Tricot

Mon nouveau châle doudou d’amour !

A l’origine

Attention, l’enchainement est compliqué ;op ! Je suis tombée un après-midi sur un post de Melody Hoffmann qui montrait un superbe filé main qui m’a donné furieusement envie d’en tricoter un ! Alors j’ai commencé par retourné Etsy mais deux problèmes se posent. Le premier est que généralement, les filés-mains vendus sur etsy sont au minium de la « worsted » et c’est un fil un peu épais pour moi. Le second est que évidement, vu le travail que ça demande, ces fils ne sont pas donnés du tout. Alors, j’ai commencé à écumer Ravelry pour si j’avais un coup de coeur pour un patron en particulier. Et je suis retombée sur le patron de châle « Nightshif » de Andrea Mowry. Soyons claire : je n’aime pas trop ce patron : trop de couleurs pour moi, et je n’aime pas du tout l’association des deux types de points texturés. Et puis, j’ai eu une illumination ! J’avais le combo parfait pour faire une version hackée dans mon stock… sans filé-main ‘^^.

Les fournitures

Entre le joint russe pour passer d’un écheveau à l’autre et le métrage des 100 gr respectifs, ça ne fait vraiment pas beaucoup de fils à rentrer ^^

J’avais donc dans mon stock, un écheveau de « Snaeldan Nappað Tógv 3 Ply » à mes souhaits coloris « anthracite » acheté sur le site de Laines des îles. Et une merveille teinte à la main avec des plantes par Serafina* dans sa base « Appenninica » ( un fil 100% italien) coloris « gelato », un rose nuancé profond plein de pêche. Les deux sont catégorisées entre DK et Worsted. Et les deux couleurs s’entendent merveilleusement bien ! J’ai donc commencé mon châle tout de suite avec mes deux écheveaux, en me disant que je recommanderais en cours de route si nécessaire. Je suis arrivée à un peu moins de la moitié de mon écheveau de mon joli rose une fois qu’ai eu terminé mon écheveau de snaeldan. Mon châle n’était alors pas très grand et je voulais un châle bien grand, aussi grand que mon prototype du châle Ilyana. Alors j’ai recommandé un peu vite deux écheveaux de « snaeldan » et un écheveau de « Appenninica ». Au final, pompons compris, j’ai utilisé un écheveau de rose et un peu moins de deux écheveaux de » snaeldan »

Le patron

Je n’ai pas acheté la fiche du châle de Andrea Mowry, je me suis lancée le défi d’écrire le mien, à partir de sa photo. Alors je ne sais pas du tout si mon démarrage est le même que le sien ou pas, je ne sais pas si son rythme d’augmentation est le même ou pas. Evidemment, je ne vais pas écrire le patron, hein : je ne veux pas d’ennui ‘^^. J’ai recommencé plusieurs fois mais je suis arrivée à caler le point texturé de manière à n’avoir pas à compter et à avoir une jolie lisière.

Le point donne l’impression d’être un jacquard, mais en réalité, on n’a qu’une seule couleur par rang : tout se joue sur des mailles glissées et une alternance de jersey endroit et de jersey envers, comme pour le point que j’avais utilisé pour les mitaines « Uthred et Iseult » et sur le béguin « Lev » (dont les ventes sont toujours touchées par L’écheveau solidaire sur ravelry). Maintenant, je rêve de me tricoter un plaid et des chaussons avec ce point et comme il me reste de la laine….

Ce point est vraiment un point de truand ! On dirait même du jacquard sur l’envers ! Mais non, promis, une seule couleur par rang !

Côté finitions, on retrouve une icord intégrée au corps du châle que maintenant je sais tricoter les yeux fermés : comme le principe d’alternance des couleurs revient à des rayures 2/2, ça donne une encore plus jolie finition.

Pour la bordure, comme il me restait du rose on en reparle en-dessous , j’ai failli écrire une bordure en dentelle ou bien avec un autre point texturé mais j’ai eu la méga flemme …. et puis le point et la couleur se suffisent carrément à eux-même, non ? Alors j’ai fait juste un rabat en icord.

Et j’ai rajouté des pompons pour rallonger les côtés, car j’avais peur que mon châle ne soit un peu court on en reparle en-dessous. Je me tâte encore à en rajouter un 3eme…. à voir… sachant que je n’ai toujours pas rajouté ses pompons à mon proto de Ilyana, je vous laisse imaginer quand ça arriver ‘^^ Pour faire ces pompons, j’ai utilisé le super tuto video de Fibertales qui permet de ne faire AUCUN noeud et rend vraiment super bien !

La patte de la Linotte

Oups… je l’ai fait dans « patron » ;op

Epic Fail?

J’ ai commencé ce patron devant la série « Motherland: Fort Salem » que je vous recommande d’ailleurs. J’ai recommencé le début une bonne dizaine de fois : d’abord, j’ai mis 1000 ans à me rappeler comment faire une icord intégrée…. alors que j’ai tricoté tout un gilet long avec cet été, que j’ai tricoté un gros morceau d’un châle qui l’utilisait juste avant…. On va mettre ça sur le compte de la fatigue de décembre ‘^^ Après j’ai défait 2 fois, pour caler correctement le point texturé avec mes augmentations et que ça fasse une jolie lisière et que je n’ai pas besoin de compter….


Mais « le pire » c’est que je ne sais pas compter ‘^^…. Je m’explique ! une fois arrivée à la fin de mon premier écheveaux de « snaeldan » donc, je me suis dit que j’allais être short. Je me suis jetée sur les sites pour ne pas risquer de voir les laines qu’il me fallait « sold out ». J’ai calculé mes métrages…. et je ne me suis pas rendu compte qu’en réalité, je n’avais pas besoin de toute cette laine ! En fait avec 2 noirs et 1 rose, j’arrive au métrage de Ilyana ET à un poids de quasi 300 gr. Une fois arrivée au terme de mon rose, j’ai superposé les deux châles et je me suis rendue compte que le petit nouveau était plus petit mais je me suis surtout rappelée avoir lu que la snaeldan se détendait vraiment beaucoup au blocage. Et puis, j’ai eu peur de rajouter encore 200 gr à mon châle, trop lourd, je ne l’aurais pas porté. J’aurais pu taper dans le second rose pour quelques rangs mais arrivée à ce point, les rangs mangent quand même beaucoup de laine donc je n’aurais pas gagné tant d’ampleur que ça au final. Alors, j’ai rabattu, j’ai bloqué en me disant que, au pire, je pourrais toujours me maudire, défaire mon rabat et continuer. Evidemment, au blocage, mon châle s’est vraiment beaucoup aggrandi, il a gagné en drapé, il est parfait je l’aime. Mais moi qui était si fière de monter mon projet avec une laine de mon stash, si j’avais été moins quiche en calcul, si j’avais comparé mes métrages, j’aurais pu ne commander qu’un écheveau de noir.

Parce que la blague, si vous avez compter, c’est que… à la fin de châle sensé être un « stash burner » … Je me retrouve avec exactement la même quantité qu’au début plus un mini reste de chaque couleur …. Ce qui n’est pas grave tant j’aime ce combo mais avouez que c’est un peu con pour quelqu’un qui est sensé vider son stock avant le grand déménagement vers la Bretagne qui arrivera le jour où mon ministère sera d’accord…. il me reste plus qu’à racheter de la laine pour compléter et me faire ce fameux plaid ou bien entamé mes deux précieux pour me tricoter des chaussons, un bandeau et une paire de mitaines ;op

Les photos portées

Bon il n’y en aura pas beaucoup, la séance a été compliqué, la lumière d’hivers pas coopérative ‘^^… On y va?

Et juste un petit plan rapproché, histoire qu’il y en ait pas qu’une ;op

Et voilà ! ^^

Tricot

Ma première étole

A l’origine IMG_20201116_124626_070

J’ai repéré ce patron à sa sortie, en mars 2018 : il a atterri dans ma liste mais j’avais peur de l’échantillon (16 m pour 10 cm en fingering) que je ne peux absolument pas avoir avec une laine aussi fine. Ce qui veut dire passer sur de la sport ou de la DK et alors le budget….  Je l’ai donc laissé sur ma liste et puis le temps a passé. Et cet été « Ilumination » ! Je pouvais utiliser mon combo chouchou du moment : Titicaca et holstgarn ! J’avais acheté des pelotes isolées de tititcaca pour tester des combos de couleurs  : alors l’étole est revenue sur le devant de la scène en Septembre. J’ai fait mes échantillons que je vous ai montrés ici d’ailleurs au gré d’un mini article « petits projets du mois ». J’ai commencé d’autres choses, j’ai défait beaucoup de choses. Et puis ce projet est revenu comme une évidence : j’ai besoin de tricoter du nouveau, je n’ai jamais tricoté ce type d’étole, j’avais envie de tricoter un châle avec ce type de mélange : le timing semblait donc parfait !  Juste avant ça, j’avais tenté un « Monument shawl » avec un combo coast/titicaca, mais la laine était trop fine et trop molle : l’icord centrale et le motif en mini torsade ne rendait rien et je n’ai pas osé attendre le blocage pour voir. Alors j’ai monté mon étole, juste avant de partir 2 jours dans les Cévennes pendant les vacances. Il m’aura fallu 2 semaines et demi pour tricoter ce patron ! Un record pour moi en ce moment qui tricote peu : j’avais enfin renoué avec ce tricot/plaisir détente… enfin…. presque ‘^^

Les fournitures

IMG_20201116_124451_375

J’ai décidé au début de l’année de n’acheter que si j’avais auparavant vidé ou pour compléter des laines que j’avais déjà. Ce n’est pas encore l’âge de raison mais on va dire que je m’en rapproche ‘^^. Pour ce projet, j’ai donc utilisé des laines que j’avais déjà. J’aime vraiment beaucoup la Holstgarnn, parce qu’elle est rustique, fine (on reparlera bientôt de ma robe tricotée en 2,75 ;op) , pas chère, bio et que la palette de couleurs est dingue. J’ai commencé à la tricoter en 2011, après la naissance de Léo : principalement de la coast mais aussi un peu de la noble. A la naissance de Robin il y a 7 ans et demi donc, j’ai tricoté sa couverture en Coast et j’avais acheté une pelote de noble « Cider », un beau marron profond et lumineux : il était temps de l’utiliser, non ? J’ai donc associé les laines comme suit : Coast coloris « putty » ( achetée chez  mon amie Bobine et Madelaine) à la titicaca « Silver grey », la Tides « Nightshade » avec la titicaca « carbon blue » (achetée initialement pour faire le pull lilas qui finalement était devenu gris ‘^^) et la noble « Cider » avec la titicaca « the crown » ( achetée à l’arrivée de la gamme) : je n’ai donc eu à acheté que une pelote de « silver Grey » plus une pelote de « Tides » parce que je ne sais pas lire les étiquettes ‘^^ 

Les épaisseurs des fils sont sensiblement les mêmes mais la coast est plus fine que ses copines et la « Tides » plus lourde et plus épaisse une fois bloquées. Mais la différence est assez minime et ne pose pas soucis dans l’ensemble, sur ce type de projet. D’ailleurs j’aime mixer les bases dans les projets, je trouve que ça apporte un peu de texture supplémentaires ( attention dans la mesure où l’échantillon est le même, hein !) : ici on a donc : du coton, du lambswool, du mouton australien, de la laine vierge et de la soie ! Et dernière chose, j’ai tricoté avec des aiguilles 4 mm et j’ai utilisé : 

TITICACA : crown : 27 gr
Silver grey : 38 gr
Carbon Blue : 33 gr
TIDES : Nightshade : 55 gr (soit un peu plus d’une pelote) 
NOBLES : Cider : 36 gr
COAST : Putty : 43 gr

Le patron 

Il s’agit du « Suburban Wrap » de Joji Locatelli, une créatrice que j’adore. Le patron est composé de petites sections qui alternent différents types de points : parfait pour avancer vite ! Et chaque partie se mémorise vraiment facilement. La forme est obtenue par un jeu d’augmentations et de diminutions : on a donc une pointe de flèche à la fin de l’étole et une pointe en creux à l’autre bout. Je ne sais pas comment expliquer : je vous mets une photo ce sera plus parlant ^^

IMG_20201116_124852_253

On commence donc par une section de côtes 1/1, puis de dentelle puis de rayures en jersey.

IMG_20201116_125039_234

Ensuite, on a une section de troutrous sous fond de mousse

IMG_20201116_125106_195

Une section de point texturé unicolore et on répète cette succession de 2 sections une autre fois.

IMG_20201116_125149_725

Puis on a de nouveaux des rayures et une autre section de dentelle.

IMG_20201116_125226_615

Une mini section de troutrou et encore de la dentelle.

IMG_20201116_125458_590

Et enfin on retrouve des rayures, des troutrous sur fond de mousse puis des côtes 1/1.

IMG_20201116_131058_508

Mon échantillon est plus petit que ce qui est prévu par la fiche alors mon étole est moins large (20 mailles pour 10 cm sur les parties en jersey) mais elle reste quand même bien longue et la large me convient tout à fait puisque je voulais la porter en écharpe plus qu’en étole ^^ Il faudra me croire sur parole, la pointe touche le sol mais je n’ai pas assez de recul ‘^^

IMG_20201118_123516_635

Epic fail ? 

Ce projet n’aurait pas du tout me poser de problème, vraiment aucun : toutes les dentelles sont vraiment facile et on peut poser des marqueurs entre les répétitions de dentelle. Mais… Clairement, cette année est fatigante à bien des égards ‘^^. J’ai donc enchaîné les erreurs ;op

Par exemple sur la première section de dentelle : j’ai défait des demi-rangs je ne sais plus combien de fois ! D’ailleurs j’ai fini par laisse des erreurs ! Comme par exemple ici : je vous laisse voir où j’ai triché au rang retour ;op IMG_20201116_125009_230

Ce fut la même histoire à chacune des sections ! par au même endroit, mais j’ai laissé des petites erreurs, en trichant au rang retour ou bien deux rangs plus haut ( ne pas faire une diminution par exemple, pour retomber sur ses pattes ou bien remonter une maille en douce et donc ne pas avoir de trous ou bien tricoter 3 mailles ensemble parce que j’avais fait un jeté de trop ;op ) Sauras-tu trouver l’erreur sur la photo suivante ? 

IMG_20201116_125322_543

J’ai fini par comprendre, au bout de 2 semaines, pourquoi je n’arrêtais pas de me tromper…. Pour économiser le papier ( je ne suis pas capable de suivre un diagramme sur une tablette qui s’éteint toutes les 30 secondes), j’imprime 2 pages sur 1 seule page. Le diagramme de la dentelle prend toute une page et on a une page par côté, puisque droite et gauche, à cause de la pointe sont symétriques. J’avais donc sur la gauche de la feuille les explications de la partie droite de la pointe et sur la droite, la partie gauche des explications de la pointe : C’est pour ça que je me faisais des noeuds au cerveau ! Mais je ne m’en suis rendue compte qu’une fois que j’étais sur la fin de la dernière section de dentelle… Boulet…. 

Mais le pire, ce fut sur la  dernière section de troutrou de l’étole: j’ai refait le premier rang 3 fois. Je me suis rendue compte 4 rangs plus loin que j’avais décalé le motif. J’ai essayé de continuer quand même en trichant, je me suis trompée en comptant jusqu’à 4 ,3 fois, sur le 6 ème rang. J’ai essayé de tricher encore, c’était moche. J’ai tout défait. J’ai refait 3 fois le premier demi-rang pour au final tricher encore et j’ai fini par tricoter cette $ù£=^ de section ! Pourtant il suffit juste de compter 4 mailles… Fatiguée, je vous dit !! 

Les photos portées ? 

Je vous en ai fait 2, par principe mais ce n’est sans doute comme ça que je porterai mon étole …. 

IMG_20201118_123355_108

Mais plutôt comme ça ^^

IMG_20201118_123259_587

Je suis vraiment contente de ce projet que j’adore ! Les mélanges de laines sont chauds mais léger et j’ai un beau drapé partout, sauf pour la partie bleu foncée qui est plus épaisse : je pense que je me ferai un gilet dans ce mélange un jour ! Sans doute avec de belles torsades, je pense que ça s’y prêtera vraiment bien ! J’ai d’ailleurs une quantité pull/ gilet de coast « Navy » / titicaca « carbon blue » que je tricoterai sans doute dans l’année ! Vous l’avez compris, je suis clairement « holstgarn-addict » ;op

Tricot

Mon Aela doudou d’automne

A l’origine

IMG_20200716_184246_213

Aela est l’un des patrons de châles que j’ai écrit l’année dernière. La première version dans l’esprit  des marinières a été présentée en détails ici. Tout de suite après avoir terminé cette version, j’ai eu envie de voir ce que donnerait le patron en uni. J’ai donc acheté deux écheveaux à Angélique lors du petit knit eat de Juin et j’ai tricoté cette seconde version, sur la route des vacances en juillet/ Aout. Mais je n’ai jamais pris le temps de rédiger l’article de blog qui allait avec. D’ailleurs, je n’étais pas très contente de la première séance photo. Mais surtout, l’an dernier, j’étais un peu « gênée » de parler beaucoup de mes patrons payants sur le blog. En soit, c’est un peu bête, car pour faire connaître mon travail, il fallait bien le présenter quelque part et finalement, c’est sur le blog que j’ai le plus de place pour le faire… Alors, j’ai beaucoup porté mon Aela aux couleurs de l’automne, qui me permettait de mettre de côté la version de présentation pour … Je sais pas trop quoi ‘^^

J’ai profité d’avoir un peu de temps pendant ces grandes vacances pour le bloquer à nouveau et refaire une séance photo.

Le patron 

IMG_20200716_185059_404

Je ne vais pas trop m’étendre sur sa présentation, si vous voulez les détails techniques, je vous laisse aller jeter un oeil au premier article rédigé. Aela est disponible en français sur ravelry, sous la forme de 3 fiches qui présentent des manière différentes de le tricoter en 3, 2 ou 1 seule couleur ^^.

Le point texturé est un peu technique mais très amusant à tricoter une fois qu’on a pigé le coup ^^. Sur cette version, j’ai fait en sorte que les deux côtés du point texturé soient symétriques, grâce à l’aide de Maorie58.

IMG_20200716_184144_031

Les fournitures 

J’ai utilisé deux écheveaux de Finger Crossed, teint par Angélique (The Woolly Skein)

dans le coloris « cookies » : un beau caramel plutôt clair aux jolis speckles de marron, de rouge, de brique. Le patron mets bien en valeur les laines à speckles avec ses sections de jersey et le point texturé. La laine d’Angélique est un bonheur à tricoter : douce, souple, retordu juste ce qu’il faut. Tricotée en 3,75, elle a un très beau drapé et je la trouve parfaite pour les châle de demi saison. Après deux saisons de portages intensif : aucune bouloche à l’horizon ! J’ai un autre combo marinière qui attend que je lui trouve une idée de design et j’ai commencé à gribouiller… Il faut juste que je commence à m’y mettre : peut être en Aout au moins pour la partie tricot… A voir si j’aurais la motivation pour l’écrire et le faire tester ensuite…

La patte de la Linotte

Rien… Bon en même temps, c’est la seconde version du patron, il est comme je le voulais alors…. ;op

Epic fail ? 

Pendant le tricot, oui… Je l’ai tricoté en grande partie en voiture, lors de nos longs trajets, avec les enfants pas toujours très calmes, bien fatiguées après la fin de l’année scolaire alors… j’ai fait pleins de bêtises et j’ai détricoté plusieurs fois ‘^^

IMG_20200716_184211_412

Ensuite, je n’ai pas alterné mes écheveaux et ça c’est très mal ! Surtout sur une laine variée comme ça… Alors j’ai dû défaire une fois arrivée à la moitié du projet ( c’est à dire à pas loin de 400 m).

IMG_20200716_185252_246

Comme je n’avais pas envie d’alterner sur tout le châle ( rappelez vous : tricot/voiture, donc pas très confort de jouer avec deux pelotes qui roulent partout ‘^^ ) j’ai tout simplement : utilisé l’écheveau 1 pour les parties jersey et l’écheveau 2 pour la section de dentelle, en coupant le fil à chaque fois.  Mais évidemment les rangs sont de plus en plus longs… alors j’ai ensuite alterné tous les deux rangs pour la dernière section de jersey et pour la bordure… Donc, oui, j’ai dû alterner un peu mais pas sur tout ‘^^.

Les photos portées 

Avec la blouse que je vous ai présentée ici : ils sont pas faits pour s’entendre  ces deux là ??? Je profite des vacances à la fraîche pour porter mes looks d’automne et définitivement, je crois que c’est la partie de mon armoire que je préfère !

IMG_20200716_184716_179

Et de plus près :

IMG_20200716_184619_029

Aela est un châle triangulaire mais la pointe est relativement peu profonde ( ici le haut du châle est tout de même replié) puisque les rangs raccourcis de la brodure permettent de rallonger les pans sans toucher à la pointe. Je peux aussi faire un tour de plus avec les deux pans et faire un noeud sous la pointe. ( si j’arrive à trouver le temps, j’essaierai de refaire une photo et d’éditer ici pour que ce soit plus parlant)

Les photos bonus 

J’ai eu du mal à choisir alors, je vous en mets quelques unes ici. J’adore les petites touches de couleurs apportées par les speckles. J’ai complètement craqué sur ce coloris alors que je n’achète que très peu ce type de teinture : j’ai toujours du mal à imaginer comment les utiliser : souvent, soit le patron est « caché » par les variations de couleurs, soit les speckles sont « noyées » dans projet… L’idéal reste donc le jersey et certains points texturé mais pas tous…

IMG_20200716_184353_720

Et là j’ai l’impression que je ne m’en suis pas trop mal sortie ^^

IMG_20200716_185059_404

Au départ, je voulais écrire un article presque sans bla-bla et avec juste des photos… ben c’est raté… ‘^^

IMG_20200716_185153_904
C’est sur cette photo que la couleur est la plus fidèle, c’est pour ça que je parlais de caramel très clair tout à l’heure ^^

Alors, qu’est ce que vous pensez de cette version ? ^^

IMG_20200716_184440_706

Je reviens vers vous très vite car j’ai eu le temps de coudre la version définitive de mon petit top à basque et que les photos sont déjà prises, retouchées ( lumière et contraste ) ET chargées dans wordpress ! ^^

 

Tricot

Un grand châle couleur de neige

A l’origine

J’ai eu un gros coup de coeur dès que j’ai vu les premières photos de ce patron  sur Instagram. Je voulais me refaire un gros châle pour porter avec mon blouson en cuir pour l’hivers. Mon amie Marianne ( MarGueNée sur Ravelry ) a eu le même coup de coeur que moi et nous avons décidé de le tricoter en duo pendant les vacances de la Toussaint. Je l’ai laissé en pause entre Toussaint et Noël pour m’occuper des cadeaux mais il se tricote relativemet vite.

J’ai déjà un Terra  brun-rouille de Jared Flood, tricoté en laine laine Katia que j’ai beaucoup porté les hivers précédents dans cette configuration et je voulais pouvoir changer un peu. Le patron m’a paru superbe dans ses versions neutres. J’ai hésité à le faire dans le coloris « figue » mais j’ai eu peur que ça n’aille pas avec tout. Alors j’ai finalement choisi « poivre et sel », un joli écru chiné avec un brun très très clair.

Le patron

Fotor_151549209473564

Il s’agit d’un grand châle triangulaire « Freia Frost »  de la créatrice Trin-Annelie, conçu pour être tricoté avec la Ulysse de « De Rerum Natura ». On commence avec peu de mailles, du haut vers la pointe.

Les premières sections sont très simples, une alternance de jersey et de mousse pour rythmer la majorité de la hauteur du triangle. Le parfait tricot-zéro cerveau. Et quand on commence à être un peu fatiguée du jersey, hop hop !  On attaque la première section de dentelle.

Fotor_151549236576047

Celle-ci est  aussi vraiment très simple, c’est une répétition sur 8 rangs qui se mémorisent très vite. Il n’y a qu’un petit point un peu technique, et encore pas de quoi fouetter un chat : il faut savoir faire 5 mailles dans une mais c’est amusant à faire et le « truc » s’attrappe super vite ( un mixte entre des kfb et des jetés). Un rang comporte de très nombreux surjets mais avec le fil à gauche, ça passe tout seul. Moi qui crains la dentelle parce que je me trompe souvent, ces sections sont passées comme une lettre à la poste et je me suis régalée !

Fotor_151549234066512

Ensuite, on retrouve quelques rangs de jersey/ mousse avant de retricoter une petite section de la même dentelle et on termine par une dernière alternance de jersey/ mousse pour la bordure.

Fotor_151549231752030

Le fil

Comme je vous l’ai dit, j’ai utilisé de la « Ulysse » de Rerum Natura, pour la première fois, coloris « poivre et sel » avec des aiguilles 5. En tout, j’ai utilisé 209 grammes pour un châle immense et tout léger, soit un peu plus de 2 écheveaux de 100gr ( sur le site, pour les couleurs naturelles, vous pouvez acheter soit des pelotes de 50 gr, soit des écheveaux de 100 gr). Ce fil est une excellente surprise : il est doux, ne pique pas du tout, gonfle juste ce qu’il faut au blocage. Il est légèrement élastique et peu retordu. Je rêve d’un gros pull dans ce fil depuis mes premières mailles … Peut-être l’hivers prochain ! ^^

La patte de la Linotte

Je n’ai apporté qu’une modification volontaire mineure au patron. Je n’ai pas fait les franges. Je pense que je ferait peut être 3 glands plus tard mais comme il me reste pas mal de fil, je pense que je vais d’abord tricoter quelque chose à Eliott avec et voir si j’ai assez de restes.

Epic Fail ?

Sur la fin du tricot, j’ai eu de sérieux doute sur la couleur. Je n’avais jamais tricoté de châle écru uni et j’ai eu très peur de ne pas le porter. Mais en fait, il va tellement avec tout que je suis ravie. Il est peut être un peu tristouille sur mon manteau gris mais peut être que ça me motivera à en coudre un coloré l’hivers prochain ^^ .

J’ai juste eu quelques mini fail en cours de route, par exemple, je n’avais pas le bon nombre de mailles au début de chaque section de dentelle, comme d’haaaabituuuuuueeeedeeeeee…. Alors j’ai triché en rajoutant la maille manquante ou en en supprimant une, soit au début soit à la fin du rang , à l’arrache et ça ne se voit pas du tout.

Fotor_151549225560263

 

Deuxième série d’erreurs, de temps en temps, j’ai oublié que la maille centrale ne se tricotait qu’en jersey même au milieu des parties en mousse mais ça ne se voit que si on met le nez dessus, alors ce n’est pas grave ;op

Fotor_151549228036327

Les photos portées

Réalisées en deux séries, parce que je me suis rendue compte après avoir pris la première que beaucoup étaient floues….

Fotor_151549205728527

Fotor_151549213206864

Et quelques gros plans, comme là …

Fotor_151549222964074

Ou là…

Fotor_151549221148873

De dos ce n’est pas mal non plus ^^

 

Fotor_151549215740184

Et voilà ce que ça donne si on roule le haut pour le porter juste autour du cou… Mais je pense que je le porterai rarement comme ça !

Fotor_151549217657256

Et Voilà !

Belle journée à toutes et bon courage pour celles qui reprennent ! ( là, j’ai envie de me pendre en fait ‘^^)

Tricot

Quand on aime, on compte pas ;op

A l’origine

J’ai tricoté ce châle  » Don’t stop me now » de Rachel says yepa une première fois pour mon échange avec Biroulegem. Plus je le tricotais, plus je l’aimais. J’avais choisi les couleurs pour elle, alors je me suis fait violence. Mais il a de nouveau sauté sur mes aiguilles à peine la dernière maille du précédent rabattue ;o) Je n’ai pas hésité et je ne me suis pas ennuyée une seconde en retricotant tout de suite… Moi qui déteste refaire le même modèle !

Le Patron

Fotor_151246772321410
J’ai dû recadrer pour vous épargner le bazard dans le fond ‘^^

Il s’agit toujours de patron gratuit de Rachel ( son site regorge de jolis modèles gratuits ! )

Dans cet article, vous retrouverez la petite présentation que j’avais faite…

Les fils

Fotor_151246879937790

Ma première version m’avait permis de réaliser tout le potentiel de la partie résille pour les fils à speckles. J’adore ce type de fil mais je trouve qu’il est très difficile de leur trouver un projet. Je trouve que les aplats de mousses sont trop brouillés. C’est dommage de les utiliser en rayures 2/2 parce que finalement, on ne les voit pas beaucoup. Les fils très changeants ne rendent pas justice aux motifs d’une dentelle très élaborée… Bref, comme je l’ai dit dans mon article pour le beau Couagga de mon amie Folie0rdinaire, il n’y a presque que le jersey pour les utiliser à leur juste valeur… Et c’est plein de mailles endroits ‘^^. La résille de ce patron est parfaite parce qu’elle est facile à retenir et amusante à faire, et que les petites tâches apparaissent sans cacher le motif ! J’ai donc tiré de mon stash un écheveau teint par ma tricopine Cilourousiers, un beige avec des speckles de marron-doré, de bleus différents, voire même de violet. C’est un mélange de mérino, cashmere et soie, une vrai tuerie de douceur avec un drapé de ouf ! ( elle n’a pas donné de nom à cette petite merveille)

Fotor_15124676420012

Pour aller avec, j’avais décidé de reprendre les tâches de orange avec un beau  » clémentine confite » des (Vi)laines. Mais si ce orange est superbe tout seul, il était trop soutenu par rapport à mon écheveau de départ. J’ai eu peur de ne pas le mettre et j’ai tout défait une fois arrivée à la section de dentelle. Ma copine Carole_Melin m’a gentillement apporté un reste de Madelintosh merino ligth  » Glazed pecan » lors d’une matinée tricothé au Chat qui tricote à Aix. C’était exactement la couleur qu’il me fallait alors je me suis empressée de commander le dernier écheveau dispo sur laine et tricot ‘^^ Mais comme je n’aime trop pas tricoter les fils single, j’ai pris de la sock. Le fil est un peu plus épais que les autres mais ça ne dénote pas dans l’ensemble. ( il m’en reste plein, il va falloir que je lui trouve aussi un projet à la hauteur ^^… peut être des mitaines ou un bonnet pour ne pas avoir deux châles avec la même dominante dans mon, mes paniers qui débordent)

Fotor_151246766661551

La troisième couleur, la moins présente, est Msw de Color oh the moon. C’est un bleu gris plutôt éteint que j’ai failli destasher plusieurs fois parce que je le trouve un peu fade par rapport à la gamme de couleurs que j’utilise. J’avais prévu de faire la section de point texturé avec mais comme il est vraiment éteint, ça ne rendait pas du tout alors j’ai détricoté la section et même décidé de la supprimer. Je ne sais pas du tout ce que je vais faire de ce très gros reste… S’il vous tente, n’hésitez pas à me le dire en commentaire, je peux le revendre ou l’échanger…

La patte de la Linotte

Je voulais mettre au maximum en valeur mon fil à speckles. J’ai donc aggrandi au pif  toutes les section et j’en ai rajouté après la fin normal du tuto. ( Le patron n’est pas rédigé lignes par lignes, il donne des indications très précises pour les métrages mais le reste est donné sous forme de grille à répéter et à adapter. Mais c’est vraiment simple ) Pari réussi, il ne me reste plus que quelques grammes , même pas de quoi faire un rang ni même des tassels ( ce qui est fort dommage parce que j’en aurai bien mis au final )! ^^

Fotor_151246754333088

Comme je vous l’ai dit plus haut, j’ai supprimé la partie texturée et j’ai doublement bien fait : je n’aimais pas le rendu et ne voulais ni introduire une autre couleur, ni racheter un écheveau… Et puis quand je vois la taille finale de ce projet, je me dis qu’il est déjà bien assez grand comme ça ! ‘^^

Fotor_151246762293350
Bon celle-ci n’est peut-être pas très utile mais je l’aime bien alors je vous la mets quand même ‘^^

J’ai donc alterné une section de rayures 2/2 entre chaque section de résille et de dentelle.

Fotor_15124675927394
J’aime beaucoup les petites vagues créées par les premiers rangs de la dentelle dans le point mousse

Pour terminer, j’ai fait 2 rangs de mousse en bleu gris et j’ai rabattu en picots… Je ne sais pas au final si c’était le plus judicieux… Je pense quand je le rebloquerai, je verrai si je défais et rerabats tout simplement ou pas…

Fotor_151246756554555
Pour bloquer ce projet, j’ai d’abord épinglé mon rang de rabattage puis les deux autres côtés du triangle. J’ai trouvé ça plus simple… Pour moi le blocage est toujours une prise de tête ‘^^

Epic Fail ?

Nooooonnnnn je suis totalement « In love » comme on dit ! Je l’ai tricoté en 3,75 cette fois, et avec mes modifications, il est juste immense !

Les photos portées

Luminosité moyenne, et photo en intérieure… Vivent les retouches ‘ ^^

Fotor_151246769002347
Le réglage auto de l’appareil pour les portraits est juste trop fort ! On ne dirait presque pas que je n’ai pas beaucoup dormi

Mais du coup, il y en a peu, j’espère que vous ne m’en voudrez pas !

Fotor_151246751841491
J’ai essayé de le placer de manière à ce qu’on le voit bien mais en vrai, il sera sans doute roulé un peu beaucoup sur lui même ‘^^… Par contre, il est bien assez grand pour être porté sur les épaules

Les échanges c'est la vie, Tricot

Le beau Couagga

E1F8BD40-DB04-4D07-B4F5-2415E13343AA.jpg

A l’origine

Je suis depuis un bon moment sur Instagram la créatrice des « Figues de Barbarie ». Elle fait de très jolies choses en déco pour les enfants ( mais pas que ) et propose des kits pour réaliser certaines pièces, avec comme idée de nous faire rebroder certains éléments. Elle ne tricote pas et nous avons convenu d’un échange.

Au départ, je voulais lui proposer un des châles que j’ai tricoté mais que je ne porte plus , non parce que je ne l’aime pas ( quand je n’aime pas un projet, il retourne en pelote avant la fin) mais parce qu’à une époque, je me suis mise à tricoter frénétiquement tout un tas de châles. Un peu refroidie par mes premiers pulls et gilets qui allaient à mes copines, à ma mère, à ma belle-mère mais pas à moi…

Mais elle ne supporte pas la laine et m’a demandé s’il était possible de lui tricoter quelque chose en fibre végétale. Elle était tombée amoureuse d’un châle que j’ai testé autour de noël.

Le patron

509546B9-49FD-46B5-8C8D-BE834C624F95
Je me suis rendue compte trop tard qu’aucune photo ne montre le châle en entier : Il manque sur l’image les deux premières sections

Il s’agit du châle Couagga designé par ma copine Folie0rdinaire. Ma version pour le test se trouve ici, si vous voulez jouer les curieuses.

Ce patron se tricote de haut en bas, on commence avec peu de mailles pour terminer avec plus de 400. Il propose une alternance de jersey  et de rangs raccourcis en mousse (  8 sections réparties entre les deux côtés du châle), ce qui est parfait pour mettre en valeur les fils changeant ou à speckles ( petits éclats de couleurs)

Il est vraiment très grand car il grignote 2 écheveaux d’une couleur et 1 autre d’une couleur constratante.

Enfin, normalement, il est terminé par une bordure dont le motif se fait à l’aide de côtes.

Le fil

BD226FAE-06D9-4BF5-90CE-EA64CD9C814C
A la fin, ça donne un joli petit tas de fil à rentrer mais ça vaut le coup !

J’ai écumé le net pendant une bonne semaine pour trouver un fil végétal, dans les couleurs que Florence m’avait demandé. Il me fallait un fil type fingering, avec un gris et un jaune. Mais surtout, je voulais un fil gris nuancé ou au moins chiné pour que les parties en jersey soient bien mises en valeur.

J’ai trouvé mon bonheur chez Laine et Tricot, un fil de la marque BC Garn, mélange de 50 % coton et de  50 % lin : Allino. Son échantillon est de 22 mailles pour 10 cm et il se tricote en 3/ 3,5.  j’ai utilisé un peu plus de 4 pelotes de gris foncé et un peu plus 3 de moutarde. Mais j’ai dû modifier une partie du patron. Je vous explique ça un peu plus bas.

Le gris se nomme poétiquement « CL 08 » ( gris foncé sur laine et tricot) et le jaune « CL21 » ( moutarde sur le site)

La patte de la Linotte

728FA568-FA52-48C9-AAA0-91321BDF573E

Lors du test, avec l’accord de Mylène, j’avais modifié une partie du patron. Normalement, la bordure est une icord tricotée au fur et à mesure des rangs. Mais je n’arrivais pas à avoir un joli résultat. D’un côté c’était trop serré et de l’autre trop lâche. J’ai donc fait une bordure de 3 mailles de mousses.

Mais surtout, je ne me sentais pas de faire la bordure avec le motif du patron, je me trompe dès que je compte de la dentelle, et à l’époque, je n’aurais pas eu le temps de la tricoter.  C’est d’ailleurs depuis ce châle que mon épaule me fait très réguièrement souffrir : à force de tricoter tous les jours comme une malade pour être dans les temps, une méchante tendinite s’est installée durablement… Ce n’est pas la faute du modèle, c’est juste que je me suis mise une pression monstre à l’époque et que ça a coïncidé avec le moment où la courbe de poids de Eliott s’était enfin envolé et qu’ il réclamait avec beaucoup d’insistance nos bras…

Florence avait vraiment aimé la  simplicité de ma version, j’ai donc tout reproduit à l’identique.

Par contre, mon échantillon est très différent.Je me retrouve au final avec un fil bien plus épais et plus lourd que ce qui est prévu par le patron. Et surtout, j’ai un échantillon de 20 mailles pour 10 cm au lieu des 24 mailles du patron.  Je vais être honnête, j’ai commencé par me tromper : il fallait répéter 10 fois un groupe de deux rangs et j’ai tricoté uniquement 10 rangs pour les deux premières sections de jersey. Je me suis rendue compte de mon erreur en relisant les explications mais j’ai assez vite compris pourquoi : la hauteur des sections en questions étaient quasiment la même que celles de ma première version du patron. J’ai longuement hésité à tout défaire et recommencer. Mais vu la quantité et donc le poids du fil que j’avais déjà utilisé, j’ai eu peur que le châle ne soit beaucoup trop lourd.

J’ai donc continué mais en rajoutant deux rangs de plus par sections de jersey suivantes. Evidemment, je n’avais pas assez de mailles pour les sections de rangs raccourcis que j’ai donc dû adapter en tournant un peu plus tôt à chaque fois, pour essayer de garder le nombre de rangs. Je ne peux pas vous le détailler ici parce que je l’ai fait un peu à l’arrache, au feeling, au fur et à mesure.

Au final, mon châle est presque aussi long que celui de mon test mais un peu moins haut. Pour un châle triangulaire, je ne trouve pas ça gênant. Je préfère les châles très longs et relativement étroits. J’espère qu’il va plaire en l’état à sa destinataire !

Epic Fail ?

Du point de vue de mon épaule, oui. J’avais commencé avec un autre fil mais je n’aimais pas le rendu.  J’ai donc tout défait et je suis repartie en quête d’un autre fil. Cela m’a amené au mois de Mai et niveau boulot, ça devient très chargé jusqu’au début de Juillet. J’ai donc dû le mettre de côté et comme le temps avançait vraiment très vite, et que je ne voulais pas envoyé ma partie de l’échange trop tardivement, je me suis remise à tricoter trop longuement. Pour arranger le tout, les rangs sont vraiment très longs à partir de l’avant dernière section… L’ensemble m’a obligé à lever le pied et je n’ai pu le terminer que fin Juillet en tricotant très peu de rangs à chaque fois.  D’ailleurs ça m’inquiète pour l’avenir parce que j’ai besoin de mes cessions de tricot pour décompresser !

DFAF444A-5B37-4EDC-B5D2-BFE7F6D1C3D7
Je ne suis pas du tout la reine de l’épinglage, loin de là mais Couagga est facile à bloquer ! Commencez par le haut en étirant bien. Puis étirez la pointe le plus possible puis chacun des « petits » côtés. Bon en même temps, on ne peut pas vraiment dire que Couagga a de « petits côtés » ‘^_^

Du point de vue du projet en lui même : pas du tout. Je suis très contente du résultat. Le fil est lourd, bien plus lourd que ce qu’il devrait, mais une fois bloqué, il a un drapé très sympa.  Et même s’il y a du lin dedans, il est très agréable à porter. Par contre, je ne sais pas si je ferai un pull dedans à cause de son poids… Quant aux couleurs, je les trouve plutôt lumineuse et elles me plaisent bien.   C’est vraiment un combo que j’aime beaucoup. Bon, n’importe comment, un combo avec du moutarde dedans, en général, ça me plaît beaucoup !

Les photos portées

J’ai dû me débrouiller sans le zhomme qui geekait avec ses potes, alors il y en a peu mais je pense pas que ça vous aidra à vous rendre compte de ce que ça donne…

Je vous passe le récit de mes déboires aventures à base de retardateur, et d’appareil photo posé en équilibre sur une chaise de bar avec un bébé rampeur d’un an autour des pattes ‘^_^ Mais je vous rassure aucun appareil photo bébé n’a été maltraité dans l’opération….

E37250D1-A0DA-4112-BD13-2A812EC9CF32
En mode selfie sans tête dans la cuisine ‘^_^

Par contre, le seul endroit où j’ai pu poser pour avoir un fond acceptable, c’est sur mon canapé ‘^_^ , la salle de jeu des enfants étant envahie par une bande de rôliste en mode hard gameur depuis 4 jours…. Ne vous inquiétez pas, on n’a pas vendu mes grands, on les a juste envoyé en vacances ;op

E0B1AC75-0519-4F4C-88C5-9AF4210C990E
Comme je n’aime pas porter les châles avec une trop longue pointe devant, je replie le haut , ici les deux premières sections de rangs raccourcis. Du coup, ça fait une double épaisseur toute douillette autour du coup !