Tricot

Et hop ! Un nouveau Design : le bonnet Fedya ^^

A l’origine 

Ce patron est né d’un swap, je vous ferai dans la semaine un article plus détaillé pour vous le présenter mais disons pour simplifier que à l’origine, j’avais décidé de tricoter le design de quelqu’un d’autres, dans un mélange de Ulysse et de mohair. Mais une fois que j’ai fait mon échantillon, je me suis rendue à l’évidence : il FALLAIT que j’écrive quelque chose par moi-même. Allez savoir pourquoi ‘^^.

Et très rapidement, j’ai eu envie de réutiliser à ma manière le motif des Fir Sock de Melody Hoffmann que je vous ai présentées ici. J’ai toujours cherché à être honnête alors je ne vais pas faire semblant de l’avoir trouvé moi-même. Je reste persuadée que dans le design comme pour  le reste, comme je vous le disais dans cet article, nous nous influençons les uns les autres et qu’il n’y a pas de mal à le faire tant qu’on le reconnaît. Et puis, il ne s’agit qu’un point de tricot, qu’on peut par ailleurs trouver sur ce patron de NCL Knits et sans doute chez d’autres personnages ( j’ai fait une petite recherche avec les filtres ravelry pour vérifier que mon idée n’avait pas été utilisée telle quelle ailleurs : j’ai modifié une partie du motif ) D’ailleurs, on retrouve souvent des points, devenus à la mode chez les unes et les autres, non? ^^

Le patron 

Fotor_155498015307262

Il s’agit donc du bonnet Fedya, disponible en téléchargement payant pour l’Echeveau Solidaire sur Ravelry. Il est disponible en 2 tailles : une adulte ( 56 cm) et une enfant ( 52 cm) mais vous pouvez jouer sur la taille en tricotant avec une taille d’aiguille en plus ou en moins. L’échantillon en jersey est de 20 mailles pour 10 cm, pour moi en aiguille 4.

Il se commence par le bas, par une longue bande de côtes 2/2 et fantaisie. Puis, on attaque le  » corps » du bonnet composé majoritairement de jersey mais avec une bande verticale d’un motif en mailles glissées, très facile à mémoriser et amusant à tricoter. Enfin, moi je le trouve amusant à tricoter ‘^^.

Fotor_155498981226329

Il est encadré de point mousse et de mailles glissées ( et non torses) pour bien ressortir. Le petit twist que j’ai ajouté est qu’il se termine en pointe, un peu comme une plume ( j’ai failli jouer sur la largeur du motif, mais j’ai préféré rester simple ) ou une arrête de poisson (coucou Caro ! ;op)?

Fotor_155498992222495

Ensuite, on diminue régulièrement pour former le haut du bonnet. Et on ajoute un pompon… ou pas ;op

Les fournitures 

Fotor_15549898008140
Les couleurs sont ici quasiment

Pour la version de présentation du patron ( seconde version puisque la première est le prototype que j’ai tricoté pour mon swap) , j’ai utilisé deux laines dont l’origine est importante pour moi. La première (utilisée dans les deux versions)est de la Ulysse de De Rerum Natura, coloris quartz ( un rose très pâle et très doux) . Je vous ai déjà, à de nombreuses reprises, expliqué mon amour pour ce fil et cette marque de laine française dont les valeurs me parlent. Je ne suis pas sponsorisée, avant que vous ne me posiez la question ‘^^. Mais, comme on dit, quand on aime….

J’ai ajouté le kid mohair et soie de l’amie qui s’active derrière les marmites magiques de Yarn By Simone, coloris « Bois de rose » qui me semble fait pour être tricoté avec le coloris quartz. Je crains vraiment tout particulièrement le mohair ( j’ai testé celui de drops, j’ai donné mon pull en cours de tricot à ma copine Auriane, parce que je me suis retrouvée rouge à peine en l’essayant ! ), mais celui-là, mélangé à la Ulysse, ne me pique pas. Je n’y croyais pas , mais j’ai bien fait d’écouter Simone !

Le mélange des deux est incroyablement doux, duveteux, léger et chaud. Du pur bonheur ! et encore une fois, je ne suis pas fan de mohair à la base, ni des fils très poilus. Je ne sais pas si je mettrais un pull avec du mohair  (Enfin, si je mettrais un pull en mohair APRES que Eliott n’ait atteint un âge suffisamment vénérable pour qu’il ne risque rien… c’est à dire dans une dizaine d’années au moins ‘^^) un jour, mais définitivement, ce serait avec ce mélange !

Par contre, j’ai eu un mal de chien à capter tout ça et la couleur en photo. Je me suis même limite arraché les cheveux sur cette séance ‘^^. Je vous signale en légende quand le rendu est le plus proche.

Ah pardon, j’allais oublier le pompon ! Il vient de l’une des revendeuses de laine de ma ville et en vrai, il jure moins qu’en photo ‘^^.

Epic Fail ? 

Au niveau du test, oui. J’en ai fait une bien belle… Evidemment, il y avait des coquilles, comme pour tout test, mais j’ai fait une erreur plus grave : j’ai envoyé le patron sans avoir refait le motif avec ce que j’avais écrit ( contrairement au châle Ilyana pour lequel j’ai tricoté 3 fois la pointe pour être sûre avant de l’envoyer ‘^^) Et, Evidemment, il y avait une erreur. Mais je ne m’en suis rendue compte qu’une fois le test fini. Pourtant, mes testeuses, encore une fois une équipe du tonnerre que je ne remercierai jamais assez, (leurs pseudo Instagram sont sur la fiche ravalery du patron), ont tricoté très vite leurs versions et m’ont fait des photos tout au long de leur processus. Je pense que je ne l’ai pas vu, parce que j’ai regardé tout ça sur mon téléphone et mais aussi parce que j’ai péché par excès de confiance ( ce qui, pour celles et ceux qui me connaissent vraiment, est à la limite du non-sens ‘^^). J’ai été plus attentive à la forme générale qu’aux détails ( ça aussi, ça ne me ressemble pas du tout, en plus).

Fotor_155498532596620
Je ne sais pas ce que m’a fait l’appareil, là mais le rendu des poipoils du mohair est tout bizarre au-dessus des côtes 😦

BREF : sur la majorité des versions des testeuses, à la place du jersey envers sur les côtés,  il y a une alternance de mousse et jersey. Si vous préférez cette version, voici comment le faire : il suffit de tricoter 5 mailles endroits à la place de l’alternance de mailles endroit et envers du rang 3, entre les deux mailles glissées.

Encore une fois, mes testeuses ont été formidables et certaines m’ont proposées de tricoter une autre version. (Mais je m’en suis rendue compte à la toute fin du test, donc, c’était compliqué pour elles et je ne leur ai pas demandé… Meaculpa toussa toussa)

Les photos portées? 

Voici donc le résultat de cette fameuse séance… Les fonds varient j’y ai passé des heures, sur plusieurs spot, dedans, dehors, à des heures différentes… Je suis obligée de vous montrer pas mal ma trombine, j’espère que vous ne m’en voudrez pas ‘^^…

Fotor_155497737937140

Je porte le mien comme un slouch…

Fotor_155497410789212

Fotor_155497414918013

Mais en jouant sur la manière de retrouver les côtes, on peut changer un peu le rendu

Fotor_155497745114559
Remarquons au passage la pose tout à fait professionnelle .. ():p

Fotor_155497739555731

Mais je préfère quand même le porter plus en arrière

Fotor_155497743833968

Et je suis très contente du rendu de la pointe du motif, qui tombe pile entre deux diminutions ( qui a demandé à la débutante que je suis quelques sueurs froides ‘^^)

Fotor_155498982804076

Fotor_155497416585727

Oui, je sais ça fait pas mal de photos ‘^^

Fotor_155497407376591
Voici la photo la plus fidèle niveau couleur, même si en vrai c’est un peu moins clair ( il faudrait que je trouve un moyen de soudoyer le photographe de Maison Corlène ‘^^ )

Le petit bonus qui va bien : Comment bloquer un bonnet ? 

Je vous renvoie à l’article très bien fait de Rililie ( encore une designer tricot de grand talent!) qui a changé ma vie de tricoteuse de bonnet. Quand on bloque un bonnet à plat, on se retrouve avec des plis plus ou moins disgracieux sur les côtés. Soit on s’en moque, soit on bloque pas, soit on utilise la super astuce de Rililie : utiliser un ballon !

Fotor_155498984300885

La photo est la plus dégueu de la série mais bon… Je crois qu’elle est assez parlante et c’est quand même le plus important, non?

Alors? Convaincu(e)s? Vous avez envie de tricoter Fedya?

Fotor_155497409533320

Publicités
Les échanges c'est la vie, Tricot

Les amies, c’est la vie ! Merci Marianne… au delà des mots !

Et oui, les articles s’enchaînent à un rythme effréné ;op . J’ai encore quelques projets terminés en attente d’articles ou de photographie. J’espère continuer à en publier quelques uns avant la fin des vacances scolaire ‘^^ Vis ma vie de prof de lycée qui n’a plus de temps pour rien ‘^^ 

Mais je ne vous oublie pas, même si je reste un peu trop longtemps sans partage avec vous. Je suis un peu plus active sur Instagram ( ce n’est pas pour rien qu’on parle de « micro blogging ») : j’ai juste changé de pseudo la semaine dernière pour avoir le même nom partout ! je suis donc là-bas aussi « Leniddelalinotte ».

Ceci étant dit, passons aux choses sérieuses …

A l’origine 

Je connais Marianne depuis mes premiers pas sur Instagram. Vous avez dû remarquer si vous êtes allé(e)s voir ma galerie Ravelry, que je teste souvent ses modèles. J’ai la chance de pouvoir la considérer comme une amie depuis des années, avant qu’elle n’ose se lancer dans le design ( et qu’est ce qu’elle a bien fait de le faire ! ) Et je sais que je lui dois beaucoup  : elle m’a poussé régulièrement à me dépasser et vous verrez dans la suite de cet article que ça continue encore aujourd’hui.

Nous faisons très régulièrement de petits ou grands échanges. Et j’ai gardé celui-ci secret de longs mois alors que j’avais vraiment très envie de tout vous dire tout de suite !

CE QUE J’AI RECU 

Marianne m’a offert son prototype du bonnet  Bonnet leafa ! Pour le tricoter, elle a utilisé un gradient de la fée fil qu’elle a tricoté en double pour obtenir un échantillon de 19 m pour 10 cm

Fotor_15401225256598

Il s’agit d’un bonnet intégralement composés de torsades. Une vraie petite merveille que je serai bien incapable de tricoter aujourd’hui. Le genre de pièce qui me fait rêver et le genre défi que grâce à Marianne j’ai envie de me lancer.

Mêmes les côtes sont travaillées :

Fotor_154012250118415

Vous avez vu la petite torsade qui se cache dès les côtes ?

Tout est calculé au millimètre pour que les torsades soulignent les diminutions du haut du bonnet, tout en formant un délicat motif.

Fotor_154012256722675
Les couleurs ne sont pas justes, à cause de la luminosité. Le bonnet tire davantage vers le violet que vers le bleu…

Et tous les bénéfices des modèles sont reversés à la recherche contre le cancer.

Je vous ai fait une paire de photos portées ( enfin j’ai essayé, parce que mon retardeur fonctionne toujours pas 😦 )

Fotor_154012254514481

J’aime porter les bonnets comme des slouchs ,et je peux aussi le faire sans problème aussi

Fotor_154012259906398

Et pour finir, une photo de face, un peu trop en contre-plongée peut être mais c’est tout ce que j’ai pu faire ‘^^

Fotor_154012261908511
Coucou les cernes ! ( et encore le filtre automatique de mon appareil est bien sympathique, je trouve… ‘^^)

CE QUE J’AI TRICOTE

A l’origine et le patron 

Je voulais faire quelque chose de spécial pour Marianne, pour symboliser les défis qu’elle me pousse à me donner et à accomplir. Alors, j’ai écrit mon premier patron pour elle. Au moment où j’ai tricoté la première version de mes manchettes Lylia, elle se gelait au bureau, parce que le chauffage ne fonctionnait pas. C’est pour ça que j’ai choisi d’écrire des manchettes, pour qu’elle puisse continuer à utiliser l’ordinateur ( elle est programmeuse) tout en ayant moins froid au main.

J’ai donc attendu que le patron sorte pour vous en parler ici mais cet échange date du printemps : j’ai fait ces mitaines juste après avoir terminé mon châle arc en ciel .

J’avais tellement envie de partager cela avec vous plus tôt, mais je ne voulais pas le publier tant que je ne l’aurais pas finalisé.

Fotor_152241748670778

Le fil 

J’ai utilisé de la « The Uncommun thread » coloris sorbet pour la couleur principale et « lilac » pour la couleur contrastante.

Fotor_152241733267363

Il s’agit d’un fil retordu, composé à 100 % de mérinos. Il est extrêmement doux, gonfle après le blocage et il est très résistant. Il fait partie de mes fils préférés, vous pouvez par exemple le retrouver chez Le chat qui tricote ( dans leur boutique physique à Aix en Provence ou sur le site de vente en ligne)

Fotor_152241735399623

Les photos portées 

Je vous en fait quelques unes :

Fotor_15224173859755

Il s’agit du prototype, la démarcation entre les deux parties est légèrement différente à présent.

Fotor_152241743130481

Et Marianne en a fait une vraiment superbe qui est visible sur son fil Instagram ici

Et toute une série sur Ravelry ici !

Voilà ! Vous savez tout !

Bonne semaine !