Tricot

Celui qui était presque de saison

A l’origine

Il faut reconnaitre qu’on s’est payé un printemps bien pourri cette année… ce qui me va tout à fait ! Printemps moisi = pas chaud = vraie demi saison = linotte ravie ! Des collants et des petits tricots sur des robes et jupes légères. Une idée du bonheur, quoi !

Donc je me suis dit en Avril, que c’était encore le moment de me tricoter un petit top à porter sur mes jupes fétiches et dans mes salopettes d’amour. J’ai commencé à cogiter et puis… Je suis tombée par le plus grand hasard sur la version modifiée du Kentia top de Hellow tricot. Ce fut le coup de foudre immédiat ! Le soir même j’échantillonnai. Et je montais mon petit tricot dans la foulée !

Nous étions à quelques semaines de la fameuse INSPECTION. La der des der. Je me suis fixée comme but d’avoir terminé la dentelle le week end précédent, pour tricoter tout en rond à l’ endroit dans la dernière ligne droite… J’ai commencé ce petit tricot le 9 Mai. Je l’ai bloqué en fin de semaine dernière et photographié ce matin…. Juste à temps pour la remontée des températures. Autant dire que mon petit top adoré sera dans ma valise bretonne et cévenole cet été ^^

Les fournitures

J’ai utilisé de la laine vintage achetée en vacances dans une brocante bruxelloise. Elle est hyper fine, hyper douce, hyper inconnue. Je ne pense pas qu’il y ait d’acrylique dedans. Par contre, elle est hyper fine : plus fine que de la lace. J’avais déjà entamé mes pelotes pour le Kal Mystère de MAr.Gue.née de l’an dernier. La laine lavée est encore plus douce, et elle a beaucoup de drapé, même tricotée en double. Cette fois, j’ai eu peur qu’elle ne soit un chouia déjaugé et je veux mettre mon petit pull au boulot : donc impossible qu’on voit mon soutien-gorge au travers, pas vrai ? ‘^^ J’ai donc tricoté en triple et je ne le regrette pas : le résultat est un peu dense mais agréable à porter. Un bon petit pull à porter au boulot moi qui ai toujours trop chaud quand je bouge.

J’avais un peu peur de tomber en rade, et bien j’ai eu bien tord: j’ai utilisé en tout… 3 Pelotes… Il m’en reste donc encore ! et je n’ai même pas terminé ces 3 pelotes !

Le patron

Il s’agit donc du Kentia top de Marie Amélie Design, patron payant disponible au téléchargement en français et en anglais sur Ravelry. Il se tricote sans couture du haut vers le bas. Il est prévu pour pas mal d’aisance, avec 2 couleurs : une pour l’empiècement en dentelle et une pour la partie en jersey. J’ai tricoté la seconde taille pour mon 92-94 cm de tour de poitrine. Je pense que je suis un chouia en dessous de l’échantillon prévu. Et j’adore le rendu sur moi.

On commence par tricoter une bande de côtes 1/1, avec la plus petite taille d’aiguille ( 2,75 mm pour moi). On ne change pas d’aiguille ensuite et on tricote cette belle dentelle. J’ai fini par mettre pleins de marqueur parce que je ne savais jamais où j’en étais ‘^^. Les augmentations du Yoke se font dans le motif : le patron propose une grille mais pas d’explications écrites rang par rang. Ce qui me va très bien depuis que j’écris mes propres petits patrons et que je n’ai plus de soucis pour lire les grilles. Surtout qu’ici la répétition comporte peu de mailles. C’est un bon patron pour une débutante aventureuse qui veut se frotter à un modèle un peu compliqué. J’adore ce motif très art déco !

Normalement, on poursuit le motif jusqu’à la séparation des manches. Puis on tricote une bande de côtes 1/1 sur tout le Yoke avant de rabattre les manches .C’est ce qui est magique avec ce modèle : une fois qu’on a séparé les manches… on ne revient plus sur les manches ! Bonheur ultime !

On tricote ensuite tout à l’endroit en prenant la taille d’aiguille nécessaire pour avoir le bon échantillon ( 3,25 mm pour moi) une série de rang raccourcis qui permettent d’élever le dos et donne l’impression d’avoir des pinces au niveau de la poitrine. Le top tombe donc parfaitement, sans remonter devant à cause de la poitrine ni glisser des épaules. De la pure magie !

Ensuite, on tricote tout droit en jersey endroit : on est sur un modèle cropped donc c’est vraiment très rapide ! Une petite bande de côtes 1/1 et on est bon !

La patte de la Linotte

J’ai commencé les côtes à plat pour ne pas risquer de vriller mon tricot et j’ai cousu les premiers rangs pour fermer, à la fin de mon tricot.

J’ai complètement copié l’idée de Hellowtricot, qui n’a pas tricoté toute la dentelle et j’ai utilisé une seule couleur. J’ai observé ses photos sous toutes leurs coutures pour voir où m’arrêter. J’ai donc suivi les explications jusqu’au rang 36. Puis j’ai tricoté 12 rangs tout droit. Puis j’ai tricoté tout à l’endroit sur le corps (dos et devant) et en côtes 1/1 pour les manches (j’ai regardé dans les explications à partir de combien de mailles on commençait à rabattre les manches, tout simplement). J’ai tricoté tout droit pendant 24 cm depuis les emmanchures ( les côtes mesurent 1 cm sur ce modèle) pour avoir un top court mais pas trop à mettre sur mes robes, mes jupes taille-hautes et dans mes salopettes ^^

Epic Fail ?

J’ai eu un peu de mal avec la dentelle parce que j’ai voulu mettre le moins de marqueurs possibles et que je ne suis pas très douée sans marqueur. J’ai donc commencé par avancer à la vitesse d’un escargot neurasthénique mais avec les marqueurs, ça va vite ! Par contre, mes rangs raccourcis, il faut le reconnaitre… Ils sont un peu moches. Je ne comprends pas trop ce qui s’est passé, je n’ai jamais eu de soucis avec mes rangs raccourcis à l’allemande.. Je n’ai pas assez serré, je pense. Ça s’est un peu arrangé au blocage et ça ne se voit pas trop. Je vais essayer de vivre avec ‘^^ On a dit que c’était l’année du lâcher-prise, après tout !

Je me suis un peu loupée au blocage des manches, qui ont fortement marqué le plis. J’ai tenté de le porter avec le dessus de la manche légèrement humide pour essayer de lui redonner sa forme… A voir si ça fonctionne… On dirait un peu un bec d’oiseau quand même … Lâcher prise, on a dit lâcher prise !

Pour le reste…. Je suis ravie !

Les photos portées

Retour sur mon spot originel : finalement, je trouve l’angle meilleur ….

Cette fois-ci, j’ai essayé de vous montrer de petit top avec des tenues un différente. Je pense que c’est le début d’une longue histoire d’amour !

Voici ce qu’il donne de dos : ma version est moins large que celle de présentation.

Et de côté. Coucou la prise, tu nous avais pas manqué, tiens !

Et bonus track : avec une mes salopettes : je crois que c’est de loin ma photo préférée !

Et voilou ! Alors, vous validez ? ^^

Tricot

Epic fail ! ( entièrement de ma faute…)

A l’origine

Dès que j’ai vu passer les premières photos du prototype du joli top Corbetti de ma copine Folie 0rdinaire sur instagram, je suis tombée amoureuse. Et je me suis proposée pour le tester avant même qu’elle  ne lance son appel. Je reste convaincue que ce patron est très réussi et je le retricoterai sans doute cette saison ou bien la saison prochaine. Simplement, en prenant certaines dispositions. ( sans rapport avec le patron en lui même )

Fotor_153242233751220

En fait, me proposer pour ce test était, d’une certaine manière, fondamentalement, une très mauvaise idée. D’abord, parce que ce n’est absolument pas la bonne période de l’année pour ça. La fin d’année scolaire est toujours une course de fond, contre la montre, qui ne me réussit pas vraiment. Le patron est arrivé dans nos boîtes aux lettres au moment des oraux du bac de français. Je ne pouvais donc pas le commencer tout de suite. Et la semaine qui suit les oraux, il ne reste jamais beaucoup de neurones de disponibles…. j’ai dû recommencer la partie dentelle 3 ou 4 fois ( juste parce que je n’arrivais pas à compter, et même pas parce que c’est difficile !! )

Pour le reste, je vais utiliser les rubriques habituelles pour vous expliquer comment j’ai programmé mon cuisant échec.

Le patron

Le patron, lui, n’a rien à se reprocher. Il est bien expliqué, et propose de très jolies finitions. Ce top se tricote de haut en bas en commençant par les bretelles, en partant d’un montage provisoire ( qui donnera plus tard le de point de départ du dos du top ) .

Une fois les deux bretelles tricotées intégralement, on va remonter des mailles et insérer la jolie dentelle du devant. Attention, elle se compte sur l’endroit ET sur l’envers. Mais elles est simple à retenir, et elle ne comporte pas beaucoup de rangs. Et en temps normal, avec tous mes neurones, elle serait sans doute passée comme une lettre à la poste !

fotor_153242229835848.jpg

Une fois le devant terminé, on va récupérer nos mailles et tricoter le dos aussi jusqu’aux emmanchures, puis partir en rond. Le corps est composé de jersey, avec un jeu d’augmentations régulières pour lui donner sa forme évasée. Enfin, on a deux panneaux de dentelles qui reprennent le motif du haut pour habiller les côtés du top. Et on rabat en icord.

Côté finition, on relève les mailles des emmanchures pour faire une icord . Ne vous inquiétez pas, avant cette étape, les emmanchures sont beaucoup trop larges mais la icord resserre tout ( pensez bien à prendre une taille d’aiguille en dessous pour cette partie).Fotor_153242231067172

On utilise la même technique pour terminer proprement l’encolure. C’est clairement la partie que j’ai le plus aimée dans ce projet. Je savais déjà que je ne le mettrai pas ( et même pire que ça… ) mais je l’ai fait quand même. Pour le plaisir. Et pas juste pour vous montrer… J’aurais pu le laisser en chantier et faire l’article tout de même…

Fotor_15324223231302

Le fil

Pour ce test, qui me tenait vraiment à coeur, j’ai fait plusieurs échantillons. Le patron est proposé avec de la  » Allino » de BC garn, un fil coton/lin que j’ai utilisée pour un châle l’été dernier, déjà pour un patron de Mylène. ( l’article est ici ).C’est fil un peu épais mais très agréable à porter. J’aurais dû racheter de ce fil…

Mais j’avais en stock de la « écoton » offert par Bergère de France et je lui cherchais justement un projet. L’échantillon mentionné sur l’étiquette correspondait alors j’ai testé en 4, en 3,75 et en 3,5. Mais au lieu d’avoir les mesures requises par le patron, je me suis retrouvée au mieux avec 21 mailles pour 10 cm. Je me voyais pas descendre encore en taille d’aiguille. S’il n’avait pas été question d’un test, j’aurai pris mes 3,75 et j’aurais tricoté une plus petite taille. Mais ça aurait faussé les conditions du test. Alors j’ai cherché un plan B.

J’aurai pu utiliser de la coast de holstgarn en double mais j’ai eu peur que la laine contenue dans le fil ne soit un non sens pour un top d’été, porté dans le sud… Aujourd’hui, je pense que ça aurait été un bien meilleur choix….

J’ai donc écumé les boutiques de laines autour de chez moi, parce que j’étais déjà en retard pour commencer et que je ne voulais pas retarder encore le démarrage de mon tricot à cause de la poste….

J’ai fini par acheter de la Cabotine de Phildar ( un mélange coton/ acrylique) qui, sur le papier aurait dû être parfait. Je n’ai pas eu de coup de coeur pour une couleur en particulier alors j’ai pris du gris en me disant que c’était ce qui irait avec le plus de choses dans mon armoire… Autre mauvais choix.

D’abord, je n’aime pas le fil, un mélange de plusieurs brins, non retordus , un peu « élastique ».

Ensuite, parce que la couleur ,n’est pas enthousiasmante. Je la trouve tristouille et plate. Sans doute parce que j’ai trop tricoté de jolies laines teintes à la main avec des belles nuances.

Mais pire que tout, l’échantillon n’était pas bon. Pas bon du tout. J’ai dû descendre en taille d’aiguilles. Et je me suis retrouvée avec des aiguilles trop petites pour la grosseur du fil par rapport à ma tention. Les mailles ne glissaient pas, je devais forcer comme une malade pour faire avancer mes mailles. Le résultat ? Je n’avais plus que 3 semaines pour tricoter 500 m de fil avec les enfants dans les pattes toute la journée, et …. avec mal aux mains. Donc, dans l’impossibilité de tricoter vraiment longtemps chaque jour…

Et puis, surtout, je n’avais absolument aucun drapé, et comme c’était trop serré, au lieu d’apporter la fluidité nécessaire, ça a accentué le soucis causé par ma morphologie ( Mylène et moi sommes diamétralement opposée en terme de silhouette, je vous explique ça, juste en dessous ! )

La patte de la Linotte

Comme il s’agissait d’un test, je n’ai changé qu’une seule chose par rapport au patron, j’ai fait ma rebelle et je n’ai pas utilisé le montage provisoire proposée par la fiche mais un montage provisoire  au crochet. ( Ce qui ne change rien d’ailleurs).

Et l’autre raison qui fait que j’ai lamentablement foiré ce test, c’est que justement, j’aurais DÛ modifier le patron… Je n’ai pas la taille marquée et je n’ai pas de hanches ou quasi pas… Je suis … une espèce de tronc d’arbre. J’aurais donc dû zapper les augmentations et faire mon top tout droit. Ca n’aurait pas suffit à limiter la casse, à cause de mon choix de fil foireux, mais n’aurait pas autant été une catastrophe…

J’ai tricoté quasi jusquà la fin de la section d’augmentations. Mais j’avais des doutes. En fait, j’avais des doutes depuis un bail… J’aurais dû mécouter et recommencer encore, avec un autre fil. Mais je n’avais plus le temps. Alors, je me suis entêtée, en me disant que ça passait sans doute et que je me faisais du mourrons pour rien… et ça me tenait à coeur de rendre ma copie dans les temps….

Fotor_153242235294697
Je l’ai bloqué quand même et j’ai rentré presque tous les fils ‘^^

Mais j’ai quand même fini par le mettre sur un fil et à l’essayer. Juste avant, j’ai quand même fait les icords pour les emmanchures pour me rendre compte de ce que ça donnait.

Et là, j’ai dû me rendre à l’évidence : ça ne le faisait PAS DU TOUT. Mon top est trop raide, trop large. Alors j’ai laissé tombé, c’était 10 jours avant la fin du test et donc impossible de le refaire avec un autre fil…

Epic fail ? ( avec trop de blabla perso dedans ‘^^)

Je crois que vous avez compris l’idée ‘^^…

Je pourrais le recommencer là, tout de suite, avec de la coast par exemple. Mais j’ai besoin de digérer. Et aussi de passer à autre chose… Depuis mon châle arc en ciel, je traverse une mauvaise passe en tricot. Il s’est vraiment passé quelque chose de particulier avec ce tricot. Tout était parfait, j’ai adoré le tricoter, c’est une bidouille perso, j’adore les fils qui sont tous précieux pour moi, le rendu est encore plus beau que ce que j’imaginais. Depuis, tout me semble fade. Je voudrais retrouver cette sensation, cet enthousiasme. J’y ai cru avec Corbetti mais ça ne l’a pas fait. J’ai enchaîné les petits projets tricots et crochets ( certains sont déjà présentés ici, d’autres vont venir) et même si j’aime le résultat, mis à part avec mes cadres, je ne retrouve pas cette euphorie. Je commence, j’avance, je détricote. Je tourne en rond… j’ai bien un vitamin D modifié sur mes aiguilles qui devrait bien rendre, mais il y a quelque chose qui cloche et je n’arrive pas à savoir quoi…. Bref, je suis déprimé du tricot, on dirait ‘^^.

Ce n’est pas grave en soit mais ça me frustre. J’espère que ça va repartir…. si possible avant septembre, parce que je suis obligée de repasser à temps complet, et donc que je vais avoir des heures sup’ ( on ne peut pas partager une classe entre deux profs ‘^^ ) et donc beaucoup plus de boulot, de préparations, de copies, de fatigue et… beaucoup moins de temps pour le tricot.  Et avec mes mains de mamie ( de 38 ans) et ma tendinite à l’épaule, je ne tricote plus du tout à la même vitesse…. Vous allez quand même repasser par ici de temps en temps, hein, dites?

Je crois que c’est l’article avec le moins de photos et le plus de parlotte de ce blog. Qui va bientôt fêter son anniversaire d’ailleurs… Il faut que je penche sur la question….

Vous êtes toujours là  ?

Allez , pour la route ….

Une petite photo portée, tout de même ?

Je me suis faite violence. Mais après tout, c’est marqué dans la présentation de ce blog, les bons gros epic fail aussi ont leur place ici ! Je vous en ai même fait 3

De dos Fotor_153242840492612

De côté, avec le bidou qui ressort ( même si je l’ai rentré et que j’ai arrêté de respirer ‘^^)

Fotor_153242837099159
Désolée pour le téléphone dans le champs mais mon retardateur est carrément décédé et je surveillais Eliott qui était en train de retourner la terrasse ‘^^ j’ai oublié de baisser le bras ;op )

Et de face, clairement pas la plus flatteuse, mais vous verrez aussi ce que je voulais dire par tronc d’arbre tout à l’heure… On va dire que la partie médiane de mon corps et moi, c’est pas l’amour fou…. Ca ne l’a jamais été et ça ne le sera jamais, je le déteste et je le camouffle autant que je peux… c’est comme ça et ça ne changera jamais….

Fotor_153242839067879

Voilà, vous savez tout ! Et vous, vous avez aussi un epic fail à partager ? ( enfin pour celles qui n’ont pas lâché l’article en cours de route ‘^^ )