Tricot

Article post it : mes premières vraies-fausses « scrappy socks »

A l’origine

Note à moi même : cirer mes duckfeet d’amour !

Le principe des « scrappy socks » est d’écouler ses restes de laines à cho7 dans une même paire de cho7. Il n’y a pas forcément de règles, les deux peuvent être différentes, et on n’est pas obligée de faire en sorte que l’ensemble soit harmonieux. Et avec le principe vient la technique de rentrer ses fils tout en tricotant pour que la fin du projet ne soit pas un remake de « une journée en enfer » une fois qu’on a terminé sa cho7 ou la paire…

Ça fait un moment que le principe me trotte dans la tête mais je ne m’étais pas lancée. D’abord et surtout parce que le principe de cho7 pas « harmonieuse » c’est un peu contre ma religion ‘^^… Et puis, alors que nous allions partir visiter un premier wagon de maison en Bretagne, j’ai plongé dans mon stash de laines à cho7 que j’avais déjà triés par associations de couleurs et j’ai monté ma fameuse première parie de « scrappy »… sauf que ce n’est pas qu’en reste ;op

Les laines

j’ai donc pris le reste de mes cho7 de Noël ( de la fabel gris claire de drops) et de cette poupée au crochet ( de la « happy feet » de Hobbii coloris « 40 » ) mes seuls « vrais » restes, et je leur ai ajouté une bébé pelote de « United socks » de Katia coloris « 19 », acheté à mon ex dealeuse de quartier  » La couture qui déchire » : un joli jaune mimosa bien lumineux et une pelote de « fabel » coloris « violet ». Donc en résumé, c’est pas exactement des « scrappy » vu que la moitié seulement des fils sont des restes ‘^^

Vous savez déjà comme je suis fan de la tenue de la fabel qui est une laine sèche qui supporte le lave-linge et les maltraitances sans bouger. Sa petite soeur de chez Katia, en plus de compléter les coloris de la « fabel » et d’être parfaite pour avoir une contrastante sans avoir de gros restes sur les bras du haut de ses 25 gr, est aussi un peu plus douce. Elle a rejoint tout de suite mon top five de la laine à cho7, avec la « Phil folk » de Phildar ( qui a été remplacée) et la « Balade » de Cheval Blanc.

Le patron

Comme d’habitude, la recette parfaite pour moi de Bmandarine sur Youtube avec …

Des côtes 2/2 contrastantes

Un talon renforcé commencé par le haut, suivi de quelques rangs raccourcis …

Une série de diminutions sur le coup de pied …

Et une pointe bien ronde, terminée par un grafting des familles qui va bien, toujours avec le tuto photo parfait de Purl Soho.

La patte de la Linotte ?

Ben rien… J’ai même pas changé les côtes du patron, comme je le fais d’habitude…

Les photos portées

Vous savez quoi ? Vous ne verrez plus le mur orange par ici ( sauf si j’ai des photos qui trainent en retard, mais je ne crois pas en avoir devant le mur…) Je suis en ce moment un peu comme une … sdf … je ne suis pas à la rue, mais je ne suis pas chez moi, je ne sais pas où nous serons dans 15 jours.. Enfin si, en octobre, au pire, enfin au plus tard et SSI comme disait mon prof de math de première tout se passe bien du côté de la banque, je serais dans un nouveau nid bien prometteur en attendant , pour 3 semaines, je suis encore plus au sud, chez gentille belle maman… et je prends les photos portées dans son jardin… quand on ne se liquéfie pas… Quand je pense que j’ai 3 paires de cho7 à prendre en photo (en comptant celle-ci) ….Parce que ça donne presque 40 degrés, des chaussures montantes en cuir avec du mouton dedans PLUS les cho7 en laine… faut vraiment être mordue ‘^^

Si vous vous demandez pourquoi je porte UNE chaussure… et ben c’est parce que d’abord j’ai pris la photo que vous avez vu au début de l’article puis j’ai enlevé une chaussure et j’ai réalisé que j’allais passer des plombes à retirer toutes mes « mumuches » de « jesaispasquoikipique » sur le quel je marchais… alors j’ai enlevé qu’une seule chaussure…. quand que bon quand même …

Et puis, ça suffit pour que vous voyez ce que ça donne, hein ?

Parce qu’avoir chaud au pied, c’est ok, mais alors les pieds qui piquent et les « mumuches » à retirer à la pince à épiler, ça non ! Faut pas pousser mémé, non plus !

Je l’aime beaucoup celle-ci ^^

Allez, c’est pas tout ça, mais j’ai une baby box à prendre en photo pour pouvoir l’offrir dimanche après midi, alors, je vais retourner me liquéfier dehors ‘^^ ou pas … Mais j’ai un test joli qui devrait pas trop tarder par ici , parce que tout est prêt depuis des mois mais il manque les photos portées…. Et le talon est trop cool … Il faut que je trouve un autre spot…

Tricot

Les cho7 de printemps : V1

A l’origine

J’ai trié mon stash sans fond de laine à cho7 pour faire des combo et faire venir l’inspiration. Soyons claire, j’ai largement de quoi tricoter encore beaucoup trop de paires, mais j’ai quand même, depuis acheté un combo qui attend son heure pour un petit jacquard qui me motive vraiment très fort. Et puis j’ai un test pour Fibertales dans une laine sans nylon sur le feu. Et deux autres paires terminées qui attendent leurs photos… Il est donc fortement probable que tous les prochains articles tricot parlent de cho7, en fait ‘^^…

Donc… pour en revenir à cette petite paire, j’ai eu envie de cho7 qui pep’s, parce qu’une des paires qui attend ses photos justement est certes très jolies mais un peu tristouillettes… J’ai voulu de la couleur, de la lumière ! Et j’ai fait les photos de présentations en Bretagne pendant les vacances de printemps.

Les fournitures

Au programme, donc … Le bleu canard est de la laine à cho7 bien sèche comme j’aime de chez … Tiger ! Oui, la marque de merdouille déco, comme Hema par exemple… J’ai un rose et cette couleur que j’aime beaucoup et que je tricote au compte goutte. Soyons honnête, on est sur du encore plus sec que la Fabel. Si vous aimez la douceur au bout de vos petons, je vous conseille de passer votre chemin ‘^^.

Pour aller avec, j’ai utiliser de la « United socks » de Katia, coloris « 20 » un joli vert anis, très lumineux. J’aime beaucoup cette ligne de laine à cho7, elle me fait penser à la « fabel » de « drops » mais elle est vendue en bébé pelote de 25 gr, très pratique pour les contrastantes des talons/pointes. La gamme de couleur est très sympa et j’ai la chance d’avoir une revendeuse à côté de la maison, qui n’a pas toutes les couleurs mais une petite sélection bien sympathique !

Et enfin, j’ai utilisé le joli reste de la »Métropolis » de « Scheepjes », coloris « Vancouver » envoyé par ma copine Bobines et Madelaine, un joli vert prairie. Là, on est sur une laine à cho7 HYPER douce ! et les couleurs sont très lumineuses.

Le patron et la patte de la linotte

Encore et toujours la même recette, d’après la recette proposée en anglais par Bmandarine sur YouTube : 64 mailles, quelques cm de côtes 2/2 , que j’ai changé pour des côtes 3/1 …

Une bonne dose de Jersey endroit pour la tige, ici avec des rayures de 4 rangs chacune

Je suis assez contente de mon raccord de début de rangs : je croise les fils tous les rangs paires, je tire bien et ça suffit ^^

Ensuite, mon talon préféré, aka le talon renforcé avec des mailles glissées…

Et après quelques rangs raccourcis et quelques mailles relevées, on diminue un rand sur deux jusqu’à retomber sur ses pattes et ses 64 mailles de départ…

Ensuite, on a le reste pied tout droit, zéro cerveau et on termine par quelques diminutions pour former la pointe…

Simple, efficace, c’est les rayures qui font tout et qu’on ne s’ennuie pas ^^. Très pratique pour compter ses rangs pour tricoter une jupette parfaire, au passage ‘^^

Les photos portées

Ça fait un mois quasiment que je tourne autour de ces photos. Dans l’intervalle d’ailleurs, j’ai tricoté une autre paire de cho7 d’ailleurs ‘^^… J’ai eu l’illumination mercredi après-midi ! Et la lumière était avec moi ! J’ai donc une jolie quantité de photos encore… vous êtes prêt.e.s ? ():o)

Et puis après avoir fait quelques photos sur mon plaid chéri, j’ai eu l’idée de lever les pieds au ciel ^^

Et j’ai avisé l’arc en ciel de papier qui pend au mur de l’atelier depuis des années …

Mais bref… donc, on a dit … un talon renforcé qui tombe toujours aussi parfaitement sur mon pied …

Avec la bonne longueur de pied, la cho7 ne bouge pas et le talon reste en place !

Dans les rangs raccourcis, au passage, je remplace les SSK par « 2 ensembles torses » je trouve qu’avec ma tension, c’est plus propre…

J’ai essayé de tricoter des cho7 bien hautes pour qu’elles dépassent de mes chaussures, comme vous avez déjà pu le voir sur la première photo de l’article. J’avais peur que les côtes ne tirent un peu , mais comme mon bloquer à cho7 s’élargit sur le haut, ça tire tout bien parfaitement pour ma largeur de mollet !

Elles tiennent bien, et le point des côtes est bien défini.

Un petit zoom sur la pointe …

Et on relève les pieds au ciel pour essayer de vous montrer les pointes de face …

Le petit grafting qui va bien pour fermer ses pointes, toujours !

Définitivement, je suis bien contente de mes petites photos, je les trouve lumineuses, joyeuses, colorées… A l’image de la vie à laquelle j’aspire et que j’essaie de construire…

Et pour terminer, je vous remontrer ce que ça donne dans mes DuckFeet d’amour :

J’ai commencé par le combo qui allait le mieux avec mes grolles d’amour ^^

J’aime vraiment beaucoup ma petite série de photo, ça change du mur orange ou de ma planche en bois contre l’armoire devant la fenêtre de l’atelier. Ça va pas être facile de faire aussi bien pour la paire suivante !

Et voilà ! Deux articles dans la même semaine, le même jour en plus ! et Fleuves en plus ! On sent que mon mois préféré pour les photos est arrivé ;op La Lumière est vraiment jolie l’après-midi en Mai, par ici ^^

Tricot

Mes premières cho7 de noël

A l’origine

Autant je trouve drôle la tradition du pull de noel moche, autant je n’en porterai pas pour autant ! Mais, je me suis dit cette année que je pourrais peut être me commencer une petite collection de Cho7 noël . C’est à dire, chaque année, me tricoter une paire de cho7 sur le thème de noël. D’ici 23 ans, ça me ferait un genre de calendrier de l’avent de la cho7 : 1 par jour ;op … Bon sans aller jusque là, je me dis qu’un petit semainier, peut être…

En tout cas, j’ai monté ma première le 1er décembre et elle a été bloquée le 09 au soir. sèche le lendemain matin merci le chauffage tout neuf qui marche HYPER bien (après 2 ans à peler dans le salon en hivers, ça fait du bien !) et les premières photos prises à la suite… La grande inconnue étant : mais quand vais-je donc faire les photos portées ? ‘^^ L’avantage c’est que vous avez la réponse tout de suite, j’ai commencé à rédiger le 10 à 14h21 très précise…

Les fournitures

J’ai racheté deux pelotes de « fabel » de drops coloris « gris clair mix » pour ce projet, pensant qu’une ne serait pas assez ( il me restait 1 demi pelote, j’ai eu peur de ne pas avoir le bon bain). Au final, il m’en est resté quelques grammes de la première pelote ‘^^. Ce devait être un projet spécial « destash », perdu ! Je me retrouve avec une pelote de plus qu’au départ ‘^^….
Mais j’ai bien collé à mes ambitions de ces deux dernières années, c’est à dire de tricoter les fils de mon stock en priorité, voire même avoir dans chaque projet au moins une pelote du stock. Alors soyons claire, je n’ai pas toujours été sage, mais bon an, mal an…..Mais je digresse gresse.

Pour aller avec j’ai donc utilisé de la « fabel » que j’avais teinte il y des lustres avec des pelures d’oignons pour le roux qui ressort plus orange qu’en réalité (on est sur une vrai couleur renard, en vrai, qui tourne un tout petit chouille vers Le Brun) et un peu de « happy feet » de Hobbii coloris « vert foncé  » qui apparemment ne se fait plus. Le tout tricoté en 2,5 mm pour pouvoir passer par dessus les collants ‘^^

Le patron

Et oui, je continue à prendre des photos dans la rue, même pas peur ;op … et forcément, j’ai été interrompu par le monsieur à qui appartient cette belle porte avant d’avoir terminé ‘^^. Monsieur fort sympathique au demeurant, que j’ai dû faire bien rigoler avec mes cho7 de noël accrochées à un clou de son mur…

Toujours ma recette idéale basée presque exclusivement sur la  » top down sock recipe » de Bmandarine, dispo en anglais sur sa chaîne YouTube. En ce qui concerne le choix du motif et des couleurs, j’ai totalement copié des cho7 vues sur instagram, chez teaknitting (post du 07 Novembre 2021). Sauf que sa version se tricote avec du mohair et que j’avais pas les bonnes couleurs en stock : il me manquait le vert….

Le patron de Mélody comporte se commence par les côtes, et propose un patron en mailles glissées qui me va parfaitement : j’ai un coup de pied un peu fort, il faut donc plus de hauteur : ici 19 mailles à relever après les rangs raccourcis du « Heel flap ».

puff ce n’est pas du tout la bonne couleur, mais cho7 ne sont pas du tout orange fluo ‘^^

La pointe partie est assez étroite, ça fait un petit moment que je me dis que quelques rangs de plus ne serait pas mal : ça voudrait dire commencer plus tôt et donc faire plus de diminutions et donc finir le grafting avec moins de mailles. Il faudrait que je pense à tester la prochaine fois !

La version de Tea knitting propose un joli motif, que j’avais déjà tricoté, puisque c’est celui, par exemple, du « Branches and Bud pull-over » que j’avais transformé en robe, il y a un moment : d’ailleurs, il est temps de la ressortir du placard, même si ce n’est ps ultra seyant, elle reste ultra confortable !

J’ai hésité à garder la ligne orange dans le motif…. d’ailleurs j’hésite encore… vous en pensez quoi ?

La patte de la linotte

Trois petites choses : j’ai fait des côtes 3/1 au lieu des 2/2 du patron de Mélody ou bien 1/1 torses des cho7 de Tea Knitting.

Ma petite astuce pour des jolies mailles endroits pas distendues ? Par flémardise, et aussi sans doute parce que j’aime autant tricoter à l’endroit qu’à l’envers Et oui, il y a des gens comme ça. Et qui aiment aussi rabattre en icord. Et relever des tonnes de mailles., je tricote donc des côtes 1/3 ( 1 endroit, 3 envers) et à la fin des côtes… je retourne le tricot sur l’ancien envers qui devient le nouvel endroit et hop ! je repars. Si vous avez un petit trou, pas de panique, il suffit de le reboucher avec le fil à rentrer ^^

J’ai découvert une autre astuce en regardant le podcast de Orchidheart concernant le jacquard dans les cho7 : cette fois je n’ai pas changé de tailles d’aiguilles pour le motif : j’ai juste augmenté de 8 mailles juste avant de commencer et diminuer de 8 mailles après la fin du motif. Enfin, j’ai fait un rang en jersey gris et APRES, j’ai diminué de 8 mailles ‘^^. Je n’ai pas eu de soucis de tension, la cho7 passe facilement et le motif n’est pas tiré. C’était facile ici puisque mon motif se décline sur 4 mailles seulement ! J’en profite pour vous montrer la beauté intérieure de mon jacquard, tiens !

Evidemment, je vous montre pas le côté où les fils sont rentrées dans le jacquard parce que c’est quand même moins joli de cet autre côté ‘^^

Et enfin j’ai remplacé les « SSK » des rangs raccourcis du talon par « 2 ensembles torses » : ma tension est meilleure comme ça. Mais comme je ne suis pas capable de vous dire de quel côté du talon ils sont, là maintenant tout de suite, je ne vous ai pas fait de photos ‘^^

Epic fail ?

Avec une recette tricotée pleins de fois et un motif déjà tricoté aussi, je ne prenais pas de risque. Ces cho7 se sont presque tricotées toutes seules et d’ailleurs dès que j’aurais un peu éclairci le tas d’encours qui dégouline derrière mon épaule sur le canapé, j’en remonterai bien une paire. Ça ne devrait pas tarder, il me reste une manchette sur deux à tricoter, donc je pourrais remonter des cho7 ;op

J’aurais peut être pu tricoter un peu plus de rangs sur la partie jambe. J’ai eu peur que ça ne tire sur le jacquard puisque plus on monte, plus la circonférence de la jambe est large. On ne saura pas si c’était passé ‘^^

Les photos portées

Il est donc 14h57 et… il est trop tard pour faire des photos en intérieur aujourd’hui chez moi, je le crains… ce sera donc peut être pour demain, qui est tout de suite, pour vous en réalité ;op. Ce fut donc le 14 Décembre à 15h30 que je repris l’écriture de l’article ‘^^

Changement de décors pour cette petite série, j’ai littéralement squatté le canapé de mon amie Julie entre midi et deux ^^ (Et sa jolie couverture encours). J’ai beaucoup hésité sur la bordure bicolore mais finalement, je crois que j’aime bien ^^

Et toujours les poses si naturelles, hein ?

Allez, j’avoue, j’ai pris l’excuse des cho7 de noël pour me prendre des collants verts… qui ressortent pas forcément verts sur les photos ‘^^…

J’adore son carrelage, vous vous en doutez ^^ Et toujours le talon juste parfait pour moi celui de la recette de Bmandarine ^^

Et puis la photo des pointes pour vous montrer mon beau grafting, même si l’angle me fait des pieds pour le moins….étranges ;op

Et pour finir le dessous de la cho7 ^^

Et voilà ! Un petit article tricot : ça faisait longtemps ^^ . J’ai une manchette sur deux de terminée donc il devrait y avoir bientôt un autre article et même un tuto tricot gratuit pour un cadeau rapide pour nos petites chères têtes blondes, en attendant la sortie de mon prochain patron payant ! Je me dépêche de finir tout ça, promis !

Tricot

Article post it : Encore et toujours des chaussettes ^

A l’origine

Les cho7, c’est l’encours n° 2 par ici, une paire en chasse presque toujours une autre. D’ailleurs, il faut que je me penche plus en détails sur la prochaine paire, même si je pense déjà savoir ce que j’ai envie de tricoter ^^.

Voici donc la paire de cet été ! Sensée être mon tricot de vacances en Bretagne, mais un soucis de couleur l’a mise en pause tout un mois… Ne vous inquiétez pas, j’avais un encours principal qui du coup est parti en vacances à ma place !

Cette fois, je suis partie d’une association de couleur et ensuite j’ai réfléchi à ce que je pouvais faire pour mettre en valeur ma couleur principale. Ce qui m’a permis de tricoter le point d’un modèle hyper ultra méga connu, que je n’avais jamais tricoté…Le comble pour une affictionada de cho7, pas vrai ?

Les fournitures ( et presque épic fail n’ayons pas peur de bouleverser les habitudes par ici ^^)

La base de cette paire, donc… Un combo ultra adoré à l’arrivée mais dont deux couleurs m’ont posé soucis en cours de route… Je suis partie de la « Lana Grossa Meilenweit 100 Tweed » coloris « 106 » qui trainait dans mon stash depuis 2 ou 3 ans ( je l’avais repéré chez Fibertales à l’époque et je l’avais prise chez feu L’échappée laine snif snif nostalgie nostalgie. J’avais tricoté une première cho7 d’un design qui n’a jamais vu le jour et dont la torsade a été reprise sur une paire de cho7 assez récemment, et donc que j’ai définitivement laissé tomber… avec 100 grammes, j’ai pu tricoter 3 cho7 en tout donc. J’ai d’ailleurs serré les fesses jusqu’au bout, coucou les copines de tricothé ! , puisqu’il est resté à la fin… 75 cm de fil en tout est pour tout ^^.

Pour les côtes, j’ai pioché un reste de MCN de Yarn By Simone coloris  » figue » que j’adore d’amour fou. C’est un reste chouchou d’un projet que je dois détricoter pour récupérer ma précieuse. Je ne ferai pas tout une cho7 dans cette merveille de mérino/cashmere/nylon parce que j’aurais trop peur de les porter, mais pour les côtes; ça va puisque c’est la zone qui a subi le moins de frottement ^^.

C’est pour les deux couleurs suivantes que les choses se sont corsées ‘^^. J’avais prévu d’utiliser, pour le talon, de la fabel que j’avais teinte avec de l’oignon mais je n’étais pas du tout contente du résultat. Alors j’ai défait mon talon et j’ai laissé posé pendant un mois. En revenant, j’ai eu une illumination et j’ai utilisé une autre teinture maison ( je ne sais plus du tout à quoi par contre, ça date de 3 ans au moins), d’un joli jaune doré tout doux. Et je suis repartie pleine d’allant pour terminer la première. En espérant avoir assez de laine pour faire l’autre talon…. Que j’ai aussi fini avec une micro quantité de laine ‘^^

Sauf que du coup, la première couleur prévue pour la pointe n’allait pas du tout ( un reste de fabel entre violet et prune) car elle jurait avec les deux premières. Par acquis de conscience j’ai tricoté une première pointe quand même, que j’ai défaite tout de suite . J’ai donc tricoté une seconde pointe avec la teinture à l’oignon, mais ça n’allait pas non plus. J’ai laissé de côté encore 2 semaines, en retournant le net à la recherche d’un mini de teinturière indépendante qui irait bien avec mon combo. Mais j’ai eu peur de commander et de me retrouver avec un prune qui jurait encore avec mes laines…. Et puis illumination ! J’avais juste la couleur parfaite au fond de mon stash mais j’ai juste mis plusieurs jours à retrouver le mini… Il s’agit d’un mini de « Socks » de Madelaine et filbert », coloris  » Vienne » si ma mémoire ne me fait pas défaut ‘^^.

Puisqu’on en est aussi à « l’epic fail », j’ai eu un soucis au blocage : la dernière couleur a dégorgé et j’ai lavé ma première cho7 dès qu’elle a été finie pour vérifier la taille. Elle était un peu étirée mais il me semblait que la « Lana grossa » se détendrait plutôt pas mal ce qui fut le cas. Par contre, mon écru avait pris une jolie teinte très très légèrement rosée. Qui unifie encore plus mon combo. Mais une terrible question restait en suspend… quid de la seconde ‘^^. Et bien j’ai eu presque le même effet, même si la tige est un peu plus « jaune » sur la seconde cho7. Mais j’ai aussi eu sur celle-ci des zones au niveau du pied avec du prune. Ça se voit plus en vrai que sur la photo : rien de grave cependant. J’aime tellement l’association que je le lui pardonne avec joie ^^ Et pour finir un petit grafting tout bête que maintenant j’aime aussi faire. En fait, j’aime vraiment chaque étape du tricot de cho7 à présent !

Et avant que j’oublie. J’ai tricoté le tout avec des 2,5 mm sauf pour les côtes (2,25 mm).

Le(s) patron(s) et La patte de la linotte

Il manque un photo ici… J’édite dès que je peux… C’est à dire quand j’aurais de la batterie et le temps de la prendre… Toutes mes excuses si êtes arrivé.e.s avant ‘^^

Et voilou, ça aura juste pris presque une semaine de plus que ce qui était prévu ‘^^

J »utilise encore et toujours la recette de Bmandarine sur Youtube mais avec quelques modifications. Les mêmes 64 mailles au départ et côtes 2/2 mais cette fois j’ai tricoté 15 rangs de côtes. Je regrette presque de pas avoir fait des côtes 3/1. A voir sur la prochaine paire ^^ Et évidemment toujours le « câble cast on » dont j’aime le rendu et qui est pour moi beaucoup plus facile à tricoter.

Pour la tige et le dessus du pied, j’ai utilisé le point des « Hermione everyday socks » patron gratuit en anglais de Erica Lueder disponible sur ravelry qu’on ne présente plus : une jolie texture, qui se lit très facilement et qui n’est pas brouillé ici par les petites boulettes de tweed.

Toujours le talon du patron de Mélodie, qui reste pour le moment mon préféré de tous les temps !

J’ai aussi suivi le patron pour la pointe. A refaire, je commencerais peut être plus tôt et je ferai quelques diminutions de plus et pour les fils « mous » comme le Merino superwash de « Madelaine et filibert »je tricoterai bien la pointe en 2,25 mm pour resserrer un peu le bout. J’aime bien avoir la pointe de pied bien tenue. Je pense que c’est pour ça que je préfère les fils à cho7 industriels qui sont plus secs et se tiennent bien. En vrai la couleur tire plus vers le violet…

Les photos portées

Pas la meilleure séance ni la plus originale mais bon… J’ai peur de compter les « articles cho7 » du blog, à ma décharge ‘^^ Sur la première on voit enfin correctement la texture dont je parlais plus haut !

J’ai déjà dit que j’aimais mon combo ? ^^ Je suis bien contente de ne pas m’être contenté de ma première couleur de pointe comme le suggéré mon homme qui ne comprenait pas pourquoi je disais que ça jurait ;op

Je vous ai fait une photo de la pointe vu de devant, comme souvent. Ça donne une impression un peu bizarre parfois mais ça permet de bien voir la finition invisible ^^

Je vous ai fait aussi un gros plan des diminutions de côtés.

Et pour varier un peu , des talons en gros plans de dos et pas juste de dessus… qui me permet de me rendre compte que ma cho7 est un chouïa trop longue du coup : elle risque de glisser un peu dans mes chaussures… Zut ‘^^

Et puis aussi du dessous du talon : je crois que j’y pense presque jamais…

Et une dernière vu de dessus pour terminer … Puisque malheureusement, c’est comme ça que je les vois, c’est à dire sans leur joli talon !

Et voilou ! Un article post pas si post it et avec pleins de photos ^^ !

Je suis toujours autant à la ramasse sur les photos des articles, mais j’espère vraiment retrouver un vrai rythme de publication… Aujourd’hui j’avais prévu plusieurs séances en profitant du temps couvert pour faire des photos sur toute la journée (ces jours là peu importe l’heure je n’ai presque pas d’ombre) sauf que 1. Ma batterie m’a menti hier soir en me disant qu’elle était chargé et elle m’a lâchement abandonné à la fin de cette séance-ci…. 2. du couvert, le temps est passé à pluvieux alors que la batterie est presque chargé…. l’univers ne veut pas que je bloggue… Je vais donc retourner à mon premier tricot d’automne, qui me mets lui aussi particulièrement en joie et que j’ai hâte de terminer et partager avec vous ^^ !

Et sinon… vous savez quoi ? C’est l’automnnnneeeeeeee !! Yipyyyyyyyyy.

Vous pouvez reprendre une activité normale ;op

Tricot

Le retour de la cho7 ! ou les cho7 de la loose …

Et oui !! Un article tricot ! ( le mistral s’étant levé, autant, demain je tente la séance de photo du pull en laine islandaise ! sais-on jamais….)

A l’origine

Edit du lendemain : la couleur des pointes est la bonne ici ^^

En regardant si par hasard Bergère de France avait ressorti des unis dans leur très chouette laine à cho7, l’hivers dernier, au moment des soldes, je suis tombée sur une auto-rayante apparemment sans faux jacquard moche dedans ! Cette base de laine à chaussettes ( avec nylon) est douce, solide, agréable à tricoter et elle passe très très bien en machine. Je vous en avais parlé plusieurs fois, par exemple ici aussi (quasiment un an jour pour jour, c’est rigolo !) , et ici, parce que je scrute, normalement, chaque saison pour voir les nouveaux coloris. Et celui-là m’avait échappé ! Je m’étais empressé d’en commander deux pelotes (avec un fail, je vous laisse voir en dessous ‘^^)et j’ai monté ces cho7 en Février, comme projet de vacances. Et puis, pour une raison un peu mystérieuse parce que j’aime toujours autant tricoter les cho7 et que je n’ai jamais vraiment connu le « syndrome de la seconde cho7 », je les ai finies… fin Juin… Je les ai trainées en vacances pour faire de jolies photos… pour rien. Même ça c’était compliqué en Juillet, alors j’ai fait mon petit shooting, comme d’habitude, sur la terrasse, juste ce matin ;op

Les fournitures

En vrai la couleur contrastante est un peu plus foncée et tire plus vers le violet.

Donc ma chère Goomy 50 de Bergère de France ( pas de coloris coup de coeur pour cette collection, vivement la rentrée, on sait jamais…), la base est soldée en ce moment d’ailleurs ( mais cette couleur n’y est plus) . Je n’ai pas d’action, c’est vraiment une laine chouchoute pour moi ;op. Son petit nom c’est « imprim Army », c’était celui de cet hiver (on y revient en dessous) et il ne se fait plus.

Et pour aller avec, une laine qui 1. ne se fait plus et 2. n’est pas vraiment une laine à cho7, mais que j’aime tout de même beaucoup malgré son grand pourcentage d’acrylique : la « dolce Merino » de Katia ( 50 % Merino, 50% acrylique mais pas plastique du tout !) qui passe très très bien en machine. Ma première paire de cho7 a été tricoté avec ce fil et elle n’a pas bougé d’un poil ! Enfin si, je dois refaire le rang de rabat qui se défait ‘^^ Coloris  » jeans », qui est un beau bleu tirant vers le lavande.

Le tout tricoté en 2,5 mm mais j’aurais pu passer en 2,25 je pense m’être redétendu du tricot de la cho7 ;op

Le patron

Toujours ma recette du moment : Le patron gratuit que vous pouvez trouver en anglais sur YouTube de Bmandarines. C’est à dire :

Commencer par des côtes 2/2 ( 15 rangs ici)

Puis on tricote la jambe tout en rond ( ici à 5 aiguilles, ma nouvelle lubie depuis quelques mois). Au passage, pas de faux jacquards chelou, pas de faux speckles non plus ( ça c’est dommage par contre) mais une ligne qui se répète et qui montre que je n’ai pas tout à fait la bonne tension pour cet auto-rayant avec ce compte de mailles et cette taille d’aiguille. Mais le décalage est vraiment minimes donc ça ne valait pas la peine d’essayer de tomber juste…

Petite parenthèse pour les novices de la cho7 autorayante au passage il faut bien donner une explication à mon surnom de « reine de la digression » par vrai ;op : Un auto-rayant ( ou pire les pelotes sensées tricoter toutes seules des tâches de léopard, de je ne sais plus quelle marque) est calculé sur une tension bien particulière, c’est à dire un nombre de mailles par cm ET une hauteur de rang par cm. Si votre tension n’est pas bonne, vous verrez votre rayure se décaler plus ou moins de façon marquée dès la seconde rayure. Si c’est d’une maille, ce n’est pas la peine d’en faire une maladie, vous ça ne se verra pas du tout. Par contre, si l’écart entre les deux est important, la jonction sera plus visible ( ce qui est relou si, comme moi, vous êtes un peu obsessionnel.le). Si vous changez de rayures trop tôt, ça veut dire que vous tricotez plus serré que ce qui est prévu et donc il faut monter de genre 0,25 mm ou augmenter votre nombre de mailles ( pénible pour les côtes/ talon/pointe qu’il faudra adapter) . Si la rayure change plusieurs mailles après le début de la couleur précédente, c’est que vous devez tricotez trop lâche, donc qu’il faut baisser la taille d’aiguille ou le nombre de maille. Fin de la parenthèse pédagoqique

Sur la photo ci-dessus, la cho7 commence par une mini rayure rouge : la pelote commençait donc sur la fin de la couleur rouge. J’ai gardé ce rouge parce que ça tranchait bien avec ma couleur contrastante. La seconde était trop proche, et puis ça voulait dire « perdre » quand même pas mal de fil et je voulais des cho7 plutôt haute, donc j’ai pris sur moi de supporter cette asymétrie. C’est dur mais je me soigne ;op

Côté talon un talon renforcé, avec des mailles glissées, que j’adore toujours autant tricoter dans ce sens, avec sa bordure en mousse qui permet de faciliter le relevage des mailles et qui est très propre ! Je songe juste à le baisser à 2 mailles au lieu de 3, mais je ne l’ai toujours pas fait sur ma paire en cours…. Que je dois d’ailleurs prendre aussi en photo pour ig, au passage…

Puis on tricote le pied et comme les rangs sont plus longs dans la parties où on diminue sur le coup de pied, les deux premières rayures sont un peu plus fines. C’est aussi une partie un peu pénible avec l’auto-rayant qui n’est pas du tout calculé pour ça, mais j’ai eu de la chance, le décalage était encore une fois minime. Mais c’est pour cela qu’on trouve très souvent des talons après coup ou bien en rangs raccourcis tricoté avec ce type de fil. Là j’ai pas réfléchi, pour être honnête ;op La chance était avec moi… Enfin, la chance était avec moi… pour ça ‘^^

Et on termine par une pointe relativement courte ( on commence 5 cm avant la fin de la cho7), bien ronde ( magic loop pour moi, je trouve ça plus facile qu’à 5 aiguilles pour avoir une jolie jonction)

Je ne fais pas de section  » la patte de la linotte » à proprement parler : je ne change que le montage : « câble cast on » pour moi, que je tricote de manière assez lâche et qui me parait beaucoup plus facile mais il faudra bien que je me penche un jour sur la question…

Epic fail ?

Premier fail. A l’ouverture du carton, pour commencer : j’avais commandé 2 pelotes. Je me rappelle très bien avoir mis deux pelotes dans mon panier, parce que une c’est, je le sais, un peu juste, même avec une couleur contrastante pour les côtes/talon/pointe. Sauf qu’à l’arrivée dans le carton : une seule pelote. Je suis retournée chercher ma facture, en ronchonnant, sur ma boite mail mais il n’y en avait bien qu’une aussi. Je suis retournée sur le site et c’était  » sold out » comme disent les anglophones : j’ai sans doute eu un message qui me disait que c’était impossible d’en avoir deux mais je n’ai pas fait attention. Team boulet for ever.

Second fail. Sur le site, les couleurs c’étaient rouge / violet clair/ violet foncé/ moutarde ( limite doré, bien jaune quoi) et à l’arrivée, c’était Kaki (qui tourne franchement vers le marron en plus) et pas moutarde. En même temps, le coloris s’appelant  » imprim Army » j’aurais dû m’en douter. Maintenant ça ne me gêne plus, mais sur le coup, j’était pas mal déçue…

J’ai donc retourné le net pour trouver une SECONDE pelote. En fin de solde, sur un coloris arrêté de vrai auto-rayant et sans faux jacquard, c’était un peu la merdasse, je ne vous le cache pas ! Au passage si vous êtes l’heureuse propriétaire de une ou de 2 pelotes de « imprim cassis », c’est mon graal de la goomy 50, je vous rachète la ou les 2 pelotes avec plaisir … Mais j’ai fini par trouver chez une petite mercerie qui a mis son stock en ligne. Ouf ! ‘^^ Pas le même bain, mais ce n’est pas très grave, vu ce que j’avais prévu de faire…

Troisième fail. Je voulais des cho7 bien hautes : donc j’ai séparé ma première pelote en deux parties égales et j’ai tricoté les 25 premiers grammes. Fail donc… parce que je n’avais pas tenu compte de cette dure réalité morphologique qu’on appelle communément un mollet… Et oui, linotte, il faut AUGMENTER le nombre de maille pour suivre la courbe d’un mollet. Et donc avec un auto-rayant… vous avez compris… donc retour en pelote d’une bonne partie de mon tricot. Au final, les côtes sont un peu étirées en largeur quand je les porte bien tirées vers le haut mais comme elles sont un peu molles (je vous l’ai dit déjà, j’aurais pu tricoter en 2,25 mm) de toute façon, avec la gravité, elles ne tiennent pas comme ça… En y réfléchissant, c’est sans doute à cause de toutes ces petites contrariétés que finalement, j’ai mis si longtemps à les terminer….

Les photos portées

Je suis rouillée de la photo de cho7, et puis comme je l’ai dit les fois précédentes, ben, c’est un peu toujours la même chose au final ‘^^

Au passage, sur la photo ci-dessus, vous verrez que j’ai tricoté plus lâche sur cette de gauche ( la dernière tricotée) que sur celle de droite : c’est un soucis récurrent quand on traine à monter sa seconde cho7 : notre tension varie en fait vraiment souvent ! Et oui, il faut faire des échantillons tout le temps, même si on connait la laine ;op J’ai tricoté la seconde sans avoir la première sous la main et j’avais noté  » tricoté X rayures complètes puis 4 rangs : au final, j’ai la valeur d’un demi-rang de trop sur la seconde et on voit bien la différence de hauteur de maille. En encore, j’ai tricoté au blocage : merci les blogueurs à chaussettes de taille identique ‘^^

Ce talon est vraiment parfait pour moi et il me permet d’avoir une bonne aisance sur le coup de pied ( que j’ai toujours aussi fort)

J’ai déjà une cho7 sur deux de la paire suivante : mais j’ai un soucis de couleur contrastant. J’en veux 3 (donc 4 couleurs en tout avec la principale), et j’adore les deux premières mais je n’aime pas la couleur de la pointe. J’en suis à la 3eme tentative et là outre le fait que je n’ai pas le bon reste, je suis un peu blasée : j’adore l’association que j’ai présentement, je ne veux pas la changer mais la dernière couleur se défend. Il me faudrait un prune qui tourne un peu vers le rouge mais je n’ai pas et je ne trouve pas ( et comme c’est une cho7 de reste, ça fait bien suer de devoir acheter) et puis il faudrait que je la vois en vrai avec ma cho7 à la main pour être sûre… Bref… la loose, encore ‘^^

Bref… Donc je ne sais pas si je ne vais pas déroger à ma règle personnelle et monter… Une nouvelle paire avant la fin des vacances…. ;op

Edit du lendemain matin : j’ai retourné tout l’atelier et j’ai trouvé THE couleur parfaite ! Enfin, j’ai l’impression ^^ Donc c’est reparti ^^

Tricot

Les cho7 doudou … et oui, j’ai encore du doudou sous le coude :op

A l’origine

Pardon pour les photos qui seront un peu jaunes, la lumière d’hivers, toussa toussa

J’ai craqué sur le patron dès que je l’ai vu, un peu avant sa sortie puisque que je suis sa créatrice sur Patreon. J’ai récupéré le patron immédiatement, je l’ai imprimé et puis… Comme tant d’autres, j’ai procrastiné ! A l’annonce de notre Kal « socks in the mug », je me suis rappelé d’un combo laineS (oui le patron en demande 2 différentes) et Mug. Alors je l’ai mis de côté, mais comme je vous l’ai dit ici, je n’ai pas fini ma paire dans les temps. Par contre, je savais que ce serait ma prochaine paire de chaussettes montées ^^

Un Vendredi soir quand le froid nous est tombé dessus, comme la misère sur le pauvre peuple, mes pauvres petits pieds gelés se sont mis à crier oui, mes pieds me parlent, je vois pas où est le problème ;op : « On a froid, on a froid ! Nous aussi on veut du doudou ! Nous aussi, on mérite ! Deux fois pour ton cou et rien pour nous ? c’est une honte, un scandale » Faut dire que j’en étais à une paire de protège pointe + une paire de collant + une paire de chaussette…. Il fallait prendre des mesures !

Les fournitures

En vrai, le plus souvent, la laine a du rose en couleur de fond, mais pas moment c’est très très très clair alors on dirait du blanc

J’ai donc pioché dans mon stock une laine qui ne se fait plus désespoir ! : « la magic tweed Superwash » de Lang coloris 09 (pelotes achetées sur le site de Luce Laine tricot) dont j’avais 2 pelotes. Niveau compo, on est loin de mes chères laines rustiques : 62% Laine vierge (yeah !) Superwash (boooooouuuuhhh), 18% Polyamide ( pour la durabilité, bon allez, ok), 10% Viscose (pour le côté tweed, on a pas le choix, mais ça pollue la fabrication de viscose) , 10% Acrylique (autrement appelé par ici « poil de pétrole », pas l’extase). Pas le genre de fil que j’achète en ce moment mais je l’ai acheté il y a un bail alors faut bien vider, hein ? Et puis, comme ça j’aurais pas trop de stress à marcher sans chaussons dans la maison ‘^^. Il s’agit d’un fil « single », non retordu, quoi… Je suis pas fan mais il est hyper doux et il est tricoté en double alors, ça doit compenser un peu… Le fil s’appelle ainsi « magic tweed » car dans certains coloris plus que pour d’autres, on a un léger dégradé, qui d’ailleurs doit mieux se voir quand on tricote le fil seul : on a de légères rayures tons sur tons plutôt jolies. ET à cause des boulettes de couleurs et de la « seconde » couleur amenée progressivement par petite touche pour avoir un effet fondu, on a presque l’impression d’avoir des speckles. J’aime énormément le rendu de ce fil. Dommage pour le poil de pétrole. Si vous connaissez un autre fil d’une autre marque qui fonctionne sur le même principe, je suis preneuse ( à ne pas confondre avec le faux jacquard que je n’aime pas du tout de la Goomy 50 de Bergère de France, qui par contre est une excellente base. D’ailleurs, j’ai prévu une paire avec un auto rayant de cette marque pour dans j’espère pas trop longtremps)

Le patron recommande d’utiliser un fil mohair et soie pour aller avec et rendre les cho7 cosy cosy cosy… Vous voyez ce que mes pieds réclamaient en vrai ! Sauf que j’avais plus assez de Mohair et Soie de By Simone, vous rappelez, celui que j’avais utilisé pour ce bandeau. Il aurait été parfait. Sauf que je n’aurais sans doute pas osé porter mes chères cho7 après. Alors, comme je veux tricoter mon stash en priorité, je suis allée pêcher un autre fil lace, celui que j’utilise pour remplacer le mohair… Et oui, ma chère Titicaca de Holstgarn. Qui a dit encore ? (j’avais 3/4 de pelotes du coloris « Heather rose » que j’avais tricotée en double avec de la mondim de Retrosaria pour ce pull Trescao modifié). Les deux coloris étaient faits pour s’entendre, je n’avais pas besoin de soie ou de nylon parce que j’en ai déjà dans le premier fil alors, j’ai foncé !

J’ai tricoté avec des aiguilles 2,5 mm et j’ai utilisé 80 gr de Magic tweed et gr de titicaca.

Le Patron

Il s’agit des « simple socks 1 » de Melody Hoffmann, dont la fiche payant est disponible en anglais sur Ravelry. Elles se tricotent des côtes vers la pointe, sans couture, évidement. Le point est celui du pull « Tender » que j’ai tricoté l’an dernier et énormément porté cette année. Cette fois, je n’ai pas défait mille fois, l’an dernier c’était un peu la loose mais comme on a peu de répétitions du point dans un tour, la linotte que je suis encore et toujours n’a pas eu le temps de s’emmêler les pinceaux.

Une fois la jambe terminée, on tricote un talon renforcé classique, mon talon préféré vous le savez ! Puis on diminue pour retomber sur le compte de mailles de départ.

On tricote la partie pied en ne conservant le point que sur le dessus du pied. Puis on réduit et on va faire un grafting pour fermer la cho7.

La patte de la Linotte

J’ai changé le fil mohair recommandé par de la « baby alpaga » lace donc elles sont moins cosy cosy cosy sans doute et moins « duveteuses » mais tout de même très chouette à porter. J’ai remplacé les côtes 1/1 du patron par des côtes 2/2 avec un « Cable cast on » parce que c’est ce que je préfère en terme de visuel et de confort.

Le bas des côtes ne coïncide pas forcément avec le motif mais ça ne se voit pas trop et mes côtes 1/1 sont toujours dégueulasses visuellement alors je préfère largement comme ça ‘^^

Epic fail ?

Nope : je les adore ! La taille est parfaite, le rendu couleur me plait, le talon tombe nickel chrome. Le patron est super bien expliqué, et je n’ai eu que deux petit moment de solitude ..’^^

Le premier quand je me suis rendue compte ( 2 répétions plus bas) que je m’étais décalée d’une maille à la moitié de la première série de rangs mais comme j’hésitais à défaire mes côtes 1/1 qui étaient très irrégulières…. Au passage : je ne fais plus de côtes 1/1 torses sur mes chaussettes car je trouve que c’est certes plus joli, mais que on perd en élasticité…. Et puis je trouve les côtes 1/1 moches de toute façon ‘^^ et les côtes 2/2 torses, ça fait bizarre ;op

Le second, quand je me suis rendu compte que j’avais deux fois d’affilée le rang 4 et que j’ai défait comme une sauvage en retirant les aiguilles et sans marquer le début du rang plus bas. J’ai donc passé tout un épisode des Chroniques de Bridgerton oui c’est long pour retrouver à quelle maille commençait mon rang. C’est pas comme si je savais que prendre la décision de défaire comme une sauvage et le faire dans la foulée à minuit passée était une très mauvaise idée, hein. On se refait pas…

Emportée, par mon élan, j’ai continué le rang de motif sur le dessous de la cho7 ‘^^

Fail photographique : j’avais la lumière, les collants parfaits et propre, une heure seule à la maison devant moi mais.. pas de batterie dans l’appareil photo, du coup… ben voilà… Séance qui aurait dû être parfaite… raté… C’est pas comme si j’avais mis dit 2000 fois au moins déjà que je devais acheter une seconde batterie, hein… Toujours pas achetée à l’heure actuelle…. On se refait pas, bis….

Les photos portées

Toujours aussi acrobatique, et toujours aussi jaune ‘^^

Pour la première série, j’étais sagement assise sur mon tabouret de bar …

C’est peut être sur celle-ci que la couleurs est la plus fidèle …

Petit zoom sur mon grafting : je me suis vraiment améliorée grâce à mes déboires avec mon col doudou ‘^^

J’ai juste un petit soucis au démarrage et à la fin, ça me fait une petite bosse et je ne sais à quoi c’est dû…

Petit zoom sur les côtés de la pointe …

Et puis, il a fallu se résoudre à prendre de la hauteur ‘^^ Ce n’est clairement pas le moment que je préfère, debout en équilibre sur ma planche, elle même en équilibre sur un meuble à roulettes… On vous avez jamais dit que blogger était un sport dangereux ? ;op

Et une dernière, pour la route, comme toujours…

Et voilà ^^ Enfin en article bouclé, avec ses photos et que je peux publier tout de suite ‘^^ C’est pas comme si j’en avais 3 ou 4 encore en attente pour X ou Y raisons ;op

Tricot

Mieux vaut tard que jamais : Mes socks sont enfin « in the mug » ^^

A l’origine 

IMG_20201221_181209_284

Vous rappelez du Kal que j’organisais avec  Biroulegem dont je vous avais parlé ici ? Et bien il s’est terminé Dimanche 13 Décembre…. Et j’ai fini ma seconde cho7…. Samedi dernier ‘^^… Je vous avais déjà parlé de mon combo, de ma tasse et je vous avais donné ma grille… Voici enfin les cho7 terminées ! 

Les fournitures 

IMG_20201221_181235_673

On récapépète ! je vais utiliser des restes de projets, et une laine achetée pour l’occasion. Un reste de Greta And the Fibers ( je dois prendre les photos pour le châle que j’ai tricoté avec) que j’avais acheté chez Lanaé il y a quelques années ( base « Sants » 60% mérinos, 10% soie, 25 % Nylon, coloris ou bain ? 516). Un reste de laine cho7 industrielle non identifiée marron et pour la couleur principale de la balade de Cheval Blanc, coloris  » 275  » que j’ai découvert dans la boutique de Brest « Chez Annette » et qui est pile de la bonne couleur … En dépit de ce que dit l’objectif de mon appareil photo.

Le patron

J’ai donc suivi le patron Youtube de Melody Hoffmann, dispo en anglais sur sa chaine YouTube. Je n’ai changé ni les côtes, ni la pointe.

La Patte de la Linotte

Je n’ai pas utilisé le « long tail cast on » présenté dans la vidéo, mais mon désormais traditionnel « câble cast on ». Avec ma tension, il est parfait et je n’ai aucun soucis au niveau de l’élasticité des côtes de ma cho7.

Après 2 rangs tout à l’end en bleu/vert, j’ai embrayée sur ma grille maison (dispo en téléchargement à la fin de l’article mentionné en intro). Une fois les 3 rangées de points ( tricotés en 3,25 mm) j’ai fait quelques rayures de 4 rangs.

On a ensuite le talon, en marron, en utilisant le principe du talon en oeil de perdrix. Le reste ne change pas de la recette offerte par Mélody : j’ai tricoté 43 rangs tout droit après la fin des diminutions.

Epic Fail

J’ai trouvé le moyen d’oublier un rang de la grille quand j’ai tricoté la première cho7. Je m’en suis rendue compte APRES avoir fait les rayures… alors j’ai fait la même chose sur la seconde. Si vous avez un oeil de lynx, vous avez dû repérer qu’il en manquait un au centre du pois ‘^^

Je vous mets en avance une photo portée : j’ai tricoté la partie jacquard en 3,25, comme d’habitude sauf que je me suis bien améliorée niveau tension dans le jacquard, alors cette partie est plus large que d’habitude sur mes cho7. Mais en même temps, comme la partie jambe est aussi plus haute, je peux la faire plisser sur la cheville.

Pour le reste, recette éprouvée, qui tombe pile poil en aig 2,5. Seul vrai fail, j’ai fini ma cho7 une semaine après la fin du kal ‘^^ J’avais monté mes mailles le soir du début du kal et fini la première en moins d’une semaine. J’ai tricoté les côtes dans la foulée et puis… J’ai douté de l’ajout des rayures. J’ai longtemps hésité à défaire toute la première pour recommencer mais j’ai eu la flemme ‘^^. Finalement, j’ai choisi de la laisser telle quelle et j’ai commencé la seconde… Vendredi dernier. le soir. Et le samedi soir… Elle était terminée ! La honte, je vous dis ‘^^

Les photos portées

Retour à l’intérieur, puisque c’est l’hivers et avec mon unique spot préféré : devant l’armoire de l’atelier à côté de la fenêtre ‘^^.

Le talon tombe parfaitement, comme à chaque fois que j’ai tricoté un patron de cho7 de cette créatrice ! Aucun besoin d’asjutement ! C’est pour ça que je compte changer les talons des prochains patrons que je tricoterai dans ce sens pour celui là.

Idem en dessous !

Je vous ai aussi fait une photo de la pointe : ce fut un peu acrobatique car je n’ai pas utilisé mon pied pour appareil…. je vous laisse imaginer la scène ‘^^

Et une dernière petite pour la route !

Je suis bien contente de les avoir terminées ! Elles vous plaisent à vous aussi ? ^^ Les prochaines cho7 que je monte seront pour un super chouette échange ! J’ai hâte de vous montrer tout ça !

Tricot

Article post it : les pauvres oubliées …

A l’origine 

IMG_20200926_195926_182

L’an dernier j’ai tricoté des cho7 toutes bêtes mais à l’essayage gros fail : elles étaient beaucoup trop grandes pour moi. Elles sont donc restées oubliées dans un coin. Et puis ne cherchant de la Ulysse pour un proto et oui, il semblerait que je retrouve le chemin du design, je suis retombée dessus.
Je les ai donc terminées ce week end, c’est à dire  que j’ai « rebouché »  un petit trou à la jonction du talon et finir de rentrer les fils.

Et ce matin, je suis tombée sur un post Instagram de « Pelote et Repelote » qui récolte des chaussettes tricotées mains pour qu’elles soient vendues au profit d’une association. Mes chaussettes ne servaient à personne, alors j’ai décidé de les lui envoyer  ^^

Les fournitures 

J’avais acheté de la laine à cho7 chez Tiger il y a 2 ou 3 ans : un fuchsia et un bleu canard. On est très près du rendu de la « fabel » de drops. Pour les gris, il me semble que le clair est de la « philfolk » de phildar et le gris foncé de la « fable » mais je n’ai plus les étiquettes ‘^^

Le patron 

IMG_20200926_195846_876

Il s’agit de ma recette habituelle ( 64 m, toes up et presque les « chaussettes de la stroumpfette » ) et je ne sais pas ce qu’il s’est passé…. Ma tension varie au cours de l’année mais là je suis à quasi 2 mailles de plus que d’habitude … Ce qui donne des chaussettes larges  et trop longues pour mon 38. Je pense qu’elles font un genre de 39….

IMG_20200926_195754_689
Cette fois, j’avais tricoté un talon après coup, je crois bien que c’est le dernier que j’ai tricoté d’ailleurs…. J’avais fait une tige très haute car elles sont assorties à mes docs bleu canard… Il va falloir que je m’y remette ;op 

IMG_20200926_200005_648

Voilà, il n’y a pas grand chose à dire …. A part que j’aime beaucoup les rayures 2/1 et les couleurs ! Et que comme il fait pas beau, j’ai pris les photos en intérieur et qu’elles sont hyper jaunes…. ‘^^

IMG_20200926_195820_498

Et vous, alors, vous avez aussi des oubliées ou des mal aimées qui pourraient faire plaisir à quelqu’un ?
A vous aussi ça fait bizarre un article aussi court ? ‘^^

Tricot

Article post-it : des cho7 de Noël… en Août !

A l’origine 

IMG_20200815_191716_972

En octobre dernier, je montais ma première paire de cho7 à 4 aiguilles (donc super simples ‘^^) . Arrivée à 3 cm après la pointe, je me suis rendue compte que je tricotais trop serré et que ça ne m’allait pas. J’allais défaire et…. ma mère qui était à côté m’a dit sur un ton faussement désinvolte que, finalement, elle ne serait pas contre le fait de tester les cho7 en laine finalement… Faut dire que ma maman, elle fait du 36, elle… Alors je lui ai dit que j’allais les finir et lui offrir à noël…. Dans le même après-midi, je tournais « le talon comme disent les anglais » profitant de l’avoir sous la main pour mesurer la longueur du pied. C’est que je n’ai jamais tricoté en 36, moi !  … Gros stop pour le rabat tubulaire parce que j’avais fait des côtes 2/2 et qu’il fallait que je me penche activement sur la question. J’ai attendu jusqu’en Novembre pour le faire ‘^^ et le 1 er décembre, j’avais tricoté la seconde… mais nouveau stop jusqu’à…. ce matin ? ‘^^ Réarranger les mailles, rabattre, rentrer les fils et bloquer…. ça m’a pris… moins de deux heures… Procrastination est mon second prénom. Je m’apprête donc à offrir ces cho7 à ma maman en pleine canicule… Rigoureusement indispensable pas vrai ? ;op

Les fournitures 

IMG_20200815_192601_694

J’avais craqué sur ce coloris de « Goomy 50 » de bergère de France« imprim rose » oui sans E de son petit nom… J’esperai que ce ne serait pas un de ces faux jacquards qui ne donnent jamais vraiment de motif. Mais perdu. Il y a fort longtemps, j’avais tricoté pour une amie qui partait pour un pays froid un paire avec un autre coloris boudiou déjà 3 ans à quelques jours près !!!  « imprimchaipukoi » et j’avais fait un point texuré et si je n’avais pas tricoté à 4 aiguilles, j’aurais fait la même chose. Il m’en reste un peu plus d’une pelote, je pense que je vais un de ces 4 m’autocopier… Peut-être cet automne… Bref !

IMG_20200815_191900_412

J’aime beaucoup beaucoup cette laine à cho7, elle est plus douce que la fabel, et sensée être fabriquée en France. Mais les unis sont rares et les rayures sans faux jacquard encore plus…. Je le dis depuis des années : QUEL DOMMAGE !!! Je viens d’aller voir les couleurs du moment… je vous laisse vous faire votre avis ….. Dépitée je suis…. Potentiellement, à voir, « imprim cassis » a l’air except de ce machin sensé faire une jacquard… mais sur la photo tricotée, il manque une couleur, les fourbes ! 

Pour la couleur contrastante, j’ai utilisé un de leur si rare uni coloris « Chair » ( ou 29558), donc je vais précieusement conservé le reste !

Côté taille d’aiguille : 2,25 et je pense que vu ce qu’est devenue ma tension, je la garderai pour les cho7 en Magic Loop et je resterai en 2,5 à 4 aiguilles…. jusqu’à ce que ça change à nouveau ‘^^

Le patron 

IMG_20200815_192125_797

J’ai utilisé encore une fois « les chaussettes de la schtroumpfette »…. je vous ai déjà présenté ce patron de nombreuses fois, je ne fais pas revenir dessus en détail ( déjà ça commence à être long pour un post-it ;op . Mais en gros, toes-up, talon renforcé avec gousset. Patron top, j’ai appris avec ! (mais le montage nécessite un petit coup à prendre mais c’est super fun ! Le genre de montage qui force le respect du non-tricoteur ! J’ai suivi à la lettre le nombre de mailles et au lieu de mon 38 habituel, je suis tombée sur un 36 à cause de la tension. L’avantage de commencer par la pointe, c’est que vous pouvez essayer au fur et à mesure  la pointe pour déterminer votre tour de pied. Pour une première paire, ce n’est peut être pas si mal MAIS je trouve le début plus dur et le talon renforcé dans ce sens aussi…

IMG_20200815_191956_540

La patte de la linotte 

La principale modification c’est les côtes 2/2 à la fin et le rabat à l’aiguille. Pour faire le rabattage à l’aiguille de ce super tuto de Lili comme tout , il faut avoir des côtes 1/1 et pas 2/2. Alors comment faire, me direz-vous ? et bien tout simplement réarranger vos mailles. Vous avez une séquence de « 2 m end, 2 mailles env » : il faut donc se munir d’une aiguille auxiliaire ( sauf si vous savez tricoter les torsades sans aiguilles auxiliaires mais c’est pas mon kif ‘^^) et …

*Glisser la première maille, glisser la suivante  sur l’aiguille à torsades, la placer devant le travail, glisser la maille suivante (env donc), récupérer la maille en attente et la glisser, glisser la maille suivante (env … donc ! )* et ainsi de suite…

La première fois j’ai trouvé ça HYPER relou. Et je n’aimais pas faire de rabat tubulaire ( qui est canon mais il me fallait toujours une bonne dose de motivation ‘^^). D’où le temps de latence ‘^^. J’avais toujours un truc plus urgent ou une fausse bonne excuse pour repousser. Mais fin de l’été = reprise= faire le ménage dans les encours pour commencer des trucs sympas en septembre/octobre…. donc… Je les ai exhumées et je m’y suis remises Et… ben figurez-vous que cette fois c’est passé tout seul ! j’ai trouvé ça très apaisant de glisser mes mailles finalement ! Pour le rabat…. c’est plus bas !

IMG_20200815_192033_011

Je les ai faites courtes à sa demande, elle n’aime pas avoir chaud au cheville, ma maman…. Promis, j’ai pas zappé parce que j’avais la flemme ! J’avais partagé ma pelote en deux parties égales pour monter le plus possible au départ…

Epic fail 

Le tinming est, quand on y pense, un sacré fail quand même. D’autant que son anniversaire étant en Mars…. Mais bref … J’ai frôlé le big fail avec le rabattage… Parce que déjà, je ne savais plus où était mon tuto ‘^^. La honte, j’ai mis 10 minutes à le retrouver ! Après, j’avais retourné la cho7 pour faire une photo et…. j’ai commencer le rabat sur une maille envers et non une maille envers puisque j’étais sur la fin du rang et pas sur le début . ET CA C’EST MAL… TRES MAL ! parce qu’on ne part du bon pied, donc on a pas du tout du tout du tout du tout du tout ? le bon rendu. Et je m’en suis rendu compte à la moitié du rabattage…. C’est d’autant plus con que j’avais enfin intégré le truc qui était un mystère depuis des années et que je m’amusais bien moi, finalement, au milieu de ce rabattage en mode danse de mailles de ma tête oui je suis pas tranquille mais ça ce n’est pas une nouveauté ;op  : Devant, devant, au milieu, derrière, derrière : on dirait pas un genre de quadrille ? non ? bon….   Et bien laissez moi vous dire que DEFAIRE UN PU…. de rabat à l’aiguille,  c’est la CHIENLIT INTERSIDERALE pour rester polie ! j’ai vu le moment où j’allais le fiche au fin fond du panier à encours jusqu’à noël prochain. Mais j’ai tenu bon… et je suis bien contente de retirer un sac à projet du tas planqué entre le canapé et le fauteuil du salon !

Pas de photos portées ? 

J’ai tellement tardé que je n’ose pas demander à maman de faire le mannequin de pieds ‘^^ et je ne peux pas les mettre parce que… ben deux pointures de différences, ça le fera pas ‘^^  J’espère que vous ne serez pas déçu.e.s ‘^^

IMG_20200815_191832_681

 

Tricot

Happy cho7 ^^

A l’origine 

IMG_20200814_184615_812

Il y a fort longtemps, j‘ai tricoté un châle avec quasiment ce combo : j’avais été déçue par le rythme des changements de couleurs car ce n’est pas prévu pour les rangs très longs d’un châle ! J’avais offert mon reste à une copine de tricot et le châle à ma copine Segoccinelle. A la fin du confinement, en trainant sur Laine et Tricot, je suis retombée sur cette marque de pelote : il était temps de tricoter un de mes graals de l’époque … Les Cho 7 ! ^^ J’ai donc commandé le dégradé uniquement, car j’avais déjà le fil blanc en stock et j’ai tout emporté quand nous sommes partis en Bretagne cet été pour tricoter dans la voiture : le top d’Audrey que je vous ai montré hier n’est pas vraiment compatible avec une tribu de 4 gosses surexcités en voitures pendant plus de 5 heures par jours ‘^^. Les cho7 rayées en jersey, par contre c’était le projet rêvé pour toutes ces heures de trajet !

Les fournitures  

IMG_20200814_184652_124

La star de cette paire de cho7 est la « Crazy Zauberball » coloris (2136) « Der Lenz ist da ! » Avec le point d’interrogation ;op. C’est un fil composé de deux brins retordu, dans une composition classique pour les cho7, à savoir 75% laine et 25% nylon. Cette laine n’est pas un Merinos. Je la trouve douce mais je ne suis plus un baromètre efficace depuis que j’explore les laines rustiques. Elle est légèrement plus sèche que la plus part des laines à cho7 ( sèche, ne veut pas dire qui pique, hein ! ) : je la trouve plus douce que la fabel par exemple. Mais si vous avez l’habitude des mérinos superwash, vous risquez d’être un peu surpris.e.s. C’est pas la supersoft non plus, hein, quand même ! Ce fil existe aussi en version single juste nommée « zauberball »

Ce qui fait le dégradé est le fait que seul la couleur d’un des deux brins change à chaque fois : on passe donc par des couleurs chinées pour se rapprocher petit à petit de la dominante suivante grâce à la manière dont le fil est filé. J’aime beaucoup cette façon de de faire qui permet d’avoir un dégradé tout en douceur sans point blanc.  Vous avez le même principe avec la KAUNI effect que j’avais tricotée encore plus tôt. Mais cette laine là est beaucoup plus rustique, elle n’a pas de nylon du tout dedans et elle comporte 4 brins : le dégradé est encore plus subtil. Du coup, je résiste à l’envie de me recommander une pelote pour écrire un petit châle tout simple. Et aussi de me reprendre une zauberball crazy coloris (1511) Submarin et/ou (2204)Grüne Woche et/ou (2248) Cinnamon Bun et/ou (1535) Stone Washed ;op , papa noël si jamais tu passes par là ‘^^

Attention : les rayures du dégradé  sont larges ! C’est pour ça que je l’ai coupé avec  le second fil, dans mon stash depuis des années : la hightland de Holstgarn. Là aussi, on est sur une laine très retordue, avec une composition similaire en nylon MAIS on est sur un fil superwash ET TRES TRES doux ! J’ai utilisé la couleur blanche que j’avais utilisé pour la première mini version de mon patron Aela (avant de tricoter les belles laines d’Angélique)

IMG_20200814_184739_134
Au passage un petit teaser sur un projet au long cours dont je vous parlerai à la fin du mois ^^

Enfin pour le talon, la pointe et les côtes, j’ai utilisé de la fabel de drops coloris « 107 » que j’ai oublié de mettre sur la photo ‘^^. C’est la laine que j’avais utilisée pour mes chaussettes marinières que j’ai énormément portées cet hivers à la maison ( pied nus ou en chaussons) et qui n’ont pas bougé même si elles sont lavées à la machine !

J’ai partagé ma pelote  magique en 2 parties pour ne pas risquer d’avoir une cho7 plus petite que l’autre mais en fait c’était complètement inutile puisque je faisais des rayures de 4 rangs. J’ai donc une pelote de 50 gr intouchée et un reste de gr. Je n’ai pas pesé les laines contrastantes avant de commencer donc je ne peux pas voir dire combien j’en ai utilisé 😦

Le patron 

IMG_20200814_185724_498

Bmandarine a sorti cet hivers une vidéo sur YouTubepour tricoter des cho7 de la cheville vers la pointe. J’ai déjà tricoté des cho7 dans ce sens, un de ses patrons d’ailleurs et elles sont juste parfaites pour mon coup de pied qui est vraiment marqué. Je me suis dit que c’était le moment ! J’ai regardé la vidéo avant de partir en vacances et pris des notes et je me suis lancée. La vidéo est très bien faite et elle explique en détails toutes les techniques  du long tail cast on au grafting en passant par les rangs raccourcis. On commence donc par des côtes 2/2 classiques relativement hautes par rapport à ce que je tricote d’habitude.

IMG_20200814_185559_888

Puis on tricote tout droit. Ensuite, on a un tableau renforcé classique en aller-retour (que j’ai un peu changé), quelques rangs diminutions, quelques rangs  raccourcis et on relève des mailles sur du mousse ce qui fait que c’est beaucoup beaucoup beaucoup plus net ! Puis on repart en rond et on diminue progressivement pour revenir à son compte de mailles de départ. Avec le recul je me dis que dans ce talon renforcé tricoté dans ce sens est beaucoup plus agréable à tricoter. Donc à moins que le motif ait un sens qui nécessite de tricoter dans l’autre sens, je pense que je vais explorer cette façon de faire encore un peu, pour ne pas dire que c’est en train de devenir ma manière de faire fétiche ;op

IMG_20200814_185655_279

Enfin, après quelques rangs tout droits, on diminue encore et on termine par un grafting ( mais vous pouvez rabattre à 3 aiguilles si vous avez la flemme, et que le mini bourrelet qui sera formé sur l’envers ne vous gêne pas… ce qui est mon cas. Mais j’ai été sage, j’ai fait mon grafting !

La patte de la linotte 

J’ai changé le montage parce que j’avais la flemme d’apprendre une nouvelle technique ;op C’est à dire  le « cable cast on » dont je vous parlais dans l’article précédent. Chez moi en tout cas, il est bien assez élastique ! Et je trouve plus facile à appréhender, mais je confonds ma gauche et ma droite alors je ne suis clairement pas une référence ;op

IMG_20200814_185132_875

J’ai tricoté quelques cm de plus qu’elle préconise pour profiter au max de mon joli dégradé. Si j’avais tricoté dans l’autre sens, j’aurais sans doute fait des augmentations pour monter encore plus haut. J’adorerai une paire de cho 7 montante dans ces couleurs ! Mais là ils auraient fallu anticiper et je voulais tester la recette avec un minimum de modifications. J’ai par contre changé la partie en mailles glissées parce que ça faisait un moment que je voulais essayer le talon « oeil de perdrix » : tout simplement, on alterne la place des mailles glissées : un coup on commence par la maille glissée, le rang endroit suivant, on commence par une maille endroit.

IMG_20200814_184815_093

Epic fail ? 

Elles sont parfaitement à ma taille, comme je m’y attendais ! J’ai quelques mini défauts qui a dit comme d’habitude dans le fond? mais rien de bien grave !

J’ai presque géré comme une reine mes changements de couleurs : j’ai un décalage  d’un rang à un endroit mais c’est tout ! Et je ne comprends pas comment j’ai fait pour qu’il soit si haut, ce décalage !  ‘^^

IMG_20200814_184912_561

J’ai relevé une fois mes mailles de manière trop lâche et je m’en suis rendue compte… au blocage. Du coup, c’est un peu cracra mais je ferai plus attention la prochaine fois !

IMG_20200814_185203_319

J’ai une mini ligne un peu étiré au moment des diminutions mais je pense que ça vient de ma technique de tricot à 4 aiguilles qui a besoin d’être encore un peu améliorées MAIS je n’ai pas d’échelles ailleurs ! Donc j’ai bon espoir !

IMG_20200814_185455_407

Peut- être un peu plus perturbant pour vous si la symétrie parfaite vous tient à coeur, le dégradé n’est pas vraiment symétrique. Je pense qu’il se répète en fait avec de subtiles variations, d’ailleurs la fin de la pelote présente des couleurs qu’on a pas au début. Je pensais destasher mon reste mais je vais le garder pour le moment : je me ferai peut être une autre paire un jour, si celles-ci s’usent trop vite ! Je ne vous ai pas mis de photos, ça se voir sur toutes les photos où les deux cho7 sont côtes à côtes ‘^^. J’avais peur que ça me mette à l’envers mais elles sont au final si douce, si lumineuse, tellement parfaitement à ma taille et rigolotes que je leur pardonne volontiers !

Les photos portées ? 

Vous en avez déjà eu mais je vous en mets d’autres. J’ai eu peur de ne pas arriver à prendre de photos mais finalement j’en ai peut être même trop ‘^^. On commence par la pointe, qui grâce au grafting est super propre ! Si vous préférez un tuto photo, vous en avez un très bien chez Lilicommetoutpar exemple.  La prise de vue donne une impression un peu bizarre, je vous assure que mes pieds ne sont pas palmés sous mes cho7 ;op

IMG_20200814_185343_321

Pour rire, j’ai agité mes pieds sous l’objectifs : ça fait encore plus bizarre !!

IMG_20200814_185434_919
Tiens un fil mal coupé… Sauras-tu le retrouver ? ;op

Un petit coup d’oeil sous le pied ?

IMG_20200814_185006_403
Tiens avec aussi un décalage que je n’avais pas vu !

Le talon est parfaitement parfait : il tient bien en place sans serrer !

IMG_20200814_185301_549

Les diminutions de la pointe donnent une petite texture que j’aime bien, plus jolie je trouve que quand je tricote dans l’autre sens.

IMG_20200814_185101_404

Et une vue plus générale pour terminer !

IMG_20200814_185524_402

Voilà ! Encore un article fleuve sur des cho 7 ;op Ma passion pour cet accessoire reste entière, vous n’avez pas fini de m’entendre déblatérer sur le sujet ‘^^.

Alors qu’est ce que vous en pensez ? ^^