Couture, Tricot

Article post it : Un pochon pour un concours ! ( en cours jusqu’au 12 Juin ! )

A l’origine 

Je voulais faire un petit concours pour avoir dépassé les 4000 abonnés sur Ig, il y a quelques mois. Je réfléchissais au lot que je pouvais faire gagner quand j’ai été contacté par la lainière De Wazemme qui m’a proposé un partenariat. J’ai tout de suite accepté en me disant que c’était l’occasion rêvée.

Dans un premier temps, on m’a proposé de choisir une laine sur leur site ( qui comporte des pépites bien cachées, qui attendent juste qu’on vienne les débusquer… Il y a vraiment de tout et ça vaut la peine de passer du temps à farfouiller ! ) Mais comme ils avaient peu de stock pour cette laine là ( que j’ai commandé avec mes petits sous, pendant la rédaction de cet article ‘^^) , ils m’ont proposé de choisir entre deux références et on rajouté un crochet ergonomique de la marque Prym en taille 3,5.

Fotor_156001707435083

J’ai donc choisi la Kashwool des textiles de la marque parce que la composition me faisait  rêver : 85 % merino et 15 % cashmere. J’ai choisi un beau bleu, quasiment mon bleu parfait. Et j’ai eu la surprise de recevoir un second lot, pour moi cette fois ! Je réfléchis encore à ce que je vais en faire, soit le pull  » tender » de Bmandarine, soit le gilet « white pine » de Amy Christoffers,  soit le gilet  » diane » de la maison Rililie , soit carrément un design de grand châle doudou… Mais je verrai ça à la rentrée : pour le moment, je suis sur les prototype de la collection d’automne ‘^^ L’échantillon est de 22 mailles pour 10 cm, ce qui en fait une DK. Le fil n’est pas très retordu, il est lisse, légèrement brillant et très doux!

Fotor_156001710218995

Et pour l’accompagner, je vous ai cousu un pochon, dans l’esprit des fringe bag.

Le pochon 

Fotor_156001705729195

Je ne donnerai pas les côtes car il s’agit d’une copie ( elles fleurissent sur la toile, il doit bien y avoir un Tuto quelque part ‘^^) . J’ai utilisé des tissus chéris de mon stock, peu vus, pour vous gâter une peu. A l’extérieur, j’ai utilisé de la bâchette moutarde de chez mondial tissu pour encadrer un peu de popeline à zoiseaux acheté il y a un bail chez Eurodif ( avant que ça ne devienne Bouchara ‘^^) et du voile de coton à gros pois acheté en de stash.

Un petit badge et un peu de ruban pour rajouter une petite déco devant.

Fotor_156001702343834

C’est un grand sac puisque j’y ai casé facilement les 10 pelotes de DK que j’ai reçues pour vous ( soit 1250 mètres ! )

Fotor_156001703835139

Comment jouer ? 

Ca se passe sur IG, vous pouvez cliquer à droite sur la mozaïque pour vous y aller directement, sur la photo où on voit les pelotes ! Il suffit de me laisser un commentaire sous le post Instragram dédié en invitant deux copines à jouer, et d’être abonnés à mon compte IG et à celui de la Lanière de Wazemmes ( je peux facilement vérifier ! ) La fin du concours est mercredi 12 juin à 20h et le tirage au sort aura lieu jeudi matin.

Voilà !

A tout bientôt, j’espère : je vais retrouver du temps, les cours se terminent pour les élèves mercredi et même si je suis de corvée bac ( surveillanceS, copieS ( trop de copies, beaucoup trop de copies ) et oraux de français, je vais avoir un peu de temps pour moi avant le 9 juillet ^^)

Bonne semaine !

 

Publicités
Couture, Tricot

Bon anniversaire Mathilde !

A l’origine 

Si vous suivez un peu mon petit blog, vous savez que Mathildemariemade est l’une de mes amies. J’ai par exemple parlé de nos échanges ici.

Je voulais lui faire de petits cadeaux pour son anniversaire, car je sais qu’elle accorde autant de prix au fait main que moi. Voici donc ce que j’ai bricolé.

Fotor_155740309756498

Pour tenir au chaud ses projets

J’ai cousu un petit pochon, décoré avec une bande de patchwork en « log cabin » ma technique fétiche de baignasse ;op.

Fotor_155740308187964

Les fournitures 

J’ai utilisé des chutes de différents projets. Pour la partie en patchwork, j’ai sélectionné du petit pan, du mondial tissu, de Linnamorata dans les mêmes tons. Pour le tissu extérieur, j’ai réussi à faire rentrer mon patron dans les chutes d’une chardon que j’ai cousu il y a 5 ans à la louche ( le tissu était un peu trop raide mais comme je n’ai pas de hanches, il avait l’avantage de donner de la tenue à ma jupe ‘^^) . Et pour la doublure, j »ai utilisé de la crétonne achetée cet hivers chez mondial tissu. Le cordon vient du marche du vendredi.

Le patron 

J’ai utilisé la plus petite taille de mon pochon à projets ( patron que je n’ai toujours pas mis en ligne, faute de temps.. Il faut que je vous fasse une version propre et surtout imprimable de la 4 ème taille ‘^^)

La patte de la Linotte 

Et oui, je modifie même mes propres patrons, qu’est ce que vous voulez, on se refait pas ‘^^.. Pour que le pochon accueille un projet plus grand, j’ai repris la technique utilisée par les sac  » fringes » : c’est à dire une un rectangle, plié en deux et inséré dans les coutures du haut du pochon. Pour que le rendu soit un peu plus joli ( enfin joli, on se comprend, en tout cas, je trouve ça plus facile à faire), le rectangle ne court pas sur toute la largeur du sac. Il y a environ 5 cm de libre  chaque côté.

Fotor_155740305888731

Pour tenir ses petons au chaud

Au départ, je voulais que cette seconde paire ( la première est visible sur Ravelry, elle a été faite pour l’anniversaire de l’homme, je vous les montrerai quand j’aurai tricoté ma paire, on fera d’une pierre deux coups, je vous ai évité le jeu de mots foireux ;op ) soit pour moi et en faire une 3 ème pour Mathilde ensuite. Mais j’ai eu peur de ne pas avoir assez de fil et Mathilde fait une pointure de moins que moi… Et puis je n’aurais sans doute pas eu le temps, alors c’est beaucoup mieux comme ça. Et Mathilde aime cette couleur plus que celle que j’avais prévu, donc ça fait tout un tas de bonne raison, non ?

Le fil

Fotor_155611822627868

J’ai utilisé des restes de « Taiga » de Phildar ( je crois que le fil ne se fait plus), qui est un mélange de laine et de viscose et juste ce qu’il faut de nylon. Le fil a un effet tweed grâce aux boulettes de la viscose. Il est un peu mou mais au blocage il gonfle et il m’a l’air parfait pour ce modèle. J’ai utilisé la couleur « roux » que j’aime vraiment vraiment beaucoup.

Le patron 

Fotor_155740299225199

Il s’agit des  » Simple house Slippers » de Simone A.  , découvert grâce à Bmandarine. C’est un patron en anglais très accessible qui a un super rendu ! Par contre, quand j’ai essayé récupérer le patron, le lien était mort. J’ai retourné pinterest en espérant retrouver un équivalent et j’ai finit par trouver les vidéos suivantes ( en anglais) qui permettent de tricoter ce patron.

Vidéo 1

Vidéo 2 

Vidéo 3 

On commence par la partie en mousse qui se tricote en aller-retour. Puis,  on joint pour tricoter en rond un certain nombre de pouces à adapter en fonction de la longueur de son pied. Et on réduit sur 1 pouces ( environ 5 cm) avec des SSK ( surjet simple)  et des K2tog ( 2 ens). On ne termine PAS par un grafting (essayé sur la paire de l’homme mais c’est moins joli) mais tout simplement en repassant le fil dans les mailles qui restent.

Fotor_155740291823574

Après recherche, l’échantillon me paraît être d’environ 20 mailles. Il vaut mieux utiliser un fil un peu épais pour que vos chaussons se tiennent bien. (La paire de l’homme est un peu molle, mais du coup, elle tient plus de la chaussette et l’homme est fan)

La Patte de la Linotte/ mini fail qui n’en est pas vraiment un ;op

J’ai essayé de faire un assemblage au point de matelas ( mattress stitch en anglais) mais j’ai mal compris comment le faire, sans doute parce que je suis partie d’un tuto pour le jersey et qu’avec du mousse, c’est un peu différent ‘^^) . Au final, la couture est sensée être invisible : je vous laisse juger

Fotor_15574029578748

Mais j’aime bien le rendu, je trouve que ça habille l’arrière du chausson. Mais surtout, il n’y a pas d’épaisseur et c’est vachement plus confortable au dire de l’homme ;op Alors j’ai reporté mon erreur sur cette paire aussi et je ferai de même sur la mienne.

Fotor_155740297221421

Voilà ! On frise l’article post-it mais le principal est dit, non ? ^^

Sauf que…

VOICI CE QUE J’AI RECU 

Et oui, Mathilde et moi sommes nées le même mois  !

Voici ce qu’elle a frabriqué pour moi : une paire de jolies boucles d’oreilles

Fotor_156000140361331

Un lot de marqueurs ouverts pour le tricot et le crochet :

Fotor_156000132314434

Et, pour rester dans le thème, cet hivers, elle m’ait offert ce mètre qu’elle avait customisé…. En pomme ^^ !

Fotor_156000133506224

Et voilà, cette fois c’est fini ! ;op

Belle journée  et joli week-end prolongé à toutes ! ^^

 

 

Couture, Les échanges c'est la vie

Vous reprendrez bien du sac à projets ? ;op : Echange avec Fils et Ficelles ! ( le retour des articles post it ;op )

A l’origine

Je suis Marie sur Instagram depuis un petit moment déjà et j’aime beaucoup les créations qu’elle présente sur son compte « Fils et Ficelles » ! J’ai particulièrement flashé sur les quelques sacs à projets qu’elle a présenté ces derniers mois. Alors j’ai fini par lui proposer ce petit échange ! Nous avons convenu de nous coudre un petit pochon, pour trimballer des cho7 ou bien un doudou un crochet.

Voici ce que j’ai reçu 

Elle m’a cousu une très joli sac dans les tons que j’aime tout particulièrement !

Fotor_15513467327023

J’adore même la doublure !

Fotor_155134657484541

Nous avons la même passion pour les petites étiquettes sur les côtés ! ( je savais que ce qu’elle allait m’envoyer ne pourrait que me plaire ! )

Fotor_155134656230516

Et je garde le meilleur  gros plan pour la fin, vous l’avez déjà vu :  elle m’a brodé le bas du sac ! ( knit fast die warm… j’adore !!!  )

Fotor_155134645234671

Vous l’aurez compris, je l’adore ! Il m’a suivi partout depuis le début de la semaine, il est tout à fait assorti à mon test pour lulucompotine !

Voici ce que j’ai fabriqué 

Je suis partie d’un carré avec ma technique de patchwork préférée : le log cabin. Je ne vais pas m’étendre sur ce sujet, ça fait un petit moment que je l’utilise !

Fotor_155134650557262

Une fois le carré cousu, j’ai modifié mon patron de pochon pour faire un sac plus haut que large, puisque c’est comme ça qu’elle coud les siens…

Pour aller, j’ai utilisé un coton épais de mondial tissu dont la couleur est faite pour aller avec mes licornes chéries ( il ne me reste plus que des micro coupons mais je finirai bien par leur trouver une utilisation aussi ! je chérie chaque morceau ‘^^)

Fotor_155134654139678

Et pour la doublure, du coton fin, toujours de chez mondial tissu !

Fotor_155134646392128

Encore une fois une petite étiquette sur le côté pour décorer :

Fotor_155134647902719

Et Voilà !

J’ai un autre échange qui est arrivé à destination, un test de terminé, deux châles à bloquer ( dont un depuis… plus d’un an ‘^^)  donc je devrais avoir de la matière pour des articles plus conséquents pour les prochaines semaines ! J’ai hâte de pouvoir vous montrer tout ça

 

Couture

Des petits pochons pour noël !

Je vais embrayer sur une petite série d’articles rapides, pour vous présenter les bricoles que j’ai cousues lors du mois de décembre. Je travaille sur un gros projet tricot en ce moment, depuis quelques semaines mais c’est encore un petit secret ( même si j’ai déjà posté quelques indices sur Instagram et Ravelry). Avec la fin d’année, très dense, niveau boulot, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour les loisirs créatifs. Alors je me suis fixée de petits objectifs pour ne pas trop avoir l’impression de patiner dans la semoule ‘^^

Alors aujourd’hui, je vais vous parler des petits pochons à projets que j’ai cousus !

Pour gâter les copines 

A l’origine

Pour commencer, j’ai répondu aux voeux laineux de plusieurs personnes en envoyant des bricoles. Si vous ne connaissez pas le principe, il s’agit d’une chaîne qui tourne sur Instagram au mois de décembre : une fois que vous avez exhaussés quelques voeux, vous pouvez poster votre petite liste ( en précisant à quels voeux vous avez répondu et avec quoi)

Fotor_154360747564913

Le patron

J’ai répondu à un seul gros voeux ciblé, celui de ma copine Sandra, en lui cousant un petit sac à projets . Pour cela, je me suis basée sur la petite taille de mon pochon à encours, dont le patron vous plaît toujours autant ! Merci beaucoup d’ailleurs pour les gentils messages que vous me laissez ici ou sur IG  régulièrement ^^

Fotor_154360755483466

La patte de la Linotte 

Vous allez voir, pour cette petite série, j’ai fait la même modification : j’ai utilisé la technique de patchwork du « log cabin » pour donner une touche plus personnelle à chacun de ces petits pochons ^^

Pour cette version, je n’ai utilisé que  des chutes de provenances plus ou moins certaines… Principalement de mondial tissu et de toto mais ces tissus sont dans mon stock depuis pas mal de temps alors je ne sais pas si vous pourrez les retrouver…

Fotor_154360753321593

Pour le petit noël des amies 

J’ai cousu une mini version ( je vous prépare le patron incessamment sous peu ) pour mon amie Julie ( Blondedelespace sur IG), qui est l’un des 3 marraines d’Eliott. Oui, on aime les choses pas très conventionnelles dans la famille ;op 

Fotor_154549099551252

Elle veut se tricoter des cho7 cette année, alors je me suis dit que ça lui permettrait de planquer son tricot au fond de son sac ‘^^

Côté tissu, j’ai utilisé des chutes de ma jupe madeleine ( que j’adore mais que j’ai cousue avant d’ouvrir ce blog) et de la popeline rouge à étoiles ( respectivement toto et mondial tissu) et pour la touche originale, un de mes petits pans chéri !

Et pour rajouter une touche de déco en plus, j’ai pris un petit bout de ruban à étoile dans une couture et  j’ai cousu deux boutons : un rouge hérité de ma mamie Suzette et une petite pomme en bois… du marché of course !

Fotor_154549097654127

Et pour me moi (charité bien ordonnée, toussa toussa) `

Fotor_15454910834977

J’ai aussi fait une mini version pour emporter des cho7 en vacances. Histoire d’être sûre de prendre seulement un mini encours pour nos 4 jours en amoureux à Brest ( mais finalement j’ai pris autre chose que des cho7 et  2 autres pelotes que je n’ai pas tricotées, on se refait pas, que vous voulez-vous  ‘^^mais que j’avais planqué au fond de mon sac à dos ;op

Fotor_154549088121695

Pour les tissus, j’ai utilisé des chutes de la veste lapin punk d’Eliott, du coton à patchwork acheté en vacances à l’atelier de la création à Lyon ( deux ans d’âge au moins ‘^^) et pour la face avant, un sublime bout de tissu arbres offert par Lilieaimelesétoiles avec qui j’ai fait un swap de doudou au crochet cette année. Et pour la déco, j’ai cousu un bouton en porcelaine que j’avais acheté il y a des années à une créatrice de Lyon mais je suis incapable de vous dire qui, ce qui me désole, parce que j’aimerai bien en retrouver d’autres…

Fotor_15454909293022

Voilà ! Vous savez tout !

Normalement, le prochain post devrait concerner le petit défi de noël  que j’ai proposé sur instagram autour des déco de Noël home made ou bien les petites choses que j’ai bricolées pour le noël de mes garçons. J’essaie de revenir vers vous très vite !

 

 

Couture

Un coupon, 3 projets !

Le Premier projet : un sac pour la rentrée

A l’origine

Fotor_15359649431009

Cet été, sur la route des vacances, j’ai participé à un concours organisé par Les Tissus des Ursule et Studiojolimôle, pour la sortie du patron « Mon joli môm bag ». Je l’ai fait sans trop y croire et….j’ai gagné un coupon de lin lavé de la couleur de mon choix et le patron du sac ! J’ai tout de suite su comment j’allais le customiser et j’y ai vu mon sac de cours pour l’année scolaire à venir. Même s’il paraît que pour mon épaule, il faudrait que j’opte pour un sac à dos ‘^^. Que voulez-vous, on ne se refait pas  ;op. Heureusement pour moi, par demi-journée, je n’ai pas beaucoup de classes différentes. Donc je devrais m’en sortir. En tout cas, j’ai fait une semaine et demi avec pour le moment et je ne regrette pas !

Les fournitures

Je n’avais jamais cousu, ou même touché de lin lavé. Le tissu est assez épais, il a de la tenu mais il est mou juste ce qu’il faut pour ce genre projet. A cause du tissage, il n’est ni lisse ni régulier et j’adore le rendu, brut, un peu granuleux. J’ai choisi le colori Navy parce que je me mets beaucoup de bleu et parce qu’il est très foncé, ce qui ne rendra pas le lavage de mon sac obligatoire chaque fin de semaine ‘^^. J’ai un peu tendance à le poser n’importe où, et à oublier où d’ailleurs ;op . Pour réaliser ce sac, il faut 60 cm de tissu en 140 cm de largeur.

Le patron nécessite aussi un zip de 20 cm que j’ai acheté sur le marché en revenant de vacances.

Et pour la déco, j’ai utilisé des mini bouts de rubans , une chute de petit pan et une étoile en cuir verte que m’avait offert Superpriscilia et que je gardais précieusement pour ce genre de projets.

Le patron

Il est payant et disponible sur le site de la marque au format PDF ( moins de 4 euros). Il est constitué d’un plan de coupe très astucieux pour rentabliser au maximum votre tissu, et d’explications globalement très détaillées. J’ai choisi de faire un patron des rectangles qui constituent les pièces du sac ( on trouve sur le pas à pas un gabarit pour recouper correctement les parties arrondies et toutes les mesures nécessaires )pour me faire gagner du temps les prochaines fois que je ferai ce sac, et parce que comme je ne suis pas très douée pour tirer des traits droits. Je préfère le faire sur une feuille bien sage plutôt que sur du tissu  qui bouge ‘^^. ( Mais je ne crois pas que proposer d’imprimer un patron aurait été forcément très judicieux, vu que les pièces sont grandes, il faudrait plusieurs pages A4 pour chacune d’entre elles. Tout découper et tout scotcher est franchement plus relou à mon avis que de tracer son patron. J’ai utiliser des feuilles  A3 donc, j’ai gagné du temps je pense ! )

Il comporte une pochette zippée, intégrée de manière très astucieuse à la parementure.

Fotor_153606981417742
Oups, il reste des fils à couper, on dirait ‘^^

En fait, dans ce patron, tout est astucieux ! Les finitions sont parfaites, sans qu’on se prenne la tête, et vraiment à la portée d’une couturière débutante ! Peut être juste un petit bémol sur la pose du zip , si et seulement si on n’en a jamais cousu. Mais ce n’est vraiment pas compliqué de trouver un tuto très détaillé sur le net pour cette partie là si vous en avez besoin. J’ai fait toutes les surpiqûres en rose fluo.

Fotor_153606985410877

Le bas du sac est arrondi, les lanières  sont juste de la bonne taille. A la toute fin, le patron propose de planquer les marges de coutures tout en réalisant le petit bourrelet de tissu qui se voit sur l’extérieur ET qui donne juste ce qu’il faut de rigidité au sac. Bref… j’aime tout  et je projette déjà d’autres versions, pour moi ou pour offrir.

Fotor_15360698730891
L’envers est hyper propre ! On pourrait presque l’utiliser dans les deux sens !

La patte de la Linotte

Comme d’habitude j’ai glissé des petits rubans pliés en deux dans les coutures pour la déco.

Fotor_153606977607386

J’ai aussi découpé une étoile dans du petit pan et pour faciliter la pose de l’appliqué et empêcher qu’il ne s’effiloche, je l’ai entoilé avec du thermocollant double face. Pour cela, j’ai tracé mon étoile sur la partie feuille du thermocollant,je l’ai découpée. Puis je l’ai placée, envers du tissu contre la partie avec la colle de l’étoile et j’ai mis un coup de fer. Un petit coup de ciseau côté papier ( qui est devenu l’envers de votre tissu ), on enlève le papier, on place le nouveau côté encollé contre l’endroit de la pièce devant du sac, un autre coup de fer. Hop hop ! Votre étoile est collée ! Il ne reste plus qu’à faire une surpiqûre à la machine, le long des branches de votre étoile pour qu’elle ne tente plus de se sauver. Comme j’avais peur que cette étoile se sente un peu seule, j’ai ajouté l’étoile en cuir vert.

Fotor_153596446863923

J’ai fait une autre modification au patron, pour faire les anses. Comme je n’aime pas les retourner une fois qu’elles sont cousues, j’ai repassé les marges de coutures vers l’envers, j’ai plié mon tissu en deux envers contre envers. J’ai tout surfilé rapido à la main et j’ai fait une surpiqûre de chaque coté de la pièce pour les assembler. Mais c’est juste parce que je n’ai pas la patience de retourner ce genre de pièces !

 

Epic Fail ?

Je crois qu’une des pièces est cousues avec l’envers au dessus et non l’endroit, parce que j’ai fait mon sac en fin de journée et que je voulais vraiment le terminer ce soir-là… Peu de lumière, fatigue… mauvaise mayonnaise ‘^^. Mais c’est une des pièces de côté alors ce n’est pas très grave et en plus je ne suis même pas sûre ;op

Par contre, en mauvaise élèves, j’ai mal lu la consigne, je n’ai pas recoupé certaines marges de coutures et j’ai dû élargir un peu les bourrelets qui se voient sur l’endroit du sac le long des coutures. Ce n’est pas très grave, voire même pas du tout… Mais c’est tout à fait pour ce genre de chose que je sais que le soir devrait être, pour moi, consacré au tricot plutôt qu’à la couture ‘^^

Fotor_153606983363423

Le deuxième projet : une trousse zipée

On va aller un peu plus vite, parce qu’il n’y a pas grand chose à dire : j’ai utilisé les mini chutes pour faire un peu de patchwork pour l’extérieur ( comme souvent quand on achète du tissu, j’avais un peu plus de 60 cm de lin). J’ai repris mon petit pan chéri et une chute de coton vert à pois de mondial tissu.

Fotor_153606991491258

Toujours un peu de ruban pour décorer, parce que je ne peux pas m’en empêcher.

Fotor_153606990064563

Cette trousse me sert à mettre mes papiers et mon porte-monnaie dans mon sac de boulot ( je n’en prends pas d’autres) : ça m’évite de devoir vider mon sac à chaque fois que je dois les transférer dans mon sac à main ou que j’en ai besoin, d’où l’utilisation du rose fluo. Ca fait partie des petites bricoles que je me couds avant chaque rentrée depuis quelques années.

Le troisième projet : un sac…. à projets.

Les fournitures,  le patron et la patte de la linotte.

On prend presque les mêmes et on recommence. Il me restait encore pas mal de chutes de lin, un rectangle de petit pan et l’envie de refaire un petit peu de patchwork rapide.

Fotor_153631645979837

J’ai donc farfouillé dans mon stock pour trouver des chutes d’un tissu de poids équivalent et j’ai retrouvé des morceaux d’une espèce de chambray de Mondial Tissu. Je n’avais pas de tissu du même bleu que le lin et pas assez de chute pour avoir du lin des deux côtés. Mais, comme de toute façon, l’ensemble était un peu fait de bric et de broc, je me suis dit que ça allait passer.

Fotor_153633156165390
Par moment, je me dis que ça fait un peu bizarre mais j’aime tellement l’avant que j’oublie très vite ;op

J’ai donc assemblé des rectangles au petit bonheur la chance jusqu’à avoir de quoi couper les pièces d’un pochon ( la première taille de mon tuto). Emportée par mon élan, j’ai même cousu un rectangle un peu trop haut alors j’ai juste fait en sorte que les deux faces sont de la même taille.

Fotor_15363166293256
Le dos est composé de chutes aussi mais il est cousu dans un seul type de tissu.

Pour le rigidifier un peu plus, j’ai entoilé les parties extérieures avec de l’entoilage thermocollant léger.

Pour rajouter un peu déco, j’ai pris un ruban entre deux coutures de bande de rectangle, dans l’esprit d’un pochon que la talentueuse Melobellesbulles avait fait à partir de mon tuto

Fotor_153631671707969

Et j’ai cousu le dernier bouton bleu que m’avait envoyé Atelier Camelir, par dessus un bouton en bois.

Fotor_153633161251242

Pour la doublure, j’ai repris les chutes d’un projet que je vous montrerai tout bientôt, une popeline à étoiles de Mondial Tissu, qui traîne dans mon stock depuis deux ans et demi et que j’adore.

Fotor_15363164994772

Des photos portées?

Pour la blague…. Je vois régulièrement des photos de ce type passer sur IG, et franchement, je pensais pas que c’était si accrobatique à prendre ‘^^

Fotor_153633154400557

J’ai donc au final, un sac à projet idéal pour un projet à 1 écheveau et demi …

Voilà !

C’était l’article de rentrée, que je fais presque 15 jours après ma rentrée officielle ‘^^ .

Le côté positif, c’est que même si j’ai moins de temps à consacrer aux loisirs créatifs avec ma reprise à temps complet, j’ai pas mal de projets terminés à qui je n’ai pas encore tiré le portrait ou pour lesquels je n’ai pas encore rédiger d’articles ‘^^, donc j’ai de la matière pour un petit moment ! J’essaie de revenir vers vous rapidement pour vous montrer tout ça !

Bonne fin de semaine !

 

 

Couture, Crochet, Les échanges c'est la vie

Des vacances bien remplies !

A l’origine

Vous le savez si vous me suivez un peu, j’adore les swap ! Je pratique depuis quelques années et je ne me vois pas arrêter ! Parfois, c’est avec des copines, parfois juste des connaissances virtuelles, qui deviennent des copines. Parfois, j’ai même la chance de les rencontrer en vrai. Je trouve que c’est un des beaux côtés des réseaux sociaux : c’est plus facile d’oser aller vers les autres, pour la grande timide que je suis en vrai… Et en plus, ça me permet de me soigner ‘^^ …

Ce article va donc compiler une partie de ce qui m’a occupé ces dernières semaines et que je n’ai donc pas trop montré. Je réserve juste un article particulier pour mon échange avec Biroulegem, puis qu’il s’agit d’un gros projet tricot que j’adore et qui mérite de faire sa star dans un article séparé.

On y va ?

Swap avec Melimelo 2007

Au détour d’un des post de Melimelo sur IG, j’ai flashé sur un de ses sacs à projets home-made. J’ai pris mon courage à deux mains et je lui ai proposé un échange. Elle a tout de suite dit oui !

Voici ce j’ai reçu de sa part

Fotor_151039821905070

Ce sac est sur le même principe que les célèbres fringes ( un tissu uni et un peu raide pour que le sac se tienne et un système de pochette à l’intérieur pour que le petit matériel de tricot ne se balade pas n’importe où et qu’on puisse le retrouver facilement)

Fotor_151039817098147

 

J’adore la doublure à petit fleurs qu’elle a choisi à l’intérieur !

Fotor_151039819586466

Et en petit bonus, une éponge arc en ciel crochetée trop mimi  !

Fotor_151039824653854

Voici ce que j’ai cousu pour elle

Je suis partie sur le principe de mes pochons à projet, j’ai cousu la petite taille, pour y caler un encours cho7,  par exemple.

Fotor_150922248047317

Et pour changer un peu, j’ai intégré une trousse comme séparateur ( cousue au côté de la doulure), sur le principe des pochettes vendues par Tricot_et_stitch par exemple.

Fotor_150922254943021

Les tissus viennet de chez Mondial Tissu , le tissu extérieur fait partie des tissus disponibles en ce moment et le doublure est dans mon stock depuis … 8 ans? Je pensais ne plus en avoir mais en préparant le déménagement de mon atelier, je suis retombée sur un coupon que je suis ravie d’avoir retrouvé !

J’avais rajouté quelques bricoles mais ce n’était pas du home-made, à part les traditionnels badges ^^

Swap avec Clélia

J’ai connu Clélia par son blog  » Revenons à nos boutons », il y a des années. J’ai toujours adoré son univers poétique et délicats, les petits personnages qu’elle sait si bien façonner et ses dessins si tendres. Quand elle est apparu sur Ig, je lui ai proposé un premier échange. Il y en a eu d’autres depuis et voici le dernier en date. Nous avons convenu d’un thème bijou, cette fois, le principe était de fabriquer une paire de boucles et une broche, mais, vous allez le voir, j’ai été bien plus gâtée encore !

Voici ce que j’ai reçu

Une jolie girlande en origami qui est allée décorer immédiatement mon atelier tout neuf !

Fotor_151039807767525

Une première paire de boucles d’oreilles que je n’ai pas quittée depuis que je l’ai reçue.

Fotor_151039810442398

Une bague assortie, une broche papillon et une autre paire de boucles en origami.

Fotor_151039812423289

Et un coupon de tissu avec une de ses illustrations, que je vais sans doute transformer en doublure de couverture pour Eliott dans les prochains mois ( sa couverture de naissance commence à être un peu petite) et que je vous montrerai déplié à ce moment là  ! ( il est juste TROP BEAU )

Fotor_151039814536925

Voici ce que j’ai fabriqué pour elle

Une paire de boucles avec du matériel que je stocke depuis plus ou moins longtemps. Dans le désordre, la Droguerie de Marseille, Fifi Joli pois de Toulouse ( pour les grues) et les perles viennent de la boutique de mon amie Claire , ( les hautes étoffes sur IG )

Fotor_150922240586998
J’ai changé le support de boucles à la dernière minute pour des petites étoiles que j’adore et que je suis allée chercher à la droguerie. J’ai juste oublié de prendre une photo avant d’envoyer ‘^^

Si je savais déjà exactement ce que je voulais faire comme boucles d’oreilles, j’ai pas mal réfléchi pour la broche. Finalement, j’ai bidouillé quelque chose que j’ai envie d’essayer depuis des lutres, après avoir vu passer une image sur Pinterest.

Fotor_150980777494840

J’ai utilisé de l’alaga de la Droguerie, coloris  » pétrole » et un crochet 1,5 et des petites perles noires que j’ai depuis si longtemps que je ne me souviens plus où je les avais achetées ‘^^.

J’avais ajouté un badge dans le même type de motif que celui qui décore la première paire de boucle que j’ai reçue parce que je sais qu’elle l’aime tout particulièrement. ( Je vais réfléchir à des bricoles supplémentaires, histoire de vraiment la gâter aussi !)

Voilà !

Le prochain article qui ne devrait pas trop tarder, vous montrera ce que j’ai tricoté pour Biroulegem ^^

 

Couture, Un petit tuto ?

Et hop, deux tailles de plus ( patron de pochon inside)

Fotor_150799791351910

Merci beaucoup pour votre enthousiasme pour mon premier tuto ! Je suis ravie de voir passer vos jolies versions sur mon fil IG !

Me revoilà donc, comme je l’avais dit,  avec deux tailles supplémentaires pour mon tuto de pochon à encours que vous pouvez retrouver ici.

La marche à suivre est identique pour la couture, vous pouvez suivre le pas à pas.

Petit avertissement concernant le tissu 

Comme ils sont plus grands, ils ne rentrent pas dans un torchon. A la limite, pour la taille deux, vous pouvez prendre deux torchons pour l’extérieur et deux autres pour l’intérieur. Par contre, il rentre en largeur dans un chemin de  table normalement. Mais vu le prix de la bestiole, c’est peut être plus rentable de prendre 50 cm de tissu.

Si votre tissu est souple, comme me l’a fait très justement remarquer Contrendroit sur IG, vous pouvez entoiler la face extérieure pour lui donner de la tenue. J’ai utilisé de la toile épaisse qui vient de mondial tissu pour les proto ( je dirai du sergé de coton à la louche) que je n’ai pas eu besoin d’entoiler. Le tissu à pois se tient un peu mieux que celui avec les renards.

Concernant les patrons en eux-même

Comme la première fois, ne piquez pas mon patron pour un usage commercial ( faites le votre, quoi ). Par contre, si c’est pour une oeuvre caritative, ou pour financer un projet d’école, pas de problème ! ( je vais sans doute en coudre quelques uns pour le marché de Noël de l’école de mes garcons, par ex… Coucou, Madlined ^^)

Comme la première fois, il faut imprimer en vérifiant que vous êtes bien en 100 %, il ne faut pas ajuster à la taille d’impression.

EDIT : Visiblement si vous avez une imprimante de course qui imprime du A3, vérifiez bien avant de lancer l’impression que le bac sélectionné est le bien le bac A4.Pour une raison mystérieuse, le fichier fait 40 cm de long alors que mon scanner est un A4 ( du coup, l’imprimante a tendance à se mettre par défaut sur le A3 ) … Si vous avez une explication sous la main, je suis preneuse, ça me perturbe grandement cette histoire. Grand Merci à Simone de me l’avoir signalé. J’espère que vous n’avez pas eu de soucis ! 

Comme la première fois, pour la taille 3 , il est possible que vous ayez à poursuivre un petit peu les traits, qui vont peut-être sauter à l’impression. Mais ça rentrait juste juste sur la feuille….

Les pochons étant plus grands, je ne vous mets que la moitié du patron, comme c’est souvent le cas en couture. Donc, il faut découper les deux parties, les maintenir avec scotch.

Vous allez repérer une flèche en deux parties sur la droite du patron. Il faut plier votre tissu en deux dans la largeur et aligner le pan qui comporte la double flèche avec la pliure, puis couper. ( Attention, ne faites pas comme moi la première fois que j’ai coupé une pièce en double sur la pliure, il ne faut pas couper le long de la pliure ‘^^.. Je suis un boulet cosmique). Comme la dernière fois, les coutures sont  comprises. Vous avez donc une pièce complète quand vous la dépliez. Il suffit de renouveller l’expérience une autre fois pour la partie extérieure.

Pour la partie intérieure, servez-vous des pièces que vous venez de couper comme patron. Comme ça, vous serez sûr(e) que vous avez exactement les mêmes pièces.

Fotor_150799810109633
Petite photo de famille… Pour vous rendre compte de la différence entre les tailles… Enfin essayer ‘^^

Fournitures

Il vous faudra un peu plus de cordon que la fois précédente :

1m80 pour la taille 2 et 2m 50 pour la taille 3

Pour le tissu ( j’ai arrondi à la dizaine supérieure à chaque fois ) :

80 X 40 cm  pour la taille 2 ( 40 cm étant la hauteur de votre pièce )

90 x 45 cm pour la taille 3 ( 45 étant la hauteur de votre pièce )

Trève de Blabla, voici les fichiers ! ^-^

La taille 2 

Pour un grand châle ou un petit pull en fingering, à la louche

Fotor_150799718972017.jpg

 

Fotor_15079969771739.jpg

La taille 3

Pour un gros pull, ou une petite couverture ( format bébé, par exemple). On est proche de la taille d’un tote bag, pour vous faire une idée.

Fotor_150799784005887.jpgFotor_150799758092156.jpg

 

 

Voilà ! Bonne couture !

Résultat du concours Dimanche sur Ig et sur le blog ! ( je n’ai pas eu le temps aujourd’hui, désolée)…

Couture, Un petit tuto ?

Des torchons pour un pochon ! ( Tuto et Concours inside !) CONCOURS CLOS

Fotor_150746617276493.jpg

A l’origine

Comme toutes les tricoteuses, je voue une véritable passion aux pochons à encours. Je ne les achète pas, en règle général, je les couds moi-même…

Je trouve par exemple très sympas ceux vendus par By Night ( dans un autre genre que ce que je vais vous montrer dans quelques instants) . Et je trouve ceux de Aglaelaser vraiment classe ! ( et elle vend aussi d’autres accessoires de tricots très sympas, au passage)

Mais je commence à en avoir une jolie collection et j’en offre assez régulièrement ;op … J’ai même poussé le vice jusqu’à faire des mini pochons à pelotes, pour mettre dans les pochons à encours ‘^^ …

Je voue par ailleurs un culte à autre chose : les jolis torchons qu’on peut trouver chez Monop’, chez Bouchara, chez Eurodif, ou chez Maison du monde….Mais vu le sort que leur fait subir le zhomme, je ne les utilise pas dans ma cuisine. A la place, je les stockais, jusqu’à ce que je réalise que je pouvais faire des pochons à encours avec !

Fotor_150747197057063

Plusieurs personnes m’ont demandé sur Instagram quel patron j’utilise pour les coudre… Alors j’ai décidé de poster ici un petit tuto.

Fotor_150747202954323

Je n’ai pas la prétention de dire que j’ai inventé quelque chose, vous trouverez sans doute des tuto pour en faire d’autres, zippés ou pas, plus petits ou plus grands. Mais je me suis dit que ça pourrait tout de même être utile. Et tant qu’à faire, je précise : ne l’utilisez  pas à des fins commerciales ( enfin, faites votre propre patron quoi ! )

Essayez d’être indulgent, c’est mon premier tuto ! J’ai fait de mon mieux !

Et enfin dernier avertissement : ce n’est pas un gros pochon, il est parfait pour les petits encours comme les chaussettes, ou les châles à deux écheveaux en fingering. Ou bien pour de la layette et les pulls et gilet enfants. Je travaille rapidement sur une version plus grande, je vous posterai le patron dès que j’aurai trouver des proportions qui me plaisent.

 

Fotor_150747192009797

Préparation du patron

Le fichier à imprimer se trouve ici .

Patron pochon à encours partie 1.jpg

Et ici

Patron pochon à encours partie 2.jpg

 

Le patron est en deux parties parce qu’il ne rentre pas sur une feuille A4 . Il faut l’imprimer dans ce sens, en format portrait.

Un petit clic droit, « enregistrer sous »  sur chaque image et il est chez vous.

Imprimez les deux pages, en vérifiant que l’impression se fait à 100 % ( il suffit de trifouiller dans les paramètres d’impression, en général, c’est sur la première partie de la boîte de dialogue qui apparaît ). Sans doute que sur les côtés, il vous manquera un tout petit morceau du dessin, il suffit de prolonger les traits des petits côtés.

Ensuite, il faudra faire coïncider les deux parties en pointillés et mettre un coup de scotch. Une fois le patron découpé, vous êtes prêts à commencer !

Les fournitures

Il vous faut deux torchons ou bien deux fois 50cm par 70 cm ( la dimension d’un torchon, quoi ‘^^) de tissus. Si vous prenez la seconde option, gardez en tête que plus vous choisirez un tissu raide, plus votre pochon se tiendra. Vous aurez des chutes, mais vous pourrez les utiliser pour autre chose, je vous dirai quoi à la fin. L’avantage du torchon, c’est qu’ il ne vous restera pas beaucoup de tissus à la fin.

Pour le pas à pas, j’ai choisi d’utiliser pour l’extérieur, un torchon Monop’ et un torchon Bouchara. ( Que j’ai acheté avec mes petits sous, et qui sont soldés en ce moment)

Il vous faudra aussi 1m50 de cordelette accordée à votre tissu et une épingle à nourrice.

Evidemment du fil, des épingles. J’utilise des aiguilles 90 pour la machine à coudre quand je couds des pochons avec des tissus épais.

Et si vous voulez, un petit bout de ruban pour décorer un des côtés de votre pochon.

Préparation des pièces

Les coutures sont comprises dans le patron ( 0,5 cm) . Donc,  il vous suffit de découper deux fois le patron dans chaque tissu le patron. Attention, si votre tissu a un motif qui a un sens, il faut en tenir compte en disposant votre patron deux fois dans le même sens ( avec le haut …. vers le haut  à chaque fois) . Si votre tissu n’a pas de sens, vous pouvez plier votre torchon en deux et couper en une seule fois.

Fotor_150746646185948

En temps normal, je suis une maniaque du surfilage mais quand je fais des pochons, je ne surfile pas tout. Je surfile la partie du haut sur les 4 pièces, c’est à dire le côté le plus long pour les deux tissus extérieurs et les deux tissus intérieurs. ( Je surfile le reste plus tard, ça me fait gagner du temps et, vous le verrez plus tard, ça me permet de gagner en solidité par la suite. )

Fotor_150746640807597

Sur les morceaux du tissu extérieur, il faut ensuite reporter au feutre effaçable les deux lignes parallèles qui serviront de repère pour la coulisse. J’utilise un feutre de la marque frixion qu’on peut trouver en papeterie et qui part au fer à repasser. ( Sur certain tissu, il laisse une marque blanche, mais ici, ça n’a pas d’importance ). Mais ça fonctionnera aussi bien avec de la craie de tailleur ou bien un feutre spécial couture. Ces deux lignes ne sont à reporter QUE sur le tissu extérieur.

Fotor_15074663857515

Ensuite, il faut surfiler UNIQUEMENT un petit bout des côtés du tissu extérieur : Commencez environ 1 cm au dessus du premier trait que vous venez de tracer et continuez jusqu’à 1 cm en dessous du second. Faites-le de chaque côté des deux pièces du tissu extérieur.

Fotor_150746636502951

Nous allons en terminer avec la préparation des pièces en repliant la partie que vous venez de surfiler, sur quelques milimètres et faites une couture à 2 mm du bord pour le maintenir en place. C’est par là que sortira la cordelette plus tard…

Fotor_150746620093397

Couture de la partie doublure

Assemblez endroit contre endroit les deux parties du tissu intérieur comme sur la photo ci-dessous. Vous allez piquer à 0,5 cm du bord, là où il y a des épingles.

Fotor_150746634256183

Une fois que les 3 coutures sont faites, vous pouvez surfiler là où vous avez cousu en prenant les deux épaisseurs du tissu ensemble. Ma machine a un pied spécial et un point pour le faire. Si vous avez une surjetteuse et qu’elle ne vous terrifie pas du haut de son étagère, c’est évidemment mieux. Si vous n’avez ni l’un ni l’autre, utilisez le point zigzag de votre machine. Cette étape est bien évidemment facultative, mais vous allez gagner en solidité. Et certains tissus ont une fâcheuse tendance à vouloir à toute force s’effilocher ( comme par exemple ici le torchon rose )

Fotor_150746632072244

Il ne reste donc que 4 petits côtés qui n’ont pas encore été touchés. Prenez votre doublure, et faites se toucher la couture d’un grand côté avec la couture du fond du pochon, le fond de votre pochon vous sourit !

Fotor_150746630121418
Bon, d’accord il sourit peut être un peu bizarrement ‘^^

Pincez-le pour lui fermer la bouche, ça lui apprendra et épinglez. Faites ensuite une couture à 0,5 cm.

 

Renouvellez l’opération de l’autre coté. C’est presque terminé, il ne reste plus qu’à surfiler ces deux dernières coutures.

Fotor_150746622199847.jpg

Préparation de la partie extérieure

Vous allez voir, c’est PRESQUE la même chose.

Petit détail, si vous voulez décorer un des côtés avec un bout de ruban, c’est le moment : Pliez-le en deux, et épinglez-le en-dessous de la second ligne que vous avez tracée.   Vous pouvez faire une mini couture à 0,2 mm pour le maintenir et retirer l’épingle.

Fotor_150747885790623
je chauffe au briquet les extrémités de mon ruban avant de le postitionner : comme ça il ne s’effiloche pas non plus.

On assemble ensuite les deux pièces comme pour la doublure. La seule différence, c’est qu’il va falloir laisser la place pour que votre cordelette puisse sortir de chaque côté.

Pour cela, quand vous allez coudre les deux  grands côtés, vous allez vous interrompre là où vous avez fait vos minis bords tout à l’heure : en fait, vous laissez tranquille l’espace entre vos deux lignes parallèles.

Fotor_150747208217747
Pour être sûre de ne pas oublier, et en me servant des repères déjà tracés, je fais deux petits traits sur l’envers, sur la face que je vois quand je couds.

Ensuite, on coud le fond du pochon et on surfile SAUF là où on n’a pas cousu juste avant. Si vous avez oublié, pas de panique, et ne vous sentez pas bête, ça m’arrive encore de temps en temps  ‘^^ Le découd-vite est de toute façon notre meilleur ami.

Fotor_150747210610351

Occupez- vous ensuite du fond de votre pochon comme avec la doublure.

Fotor_150747212746810

Assemblage des deux parties de votre pochon

Retournez sur l’endroit la partie extérieure et laissez à l’envers la partie intérieure.

Fotor_150747215172056

Repliez sur 0,5 cm le haut de vos deux pochons comme on le voit sur la photo ci-dessus. Vous pouvez mettre un coup de fer si vous voulez mais attention si vous avez utilisé le feutre qui part au fer à repasser, n’allez pas trop loin sinon votre ligne de survie va disparaître ‘^^.

Insérez la partie intérieure dans la partie extérieure, et épinglez le haut.

Fotor_150747217822241

Faites une piqûre à 0,2 mm du bord pour les marier définitivement. ( avant cela, retirer la partie amovible de votre machine, ça sera plus facile de faire tourner le pochon autour du bras de la machine)

Fotor_15074722075128
Je crois que c’est à peu près la seule photo où les couleurs sont justes ‘^^

Pour le faire, j’utilise le pied à surjet de ma machine, qui me permet de faire plus facilement une couture droite. Il suffit de toujours avoir la position ci-dessous.

Fotor_150747228194451
Je suis désolée, la photo est cracra, mais impossible de faire autrement 😥

Couture de la coulisse

C’est l’avant-dernière étape et c’est maintenant que vous allez utiliser les lignes que vous avez tracées tout à l’heure.

Pour éviter les mauvaises surprises, disposez à espace régulier des épingles à quelques cm au-dessus et au-dessous des traits, et de manière à ne pas gêner le passage du pied de biche. Le secret d’une couture bien droite, c’est de s’interrompre le moins possible ! Les épingles sont là pour éviter que le tissu ne plisse à l’intérieur.

Fotor_150747223340251

Vous allez à présent faire deux coutures parallèles sur les traits , tout autour du pochon pour former la coulisse.

J’utilise ce pied parce qu’il est plus ouvert et que je vois mieux ce que je fais. Je ne suis pas sûre que ce soit très académique, comme mon utilisation du pied à surjet tout à l’heure ‘^^ . D’ailleurs, je ne suis pas sûre de savoir à quoi il sert, ce fameux pied ;op

Fotor_15074722587086
Ca se voit, hein, que c’est la fin de l’après midi ‘^^ Encore une fois, désolée pour la photo toute sombre !

Couper en deux parties égales votre cordelette. Prenez la première et avec une épingle à nourrice, insérez-la dans un des trous laissés tout à l’heure. Vous allez la faire courir tout au long de votre pochon et la faire ressortir du côté où elle est rentrée tout à l’heure.

Fotor_150747230980494

Prenez la seconde partie, et faites de même du côté où la première NE RESSORT PAS.

Fotor_150747189781488

Voilà ! Vous avez un beau pochon à tricot ( ou à ce que vous voulez ), tout neuf !

N’hésitez pas à me tagger sur Instagram pour me montrer votre jolie versoin ( @lafeedufonddesbois) et à y utiliser  #lepochonduniddelalinotte

Fotor_150747205715378

N’hésitez pas à me dire s’il y a une soucis quelque part ou si vous ne comprenez pas !

OUPS ! J’ai failli oublier : que faire des chutes ?

Suivant la largeur de votre torchon, vous pouvez coudre dans vos chutes  :

Une pochette de Merci Giroflée

Des trousses zippées, par exemple en suivant le tuto de la Poule à Petit Pas, dispo ici ( c’est avec lui que j’ai appris à coudre les zip, il y a … pioufff… des lustres ‘^^)

EDIT d’Avril 2018  : j’ai pu faire rentrer dans les chutes de mon torchon monoprix, la partie extérieure de la trousse à encours dont le tuto est dispo ici ( et suivant comment est le motif, on peut aussi caser le rabat et le compartiment à aiguilles de l’intérieur !

EDIT : Petit concours !

Pour gagner l’exemplaire que j’ai cousu pour les photos de ce pas à pas, un petit commentaire sous cet article ! Vous avez jusqu’à Vendredi ( 13 Septembre) minuit pour poster et je tirerai au sort parmi vous dans le week end suivant.

EDIT DANS L’EDIT : C’est Cécile ( Ceciluccia) qui a remporté le pochon ( video du tirage au sort sur mon IG). Merci à toutes pour votre enthousiasme !