Borderie, Couture

Les petits projets de Juillet

Au programme, un peu de couture à la main et de broderie , un peu de couture tout court et du bijoutage… ^^

Pour les zoreilles

Au gré de ma petite balade rennaise solo, j’ai récupéré le matos pour faire 2 paires de boucles : 2 pour moi et une pour offrir…

La première paire fut pour mon amie Rachel, les lutins du moulins sur Instagram : dormeuses La droguerie, et le reste  » la cabane à Perles ». La recette est la même pour les 2 paires ^^

La seconde, je l’ai déjà beaucoup portée, j’adore son petit côté japonisant et elle m’a permis de faire une bien jolie photo.

Et si je n’ai pas porté la 3eme encore, je pense qu’elle sera parfaite avec le gilet que je suis en train de tricoter ^^

En couture

J’ai cousu une petite pochette pour trimballer notre version mini du jeu  » Le Verger » : il est pratique aux restau en attendant les plats. Bon, quand on peut aller au restau, certes…. Mais on ne désespère pas !

Patron : Perso. Ce devait être une pochette à Kalimba ( le cadeau d’anniversaire d’Eliott ) mais j’ai eu un vieux bug au moment d’ajouter à mon patron les parties qui font la profondeur de la pièce : j’ai retiré au lieu d’ajouter les-dites valeurs. Je me suis donc retrouvée avec une pochette… plus petite de 4 cm … la honte… Mais j’ai vite rebondi, vu que j’avais prévu de coudre aussi une pochette pour le jeu ‘^^ l’honneur est presque sauf

Les fournitures : chutes de tissu noir et molleton thermocollant (mondial tissu), chute de passepoil gris ( du marché), et tissu ours trop beau ( « papa pique et maman coud » dans le stock depuis 4 ou 5 ans…)

Broderie

Encore une lune ( inspirée encore par le travail de Kzstevens toujours) , et oui ‘^^. Cette fois j’ai décoré une besace militaire française authentique des années 60. La même que celle que j’avais ado. Je l’ai portée toute l’été en version sac à dos ( le passant dans le dos, permet de passer de besace à sac à dos) : bien pratique parce qu’elle est légère, ultra robuste et en même temps bien grande. On peut très facilement y perdre y bourrer tout un tas de truc !

Fournitures : besace trouvée en parfait état sur Vinted, toile de coton (mondial tissu), fils à broder (du marché), solufix (rascol).

J’en ai profité pour y mettre aussi ma version de présentation de mon « petit totem » Renard ( le patron est disponible sur ravelry)

Violon, vous savez tout. Le prochain article concernera un petit cadeau d’anniversaire au crochet et ne devrait pas trop tarder !