Tricot

« Incorrigible. [Elle est] in-cor-ri-gi-ble » : (Test pour Mar.Gue.Née)

( Allez, zou, soyons fou, j’offre une paire de badges à la première personne à mettre en commentaire la référence hautement culturelle qui se cache dans ce titre ! ) 

A l’origine 

Alice, Alice, Alice… j’étais en train de souffrir , de me dépêcher de terminer mon test pour Fibertales, quand j’ai vu passer la première photo de ce modèle, dans le fil de Marianne. Coup de foudre immédiat ! je SAVAIS que je tricoterai Alice, un jour. Je ne savais pas quand, je ne savais pas avec quoi. Je ne savais même pas à quoi aller ressembler la version terminée. Mais cette encolure, cette tresse, la forme du haut du gilet…. L’amour fou au premier regard, je vous dit !

Fotor_154158815634349

Je ne pensais pas avoir le temps de tenir les délais, alors je ne me suis pas proposée tout de suite pour le test. Et puis j’ai fini mon gilet bleu. Et je voyais passer régulièrement les photos de Marianne de son encours qui avançait tranquillement…. Et je n’arrêtais pas de lui dire que c’était beau. Alors elle m’a demandé si j’étais sûre de ne pas vouloir le tester. J’avais deux semaines dans la vue, je n’avais pas la laine en stock mais j’ai craqué. J’ai vécu ce test comme une gigantesque course contre la montre alors que je ne veux plus tricoter dans l’urgence. Mais comme je suis contente ! Et vous allez le voir, il a fallu que je m’accroche ‘^^ ( sans que ça ait à voir avec le patron !  tout est de ma faute ‘^^)

Le patron 

Il s’agit donc du gilet Alice de Mar.gue.née, ou Marianne Munier si vous préférez. Le modèle est disponible en français et en anglais, sur ravelry. La fiche est payante mais tous les bénéfices vont à la recherche contre le cancer, comme d’habitude pour les design de Marianne.

C’est un gilet court, asymétrique,  top down ( tricoté du haut vers le bas), sans couture, qui se construit de la même manière que le gilet « Embruns » de Atelier Emilie. On commence par tricoter la partie dos bande d’encolure ( en deux fois, mais c’est très clair dans le patron), pour laisser en attente les quelques mailles.  Ensuite, on vient relever des mailles sous tous les rangs de cette bande pour tricoter le dos, et le raglan côté manche. ( Les deux, de manches, hein ! ). Arrivé à la séparation des manches, on va relever des mailles pour former un demi devant, tricoter à la suite les mailles du dos puis relever les mailles du second demi-devant. C’est pour cela que le dos sera, au final plus long ( vous avez un schéma dans le patron, ça vous aidera à mieux visualiser)

Une des autres spécificités d’Alice est que la bordure se tricote en même temps que le corps, y compris la icord qui finit les demi-devant. Ce qui signifie qu’on se doit pas se taper à la fin le relevage de trouzmille mailles pour finir proprement et avoir une bordure verticale.

Fotor_154158821303899

Pour terminer Alice, normalement, on finit par une large bande de tresses ( une forme de torsades) qui reprend celles de l’encolure et de la bordure. Bande que j’ai tricotée une fois. ( vous me connaissez, j’aime bien ménager mes effets ;op ) 

Fotor_154071982289456
Ceci est la preuve que j’ai bien tricoté cette fameuse bande… je l’ai immortalisée juste avant de la détricoter ‘^^

Les manches et le bas du gilet sont terminés par des côtes 2/2 …

Fotor_154158816790125

 

…qu’on va rabattre sans contrarier les mailles, c’est à dire à l’endroit si c’est une maille endroit, et à l’envers si c’est une maille envers, pour une finition hyper propre.

Fotor_154158807113750

Le fil

Je vous ai déjà déclaré mon amour pour la Ulysse de De Rerum Natura ici et ici . Cette fois, j’ai choisi le coloris « poivre et sel », qui donne un joli chiné entre le beige et brun très clair. En la bloquant, elle a gonflé, elle a pris 5 m en longueur en tout, à la louche, elle s’est assoupli pour donner juste ce qu’il fallait de draper à mon gilet. C’est une laine rustique, qui ne gratte pas ( je ne supporte ni mohair, ni alpaga, pour que vous vous fassiez une idée ‘^^) . Dans ce coloris, elle n’est pas teinte et l’aspect chiné tient dans le mélange de deux toisons de moutons ( du mérinos d’Arles, et du mérinos noir Petra du Portugal).

J’ai aussi utilisé une touche de bleu en utilisant des restes de mon pull, c’est à dire le coloris « baleine bleue » .

En tout j’ai utilisé 350 gr pour la taille M en aiguille 3,75 pour le corps et 3,25 pour les côtes du bas et des manches.

La patte de la Linotte  + Epic fail ( mais rattrapé ! ) 

Je ne suis pas capable de suivre un patron. Il faut TOUJOURS que je modifie quelque chose. ( ce qui me vient toujours naturellement, hein, ce n’est pas du pur esprit de contradiction ‘^^) . J’ai commencé par rallonger Alice de 10 cm. Normalement, le dos arrive à la ligne de taille et le devant une dizaine de cm au dessus. Alice est donc entre le boléro et le gilet court, si on veut chipoter. Sur moi, je sais que l’effet n’est pas très heureux, parce qu’il met un peu trop en valeur la partie de mon anatomie qui prouve assez clairement que j’ai eu 4 enfants ‘^^ . Ensuite, j’ai fait sagement ma bande de tresses.  FAIL !

Il faut savoir que je tricote le jersey avec la méthode continentale ( le fil à droite, les vidéo de Lise sont parfaites pour apprendre ! ) quand je tricote des rangs endroits et avec le fil à gauche quand je tricote des torsades ( ou ici des tresses) ET il faut savoir aussi, que je tricote de manière beaucoup plus lâche avec le fil à droite. Sachant que les torsades, ça resserre fatalement le tricot…. J’aurais dû… Et oui ! changer de taille d’aiguilles. Ce que je n’ai évidemment pas fait. Je n’y ai même pas pensé ! Moralité, j’ai passer 4 jours à tricoter  intensivement des tresses sur 6 mailles qui se croisent un rang sur deux , sur toute la longueur du rang ( plus de de 200 mailles ), à quelques jours de la fin du test… pour rien…  Le bas de mon gilet était beaucoup trop resserré, impossible de le porter en l’état…

Comme ça ne le faisait vraiment pas, et que j’étais juste dans les temps, avec la permission de Marianne, j’ai zappé la bande de torsades, j’ai rallongé Alice de 10 cm de jersey. De toute façon, depuis le début, c’est comme ça que je voyais mon Alice, un gilet long, avec sa jolie tresse, et du jersey ( et des poches ). Je voulais le retricoter dans la foulée comme ça, de toute façon. Alors, j’ai foncé. J’ai avalé mes mailles. Il fallait faire encore les deux manches et on était à quelques jours de la sortie….

Fotor_154158810113525

J’ai fait des poches au passage, en utilisant la même technique pour le gilet Yugo que vous ai montré ici. Voici ce que j’ai fait : J’ai commencé mes poches à 35 cm de l’emmanchure. A 8 mailles des bords ( après la bordure), j’ai mis en attente 32 mailles ( que j’ai remontées juste après). Pour le fond des poches ( que j’ai tricoté tout à la fin) , j’ai tricoté en couleur contrastante pour le fun, encore une fois, sur 43 rangs.

Fotor_154158808770358

J’ai tricoté ensuite 10 cm , j’ai fait mes côtes. J’ai rabattu. FAIL ! Encore trop court.

Alors, J’ai défait mes côtes, j’ai rallongé encore de 10 cm, j’ai fait mes côtes…. PARFAIT ! J’ai donc tricoté 60 cm sous les emmanchures ( côtes comprises et mesures prises après le blocage) . Et j’ai un tout petit peu rallongé mes manches, parce que je les aime biiiien longues !

Fotor_154158818060048

Evidemment avec tout ça, j’ai fini mon gilet lundi midi, lors de notre tricothé carpentrassien ( je vois mes copines de tricot de 10 h à 12H45, soit entre mes heures de cours… oui, chaque minute compte ;op ) et le patron est sorti le lendemain. Au passage, je vous montre le seul mini fail restant, je ne sais pas comment j’ai fait, mais j’ai mal cousu mon fond de poche au niveau d’un des coins… tant pois ‘^^

Fotor_154158819586312
J’aurais dû brancher mon cerveau et coudre avec la couleur de l’extérieur… c’est pas comme si j’avais déjà fait l’erreur 2 fois, hein ‘^^

J’ai mis mon gilet à bloquer le lundi soir en rentrant du boulot et évidemment, hier, il n’était pas sec… Heureusement, ce matin il l’était !

Donc en revenant du boulot, je me suis jetée sur mon appareil photo et la terrasse…. Juste une journée de retard, pour un test commencé 15 jours en retard, en ayant recommencé un 1/3 de mon gilet environ, on va dire que j’ai limité la casse, même si ça me fait suer de ne pas avoir été les temps…

Les photos portées ? 

Il y en a une petite série.

fotor_15415881386329.jpg

 

Petite la série ‘^^ quand on aime toussa toussa…

Fotor_154158832864250

Parce que je l’aime trop ce gilet

Fotor_154158854507665

Regardez moi cette encolure, c’est pas une tuerie, sérieux ?!!!

Fotor_154158831001179

De dos ? ( pourtant j’ai essayé de me tenir droite 😦  )

Fotor_15415883897127

Et de côté pour vous montrer le côté asymétrique ( atténué par mon blocage quelque peu agressif ‘ ^^)

Fotor_154158835868472

 

Et une dernière, ma préférée pour la route ?

Fotor_154158845433934

Alors ? vous aussi,  vous êtes convaincu(e)s par Alice?

 

Publicités
Tricot

Du soleil pour cet hivers

A l’origine

En Août 2015, un gilet est tombé de mes aiguilles : un vitamin D modifié, noir, parce que je voulais un bon basic qui va avec tout et que le gilet camaieu que j’avais acheté pour faire le job la saison précédente n’avait fait le job que quelques mois ( ce qui en soit est un mini scandale, je trouve ) . Je n’ai rien inventé, j’ai vu passer une paire de versions sur ravelry qui m’ont réconcilées avec le modèle  et j’ai copié. D’ailleurs, nous avions copié à l’époque à plusieurs. EDIT : grâce à mon amie Simone, j’ai le nom de la personne qui nous avait inspiré à l’époque : The craft sessions.

Ce gilet noir, je l’ai énormément porté depuis, il a bouloché très vite, j’ai pleuré mais je l’ai mis quand même. Un an après, je me suis enfin décidée à le raser. Il est devenu comme neuf…. Et même s’il a un peu bouloché après quand même, je crois que c’est une de mes plus grandes réussites, même s’il n’a rien de spectaculaire. Et,ça fait des années que je me dis que je devrais en retricoter un….

En Mai, j’ai participé au Me Made Month et j’ai ressorti mon gilet. Il a eu un petit succès parmi vous, et notamment auprès « La cabane d’Elilou » qui m’a motivé à le retricoter avec quelques autres ( sa version verte est superbe ! ) . Je l’ai commencé en turquoise mais j’ai eu peur de ne pas le porter. Alors je l’ai détricoté et j’ai cherché une autre couleur. Je me suis dit que je n’avais pas de gilet long moutarde alors après avoir sagement terminé un projet pour Eliott ( que je dois d’ailleurs vous montrer depuis Juin ‘^^), longtemps après que les copines l’aient commencées, je l’ai monté à nouveau.

Et en préparant cet article, je me suis souvenue d’une version juste canonnissime, celle des  » petites envies de Mag ». Alors, je vous mets le lien vers son article, parce qu’en plus les photos sont superbes ! J’en avais même oublié que la version de la créatrice du patron était jaune aussi, c’est dire !

Edit : grand merci à tete en l’air qui m’a permis de corriger le lien… Mille excuses ‘^^ !

Le patron

Il s’agit donc du patron de gilet de Hedi Kirrmaier, le fameux vitamin D et ses rangs raccourcis… que je n’ai pas fait :op d’ailleurs ce n’est pas la seule chose que je n’ai pas conservée.

En fait, de la version originelle, j’ai gardé le haut du corps, et ses augmentations avec jétés en rayon de soleil. J’adore vraiment le rendu de cette partie.

Fotor_153519050071533

Au passage, j’en profite pour vous dire que la taille de ce gilet ne se choisit pas avec le tour de poitrine complet mais juste avec la mesure de la largeur de votre dos. Ce qui est pratique pour celles qui, comme moi, ont un petit dos mais un bonnet au delà de C ( doux euphémisme ‘^^ ) et qui ne portent pas leur gilet fermé. Là où, chez d’autres créatrices j’aurais tricoté un M ou un L, ici j’ai tricoté un S et il est parfait. D’abord, il tombe bien ( j’ai souvent un soucis avec le dos trop large des gilets) mais en plus ça va quand même carrément plus vite ;op

Le fil

J’ai choisi pour ce projet un de mes fils préférés : la coast de Holst Garn. Promis, je ne suis pas sponsorisée ‘^^ ! J’ai tricoté avec des châles, des gilets pour les bébés, une paire de gilets pour moi ( dont mon Hitofude, qui vous a vraiment plu aussi sur IG pendant le Me Made Month, tricoté début 2015, mais je laisse farfouiner (oui, je sais ce n’est pas français) dans ma galerie ravelry pour voir le reste si vous êtes curieuses ^^ ).

C’est un mélange coton/ laine, parfait pour la demi-saison et l’hivers. Le fil n’est pas cher ( mais je vous conseille fortement de le tricoter en double car en fil simple, il casse facilement), la palette de couleurs est impresionnante. Et il vieilli HYPER bien. Mon hitofude n’a pas l’ombre d’une bouloche. Il a micro feutré sous les bras mais alors genre sur 2 cm), et pourtant ce pauvre gilet a été trainé, roulé en boule, et il a même subi le port du sac à dos en été plusieurs jours sans broncher.

Je ne l’ai jamais passé en machine par contre, j’ai toujours peur que mes tricots adultes faits mains ne survivent pas à cette redoutable épreuve. Et j’ai toujours lavé ma layette à la main au savon de marseille ‘^^. Donc je ne peux pas vour dire ce que ça donnerait.

J’ai utilisé gramme en tout 370 gramme, principalement le coloris « aconit » mais aussi un peu de « Robin’s Egg » pour le fun. J’ai fini avec un reste de jaune issu d’un autre projet, et j’ai vu le moment où j’allais tomber en rade à quelques mailles de la fin ‘^^

La patte de la Linotte

Côté modifications, voilà ce que j’ai fait :

Je n’ai pas fait la section de troutrous après la séparation des manches. Et je n’ai pas fait les rangs raccourcis non plus. J’ai suivi le patron jusqu’à la sépartion des manches et puis ensuite, j’ai filé tout droit en jersey.

Fotor_153519058037567

J’ai rajouté des poches, en utilisant les explications du gilet « Yugo » version femme de Marguenée ( j’avais testé la version enfant ).

Fotor_153519051557394

Pour le placement, sur ma taille S, j’ai laissé 28 mailles endroit avant ( ou après , suivant le demi devant qu’on tricote) du bord. J’ai laissé 26 mailles en attente. Et je les ai commencées à 49 cm de l’emmanchure ( avant blocage). J’ai fait le fond de poche en « Robin’s egg ».

Fotor_153519052900824

Ensuite, je l’ai beaucoup rallongé, il fait quasi 60 cm depuis les emmanchures après blocage.

Et j’ai fait des côtes 2/2 ( pas torses) de partout ( 8 rangs )  pour les finitions au lieu de la bordure en mousse ( pour la bordure et les poches). D’ailleurs, pour la bordure, j’ai relevé 3 mailles sur 4 rangs en aiguilles 3.

J’ai aussi modifié les manches, je les ai faites plus étroites ( mais je ne retrouve pas mes notes 😦  ) et plus longues, bien longues en fait.

Fotor_153519061253523

Epic Fail ?

J’ai eu peur pendant longtemps que oui mais , même si j’ai eu quelques sueurs froides, ça va. Petite liste des défauts à corriger ?

Alors, dejà, mes manches sont très ajustées. J’aime qu’elles le soient, et je ne porte pas de manches longues sous mes gilets en règle générale . Là, ça va, mais 2 ou 3 mailles de plus n’auraient peut être pas été gênantes ‘^^

Ensuite, j’ai commencé mes poches beaucoup trop bas ‘^^. Je tricotais dans la voiture, j’ai mesuré n’importe comment et je n’ai pas assez anticipé. Elles auraient été mieux placées autour de 40 cm je pense… peut être même un peu plus haut.

Fotor_153519059696097

Et puis, j’aurais dû les faire plus larges. J’ai fait attention au nombre de mailles laissées en attentes pour avoir de quoi commencer et finir par des mailles endroits. Mais je les trouve un peu étroites. En fait, dans un monde idéal, j’aurais commencé à 38 cm depuis les emmanchures, j’aurais laissé en attente 34 mailles et j’aurais tricoté du coup plus de rangs pour le fond de poches. ‘^^ Mais je n’ai pas eu le courage de détricoter ces cm et de recommencer, vu que je me suis rendue compte de tout ça APRES avoir tricoté la bordure. ;op

Et quand je l’ai bloqué , j’ai laissé la bordure roulotter à l’intérieur parce que j’ai eu peur qu’il ne soit trop large sur le devant.

Les photos portées ?

J’ai profité d’une matinée de Mistral pour les prendre, parce que même avec du coton dedans, il est chaud, mine de rien mon gilet ‘^^. Une fois n’est pas coutume, celles que vous allez voir ne sont pas retouchées, mises à part un micro recadrage pour virer le bout du bidule qui tient mes volets en place. Mais je crois que mon appareil photo doit automatiquement appliquer un genre de filtre parce qu’en vrai, mon teint n’est pas aussi frais ‘^^ . Je retouche généralement mes photos pour le rendu des couleurs, la luminosité, le contraste, la chaleur et la saturation, souvent pour leur donner un peu relief. Mais je suis loin d’être une pro en la matière ‘^^. Allez, les photos donc :

En mode  » je suis une jeune fille en fleurs » ( de 38 ans ) ( coucou la prise électrique)

SAMSUNG CAMERA PICTURES
SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ou alors  » tiens y a du vent t’as vu je m’envole »

Fotor_153519092680711

Voilà ce qu’il donne de dos.

Fotor_153519072230428

Et avec les mains dans les poches

Fotor_153519069639222

( recoucou la prise électrique… En même temps, vous seriez déçues si vous n’aviez pas le mur orange et ma copine la prise sur les photos, hein ;op  ? )

Bon week end  !