Tricot

Sortie de patron : la box du Chat, édition janvier 2021

A l’origine

A la fin du printemps, j’ai commencé à penser aux mitaines que je pourrais me tricoter pour l’automne. J’en ai tricoté une paire mais j’ai eu envie de dessiner mon propre motif de fleurs, alors j’ai sorti mon carnet à petits carreaux, mes crayons et j’ai gribouillé. J’ai essayé de faire en sorte que ça colle avec mon patron de mitaine de base en laine fingering, car je voulais utiliser des restes de laines rustiques ( parfaites pour les mitaines, chaude et coupant le vent tout en restant fines).

Une fois que je suis arrivée à quelque chose qui me plaisait, j’ai contacté mes copines de la jolie boutique aixoise  » Le chat qui tricote » pour leur demander si elle serait intéressée pour faire une collaboration. Elles étaient en train de réfléchir à leur box à venir. Au bout de quelques temps, elles m’ont recontacté pour savoir si j’étais ok pour participer à cette box, avec une base qu’elles avaient prévu de rentrer pour l’hivers. Base que je n’avais jamais tricoté mais qui faisait bien envie ! Alors j’ai tout de suite dit oui !

Le principe des » box du chat » est de fournir un patron surprise et inédit, avec la laine pour le tricoter et de jolies surprises. Et cette fois encore la box est une pépite ! Cette box sera disponible en quantité limité à partir de mardi 19 Janvier, 10 h ^^

Les fournitures

J’ai donc pu travailler avec la « Wool Local » de Erika Knight, une laine fingering, rustique comme j’aime mais vraiment vraiment douce, j’ai fait papouiller aux enfants et ils sont d’accord avec moi ! Cette laine est très fine mais elle gongle énormément au blocage, et elle s’adoucit encore. C’est une laine 100% britannique, composé de Bluefaced Leicester et de Masham. Le résultat est donc chiné suivant les couleurs choisies dans la gamme ( à part le blanc, il me semble qu’elles le sont toutes) car l’un des fils est plus foncé que l’autre et ne prend pas la teinture de la même façon. Pour mon prototype, j’ai choisi les coloris  » rosedale » (un rose pâle chiné avec du marron dedans) pour la couleur de fond et « fairfax » ( un écru) pour la couleur contrastante.

C’est une laine parfaite pour des pulls et des accessoires, qui va mettre en valeur vos jacquards (attention à bien prendre une photo en noir et blanc de vos couleurs pour être sûres qu’elles ressortent bien).

Je l’ai tricoté en 2,5 mm mais on peut tout aussi bien la tricoter en 3,5 mm : elle prendra la place que vous lui laissez. J’ai très envie de monter une paire de chaussettes avec en la doublant avec du mohair et soie par exemple. Je pense que le rendu peut être canon canon canon !

Le patron

Il s’agit donc des « mitouffles », qui pour le moment est une exclusivité pour Le chat qui tricote. Je vous dirai quand j’aurais retrouvé les droits du patron et qu’il sera disponible sur ravelry. Le patron est décliné en 3 tailles enfant et 3 tailles adultes. Il se tricote en rond avec juste une micro couture de rien du tout pour le pouce. La fiche propose une série d’ajustements, notamment pour essayer de combler la différence de largeur entre le poignet et la paume de la main.

Je suis partie sur un principe de mitaines convertibles en moufles, pratiques quand on roule à vélo par exemple. Mon quasi-presque-ado qui va au collège à vélo m’en avait demandé une paire alors j’ai commencé à réfléchir à une manière de ne pas avoir de couture. Je sais que ce genre de patron existe mais je voulais vraiment trouver seule comment faire ce que j’avais en tête. Et je suis bien contente du résultat ^^. Je compte récidiver pour les enfants et pour moi, c’est juste une question de temps. Avec un peu de chance, je ferai un article pour vous montrer d’autres versions quand je récupérerai les droits.

Mais revenons à nous moutons et à notre paire de « mitouffles » ! On commence par tricoter le petit capuchon en commençant par le haut (capuchon qu’on laisse en attente juste après). Puis on tricote la mitaine en elle même qui se commence par le poignet et une bande de côtes 2/2 terminées par une tresse estonienne. Vous savez mon amour pour cette tresse, je la colle partout, partout, partout

On a ensuite, une partie en jacquard, mon autre petite fierté ^^. J’ai beaucoup ce motif, je pense le coller ailleurs ….enfin si j’ai le temps ;op

On va ensuite former le gousset du pouce avec des augmentations régulières, et tricoter le pouce dans la continuïté, refaire une tresse, refaire des côtes qu’on rabat ensuite. C’est là qu’intervient notre mini-couture, et à l’aide d’un joint russe, on va repartir et recommencer à tourner en rond.

On va ensuite récupérer notre capuchon et le joindre à la mitaine avec un petit twist super simple. Puis, on termine le haut de la mitaine ( tresse, côtes vous connaissez la chanson…).

Côté finition, il faut faut faire une petite chaînette au crochet avec le fil de montage de lu capuchon et coudre le petit bouton.

C’était aussi mon premier haut de mouffles. Je le voulais bien rond en haut et je suis plutôt contente du résultat. ça m’aura pris juste 3 essais ‘^^ Moi et ma manie de vouloir toujours tout écrire par moi-même sans chercher ailleurs ;op

Les photos portées

Epique, on va pas se le cacher, hein, luminosité d’hivers. Je vais devoir investir dans une vrai lumière pro parce que ça le fait pas en intérieur.

Mais après moult photos ratées, des contorsions, des oublis de retardateurs, ça nous donne ça :

C’est à dire… ça :

Portée fermée, voici une meilleure vue la version mouffle de l’intérieur

Et de l’extérieur :

Et avec le capuchon ouvert , on a ça :

Voilà, vous savez tout ! Vous me dites en commentaire ce que vous en pensez ? ^^

Et comme d’habitude, je remercie mes testeuses adorables et réactives !

Elodie Quinsac

La friperie de Laulautte

Lizon-lisette

Les Lutins du moulin

Odaline38

Borderie, Tricot

Sortie de patron : le bandeau « Gaïa »

Ca faisait un bail, pas vrai ‘^^ Une fois n’est pas coutume, les photos de l’article ne sont pas de moi mais tirées uniquement d’un magazine ^^ Oui à moi aussi ça fait tout bizarre d’écrire ça , même si c’est pour un tout petit patron, je suis tellement excitée !!! Les photos illustrants cet article et les autres merveilles dans le magazine sont de Elise Eudes et Gérard Christon ^^

L’origine

J’ai été contacté en début d’année par Lily qui m’a proposé de participer à sa box de noël pour l’écheveau solidaire. Je n’ai pas hésité longtemps ^^ Mon petit patron se trouve donc à côté de ceux de Knit spirit, Une Poule à petits pas, Lolilafée, Christal LK, The Wool Cat, Que font mes mains, Melle Pétronille, YarnFlakes et Alice Hammer !

Je vous ai déjà parlé de cette association qui lève des fonds pour la recherche médicale plusieurs fois. J’ai encore des patrons chez elle pour participer à ma manière. Si jamais vous ne connaissez pas encore, je vous laisse jeter un oeil par ici pour avoir les informations !

La box est composée de pleins de jolies goodies surprises, de laine et d’un super magazine qui n’a rien à envier à « Laine Magazine » et à « Woolez-vous » ! J’ai finalement proposé à Lily d’écrire un petit accessoire, qui permettrait de liquider un petit reste des belles laines de la box et nous nous sommes mis d’accord sur un headband. Elle m’a proposé de rajouter un motif brodé, imaginé par la pétillante Elodie Blueberry. Alors, j’ai cherché une manière de rendre le bandeau orignal et sympa à tricoter (pas juste une bande, quoi) mais qui mettrait en valeur le joli motif d’Elodie. ^^

Merci encore 1000 fois Lily de m’avoir fait confiance !!

Les fournitures

On peut donc utiliser pour la partie tricotée un reste de sa base « Truffula » ( 75 % suri brossé, 22% mérinos et 4% nylon) ou un reste de la base (50% yak, 50% soie). Le bandeau a été imaginé avec la première base et la seconde est utilisée pour la broderie ^^ . Les deux sont ultra douces, un vrai bonheur à porter ! Il vous faudra aussi un petit bouton, une aiguille à broder, et d’aiguilles 4 mm.

Le patron

Si vous n’avez pas eu la chance d’attraper un magazine au passage, les patrons sont disponibles dès maintenant en téléchargement payant sur ravelry, soit à l’unité, soit sous la forme d’un ebook regroupant tous les patrons. Le headband « Gaïa » comme beaucoup beaucoup d’autres est aussi vendu sous cette forme exclusivement au bénéfice de l’association ^^

EDIT de début janvier : L’association va relancer une impression du magazine, qui a eu beaucoup de succès : c’est pas une bonne nouvelle, ça ? ^^ Vous avez la liste d’inscription ici si vous voulez

Comme pour Selena, il se tricote d’une pointe à l’autre et se ferme par un petit bouton ce qui permet d’ajuster facilement sa taille. Au centre, on retrouve une torsade qui demande un tout petit peu de dextérité, et qui permet de resserrer le haut du headband. Avec cette laine toute douce et très poilue, j’avais en tête les serres-tête en forme d’ailes de cygne qu’on retrouve souvent dans les costumes du ballet du « Lac des Cygnes » en voyant les versions de mes testeuses ^^

Une fois la partie tricot terminée, on prend son aiguille à broder et on agrémente l’ensemble avec les jolies motifs d’Elodie ^^

Les photos portées

Je trouve toutes les photos absolument sublimes ! Je me sens tellement chanceuse et fière de participer à ce magazine si beau et si inspirant !

Alors, qu’est ce que vous en pensez ? ^^

J’en profite pour remercier les adorables « crash-testeuses  » ByAlineValentin ( qui écrit depuis deux aussi de très beaux patrons ), Odaline 38 et mon amie Madeleine Renarde !

Ce petit article si cher à mon coeur ouvre le bal des articles qui se succèdent grâce aux vacances, j’espère que vous trouverez le reste à la hauteur ^^ Je vous souhaite en toute cas de très jolies fêtes et je vous embrasse bien fort !

Petits tutos, Tricot, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Pour garder mes oreilles au chaud ( avec patron gratuit pour adulte et enfant inside ^^)

J’aurais mis un temps fou à écrire cet article ‘^^. Si vous me suivez sur Instagram, vous êtes déjà au courant mais sinon … 

A l’origine 

IMG_20201031_191859_633

L’an dernier, j’avais sorti un patron de headband payant, Selena ( merci encore d’ailleurs à toutes celles qui m’ont fait confiance et qui ont acheté le patron ! ) et peu de temps après, Atelier Emlie avait sorti un patron gratuit : le headband Frida. Il est plus chaud que le mien et je le trouve très joli. Je l’ai donc mis sur ma liste mais la fin de l’hivers est arrivée et je ne l’avais toujours pas tricoté ‘^^. Je l’ai monté pendant le confinement avec le reste d’une robe que je n’ai toujours pas bloqué ( et qui est trop grande… tricotée en 2,75mm oui, je sais je suis une grande malade ‘^^). Je l’ai finalement terminé dans l’été et j’ai eu envie de faire un hack du patron. Je vous montre donc aujoud’hui ma version de Frida de Atelier Emilie et les 2 hack que j’ai tricotés ensuite. Vous trouverez une fiche en fin d’article qui vous explique comment faire si vous souhaitez faire de même ! ^^

Version 1 : le headband « Frida »

IMG_20201031_191658_982

Les fournitures : J’ai utilisé un fil de Supersoft coloris « elderberry » et un reste de surnaturelle de la droguerie dont j’ai oublié le nom ( acheté pour faire une couverture bébé jamais tricoté en 2006) d’un joli aubergine. Les deux vont parfaitement bien ensemble donnant un chiné très léger. J’ai tricoté avec des aiguilles 4mm et c’était un peu serré et donc pas très agréable. Mais c’est uniquement ma faute ! 

J’ai suivi les indications d’aisance donnée par le patron et c’est parfait. Le principe de ce patron est de tricoter en aller-retour une bande de « jersey double » : en jouant avec des mailles glissées, on obtient un ouvrage totalement réversible, qui donne l’illusion d’être en volume et on ne tricote que des mailles endroits ( mais on doit déplacer le fil pour les mailles glissées). Ensuite, on va plier et coudre les extrémités : la fiche d’Emilie contient un pas à pas très détaillé : la couture est super simple et très rapide ! 

Version 2 : le Headband « Luba » V1.0

 

J’ai tout de suite vu le potentiel de ce principe de pliage/couture pour des appropriations. Il me semble que « Triple L de Mag » en a fait une version en point texturé par exemple. De mon côté, j’ai tout de suite vu des versions jacquards ! Mais pour cela, je me suis dit qu’il ne fallait pas tricoter en aller-retour, et cela pour plusieurs raisons. Petit 1 : le jacquard en mailles envers, c’est vraiment, de mon point de vue ultra subejctif, chiant. Très chiant. Mon point de vue sur la question n’a pas bougé depuis que j’ai tricoté le superbe « Eledone » de Folie 0rdinaire. Ensuite et surtout petit 2 : même si on change souvent de couleur, on a des fils qui courent à l’arrière du tricot et on risque de s’accrocher facilement. C’est pourquoi j’ai pris la décision d’apporter les modifications suivantes : montage provisoire, tricot en rond et rabat à 3 aiguilles. Comme ça, on  ne conserve qu’une seule couture, celle de la fin. J’aime bien ces techniques et je les trouve amusantes à faire. Si vous ne comprenez pas, rappelez-vous que j’ai décidé de mon plein grés de tricoter une ROBE, en aiguilles 2,75 mm avec de la ligth fingering rustiques  : j’ai parfois des lubies étranges ;op  Et puis ça me permet d’avoir une fiche qui mis à part le montage de la fin est très différente de celle d’Emilie. Avec son accord, à la fin de ma fiche, je renvoie à son patron sans expliquer comment coudre sur le mien. Je n’avais pas grand chose de personnel à y apporter et donc ça me semblait plus logique et simple de procéder comme ça et de proposer le patron gratuitement. 

IMG_20201014_094756_045

Le motif de jacquard est un grand classique, parfait pour les débutantes : juste un semi de petits pois contrastants. J’ai tricoté avec le coloris principal à droite et le contrastant à gauche. 

Les fournitures : Pour cette version j’ai utilisé de la « Nimbus » de Fonty ( acheté à mon amie « Bobine et Madeleine » à la fin du confinement du printemps) pour  le vieux rose chiné du coloris principal et de la « Ulysse » de De Rerum Natura coloris « goéland » pour les petits pois. 

Je garde cette version avec mes autres protos et je me suis donc tricoté tout de suite une version pour tous les jours.

Version 3 : le Headband « Luba » V1.2

IMG_20201031_191742_624

Cette version est quasiment identique à la précédente, je suis juste descendue d’un quart de taille d’aiguille. Comme la Ulysse se détend beaucoup au blocage, j’aurais pu garder les 10 cm d’aisance de la fiche d’Emilie ( je préconise 8 cm sur la mienne car j’ai peur que tirer beaucoup sur le jacquard ne soit pas très joli) mis il reste tout à fait portable et ne glisse pas du tout.

Les fournitures : Cette fois, j’ai utilisé uniquement de la Ulysse de Rerum Natura, coloris « Iroise »  ( un vert vraiment superbe ! ) et « goéland » et des aiguilles 3,75. 

J’ai déjà d’autres idées de motif jacquard et j’espère avoir le temps de tester d’ici à la fin de l’hivers. Sinon, ce sera pour l’hivers prochain ^^

La fiche 

Vous pouvez récupérer la fiche soit ci-dessous, soit sur Ravelry. Le patron propose deux largeurs différentes, une adaptée aux enfants et une pour les adultes. J’espère voir passer de jolies versions, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me dire ce que vous en pensez et à me tagger sur Instagram si vous le tricotez ^^ 

Headband Luba

Crochet

Sortie de patron : les petits totems

ça faisait un petit moment que je n’avais pas posté ce genre d’article ‘^^. Je ne suis toujours pas très à l’aise avec l’auto-promo mais comme personne ne peut le faire à ma place… J’espère que vous aimerez ces deux petits patrons !

A l’origine

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que je crée régulièrement pour moi des petites broches au crochet (que vous pouvez retrouver sur Instagram avec #lespetitesbrochesaucrochetdelalinotte . Parfois je prends un patron existant, parfois je modifie, parfois je m’inspire et parfois je part de zéro. C’est de cette envie de me faire un petit renard perso, rien qu’à moi qu’est parti cette fiche. Plus précisément, c’est parti de ma petite poupée renarde ! J’ai fait et défait, j’ai pris des notes scrupuleusement et j’ai décidé de faire tester ce premier petit patron payant. J’ai toujours mes poupées qui attendent sagement. J’espère que cette fois me donnera l’élan nécessaire pour terminer !

Le(s) patron(s)

IMG_20201031_173959_125

Il s’agit donc de la première partie d’une série de patron que j’ai appelé « petits totems » : j’espère avoir le temps de décliner le principe de ces petites broches animales tout au long des prochains mois. Cette fois-ci, il y a deux animaux dont la forme de tête est similaire : une souris et un renard ! J’ai réparti les augmentations de manière à avoir le dessus de la tête légèrement bombées et le dessous plat ( c’est la petite touche linotte à ces museaux pointus qu’on trouve souvent) J’avais en tête de créer un petit couple de futurs mariés ^^. Cette première fiche est disponible sous la forme d’un PDF payant à petit prix sur Ravelry ^^

Nous avons donc Melle souris, ses petites joues roses et sa jolie couronne de fleurs. Melle souris est une petite timide, un peu romantique qui aime ramasser les fleurs des champs pour tresser de petites couronnes.

IMG_20201031_192327_411

Mis à part la partie « tête » toutes les pièces sont crochetées à part mais je vous donne dans la fiche une petite astuce pour le faire de façon simple, invisible et sans se prendre la tête ! J’avais déjà crocheté de petites joues roses à une petite grenouille qui sera sans doute proposée aussi plus tard sous forme de fiche.

IMG_20201031_174031_935

Pour l’accompagner, son Jules, son amoureux, Mr Renard l’espiègle qui aime se pomponner aussi ! Mon propre animal totem enfin avec l’écureuil d’après mon homme : à une époque, j’avais même commencée une collection de petits objets avec des renards. Et il me semble bien que c’est avec ça que j’ai fait la connaissance de mon amie Mathide, qui partageait le même amour des renards ( pour son fils) et des pommes ^^

IMG_20201031_173753_360

Une petite photo de couple ?

IMG_20201031_191510_322

Evidemment, vous pouvez tout à fait intervertir les petits détails des deux personnages. Vous pouvez les décliner autrement qu’en broche. J’ai failli faire un petit chapeau haut de forme à mon petit renard et je vais lui rajouter un petit piercing à l’oreille, comme je l’ai déjà fait pour ce cadre ^^

Le patron est construit de manière à vous faciliter les appropriations, et j’ai fait beaucoup de photos des étapes de fabrication pour vous aider à avoir le même rendu que moi ^^

Les fournitures

Je préfère utiliser de la laine à chaussettes ou de la fingering classique pour fabriquer mes petites broches mais vous pouvez tout à fait utiliser du coton à la place. J’aime beaucoup la « nord » de drops ou bien la « bebe merino » de Fonty. Il ne faut vraiment pas beaucoup de fil de chaque couleur : c’est donc aussi un joli moyen d’écouler vos tout-petit-minis restes de laine teinte à la main pour un projet rapide, gratifiant et précieux ^^ Pour mon petit renard, j’ai utilisé la toute fin d’une laine que j’avais teinte avec de l’oignon il y a 2 étés.

J’ai utilisé un crochet 1,5 mm et 1 autre 1,75 mm mais vous pouvez évidement utiliser un crochet plus gros, simplement, suivant votre tension, votre broche sera plus ou moins grosse.

Il vous faudra aussi un support de broche à coudre, deux yeux de sécurité ou un peu de fil à broder ( les deux options sont présentes dans la fiche, avec la disposition précises de la broderie ou du placement des yeux de sécurité) et juste une heure de temps devant vous en comptant large, pour chaque broche.

Pour coudre certains petits détails et assembler les oreilles, je préfère utiliser du fil à coudre et une aiguille mais vous pourrez aussi utiliser les fils à rentrer si vous préférez, je trouve que c’est plus facile autrement, mais on a tous nos petites manies ^^. Prévoyez aussi quelques épingles pour vérifier les emplacements des morceaux avant de coudre et vous faciliter l’assemblage.

IMG_20200929_192923_525

Voilà, j’espère que mes petites broches vous plairont et en voir passer quelques unes sur vos crochets dans les prochains mois ! N’hésitez à me les montrer sur Instragram en me tagguant ou bien à m’envoyer une petite photo par mail, ça me fera tellement plaisir !

Voici les pseudo Instagram de mon adorable équipe de testeuses ^^

Cindy_buzz
Clesdeschamps
Madeleinerenarde
Mafabriquebykaro
Mllepetronille
Nathaliepeuzin
1fillequicrochete

Tricot

Mon Aela doudou d’automne

A l’origine

IMG_20200716_184246_213

Aela est l’un des patrons de châles que j’ai écrit l’année dernière. La première version dans l’esprit  des marinières a été présentée en détails ici. Tout de suite après avoir terminé cette version, j’ai eu envie de voir ce que donnerait le patron en uni. J’ai donc acheté deux écheveaux à Angélique lors du petit knit eat de Juin et j’ai tricoté cette seconde version, sur la route des vacances en juillet/ Aout. Mais je n’ai jamais pris le temps de rédiger l’article de blog qui allait avec. D’ailleurs, je n’étais pas très contente de la première séance photo. Mais surtout, l’an dernier, j’étais un peu « gênée » de parler beaucoup de mes patrons payants sur le blog. En soit, c’est un peu bête, car pour faire connaître mon travail, il fallait bien le présenter quelque part et finalement, c’est sur le blog que j’ai le plus de place pour le faire… Alors, j’ai beaucoup porté mon Aela aux couleurs de l’automne, qui me permettait de mettre de côté la version de présentation pour … Je sais pas trop quoi ‘^^

J’ai profité d’avoir un peu de temps pendant ces grandes vacances pour le bloquer à nouveau et refaire une séance photo.

Le patron 

IMG_20200716_185059_404

Je ne vais pas trop m’étendre sur sa présentation, si vous voulez les détails techniques, je vous laisse aller jeter un oeil au premier article rédigé. Aela est disponible en français sur ravelry, sous la forme de 3 fiches qui présentent des manière différentes de le tricoter en 3, 2 ou 1 seule couleur ^^.

Le point texturé est un peu technique mais très amusant à tricoter une fois qu’on a pigé le coup ^^. Sur cette version, j’ai fait en sorte que les deux côtés du point texturé soient symétriques, grâce à l’aide de Maorie58.

IMG_20200716_184144_031

Les fournitures 

J’ai utilisé deux écheveaux de Finger Crossed, teint par Angélique (The Woolly Skein)

dans le coloris « cookies » : un beau caramel plutôt clair aux jolis speckles de marron, de rouge, de brique. Le patron mets bien en valeur les laines à speckles avec ses sections de jersey et le point texturé. La laine d’Angélique est un bonheur à tricoter : douce, souple, retordu juste ce qu’il faut. Tricotée en 3,75, elle a un très beau drapé et je la trouve parfaite pour les châle de demi saison. Après deux saisons de portages intensif : aucune bouloche à l’horizon ! J’ai un autre combo marinière qui attend que je lui trouve une idée de design et j’ai commencé à gribouiller… Il faut juste que je commence à m’y mettre : peut être en Aout au moins pour la partie tricot… A voir si j’aurais la motivation pour l’écrire et le faire tester ensuite…

La patte de la Linotte

Rien… Bon en même temps, c’est la seconde version du patron, il est comme je le voulais alors…. ;op

Epic fail ? 

Pendant le tricot, oui… Je l’ai tricoté en grande partie en voiture, lors de nos longs trajets, avec les enfants pas toujours très calmes, bien fatiguées après la fin de l’année scolaire alors… j’ai fait pleins de bêtises et j’ai détricoté plusieurs fois ‘^^

IMG_20200716_184211_412

Ensuite, je n’ai pas alterné mes écheveaux et ça c’est très mal ! Surtout sur une laine variée comme ça… Alors j’ai dû défaire une fois arrivée à la moitié du projet ( c’est à dire à pas loin de 400 m).

IMG_20200716_185252_246

Comme je n’avais pas envie d’alterner sur tout le châle ( rappelez vous : tricot/voiture, donc pas très confort de jouer avec deux pelotes qui roulent partout ‘^^ ) j’ai tout simplement : utilisé l’écheveau 1 pour les parties jersey et l’écheveau 2 pour la section de dentelle, en coupant le fil à chaque fois.  Mais évidemment les rangs sont de plus en plus longs… alors j’ai ensuite alterné tous les deux rangs pour la dernière section de jersey et pour la bordure… Donc, oui, j’ai dû alterner un peu mais pas sur tout ‘^^.

Les photos portées 

Avec la blouse que je vous ai présentée ici : ils sont pas faits pour s’entendre  ces deux là ??? Je profite des vacances à la fraîche pour porter mes looks d’automne et définitivement, je crois que c’est la partie de mon armoire que je préfère !

IMG_20200716_184716_179

Et de plus près :

IMG_20200716_184619_029

Aela est un châle triangulaire mais la pointe est relativement peu profonde ( ici le haut du châle est tout de même replié) puisque les rangs raccourcis de la brodure permettent de rallonger les pans sans toucher à la pointe. Je peux aussi faire un tour de plus avec les deux pans et faire un noeud sous la pointe. ( si j’arrive à trouver le temps, j’essaierai de refaire une photo et d’éditer ici pour que ce soit plus parlant)

Les photos bonus 

J’ai eu du mal à choisir alors, je vous en mets quelques unes ici. J’adore les petites touches de couleurs apportées par les speckles. J’ai complètement craqué sur ce coloris alors que je n’achète que très peu ce type de teinture : j’ai toujours du mal à imaginer comment les utiliser : souvent, soit le patron est « caché » par les variations de couleurs, soit les speckles sont « noyées » dans projet… L’idéal reste donc le jersey et certains points texturé mais pas tous…

IMG_20200716_184353_720

Et là j’ai l’impression que je ne m’en suis pas trop mal sortie ^^

IMG_20200716_185059_404

Au départ, je voulais écrire un article presque sans bla-bla et avec juste des photos… ben c’est raté… ‘^^

IMG_20200716_185153_904
C’est sur cette photo que la couleur est la plus fidèle, c’est pour ça que je parlais de caramel très clair tout à l’heure ^^

Alors, qu’est ce que vous pensez de cette version ? ^^

IMG_20200716_184440_706

Je reviens vers vous très vite car j’ai eu le temps de coudre la version définitive de mon petit top à basque et que les photos sont déjà prises, retouchées ( lumière et contraste ) ET chargées dans wordpress ! ^^

 

Crochet, Un peu de vie

La petite dernière ( avec recommandation de lecture inside )

A l’origine 

Vous avez déjà vu passer mes petites poupées au crochet sur IG et sur le blog. Par exemple pendant le défi « Ghibli c’est la vie » , trois fois et j’avais partagé ma toute première version il y a un moment. A l’époque d’ailleurs, je ne savais pas que j’écrirais autant de variantes ! Je ne sais toujours pas si je mettrais tout au propre un jour ( j’ai commencé  au mois de Mars mais arrêté en cours de route un ebook comprenant toutes mes versions). Dès le départ, j’avais en tête de faire des minis animaux avec mon patron de base, un peu comme chez Pica Pau par exemple dont j’adore et admire le travail ! Et forcément, pour la première version, j’ai commencé par mon animal fétiche depuis toujours : le renard !

IMG_20200618_103729_724

Les fournitures 

IMG_20200618_101932_710

En ce moment, vous avez dû remarquer je traînais pas mal du côté des laines dites « rustiques » ( ce qui ne veut pas forcément dire « laine qui pique » contrairement aux idées reçues ;op ) et j’avais envie de proposer mon patron, au départ, avec des laines locales. J’ai déjà fait une version en Ouessant de Bouclelaine que je vous ai montrée dans mon premier épisode de « Vlog sans parole « .  Un des avantages de cette marque et qu’elle propose ses fils par 10 gr, ce qui est vraiment bien pour les petits doudous au crochet quand il faut pas mal de couleurs et qu’on ne peut pas utiliser de restes : C’est beaucoup moins cher d’acheter 4 fois 10 gr que 4 fois 50 grammes ‘^^.Cette laine est, pour moi, un peu dure à crocheter en 2mm, mais ça peut venir de mes soucis articulaires et je n’ai pas du tout le problème quand je la tricote. Je suis donc allée chercher du côté de leur gamme plus douce et plus souple et j’ai jeté mon dévolu sur leur base « Merino-angora 2 brins »qui est une tuerie ! Je n’ai pas eu mal et le résultat est très sympa !

Côté couleurs, on retrouve cette fois « Renard Effarouché » pour la couleur principale ( la seule couleur qui ne rentre pas dans une bébé pelote de 10 gr, malheureusement ), « Véronique » pour le bleu ( par sécurité, il vaut mieux prendre 10 gr ) et « Pollen en pelote » ( jaune) et  » Blanc naturel » qui rentre avec ma tension et mon crochet 2mm dans une mini bébé pelote de 5 gr.

Il me fallait du noir pour le museau et le bout de la queue, alors j’ai utilisé de Jamieson and Smith 2 ply Jumper Weight, coloris « 81 » ( le même que pour ces mitaines)

Pour le reste, de la bourre ( un coussin IKAA assassiné sauvagement pendant le confinement), un peu de fil à broder noir, 2 petites tiges de métal  ou 2 cure-pipes et deux yeux de sécurité 6 mm.

Le patron 

On a donc ici un patron entièrement perso, du bout du museau au bout de la queue ! J’ai des notes pour presque tout juste le début du museau que je dois refaire pour vérifier parce que ce que j’ai écrit me semble bizarre’^^

Cette fois, la tête, à cause de sa forme se crochète à part et elle est ensuite cousue au corps. On la commence par le bout du petit museau.

 

IMG_20200618_102100_767

Les cils sont brodés parce que Mademoiselle est coquette et comme ses copines, ne peut se passer de son mascara :op

IMG_20200618_102017_475

Les oreilles sont crochetées à part puis cousues à l’arrière de la tête.

IMG_20200618_102359_768

Le corps se commence par le haut  et j’ai ajouté le même petit col que pour ma version de Mei.

IMG_20200618_102311_600

Puis on continue à descendre  pour faire la robe et le bas du corps. Cette fois je n’ai pas fait de « culotte » c’est juste une renarde qui a mis une robe ^^

IMG_20200618_102240_577

Les jambes sont crochetées à part, puis cousue et on retrouve mes bottes jaunes Fétiches ( coucou Elise ! ). Cette fois, j’ai cousu une version  » debout » plutôt qu’assise ( comme les 3 versions que je dois photographier depuis des éons et les 2 versions que je dois encore finir… je les ai toutes montrées en story ou dans des posts sur instagram d’ailleurs)

IMG_20200618_102539_188

Les bras, ou les pattes ?  sont aussi crochetés à part puis cousu(e)s

IMG_20200618_102332_907

Et enfin, on rajoute  la jolie queue touffue !

IMG_20200618_102123_790

Epic fail ? 

J’avais très peur de ne pas arriver à écrire sa petite bouille, ses oreilles et queue mais finalement je n’ai eu besoin que de peu d’essais !  3 pour les oreilles et deux pour la queue. Finalement d’ailleurs j’ai gardé la première car la seconde me faisait plus penser à une saucisse qu’à une queue de renard ‘^^. Elle est peut être un peu grosse mais comme la tête l’est aussi…

IMG_20200618_102421_201

J’ai aussi cousu les bras à l’envers ! Du coup les pouces se trouvent côté dos mais ils ne se voient pas beaucoup du coup, alors on va dire que c’est la patte de la Linotte, hein ‘^^

Elle vous plaît ma petite renarde coquette ?? Il faut vraiment que je me décide à me pencher sur une version avec autre chose qu’une robe, j’ai pleins d’envie mais si peu de temps ! Je vous mets deux  dernières photo pour la route  !

IMG_20200618_102517_132

Et de deux !

IMG_20200618_134913_275

Petit hors-sujet mais pas si hors-sujet que ça ! 

J’essaie depuis quelques mois, notamment en achetant des laines rustiques et chez des petits artisans,  de me tenir éloigné des grands groupes industriels qui font tant de ravage humain et à la planète. Dans cette optique, j’ai aussi opéré de mini changement, comme le fait d’essayer de cultiver mes propres aromates. Je sais que ce n’est pas grand chose mais combinés à beaucoup d’autres gestes (comme acheter en priorité mes fringues sur vinted, ou dans les dépôts ventes et frippes depuis des années), j’espère contribuer à mon échelle.

De même, vous avez dû remarquer que je commence à coudre des tissus bio ou éthique;  j’ai encore pas mal , trop?, de tissu qui attendent mais tout ce que j’ai acheté depuis février s’inscrit dans cette démarche. Je ne donne pas de leçon, j’explique juste où j’en suis arrivée ces derniers temps dans mes petites réflexions de « Consommacteurs » comme on dit !

Dans cette optique, si vous avez envie de creuser un peu la question, je vous invite à lire le Ebook gratuit écrit par Emilie que vous pouvez récupérer en vous inscrivant la Newsletter de son blog. Elle a fait plusieurs live sur le sujet sur IG pendant le confinement. C’est une thématique qui l’intéresse depuis longtemps et elle s’est beaucoup documentée !

IMG_9069

Il est très précis mais aussi très explicite, tout à fait abordable et explique :

  • Toutes les étapes qui font que la fibre devient t-shirt en présentant les impacts humains, chimiques et donc écologiques et éthiques.
  • Elle revient aussi sur les différents sur les différents labels que l’on peut trouver sur le marché qui certifient plus ou moins l’aspect éthique des tissus ( et ce n’est pas si simple que ce que l’on croit ! )
  • Elle donne des adresses où se procurer des tissus superbes qui feront le bonheur de toutes les couturières engagées.

J’y ai appris beaucoup de choses et ce n’est pas parce qu’il est bien renseigné et pointu qu’il est ennuyeux ou compliqué à lire ! J’envisage de faire lire tout le début à mon ado par exemple car il permet de comprendre les ravages de la Fast Fashion et les moyens à dispo de nos enfants pour s’engager ( juste en refusant de suivre une mode destructrice). Je travaille au contact des ados depuis plus 15 ans outch ‘^^ et on est toujours très heureusement surpris de leurs réactions quand on leur propose de se renseigner  et de faire leur propre choix !

Voilà c’est tout pour aujourd’hui ! N’hésitez pas à me dire en commentaire  ce que vous en pensez et aussi si ce genre de fin de post vous intéresse ! Je ne vais pas me transformer en blog écolo, ni jardinage (même si ce dernier point m'(pré)occupe pas mal depuis quelques temps ) mais je peux de temps en temps faire état de mes recherches et expérimentations ici si ça vous intéresse. ( d’ailleurs j’ai commencé à le faire un peu avec mes petites vlogs : j’explore en ce moment ce qu’on peut faire avec les « déchets » de cuisine, comme les fanes, ou les chapeaux de légumes qu’on jette habituellement ^^ ( et j’ai hâte de savoir si ça tenir ses promesses ! j’en suis même à me dire que je vais acheter un poireaux pour tenter un truc qui me fascine et me turlupine en ce moment !)

 

 

Non classé

Sortie de patron : les mitaines Uhtred et Iseult

A l’origine 

Je voulais offrir à mon grand pour noël des mitaines, parce qu’il va au collège en vélo et que mine de rien, ça caille ! J’ai fait une première version que je vous montrerai dans quelques temps. Je voulais quelque chose de rapide, de faussement simple, avec juste ce qu’il faut de difficultés à la fin pour ne pas s’ennuyer. Après moult détricotage, je suis arrivée à quelque chose qui me plaisait plutôt bien ^^. J’ai tricoté cette version devant la saison 2 de la série  » The Last Kingdom » et c’est de là que vient son nom ;op

J’avais échangé il y a quelques temps avec Heidi Idea sur la possibilité de travailler ensemble et elle m’avait tout de suite dit oui ^^. Je lui ai donc dit que  si ces fameuses mitaines lui plaisaient , je pouvais les adapter au fil de son choix. Elle m’a proposé de travailler avec son « Yack Mérinos et Soie » et j’ai sauté sur l’occasion d’utiliser ce joli fil précieux ^^

IMG_20200306_115059_382

J’ai donc lancé le test après avoir tricoté une énième main droite, cette fois avec les fils qu’elle m’avait envoyé. J’en étais à la 4ème main et j’avais corrigé le patron à chaque fois. Je suis donc partie confiante, pour une fois, pour ce test… Et ce fut… une catastrophe! Il y avait des tas de choses qui n’allaient pas : point texturé mal expliqué, erreur sur le compte de mailles pour les côtes du pouce… et je vous passe les fautes d’orthographe, les tours transformés en rangs et les rangs transformés en tours, les Z à la place des R (j’avais pourtant relu DEUX fois juste pour ça)… Nous avons mis plusieurs jours à comprendre ce qui clochait pour les explications du point texturé…..

Il se trouve que je ne tricote pas en rond dans le même sens que la grande majorité des tricoteuses : pour moi, l’endroit est à l’intérieur du tube. J’ai découvert il y a quelques années que j’étais une marginale ‘^^. Et bien, le patron, forcément, est expliqué …. de cette façon.. Donc quand on a des fils devant/ fil derrière…. et bien… vu que l’endroit et l’envers ne sont pas au même endroit… on ne peut pas se comprendre…. J’ai donc mis un temps fou à comprendre pourquoi mes testeuses n’arrivaient pas du tout au même rendu… Et plusieurs autres jours ( peut être même deux semaines d’ailleurs) pour me rendre compte que j’avais écrit les explications du point texturé… comme s’il était tricoté…. à plat….

Enfin, l’une d’elle, colombe la fée il me semble ( mais si je me trompe, les filles dites mois vite ! ) m’a fait remarquer qu’on pouvait déplacer le début de tour au milieu du pouce pour avoir la jonction de rang toujours sur le côté de la main… Illumination !!! c’était tellement évident que là maintenant tout de suite, je me mettrais bien encore des baffes, tiens… 

Bref… même si sans doute, une grande partie des soucis viennent du fait que ce n’était ABSOLUMENT pas le bon moment pour rédiger un patron et gérer un test ( je croulais sous le boulot, les gosses avaient activés le mode giga relou option course de fond, et je ne dormais pas beaucoup..), lorsque le test s’est terminé, j’étais plutôt mal à l’aise sur le fait de toucher de l’argent sur ce patron qui avait été écrit au final avec tant de mains !

Dans le même temps, nous avons appris le report du salon de  l’aiguille en fête auquel Heidi Idea devait participer. J’ai donc décider de lui offrir les droits du patron quelques temps et elle a décidé de les garder quelques jours uniquement. Alors, si d’ici à demain soir (Dimanche 8 mars) , vous achetez un écheveau de sa base « Yack merino et soie », vous recevrez le patron des mitaines avec la confirmation de votre commande. ^^

Je viendrais éditer ce post ensuite pour vous dire comment vous procurer le patron s’il vous plaît ^^.

Ouuuhhh tout ce bla-bla préliminaire ‘^^….

Les fournitures 

IMG_20200304_162605_997
Oui, Sibylle s’est tapée l’incruste’ sur pas mal de photos ces derniers temps ;op

Cette base est une pure merveille de douceur, de drapé, de chaleur ! je rêve de me faire un pull avec ! Le fil parait très fin mais pour avoir les 24 mailles de l’échantillon, il faut simplement une aiguille 3mm avec ma tension ! J’ai choisi le coloris « Songe », qui est entre bleu nuit et le pétrole. Il m’en reste pas mal, parce que le patron est peut gourmand en laine et je vais lui chercher un projet spécial !

Pour la couleur contrastante, j’ai opté pour un mini de mérinos SW, coloris « obsession », un joli rose, un peu bonbon qui fait bien ressortir les détails du patron ^^J’aime beaucoup jouer sur les différents types de laine dans un même projet !

Le patron 

IMG_20200306_115216_701

Il s’agit donc des mitaines  » Uhtred et Iseult » qui sera bientôt disponible en téléchargement payant (mais pas pour moi, si vous n’aviez pas suivi) sur Ravelry. Pour le moment, la fiche est ici. Mais vous ne pouvez pas l’acheter puisque c’est Heidi Idea qui en a l’exclusivité encore quelques temps. Le patron est disponible en 3 tailles, pour équiper toutes les mains de la famille : ado, adulte, homme et femme. C’est pour ça que j’ai donné un nom double à mon petit patron ^^

On tricote en rond et on commence par une bande de côtes 2/2 puis on tricote du jersey endroit, en créant un gousset pour le pouce.

IMG_20200306_115337_917

Ce dernier est tricoté en aller- retour est cousu avec la technique du point de matelas qui est très simple et parfaitement invisible pour les coutures verticales. Ce n’est pas pour vous punir, hein, c’est simplement que je déteste tricoter les pouces après avoir fini la mitaine parce que ça donne pleins de fils à rentrer à la fin. Avec les petits trucs donnés par le patron, à moins de tomber en rade de laine et ou de devoir changer de pelote, on n’a, pour la couleur principale que DEUX fils à rentrer, un au début et un à la fin. ^^

La bordure de la mitaine est composé d’une alternance de tresses estoniennes, de mousse, de mosaïque. Il faudra alterner les tailles d’aiguilles mais le résultat en vaut la peine je trouve ^^.

IMG_20200306_115416_110

Epic fail ? 

J’ai tricoté la plus petite taille et elle est un chouïa trop petite pour moi. Je préfère les mitaines ajustées, je n’aime pas du tout la sensation de la mitaine qui dégouline sur la main ‘^^Mais c’est un peu juste. Je pense que c’est parce que j’ai tricoté les mitaines avec le fil à droite alors que j’ai fait mon échantillon avec le fil à gauche, du coup, il me manque 1/2 mailles pour 5 cm, je pense… Mais elles vont parfaitement à ma maman qui a de toutes petites mains.

Pour le reste… Je vous ai déjà raconté plus haut, le pire, je ne vais pas reprendre, mais je remercie encore encore encore encore encore mes formidables testeuses, parce que j’ai failli jeter l’éponge, et plusieurs fois !!

Voici leur pseudo IG !

Colombelafee
guilimout
lafriperiedelaulautte
lonelyasacreativecloud
soonia_bonheur
unbeaudimanche
Elodie.quinsac

Les photos portées ? 

J’ai demandé à ma maman de poser pour moi, mais si les mitaines lui vont parfaitement, a un doigt déformé par l’arthrose alors comme je ne voulais pas la mettre mal à l’aise, le cadrage est un peu particulier ‘^^ mais elle a tout de même de plus jolies mains que les miennes !

IMG_20200306_114947_342
Vous avez vu les nuances de fou de « songe » !

Voilà ! Vous savez tout (presque) !

Je reviendrai éditer ce post lundi matin pour vous dire où vous procurer le patron si jamais il vous tente ! N’hésitez pas à me laisser un petit mot pour me dire si vous l’aimez, parce que ce sera définitivement mon seul salaire, cette fois ^^ Et ça me fait tellement plaisir de vous lire !

 

Tricot

Sortie de patron : Headband Selena

A l’origine 

Hiver comme été, je porte fièrement le chignon, parce que je ne sais pas quoi faire de mes cheveux… ;op . Ce qui exclue tout port de bonnet en hiver et comme beaucoup, on va dire que j’ai les oreilles sensibles. Et faire cours avec double otite et les acouphènes qui vont avec n’est pas une expérience que j’ai envie de multiplier.

Pendant 4 ans, j’ai porté un objet qui faisait sensation quand  je traversais la cour au début de l’hivers : le cache-oreille en moumoutte… Mais, Eliott a joué avec cet été… Faites des gosses…. Vous l’avez deviné : il fallait que je prenne des mesures….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai donc commencé à réfléchir à un bandeau et j’ai fait le tour de mes livres de points. Au début, je pensais juste faire un bandeau rectangulaire tout bête , en rond. Et je me suis souvenue de ce patron de Mar.Gue.Née , Ju Ichi, qui se ferme avec un icord nouée et , avec un échantillon de 18 m pour 10 cm. Je trouve ce principe beaucoup plus facile à adapter qu’un rectangle classique et c’est pourquoi j’ai choisi cette forme. J’ai ensuite calculé le mien en fonction de mon échantillon et de manière à intégrer mon motif.

Les fournitures 

Fotor_157425731770017

Avant de parler, longuement, de la laine et de mes mésaventures, je vais évoquer les boutons que vous verrez sur chacune des versions de présentations dont je vais vous parler. Il s’agit de boutons de porcelaine fabriqué par Atelier Camelir. Je les avais déjà utlisés pour mon tuto de trousse à aiguilles, par exemple. C’est exactement le genre de bel objet à mettre en valeur. Ici, puisque que le bandeau n’a pas besoin d’être ouvert pour être porté, j’ai mis en dessous un bouton en bois (du marché) pour le mettre en valeur. J’en avais deux dans mon bocal à jolis boutons : un qui me restait d’un envoi précédent, un autre offert lors du petit kniteat de juin. L’adorable créatrice m’a offert les boutons qui me manquaient pour les versions que vous verrez plus bas.

J’ai décidé d’utiliser une pelote de belle laine (épaisseur sport) qui traînait dans mon stash depuis l’hivers dernier, acheté en ultra solde chez Phildar : la laine chameau. Je n’achète pas beaucoup de laine de cette marque, parce que j’évite l’acrylique comme la peste. Elle rend mes cheveux électriques, me fait suer et puer comme un putois, et comme je vis au pays de mistral, je prends régulièrement des patates en touchant les objets métalliques. Mais cette petite pelote de 25 de laine tout douce et précieuse ( 50 % Laine et 50 % authentique poils de chameau) attendait son heure : il en restait deux au magasin dans cette couleur ,  » brume » de son petit nom. La pelote était chère mais comme elle était bradée… Bref…. J’ai mis un an environ à lui trouver un projet.

Ce fil est très retordu, il est doux, même s’il est un peu poilu, il ne brouille pas du tout le motif. Et il donnait un petit côté précieux à mon headband. J’étais ravie du résultat. J’ai fait mon appel au test, fini la rédaction, lancé le test et … la semaine dernière, en voulant retrouver les références de la couleur… Je me suis rendue compte que le fil était arrêté…Pas le top quand on lance un patron… Alors je me suis mise en quête de fil de remplacement, ce qui m’a conduit à tricoter 6 versions en tout ( pour le moment).

Le patron 

Il s’agit donc du « headband Selena », disponible en français sur Ravelry en téléchargement payant. Comme j’ai tricoté plusieurs versions, j’en ai profité pour rajouter au patron une série de remarques avec des exemples pour vous aider à choisir votre fil.

Il se tricote en une seule pièce sans couture. On commence par 1 maille et on augmente progressivement pour créer une pointe et intégrer le motif, qui est souligné par deux bandes de mousses. `

Fotor_157425712066077
De gauche à droite : Super tweed de Fonty ( qui vient de la petite revendeuse de laine de ma ville), coloris 15, Loc Lomond de BC Garn ( acheté chez Le Chat qui Tricote) et Yak de Lang Yarn.

Ce motif vient d’un vieux livre de points « Les bordures en tricot : Côtes, volants, dentelles, franges, fleurs, points et picots, 350 bordures décoratives indispensables à votre répertoire » de Nicky Epstein, trouvé dans un charity shop pour la coquette somme de 2 euros. Il s’agit d’une torsade qui se tricote très simplement sans aiguille auxiliaire ( il est expliqué dans le patron). Aucun risque de perdre vos mailles. Ce fut une révélation ! Il est amusant à tricoter et rend très bien, je trouve. Si je m’écoutais, je le collerai partout ;op

On a ensuite une partie centrale toute droite, puis une section de diminution au cours de laquelle, on va intégrer la boutonnière.

Fotor_157425727231776
Pour cette version, j’ai utilisé la  » Semilla » de BC Garn, coloris  » Bleu nuit » acheté à Brest « Chez Annette » l’an dernier.

 

C’est un tricot très rapide, il faut moins de 60 m de fil sport, et un peu plus d’une soirée pour tricoter une taille adulte. Il est donc tout à fait possible d’utiliser de jolis restes de vos projets en laine sport ou dk, ou de vous faire plaisir avec une jolie pelote de laine de luxe, comme on en trouve chez Fonty ou chez Plassard par exemple, ou bien avec une laine que vous avez envie de tester avant de craquer pour une quantité pull. ^^ C’est aussi, je pense, un joli petit cadeau rapide mais qui fait son petit effet à glisser sous le sapin.

Fotor_157425728643967
Pardon pour cette photo si sombre, mais il ne fait pas exactement beau en ce moment ‘^^. Ce bandeau est un cadeau d’anniversaire pour une amie : j’ai utilisé la Pénélope de De Rerum Natura.

Les photos portées 

Je commence à maîtriser mon nouvel appareil mais je n’ai pas encore cherché, trouvé le retardateur, j’ai donc demandé au zhomme de me faire mes photos portées. Pour commencer, la version originale en laine chameau de Phiphi, en version romantique et je regarde mes pieds avec l’air mystérieux, inspiré.

Fotor_157425839341768

Et ma version préférée, celle que j’ai tricotée en dernier avec les restes de ce bonnet, tricoté pour un test pour Mar.gue.née et pour faire un cadeau. Bonnet qui a été offert puis passé en machine à 40° et qui est complètement mourrute… Oui mon coeur saigne… Et « mourrute » n’est pas un mot français ;op 

Fotor_157425843093657

C’est vraiment un fil que j’adore travailler et j’avais juste oublier à quel point ! Il est doux, léger,  la définition du point est parfaite, un vrai bonheur… Je rêve d’un pull dans cette gamme mais je n’ai pas du tout le budget pour…

Fotor_15742584501123
Au passage, notez la belle cacade, comme on dit dans le sud, que je n’ai remarqué qu’en traitant la photo… soupirs..

J’ai encore eu la chance de tomber sur des testeuses fabuleuses que je remercie encore et encore, mais en ce moment, comme c’est une espèce pas facile à trouver, je mesure et chérie ma chance ! Voici leur pseudo instagram par ordre alphabétique :

Aurorechipote

Dogamalole

Cilouetsesaiguilles

Flo.coud.et.tricote

Florinelarzac

Folie0rdinaire

Gadoue18

Lamoucheaffolée

Laulautte2

Malile78

Mouncouture

Odaline38

Roxane_erre

Unefilledufil

Alors qu’est ce que vous en pensez ? Il vous plaît mon petit bandeau ? ^^

Côté design, les choses vont un peu se calmer, je pense, mes aiguilles zéros cerveau me manquent et je suis arrivée au bout de presque tous mes engagements. Il y a un projet super secret dont vous aurez des nouvelles en Janvier, une collaboration qui me tient vraiment vraiment à coeur au printemps mais je ne pense pas écrire d’autres patrons pendant quelques temps. Je ne sais pas du tout si j’aurais le temps de coudre, mais je vais alimenter ce blog avec … les patrons des autres ! ou quelques bidouilles que je n’ai pas envie d’écrire . Je vais essayer de bloquer rapidement 2 projets qui attendent depuis des siècles, j’ai aussi un swap à vous montrer avec Giamanella mais les belles corbeilles qu’elle m’a offertes ne sont toujours pas fixées au mur et je voudrais faire une belle photo en situation. Bref, le blog a de quoi être alimenté encore quelques temps malgré le boulot pour le lycée ‘^^(je fais un déni de copies depuis 2 jours, il est tant de m’y remettre malheureusement… ) 

Je vous souhaite un joli week-end !

 

Les échanges c'est la vie, Tricot, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Les échanges, c’est la vie et Sortie de patron (gratuit) : le gilet Aljoscha

A l’origine 

C’est grâce à Florine que j’ai découvert le joli compte nature de L_effet_mère. Elle fabrique pour ses proches de jolies poupées d’inspirations Waldorf, ces jolies poupées qui me font rêver depuis que je traine sur la blogo… en 2009. Je n’ai jamais osé commander de kit pour m’en coudre une, j’ai peur de la broderie, j’ai peur de la construction visage, j’ai peur de la minutie… Je lui ai donc proposé un échange, en lui disant que je comprendrais complètement, vu le temps que ça prend et la minutie de la chose, qu’elle n’ait pas envie. Et elle n’a pas hésité une seconde !

Elle m’a demandé de tricoter un gilet de berger à noppes à son adorable petit gars. Elle voulait des matières naturelles, éthiques, bio et teintes avec des plantes. Nous étions en Avril et je devais aller au festival Knit eat, à Lyon. Je savais que je n’aurais pas de mal à trouver le fil parfait, puisqu’il y avait Bynightcréation, Teinture Sauvage et Boucle laine.

Je me suis mise en quête du patron idéal, j’ai demandé sur Ig si quelqu’un avait en tête un patron correspondant au fil que j’avais trouvé, entre DK et Worsted. Mais je n’ai pas trouvé ce que je voulais.

A ce moment là, comme je vous l’ai dit lors de mon post concernant mes béguins, j’étais dans les gribouillages de ma petite collection pour bébé. J’ai donc fait mes premiers schémas et définis les grandes lignes. Et j’ai flippé. J’ai flippé parce que c’est le premier patron de vêtement que je réalisais en partant de rien. L’avantage, c’est que je pouvais mesurer sur Eliott ce dont j’avais besoin ‘^^.

Mais j’ai continué à flipper… j’ai laissé le temps passer. De son côté, Pauline avait terminé sa jolie poupée, elle m’a envoyé une petite photo. Il fallait que je m’y mette mais j’étais limite en temps pour la box d’automne du chat. Ce qui me faisait une bonne excuse pour repousser encore… Alors… voilà…

Bref, des mois plus tard, j’ai enfin osé monter mailles… et tout est allé très vite ! J’ai eu tord, une fois de plus d’attendre si longtemps. J’ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce patron, une fois que j’ai passé cette espèce de peur de l’échec.

Mais d’abord…. Ah, au fait, j’ai un nouvel appareil photo et j’ai encore besoin d’un peu de temps pour le prendre en main aussi… J’espère que vous ne trouverez pas les photos ratées, je dois clairement encore me familiariser avec les réglages ‘^^.

CE QUE J’AI RECU 

Comme je vous l’ai dit, une merveille de petite poupée !

Fotor_157262838612653

Avec une jolie tignasse rousse, la même que Rebelle ^^

Fotor_157262852551882

Avec de tout petit pieds, de petites mains, tout mignons !

Fotor_157262845991096

Avec une jolie frimousse !

Fotor_157262842063489

Pour cette séance de photos, pour changer un peu, parce que je commence à avoir l’impression que je tourne en rond ‘^^ et j’ai trouvé un joli champignon, tout parfait pour ça et des petites fleurs à mettre dans ses cheveux… bref, je me suis bien amusée !

Fotor_157262843911811

Ce que j’ai fabriqué 

Voici donc la première version de gilet Aljoscha ^^

 

 

Les fournitures 

upload_medium2-2.jpeg

J’ai donc acheté un écheveau de Merino d’Arles teint à l’indigo par La teinture sauvage pour la couleur du bas du gilet. Mine de rien, les noppes, surtout les grosses noppes, ça bouffe de la laine ‘^^. Alors j’ai eu peur de tomber en panne… J’ai donc cherché une laine qui corresponde aux critères posés par Pauline et je me suis tournée vers la Gilliatt de De Rerum Natura, coloris caramel. Les deux fils ont la même composition, mais la Gilliatt est un poil moins épaisse, je pense. Heureusement, pas trop ce qui fait que les deux fils se sont bien mariés ^^

Le patron 

Fotor_157262929353672

Pauline voulait un grand deux ans. J’ai donc tricoté une première version entre 2 et 3 ans  : elle paraît donc rallongée et relativement étroite. Les proportions de la version finale sont légèrement différentes : elle fait la même longueur mais elle est un peu plus large pour donner un vrai 3 ans. Parce que je ne sais pas grader, que je n’ai pas de petit mannequin disponible dans toutes les tailles, et que je  n’ai  pas le temps de tricoter toutes les tailles pour valider ( et comme je ne sais pas grader, je ne me vois pas du tout envoyer au test un patron dont je ne suis pas quasiment sûre à 100 %), il n’y a que cette taille de disponible.

C’est pour cela que le patron est disponible en téléchargement gratuit, sur ravelry. Je ne me vois pas non plus mettre en vente un patron disponible en une seule taille. Alors pour que ce travail ne soit pas perdu, parce que j’espère voir des petits gilets Aljoscha fleurir même s’il n’est pas disponible dans plusieurs tailles, l’ai soigneusement mis au propre et fait tester.

Il se tricote avec de la laine type worsted  ( ou avec de la DK qui est un peu moins épaisse), avec un échantillon de 18 m pour 10 cm avec des aiguilles 4 mm. Le rendu est relativement dense, pour qu’il se tienne bien, et qu’il soit chaud. Si vous la tricotez en DK, il aura sans doute plus de drapé.

On commence ce gilet sans manche par un ourlet en jersey qui est la seule partie cousue de ce patron.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La partie basse comporte des noppes, et pour changer un peu de ce qu’on voit d’habitude, j’ai décidé de faire des noppes de plus en plus petites. Il y a 3 tailles disponibles dans le patron, vous pouvez donc décider de faire comme sur la version de présentation, ou bien choisir une taille de noppes et la garder tout au long du bas du gilet ou… de ne pas faire de noppes du tout.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vous avoue que j’ai adoré tricoter ces noppes mais que je ne suis pas fan de ce genre de point. Je l’ai uniquement fait pour faire plaisir à Pauline qui, comme beaucoup de monde, au contraire de moi, les adore. J’ai déjà remis une version pour Eliott sur mes aiguilles, sans noppes du tout. Je n’ai juste pas eu le temps de m’y mettre sérieusement… les projets se bousculent mais c’est une autre histoire !

Donc, pour alléger un peu le gilet, et souligner le changement de couleurs,  j’ai décidé d’utiliser un autre point pour la partie du haut et j’ai cherché un moyen de marquer la transition. J’ai donc opté pour une tresse estonienne, que l’on retrouve souvent dans les design d’Audrey (Yarnflakes) et chez Melody Hoffmann. Vous trouverez un tuto video très éclairant sur la chaîne YouTube de Knit Spirit.

Fotor_157262935029464
On ne la voit pas très bien sur mes photos, mais il s’agit de la petite ligne de points horizontaux qu’on entrevoit à la jonction entre les deux couleurs.

Le point texturé est tout simple, il s’agit d’une alternance de mailles endroits et envers. Comme le patron ne comporte qu’une seule taille, j’ai décidé de vous écrire cette partie rang par rang pour que vous n’ayez pas besoin de réfléchir, ni de calculer au moment des diminutions d’emmanchures et d’encolure. Elles forment une espèce d’escalier mais pas de panique, la dernière étape du patron fera tout disparaître.

Côté finitions? Comme pour les vêtements adultes, j’ai ajouté quelques rangs raccourcis au niveau des épaules. Je propose d’utiliser la technique des german short rows ( ma méthode fétiche) qui sont expliqués dans la fiche. Enfin, pour finir en beauté, il vous faudra relever de nombreuses mailles. Oui, je sais, dit comme ça ce n’est pas très engageant ( mais moi j’adore ça, relever des mailles ;op) pour les rabattre juste après en icord. C’est ce qui va vous permettre de finir joliment les emmanchures et les demi-devants. Si toute fois cette manière de procéder vous dérange, vous pouvez zapper la partie  » relevage de mailles  » et utiliser ce tuto YouTube pour faire l’icord directement, avec une paire d’aiguille doubles pointes. Je n’ai pas testé cette technique mais elle doit a priori fonctionner sans soucis.

Je suis particulièrement fière de mon encolure, je trouve qu’elle est toute arrondie, juste comme il faut ! et l’icord la met bien en valeur. Ce gilet est conçu pour ne pas avoir besoin d’être boutonné. Mais vous pouvez toutefois si vous le souhaitez coudre un bouton et faire une petite bride pour servir de boutonnière,au niveau de l’encolure, comme l’a fait Barbara, une de mes testeuses par exemple.

IMG_4757

J’ai longtemps hésité à propos de la couleur que j’allais utiliser pour faire l’icord de l’encolure. J’ai finalement opté pour le caramel de la Gilliatt, parce qu’il m’a semblé que c’était ce qui mettrait le plus cet encolure en valeur. J’ai eu peur que ça ne jure un peu sur le bas, mais finalement, j’aime bien !

Fotor_157262927510289
On voit peut être un peu mieux cette fameuse tresse sur cette photo, tiens !

Pour finir, je vous montre l’intérieur de la partie du haut, parce que c’est une des photos les plus réussies que j’ai faite ‘^^… Il faut vraiment que je me prenne une vraie journée pour dompter mon appareil ‘^^

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ah ! Je réalise qu’elle n’est pas passée par la case retouche celle-ci ! Mais elle n’en a pas trop besoin… Il faut vraiment que j’arrive à exploiter le potentiel de cet appareil ^^

Je n’ai pas de photos portées pour le moment, parce que le temps que j’ai fini ce petit tricot, entre avril et cet automne, Eliott avait trop grandi ‘^^ . J’espère finir ma seconde version, qui est un peu plus large assez vite… Pour vous montrer ce que ça donne porté. Mais j’ai deux testeuses qui m’ont montré ce que ça donnait sur leur bout de chou et tout va bien !

Alors, il vous plaît, mon premier gilet?

J’en profite pour remercier encore une fois mon équipe de testeuses de choc, dont voici les pseudos IG, par ordre alphabétique

Anne_gab

Christelvillette

Kidsandwool

Mam_babs

Myfabriquebykaro

Mymy_nichons

Segopat 

Et pour aller avec ce petit gilet, j’ai rajouté quelques bricoles, parce que je voulais vraiment que ce soit un échange équitable ^^

Ah, j’ai failli oublier ! J’ai dit tout à l’heure que j’avais rajouté des bricoles et j’ai failli oublier de les mentionner. Donc, pour la dînette de Marin, le fils de Pauline, j’ai crocheté des girolles et un babybel ( que j’ai rajouté au dernier moment, et donc pas pris en photo)

Fotor_157262941748923

Et j’ai cousu une mini trousse pour ses crochets  :

Fotor_157262940084336
C’est les premières photos que j’ai prises et elles sont définitivement beaucoup trop sombres :o( 

Et deux sous-tasse ( il semblerait que la poste en ait perdu un  :o'(    )  et un petit sachet de lavante ^^

Fotor_157262938508453

 

Tricot

Sortie de patron : le presque semainier de Béguins

A l’origine

Fotor_155568286617255_medium2

Pour une fois, je n’ai pas commencé à écrire un patron parce que j’avais besoin ou envie de quelque chose pour moi ou pour offrir. Je me suis lancée le défi d’écrire une série de patrons pour bébé/ petits enfants… J’ai dans mes cartons, des gribouillis pour un gilet de berger qui sort demain ou courant de la semaine prochaine, une couverture et des petites moufles. On va dire que je suis plutôt un poil en retard pour rester politiquement correcte ‘^^. D’ailleurs, le semainier n’est même pas terminé. Allez, je vous le fais dans l’ordre.

En Mars, je commence à gribouiller les premières idées et je fais les calculs de ma version de base.

Je fais tester dans la foulée, la première fournée de 3 patrons (Léonid et ses frères) au printemps. Puis début juin, je lance la seconde partie du test : Lev et Kostya et un 3 ème patron qui ne verra pas le jour. Il me reste le 7 ème à écrire mais il est peut plus technique que ses petits frères alors je repousse un peu. Sauf que, à moins d’une semaine de la fin du test, je trouve un patron de béguin, avec le même motif dans un échantillon très similaire… Et là, patatras…. J’ai tout mis en pause. Ca faisait déjà des mois que j’étais sur cette histoire de béguins et pour être honnête, après avoir tricoté 4 brouillons offerts pour valider la majorité des  tailles puis 6 versions définitives… Il me sortait un peu par les trous de nez, ce semainier ‘^^

L’été est passé, je m’étais engagé pour plusieurs choses, dont le patron du châle Aela et la box d’automne pour Le Chat qui Tricote (merci encore pour votre enthousiasme, elles sont parties hyper vite !)

Je n’ai donc pas écrit les deux patrons manquants… D’ailleurs depuis, j’ai rempilé avec grand plaisir pour d’autres projets ultra motivants… ( oui, c’est un teasing de ouf, hein ‘^^). Donc j’ai mis les béguins dans un coin, je vivais dans le déni ‘^^.

Heureusement, plusieurs adorables personnes m’ont gentiment rappelé qu’elles attendaient la sortie du semainier… Alors, courant octobre, j’ai décidé de sortir les premiers. Après tout, les 5 premiers étaient terminés, prêts à sortir… J’aurai même dû le faire depuis des mois !

Et vous savez quoi ? Ca m’a reboosté pour sortir les derniers, et je pense avoir trouvé l’idée de remplacement !

Par contre, les béguins sont sortis la semaine dernière et j’ai mis plus d’une semaine à écrire l’article… Il doit y avoir un truc à creuser, hein ‘^^Pourtant, j’en suis fière de ces béguins !

Les fournitures 

Fotor_155568429255037

Pour les versions brouillons, j’ai utilisé  la « idéal de bergère » de France, que j’avais utilisée notamment pour le test du pull Eledone de Folie 0rdinaire. Je n’ai pas de photos à vous montrer parce que je me suis dépêchée d’envoyer mes proto pour valider les tailles ‘^^. Finalement, j’étais pas à deux jours prêts mais ça, je ne le savais pas encore… Ce fil est un parfait fil pour les cadeaux home made aux parents qui ne tricotent pas. Aucun risque de feutrage, tant qu’on passe pas en machine à plus de 30 degrés. Le fil est très résistant, il est doux, il ne bouge absolument pas et la gamme de couleurs est à tomber.

Pour les versions définitives, j’ai opté pour le nuancier de couleurs toutes douces de la Ulysse de De Rerum Natura. (comment ça encore ?! ;op) Vous savez à quel point j’aime cette laine ! Elle ne pique pas, elle ne bouge pas, elle est toute légère. Un vrai bonheur. Et ce qui ne gâche rien ,en plus d’être éthique, elle utilise des couleurs et des laines certifiées biologiques.

Les patrons  : petite présentation générale pour commencer ^^

Pour le moment, les patrons sont tous vendus au bénéfice de l’écheveau solidaire, jusqu’à début Janvier. Les 5 patrons sont répartis en deux fiches (que je vais vous présenter plus bas) et sont disponibles sur ravelry. Le principe est de jouer avec les motifs autour d’une même forme. Soit vous achetez les fiches séparément ici et ici, soit vous prenez l’ebook qui est disponible ici et vous avez toutes les fiches d’un coup, moins chères que si vous les prenez séparément.

C’est un petit projet  s’adressant autant  à un débutant motivé, ayant envie de découvrir de nouveaux horizons qu’aux pro de l’aiguille qui aiment les projets rapides avec de jolies finitions. Il s’agit d’un petit bonnet pointu, jusque ce qu’il faut, pour nos petits lutins des villes et des bois ^^

Le patron se tricote en commençant par une bande de côtes (sauf pour une version), une partie droite, quelques rangs raccourcis, un rabat à 3 aiguilles et une icord appliquée pour une jolie finition.

Fotor_155568288062253_medium2

Pas de panique, tout est expliqué de manière à le rendre accessible à un débutant maîtrisant les bases ( monter des mailles, rabattre des mailles, et tricoter des mailles endroits et des mailles envers). J’ai essayé de me mettre à la portée des débutantes et de tourner ça avec un peu d’humour. Pour celles qui n’ont pas besoin de tout le blabla, j’ai prévu des versions « post-it »

L’échantillon est de 22 m pour 10 cm, j’ai utilisé de la sport mais on peut aussi les tricoter en DK ou utiliser de la figering en double.

La première fiche : Léonid et ses frères 

Au programme, 3 versions

Toute simple en jersey pour se familiariser avec le patron ou bien rayée pour augmenter la difficulté puisqu’il faut gérer les changements de couleurs dans les rangs raccourcis. Mais tout est expliqué !

thumbnail-27

Et la version à mon avis la plus craquante : une version avec des oreilles de nounours. Qui se tricotent dans couture, qui sont assemblées SANS COUTURE, au cours du tricot. Je suis particulièrement fière de mon idée ^^. Je n’ai pas la prétention de dire que je connais tous les patrons de bonnet avec des oreilles, mais en tout cas, je ne l’ai jamais vu nulle part tricoté de cette manière ^^

upload_medium2

La seconde fiche : Lev et Kostya 

Cette fois, on joue avec les textures et un jeu de mailles endroits/mailles envers pour Kostya qui est intégralement texturé.

Ce modèle est un peu plus compliqué que les précédents. Je ne l’ai pas écrit rang par rang mais je donne des conseils pour se retourner dans le point et lire son tricot pour moins avoir à compter. Même chose pour les rangs raccourcis.

thumbnail-25

Le second modèle, Lev, propose une bordure à deux couleurs, avec uniquement des mailles endroits et des mailles glissées. Je crois que c’est mon second patron préféré ! j’adore ce point, découvert au printemps en feuilletant un vieux livre de points.

thumbnail-34

Les photos portées ? 

Pas pour cette fois, je me vois pas trop mettre sur internet les photos des bébés des autres mais vous pouvez aller jeter un coup d’oeil du côté des versions sur testeuses sur ravelry par ex ^^ J’ai donc des photos euh… portées à bout de doigts ‘^^

Plus sérieusement, juste pour le plaisir de vous remontrer : Kostya

thumbnail-24

Et Lev

thumbnail-31

Voilà ! Je peux presque mettre un point final à ce semainier … Enfin… quand j’aurais terminé les deux autres versions ‘^^

Rendez- vous pour ça l’année prochaine ‘^^

Et demain, si tout va bien, un nouvel article pour mon autre patron (gratuit cette fois)