ou bleu), 111 ( ou moutarde) et 100 ( ou écru) . C’est un fil que j’ai déjà utilisé pour le Zhomme ( qui attend une autre paire de cho7) : j’avais un peu peur qu’il ne tue sa première paire à vitesse grand V, alors je n’avais pas osé taper dans un fil très cher…

Double bonne surprise : il les a beaucoup mises et elles sont encore en parfait état ( oh miracle) ET le fil vieillit très bien. On jette les malheurseuses dans la machine avec le reste du linge et elles le supportent très bien, preuve qu’elles ne sont pas rancunières ;op elles sèchent même en vrac sur le fil d’étendage et elles gardent leur forme…

Le fil a première vue est plutôt rêche et fin mais il gonfle bien au lavage et il s’adoucit pas mal. Tellement que je me tâte à l’utiliser pour un me faire un gilet… A voir.

Bon par contre, vu que j’ai tricoté uniquement avec des restes, je suis bien évidemment tombée en panne de bleu avant la fin. J’ai recommandé deux pelotes ( je projette une autre paire de cho7 de marin dans un avenir proche) , qui ne sont pas du même bain ( murphique…) mais ça ne se voit pas du tout… La magie des fils industriels…

La patte de la linotte

Cette fois, j’ai tricoté plus de cm pour le haut de la chaussette ( la tige, quoi), pour être sûre qu’elles dépassent un peu de mes bottines.

Fotor_150632951087024
Je suis définitivement fan de cette technique de rangs raccourcis ! On dirait presqu’il y a un motif…

 

Et j’ai fait 8 rayures de chaque couleur avant de passer aux côtes.

Epic Fail ?

Non, mais comme la dernière fois, je n’ai pris aucun risque …

Par contre, je sais, vous allez encore dire que je chipote mais :

Elles sont un peu étirées sur le dessus du pied. Le fil est un peu plus fin que le Goomy 50 de Bergère de France,ça doit venir de là : je vais essayer de faire une paire d’augmentation planquée au mileu du dessus du pied après la partie constratante,la prochaine fois . Enfin si j’y pense ‘^^

Fotor_150632944905952
A la louche je dirai qu’il manque 3 ou 4 mailles sur le dessus de pied mais le dessous est nickel. Par contre, il faut que je réfléchisse à l’impact sur les rangs raccourcis si je déséquilibre le nombre de maille entre les deux moitié de la cho 7…

Je n’ai pas utilisé de technique particulière pour le passage d’une couleur à une autre.Je croise simplement les fils, un rang sur deux. Du coup, ça se voit un peu… Ce n’est pas dramatique mais ce n’est pas parfait….

Fotor_150632939279330
Quand on pose avec des cho7 , on se met forcément à faire des trucs chelous… mais rigolos… ;-p

 

C’est l’indéniable avantage des fils autorayants, c’est sûr ‘^^. J’ai appris une technique assez simple et qui fonctionne plutôt bien avec un test secret. Je pense que je ferai la même chose la prochaine fois.

Ca fait plusieurs fois que je me dis que ma partie talon est un courte. Je pense que pour la paire suivante, je raccourcirai de quelques rangs la partie « pied » et que je ferai 2 ou 4 rangs raccourcis en plus… Mais au moins, cette fois, j’avais le même nombre de rangs pour les deux parties du talon ET pour les deux cho7, ce qui est loin d’être une règle générale ‘^^ . Comme quoi tout arrive, faut jamais désespérer !

Fotor_150632942289989

Les photos portées

Décidément, même si c’est un peu acrobatique, je crois que j’aime de plus en plus prendre les chaussettes en photos… Même si après, il y en a trop à trier ‘^^.

Fotor_150632926088915

Je crois que mes voisins et les passants se sont habitués à me voir gesticuler et me marrer toute seule en prenant mes pieds en photo…

Fotor_150632923661343
Là on voit peut être un peu mieux ce que je vous disais à propos des mailles tirées sur le dessus du pied… Mais si ça se trouve, en faisant plus rang raccourcis, ça s’arrange… Bref, le mystère reste entier…

Comme je n’arrivais  pas à choisir, je vous en mets plusieurs…

Fotor_150632936292446
Mon rabattage est assez régulier… Ce serait sans doute plus joli avec un  » tubular cast off  » mais j’avoue que j’ai toujours autant la flemme d’apprendre cette nouvelle technique ‘^^

Avec  ou sans les bottines avec lesquelles je veux les porter.

Fotor_15063291430641 - Copie
Vue que mes kickers d’amour m’ont lâché, j’ai ressorti mes docs chéries….
Fotor_150632918093847
Et finalement, ce n’est pas plus mal !