Tricot

Test pour Quiet Hours : le pull Lilas

A l’origine

Lorsque j’ai vu passer son appel au test, je me suis jetée dessus ! C’est exactement le genre de pull doudou que je voulais me tricoter cet hivers ! Mou, doux, texturé … un vrai bonheur ! Vous savez les pull dans lesquelles on s’emitouffle parce que ça caille, ou parce qu’on a la crève. Le pull pour cocoonner de week-end ou pendant les vacances…. bref, un pull doudou, quoi ! D’ailleurs, j’ai repéré il y a un moment son pull « Iggy » qui me fait aussi vraiment envie !

Sandrine a tout de suite accepté et je me suis jeté sur mon stash pour trouver le combo parfait. J’ai fait un premier essai dans un mélange qui me fait rêver depuis (coast et Titicaca de Host Garn) mais je n’étais trop loin de l’échantillon préconisé ( mon prochain gilet sera tricoté dans ce mélange, je trépigne !!! ) pour ça. Alors j’ai commandé de la supersoft pour allez avec ma Titicaca mais le mélange n’était pas assez doudou ( par contre, je le garde sous le coude pour une prochaine fois !). Et je suis finalement partie en vacances avec mon combo définitif en me disant que je tricoterai cette merveille de pull dès que j’aurais terminé mon test pour Audrey.

J’ai monté mes mailles au retour mais j’ai dû faire une pause mi-aout car mes mains me faisaient trop mal pour tricoter avec des aiguilles 4,5mm … ce qui est plutôt ballot puisque j’avais en tout 4 projets qui utilisaient cette taille d’aiguilles. J’ai don dû le mettre en pause et j’en ai profité pour terminer plusieurs projets avec des petites aiguilles, que j’ai déjà publié (les cho7 de ma maman, les cho7 rayées et le châle du Kal Mystère de Mar.gue.née). Dans 15 jours avant la rentrée, je m’y suis remise et j’ai tricoté uniquement ce pull pour ne pas être en retard pour la fin du test….

Les fournitures

Après moult essais ( qui m’ont permis de planifier mes futurs projets) j’ai donc jeté mon dévolu sur un mélange de « Nord » de drops coloris « gris clair mix » et de la coast de Holst Garn, coloris « lead ». J’avais les deux dans mon stash depuis un bail , mais je n’en avais pas assez. J’ai donc recommandé ce qui me manquaient ( 3 pelotes de « Nord  » et 2 pelotes de « coast »). Le mélange est doux, plutôt souple en aiguille 4,5 mais j’ai eu un peu peur une fois la séparation des manches effectués que mon pull ne soit trop lourd, le mélange utilisé pour la version de Sandrine étant plus léger. Je pense que mon pull s’est pas mal allongé au blocage mais il va sans doute se rétracter et finalement, il n’est pas si lourd que ça. Je penser que c’est un bon mélange pour se tricoter une veste par exemple. Je me pencherai sur la question sans doute plus tard…

Le patron

Il s’agit donc du pull « Lilas » disponible sous forme de fiche payante sur Ravelry en français et en anglais. Les explications sont très clairs et la construction très classique permet à mon avis à une débutante qui aurait tricoté déjà un pull en raglan, et qui voudrait se frotter à un bon gros pull doudou texturé. Le patron est prévu avec pas mal d’aisance pour un côté oversized … mais portable !

Il se tricoter de haut vers le bas, en commençant par une bande de côtes 1/1. On tricote ensuite quelques rangs raccourcis pour relever le dos et creuser un peu l’encolure. Cela demande une peu de concentration pour se retrouver dans le point mais si vous savez différencier une maille envers d’une maille endroit, il n’y a aucune raison que ce soit insurmontable !

Les manches sont mis en attente, puis on tricote le corps qu’on termine par une bande de côtes de 8 cm.

Ensuite on reprend les manches et on les termine par une bande de côtes identiques.

Tout le charme de ce pull réside dans le choix des côtes brisées qui resserrent beaucoup moins le tricot que des côtes classiques. Alors oui, il faut compter ses mailles (mais on passe vite en mode automatique) mais seulement un rang sur deux! Le second rang comporte uniquement des mailles endroits ! C’est donc une bonne texture sur l’échelle de la Linotte : on ne s’ennuie pas, mais on ne compte pas tout le temps ! J’aime particulièrement le rendu au niveau du raglan !

La patte de la linotte

Une seule chose : j’ai monté mes mailles avec mon « cable cast on » chéri au lieu du montage tubulaire par flemme. Ma manière de le tricoter le rend très élastique et donc je n’ai pas de soucis pour passer la tête mais de toute façon, l’encolure est très dégagée ! Et c’est TOUT ! Et oui ! Sandrine a écrit le pull de mes rêves, pourquoi changer une maille ?

Epic fail ?

Je trouve ma version un peu longue par rapport à ce que j’aime. J’aurais dû anticiper davantage le fait que le pull allait se détendre. Mon choix de fil correspond sur le papier à ce qui est recommandé mais il rend différemment puisque, mine de rien, la « nord » est relativement lourde pour de la fingering. Normalement, le patron demande un fil de mohair et j’ai remplacé cela par l’alpaga présent dans la nord mais forcément, le rendu est différent. Ceci dit je l’aime vraiment beaucoup donc ça ne me gêne pas. Et mon pull va sans doute aussi se rétracter un peux dans les prochaines semaines. (Bon par contre, il a mis 3 jours à sécher mais ça… C’est à cause de mon mélange ‘^^)

Les photos portées

J’ai donc pris mes photos, sur la terrasse… par …. 30 degrés. J’ai bien fait rire mes voisins, tiens ! Je compte porter ce pull avec mes Jeans ou des robes avec des gros collants .Vous m’excuserez de ne pas avoir fait de photo avec les gros collants, hein ;op

Voici ce qu’il donne de dos : il est large mais je trouve qu’il reste très flatteur. Je pourrais même avoir un peu plus d’aisance je pense… mais il faudrait vraiment que je le raccourcisse de 3 cm (je vous rappelle que je remonte systématiquement les tailles marquées de 2 à 3 cm en couture : il faudrait que je pense à faire systématquement de même avec mes tricots, au bout d’un moment ‘^^

Je vous ai fait aussi quelques gros plans, pour mieux vous montrer la manière dont il tombe : en premier l’encolure: dégagée mais juste ce qu’il faut. J’ai déjà le col parfait pour porter avec ce pull (un col à pois tricoté en Holst Garn aussi). Notes pour plus tard : le retrouver et faire une joli photo à l’occasion…

Les manches sont bien longes comme j’aime : je préfère avoir la base des doigts recouverte ;op Je peux aussi rouler la bande de côtes si je le souhaite.

Et le bas du pull, tout mou comme j’aime mais qui se tient. J’ai un peu souffert sur la fin des côtes mais j’ai vraiment beaucoup tricoté sur une courte période pour qu’il soit terminé avant le tourbillon de la rentrée. Dans un autre cadre, je l’aurais laissé posé un moment avant de faire les côtes et ce serait passé tout seul !

Allez, un derrière pour finir, parce que ce joli pull doudou le vaut bien, non ?