Couture, Petits tutos, Un petit tuto ?, un petit tuto?

[Tuto] Une trousse de tricot pour tout avoir à portée de main quand on tricote un pull ou un gilet … ( CONCOURS INSIDE) Concours clos

EDIT : les gagnantes du concours sont « Marie-Laure » pour les boutons d’atelier Camelir et « crochète et tricote » pour la trousse. Merci pour vos participations et votre enthousiasme, j’essaie de vous mettre un petit mot à toutes rapidement !

A l’origine

Comme la majorité des tricoteuses, je collectionne des tas de goodies,  kawaï ou pas, rigoureusement nécessaires ou complètement inutiles. Et pour balader tout ça, il faut des trousses, des pochettes, des pochons à pochons etc… Heureusement pour moi, je sais coudre alors je peux assouvir dans le même temps , et à moindre frais, ma passion pour les trousses en tout genre.

Pour ce tuto, je me suis inspirée des trousses à kit d’aiguilles vendues par mon amie « Bynight » et d’une trousse à encours crochet vue sur le compte de chevalier and Co sur IG ( le principe est différent, puisqu’elle a fait une trousse pour transporter son encours crochet avec une partie pour glisser ses crochets).

Fotor_151845055570627.jpg

Je vous propose donc aujourd’hui de coudre avec moi une trousse bi-goût dont le principe et d’avoir sous la main tout ce dont on a besoin quand on tricote un pull ou un gilet. Cette trousse comporte une partie zippée dans laquelle vous pourrez glisser votre fourbi de tricoteuse ( ciseaux, aiguille pour assembler, mètre-ruban, crochet pour rattraper vos mailles etc… ) et une partie comportant un logement prévu pour coincer votre aiguille circulaire de taille inférieure pour les côtes, ainsi que votre paire d’aiguilles interchangeables si vous utilisez les bouchons de votre kit quand vous rangez votre projet.

Evidemment, ce tuto n’est pas libre de droits, et je ne veux pas qu’il soit utiliser à des fins commerciales sans mon accord.

Fotor_151845053267425.jpg

Si vous n’avez jamais cousu de zip, pas de panique ! je vais vous donner quelques trucs de tricheuses pour que ça passe comme une lettre à la poste ! ( et même qu’elle aura l’air d’être doublée proprement votre jolie trousse )Et ,si vous êtes une couturière aguerrie, pour qui la pose de doublure n’est que de la simple routine, soyez gentille de me pardonner mes techniques de flemmarde ‘^^.

Fotor_151845057626136 - Copie.jpg

Comme pour tous mes tutos, je ne permets pas la commercialisation d’objet qui utilisent mon patron. Soyez inventif, faites le vôtre, avec vos mesures à vous ! Sauf si c’est pour une vente solidaire, là, au contraire, pas de problème  !

Le Patron

Comme d’habitude, un petit clic droit, « enregistrer sous » sur les images ci-dessous ( ce n’est pas très clair mais il y en a deux ‘^^ ) , un petit tour sur l’imprimante mais en vérifiant qu’on est bien en taille réelle, quelques petits coups de ciseaux et on est parti !

tuto trousse aiguille pg.jpgtuto trousse aiguille  2pg.jpg

Les fournitures

Fotor_151845569337490.jpg

ATTENTION : nous allons jouer régulièrement du fer à repasser DONC utilisez que des tissus cotons, on oublie le nylon et autre type de polyester qui risquent grandement de FONDRE  !

Les boutons en porcelaine faits mains que j’ai utilisés m’ont été offerts par l’adorable Cécile, la créatrice  de L’atelier Camélir  :

Fotor_151845567275625.jpg

Pour réaliser cette trousse, il vous faudra :

  • Un rectangle de 24 cm par 18 cm de tissu imprimé ( ici du libertu mitsi vert) pour l’extérieur de la pochette
  • Un rectangle de taille identique pour l’intérieur de la pochette ( ici un reste de chambray gris foncé) ( 24 par 18 )
  • Deux rectangles  pour la presque-fausse-doublure ( ici un coton vert à pois de mondial tissu) ( 24 par 18 chacun)
  • Un zip assorti à vos deux tissus de 15 cm ( attention, il va vraiment se voir  donc il faut vraiment que vous trouviez qu’il va avec votre tissu extérieur et intérieur.
  • Environ12 cm de lien en liberty ou joli ruban ( ici du liberty de chez la droguerie)
  • Et un joli gros bouton ( autour de 3 cm de diamètre c’est pas mal )
  • Deux rectangles de 24 par 18 cm d’entoilage thermocollant double face pour fabriquer votre fameuse presque-fausse-doublure  ( je vous explique le pourquoi du comment un peu plus bas) : trouvé en ce qui me concerne chez mondial tissu.

Pour la partie compartiment à aiguilles circulaires :

  • Un rectangle 12 cm par 8,5 cm pour le range-aiguille  et un bout de même taille d’entoilage thermocollant tissé (c’est mieux, mais l’entoilage classique pourra faire l’affaire)
  • Deux autres rectangle de 12 cm par 6,5 cm pour le rabat qui va éviter à votre aiguille circulaire de se faire la malle (surtout si c’est une chiaogoo... ouh la vilaine)
  • 12 cm de biais assorti ( ici de chez France-Duvall si ma mémoire est bonne)
  • Un petit bouton si vous choisissez l’option boutonnière pour faire tenir votre rabat.

Côté pied de biche :

On va utiliser les classiques pieds pour fermeture éclair, pied pour points droits et si vous en avez un, notre bon vieux pied de biche de tricheuse pour faire des surpiqûres droites, mon grand copain, le pied à surjet ( qui accessoirement va tout de même nous servir un peu dans son usage premier, à savoir… surfiler les bords). Si vous n’en avez pas ce n’est pas grave du tout, mais il peut vous donner un petit coup de pouce pour de jolies finitions….

Fotor_15184505973359 - Copie.jpg

PREPARATION DES PIECES ( 1 ) : Tissu intérieur et extérieur

On commence par couper tous nos morceaux sagement en suivant les patrons ( les marges de coutures sont comprises et sont de environ 0,5 cm à la louche. )

Fotor_151802491404883

Première chose, on s’occupe des fonds et c’est là que l’entoilage-thermocollant-double-face-magique entre en jeux. Il va nous servir à ridifier un-peu-mais-pas-trop notre trousse et avoir une belle finition sur l’intérieur de la partie trousse zippée.

Fotor_151802535240760

Il se vend au mètre pour moins de 7 euros par exemple chez MT. Il se présente comme une feuille avec d’un côté un aspect un peu rugueux ( c’est la colle ) et de l’autre une feuille de papier.

On coupe dedans deux recangles de la taille de notre doublure ( ici les deux rectangles vert à pois)

Fotor_151802531658061

On va commmencer par poser la partie « colle » contre l’ENVERS de notre tissu extérieur  ( ici le liberty). Donc l’endroit du liberty sur la table à repasser et l’entoilage par dessus avec le côté papier face vers vous. On passe gentillement un coup de fer à repasser dessus en insistant un peu sur les bords pour être sûre que ça reste bien collé de partout.

Ensuite, on attend un peu que ça refroidisse parce que c’est vachement chaud quand même et ce serait bête se brûler les doigts ( oui, ça sent le vécu). Puis on récupère les deux couches collées et on se bat un peu avec le papier pour le retirer ( avec l’ongle dans un coin, ça reste le plus simple…. ). On a donc, un bout de liberty d’un côté et un coté un peu brillant de l’autre ( c’est de la colle).

On prend ensuite le tissu qu’on a sélectionné pour la doublure de la poche zipée ( attention, pas le tissu qui va servir à fabriquer l’intérieur de la trousse) , ici le coton à pois verts, et on renouvelle la dernière opération ( liberty face imprimée contre la table à repasser et ENVERS de la doublure contre l’ENVERS du liberty ( sisi en vrai c’est facile quand on a les tissus sous les yeux) , hop fer à repasser, hop on attend un peu, hop pas de papier à retirer.

Fotor_151802527361930

C’est bon vous y êtes? Allez, on reprend tout depuis le début avec le tissu qui va faire l’intérieur de la trousse ( ici le chambray gris foncé et sa doublure verte à pois)

Fotor_151802529455368

Vous avez à présent deux rectangles de 24 cm par 18  cm double-faces et raides juste ce qu’il nous faut. Deuxième effet kisscool , vous avez des chances qu’en plus, ils ne s’effilochent presque plus.

Pour terminer, on met un petit coup de surjet ou de point zizag sur un des petits côtés de chaque rectangle ( peu importe lequel pour le moment, un seul côté suffit, on s’occupera de surfiler le reste plus tard )

fotor_151802493250439.jpg

PREPARATION DES PIECES ( 2 ) : Le compartiment à aiguilles

Prenez le petit rectangle de 12 cm par 8,5 cm et l’entoilage thermocollant CLASSIQUE : on met l’envers du joli tissu contre l’envers avec la partie colle, un coup de fer et hop ! on passe à la suite.

Fotor_151802551275119.jpg

Nous allons poser à présent le biais pour border joliment votre compartiment : technique de tricheuse n° 1 : utilisons le pied à fermeture éclair. OUI , à fermeture éclair.

Si vous regardez votre biais plié et votre pied de biche à fermeture éclair, vous verrez que ce dernier est pile de la largeur de votre partie repliée. Pour poser un biais proprement, il faut coudre pile dans la pliure… Vous me voyez venir?

Fotor_151802545457818
Par contre j’ai pris la photo APRES la couture, désolée ‘^^

On prend donc notre fameux rectangle de tissu envers face à vous, on aligne dessus le biais face endroit contre la face envers du tissu ( bon sur la photo c’est plus parlant ‘^^ ). on épingle ou on faufille si on a peur que ça bouge, puis on pique avec la position de l’aiguille qu’on utilise pour poser une fermeture éclair ( donc l’aguille la plus à droite possible pour le point droit, sur ma brother c’est la 01)…. et on coud en alignant le bord du pied sur le bord du tissu.

Fotor_151802548920526.jpg

Vous êtes trop fortes, vous avez cousu pile dans la pliure !

Ensuite, on recoupe la marge de couture à la moitié de la largeur environ, on replie son biais pour le mettre à cheval de la pièce de tissu et avoir un retour sur la partie endroit du compartiment).

Un petit coup de fer pour bien tout écraser et se faciliter la vie et il ne reste plus qu’à coudre au plus près de bord pour fixer le biais. Attention, astuce de Tricheuse n° 2 : on change de pied et on prend le pied à surjet, et …

Fotor_151802543459257.jpg

TADAAAA, il suffit d’utiliser la butée du pied pour coudre tout parfaitement tout droit à 2 mm du bord (Position la plus à droite, soit 01 sur ma machine). Oui, vous pouvez être fière de vous, parce que les premiers biais, ce n’est pas du tout évident à poser proprement. Accessoirement, vous savez maintenant comment poser un biais rapporté, par exemple pour une encolure ou un bord de vêtement ^^ !

Fotor_151802540302711.jpg

PREPARATION DES PIECES (3) : Le rabat pour le compartiment à aiguilles circulaire.

Prenez vos deux trapèzes et assemblez-les endroit contre endroit.

Fotor_151802537722725.jpg

Nous allons laisser le grand côté libre, commencer en haut au coin droit, descendre et coudre le long de la pièce jusqu’au coin supérieur gauche. On recoupe les angles du bas et on obtient ça :

Fotor_151802509926854.jpg

Retourner sur l’endroit, faire ressortir des angles bien nets et surpiquez à 2 mm du bord avec notre pote le pied-magique-à-surjet. Si vous vous sentez, vous pouvez faire la boutonnière. Si la boutonnière ça fait trop pour aujourd’hui, ce n’est pas grave, on fera autre chose à la fin !

Fotor_151802495268396.jpg

Nous avons terminé la préparation des pièces, on passe à l’assemblage !

COUTURE DE LA PARTIE COMPARTIMENT A AIGUILLES CIRCULAIRES

Prenez la pièce avec le biais , repliez le côté droit sur 1 cm, et mettez un petit coup de fer.

Fotor_151802525065233.jpg

Prenez la partie qui sera l’intérieur visible de la trousse ( ici le chambray gris) et la pièce que vous venez de repasser et alignez-la en bas à gauche de votre grand rectangle ( DU CÔTE OPPOSE A CELUI QUE VOUS AVIEZ SURPIQUE TOUT A L’HEURE ) Mettez quelques épingles pour tout bien tenir en place comme ceci :

Fotor_151802521667737.jpg

Votre pied-magique-à-surjet installé sur votre machine, vous allez piquer le côté replié à quelques mm du bord pour fixer une partie du compartiment.

Fotor_151802519793695
Mon rectangle n’était pas coupé très droit, j’ai recoupé après cette étape.

Voilà ce que vous obtenez :

Fotor_151802517072588.jpg

A présent, nous allons faire les compartiments pour les aiguilles : vous pouvez tracer les traits avec un stylo frixion qui part au fer à repasser mais attention, par exemple sur le liberty, ça laisse des traces blanches. J’ai donc suivi les indications suivantes : En partant de la gauche vers la droite, ça donne : une couture à 1, 5 cm du bord, la suivante à 1 cm , la suivante encore à 1 cm, puis à 4,5 cm, et encore 1 cm. La fin de la couture est déjà faite, c’est celle qui a permis de fixer le compartiment au début.

Fotor_151802514165949.jpg

Il nous reste à placer le rabat. Je crois qu’une photo sera plus simple à comprendre, servez-vous d’une règle pour aligner votre rabat avec la partie centrale du compartiment.

Fotor_151802508044386.jpg

Pour que ça tienne en place, soit vous faites  une couture à 2 mm du bord, soit vous faites un surjet ( l’option que j’ai choisie)

Fotor_151802505194217
Il manque la boutonnière parce que c’est là que je me suis rendue compte que j’avais zappé ma boutonnière ‘^^.

Nous allons à présent faire une couture qui va permettre de faciliter le pliage de la trousse. Pour cela, on va faire une ligne de couture sur toute la hauteur de la trousse, comme c’est indiqué sur le patron. J’ai fait cette couture avec une couleur contrastante parce que je trouve ça joli mais si vous avez peur de coudre un peu de travers, vous pouvez le faire de la couleur de votre tissu. Comme pour mon pochon, vous pouvez aussi faire un trait avec un stylo qui part au fer…

Fotor_151802503253074.jpg

Ensuite, si vous avez pris l’option boutonnière, vous pouvez coudre votre joli bouton maintenant pour être sûre que votre noeud ne se voit pas.

Fotor_151844747238632.jpg

Dernière étape, on va positionner le lacet en liberty qui servira à fermer votre trousse par la suite. Faites une marque à 9 cm du bord et positionnez votre lacet de part et d’autres de cette marque.

Fotor_151802501528372.jpg

Un petit coup de surjet plus tard…

Fotor_151802496963048.jpg

… Respirez un grand coup, on va passer à la fermeture éclair.

COUTURE DE LA PARTIE ZIPPEE

Prenez votre zip et la jolie face extérieure de votre trousse. Positionnez la fermeture éclair côté endroit contre l’endroit de votre tissu du côté où vous avez fait le surjet tout à l’heure. Epinglez ou faufilez.

Fotor_151845051118067.jpg

 

Et… Hop ! Astuce astuce de tricheuse n° 3 : on va coudre la fermeture éclair… avec le pied-à-surjet-magique-qui-sert-à-tout ( ou alors à défaut avec le pied à fermeture éclair classique ce n’est pas grave). Ouvrez votre fermeture éclair à la moitié du chemin. Vous allez commencer la couture à 0,5 cm du bord. Cousez avec l’aiguille sur la position la plus à gauche ( 00 sur ma brother). Arrêtez-vous un peu avant la fermeture éclair, refermez-la complètement ( pas évident mais au pire, on soulève le pied de biche,  en gardant l’aiguille bien enfoncée dans le tissu) et terminez la couture en vous arrêtant à 0,5 cm du bord.

Fotor_151845095319399 - Copie.jpg

Ecrasez bien au fer votre surplus de couture, ouvrez en grand la fermeture éclair, et surpiquez avec le pied-magic en décalant l’aiguille sur la position la plus à droite.

Fotor_151845093275577.jpg

Arrêtez-vous avant de buter contre le curseur, et de la même manière, refermez la fermerture et terminez la couture.

Renouvelez la même opération avec l’autre côté de la trousse, c’est à dire, celle du compartiment.

Fotor_15184509142985

Retournez sur l’endroit et surpiquez à nouveau , vous obtenez quelque chose pour ceci :

Fotor_151845088016867.jpg

Ouvrz votre fermeture éclair à la moitié. CECI EST HYPER IMPORTANT ( sinon vous ne pourrez plus ouvrir du tout votre trousse ce qui serait franchement dommage, non ? ‘^^. Repliez votre trouse pour faire coïncider vos deux côtés endroit contre endroit. Epinglez comme ceci.

Fotor_151845086036877 - Copie.jpg

Astuce n°je-sais-plus-combien-désolée : avec des petites pinces maintenez votre zip pourqu’il ne bouge pas comme sur la photo. Si vous n’avez pas de pince, pas de panique, utilisez des épingles sous la fermeture éclait à la place. C’est juste un peu moins évident, mais rien de bien sorcier.

Fotor_151845083190378.jpg

Nous allons coudre avec le pied pour point droit ( oui, pour une fois, le pied normal, comme quoi tout arrive, faut jamais désespérer ;op ) tout auour de la trousse , en partant d’un des coins de la fermture éclair. Pour cela vous alignez votre pied au bord du tissu, et cousez avec l’aiguille la plus à gauche possible pour le point droit, tout autour des pièces. Allez, courage, on y est presque vous obtenez ceci  :

Fotor_151845080675337.jpg

Ensuite, on recoupe les coins en diagonale et on passe un coup de surjet ou de point zigzag tout autour de la pièce.

Fotor_15184507774230.jpg

Et hop ! on retrourne tout sur l’endroit en passant par le trou laissé par la fermture éclair ouverte. On fait bien ressortir tous ses coins, on met un p’tit coup de fer à repasser pour bien tout aplatir et on prend deux secondes pour admirer ses jolies finitions !

Fotor_15184507293170

Fotor_151845076008360

Fotor_151845070004123.jpg

Fotor_151845065305914.jpg

Parce que non, ce n’est pas fini ! Si on laisse sa trousse comme ça, on a une giga trousse. Ce qu’on peut décider de faire mais moi j’aime bien que ma trousse soit toute plate et je n’aime pas devoir tout vider pour trouver un truc. Donc… on va faire une couture pour fermer le fond de la trousse et qui va aussi permettre de faciler la mise en forme, la trousse restera bien pliée sur elle même.

Pour cela, on ouvre sa trousse, et on va faire une couture à 1 cm de la couture qui court déjà tout le long de la partie intérieure. Cette fois, on va coudre ensemble toutes les épaisseurs. On peut passer à la taille d’aiguille supérieure et surtout, on allonge bien le point pour que ce soit joli et que ça ne patine pas ( je passe à 4,5 en général et une aiguille 90 minimum) . On peut tracer au feutre effaçable si on veut avoir une ligne facile à suivre. On obtient ceci  :

Fotor_151845068225082

Et voilà !

Fotor_151845063065586.jpg

Fotor_151845061444225.jpg

Enfin non, faut coudre son joli bouton avant ‘^^. Mais une fois qu’on en est là, on a fini, en somme.

fotor_151845057626136-copie.jpg

PS : si vous avez choisi l’option sans boutonnière pour faire tenir votre rabat, vous allez le maintenir avec une couture renfort. Pour cela, repliez votre rabat vers l’intérieur de votre pochette et épinglez-le. Vous allez coudre à 1 cm du haut de la trousse le long du rabat, à travers le rabat+toutes les épaisseurs de la trousse. Pour être sûre que ça passe, utilisez une aiguille 100 et augmentez au maximum la longueur du point. Allez-y doucement pour la machine ne ronchonne pas trop. Mais ça le fait quand même, c’est ce que j’avais fait pour tous les protos, un cadeau pour une tricopine et pour ma version définitive. J’ai ajouté le petit bouton au tout dernier moment, pour mettre en valeur les jolies boutons d’Atelier Camelir. ^^

Alors ? qu’est ce que vous en pensez ? Comme d’habitude n’hésitez pas à me dire si quelque chose n’est pas clair. Faites moi un coucou sur IG pour que je vois votre jolie trousse et même si vous avez envie, utilisez #lespetitstutosduniddelalinotte pour qu’on puisse retrouver votre oeuvre ^^ !

ALLEZ , UN PETIT CONCOURS POUR LA ROUTE ?

Comme pour mon premier tuto, je vous propose de gagner la trousse ( bon, elle sera vide par contre, ‘^^)  qui m’a servi à faire les photos du pas à pas. Pour cela c’est tout simple : être abonné à mon compte ig ( lafeedufonddesbois ) ET à celui de  ateliercamelir  ( qui m’a offert les boutons de cette trousse)  ET laisser un petit com ici ( pas besoin de reposter sur Ig ni de tagger là-bas non plus, je sais que c’est parfois un peu pénible de voir son flux retapissé de la même photo) .

Et pour cette fois, Cécile de L’atelier Camelir m’a très gentillement envoyé un lot de ses beaux boutons à vous faire gagner ! Je ferai donc deux tirages au sort  !

Fotor_151845564697556.jpg

Fin du concours, Dimanche 18 Février à 23 heures , bonne chance à toutes et tous !

 

 

Publicités