Tricot

Le beau « soo Ahn » de Mar.gue.née

Pour une fois, les photos n’ont que très peu « d’unité » . Je préfère quand c’est fait autrement mais j’ai glané les photos que j’ai pu sur 3 séances distinctes alors c’est un peu le bazar, désolée ‘^^

A l’origine 

IMG_20200819_221121_738

Mon amie Mar.gue.née a offert pendant le confinement un « Mystery Kal » ( ou MKAL ou bien Kal mystère). Je ne pouvais pas laisser passer une occasion pareille ! J’ai donc retourné mon stash en quête d’un combo et j’ai réussi à tenir les délais presque jusqu’à la fin… Enfin presque…. En réalité, j’étais dans les temps pour le dernier indice et je me suis dégonflée en voyant la grille de la dentelle ‘^^. A ce moment-là, je me débattais encore avec le boulot, l’oral de français était toujours maintenu, je vivais dans un stress total et je ne me suis pas sentie de tricoter de la dentelle compliquée… alors je l’ai mis de côté…. Jusqu’à la fin de la semaine dernière ! Il paraît que la rentrée approche et dans le cas où ce ne serait pas encore une « fake news » comme j’en suis persuadée , et comme vous l’avez remarqué, j’essaie de faire le ménage dans mes encours pour monter de nouvelles choses en Septembre ‘^^. J’ai un test à rendre pour début Septembre mais pour le moment, mes mains de mamie de 40 ans et mon épaule ( merci l’arthrose !!!) ne m’en laisse pas la possibilité : je ne peux utiliser que de petites aiguilles… Alors pour le moment, je le laisse de côté mais je compte bien le reprendre cette semaine !

Les fournitures 

Confinement oblige, impossible d’acheter de la laine, mais mon stash est assez conséquent ‘^^. J’ai déterré une pelote de Coast de Holstgarn coloris « Denim » (coloris arrêté par le fabriquant)  et deux pelotes de laine absolument non identifiées, achetées sur une brocante à Bruxelles il y a des années, à quelqu’un qui ne savait ABSOLUMENT pas ce que c’était ! Il s’agit d’une lace vraiment fine, à la limite de la cobweb  et que j’ai donc tricotée en double et je ne pense pas qu’il contienne d’acrylique. Elle a un bon drapé une fois tricotée et elle est relativement sèche, sans poils…. Autant dire parfaite pour une jolie dentelle. Ca tombe bien, j’en ai encore vraiment beaucoup, je pensais l’utiliser pour la doubler avec un fil fingering pour faire un pull, vu ce que j’ai utilisé cette fois, je pense que j’en ai encore plus qu’assez !

J’ai utilisé 44 gr de coast et 56 gr en tout de ma lace avec des aiguilles 3,25 pour que le corps en mousse ne soit pas déjaugé (je vous en reparle plus bas).

Le patron 

IMG_20200819_162852_492

Il s’agit du patron « Soo Ahn » de Mar.gue.née, disponible à présent sous forme de fiche payante, en anglais et en français sur Ravelry. Il est prévu pour être tricoté avec de la Merino Single ( 2 écheveaux de 2 couleurs contrastantes) et  2 écheveau de lace, l’objectif étant de jouer avec les textures et deux couleurs seulement mais on peut faire tous les mélanges que l’on veut évidemment ! On tricote l’ensemble avec des aiguilles 4mm pour atteindre un échantillon de 18 m pour 10 cm et avoir un châle bien souple…. et vraiment très grand ! Mais tout léger ^^

C’est un grand châle asymétrique qui se tricote en diagonale puis horizontalement. On commence donc par un série de section de rayures de point mousse de largeurs variées avec des jetés qui viennent rythmer le travail. Le « corps » du châle monte très vite puisque les sections sont petites, et les mailles peu nombreuses !

Puis on va relever les mailles d’un des côtés pour enchainer avec les mailles du corps mis en attente. Après quelques rangs de mousse encore, le repos du guerrier avant la bataille finale… Pardon, je regardais  la saison 5 de Viking quand j’en était arrivée là ;op  et, enfin, on attaque une large bande de dentelle.

IMG_20200819_170722_811

La patte de la linotte

IMG_20200819_170544_580
Voici, enfin, la vraie couleur du Châle ^^’

Je n’avais pas de single en stock, ni de fil poilu, alors j’ai décidé d’utiliser uniquement deux fils. Mais le fil qui devait remplacer une partie de la single, la coast donc, est de la très Light fingerering. Je ne pouvais donc pas utiliser les aiguilles 4 mm recommandées par le patron, car le point n’aurait pas du tout été régulier et je n’aime pas ça du tout. Donc non seulement, je n’ai pas joué sur les textures, mais en plus j’ai tricoté avec une aiguille beaucoup plus petite ! Mon échantillon n’est donc pas de 18 m pour 10 cm, loin de là, je dois être autour de 24 m pour 10 cm ce qui fait une énorme différence. Je le savais dès le départ : Marianne proposait un châle « immense », je savais que j’aurais donc un châle petit sans être minuscule. Au final, il est peu profond mais très long ( environ 1m95 de long pour 51 cm de hauteur).

IMG_20200819_170812_048

Je n’ai aussi fait que la moitié de la dentelle : elle est composée de deux répétitions et je n’en ai fait qu’une. Soyons honnête, au début, j’ai eu peur de cette dentelle qui se compte sur tous les rangs, qui commence avec plus de 400m et qui comporte des doubles jetés ‘^^ qui pour une raison mystérieuse me terrifiaient ‘^^ Alors qu’en réalité c’est bête comme chou ! J’ai commencé par me dire que je n’arriverai jamais au bout. Alors, pour me simplifier la tâche, j’ai placé mes marqueurs sur le rang qui précédait la dentelle. Arrivée à la moitié de la première répétition, je n’avais plus de soucis avec la dentelle. En prenant son temps ( les rangs longs sont difficiles à tricoter pour moi à cause de la concentration), c’est à dire en faisant des pauses régulières plusieurs fois au cours d’un rang, ce que pour une raison aussi très mystérieuse, je ne fais jamais, elle se fait très bien ! J’avais envisagé de n’en faire que la moitié parce que j’avais peur de ne pas arriver au bout. Mais arrivée à la fin, j’ai été prise d’un gros doute.

IMG_20200819_170507_533

J’ai eu peur de moins porter ce châle (qui fut un sacré défi, ce qui est expliqué plus bas encore ‘^^) avec une bande de dentelle très large. Le modèle de Marianne est superbe, si vous aimez les châle romantiques, foncez, il est fait pour vous. Moi, le côté romantique-petite-robe-à-fleurs-et-papillon ben.. ce n’est plus mon style. Alors j’ai fini par décider de m’arrêter là et je suis contente. J’aurais aimé tricoté la fin de la dentelle (je me tâte à le refaire un jour en uni sans les troutrous) mais je l’aurai moins porté. En définitive, ce châle m’a permis de comprendre que j’aimais les bordures en dentelle fines !

Epic fail 

Toute la partie mousse s’est passée presque sans problème, un vrai bonheur ! J’ai commencé le dernier indice, la fleurs au fusil, parce que j’aime relever des mailles. Oui, j’assume ! j’aime aussi tricoter la seconde cho7 à la suite de la première et tricoter des rangs envers de 400 mailles… Bref… J’y suis allée en sifflotant, bien contente qu’il y en ait plus de 150. Sauf que…. sauf que quand je suis arrivée à 20 cm de la fin, j ‘ai recompté pour savoir si j’y étais… ety je n’y étais pas. Mais genre pas du tout ! J’avais atteint le nombre de mailles à relever alors qu’il restait 20 pu… de cm avant d’atteindre la point et de rejoindre les mailles qui attendaient sagement leur tour…. C’est la première fois de ma vie qu’une chose pareille m’arrive ‘^^ Et ce n’est pas la faute du patron ! J’ai tout défait en pestant parce que, quand même, c’est la honte. Pour vérifier, j’ai mis des marqueurs ouverts tout le long de la zone à relever : j’ai compté mes rangs et j’ai balisé le terrain pour vérifier que j’avais le bon nombre de rangs parce que je suis tout à fait capable d’avoir tricoter n’importe quoi lors de la partie précédente ! et tout tombait juste… côté positif, je n’avais pas tricoté n’importe quoi. Côté négatif : je ne sais pas compter ‘^^. Par contre, comme j’avais relevé une première fois (très souplement parce qu’après il a de la dentelle dans l’autre sens) j’avais bien étiré mes bordures….. et je ne relève pas dans les bouboules dans le mousse. Les deux conjugués m’ont fait une bordure plus distendue que ce que ça aurait dû : j’ai des genres de petits trous sur un côté. Mais porté ça ne se voit pas du tout ‘^^

IMG_20200819_170641_645

Je suis donc repartie tranquillement sur ma bande de mousse, toujours la fleurs aux fusils. Mais juste avant d’attaquer la dentelle, j’ai positionné les marqueurs pour ne pas avoir à les gérer en plus pendant le premier rang de  dentelle. Arrivé à la première moitié, côté envers, je me suis rendue compte qu’il me manquait 4 mailles… soit les augmentations d’un rang…. Diantre, me dis-je, en bonne courgette, j’ai dû oublier deux rangs de mousse. Me voici donc à recompter de l’autre côté pour voir… J’avais 3 mailles…EN TROP…. oui, en trop…. J’ai donc défaits les 200 et  beaucoup de quelques mailles que je venais de tricoter et, en plaçant mes marqueurs, j’ai rajouté en bonne sauvageonne les mailles manquantes à gauche, à coup d’augmentations intercalaires invisibles (voici, par ex, un lien si vous ne connaissez pas cette technique, bien pratique quand on est une linotte de compétition) et j’ai diminué de manière tout aussi sauvage de l’autre côté à coup de 2 mailles ensembles. Au passage, on évite de le faire près des bords ou de la pointe, c’est mieux pour que ce soit noyé dans la masse ;op.

IMG_20200819_220957_039

Mais ce n’est pas tout. J’ai dû évidemment défaire de nombreuses fois entre chaque marqueur, parce que je n’arrivais pas sur le bon pied à la fin de la répétition…. Et j’ai recompté les mailles entre chaque marqueurs des centaines des dizaines de fois. Moralité, les 4 premiers rangs de dentelles me prenaient entre 45 min et 1 heure….Mais la dentelle et si belle ! et surtout, si c’est une étourdie de compétition internationale qui vous parle là ! qui est capable de scander « 2 mailles ensemble » en tricotant deux mailles endroits à la place…. bref… Une fois que j’ai décidé de faire des pauses régulières au cours d’un même rang… je n’ai même plus détricoté une répétition… bizarrement ‘^^.

Enfin, je me rendue compte au blocage que je n’avais pris un seul fil sur deux quasi pile au niveau de la pointe sur rang envers. Vous voyez ci-dessous, le petit fil poilu qui passe devant le mousse ?

IMG_20200819_170615_392

Bon et j’ai aussi trop serré mon rabattage par moment et j’ai des points moins prononcées que d’autres mais porté, ça se verra moins et de toute façon en faisant deux fois moins de dentelle, forcément, on a des pointes moins prononcées !

Une photo portée

Oui, une…. Les réglages faits avant de mettre l’appareil dans les mains du zhomme étaient un peu foireux, les enfants faisaient la vie autour de nous pour aller se baigner au lac, alors…vite fais, mal fait… J’en ai sauvé une, la moins bleue de la série ‘^^

IMG_20200819_163439_891

Comme vous pouvez l’entre-voir, j’ai un des pointes bien longues ( on ne voit même pas la fin de celle de gauche) je peux donc faire un tour de plus si je veux.  Pour moi c’est la taille parfaite pour les petits matins frisquets d’été ou de printemps ou d’automne (enfin quand on a un automne…) Mais La version de Marianne est vraiment IMMENSE ! Donc, je finirai en disant « faites gaffes à vos échantillons, oui, même pour un châle ! » moi je ne savais avant de commencer mais ça m’allait très bien puisque je n’ai qu’un « petit » châle (en lin et au crochet en plus) et que ça me manquait. D’ailleurs, j’ai choisi en pensant à ma Bretagne chérie où je finirai bien par atterrir à demeure, nom de Diou ;op

 

Tricot

Un gilet de papi pour (Bébé)Eliott : knit test pour MarGueNée

A l’origine

Je suis tombée amoureuse de ce modèle dès les premières photos postées par Marianne sur son compte Ig, alors qu’elle tricotait son premier prototype. Quand elle a lancé l’appel pour son test, je me suis d’abord proposée pour la taille adulte. Mais j’ai eu peur de ne pas avoir la possibilité de tenir le délai parce que cette période de l’année est vraiment très chargée, au boulot alors je me suis rabattue sur une taille enfant.

Nous avions un rendez-vous important pour Eliott, il y a quelques semaines et je me suis mis une pression dingue pour qu’il puisse le porter à ce moment-là. Un peu pour nous porter chance, en somme… Et ce gilet sera donc pour moi chargé d’une émotion vraiment particulière

Le patron

Il s’agit donc  de Yugo, le gilet qui sort aujourdh’ui de l’escarcelle de Marianne, Mar.Gue.Née sur Ravelry. Le patron est disponible de la taille naissance à la taille 3XXL La fiche propose de le tricoter en version unie ou en version marinière avec des rayures sur les manches et le corps ( mais vous me connaissez, j’ai fait ma rebelle ‘^^) C’est un top down, construit autour d’un raglan et d’une encolure en V. On tricote d’abord le corps du gilet.

Fotor_152268357367946

Une fois les manches séparées et laissées en attente, on continue le corps et quelques cm avant le bas, on prépare le terrain pour tricoter ensuite de vraies poches ( même pour la taille naissance ! ), mes premières, d’ailleurs.

 

Fotor_152268355462682
Pour le fun, j’ai fait le fond de poche en bleu foncé.

Si vous n’en avez jamais tricoté, pas d’inquiétude, il suffit de se laisser porter par les explications de Marianne. Pour terminer le corps et les manches, on fait des côtes 1/1 comme pour le col.

Fotor_152268351258595

Le fond des poches  se tricote une fois le corps terminé et il est cousu au corps dans un 3ème temps. Mais ça se fait très rapidement et contrairement à mes inquiétudes, ça ne se voit pas du tout sur l’endroit.

Fotor_152268347289025

Je suis très fière de cette finition, moi qui suis incapable de coudre un tricot proprement ‘^^.

Fotor_152268353382319

Il ne reste plus alors que les manches et le col, qui donne beaucoup d’allure à ce petit gilet !

Fotor_152268349151025

Il se tricote en côtes 1/1 et  utilisant des rangs raccourcis ( des german short rows, pour être précise). Là, par contre, il faut être honnête, c’est une partie qui prend du temps pour avoir un gros col bien douillet. J’ai mis 3 jours pour le tricoter en petites cessions mais il est tellement chouette qu’il en vaut bien la peine! Pour avoir une finition parfaite , Marianne propose de faire un rabattage tubulaire. J’ai suivi ce tuto de Hel et Zel et j’ai réussi mon premier rabattage tubulaire ( même s’il y a eu un petit cafouillage au début , je vous en dis davantage plus bas , linotte un jour toussatoussa)

Fotor_152268363943756

Le fil

J’ai utilisé de la bourrette chinée de la Droguerie : un mélande fil recyclés, contenant entre autre du coton, de la soie et du lin. Normalement, il se tricote en 4,5 / 5 mais pour avoir l’échantillon du patron, je l’ai tricoté en 3 et 2,5 ( j’ai toujours eu un rendu trop lâche en tricotant ce fil avec la taille préconisée …. Mais je me dis que pour un pull doudoud, ça ne doit pas être mal du tout.

Ce fil a un aspect un peu particulier à cause de sa composition, je trouve qu’en point mousse, le point n’est pas vraiment net et il a tendance à se ramollir et de détendre. C’est pourquoi ce bleu clair traînait dans mon stash depuis des années ( depuis 2011, même il me semble …) Mais pour ce projet et avec une taille d’aiguille inférieur, il est parfait !

J’ai utilisé du bleu marine ( dock of the bay ) pour réveiller un peu le bleu clair ( behind blue eyes ) . En tout, j’ai utilisé 201 grammes ( j’ai pesé le gilet terminé)

La patte de la Linotte

Comme c’est un test, je ne me suis permise qu’une fioriture au niveau du choix des rayures. Pour le reste, j’ai suivi le patron à la lettre.

 

Ah euh non, pardon… Je ne voulais pas fermer ce gilet, j’aime bien le rendu de ce genre de gilet ouvert, donc je n’ai pas fait les boutonières. D’ailleurs au passage, je suis bien contente parce que sur la fin du col, je me suis demandée si le gilet ne risquait pas de tomber des épaules d’Eliott mais en fait, il tient super bien en place  !

Epic Fail ?

Pour la taille non, il est parfait : mon petit bohomme peut le porter maintenant comme une veste de demi-saison et il pourra le mettre à la place d’un pull cet automne avec un peu de chance. J’ai eu en revanche deux mini fail au niveau du col, mais ce n’est pas du tout la faute du patron !

D’abord, j’ai enfin compris pourquoi le bas de mes côtes de mes encolures étaient toujours un peu bizarres. On relève les mailles sur l’endroit, on est d’accord DONC fatalement ( oui fatalement n’ayons pas peur des mots ) ,pour avoir une maille endroit au début de la bande d’encolure sur l’endroit,  puisque le premier rang tricoté se fait sur l’envers, il faut commencer … par une maille envers…. C’est peut être évident, mais ça m’a pris des années pour le comprendre ‘^^… Boulet un jour…

J’ai donc le bas de mon gilet qui se ratatine un tout petit peu sur lui-même, à cause de cette fameuse maille envers….

Fotor_15226835969647

Et du coup, quand j’ai commencé mon rabattage tubulaire sur l’endroit, ma première maille était une maille envers et non une maille endroit.  ( second mini fail ) Et donc forcément, ça ne pouvais absolument fonctionner ! C’est d’ailleurs en comprenant ça que j’ai compris comment m’y retrouver dans ce fameux rabattage ( mais il reste deux coquilles, une au début et une autre un peu plus loin mais ça ne se voit pas vraiment…

Les photos portées

J’ai profité de la petite terrasse de mes parents pour faire les photos dimanche. Eliott a déjà beaucoup mis son petit gilet. J’adore la manière dont il tombe. Je l’ai juste rebloqué pour la séance photo de ce week end.

Fotor_152268383216841

Eliott n’a donc pas pu courrir partout pendant la séance et ça m’a simplifié la vie par rapport à la denrière fois que j’ai voulu l’utiliser comme petit modèle ‘^^.

Fotor_152268375980084

Sur la suivante, on voit qu’il est un peu grand ( j’ai l’impression que c’est souvent le cas avec les patrons de Marianne mais ça ne va parfaitement, comme ça je suis sûre que mes garçons les porteront longtemps ! )

Fotor_152268371160322
Oh la la la la comme il fait grand sur cette photo, mon petit chat !

Sinon, de chez papi et mamie, on peut apercevoir les trains ! Bien pratique pour avoir un petit temps pour essayer de prendre des détails en photo comme le col …

Fotor_152268345018725

… ou les poches…

Fotor_152268387294146

… Ou les manches…

Fotor_152268393455336
Non, je n’ai pas risqué ma vie, j’ai juste retourné la photo ;op

Oh ma bouille d’amour !  ( mode maman zinzin on ‘^^)

Fotor_152268369086165

 

Bon voilà, elles sont peut être un peu redondantes mais je les aime ces photos ;op

Fotor_152268390010078

Une petite de dos , en noir et blanc parce que le pull de papi, il a de jolis motifs, mais ça faisait un peu trop de couleurs pour moi d’un coup, là ‘^^

Fotor_152268373862649

Allez, pour la postérité, mes préférées : les séances photos, c’est top pour faire des calins avec papi..

Fotor_152268385270130

…ou pour espionner ses frères qui jouent dans le salon ! (et le chat qui essaie de dormir sur le fauteuil)

Fotor_152268380534528

Bonne semaine à toutes !

Tricot

Dans la hotte de la fée de Nöel (2) : Un test joli pour MarGueNée

A l’origine

Marianne nous a concocté un calendrier de l’avent un peu spécial : tous les jours pendant le mois de décembre, elle nous propose un modèle inédit d’accessoire : bonnet ou mitaines ou bandeau ou écharpe. Le jour de la sortie le modèle est moins cher ( un euro) et à la fin du mois, tous les modèles seront regroupés dans un ebook.

J’aime beaucoup les modèles de Marianne car ils sont toujours bien pensés, simples en apparence mais très travaillés. Elle m’a permis de choisir parmi ses prototypes ce que j’avais envie de tester. J’aurais voulu faire plus mais la période entre les vacances de la Toussaint et celles de Noël est très chargée en terme de boulot et j’ai eu peur de ne pas le faire dans les temps… Mais j’ai repéré un bandeau et une paire de mitaines qui me font décidement bien de l’oeil.

Ce bonnet sera offert à Noël mais je pense que je vais en tricoter un second pour moi très rapidement !

Le patron

Fotor_151311321347497

Ce bonnet nommé « Jù Go » se tricote de la bande de côtes 1/1 vers le haut. Il est composé d’un point texturé qui se retient et se tricote très facilement ( un rang tout à l’endroit et un rang qui se compte) et d’une belle torsade sur le côté. C’était la première fois que je tricotais une torsade composée de côtes : ce n’est pas compliqué et ça rend vraiment bien! La torsade est jolie aussi sur l’envers que sur l’endroit et plus en volume que si elle avait été tricoté uniquement en jersey.

Fotor_151311295637984

Il se tricote en 4,5 ou 5 suivant votre tention et il monte donc vraiment très vite. L’échantillon est de 18 mailles pour 10 cm. Il m’a fallu moins d’une semaine de tricot très ralenti pour cause de monceaux de copies à corriger et de préparation de conseil de classe: c’est dire si il se tricote vite ! En temps normal, je pense que j’aurais mis moins de trois soirées.

Le fil

Fotor_151311307361259

J’ai utilisé deux pelotes de « Yak » de Lang qui traînait dans mon stash depuis un moment. C’est un fil doux, très léger parfait pour faire ressortir un point texturé et les torsades. Je rêve d’un grand gilet ou d’un pull à torsades dans ce fil.

Il est composé de 50% de laine de yak et 50% de laine vierge… Et la couleur est très difficile à prendre en photo : c’est un beau vert de gris que j’aime vraiment beaucoup. Par exemple, la boutique de ma copine La_mercière_magique en vend sur Paris.. J’avais acheté mes pelotes en soldes chez la revendeuse Lang qui est situé à côté de chez moi mais il n’y en avait pas assez de disponibles pour tricoter un pull… Je vais guetter les prochaines soldes, je crois ‘^^ …

J’ai trouvé au meme endroit un pompon synthétique de la marque « Wild wild wool » : Il y a pleins de jolies couleurs de dispo. Je le trouve très sympa aussi mais j’ai juste été perplexe devant le mini mini bout de fil prévu pour le rattacher au bonnet….

Fotor_151311309594731

La patte de la Linotte

Le bonnet originel est un bonnet plutôt serré, mais je voulais quelque chose de plus loose. Avec l’accord de Marianne, j’ai donc tricoté une taille au-dessus de la mienne  et ça donne un bonnet proche bien slouchy.

Et j’ai décidé de lui ajouter un pompon tout doux, parce que je trouvais ça joli ^^

Fotor_151311299614219

Epic fail ?

Je l’aime vraiment beaucoup ce bonnet ! Et je pense que vais le retricoter d’ici à la fin de l’hivers, dans une autre couleur, en violet peut-être ou en rose qui pète, je ne sais pas encore.

Les photos portées

J’espère qu’elles vous plairont parce que j’ai vraiment eu du mal, tout seule avec le retardateur ‘^^….Au moins, elles sont nettes, c’est déjà ça ;op

Fotor_151311332163784

Mes voisins commencent sans doute à avoir l’habitude de me voir faire l’andouille sur la terrasse, je ne suis plus à ça près ‘^

Fotor_151311329503255

Fotor_151311312965226

La dernière est un peu ridicule mais au moins vous voyez ce que ça donne du dessus, pour faire une meilleure idée de la forme ‘^^

Fotor_151311323689192