Tricot

Sortie de patron : Headband Selena

A l’origine 

Hiver comme été, je porte fièrement le chignon, parce que je ne sais pas quoi faire de mes cheveux… ;op . Ce qui exclue tout port de bonnet en hiver et comme beaucoup, on va dire que j’ai les oreilles sensibles. Et faire cours avec double otite et les acouphènes qui vont avec n’est pas une expérience que j’ai envie de multiplier.

Pendant 4 ans, j’ai porté un objet qui faisait sensation quand  je traversais la cour au début de l’hivers : le cache-oreille en moumoutte… Mais, Eliott a joué avec cet été… Faites des gosses…. Vous l’avez deviné : il fallait que je prenne des mesures….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai donc commencé à réfléchir à un bandeau et j’ai fait le tour de mes livres de points. Au début, je pensais juste faire un bandeau rectangulaire tout bête , en rond. Et je me suis souvenue de ce patron de Mar.Gue.Née , Ju Ichi, qui se ferme avec un icord nouée et , avec un échantillon de 18 m pour 10 cm. Je trouve ce principe beaucoup plus facile à adapter qu’un rectangle classique et c’est pourquoi j’ai choisi cette forme. J’ai ensuite calculé le mien en fonction de mon échantillon et de manière à intégrer mon motif.

Les fournitures 

Fotor_157425731770017

Avant de parler, longuement, de la laine et de mes mésaventures, je vais évoquer les boutons que vous verrez sur chacune des versions de présentations dont je vais vous parler. Il s’agit de boutons de porcelaine fabriqué par Atelier Camelir. Je les avais déjà utlisés pour mon tuto de trousse à aiguilles, par exemple. C’est exactement le genre de bel objet à mettre en valeur. Ici, puisque que le bandeau n’a pas besoin d’être ouvert pour être porté, j’ai mis en dessous un bouton en bois (du marché) pour le mettre en valeur. J’en avais deux dans mon bocal à jolis boutons : un qui me restait d’un envoi précédent, un autre offert lors du petit kniteat de juin. L’adorable créatrice m’a offert les boutons qui me manquaient pour les versions que vous verrez plus bas.

J’ai décidé d’utiliser une pelote de belle laine (épaisseur sport) qui traînait dans mon stash depuis l’hivers dernier, acheté en ultra solde chez Phildar : la laine chameau. Je n’achète pas beaucoup de laine de cette marque, parce que j’évite l’acrylique comme la peste. Elle rend mes cheveux électriques, me fait suer et puer comme un putois, et comme je vis au pays de mistral, je prends régulièrement des patates en touchant les objets métalliques. Mais cette petite pelote de 25 de laine tout douce et précieuse ( 50 % Laine et 50 % authentique poils de chameau) attendait son heure : il en restait deux au magasin dans cette couleur ,  » brume » de son petit nom. La pelote était chère mais comme elle était bradée… Bref…. J’ai mis un an environ à lui trouver un projet.

Ce fil est très retordu, il est doux, même s’il est un peu poilu, il ne brouille pas du tout le motif. Et il donnait un petit côté précieux à mon headband. J’étais ravie du résultat. J’ai fait mon appel au test, fini la rédaction, lancé le test et … la semaine dernière, en voulant retrouver les références de la couleur… Je me suis rendue compte que le fil était arrêté…Pas le top quand on lance un patron… Alors je me suis mise en quête de fil de remplacement, ce qui m’a conduit à tricoter 6 versions en tout ( pour le moment).

Le patron 

Il s’agit donc du « headband Selena », disponible en français sur Ravelry en téléchargement payant. Comme j’ai tricoté plusieurs versions, j’en ai profité pour rajouter au patron une série de remarques avec des exemples pour vous aider à choisir votre fil.

Il se tricote en une seule pièce sans couture. On commence par 1 maille et on augmente progressivement pour créer une pointe et intégrer le motif, qui est souligné par deux bandes de mousses. `

Fotor_157425712066077
De gauche à droite : Super tweed de Fonty ( qui vient de la petite revendeuse de laine de ma ville), coloris 15, Loc Lomond de BC Garn ( acheté chez Le Chat qui Tricote) et Yak de Lang Yarn.

Ce motif vient d’un vieux livre de points « Les bordures en tricot : Côtes, volants, dentelles, franges, fleurs, points et picots, 350 bordures décoratives indispensables à votre répertoire » de Nicky Epstein, trouvé dans un charity shop pour la coquette somme de 2 euros. Il s’agit d’une torsade qui se tricote très simplement sans aiguille auxiliaire ( il est expliqué dans le patron). Aucun risque de perdre vos mailles. Ce fut une révélation ! Il est amusant à tricoter et rend très bien, je trouve. Si je m’écoutais, je le collerai partout ;op

On a ensuite une partie centrale toute droite, puis une section de diminution au cours de laquelle, on va intégrer la boutonnière.

Fotor_157425727231776
Pour cette version, j’ai utilisé la  » Semilla » de BC Garn, coloris  » Bleu nuit » acheté à Brest « Chez Annette » l’an dernier.

 

C’est un tricot très rapide, il faut moins de 60 m de fil sport, et un peu plus d’une soirée pour tricoter une taille adulte. Il est donc tout à fait possible d’utiliser de jolis restes de vos projets en laine sport ou dk, ou de vous faire plaisir avec une jolie pelote de laine de luxe, comme on en trouve chez Fonty ou chez Plassard par exemple, ou bien avec une laine que vous avez envie de tester avant de craquer pour une quantité pull. ^^ C’est aussi, je pense, un joli petit cadeau rapide mais qui fait son petit effet à glisser sous le sapin.

Fotor_157425728643967
Pardon pour cette photo si sombre, mais il ne fait pas exactement beau en ce moment ‘^^. Ce bandeau est un cadeau d’anniversaire pour une amie : j’ai utilisé la Pénélope de De Rerum Natura.

Les photos portées 

Je commence à maîtriser mon nouvel appareil mais je n’ai pas encore cherché, trouvé le retardateur, j’ai donc demandé au zhomme de me faire mes photos portées. Pour commencer, la version originale en laine chameau de Phiphi, en version romantique et je regarde mes pieds avec l’air mystérieux, inspiré.

Fotor_157425839341768

Et ma version préférée, celle que j’ai tricotée en dernier avec les restes de ce bonnet, tricoté pour un test pour Mar.gue.née et pour faire un cadeau. Bonnet qui a été offert puis passé en machine à 40° et qui est complètement mourrute… Oui mon coeur saigne… Et « mourrute » n’est pas un mot français ;op 

Fotor_157425843093657

C’est vraiment un fil que j’adore travailler et j’avais juste oublier à quel point ! Il est doux, léger,  la définition du point est parfaite, un vrai bonheur… Je rêve d’un pull dans cette gamme mais je n’ai pas du tout le budget pour…

Fotor_15742584501123
Au passage, notez la belle cacade, comme on dit dans le sud, que je n’ai remarqué qu’en traitant la photo… soupirs..

J’ai encore eu la chance de tomber sur des testeuses fabuleuses que je remercie encore et encore, mais en ce moment, comme c’est une espèce pas facile à trouver, je mesure et chérie ma chance ! Voici leur pseudo instagram par ordre alphabétique :

Aurorechipote

Dogamalole

Cilouetsesaiguilles

Flo.coud.et.tricote

Florinelarzac

Folie0rdinaire

Gadoue18

Lamoucheaffolée

Laulautte2

Malile78

Mouncouture

Odaline38

Roxane_erre

Unefilledufil

Alors qu’est ce que vous en pensez ? Il vous plaît mon petit bandeau ? ^^

Côté design, les choses vont un peu se calmer, je pense, mes aiguilles zéros cerveau me manquent et je suis arrivée au bout de presque tous mes engagements. Il y a un projet super secret dont vous aurez des nouvelles en Janvier, une collaboration qui me tient vraiment vraiment à coeur au printemps mais je ne pense pas écrire d’autres patrons pendant quelques temps. Je ne sais pas du tout si j’aurais le temps de coudre, mais je vais alimenter ce blog avec … les patrons des autres ! ou quelques bidouilles que je n’ai pas envie d’écrire . Je vais essayer de bloquer rapidement 2 projets qui attendent depuis des siècles, j’ai aussi un swap à vous montrer avec Giamanella mais les belles corbeilles qu’elle m’a offertes ne sont toujours pas fixées au mur et je voudrais faire une belle photo en situation. Bref, le blog a de quoi être alimenté encore quelques temps malgré le boulot pour le lycée ‘^^(je fais un déni de copies depuis 2 jours, il est tant de m’y remettre malheureusement… ) 

Je vous souhaite un joli week-end !

 

Les échanges c'est la vie, Tricot, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Les échanges, c’est la vie et Sortie de patron (gratuit) : le gilet Aljoscha

A l’origine 

C’est grâce à Florine que j’ai découvert le joli compte nature de L_effet_mère. Elle fabrique pour ses proches de jolies poupées d’inspirations Waldorf, ces jolies poupées qui me font rêver depuis que je traine sur la blogo… en 2009. Je n’ai jamais osé commander de kit pour m’en coudre une, j’ai peur de la broderie, j’ai peur de la construction visage, j’ai peur de la minutie… Je lui ai donc proposé un échange, en lui disant que je comprendrais complètement, vu le temps que ça prend et la minutie de la chose, qu’elle n’ait pas envie. Et elle n’a pas hésité une seconde !

Elle m’a demandé de tricoter un gilet de berger à noppes à son adorable petit gars. Elle voulait des matières naturelles, éthiques, bio et teintes avec des plantes. Nous étions en Avril et je devais aller au festival Knit eat, à Lyon. Je savais que je n’aurais pas de mal à trouver le fil parfait, puisqu’il y avait Bynightcréation, Teinture Sauvage et Boucle laine.

Je me suis mise en quête du patron idéal, j’ai demandé sur Ig si quelqu’un avait en tête un patron correspondant au fil que j’avais trouvé, entre DK et Worsted. Mais je n’ai pas trouvé ce que je voulais.

A ce moment là, comme je vous l’ai dit lors de mon post concernant mes béguins, j’étais dans les gribouillages de ma petite collection pour bébé. J’ai donc fait mes premiers schémas et définis les grandes lignes. Et j’ai flippé. J’ai flippé parce que c’est le premier patron de vêtement que je réalisais en partant de rien. L’avantage, c’est que je pouvais mesurer sur Eliott ce dont j’avais besoin ‘^^.

Mais j’ai continué à flipper… j’ai laissé le temps passer. De son côté, Pauline avait terminé sa jolie poupée, elle m’a envoyé une petite photo. Il fallait que je m’y mette mais j’étais limite en temps pour la box d’automne du chat. Ce qui me faisait une bonne excuse pour repousser encore… Alors… voilà…

Bref, des mois plus tard, j’ai enfin osé monter mailles… et tout est allé très vite ! J’ai eu tord, une fois de plus d’attendre si longtemps. J’ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce patron, une fois que j’ai passé cette espèce de peur de l’échec.

Mais d’abord…. Ah, au fait, j’ai un nouvel appareil photo et j’ai encore besoin d’un peu de temps pour le prendre en main aussi… J’espère que vous ne trouverez pas les photos ratées, je dois clairement encore me familiariser avec les réglages ‘^^.

CE QUE J’AI RECU 

Comme je vous l’ai dit, une merveille de petite poupée !

Fotor_157262838612653

Avec une jolie tignasse rousse, la même que Rebelle ^^

Fotor_157262852551882

Avec de tout petit pieds, de petites mains, tout mignons !

Fotor_157262845991096

Avec une jolie frimousse !

Fotor_157262842063489

Pour cette séance de photos, pour changer un peu, parce que je commence à avoir l’impression que je tourne en rond ‘^^ et j’ai trouvé un joli champignon, tout parfait pour ça et des petites fleurs à mettre dans ses cheveux… bref, je me suis bien amusée !

Fotor_157262843911811

Ce que j’ai fabriqué 

Voici donc la première version de gilet Aljoscha ^^

 

 

Les fournitures 

upload_medium2-2.jpeg

J’ai donc acheté un écheveau de Merino d’Arles teint à l’indigo par La teinture sauvage pour la couleur du bas du gilet. Mine de rien, les noppes, surtout les grosses noppes, ça bouffe de la laine ‘^^. Alors j’ai eu peur de tomber en panne… J’ai donc cherché une laine qui corresponde aux critères posés par Pauline et je me suis tournée vers la Gilliatt de De Rerum Natura, coloris caramel. Les deux fils ont la même composition, mais la Gilliatt est un poil moins épaisse, je pense. Heureusement, pas trop ce qui fait que les deux fils se sont bien mariés ^^

Le patron 

Fotor_157262929353672

Pauline voulait un grand deux ans. J’ai donc tricoté une première version entre 2 et 3 ans  : elle paraît donc rallongée et relativement étroite. Les proportions de la version finale sont légèrement différentes : elle fait la même longueur mais elle est un peu plus large pour donner un vrai 3 ans. Parce que je ne sais pas grader, que je n’ai pas de petit mannequin disponible dans toutes les tailles, et que je  n’ai  pas le temps de tricoter toutes les tailles pour valider ( et comme je ne sais pas grader, je ne me vois pas du tout envoyer au test un patron dont je ne suis pas quasiment sûre à 100 %), il n’y a que cette taille de disponible.

C’est pour cela que le patron est disponible en téléchargement gratuit, sur ravelry. Je ne me vois pas non plus mettre en vente un patron disponible en une seule taille. Alors pour que ce travail ne soit pas perdu, parce que j’espère voir des petits gilets Aljoscha fleurir même s’il n’est pas disponible dans plusieurs tailles, l’ai soigneusement mis au propre et fait tester.

Il se tricote avec de la laine type worsted  ( ou avec de la DK qui est un peu moins épaisse), avec un échantillon de 18 m pour 10 cm avec des aiguilles 4 mm. Le rendu est relativement dense, pour qu’il se tienne bien, et qu’il soit chaud. Si vous la tricotez en DK, il aura sans doute plus de drapé.

On commence ce gilet sans manche par un ourlet en jersey qui est la seule partie cousue de ce patron.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La partie basse comporte des noppes, et pour changer un peu de ce qu’on voit d’habitude, j’ai décidé de faire des noppes de plus en plus petites. Il y a 3 tailles disponibles dans le patron, vous pouvez donc décider de faire comme sur la version de présentation, ou bien choisir une taille de noppes et la garder tout au long du bas du gilet ou… de ne pas faire de noppes du tout.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vous avoue que j’ai adoré tricoter ces noppes mais que je ne suis pas fan de ce genre de point. Je l’ai uniquement fait pour faire plaisir à Pauline qui, comme beaucoup de monde, au contraire de moi, les adore. J’ai déjà remis une version pour Eliott sur mes aiguilles, sans noppes du tout. Je n’ai juste pas eu le temps de m’y mettre sérieusement… les projets se bousculent mais c’est une autre histoire !

Donc, pour alléger un peu le gilet, et souligner le changement de couleurs,  j’ai décidé d’utiliser un autre point pour la partie du haut et j’ai cherché un moyen de marquer la transition. J’ai donc opté pour une tresse estonienne, que l’on retrouve souvent dans les design d’Audrey (Yarnflakes) et chez Melody Hoffmann. Vous trouverez un tuto video très éclairant sur la chaîne YouTube de Knit Spirit.

Fotor_157262935029464
On ne la voit pas très bien sur mes photos, mais il s’agit de la petite ligne de points horizontaux qu’on entrevoit à la jonction entre les deux couleurs.

Le point texturé est tout simple, il s’agit d’une alternance de mailles endroits et envers. Comme le patron ne comporte qu’une seule taille, j’ai décidé de vous écrire cette partie rang par rang pour que vous n’ayez pas besoin de réfléchir, ni de calculer au moment des diminutions d’emmanchures et d’encolure. Elles forment une espèce d’escalier mais pas de panique, la dernière étape du patron fera tout disparaître.

Côté finitions? Comme pour les vêtements adultes, j’ai ajouté quelques rangs raccourcis au niveau des épaules. Je propose d’utiliser la technique des german short rows ( ma méthode fétiche) qui sont expliqués dans la fiche. Enfin, pour finir en beauté, il vous faudra relever de nombreuses mailles. Oui, je sais, dit comme ça ce n’est pas très engageant ( mais moi j’adore ça, relever des mailles ;op) pour les rabattre juste après en icord. C’est ce qui va vous permettre de finir joliment les emmanchures et les demi-devants. Si toute fois cette manière de procéder vous dérange, vous pouvez zapper la partie  » relevage de mailles  » et utiliser ce tuto YouTube pour faire l’icord directement, avec une paire d’aiguille doubles pointes. Je n’ai pas testé cette technique mais elle doit a priori fonctionner sans soucis.

Je suis particulièrement fière de mon encolure, je trouve qu’elle est toute arrondie, juste comme il faut ! et l’icord la met bien en valeur. Ce gilet est conçu pour ne pas avoir besoin d’être boutonné. Mais vous pouvez toutefois si vous le souhaitez coudre un bouton et faire une petite bride pour servir de boutonnière,au niveau de l’encolure, comme l’a fait Barbara, une de mes testeuses par exemple.

IMG_4757

J’ai longtemps hésité à propos de la couleur que j’allais utiliser pour faire l’icord de l’encolure. J’ai finalement opté pour le caramel de la Gilliatt, parce qu’il m’a semblé que c’était ce qui mettrait le plus cet encolure en valeur. J’ai eu peur que ça ne jure un peu sur le bas, mais finalement, j’aime bien !

Fotor_157262927510289
On voit peut être un peu mieux cette fameuse tresse sur cette photo, tiens !

Pour finir, je vous montre l’intérieur de la partie du haut, parce que c’est une des photos les plus réussies que j’ai faite ‘^^… Il faut vraiment que je me prenne une vraie journée pour dompter mon appareil ‘^^

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ah ! Je réalise qu’elle n’est pas passée par la case retouche celle-ci ! Mais elle n’en a pas trop besoin… Il faut vraiment que j’arrive à exploiter le potentiel de cet appareil ^^

Je n’ai pas de photos portées pour le moment, parce que le temps que j’ai fini ce petit tricot, entre avril et cet automne, Eliott avait trop grandi ‘^^ . J’espère finir ma seconde version, qui est un peu plus large assez vite… Pour vous montrer ce que ça donne porté. Mais j’ai deux testeuses qui m’ont montré ce que ça donnait sur leur bout de chou et tout va bien !

Alors, il vous plaît, mon premier gilet?

J’en profite pour remercier encore une fois mon équipe de testeuses de choc, dont voici les pseudos IG, par ordre alphabétique

Anne_gab

Christelvillette

Kidsandwool

Mam_babs

Myfabriquebykaro

Mymy_nichons

Segopat 

Et pour aller avec ce petit gilet, j’ai rajouté quelques bricoles, parce que je voulais vraiment que ce soit un échange équitable ^^

Ah, j’ai failli oublier ! J’ai dit tout à l’heure que j’avais rajouté des bricoles et j’ai failli oublier de les mentionner. Donc, pour la dînette de Marin, le fils de Pauline, j’ai crocheté des girolles et un babybel ( que j’ai rajouté au dernier moment, et donc pas pris en photo)

Fotor_157262941748923

Et j’ai cousu une mini trousse pour ses crochets  :

Fotor_157262940084336
C’est les premières photos que j’ai prises et elles sont définitivement beaucoup trop sombres :o( 

Et deux sous-tasse ( il semblerait que la poste en ait perdu un  :o'(    )  et un petit sachet de lavante ^^

Fotor_157262938508453

 

Tricot

Sortie de patron : le presque semainier de Béguins

A l’origine

Fotor_155568286617255_medium2

Pour une fois, je n’ai pas commencé à écrire un patron parce que j’avais besoin ou envie de quelque chose pour moi ou pour offrir. Je me suis lancée le défi d’écrire une série de patrons pour bébé/ petits enfants… J’ai dans mes cartons, des gribouillis pour un gilet de berger qui sort demain ou courant de la semaine prochaine, une couverture et des petites moufles. On va dire que je suis plutôt un poil en retard pour rester politiquement correcte ‘^^. D’ailleurs, le semainier n’est même pas terminé. Allez, je vous le fais dans l’ordre.

En Mars, je commence à gribouiller les premières idées et je fais les calculs de ma version de base.

Je fais tester dans la foulée, la première fournée de 3 patrons (Léonid et ses frères) au printemps. Puis début juin, je lance la seconde partie du test : Lev et Kostya et un 3 ème patron qui ne verra pas le jour. Il me reste le 7 ème à écrire mais il est peut plus technique que ses petits frères alors je repousse un peu. Sauf que, à moins d’une semaine de la fin du test, je trouve un patron de béguin, avec le même motif dans un échantillon très similaire… Et là, patatras…. J’ai tout mis en pause. Ca faisait déjà des mois que j’étais sur cette histoire de béguins et pour être honnête, après avoir tricoté 4 brouillons offerts pour valider la majorité des  tailles puis 6 versions définitives… Il me sortait un peu par les trous de nez, ce semainier ‘^^

L’été est passé, je m’étais engagé pour plusieurs choses, dont le patron du châle Aela et la box d’automne pour Le Chat qui Tricote (merci encore pour votre enthousiasme, elles sont parties hyper vite !)

Je n’ai donc pas écrit les deux patrons manquants… D’ailleurs depuis, j’ai rempilé avec grand plaisir pour d’autres projets ultra motivants… ( oui, c’est un teasing de ouf, hein ‘^^). Donc j’ai mis les béguins dans un coin, je vivais dans le déni ‘^^.

Heureusement, plusieurs adorables personnes m’ont gentiment rappelé qu’elles attendaient la sortie du semainier… Alors, courant octobre, j’ai décidé de sortir les premiers. Après tout, les 5 premiers étaient terminés, prêts à sortir… J’aurai même dû le faire depuis des mois !

Et vous savez quoi ? Ca m’a reboosté pour sortir les derniers, et je pense avoir trouvé l’idée de remplacement !

Par contre, les béguins sont sortis la semaine dernière et j’ai mis plus d’une semaine à écrire l’article… Il doit y avoir un truc à creuser, hein ‘^^Pourtant, j’en suis fière de ces béguins !

Les fournitures 

Fotor_155568429255037

Pour les versions brouillons, j’ai utilisé  la « idéal de bergère » de France, que j’avais utilisée notamment pour le test du pull Eledone de Folie 0rdinaire. Je n’ai pas de photos à vous montrer parce que je me suis dépêchée d’envoyer mes proto pour valider les tailles ‘^^. Finalement, j’étais pas à deux jours prêts mais ça, je ne le savais pas encore… Ce fil est un parfait fil pour les cadeaux home made aux parents qui ne tricotent pas. Aucun risque de feutrage, tant qu’on passe pas en machine à plus de 30 degrés. Le fil est très résistant, il est doux, il ne bouge absolument pas et la gamme de couleurs est à tomber.

Pour les versions définitives, j’ai opté pour le nuancier de couleurs toutes douces de la Ulysse de De Rerum Natura. (comment ça encore ?! ;op) Vous savez à quel point j’aime cette laine ! Elle ne pique pas, elle ne bouge pas, elle est toute légère. Un vrai bonheur. Et ce qui ne gâche rien ,en plus d’être éthique, elle utilise des couleurs et des laines certifiées biologiques.

Les patrons  : petite présentation générale pour commencer ^^

Pour le moment, les patrons sont tous vendus au bénéfice de l’écheveau solidaire, jusqu’à début Janvier. Les 5 patrons sont répartis en deux fiches (que je vais vous présenter plus bas) et sont disponibles sur ravelry. Le principe est de jouer avec les motifs autour d’une même forme. Soit vous achetez les fiches séparément ici et ici, soit vous prenez l’ebook qui est disponible ici et vous avez toutes les fiches d’un coup, moins chères que si vous les prenez séparément.

C’est un petit projet  s’adressant autant  à un débutant motivé, ayant envie de découvrir de nouveaux horizons qu’aux pro de l’aiguille qui aiment les projets rapides avec de jolies finitions. Il s’agit d’un petit bonnet pointu, jusque ce qu’il faut, pour nos petits lutins des villes et des bois ^^

Le patron se tricote en commençant par une bande de côtes (sauf pour une version), une partie droite, quelques rangs raccourcis, un rabat à 3 aiguilles et une icord appliquée pour une jolie finition.

Fotor_155568288062253_medium2

Pas de panique, tout est expliqué de manière à le rendre accessible à un débutant maîtrisant les bases ( monter des mailles, rabattre des mailles, et tricoter des mailles endroits et des mailles envers). J’ai essayé de me mettre à la portée des débutantes et de tourner ça avec un peu d’humour. Pour celles qui n’ont pas besoin de tout le blabla, j’ai prévu des versions « post-it »

L’échantillon est de 22 m pour 10 cm, j’ai utilisé de la sport mais on peut aussi les tricoter en DK ou utiliser de la figering en double.

La première fiche : Léonid et ses frères 

Au programme, 3 versions

Toute simple en jersey pour se familiariser avec le patron ou bien rayée pour augmenter la difficulté puisqu’il faut gérer les changements de couleurs dans les rangs raccourcis. Mais tout est expliqué !

thumbnail-27

Et la version à mon avis la plus craquante : une version avec des oreilles de nounours. Qui se tricotent dans couture, qui sont assemblées SANS COUTURE, au cours du tricot. Je suis particulièrement fière de mon idée ^^. Je n’ai pas la prétention de dire que je connais tous les patrons de bonnet avec des oreilles, mais en tout cas, je ne l’ai jamais vu nulle part tricoté de cette manière ^^

upload_medium2

La seconde fiche : Lev et Kostya 

Cette fois, on joue avec les textures et un jeu de mailles endroits/mailles envers pour Kostya qui est intégralement texturé.

Ce modèle est un peu plus compliqué que les précédents. Je ne l’ai pas écrit rang par rang mais je donne des conseils pour se retourner dans le point et lire son tricot pour moins avoir à compter. Même chose pour les rangs raccourcis.

thumbnail-25

Le second modèle, Lev, propose une bordure à deux couleurs, avec uniquement des mailles endroits et des mailles glissées. Je crois que c’est mon second patron préféré ! j’adore ce point, découvert au printemps en feuilletant un vieux livre de points.

thumbnail-34

Les photos portées ? 

Pas pour cette fois, je me vois pas trop mettre sur internet les photos des bébés des autres mais vous pouvez aller jeter un coup d’oeil du côté des versions sur testeuses sur ravelry par ex ^^ J’ai donc des photos euh… portées à bout de doigts ‘^^

Plus sérieusement, juste pour le plaisir de vous remontrer : Kostya

thumbnail-24

Et Lev

thumbnail-31

Voilà ! Je peux presque mettre un point final à ce semainier … Enfin… quand j’aurais terminé les deux autres versions ‘^^

Rendez- vous pour ça l’année prochaine ‘^^

Et demain, si tout va bien, un nouvel article pour mon autre patron (gratuit cette fois)

 

 

Tricot

Sortie de patron : L’ensemble « Du vent dans les plaines »

A l’origine 

Ce patron est une collaboration avec la boutique en ligne Aixoise  » Le Chat qui Tricote » mais le motif est né il y a plusieurs mois. Au mois de Mars,  j’ai eu envie de tricoter des mitaines, avec un motif floral : je savais très exactement ce que je voulais et je me suis mise en quête du point idéal…. Quête qui est restée vaine. J’ai donc retroussé mes manches et après plusieurs échantillons (vraiment beaucoup d’échantillons, j’aurais dû les garder d’ailleurs… ), je suis enfin arrivée à ce que je voulais.

Ce motif, je l’ai publié sur Instagram en Juin, pour marquer le fait qu’il était terminé et en garder une trace. Il était tricoté dans un fil sport, très retordu parce que je pense que c’est l’idéal pour les mitaines.

Fotor_157073546566372

Au début de l’été, j’ai proposé à Mathilde et Camille de travailler avec les jolis fils de leur boutique. De leur côté, elles cherchaient un patron pour leur box d’automne. J’avais avec moi deux prototypes : une paire de cho7 avec un autre motif et les fameuses mitaines. Elles m’ont demandé de leur écrire un ensemble autour d’un seul motif. L’ensemble  » Du Vent dans les Plaines » était né !

Les fournitures 

Le patron est tricoté avec la cowgirlblues Merino Twist : un fil sport, très retordu et sans nylon. Il faut entre une pelote et demi et deux pelotes de la couleur principale ( ici Silver fox) et une pelote de couleur contrastante ( ici « Midnight ») pour réaliser l’ensemble.

Ce fil est très doux, il est résistant grâce au retord, et les couleurs sont très lumineuses. Les filles vous ont préparé des ensembles de couleurs très différents et j’ai eu bien du mal à choisir mon combo ! Je suis partie sur un choix très sage, pour mettre en valeur le motif ( mais j’adore le rose qui pète « Lipstick » avec lequel j’ai commencé une paire unie pour moi ! )

Les patrons  : parlons chaussettes? 

thumbnail-3

Le fil est un fil sport mais le compte de mailles est celui proposés par la majorité des patrons de Cho7 en fingering, pour pouvoir les porte par dessus des collants et pour éviter que le haut ne soit trop resserré à cause de la torsade.

Il s’agit de ma construction globale fétiche puisqu’on commence par la pointe ( avec un Judy Magic cast on, par exemple) et qu’on termine par les côtes : c’est donc toes up, comme disent les anglophones. Le pied est tout simplement en jersey, et le talon expliqué dans la fiche est un talon après coup, parce que je voulais qu’il soit le plus accessible possible (il est expliqué dans la fiche en détail).

Fotor_156958749189277

Le motif est tricoté uniquement à l’arrière de la cheville : il comporte une zone de torsade et des mailles glissées. Pour le terminer, vous avez le choix entre deux types de noppes : petites ou grosses. Si vous prévoyez de les porter dans des bottines ou des bottes, je vous conseille de faire plutôt les petites, pour ne pas être gênées (sur les photos j’ai fait une version de chaque, ce qui fait peut être un peu bizarre ‘^^)

Fotor_156958751059768

Le haut est constitué de côtes 1/3, repliées ou non.

Et le talon se termine soit à 3 aiguilles (comme je l’ai fait)  soit par un grafting.

Fotor_156958758805111

Parlons mitaines ? 

thumbnail

Les mitaines se commencent par le poignet et une portion de côtes 1/3 dont une zone prépare le motif. Cette fois, le motif est sur toute la hauteur de la main. Au départ, je voulais utiliser du jersey envers tout autour de la main mais j’ai eu peur que vous n’aimiez pas le fait de tout tricoter (y compris les chaussettes), en mailles envers ‘^^. Alors j’ai décidé de délimiter le motif avec deux lignes de mailles glissées.

Fotor_156968178345999

On augmente progressivement pour placer le pouce en attente. Une fois le motif terminé, on retrouve les côtes de l’ensemble… Repliées ou non suivant ce que vous préférez ( si vous faites la dernière taille pour les deux patrons, par sécurité, il vaut mieux ne pas les faire repliées sur les deux versions, pour être sûre de ne pas tomber en rade de laine). Et On termine donc par le pouce.

fotor_156968176410157.jpg

Il s’agit donc de deux petits projets, accessibles à des débutantes motivées qui ont déjà une paire de projets un peu ambitieux à leur actif (par exemple qui ont déjà tricoté en rond une petite circonférence, pour ne pas accumuler trop de nouveautés sur un seul projet ‘^^) . Pour le moment, ils ne sont disponibles que sous la forme de kit, dans la box d’automne de la boutique de Camille et Mathilde. Mais vous pouvez trouver la fiche Ravelry du projet ici ! 

Encore une fois, je remercie grandement mes formidables testeuses pour leur oeil acéré et leur enthousiasme ! Voici leur pseudo Instagram

Cilouetsesaiguilles
Gadoue18
La_ruche_de_l_abeille_laineuse
Marjeeva
Odaline 38
Pomponnette72
Triple_l_de-mag

Alors, vous aimez ? N’hésitez pas à me laisser un petit message : ils me font toujours vraiment plaisir !

 

Tricot

Sortie de patron : Le Châle Aela

A l’origine 

Fotor_156795611999677

J’ai commencé à dessiner ce châle devant Black Sail (je vous recommande très chaudement si vous êtes fan de l’île au trésor, comme moi) : Je voulais un châle marinière qui sorte un peu du commun. C’était en Avril, je crois. J’avais dans mon stock un joli combo, que je voulais utiliser. Je voulais tricoter une étole avec mais je n’avais rien trouvé qui me plaisait, dans mon échantillon. De l’étole, je suis passée au châle. Et puis, je suis partie sur une autre idée et j’ai commencé à écrire un semainier de béguins pour bébé. Que je n’ai pas encore terminé.

Et puis j’ai discuté avec Angélique au  Festival Knit Eat, à Lyon…. Mais je n’ai pas eu le courage de lui proposer un collaboration. Quelques temps sont passés…. et j’ai finalement osé lui envoyer un petit message. J’avais dans un coin de ma tête, mon bébé châle. Angélique a été tout de suite emballée à l’idée de cette collaboration. Elle m’a montré ses jolies Fingers Crossed, et j’ai hésité un moment : pour aller avec le blanc et le bleu… Du moutarde ou du corail? Je me suis décidée pour le corail, pour changer un peu. Et Angélique m’a offert les 3 écheveaux. Pour la remercier, parce que je ne m’y attendais pas du tout, parce que c’était une magnifique surprise, parce que j’ai voulu aussi lui faire plaisir, je lui ai cousu une pochette à aiguille, que je vous ai montrée ici. Et oui, designer, tricoter, faire tester, corriger… Ça prend du temps ‘^^

Fotor_155872044282351

Et puis, j’ai vu passer son Mrs Smith : THE VERT POMME. Que j’ai eu un mal de chien à rendre en photo ‘^^.

81D8C353-A7C6-410A-847D-20E2C9D425CC

Alors j’ai changé mon fusil d’épaule, je lui ai commandé en douce. Et j’ai changé mon combo final ( et j’ai aussi acheté de quoi faire une version unie mais c’est une autre histoire)

Le fil 

J’ai donc choisi la fingers crossed de The Wooly Skein : 400m pour 100 gr, du 100 % Merino superwash, tout doux, retordu mais très légèrement. Les 3 couleurs sont lumineuses, nuancées mais très légèrement : juste ce qu’il faut pour donner de la profondeur aux différentes section du tricot. Et au blocage, il prend un drapé de ouf !

Fotor_156795614387272

C’est le fil parfait pour un châle en dentelle, ou un boxy (ohlalalaaa un boxy dans ce fil… bonheur à tricoter, bonheur à porter). (D’ailleurs, Mar.Gue.Née a désigné un patron de gilet (Jashugan) dans la version sport de cette base, qui est en test actuellement et c’est une tuerie ! ) Vous l’aurez compris, j’adore les fils d’Angélique (j’ai  déjà craqué deux fois avec mes petits sous, c’est dire !)

Fotor_156795616277699
Non mais les nuances de ce bleu… Est ce bleu …. Il faut que je trouve un joli projet pour mon petit reste !

J’ai utilisé 60 m de blanc ( coloris « snow »), 240 m de bleu ( coloris « midnight »), et 250 m de  vert (coloris  » Mrs Smith) pour ma version de présentation.

J’ai encore l’écheveau de corail, qui attend sagement que j’ai le temps de lui dessiner son petit modèle… Comme je regrette mon temps partiel ‘^^

Le patron 

Fotor_156795627021460

Il s’agit donc d’un patron de châle, tricoté en fingering avec un échantillon de 23 m pour 10 cm après blocage. Il est disponible ici sous la forme d’un pdf payant, en français, sur ravelry. C’est la première fois qu’une fiche payante que je sors n’est pas destinée à récolter des fonds pour L’écheveau Solidaire mais j’ai une petite série de patron pour bébé qui lui seront dédié dans quelques temps (c’est à dire quand j’aurai enfin écrit les deux derniers patrons 😦 … J’ai déjà dit que mon temps partiel me manquait ?) et les bénéfices des premiers patrons que j’ai écrits lui revienne encore pour quelques temps!

Ce châle comporte une alternance de jersey rayé et de dentelle. On commence par un  » garter Tab », c’est à dire quelques rangs de très peu de mailles, on relève ensuite quelques autres mailles ( tout est expliqué dans la fiche en détail) puis on augmente progressivement le nombre de mailles.  Voici les dimensions du projet bloqué.

sialia

Pour gagner en longueur mais pas trop en profondeur, la bordure est constituée de rangs raccourcis : ça donne donc un châle avec de longs pans mais plutôt étroit. Associé à la fingered, je trouve que c’est le combo parfait pour les jours un peu frais, en rêvant au pleins hivers qui nous fera accumuler les couches de doudou laineux. Oui, je n’aime l’été QUE parce ce que je ne travaille pas, sinon, j’aime pô… J’aime l’automne, enfin quand on en a un, dans le sud, c’est rare, et l’hivers…. Pour que vous ne tombiez pas en rade, je vous donne les grammages utilisés pour chaque partie de la bordure et vous propose une solution si vous êtes un peu juste en fil à la fin.

Fotor_156795607023471

Il s’agit d’un patron facile à retenir, et facile à tricoter si vous maîtrisez déjà les rangs raccourcis et que vous vous êtes déjà aventuré sur le territoire de  la dentelle. Je dirai qu’il ne s’adresse pas à une grande débutante. Mais si vous avez déjà fait l’un ou l’autre, et tricoté un châle ou deux, et que vous avez l’esprit aventureux, alors pourquoi pas ^^

Ce qui fait l’originalité de ce patron, c’est le fait que la dentelle s’arrête progressivement de chaque côté de la maille centrale : ce qui donne donc un triangle en jersey au milieu de la partie dentelle.

Fotor_15679560512608

La dentelle en elle-même, elle se tricote sur 4 rangs, elle repose sur un type particulier de diminution/augmentation/jeté. (la vidéo sera en ligne très bientôt)

Fotor_156795618237260
Suivant votre tension, vous aurez plus ou moins de petits trous dans le motif.

Les options du patron

Vous me connaissez, vous savez que je suis tout le temps en train de modifier les patrons que je tricote ou que je couds… Alors j’ai pense à celles qui n’oseraient pas faire de même et j’ai prévu quelques options.

Tout d’abord, la dentelle initiale est asymétrique, c’est à dire que si on fait bien attention, le point ne rend pas de la même manière à droite et à gauche. Mais grâce à Maorie58, qui m’a aidé à trouver une solution (elle voulait changer le côté asymétrique, comment lui dire non ;op ) , vous pourrez la tricoter de manière symétrique si vous le souhaitez. J’aime bien les deux : d’un côté, une version un peu fofolle, un peu comme moi, ou bien une version bien sage, si vous préférez la régularité… comme moi aussi ‘^^

Mais surtout, vous pouvez jouer avec les couleurs : j’ai proposé à mes testeuses les versions suivantes :

Unie (je vous montre ma version dans la semaine), en deux couleurs, en pleins de couleurs (une par insertion de dentelle : parfaite pour utiliser ses restes adorés, puisqu’il faut de 20 à 35 gr suivant la section) Il y a une fiche par version, pour vous donner les métrages et les changements de couleurs.

Et comme je ne pouvais qu’encourager celles qui voulaient se l’approprier  : ( vous pourrez découvrir leurs versions sur IG dans la journée)

Cannelle135810 choisi de faire le rabat en icord, ce qui ajoute de la texture au patron

The_knitteuse_berrichone_ a agrandi le patron pour tricoter au maximum ses laines chouchous !

Mathildemariemade a choisi de faire les triangles en jersey en une autre couleur encore !

Et Angélique a tricoté la dentelle jusqu’au centre à chaque fois.

Les photos portées ? 

Changement de décors, j’ai bravé le regard des touristes et nous avons erré dans les rues de l’Isle sur la Sorgues. Cette fois, c’est le zhomme qui a pris les photos portées (et on s’est presque pas disputés, faut dire que je suis vraiment tellement chiante avec les cadrages ‘^^). Quand nous sommes tombés sur cette porte et ce mur, je me suis dit Bingo !

Fotor_156795621871256

Aela peut donc se porter sur les épaules…

Fotor_156795620122083

Ou autour du coup ( j’ai encore des progrès à faire pour mettre joliment un châle autour du coup ‘^^)

Fotor_156795623898757
Il est très replié sur lui même, c’est pour ça qu’il fait petit ‘^^

 

Voilà… J’espère qu’il vous plaît ! N’hésitez pas à me laisser une petit mot pour me dire ce que vous en pensez !

Et pour finir, je tiens à remercier chaleureusement ma petite équipe de précieuses testeuses, formidables, patientes, adorables qui en plus de me corriger, de m’aider à préciser, à améliorer, ont été d’un grand soutien tout au long de ce test ! Merci encore les filles, j’ai eu de la chance de vous avoir ! On remet à ensemble quand vous voulez !

Voici leur pseudo Instragram si voulez aller leur faire un petit coucou  ^^:

Anabresso
Aude.w.38
Blondedelespace
Cannelle135810
Cilouetsesaiguilles
Ducotedechezvinciane
Gadoue18
July082
Kidsandwool
Maorie58
Mathildemariemade
Neigedelouange
Odaline38
Pomponette72
The_knitteuse_berrichone_

Couture, Crochet, Tricot

Echange avec Florine !

A l’origine 

Je suis Florine  sur Instagram depuis un bon moment maintenant. J’aime beaucoup son joli compte Instagram, très accessible nature. Florine est éleveuse et elle partage son quotidien avec nous. Ca fait un moment que nous évoquions l’idée de faire un échange et nous avons finalement décidé de le faire à la fin de cet hivers.

Cette fois, nous nous sommes lancées le défi d’utiliser moins de 100 gr d’un fil de chez De Rerum Natura, pour tricoter un accessoire.  J’ai adoré cette façon de faire, une petite contrainte, mais rien de vraiment contraignant : nous adorons ces fils toutes les deux !

CE QUE J’AI RECU 

Florine m’a tricoté  un superbe bonnet, en Ulysse ( coloris poivre blanc et doré )

Fotor_15574023750621

Je suis ultra fan du point qui est aussi beau sur l’endroit…

Fotor_155740240878888

…que sur l’envers !

Fotor_155740247355141

Les finitions sont top ! C’est la première fois que je vois une bordure comme celle-ci. Au début j’ai cru que c’était un « tubular cast on »

Fotor_155740239736155

Mais en fait, elle est complètement doublée ! Et il n’y a pas de couture ! C’est de la magie et c’est hyper douillet!

Fotor_155740246040416

Pour l’agrémenter, Florine a fait un joli pompom.

Fotor_15574024363326

Elle a ajouté des boutons faits mains en Buis, trop beau !!! Il va falloir leur trouver un projet à la hauteur ! ( il y en a deux plus que sur la photo)

Fotor_155740244789344

Nous avons aussi troqué des restes : je lui ai envoyé une pelote de Gilliatt et elle m’a envoyé deux pelotes de Ulysse ( juste ce dont j’avais besoin pour mon prochain design ! ). Elle a aussi ajouté un coupon de tissu que j’ai hâte d’utiliser ! ( avec de jolis renards)

CE QUE J’AI FABRIQUE : Le bonnet 

Le patron 

Fotor_155195549774679

Il s’agit du prototype de mon bonnet Fedya, disponible sur Ravelry en français. C’est l’écheveau solidaire qui récolte toujours l’argent des ventes.

Fotor_155195540993536

Je vous ai déjà expliqué dans quelles circonstances j’ai eu l’idée de mon dernier patron, le bonnet Feydya. Je vous laisse jeter un oeil ici, si vous voulez avoir la présentation générale.

Les fournitures 

Fotor_155195548549556

J’ai utilisé un fil de Ulysse, coloris poivre blanc et un fil de plumette de la Droguerie, coloris marron glacé qui trainait dans mon stock depuis très longtemps. Comme je vous l’ai dit dans le post précédent, je suis littéralement tombée AMOUREUSE de ce type de mélange.

Fotor_155195533915160

Pour ce bonnet, j’ai essayé de jouer sur le principe du fade ( un dégradé subtil) : j’ai donc tricoté la bordure du bonnet avec la même qualité mais avec le coloris poivre et sel qui est un ton au dessus. Je pensais que l’effet se verrait un peu plus mais je suis tout de même contente du résultat. ^^

Fotor_155195550901634

J’ai ajouté un pompon du commerce dans le paquet, acheté chez une des adorables revendeuses de laine de ma ville.

Fotor_155195546362563

Les photos portées 

Si vous me suivez sur IG, vous les avez sans doute déjà vues, enfin, au moins une partie… ‘^^

Fotor_155195531740454

Voici ce que donne le bonnet de dos.

Fotor_155195539529269

Et une dernière :

Fotor_155195535872579

CE QUE J’AI FABRIQUE : un tout petit joujou

Fotor_155274990060823

Florine a une petite puce, Suzanne et elle ne sait pas crocheter. Nous avions parlé du fait que je lui fabrique un petit hochet mais comme le temps passe trop vite, j’ai eu peur qu’elle ne soit un peu grande. Alors, à la place, j’ai bidouillé une petite pieuvre arc en ciel.

Fotor_155274994194062

Le patron est perso : un cercle magique, quelques rangs d’augmentations, puis quelques rangs tout droit pour le corps.

Pour les tentacules : quelques mailles en l’air, un rang de maille serrée et basta.

Fotor_155274991466480

Le plus long fut de rentrer les fils ‘^^ ( du coton de mon stock , du Quattro de Lang, du safran de drops et du coton fifty de Bergère de France ) Oulala il est tout à l’envers cet article ‘^^ ! 

Fotor_155274995830044

ET POUR TERMINER 

Une petite bande de patchwork en log cabin ( ma technique de tricheuse fétiche) pour décorer un vêtement, ou un sac ou commencé un carré pour un coussin.

Fotor_155274997238990

Et voilà ! Je sais que j’espace beaucoup mes articles de blog cette année, ce n’est pas l’envie qui me manque mais cruellement le temps…. Vivement les grandes vacances ! les projets à montrer se bousculent et certains n’ont même pas encore eu leur séance photo ‘:o( … Mais si tout va bien, je mettrais en ligne lundi un article qui me tient à coeur !

Belle fin de semaine à tous !

 

Tricot

Sortie de patron : Le châle Ilyana

A l’origine 

Pour bon nombre de tricoteuse débutante, le « Châle » ( ou « Shawl » en anglais) est une pièce qui fait rêver. Comme beaucoup de monde, le trendy Châle de Maille Sophie a été mon premier pas vers le Graal tricotesque. J’en ai tricoté 2 avant d’essayer des pièces plus ambitieuse. Dans le lot, il y a notamment le « Ishbel » de Ysolda Teague, qui était particulièrement à la mode il y a une dizaine d’année…. ( et dont le zhomme m’avait patiemment dicté la grille, maille après maille…. Oui, il en est encore traumatisé ;op )

Il y a toujours des modèles qui me font rêver, un jour, je me ferai le « Rock Island » dont je rêvais, il a 10 ans. Un jour mais pas tout de suite… Il m’effraie encore un peu beaucoup.

Vous vous demandez sans doute, pourquoi je vous raconte ça ? Et bien parce que j’ai écrit cet hivers mon premier patron de châle. Je n’aurais jamais imaginé il y a 10 ans que je serais capable de faire une telle chose…. Je vous avoue que pendant la rédaction du patron, pendant certaines phases du test ( mille merci encore à mes adorables testeuses qui m’ont reboostées ! ) et pendant la phase finale ( ces 2 derniers jours, en fait ‘^^), je me suis maudite plusieurs fois… Pour rester polie ‘^^

Alors voilà, j’espère qu’il va vous plaire ! Ce patron a vraiment un goût particulier pour moi…

Le patron 

fotor_154652054838324

Il s’agit donc du châle Ilyana, dont le patron est payant ( et pour 6 mois, tous les bénéfices iront à l’écheveau solidaire) , disponible en français sur ravelry. ( Il sera disponible à bas un peu plus tard dans la journée). Il s’agit d’un grand châle asymétrique : l’un des côtés de ce grand triangle comporte un motif alternant de la dentelle et une jolie torsade.  Il est disponible en 3 tailles : adulte, enfant ( entre 8 et 12 ans ) et bébé ( ça donne un petit bandana, qui se ferme avec un bouton : je vous ferai une mini article rapide avec Eliott en guest star rapidement !)

Il se tricote avec un échantillon de 18 m pour 10 cm, avec de la DK ou de la Worsted.  Ma version a utilisé 750 m de fil, en aiguille 4.

Pour commencer, on monte une seule maille ( oui, une seule… autant rabattre des mailles ne me dérange pas, autant je trouve pénible de monter plus de 50 mailles ‘^^) et on va augmenter d’une maille, un rang sur deux, jusqu’à la fin du projet. On intègre le motif de la bordure, petit à petit au fur et à mesure des 60 premiers rangs. Cette bordure sera poursuivie quasiment jusqu’à la fin du travail et sera accompagnée de point mousse, pour le côté douillet. On termine par une petite bordure en mousse ( qui peut être agrandie qui vous voulez par exemple utiliser davantage de laine).

fotor_154660349863916

Le panneau de motifs peut sembler intimidant mais il est conçu pour être mémorisé facilement ( je donne quelques petits trucs dans la fiche pour s’y retrouver). Le motif qui borde la torsade est composé de jeté et de mailles tricotées ensemble, et des mailles glissées et des mailles envers viennent séparer les différentes zones du motif. On ne croise les mailles que 5 rangs sur 16 et la torsade est simple.

fotor_154877770768183

Le fil 

J’ai choisi de tricoter mon prototype en Gilliatt de De Rerum Natura. C’est un fil que j’aime beaucoup, je vous ai déjà parlé de sa petite soeur,  la Ulysse ici et ici. La composition est identique mais le fil est plus épais, ce qui la range dans le groupe des fils « Worsted ». La base comporte du mérinos d’Arles et un mouton portugais. Il est donc naturellement chiné. J’ai utilisé le coloris Argile, dont j’étais tombée amoureuse l’an dernier. J’ai hésité longuement avec le coloris figue ( que vous devriez voir ici pour un petit pull dans l’hivers), le coloris doré et le coloris fauve. Finalement, c’est Argile qui a gagné parce qu’il ressort vraiment bien sur mon manteau gris, et qu’il était le coloris le plus clair : je voulais être sûre que le point ressorte bien mais mon amie Aude le tricote en coloris fauve et cette couleur lui va très bien aussi !

Comme la Ulysse, la Gilliatt s’est bien assouplie au lavage ( que j’ai fait à la main, à température ambiante), mon châle a bien poussé et il a gagné en drapé. Je suis vraiment ravie du résultat ! J’ai utilisé 3 pelotes en tout, soit 300 gr ( il ne me reste pas grand chose, mais j’ai fait plusieurs échantillons avant de me lancer dans le châle en lui-même). Ce qui  en fait un projet tout à fait abordable pour un gros châle à 3 écheveaux, sans un brin d’acrylique, et pour un fil pour lequel, d’un bout à l’autre de la fabrication, on a pris soin des animaux et de la nature. ^_^

Epic Fail ? 

Evidemment, j’ai douté pour tout, d’un bout à l’autre du projet. J’ai beaucoup hésité sur la taille d’aiguilles à employer, par exemple. En 4,5 avant le blocage, je trouvais mon échantillon trop mou. En aiguille 4, après des 50 rangs, j’ai eu peur que ça ne fasse carton… Au final, c’est juste parfait !

J’ai aussi douté sur la taille : je voulais utiliser un maximum de laine. Jusqu’à la moitié du patron, j’ai eu peur qu’il ne soit trop petit. Puis, j’ai eu peur qu’il ne soit trop grand ‘^^ Je vous laisse trancher avec les photos portées ;op

Vous l’avez compris, plus haut, j’ai eu peur d’avoir mal choisi ma couleur.

fotor_154650728798884
Voici la mini version que j’a réalisé avant de me jeter dans mon prototype : la taille est parfait pour faire un bandana pour un bébé de 2 / 3 ans ( oui, à 3 ans, on est encore un bébé ;op ) 

Et finalement, la seule petite chose qui ne va vraiment pas, c’est une erreur dans le motif, dans la pointe, que j’ai rattrapée comme j’ai pu et qui ne se voit presque pas. Mais elle est là… Et je crois que je l’aime bien. Il faut que j’apprenne à faire les petites imperfections je crois, surtout celle que je suis la seule à voir….

Allez, puisqu’on est dans le chapitre des confidences, on m’a très justement fait comprendre que mon patron se vendrait mieux avec une grille…. Hors, je n’aime pas trop les grilles, j’ai du mal à les suivre si elles dépassent 10 mailles et 10 rangs. Je me trompe de ligne quand je les lis, ou de cases…. Pour moi, c’est extrêmement compliqué de les lire… Alors vous imaginez mon angoisse quand j’ai décidé que cette personne avait raison et que je devrais m’y coller…. D’ailleurs, j’ai repoussé cette étape jusqu’à hier…. Le dernier moment… Je m’en suis presque rendue malade ‘^^, le comble….

Alors, il y a une grille dans mon patron, oui, une grille. MAIS je n’ai pas fait la grille des 74 premiers rangs. J’espère que vous ne m’en voudrez pas …  Ils sont écrits un par un, avec patience et amour ( et je les ai relus 150 000 fois au moins ‘^^) . J’ai fait une grille pour le motif complet uniquement et j’espère que vous ne m’en voudrez pas. D’ailleurs, cette phrase est malhonnête….J’ai essayé de faire une grille…  Devant mon désespoir et mon incompétence ( excel est ma bête noire, je n’y comprends toujours rien… ), c’est le zhomme  qui a pris  la souris et les choses en main ( ça faisait déjà deux jours qu’il supportait mes crises d’angoisse, le pauvre) et qui a fait cette fichue grille…. Et je crois qu’il mérite notre respect éternel… en tout cas le mien. ‘^^

fotor_154652098828024

Quand je repense à mon premier châle en dentelle, Le Ishbel dont je vous parlais tout à l’heure, je me dis qu’une certaine manière, la boucle est bouclée, non? ^^

Allez, trêve de bla-bla ! Parce que je parle, je parle et vous ne l’avez jamais vu en entier, ce châle !

Les photos portées

En fait, j’aurais pu renommer cet article  » le châle de l’impossible » : j’ai fait les photos portées, à la montagne, bras nu et par moins 3 degrés pour vous.

fotor_154652211691218
On dirait pas là, mais en vraie je suis en train de congeler sur pied… ‘^^ bras nu, par moins 3 degrés… C’est dire si j’étais motivée ;op 

On peut aussi le porter sur les épaules

fotor_154652425630153
J’espère que vous ne m’en voulez pas trop mais le mur orange de la maison, ne lui rendait absolument pas justice ;op

J’avais fait une série de photo mais elles sont toutes floues….D’ailleurs, j’ai refait 3 séances de photos pour ce patron, et finalement la seule que j’ai gardée… C’est la dernière… Pour les photos suivantes, j’avais mon gilet écureuil doudou : ce n’est pas forcément le plus heureux niveau couleur… mais moi j’aime bien ;op

fotor_154652066582838

Et puis en terme de lumière, j’ai l’impression que ce sont les plus réussies ‘^^

fotor_154652097588196

Voilà, je crois que je vous ai tout dit !

N’hésitez pas à me laisser un petit mot, si vous en avez envie, vous me ferez toujours plaisir ! quelque part, c’est notre salaire de blogueuse ^^

Bon week end en tout cas !

fotor_154652056280431

Tricot

L’ultime version d’Asya : guêtres de danseuse et chaussette de yoga !

A l’origine

Fotor_154436783759387

Quand j’ai commencé à réfléchir à ce patron, je cherchais une alternative au port de la chaussettes tricotée dans mes bottines. J’adore tricoter des chaussettes mais…. je ne peux les porter dans la plus part de mes chaussures… C’est d’ailleurs pour ça que j’ai pris une taille au dessus pour mes deux dernières paires ;op ….

Au départ, je voulais proposer de faire juste une « tige », à glisser par dessus ses chaussettes du commerce, mais j’ai eu peur que ça ne remonte trop et Asya est devenu un patron de guêtres à porter par-dessus ses chaussures.

Mais je ne me suis pas avouée vaincu et j’ai continué à réfléchir… Et c’est lors de mon cours de danse que j’ai eu l’illumination.

Le patron 

Il est toujours disponible en français, et en téléchargement payant sur ravelry, au profit de l’écheveau solidaire. J’ai juste ajouté cette version, sans changer le prix. Si vous avez déjà acheté le patron, elle a été ajouté automatiquement à votre bibliothèque.

On commence par le bas, c’est à dire par la partie « pied » : quelques rangs de côtes 2/2 pour éviter que ça ne roulotte puis quelques rangs de jersey ( plus si vous faites la version chaussettes yoga que si vous choisissez la version ballerine, la bande de jersey de cette version est calculée pour ne pas entraver vos mouvements)

Fotor_154436782682630

On forme ensuite le trou pour laisser passer le talon, puis on continue tout simplement en rond jusqu’à la grille de jacquard.

Fotor_154436781470930

Et on termine par quelques rangs de côtes 2/2.

Les fournitures

Fotor_154436785900982

Pour cette version, j’ai utilisé des restes. Pour les côtes, j’ai pris la fabel de drops coloris moutarde, parce qu’elle n’a pas encore d’équivalent dans la gamme nord ( le jaune est moins moutarde, enfin plus jaune… comment ça je ne suis pas très claire ;op ).

Pour les nuages et une partie des rayures, j’ai utilisé de la drops  » nord » , coloris  » gris perle », un joli gris, tout doux, que j’avais déjà utilisé pour cette paire de chaussettes. 

Pour la couleur contrastante, j’ai utilisé de la « Olé docks  » de Katia yard, coloris « anthracite », un très beau gris foncé, légèrement chiné. La composition est très sympa ( laine vierge superwash, alpaga, nylon) : ce fil est une excellente surprise. J’espère qu’il tiendra bien dans le temps parce qu’il est très agréable à tricoter et à porter.

Ces deux derniers fils sont extrêmement doux, un vrai plaisir! Moi qui étais une inconditionnelle de la fabel, je la trouve à présent presque rêche ‘^^…

Les photos portées 

Comme j’avais peur de ne pas avoir de photo réussie à cause la lumière très capricieuse, j’ai en pris… beaucoup trop ;op.

Fotor_154436791469815

J’ai eu beaucoup de mal à choisir. Je vous propose deux séries.

Fotor_154436800260693

La première comme, on peut porter cette version dans la vie de tous les jours, par dessus des collants ( et dans des bottines).

Fotor_154436790236323

Et la seconde en version ballerine.

Fotor_154436793366524

Je me suis bien amusée pour cette série de photos, même si ce fut un peu acrobatique, Puisque ma planche était posée en équilibre sur une caisse et que je devais me pencher pour attendre le déclencheur de l’appareil ( c’est les passants qui ont dû me prendre pour une folle dingue, pour changer ‘^^) Oui, mon déclencheur est toujours en grève….

Fotor_154436787900127

 

Comme je vous l’ai dit, plus haut, j’ai calculé l’espace entre les côtes et le trou de manière à ce que ça corresponde à la partie évidée de mes demi-pointe.

Fotor_154436798452021

Et une dernière pour la route !

Fotor_154436795147855

Alors, vous aimez ? Vous êtes plutôt Yogi, danseuse ou juste cocooning?

 

Petits tutos, Tricot, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Les guêtre Asya : mon nouveau petit patron de tricot !

thumbnail-27

A l’origine

Il y a des motifs que j’aime tout particulièrement : les étoiles, les pois et les nuages. Au départ, je voulais trouver une grille de jacquard pour mettre des nuages sur ma prochaine paire de cho7, pour le Kal semainier de la cho7 dont je vous ai déjà parlé. Comme je n’ai pas trouvé de grille qui collait avec ma recette, j’ai sorti mon carnet à petits carreaux, mon stylo bic, et j’ai commencé à gribouiller.

Et puis, je me suis dit que je pourrais réfléchir à un nouveau petit design, sans prétention. Et je suis arrivée à Asya. Au départ, il n’y avait que deux tailles, puis j’en ai calculé d’autres, après avoir proposé à des copines et amies de tester mon premier jet.

Ce patron m’ayant demandé beaucoup de temps, je me suis dit que je pouvais me lancer  vraiment et proposer un patron payant. J’ai lancé un vrai test et j’ai laissé filé le temps. Je ne pensais pas que ce serait si compliqué… Je pensais utiliser ravelry ( qui a l’avantage en plus de bien d’autres, de calculer la TVA et de faire les virements directement à l’état ! ). Mais je me suis tout de même renseignée pour être sûre que je pouvais simplement déclarer les revenus générés sur ma déclaration d’impôt…. Grossière erreur !

Problème n° 1 : Il faut que je créée une micro-entreprise pour ça… Youpi tralala tsouintsouin 

Problème n° 2 : étant fonctionnaire, il faut que je DEMANDE LA PERMISSION AU RECTORAT. ( et c’est même pas sûr qu’il me la donne, vu que je suis à temps complet depuis Septembre… Le bonheur quoi…  ) Autant vous dire que je sens que ça va prendre des plombes en paperasse… je suis joie…
J’ai raconté mes malheurs à mes testeuses et à la fin de la discussion, nous sommes arrivées à la conclusion que le mieux était de faire don de ce patron à l’écheveau solidaire : vous pouvez suivre le lien si vous voulez avoir plus de détails. Mais, en résumé, sachez qu’il s’agit d’une opération de l’association MASFD qui aide la recherche médicale contre la dysplasie fibreuse des os. L’écheveau solidaire est partie d’une initiative de Lily du blog  » Lily the Banyan Tree « , dont je suivais assidûment le blog, il y a des années. Sa fille est atteinte de cette maladie et elle remue ciel et terre avec un courage incroyable pour améliorer le quotidien sa petite Gaïa.

En résumé, je ne peux pas toucher d’argent pour le moment, le patron est prêt, j’ai besoin qu’il sorte parce que ça fait deux mois que je travaille dessus et que j’ai besoin de passer à autre chose… Alors autant qu’il serve une bonne cause, non ?

thumbnail-29.jpeg

Le fil

J’ai tricoté deux versions de ce patron dans la taille 2 ans. Le « brouillon » en Calinou de Bergère de France, coloris Aubergine pour la couleur principale et dragée pour la couleur secondaire. J’ai offert ce premier prototype à Annabelle, la fille de mon amie Claire des Hautes Etoffes. Ce fil a un bel aspect soyeux, il n’est pas cher mais depuis, la Peppa Pig que j’ai crocheté à Eliott n’a pas très bien vieilli. Après, il faut reconnaître que la pauvre est soumise à très dure épreuve. Et les enfants grandissent vite… Bref, je ne sais pas du tout si c’est une bonne ou une mauvaise idée. J’ai davantage de recul sur la dolce mérinos de Katia que j’ai utilisée pour ma première paire de cho7, par exemple ( attention, ce n’est pas forcément l’idéal pour les cho7 puisque c’est un mélange laine et acrylique, donc moins bien que laine et nylon), elles ont été soumises à encore plus rude épreuve et depuis deux ans, le vivent très très bien…

J’ai fait la version définitive avec une belle laine teinte à la main par la talentueuse Marion, la dyeuse  aux fourneaux derrière les marmites magiques des (Vi)Laines. J’admire son travail depuis des années, elle fait partie des pionnières en France. Sa palettes de couleurs et de bases est incroyable ! Je lui ai passé une commande personnalisée pour deux boulettes de MCN ( mérinos cashmere nylon) tordue coloris « pas besoin d’un prince » et « du rose aux joues » pour la couleur secondaire. C’est un fil précieux, soyeux, rond et très retordu. Il gonfle beaucoup au blocage, et il est d’une douceur incroyable …

Dans les deux versions, j’ai utilisé un peu moins de 20 grammes pour la couleur principale

Le patron

thumbnail-28.jpeg

Les guêtres Asya sont le parfait petit projet pour terminer ses jolis restes (ou utiliser ses jolis minis écheveaux de laine teintes à la main) et/ou faire des duos parent-enfants ^^ Ce patron est conçu à la fois pour réchauffer les petites gambettes de nos chers petits bouts de choux (notamment pour le portage) et pour donner une touche d’originalité à leurs looks…. et aux nôtres !

Vous trouverez la fiche en téléchargement payant sur Ravelry sur la boutique de l’écheveau solidaire : ce qui veut dire que tous les bénéfices sont reversés à l’association. L’argent ne transite absolument pas par moi, il va directement à l’association.

C’est un projet rapide, ne nécessitant pas beaucoup de temps ( quelques soirées ou une bonne après-midi ) suivant la taille choisie.

Elles se tricotent de bas en haut, avec une bande de côtes 2/2 pour éviter que le haut et le bas ne roulottent.

thumbnail-26.jpeg

Le jacquard se tricote sur quelques rangs uniquement sur le haut de la pièce et une partie de la grille ne nécessite même pas de croiser les fils !

thumbnail-24.jpeg

Les différentes taillent jouent en partie sur le nombre de mailles à monter, et en partie sur la taille d’aiguilles : vous trouverez dans la description de la fiche ravelry la taille d’aiguilles qui sert de référence pour le corps en jersey. Prévoyez une taille de moins pour les côtes et une taille de plus pour le jacquard.

Asya se décline en plusieurs tailles : il se tricote du 2 ans au 8 ans et comporte aussi une taille adulte ( une taille unique, par contre). Il s’agit de guêtres, looses juste comme il faut.

Vous avez deux échantillons possibles, suivant la taille que vous tricotez. Pour les tailles 12 et 24 mois : 30 mailles pour 10 cm avec des aiguilles 2,5. Et pour les autres tailles : 25 mailles pour 10 cm avec des aiguilles 3,5

Petit bonus : vous pouvez utiliser la grille proposée si vous tricotez vos chaussettes avec une base de 56, 64 ou 72 mailles pour le haut de vos chaussettes !

Les photos portées 

Eliott n’a pas été très coopératif pour la séance photo de ce week end…Bon c’est vrai que je n’aurais pas dû attendre la dernière minute… mais que voulez-vous… on se refait pas ‘^^

thumbnail-21.jpeg

Mais j’en ai quelques-unes tout de même à vous montrer.

thumbnail-22.jpeg

Et puis, j’ai trouvé un moyen de tricher…

thumbnail-17.jpeg

Vous voulez savoir comment ?

thumbnail-19.jpeg

Avec des bottines et un petit pot en verre de légumes pour bébé ;op

thumbnail-18
Ou alors j’ai trouvé le moyen de faire poser tout nu le bébé invisible ;op

Alors, convaincu(e)s?

Quoi qu’il en soit… bonne semaine !

Ici, elle rime avec CSF, je monte pour la journée mercredi et j’ai hâââââââââtte !!! ( même si c’est un vrai passage éclair ;op ) Je vais y retrouver mes IGcopines et passer voir mon amie Simone qui y a un stand avec ses tueries de laines « Yarn by Simone » pour la première année !

Ps : voici les pseudos ravelry de mes adorables testeuses de choc ! Merci encore les filles, vous êtes au top !!!

Biroulegem
Au fil de la couleur
Fluffy Fibers
Matmafet
Marjeeva
Noeknits
Delphineknit
Enseline
Unbeaudimanche
Louenore
Milylya
Auyalylie
Cinvava
Marinelfe
Stéphaniegutières
Guillimout
Graindeselline
Mi_laine_mi_coton
Vicq56

 

Petits tutos, Tricot, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Les manchettes Lylia : Mon tout premier patron de tricot adulte

A l’origine 

Fotor_153813853459956

Vous le savez si vous venez traîner régulièrement par ici, je suis quasiment incapable de suivre un patron de tricot à la lettre. Il faut toujours que je bidouille quelque chose. En fait, avec le temps, je me suis rendue compte que je m’amusais presque plus à prendre un patron existant et le modifier pour le faire coller à une envie particulière qu’à le tricoter. Même si je suis évidemment ravie de pouvoir le porter ensuite…

C’est sans doute pour ça que l’aventure du design de tricot me titille depuis plus d’un an. J’ai quelques esquisses qui traînent, quelques projets presque aboutis… J’espère que j’oserai vous les proposer, que j’irai jusqu’au bout !

En tout cas, pleine de doutes, je vous présente aujourd’hui mon premier patron de tricot que vous pourrez télécharger gratuitement sur ravelry : Les manchettes Lylia. 
J’ai tricoté la première version pour mon amie Marianne, dans des couleurs bien flashy.

J’ai tout de suite tricoté une version plus sobre pour moi, dans les couleurs d’un de mes châles préférés ( mon Good Vibes que vous pouvez voir ici )  et j’ai fait le premier jet que mon amie Aude a testé. L’été est arrivé et… je n’ai plus oser le sortir. Je l’ai laissé dans un coin… Et c’est avec l’arrivée de l’automne que je me suis mise un coup de pied au …. que je me suis fait violence et que j’ai fait l’appel au test sur IG.

Fotor_153813846241251

Le patron 

Il s’agit donc d’un patron de manchettes, c’est à dire de mitaines…. sans pouces ‘^^

J’ai une paire de manchettes que j’ai vraiment beaucoup porté les deux hivers précédents. D’ailleurs, je vous en avais montré ici une version, offerte à mon amie Mathilde. C’est un peu particulier mais dans le sud, on passe un peu son temps à mettre et à enlever ses mitaines. L’avantage des manchettes, c’est qu’on peut les repousser vers ses poignets sans avoir batailler avec ses pouces ‘^^.

J’ai voulu créer un patron facile à tricoter et à vivre, peu gourmand en laine ( et donc parfait pour utiliser vos précieux restes ou ce si joli mini écheveau  teint à la main de 20 gr que vous gardez précieusement ), qui évoquerait une petite fleur.

Il se tricote en rond, de bas en haut. Le corps est composé de côtes 1/ 2 ( une maille endroit pour deux mailles envers).

Fotor_153813848485285

Ensuite, on va rabattre son tricot puis, avec la couleur secondaire et une petite astuce, on relève les mailles pour avoir une jolie démarcation… Et on repart pour du jersey et une jolie bordure en picot.

Fotor_153813851368839

Le patron propose trois tailles, tout simplement en jouant avec la taille de votre aiguille et en fonction de votre échantillon ( de 32 à 28 mailles suivant la taille choisie)

Les fils 

La version du patron est réalisée avec un reste de MSW de mon amie Simone coloris Till Midnight, un bleu que j’adore et avec un mini de la même qualité, coloris noisette.

C’est un fil 100 % mérinos, très doux. Mais n’importe quel fil correspondant à l’échantillon peut convenir. Si vous optez pour un fil contenant du nylon, votre manchette sera encore plus solide.

Les photos portées ? 

Je voulais un accessoire mignon et cosy pour les jours où on traîne à la maison, qu’on a peu froid et qu’on rêve de s’agripper à une tasse de thé chaud …

Fotor_153813870400935

Je vous ai fait une petite série de photos pour vous permettre de vous faire une idée.

Fotor_153813873303176

D’ailleurs, j’ai encore une fois de plus expérimenté le fait que c’est encore plus compliqué de prendre ses propres mains en photos ‘^^

Fotor_153813860725046

J’adore avoir mes mains couvertes comme ça, d’ailleurs, c’est pour ça qu’en général, je rallonge les manches de mes pulls ‘^^

Fotor_153813855471065

 

Alors, ce premier patron vous plaît ? Je vous montrerai dans les prochains jours deux autres versions, dans des couleurs très différentes …

 

Et puis le blog reprendra son cours normal ! On me dit dans l’oreillette que j’ai un ratage couture à vous montrer, une robe en tricot  et un plaid en patchwork à photographier … entre autre ;op…. qui, qui, qui me parle ? ‘^^