Tricot

Sortie de patron : Le châle Ilyana

A l’origine 

Pour bon nombre de tricoteuse débutante, le « Châle » ( ou « Shawl » en anglais) est une pièce qui fait rêver. Comme beaucoup de monde, le trendy Châle de Maille Sophie a été mon premier pas vers le Graal tricotesque. J’en ai tricoté 2 avant d’essayer des pièces plus ambitieuse. Dans le lot, il y a notamment le « Ishbel » de Ysolda Teague, qui était particulièrement à la mode il y a une dizaine d’année…. ( et dont le zhomme m’avait patiemment dicté la grille, maille après maille…. Oui, il en est encore traumatisé ;op )

Il y a toujours des modèles qui me font rêver, un jour, je me ferai le « Rock Island » dont je rêvais, il a 10 ans. Un jour mais pas tout de suite… Il m’effraie encore un peu beaucoup.

Vous vous demandez sans doute, pourquoi je vous raconte ça ? Et bien parce que j’ai écrit cet hivers mon premier patron de châle. Je n’aurais jamais imaginé il y a 10 ans que je serais capable de faire une telle chose…. Je vous avoue que pendant la rédaction du patron, pendant certaines phases du test ( mille merci encore à mes adorables testeuses qui m’ont reboostées ! ) et pendant la phase finale ( ces 2 derniers jours, en fait ‘^^), je me suis maudite plusieurs fois… Pour rester polie ‘^^

Alors voilà, j’espère qu’il va vous plaire ! Ce patron a vraiment un goût particulier pour moi…

Le patron 

fotor_154652054838324

Il s’agit donc du châle Ilyana, dont le patron est payant ( et pour 6 mois, tous les bénéfices iront à l’écheveau solidaire) , disponible en français sur ravelry. ( Il sera disponible à bas un peu plus tard dans la journée). Il s’agit d’un grand châle asymétrique : l’un des côtés de ce grand triangle comporte un motif alternant de la dentelle et une jolie torsade.  Il est disponible en 3 tailles : adulte, enfant ( entre 8 et 12 ans ) et bébé ( ça donne un petit bandana, qui se ferme avec un bouton : je vous ferai une mini article rapide avec Eliott en guest star rapidement !)

Il se tricote avec un échantillon de 18 m pour 10 cm, avec de la DK ou de la Worsted.  Ma version a utilisé 750 m de fil, en aiguille 4.

Pour commencer, on monte une seule maille ( oui, une seule… autant rabattre des mailles ne me dérange pas, autant je trouve pénible de monter plus de 50 mailles ‘^^) et on va augmenter d’une maille, un rang sur deux, jusqu’à la fin du projet. On intègre le motif de la bordure, petit à petit au fur et à mesure des 60 premiers rangs. Cette bordure sera poursuivie quasiment jusqu’à la fin du travail et sera accompagnée de point mousse, pour le côté douillet. On termine par une petite bordure en mousse ( qui peut être agrandie qui vous voulez par exemple utiliser davantage de laine).

fotor_154660349863916

Le panneau de motifs peut sembler intimidant mais il est conçu pour être mémorisé facilement ( je donne quelques petits trucs dans la fiche pour s’y retrouver). Le motif qui borde la torsade est composé de jeté et de mailles tricotées ensemble, et des mailles glissées et des mailles envers viennent séparer les différentes zones du motif. On ne croise les mailles que 5 rangs sur 16 et la torsade est simple.

fotor_154877770768183

Le fil 

J’ai choisi de tricoter mon prototype en Gilliatt de De Rerum Natura. C’est un fil que j’aime beaucoup, je vous ai déjà parlé de sa petite soeur,  la Ulysse ici et ici. La composition est identique mais le fil est plus épais, ce qui la range dans le groupe des fils « Worsted ». La base comporte du mérinos d’Arles et un mouton portugais. Il est donc naturellement chiné. J’ai utilisé le coloris Argile, dont j’étais tombée amoureuse l’an dernier. J’ai hésité longuement avec le coloris figue ( que vous devriez voir ici pour un petit pull dans l’hivers), le coloris doré et le coloris fauve. Finalement, c’est Argile qui a gagné parce qu’il ressort vraiment bien sur mon manteau gris, et qu’il était le coloris le plus clair : je voulais être sûre que le point ressorte bien mais mon amie Aude le tricote en coloris fauve et cette couleur lui va très bien aussi !

Comme la Ulysse, la Gilliatt s’est bien assouplie au lavage ( que j’ai fait à la main, à température ambiante), mon châle a bien poussé et il a gagné en drapé. Je suis vraiment ravie du résultat ! J’ai utilisé 3 pelotes en tout, soit 300 gr ( il ne me reste pas grand chose, mais j’ai fait plusieurs échantillons avant de me lancer dans le châle en lui-même). Ce qui  en fait un projet tout à fait abordable pour un gros châle à 3 écheveaux, sans un brin d’acrylique, et pour un fil pour lequel, d’un bout à l’autre de la fabrication, on a pris soin des animaux et de la nature. ^_^

Epic Fail ? 

Evidemment, j’ai douté pour tout, d’un bout à l’autre du projet. J’ai beaucoup hésité sur la taille d’aiguilles à employer, par exemple. En 4,5 avant le blocage, je trouvais mon échantillon trop mou. En aiguille 4, après des 50 rangs, j’ai eu peur que ça ne fasse carton… Au final, c’est juste parfait !

J’ai aussi douté sur la taille : je voulais utiliser un maximum de laine. Jusqu’à la moitié du patron, j’ai eu peur qu’il ne soit trop petit. Puis, j’ai eu peur qu’il ne soit trop grand ‘^^ Je vous laisse trancher avec les photos portées ;op

Vous l’avez compris, plus haut, j’ai eu peur d’avoir mal choisi ma couleur.

fotor_154650728798884
Voici la mini version que j’a réalisé avant de me jeter dans mon prototype : la taille est parfait pour faire un bandana pour un bébé de 2 / 3 ans ( oui, à 3 ans, on est encore un bébé ;op ) 

Et finalement, la seule petite chose qui ne va vraiment pas, c’est une erreur dans le motif, dans la pointe, que j’ai rattrapée comme j’ai pu et qui ne se voit presque pas. Mais elle est là… Et je crois que je l’aime bien. Il faut que j’apprenne à faire les petites imperfections je crois, surtout celle que je suis la seule à voir….

Allez, puisqu’on est dans le chapitre des confidences, on m’a très justement fait comprendre que mon patron se vendrait mieux avec une grille…. Hors, je n’aime pas trop les grilles, j’ai du mal à les suivre si elles dépassent 10 mailles et 10 rangs. Je me trompe de ligne quand je les lis, ou de cases…. Pour moi, c’est extrêmement compliqué de les lire… Alors vous imaginez mon angoisse quand j’ai décidé que cette personne avait raison et que je devrais m’y coller…. D’ailleurs, j’ai repoussé cette étape jusqu’à hier…. Le dernier moment… Je m’en suis presque rendue malade ‘^^, le comble….

Alors, il y a une grille dans mon patron, oui, une grille. MAIS je n’ai pas fait la grille des 74 premiers rangs. J’espère que vous ne m’en voudrez pas …  Ils sont écrits un par un, avec patience et amour ( et je les ai relus 150 000 fois au moins ‘^^) . J’ai fait une grille pour le motif complet uniquement et j’espère que vous ne m’en voudrez pas. D’ailleurs, cette phrase est malhonnête….J’ai essayé de faire une grille…  Devant mon désespoir et mon incompétence ( excel est ma bête noire, je n’y comprends toujours rien… ), c’est le zhomme  qui a pris  la souris et les choses en main ( ça faisait déjà deux jours qu’il supportait mes crises d’angoisse, le pauvre) et qui a fait cette fichue grille…. Et je crois qu’il mérite notre respect éternel… en tout cas le mien. ‘^^

fotor_154652098828024

Quand je repense à mon premier châle en dentelle, Le Ishbel dont je vous parlais tout à l’heure, je me dis qu’une certaine manière, la boucle est bouclée, non? ^^

Allez, trêve de bla-bla ! Parce que je parle, je parle et vous ne l’avez jamais vu en entier, ce châle !

Les photos portées

En fait, j’aurais pu renommer cet article  » le châle de l’impossible » : j’ai fait les photos portées, à la montagne, bras nu et par moins 3 degrés pour vous.

fotor_154652211691218
On dirait pas là, mais en vraie je suis en train de congeler sur pied… ‘^^ bras nu, par moins 3 degrés… C’est dire si j’étais motivée ;op 

On peut aussi le porter sur les épaules

fotor_154652425630153
J’espère que vous ne m’en voulez pas trop mais le mur orange de la maison, ne lui rendait absolument pas justice ;op

J’avais fait une série de photo mais elles sont toutes floues….D’ailleurs, j’ai refait 3 séances de photos pour ce patron, et finalement la seule que j’ai gardée… C’est la dernière… Pour les photos suivantes, j’avais mon gilet écureuil doudou : ce n’est pas forcément le plus heureux niveau couleur… mais moi j’aime bien ;op

fotor_154652066582838

Et puis en terme de lumière, j’ai l’impression que ce sont les plus réussies ‘^^

fotor_154652097588196

Voilà, je crois que je vous ai tout dit !

N’hésitez pas à me laisser un petit mot, si vous en avez envie, vous me ferez toujours plaisir ! quelque part, c’est notre salaire de blogueuse ^^

Bon week end en tout cas !

fotor_154652056280431

Publicités
Tricot

L’ultime version d’Asya : guêtres de danseuse et chaussette de yoga !

A l’origine

Fotor_154436783759387

Quand j’ai commencé à réfléchir à ce patron, je cherchais une alternative au port de la chaussettes tricotée dans mes bottines. J’adore tricoter des chaussettes mais…. je ne peux les porter dans la plus part de mes chaussures… C’est d’ailleurs pour ça que j’ai pris une taille au dessus pour mes deux dernières paires ;op ….

Au départ, je voulais proposer de faire juste une « tige », à glisser par dessus ses chaussettes du commerce, mais j’ai eu peur que ça ne remonte trop et Asya est devenu un patron de guêtres à porter par-dessus ses chaussures.

Mais je ne me suis pas avouée vaincu et j’ai continué à réfléchir… Et c’est lors de mon cours de danse que j’ai eu l’illumination.

Le patron 

Il est toujours disponible en français, et en téléchargement payant sur ravelry, au profit de l’écheveau solidaire. J’ai juste ajouté cette version, sans changer le prix. Si vous avez déjà acheté le patron, elle a été ajouté automatiquement à votre bibliothèque.

On commence par le bas, c’est à dire par la partie « pied » : quelques rangs de côtes 2/2 pour éviter que ça ne roulotte puis quelques rangs de jersey ( plus si vous faites la version chaussettes yoga que si vous choisissez la version ballerine, la bande de jersey de cette version est calculée pour ne pas entraver vos mouvements)

Fotor_154436782682630

On forme ensuite le trou pour laisser passer le talon, puis on continue tout simplement en rond jusqu’à la grille de jacquard.

Fotor_154436781470930

Et on termine par quelques rangs de côtes 2/2.

Les fournitures

Fotor_154436785900982

Pour cette version, j’ai utilisé des restes. Pour les côtes, j’ai pris la fabel de drops coloris moutarde, parce qu’elle n’a pas encore d’équivalent dans la gamme nord ( le jaune est moins moutarde, enfin plus jaune… comment ça je ne suis pas très claire ;op ).

Pour les nuages et une partie des rayures, j’ai utilisé de la drops  » nord » , coloris  » gris perle », un joli gris, tout doux, que j’avais déjà utilisé pour cette paire de chaussettes. 

Pour la couleur contrastante, j’ai utilisé de la « Olé docks  » de Katia yard, coloris « anthracite », un très beau gris foncé, légèrement chiné. La composition est très sympa ( laine vierge superwash, alpaga, nylon) : ce fil est une excellente surprise. J’espère qu’il tiendra bien dans le temps parce qu’il est très agréable à tricoter et à porter.

Ces deux derniers fils sont extrêmement doux, un vrai plaisir! Moi qui étais une inconditionnelle de la fabel, je la trouve à présent presque rêche ‘^^…

Les photos portées 

Comme j’avais peur de ne pas avoir de photo réussie à cause la lumière très capricieuse, j’ai en pris… beaucoup trop ;op.

Fotor_154436791469815

J’ai eu beaucoup de mal à choisir. Je vous propose deux séries.

Fotor_154436800260693

La première comme, on peut porter cette version dans la vie de tous les jours, par dessus des collants ( et dans des bottines).

Fotor_154436790236323

Et la seconde en version ballerine.

Fotor_154436793366524

Je me suis bien amusée pour cette série de photos, même si ce fut un peu acrobatique, Puisque ma planche était posée en équilibre sur une caisse et que je devais me pencher pour attendre le déclencheur de l’appareil ( c’est les passants qui ont dû me prendre pour une folle dingue, pour changer ‘^^) Oui, mon déclencheur est toujours en grève….

Fotor_154436787900127

 

Comme je vous l’ai dit, plus haut, j’ai calculé l’espace entre les côtes et le trou de manière à ce que ça corresponde à la partie évidée de mes demi-pointe.

Fotor_154436798452021

Et une dernière pour la route !

Fotor_154436795147855

Alors, vous aimez ? Vous êtes plutôt Yogi, danseuse ou juste cocooning?

 

Petits tutos, Tricot, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Les guêtre Asya : mon nouveau petit patron de tricot !

thumbnail-27

A l’origine

Il y a des motifs que j’aime tout particulièrement : les étoiles, les pois et les nuages. Au départ, je voulais trouver une grille de jacquard pour mettre des nuages sur ma prochaine paire de cho7, pour le Kal semainier de la cho7 dont je vous ai déjà parlé. Comme je n’ai pas trouvé de grille qui collait avec ma recette, j’ai sorti mon carnet à petits carreaux, mon stylo bic, et j’ai commencé à gribouiller.

Et puis, je me suis dit que je pourrais réfléchir à un nouveau petit design, sans prétention. Et je suis arrivée à Asya. Au départ, il n’y avait que deux tailles, puis j’en ai calculé d’autres, après avoir proposé à des copines et amies de tester mon premier jet.

Ce patron m’ayant demandé beaucoup de temps, je me suis dit que je pouvais me lancer  vraiment et proposer un patron payant. J’ai lancé un vrai test et j’ai laissé filé le temps. Je ne pensais pas que ce serait si compliqué… Je pensais utiliser ravelry ( qui a l’avantage en plus de bien d’autres, de calculer la TVA et de faire les virements directement à l’état ! ). Mais je me suis tout de même renseignée pour être sûre que je pouvais simplement déclarer les revenus générés sur ma déclaration d’impôt…. Grossière erreur !

Problème n° 1 : Il faut que je créée une micro-entreprise pour ça… Youpi tralala tsouintsouin 

Problème n° 2 : étant fonctionnaire, il faut que je DEMANDE LA PERMISSION AU RECTORAT. ( et c’est même pas sûr qu’il me la donne, vu que je suis à temps complet depuis Septembre… Le bonheur quoi…  ) Autant vous dire que je sens que ça va prendre des plombes en paperasse… je suis joie…
J’ai raconté mes malheurs à mes testeuses et à la fin de la discussion, nous sommes arrivées à la conclusion que le mieux était de faire don de ce patron à l’écheveau solidaire : vous pouvez suivre le lien si vous voulez avoir plus de détails. Mais, en résumé, sachez qu’il s’agit d’une opération de l’association MASFD qui aide la recherche médicale contre la dysplasie fibreuse des os. L’écheveau solidaire est partie d’une initiative de Lily du blog  » Lily the Banyan Tree « , dont je suivais assidûment le blog, il y a des années. Sa fille est atteinte de cette maladie et elle remue ciel et terre avec un courage incroyable pour améliorer le quotidien sa petite Gaïa.

En résumé, je ne peux pas toucher d’argent pour le moment, le patron est prêt, j’ai besoin qu’il sorte parce que ça fait deux mois que je travaille dessus et que j’ai besoin de passer à autre chose… Alors autant qu’il serve une bonne cause, non ?

thumbnail-29.jpeg

Le fil

J’ai tricoté deux versions de ce patron dans la taille 2 ans. Le « brouillon » en Calinou de Bergère de France, coloris Aubergine pour la couleur principale et dragée pour la couleur secondaire. J’ai offert ce premier prototype à Annabelle, la fille de mon amie Claire des Hautes Etoffes. Ce fil a un bel aspect soyeux, il n’est pas cher mais depuis, la Peppa Pig que j’ai crocheté à Eliott n’a pas très bien vieilli. Après, il faut reconnaître que la pauvre est soumise à très dure épreuve. Et les enfants grandissent vite… Bref, je ne sais pas du tout si c’est une bonne ou une mauvaise idée. J’ai davantage de recul sur la dolce mérinos de Katia que j’ai utilisée pour ma première paire de cho7, par exemple ( attention, ce n’est pas forcément l’idéal pour les cho7 puisque c’est un mélange laine et acrylique, donc moins bien que laine et nylon), elles ont été soumises à encore plus rude épreuve et depuis deux ans, le vivent très très bien…

J’ai fait la version définitive avec une belle laine teinte à la main par la talentueuse Marion, la dyeuse  aux fourneaux derrière les marmites magiques des (Vi)Laines. J’admire son travail depuis des années, elle fait partie des pionnières en France. Sa palettes de couleurs et de bases est incroyable ! Je lui ai passé une commande personnalisée pour deux boulettes de MCN ( mérinos cashmere nylon) tordue coloris « pas besoin d’un prince » et « du rose aux joues » pour la couleur secondaire. C’est un fil précieux, soyeux, rond et très retordu. Il gonfle beaucoup au blocage, et il est d’une douceur incroyable …

Dans les deux versions, j’ai utilisé un peu moins de 20 grammes pour la couleur principale

Le patron

thumbnail-28.jpeg

Les guêtres Asya sont le parfait petit projet pour terminer ses jolis restes (ou utiliser ses jolis minis écheveaux de laine teintes à la main) et/ou faire des duos parent-enfants ^^ Ce patron est conçu à la fois pour réchauffer les petites gambettes de nos chers petits bouts de choux (notamment pour le portage) et pour donner une touche d’originalité à leurs looks…. et aux nôtres !

Vous trouverez la fiche en téléchargement payant sur Ravelry sur la boutique de l’écheveau solidaire : ce qui veut dire que tous les bénéfices sont reversés à l’association. L’argent ne transite absolument pas par moi, il va directement à l’association.

C’est un projet rapide, ne nécessitant pas beaucoup de temps ( quelques soirées ou une bonne après-midi ) suivant la taille choisie.

Elles se tricotent de bas en haut, avec une bande de côtes 2/2 pour éviter que le haut et le bas ne roulottent.

thumbnail-26.jpeg

Le jacquard se tricote sur quelques rangs uniquement sur le haut de la pièce et une partie de la grille ne nécessite même pas de croiser les fils !

thumbnail-24.jpeg

Les différentes taillent jouent en partie sur le nombre de mailles à monter, et en partie sur la taille d’aiguilles : vous trouverez dans la description de la fiche ravelry la taille d’aiguilles qui sert de référence pour le corps en jersey. Prévoyez une taille de moins pour les côtes et une taille de plus pour le jacquard.

Asya se décline en plusieurs tailles : il se tricote du 2 ans au 8 ans et comporte aussi une taille adulte ( une taille unique, par contre). Il s’agit de guêtres, looses juste comme il faut.

Vous avez deux échantillons possibles, suivant la taille que vous tricotez. Pour les tailles 12 et 24 mois : 30 mailles pour 10 cm avec des aiguilles 2,5. Et pour les autres tailles : 25 mailles pour 10 cm avec des aiguilles 3,5

Petit bonus : vous pouvez utiliser la grille proposée si vous tricotez vos chaussettes avec une base de 56, 64 ou 72 mailles pour le haut de vos chaussettes !

Les photos portées 

Eliott n’a pas été très coopératif pour la séance photo de ce week end…Bon c’est vrai que je n’aurais pas dû attendre la dernière minute… mais que voulez-vous… on se refait pas ‘^^

thumbnail-21.jpeg

Mais j’en ai quelques-unes tout de même à vous montrer.

thumbnail-22.jpeg

Et puis, j’ai trouvé un moyen de tricher…

thumbnail-17.jpeg

Vous voulez savoir comment ?

thumbnail-19.jpeg

Avec des bottines et un petit pot en verre de légumes pour bébé ;op

thumbnail-18
Ou alors j’ai trouvé le moyen de faire poser tout nu le bébé invisible ;op

Alors, convaincu(e)s?

Quoi qu’il en soit… bonne semaine !

Ici, elle rime avec CSF, je monte pour la journée mercredi et j’ai hâââââââââtte !!! ( même si c’est un vrai passage éclair ;op ) Je vais y retrouver mes IGcopines et passer voir mon amie Simone qui y a un stand avec ses tueries de laines « Yarn by Simone » pour la première année !

Ps : voici les pseudos ravelry de mes adorables testeuses de choc ! Merci encore les filles, vous êtes au top !!!

Biroulegem
Au fil de la couleur
Fluffy Fibers
Matmafet
Marjeeva
Noeknits
Delphineknit
Enseline
Unbeaudimanche
Louenore
Milylya
Auyalylie
Cinvava
Marinelfe
Stéphaniegutières
Guillimout
Graindeselline
Mi_laine_mi_coton
Vicq56

 

Petits tutos, Tricot, Un petit tuto ?, un petit tuto?

Les manchettes Lylia : Mon tout premier patron de tricot adulte

A l’origine 

Fotor_153813853459956

Vous le savez si vous venez traîner régulièrement par ici, je suis quasiment incapable de suivre un patron de tricot à la lettre. Il faut toujours que je bidouille quelque chose. En fait, avec le temps, je me suis rendue compte que je m’amusais presque plus à prendre un patron existant et le modifier pour le faire coller à une envie particulière qu’à le tricoter. Même si je suis évidemment ravie de pouvoir le porter ensuite…

C’est sans doute pour ça que l’aventure du design de tricot me titille depuis plus d’un an. J’ai quelques esquisses qui traînent, quelques projets presque aboutis… J’espère que j’oserai vous les proposer, que j’irai jusqu’au bout !

En tout cas, pleine de doutes, je vous présente aujourd’hui mon premier patron de tricot que vous pourrez télécharger gratuitement sur ravelry : Les manchettes Lylia. 
J’ai tricoté la première version pour mon amie Marianne, dans des couleurs bien flashy.

J’ai tout de suite tricoté une version plus sobre pour moi, dans les couleurs d’un de mes châles préférés ( mon Good Vibes que vous pouvez voir ici )  et j’ai fait le premier jet que mon amie Aude a testé. L’été est arrivé et… je n’ai plus oser le sortir. Je l’ai laissé dans un coin… Et c’est avec l’arrivée de l’automne que je me suis mise un coup de pied au …. que je me suis fait violence et que j’ai fait l’appel au test sur IG.

Fotor_153813846241251

Le patron 

Il s’agit donc d’un patron de manchettes, c’est à dire de mitaines…. sans pouces ‘^^

J’ai une paire de manchettes que j’ai vraiment beaucoup porté les deux hivers précédents. D’ailleurs, je vous en avais montré ici une version, offerte à mon amie Mathilde. C’est un peu particulier mais dans le sud, on passe un peu son temps à mettre et à enlever ses mitaines. L’avantage des manchettes, c’est qu’on peut les repousser vers ses poignets sans avoir batailler avec ses pouces ‘^^.

J’ai voulu créer un patron facile à tricoter et à vivre, peu gourmand en laine ( et donc parfait pour utiliser vos précieux restes ou ce si joli mini écheveau  teint à la main de 20 gr que vous gardez précieusement ), qui évoquerait une petite fleur.

Il se tricote en rond, de bas en haut. Le corps est composé de côtes 1/ 2 ( une maille endroit pour deux mailles envers).

Fotor_153813848485285

Ensuite, on va rabattre son tricot puis, avec la couleur secondaire et une petite astuce, on relève les mailles pour avoir une jolie démarcation… Et on repart pour du jersey et une jolie bordure en picot.

Fotor_153813851368839

Le patron propose trois tailles, tout simplement en jouant avec la taille de votre aiguille et en fonction de votre échantillon ( de 32 à 28 mailles suivant la taille choisie)

Les fils 

La version du patron est réalisée avec un reste de MSW de mon amie Simone coloris Till Midnight, un bleu que j’adore et avec un mini de la même qualité, coloris noisette.

C’est un fil 100 % mérinos, très doux. Mais n’importe quel fil correspondant à l’échantillon peut convenir. Si vous optez pour un fil contenant du nylon, votre manchette sera encore plus solide.

Les photos portées ? 

Je voulais un accessoire mignon et cosy pour les jours où on traîne à la maison, qu’on a peu froid et qu’on rêve de s’agripper à une tasse de thé chaud …

Fotor_153813870400935

Je vous ai fait une petite série de photos pour vous permettre de vous faire une idée.

Fotor_153813873303176

D’ailleurs, j’ai encore une fois de plus expérimenté le fait que c’est encore plus compliqué de prendre ses propres mains en photos ‘^^

Fotor_153813860725046

J’adore avoir mes mains couvertes comme ça, d’ailleurs, c’est pour ça qu’en général, je rallonge les manches de mes pulls ‘^^

Fotor_153813855471065

 

Alors, ce premier patron vous plaît ? Je vous montrerai dans les prochains jours deux autres versions, dans des couleurs très différentes …

 

Et puis le blog reprendra son cours normal ! On me dit dans l’oreillette que j’ai un ratage couture à vous montrer, une robe en tricot  et un plaid en patchwork à photographier … entre autre ;op…. qui, qui, qui me parle ? ‘^^