Tricot

Mon petit pull noir : saison 2

A l’origine

Je me suis rendue compte, il y a deux hivers que le tricot que je portais le plus était mon Vitamin D …parce qu’il était noir. Alors j’ai tricoté mon premier petit noir, à partir du patron du Magellan de Hel et Zel, dont je vous ai déjà parlé ici. Je l’ai beaucoup porté, malgré le fait que la Flora noir ait bouloché à mort hyper vite et qu’il soit un trop long et trop étroit ( Heureusement, depuis j’ai perdu du poids ‘^^) m’a donné très vite envie d’en tricoter un autre.

C’était juste resté dans un coin de ma tête. Et cet été, en Aôut, en passant jeter un oeil dans un des charity shop près de chez moi, je suis tombée sur une pépite : 5 pelotes de laine noire, vintage, de la light fingering à priori, pour …. 2 euros 50. J’ai juste vérifié rapido qu’elle ne gratouillait pas et je me suis jetée dessus. 

Dans la foulée, j’ai fait un échantillon en 3,25 parce que mes aiguilles 3 étaient occupées et parce que sur l’étiquette, à part la mention de la composition, il n’y avait pas grand chose :

IMG_20180818_095856_054
Elle est pas trop belle, cette étiquette????

Je me suis plongée dans mes favoris ravelry et dans mes collections IG pour lui trouver un projet. Au départ, juste comme ça… Sauf que je n’ai pas pu résister ! J’ai adoré ce fil à la première maille ! Et je n’ai tricoté que ça en mode hystérique pendant 10 jours.

Le patron

Fotor_153683087783280

J’avais vu passer sur Ig une version du gilet Smaragd de Svetlana Volkova transformée en pull, celle de bex_inrealife, que vous pouvez voir sur ravelry ici . J’étais tombée amoureuse tout de suite. Mon échantillon était parfait, je n’ai pas réfléchi, j’ai « oublié  » que je devais finir d’autres projets avant et j’ai monté mes mailles. Oui, je n’ai pas eu peur de tricoter un pull noir en 3,25 avec de la light fingering ( quasi de la lace en fait ), et même j’ai adoré ça ! Je l’ai fini la veille de la pré-rentrée, très très tard le soir : mon dernier projet de l’été en somme. J’ai tricoté la taille L1 et j’ai utilisé en tout 150 de fil.

La fiche est payante, disponible en anglais sur ravelry. C’est un top down sans couture qui se commence par la bande de côtes de l’encolure. On a ensuite un yoke en dentelle qui se tricote très facilement : la dentelle est très belle et se retient très facilement. Ce sont d’ailleurs les répétitions de dentelle qui permettent de faire les augmentations : il suffit de suivre le diagramme, et on arrive très vite à la séparation des manches.

Fotor_153683084192241

Il y a un petit twist avant la séparation proprement dite, et j’ai pas mal hésité  à modifier cette partie, parce que je n’avais jamais lu ça ailleurs et que j’ai eu peur que les emmanchures ne soient bizarres/ trop larges. Mais promis, vous pouvez suivre la fiche les yeux fermés, sans réfléchir, tout tombe parfaitement.

Pour vous faciliter la tâche, au moment de reprendre le corps :  on doit relever des mailles ( je reste évasive volontairement, la fiche est payante ! ), j’ai choisi de remonter 3 mailles pour 4 rangs ( ce qui fait que pour ma taille, je l’ai fait 3 fois puis j’ai relevé une dernière maille)

Ensuite, on tricote le corps en rond puis les manches. D’ailleurs, seul bémol pour la fiche, elle dit de faire des diminutions mais ne dit pas lesquelles. J’ai tricoté 2 mailles ensembles à une maille du  début du rang et un SSK ( Slip Slip Knit) à une maille de la fin du rang. A la fin, Une petite bande de côtes1/1 en aiguille 3 et le tour est joué  !

 

Le fil

Fotor_153683082616783

Il s’agit de la qualité « Fil écossais » de la filature française « Au Bon Pasteur », si vous êtes curieuses, j’ai retrouvé un petit historique ici . C’est un fil 100 % laine de provenance inconnue. Il est fin, très peu retordu, gonfle un peu au blocage mais surtout il a un drapé de ouf tout en tenant chaud. Il me fait penser au fil « Noble » de Holstgarn même si au touché, ils sont très différents.

La patte de la Linotte

Je suis montée d’une taille pour que mon pull ne soit pas moulant, j’aurais dû tricoter la taille M en suivant le tableau des tailles et les recommandations de la créatrice concernant l’aisance positive.

Ensuite, j’ai suivi les modifications de Bex_inreallife : à savoir, monter le nombre de mailles pour sa taille moins le nombre de mailles requis pour les bandes de boutonnages. Ensuite, il suffit de joindre son tricot en rond dès le premier rang, de ne tricoter que des rangs endroit et de suivre le patron.

 

Fotor_153683089159118

J’ai tricoté comme d’habitude les manches avant le corps et je les ai faites 3/4 au lieu des manches longues. Au début, parce que j’avais peur de tomber en rade de fil ( vous imaginez la galère pour trouver une autre pelote d’un fil qui ne se fait plus depuis la fin des années 70, si mes recherches sont exactes ‘^^). Au final, il me reste 2 pelotes entières mais je pense que ce type de manches vont  mieux à la version pull. Et ce n’est pas parce que j’avais la flemme de faire des manches longues. Je me suis régalée d’un bout à l’autre de ce projet, comme je vous l’ai dit.

Par contre, je n’ai pas fait le montage et rabattage tubulaire proposé par le patron, par pure flemme.

Epic Fail ?

Au départ, je voulais un pull cropped ( c’est à dire relativement court), mais emportée par mon élan, j’ai tricoté trop de rangs. Mais ce n’est pas grave, en fait, il est parfait comme ça, plus court, on aurait vu mon ventre à chaque fois que je lève les bras, voire même ma poitrine et je compte le porter très vite, donc avant que porter un top en dessous ne soit nécessaire ‘^^ .

Par contre, on est pas passé loin de la catastrophe … Je vous explique !

J’avais laissé mon petit pull sécher bien tranquillement sur son tapis de blocage et je suis partie sur la pointe des pieds pour le laisser tranquille. J’avais mis ledit tapis sur le parquet de l’atelier et non sur la table, pour pouvoir coudre un peu pendant qu’il séchait. Fatale erreur ! Je suis allée travaillée comme une fleurs lendemain, jour de la pré-rentrée. Et en rallumant mon téléphone sur le chemin du retour, message du Zhomme  » Robin a coupé les fils qui dépassaient de ton pull »….. AKA les fils que pour une fois JE N’AVAIS PAS RENTRE avant le blocage….L’angoisse !!!!

Ce qui c’est passé ? Eliott est allé jouer dans la salle de jeux, tout seul. Il a arraché retiré les épingles parce qu’il adore jouer avec le tapis de blocage. Son grand frère a eu peur que son frère ne se fasse engueuler. Alors il a remis les épingles presque pas n’importe comment et il a cru que son frère avait tiré des fils…. et il a coupé ce qui se dépassait pour le cacher…. Heureusement, ce n’était grave que pour le fil d’une des manches. J’ai juste eu à défaire quelques mailles rabatttues, faire un joint russe pour racorder à la pelote et rabatte à nouveau… Le reste était des fils qui pendouillaient un peu sur l’endroit mais qui était bien long sur l’envers… ouf ! Mais ça m’aura pris bien une semaine et demi pour ramasser mon courage et réparer la castastrophe ‘^^

Fotor_153683085708153
L’honneur et le pull sont saufs, on ne voit rien !

Les photos portées ?

Ce pull va très bien avec les jeans et sur certaines de mes robes mais c’est avec cette jupe achée à Dijon cet été que j’ai hâte de le porter !

Fotor_153683100465267
Le petit kikouyou qui dépasse du haut mon bras à gauche est dû au blocage : le problème des yokes en dentelle c’est qu’il faut les étirer au blocage et donc on a la marque de la pliure mais ça devrait s’estomper très rapidement !

Un petite photos de côté

Fotor_153683092697699

Une autre de dos

Fotor_153683096907323

Un petit seflfie de la femme sans tête

Fotor_153683090565119

Et une dernière pour la route !

Fotor_153683098642830

Bonne fin de semaine ou bon week end !

 

 

Publicités
Couture

Un coupon, 3 projets !

Le Premier projet : un sac pour la rentrée

A l’origine

Fotor_15359649431009

Cet été, sur la route des vacances, j’ai participé à un concours organisé par Les Tissus des Ursule et Studiojolimôle, pour la sortie du patron « Mon joli môm bag ». Je l’ai fait sans trop y croire et….j’ai gagné un coupon de lin lavé de la couleur de mon choix et le patron du sac ! J’ai tout de suite su comment j’allais le customiser et j’y ai vu mon sac de cours pour l’année scolaire à venir. Même s’il paraît que pour mon épaule, il faudrait que j’opte pour un sac à dos ‘^^. Que voulez-vous, on ne se refait pas  ;op. Heureusement pour moi, par demi-journée, je n’ai pas beaucoup de classes différentes. Donc je devrais m’en sortir. En tout cas, j’ai fait une semaine et demi avec pour le moment et je ne regrette pas !

Les fournitures

Je n’avais jamais cousu, ou même touché de lin lavé. Le tissu est assez épais, il a de la tenu mais il est mou juste ce qu’il faut pour ce genre projet. A cause du tissage, il n’est ni lisse ni régulier et j’adore le rendu, brut, un peu granuleux. J’ai choisi le colori Navy parce que je me mets beaucoup de bleu et parce qu’il est très foncé, ce qui ne rendra pas le lavage de mon sac obligatoire chaque fin de semaine ‘^^. J’ai un peu tendance à le poser n’importe où, et à oublier où d’ailleurs ;op . Pour réaliser ce sac, il faut 60 cm de tissu en 140 cm de largeur.

Le patron nécessite aussi un zip de 20 cm que j’ai acheté sur le marché en revenant de vacances.

Et pour la déco, j’ai utilisé des mini bouts de rubans , une chute de petit pan et une étoile en cuir verte que m’avait offert Superpriscilia et que je gardais précieusement pour ce genre de projets.

Le patron

Il est payant et disponible sur le site de la marque au format PDF ( moins de 4 euros). Il est constitué d’un plan de coupe très astucieux pour rentabliser au maximum votre tissu, et d’explications globalement très détaillées. J’ai choisi de faire un patron des rectangles qui constituent les pièces du sac ( on trouve sur le pas à pas un gabarit pour recouper correctement les parties arrondies et toutes les mesures nécessaires )pour me faire gagner du temps les prochaines fois que je ferai ce sac, et parce que comme je ne suis pas très douée pour tirer des traits droits. Je préfère le faire sur une feuille bien sage plutôt que sur du tissu  qui bouge ‘^^. ( Mais je ne crois pas que proposer d’imprimer un patron aurait été forcément très judicieux, vu que les pièces sont grandes, il faudrait plusieurs pages A4 pour chacune d’entre elles. Tout découper et tout scotcher est franchement plus relou à mon avis que de tracer son patron. J’ai utiliser des feuilles  A3 donc, j’ai gagné du temps je pense ! )

Il comporte une pochette zippée, intégrée de manière très astucieuse à la parementure.

Fotor_153606981417742
Oups, il reste des fils à couper, on dirait ‘^^

En fait, dans ce patron, tout est astucieux ! Les finitions sont parfaites, sans qu’on se prenne la tête, et vraiment à la portée d’une couturière débutante ! Peut être juste un petit bémol sur la pose du zip , si et seulement si on n’en a jamais cousu. Mais ce n’est vraiment pas compliqué de trouver un tuto très détaillé sur le net pour cette partie là si vous en avez besoin. J’ai fait toutes les surpiqûres en rose fluo.

Fotor_153606985410877

Le bas du sac est arrondi, les lanières  sont juste de la bonne taille. A la toute fin, le patron propose de planquer les marges de coutures tout en réalisant le petit bourrelet de tissu qui se voit sur l’extérieur ET qui donne juste ce qu’il faut de rigidité au sac. Bref… j’aime tout  et je projette déjà d’autres versions, pour moi ou pour offrir.

Fotor_15360698730891
L’envers est hyper propre ! On pourrait presque l’utiliser dans les deux sens !

La patte de la Linotte

Comme d’habitude j’ai glissé des petits rubans pliés en deux dans les coutures pour la déco.

Fotor_153606977607386

J’ai aussi découpé une étoile dans du petit pan et pour faciliter la pose de l’appliqué et empêcher qu’il ne s’effiloche, je l’ai entoilé avec du thermocollant double face. Pour cela, j’ai tracé mon étoile sur la partie feuille du thermocollant,je l’ai découpée. Puis je l’ai placée, envers du tissu contre la partie avec la colle de l’étoile et j’ai mis un coup de fer. Un petit coup de ciseau côté papier ( qui est devenu l’envers de votre tissu ), on enlève le papier, on place le nouveau côté encollé contre l’endroit de la pièce devant du sac, un autre coup de fer. Hop hop ! Votre étoile est collée ! Il ne reste plus qu’à faire une surpiqûre à la machine, le long des branches de votre étoile pour qu’elle ne tente plus de se sauver. Comme j’avais peur que cette étoile se sente un peu seule, j’ai ajouté l’étoile en cuir vert.

Fotor_153596446863923

J’ai fait une autre modification au patron, pour faire les anses. Comme je n’aime pas les retourner une fois qu’elles sont cousues, j’ai repassé les marges de coutures vers l’envers, j’ai plié mon tissu en deux envers contre envers. J’ai tout surfilé rapido à la main et j’ai fait une surpiqûre de chaque coté de la pièce pour les assembler. Mais c’est juste parce que je n’ai pas la patience de retourner ce genre de pièces !

 

Epic Fail ?

Je crois qu’une des pièces est cousues avec l’envers au dessus et non l’endroit, parce que j’ai fait mon sac en fin de journée et que je voulais vraiment le terminer ce soir-là… Peu de lumière, fatigue… mauvaise mayonnaise ‘^^. Mais c’est une des pièces de côté alors ce n’est pas très grave et en plus je ne suis même pas sûre ;op

Par contre, en mauvaise élèves, j’ai mal lu la consigne, je n’ai pas recoupé certaines marges de coutures et j’ai dû élargir un peu les bourrelets qui se voient sur l’endroit du sac le long des coutures. Ce n’est pas très grave, voire même pas du tout… Mais c’est tout à fait pour ce genre de chose que je sais que le soir devrait être, pour moi, consacré au tricot plutôt qu’à la couture ‘^^

Fotor_153606983363423

Le deuxième projet : une trousse zipée

On va aller un peu plus vite, parce qu’il n’y a pas grand chose à dire : j’ai utilisé les mini chutes pour faire un peu de patchwork pour l’extérieur ( comme souvent quand on achète du tissu, j’avais un peu plus de 60 cm de lin). J’ai repris mon petit pan chéri et une chute de coton vert à pois de mondial tissu.

Fotor_153606991491258

Toujours un peu de ruban pour décorer, parce que je ne peux pas m’en empêcher.

Fotor_153606990064563

Cette trousse me sert à mettre mes papiers et mon porte-monnaie dans mon sac de boulot ( je n’en prends pas d’autres) : ça m’évite de devoir vider mon sac à chaque fois que je dois les transférer dans mon sac à main ou que j’en ai besoin, d’où l’utilisation du rose fluo. Ca fait partie des petites bricoles que je me couds avant chaque rentrée depuis quelques années.

Le troisième projet : un sac…. à projets.

Les fournitures,  le patron et la patte de la linotte.

On prend presque les mêmes et on recommence. Il me restait encore pas mal de chutes de lin, un rectangle de petit pan et l’envie de refaire un petit peu de patchwork rapide.

Fotor_153631645979837

J’ai donc farfouillé dans mon stock pour trouver des chutes d’un tissu de poids équivalent et j’ai retrouvé des morceaux d’une espèce de chambray de Mondial Tissu. Je n’avais pas de tissu du même bleu que le lin et pas assez de chute pour avoir du lin des deux côtés. Mais, comme de toute façon, l’ensemble était un peu fait de bric et de broc, je me suis dit que ça allait passer.

Fotor_153633156165390
Par moment, je me dis que ça fait un peu bizarre mais j’aime tellement l’avant que j’oublie très vite ;op

J’ai donc assemblé des rectangles au petit bonheur la chance jusqu’à avoir de quoi couper les pièces d’un pochon ( la première taille de mon tuto). Emportée par mon élan, j’ai même cousu un rectangle un peu trop haut alors j’ai juste fait en sorte que les deux faces sont de la même taille.

Fotor_15363166293256
Le dos est composé de chutes aussi mais il est cousu dans un seul type de tissu.

Pour le rigidifier un peu plus, j’ai entoilé les parties extérieures avec de l’entoilage thermocollant léger.

Pour rajouter un peu déco, j’ai pris un ruban entre deux coutures de bande de rectangle, dans l’esprit d’un pochon que la talentueuse Melobellesbulles avait fait à partir de mon tuto

Fotor_153631671707969

Et j’ai cousu le dernier bouton bleu que m’avait envoyé Atelier Camelir, par dessus un bouton en bois.

Fotor_153633161251242

Pour la doublure, j’ai repris les chutes d’un projet que je vous montrerai tout bientôt, une popeline à étoiles de Mondial Tissu, qui traîne dans mon stock depuis deux ans et demi et que j’adore.

Fotor_15363164994772

Des photos portées?

Pour la blague…. Je vois régulièrement des photos de ce type passer sur IG, et franchement, je pensais pas que c’était si accrobatique à prendre ‘^^

Fotor_153633154400557

J’ai donc au final, un sac à projet idéal pour un projet à 1 écheveau et demi …

Voilà !

C’était l’article de rentrée, que je fais presque 15 jours après ma rentrée officielle ‘^^ .

Le côté positif, c’est que même si j’ai moins de temps à consacrer aux loisirs créatifs avec ma reprise à temps complet, j’ai pas mal de projets terminés à qui je n’ai pas encore tiré le portrait ou pour lesquels je n’ai pas encore rédiger d’articles ‘^^, donc j’ai de la matière pour un petit moment ! J’essaie de revenir vers vous rapidement pour vous montrer tout ça !

Bonne fin de semaine !

 

 

Tricot

Les jolies chaussettes portugaises…

A l’origine

Fotor_153536197346381

Dans l’hivers, j’ai vu passer sur Ig une belle pelote achetée par Bmandarines. Je suis tombée amoureuse illico. Je suis allée sur le site de Rosa Pomar quasiment tout de suite. Je n’ai pas été la seule, des tas de personnes ont fait de même, et beaucoup les ont tricotés avant moi. ‘^^ Je vous parlé de ce passage à vide de la cho7 dans cet article . 

Après voir terminé ces cho7, alors que je me demandais quelles paires j’allais monter, j’ai vu la version de Fibertales ( j’adore ce compte d’ailleurs, il faut que je pense à éditer mon post précédent à ce sujet ! ) et je suis tombée amoureuse une seconde fois. Je savais quelle couleur je voulais pour le constrante, celle qu’elle avait choisi, un joli beige légèrement grisé. J’ai un peu écumé le net mais je n’ai pas tout à fait trouvé la même, mais quelque chose d’approchant. Et j’ai monté mes cho7 dans la foulée. Je les ai tricotées vraiment très vite mais j’ai mis beaucoup de temps à prendre à les photos parce que je suis un tout petit peu déçue par ma version. D’ailleurs, j’ai une confession à vous faire… Je n’ai pas encore rentré les fils ‘^^

Le patron

Ma recette habituelle : par ici !

Les fils

oups : il manque la photo habituelle, j’essaie de réparer ça au plus vite !

J’ai utilisé la fameuse Mondim de Rosapomar, coloris 208. C’est un fil non superwash, 100% laine ( sans nylon , mais c’est de la laine à cho 7 tout de même). Il s’agit d’un fil issu de la toison des moutons portugais, filée et teinte au Portugal. Je ne sais pas encore comment il vieillit puisque je n’ai pas porté ces cho7 encore. Sur le papier, je me dis que sans nylon, il y a des chances pour qu’elles s’abîment plus vite. Je vous dirai si jamais je suis déçue mais si j’ai bien compris, les portugais font leurs cho7 avec ce type de fil depuis toujours, alors il y a des chances pour si ça n’était pas rentable ou trop fragile ils aient trouvés un plan B depuis belle lurette… Enfin en tout cas, j’espère ‘^^.

Ce coloris, quand il est en pelote, donne l’impression qu’il est autorayant. D’ailleurs, si vous allez voir la version de Fibertales, vous verrez qu’il possible d’avoir des rayures autrement qu’en théorie ‘^^.

MAIS… ça dépend d’un certain nombre de facteurs. En fait, quand on teint un fil pour avoir des rayures, on calcule le métrage nécessaire pour faire le nombre de mailles par rangs, par rapport à une certaine tension, une taille d’aiguille, et un nombre de mailles. Or, nous avons tous des pieds et des façons de tricoter différents. Quand vous tricotez un fil autorayant, soit vous avez du bol, une manière de tricoter et une taille de pied relativement standard et vous n’avez pas à vous casser la tête. Soit, il faut vous adapter un peu ou laisser tomber. Mais quoi qu’il en soit , il n’est PAS vendu en tant que fil autorayant, ce que je trouve très honnête de la part de la marque.

Dans mon cas, assez rapidement, je me suis rendue compte que j’allais avoir un problème : mon changement de couleur n’intervenait pas au début d’un rang mais quelques mailles avant ( de mémoire 4 ou 5 ). Je savais donc que je n’aurais PAS de rayures. J’aurais pu défaire et essayer de calculer mais la fin juin/ le début juillet n’est clairement pas le bon moment de faire ça en ce qui me concerne ‘^^ ( rapport à la fin de l’année, les interrogations des oraux de français toussa toussa….et encore, ça pourrait être pire, je pourrais être prof des écoles en maternelle …. Bénédiction éternelle sur ces saintes femmes ( ou homme même si c’est rare)… Fin de la parenthèse). J’essaie de faire un gros travail sur moi-même et notamment les histoires de lâcher-prise. Alors j’ai décidé de m’en f… de m’en moquer.

 

J’ai donc, sur mes cho7,  ce qu’on appelle un effet de « Pooling »: c’est à dire des zones avec mini rayures ( trop belles) et des zones avec aplats de rose nuancé ( trop beaux). J’adore chacune de ces deux parties.

Fotor_153536202381334

D’ailleurs, dans un monde magique, j’aurais une paire avec chaque… Mais dans les faits, j’ai des cho7 zébrés. On voit que la zone rose se déplace petit à petit, et donc des rayures en diagonales, typiques du « pooling ». Et ce n’est pas si mal. Ce n’est pas là que réside ma déception. Même si sur le moment, soyons honnête, j’ai été un peu bourrée.

Fotor_153536179848076

Oh punaise, j’ai failli oublié la couleur constante ‘^^ : j’ai utilisé le gris le plus clair de la fabel de drops que j’utilise tout le temps. Ce fil est un plus fin que celui du Mondim mais ça va tout de même.

Fotor_153536200020589

La patte de la Linotte

Bon on parle de ma propre recette, mais je l’ai un tout petit peu adapté, j’ai fait des côtes 2/2 à la place des côtes 1/1 torses habituelles.

Fotor_153536192457989

Epic fail?

Alors, que je vous explique : je suis déçue parce que j’ai merdouillé mes talons, pour commencer. Comment ça encore ? Je ne sais pas comment j’ai fait, mais comme sur la paire précédente, j’ai un talon plus grand que l’autre. D’ailleurs, celui qui est plus grand est aussi, fatalement, un peu trop long. ( Oui, bon, je sais, on a dit LÂCHER-PRISE )

Fotor_153536187774064

Ensuite, j’ai foiré un côté de mes rangs raccourcis sur une cho7 : sans doute été un chouïa trop détendue du tricot ‘^^ ( note à moi-même : lâcher-prise OK mais pas lâcher le fil … Pardon c’est mauvais, je sais, je sors… ;op )

Fotor_153536190099194

Mais en fait, le truc qui me gêne vraiment, c’est qu’elles sont un peu trop tirées sur le dessus du pied, dès le changement de couleur. Ce qui veut dire que j’aurais dû monter une paire de mailles de plus sur le dessus du pied et ne pas avoir le même nombre de mailles par moitié de rang. Et encore… Elle s’est bien assouplie et détendue au blocage, la jolie laine de Rosa Pomar et m’a permis de gratter quelques mm.

Fotor_153536193972915

Enfin, les côtes 2/2, je trouve ça plus joli, mais je pense que ça ne resserre pas assez les côtes. J’ai peur qu’à la longue, mes cho7 ne glissent. On verra bien. De toute façon, il m’en reste beaucoup, de ce joli fil ( ce sont des pelotes de 100 gr), je pense que dans l’hivers, je retenterai autre chose avec. Il faut juste que je termine les deux paires en cours avant. Oui, ça ne me ressemble pas mais je tente un autre talon, et au dernier moment j’ai eu peur et j’ai monté une autre paire ‘^^

Les photos portées ? 

En voici quelques-unes…

Fotor_153536183037692

Clairement, niveau originalité de la pose, on repassera, il faut que je me renouvelle un peu de ce côté là ‘^^ …

Fotor_153536185359148

Et voilà !

Bonne dernière semaine avant la rentrée !  ( ou bon courage, c’est selon ‘^^ )

à propos, Un peu de blabla

Bref, je suis une fille comme les autres?

A l’origine  ( petit préambule de circonstance)

A l’origine de ce post, un léger agacement ou un petit ras le bol. Une fois n’est pas coutume… Si vous êtes venus là pour le vitamin D, vous pouvez zapper et aller directement dans la catégorie Tricot du blog, je ne vous en voudrais pas du tout ! Je vous préviens, point de couture de crochet ni de tricot, mais du blabla, on est loin de ce que je fais d’habitude.

Alors, de quoi on va parler ? Et bien d’inspiration. Où je la trouve, où je la prends, où je la cherche, ce que j’en fais. Mais pour commencer, je vais râler sur des comportements un peu moyen.

Sur quoi je râle ?

D’abord et surtout : je ne suis pas une fille originale. Je suis le produit d’une série d’influences dont je suis fière ( et que je vais revendiquer plus bas ) . Je n’ai pas la prétention de penser que je dicte quoi que ce soit. Parfois ( rarement ? c’est à vous de me le dire), j’ai des idées à moi. Je trouve un patron par hasard qui n’a pas été tricoté par toute la blogo française, parfois j’ai une idée qui vient de nul part ( enfin, de nul part, avec l’inconscient, on est jamais sûr de rien, il paraît )

Souvent, je vais pêcher chez les autres et en général je combine ( c’est là que je peux dire que je suis moi, en quelque sorte ) . Et je ne crois pas que ce soit mal. Par contre, ce qui est mal, enfin d’après moi, c’est de le taire. Tricoter, crocheter ou coudre un modèle parce qu’on l’a vu ailleurs et le mentionner dans son post, c’est être honnête. C’est pareil pour tout. C’est pour ça que mes articles commencent par  » A l’origine ». J’essaie d’être honnête, je ne suis pas infaillible, mais je fais de mon mieux. Je fais comme quand on rédige un travail universitaire , je CITE MES SOURCES ( merci Simone pour l’analogie ! ) nom de nom ! Je le fais même pour mes tutos quand c’est quelqu’un ou un post qui est mon point de départ, je le dis et j’explique en quoi.

Alors oui, cet été, j’ai vu passer sur Ig quelques posts ( de plusieurs personnes)  qui m’ont un chouia gonflé. 5 minutes.

Après j’ai ricané. Je m’en fous, moi, je suis personne. Je suis une bébé bloggeuse ( d’ailleurs j’ai raté mon anniversaire, c’est ballot va falloir que je fasse un truc quand même… ‘^^ ).

Je n’influence pas grand monde, en tout cas, je ne crois pas. Y a pas foule pour commenter ici même s’il y a du passage ( merci beaucoup d’ailleurs ! je n’imaginais pas qu’il y en aurait autant ! )  Mais je ne suis pas la seule touchée. D’ailleurs le zhomme parfois ne comprend pas, il paraît que ça m’énerve encore plus quand c’est les autres qui sont « victimes » du phénomène… ‘^^ Et c’est un phénomène trop courant, je trouve. Que ce soit un grand qui pique l’idée du petit ou le contraire.

Et après je me suis posée et je me suis dit  » Mais, et toi, cocotte? dis, ton miroir il te dit quoi? parce que finalement, tu ronchonnes mais …. est ce que tu es vraiment transparente?

Et là, catastrophe, prise de conscience et honte : autant je cite toujours qui m’a inspiré, autant… j’ai pas fait de blogroll et ça, ça craint ! ça craint même grave ! Je commence donc par réparer ce vilain oubli !

 

Fût un temps mythique et glorieux ( avant IG quoi )

J’ai commencé à regarder les blog couture en 2009 ou 2010, je ne sais plus excatement. A cette époque, j’avais une liste de favoris que j’ouvrais plusieurs fois par semaine en même temps. Pour voir ce qui se faisait. Et je copiais dans mon coin ( ou je bavais, en vrai souvent je bavais, parce que je cousais pas droit ou que je tricotais pas assez bien.  Le zhomme reparle encore douloureusement de l’époque où il me dictait pictogramme par pictogramme la grille de la dentelle du Ishbel de Isolda Teague)  Parfois je me dis que j’étais un peu cinglée quand même mais :

1 . Il paraît qu’on appelle ça faire de la « veille », si ça porte un nom, mélioratif en plus, c’est que c’est pas mal, hein ?

2. N’importe comment avec IG c’est encore pire ! Dailleurs je vous invite à aller lire cet article du blog « atelier 292 sur le sujet, il est très éclairant ou alors celui du blog Félicie à Paris ( et sans doute que ma réflexion d’aujourd’hui leur doit beaucoup)

Donc à cette époque et les années suivantes , il y avait ( et vous allez, voir, il y a du grand écart stylistique ! ) :

La poule à petit pas

Des étoiles et des pois

La cabane d’Elilou

Les chiffonneries du chat

Panachronodactylopée ( non mais ce nom est juste trop classe ! ) ( je n’arrive pas à ouvrir le blog 😦  )

Itty Bitty ( NCL knit maintenant)

Pour mes jolis mômes mais pas que

Félicie à Paris

Seggocinelle ( ton blog a disparu, Seggo ???? )

Encre Violette

Tasticottine

Les trouvailles de Nina

Moun couture

Les petites envies de Mag

Yanoudatoi ( voilà son nouveau blog, mais je suivais déjà bien avant)

La créatrice de deer and doe

L’attaque du découd vite

Le blod d’Elise Dupont ( made with love)

Et puis la neige, elle est trop molle ( le ton de mon blog lui doit sans doute beaucoup ! )

Une parisienne en Helvéthie

Eolune

Lily the banyan tree

Mon petit bazar

Froufou et capucine

Anisbee

Je pense que je n’en oublie, j’éditerai au passage mais je vous laisse imaginer le temps que ça prenait à mon pc poussif d’ouvrir tout ça en même temps ‘^^ .

Je suis clairement le produit de toutes ces influences. Même si elles ne sont pas toujours euh… compatibles entre elles ? ‘^^

Et après, il y eut Ig

Je ne vais pas vous faire la liste de tous mes abonnements, ne vous inquiétez pas ‘^^, on serait pas rendu. Mais EN PLUS de celles de la liste ci-dessus qui sont quasi toutes sur Ig et actives ( voire très actives), je vous propose de rajouter quelques personnes qui m’inspirent clairement au quotidien et dont j’ai connu les noms grâce à IG.

Je vais essayer de les classer un peu mais ce n’est pas très évident ‘^^ . Vous verrez, y a des gros comptes et y a des petits. Je ne vais parler que celles chez qui je vais chercher exprès l’inspiration. Après, il y a aussi le hasard des rencontres, il y a les copines, les amies, le bouche à oreilles, les propositions aléatoires de IG dans la partie recherche de l’appli ( même si je ne sais pas pourquoi il s’obstinne à me proposer des video chelous de coiffure ou de vernis à ongle …. )

Pour les univers très colorés :

Blisscocotte ( je vous avais dis que je n’étais pas une fille originale ‘^^), Mathildemariemade, Ginacie, Naulrane, Lusineabulle, chezmarette, lilacam, Folie0rdinaire, Bynightcréations

C’est pas trop mon style vestimentaire mais c’est trop beau et/ou des reines de la technique et/ou des papesses du monde de la couture et du tricot made in France ( et pis avec une modification par ci, un autre tissu par là, etc… bref on sait jamais et puis ça marche régulièrement en plus )

Lise Tailor ( ben oui, évidemment, comme tout le monde, quoi ‘^^ ), Clopiano, Bysandrahand, Auguste et Septembre, couture_capsule

Les tricoteuses :

Marguenée, yarnbySimone, Rachelsaysyepa, Ambyon, Marmelade, Inkyaholic, maorie58, handmademarie ( mais aussi pour la couture, devenue plus rare, mais clairement je veux son dressing ! )

A l’étranger ( mais ce terrain là est clairement en friche et je veux l’explorer davantage):

Bmandarines, cocotteknits, Fluffy Fiber ( même si elles sont françaises mais bon tout est en anglais alors ‘^^ ) , Jan.ri, Jojilocatelli, Sewliberated, Carinaspencer

Et pour les belles images et la poésie ( mais aussi tout le reste aussi ! ) :

Lulu la lucette ( ses photos de Bretagne sont à tomber et j’ai honte de ma photo d’Hortensia tellement les siennes sont belles ! ) , anouck.ferri ( illustratrice) , roseetpuiscesttout ( bon et pour le crochet aussi parce c’est trop beau ! et je voyais où la classer mais j’aime tellement ce qu’elle fait )

Très Branchées nature :

tete_de_linoth , florinelarzac

La liste est très loin d’être exhautive. J’éditerai au besoin : c’est vraiment pas évident comme exercice ‘^^  et un peu stressant …Et si j’oubliais quelqu’un ??? soyons honnête c’est sans doute le cas, mea culpa par avance !

EDIT du 25 Août :  voilà ça commence j’ai oublié Tournicotte et Giamanella  pour le crochet

Along avec Anna et Triple L de Mag et Alineknits  pour le tricot 

Lison_lizette pour les univers colorés : son compte c’est de la joie en barre ! je vous recommande vraiment ! et je m’en veux vraiment de ne pas l’avoir mis tout à l’heure !

Atelier camélir pour les comptes nature/ artisanat … je vais me cacher dans un trou…. ‘^^

EDIT DU 30 Août : Bon évidemment, hein, il en manquait encore…. Je ne sais pas comment j’ai fait mon compte ! Pardon les filles !!!!!

Alors : Côté papesse et technique, il y a aussi aiguille.coupon.ciseaux, annouchk et josephi_ine

Et en poésie en crochet : Lilieaimelesétoiles ( bon heureusement si vous un peu traîné par ici, vous le savez déjà ‘^^)

Tricot : Oomieknits

Découvert tout récemment : yarnflakes

Voilà ! ( enfin voilà pour cette fois ;op)

Et après qu’est ce que j’en fais ?

Je mets de côté sur pinterest ou dans une collection sur Ig. Je me demande toujours comment je peux me l’approprier. Je teste des modifications de patrons proposées par d’autres ou alors je fais les miennes. J’archive  le post original parce que :

1 . J’ai une mémoire de poisson rouge et j’ai peur d’oublier ce que je pourrais avoir envie de tricoter un jour, demain, dans 10 ans…

2. C’est tellement plus facile pour pouvoir citer ses sources après ! ( d’ailleurs je vais de ce pas Editer mon article sur le vitamin D parce que mon amie Simone m’a redonné le nom de la personne qui était à l’origine de mon envie de 2015 et d’ailleurs, nous l’avions tricoté ensemble ! Elle en bleu et moi en noir)

En ce moment, clairement, je me demande ce que je vais faire avec ce blog, pourquoi je le fais, où je vais et … comment.

La seule réponse que j’ai, c’est pour le comment : honnêtement. J’aimerai dénicher le truc que personne ne connaît et que tout le monde va vouloir reproduire. J’aimerai bien. Ca doit être mon côté mégalo ;op. Je ne sais pas si j’y arriverai mais je sais que ce n’est pas mon objectif premier. Ce que je veux en priorité c’est partager. Parce que j’ai énormément appris des blogs des autres, parce que mes échecs peuvent être utiles aussi. ( tiens, je dois vous parler d’une Aladaïa trop petite d’ailleurs, avec un tissu pas adapté…vous avez déjà vu une aldaïa avec une fermeture éclair, vous ? parce que moi oui, elle pendouille en face de moi dans l’atelier ;op et c’est pas l’idée du siècle ‘^^)

J’espère que quand vous venez pas ici ou sur Ig, vous ne vous dites pas « tiens, on dirait un clone de Machinchouettetruc ». Il y a quelque chose qui va dans ce sens, un peu. C’est que je ne suis pas fan de ce qui est à la mode en ce moment, dans le commerce ou en couture. Je vois passer les patrons ou les collections en magasin et je me dis  » ce n’est pas moi » ou  » je n’aime pas trop » ou malheureusement  aussi  souvent quand même  » ce serait catastrophique sur ma morphologie » ( dites les gens faudrait penser aussi à des patrons pour filles sans taille marquée, sans hanches, hein, on existe aussi ;op et si possible un peu en dehors des sentiers battus mais pas trop, mettable, quoi ‘^^ )

Alors, je dois aller trouver des plans B ‘^^ ( ou aller bosser en petite culotte ou en pyjama mais je crois que ce n’est pas possible ;op  et puis j’ai pas envie en plus ! ) . Ce qui ne veut pas dire que je ne vais pas tricoter ou coudre un truc hyper à la mode, hein ! Ca va encore m’arriver et ce n’est pas mal ! Ce qui ne veut pas dire non plus que ça ne m’intéresse pas de voir les variations du même patron sur le net, puisque justement j’y cherche l’inspiration. Je ne suis pas complètement idiote. Sinon j’arrêterai tout….. Je reste une forme de mouton, pour beaucoup de choses ‘^^

Pour conclure et revenir au sujet initial : Je m’inspire, je fais à ma sauce, parfois ça ressemble, parfois un peu, parfois plus du tout, parfois j’inspire à mon tour MAIS je cite mes sources. Comme ça, je ne suis pas éthiquement en porte-à-faux  avec moi-même. Et je le vis bien…

Any comment ?

Sinon…merci d’avoir lu et je vous embrasse. ( même si je vous ai agacé à votre tour)

PS 1 : ah et oui, le titre vient d’une série , au cas où vous ne l’auriez pas remarqué ;op

Ps 2 : ça manque de photo quand même cette histoire…. vous m’en voulez pas trop? Une petite pour la route, parce que je suis incapable de boucler sans en mettre une !

Fotor_153203825028066

 

 

 

 

 

 

 

Tricot

Du soleil pour cet hivers

A l’origine

En Août 2015, un gilet est tombé de mes aiguilles : un vitamin D modifié, noir, parce que je voulais un bon basic qui va avec tout et que le gilet camaieu que j’avais acheté pour faire le job la saison précédente n’avait fait le job que quelques mois ( ce qui en soit est un mini scandale, je trouve ) . Je n’ai rien inventé, j’ai vu passer une paire de versions sur ravelry qui m’ont réconcilées avec le modèle  et j’ai copié. D’ailleurs, nous avions copié à l’époque à plusieurs. EDIT : grâce à mon amie Simone, j’ai le nom de la personne qui nous avait inspiré à l’époque : The craft sessions.

Ce gilet noir, je l’ai énormément porté depuis, il a bouloché très vite, j’ai pleuré mais je l’ai mis quand même. Un an après, je me suis enfin décidée à le raser. Il est devenu comme neuf…. Et même s’il a un peu bouloché après quand même, je crois que c’est une de mes plus grandes réussites, même s’il n’a rien de spectaculaire. Et,ça fait des années que je me dis que je devrais en retricoter un….

En Mai, j’ai participé au Me Made Month et j’ai ressorti mon gilet. Il a eu un petit succès parmi vous, et notamment auprès « La cabane d’Elilou » qui m’a motivé à le retricoter avec quelques autres ( sa version verte est superbe ! ) . Je l’ai commencé en turquoise mais j’ai eu peur de ne pas le porter. Alors je l’ai détricoté et j’ai cherché une autre couleur. Je me suis dit que je n’avais pas de gilet long moutarde alors après avoir sagement terminé un projet pour Eliott ( que je dois d’ailleurs vous montrer depuis Juin ‘^^), longtemps après que les copines l’aient commencées, je l’ai monté à nouveau.

Et en préparant cet article, je me suis souvenue d’une version juste canonnissime, celle des  » petites envies de Mag ». Alors, je vous mets le lien vers son article, parce qu’en plus les photos sont superbes ! J’en avais même oublié que la version de la créatrice du patron était jaune aussi, c’est dire !

Edit : grand merci à tete en l’air qui m’a permis de corriger le lien… Mille excuses ‘^^ !

Le patron

Il s’agit donc du patron de gilet de Hedi Kirrmaier, le fameux vitamin D et ses rangs raccourcis… que je n’ai pas fait :op d’ailleurs ce n’est pas la seule chose que je n’ai pas conservée.

En fait, de la version originelle, j’ai gardé le haut du corps, et ses augmentations avec jétés en rayon de soleil. J’adore vraiment le rendu de cette partie.

Fotor_153519050071533

Au passage, j’en profite pour vous dire que la taille de ce gilet ne se choisit pas avec le tour de poitrine complet mais juste avec la mesure de la largeur de votre dos. Ce qui est pratique pour celles qui, comme moi, ont un petit dos mais un bonnet au delà de C ( doux euphémisme ‘^^ ) et qui ne portent pas leur gilet fermé. Là où, chez d’autres créatrices j’aurais tricoté un M ou un L, ici j’ai tricoté un S et il est parfait. D’abord, il tombe bien ( j’ai souvent un soucis avec le dos trop large des gilets) mais en plus ça va quand même carrément plus vite ;op

Le fil

J’ai choisi pour ce projet un de mes fils préférés : la coast de Holst Garn. Promis, je ne suis pas sponsorisée ‘^^ ! J’ai tricoté avec des châles, des gilets pour les bébés, une paire de gilets pour moi ( dont mon Hitofude, qui vous a vraiment plu aussi sur IG pendant le Me Made Month, tricoté début 2015, mais je laisse farfouiner (oui, je sais ce n’est pas français) dans ma galerie ravelry pour voir le reste si vous êtes curieuses ^^ ).

C’est un mélange coton/ laine, parfait pour la demi-saison et l’hivers. Le fil n’est pas cher ( mais je vous conseille fortement de le tricoter en double car en fil simple, il casse facilement), la palette de couleurs est impresionnante. Et il vieilli HYPER bien. Mon hitofude n’a pas l’ombre d’une bouloche. Il a micro feutré sous les bras mais alors genre sur 2 cm), et pourtant ce pauvre gilet a été trainé, roulé en boule, et il a même subi le port du sac à dos en été plusieurs jours sans broncher.

Je ne l’ai jamais passé en machine par contre, j’ai toujours peur que mes tricots adultes faits mains ne survivent pas à cette redoutable épreuve. Et j’ai toujours lavé ma layette à la main au savon de marseille ‘^^. Donc je ne peux pas vour dire ce que ça donnerait.

J’ai utilisé gramme en tout 370 gramme, principalement le coloris « aconit » mais aussi un peu de « Robin’s Egg » pour le fun. J’ai fini avec un reste de jaune issu d’un autre projet, et j’ai vu le moment où j’allais tomber en rade à quelques mailles de la fin ‘^^

La patte de la Linotte

Côté modifications, voilà ce que j’ai fait :

Je n’ai pas fait la section de troutrous après la séparation des manches. Et je n’ai pas fait les rangs raccourcis non plus. J’ai suivi le patron jusqu’à la sépartion des manches et puis ensuite, j’ai filé tout droit en jersey.

Fotor_153519058037567

J’ai rajouté des poches, en utilisant les explications du gilet « Yugo » version femme de Marguenée ( j’avais testé la version enfant ).

Fotor_153519051557394

Pour le placement, sur ma taille S, j’ai laissé 28 mailles endroit avant ( ou après , suivant le demi devant qu’on tricote) du bord. J’ai laissé 26 mailles en attente. Et je les ai commencées à 49 cm de l’emmanchure ( avant blocage). J’ai fait le fond de poche en « Robin’s egg ».

Fotor_153519052900824

Ensuite, je l’ai beaucoup rallongé, il fait quasi 60 cm depuis les emmanchures après blocage.

Et j’ai fait des côtes 2/2 ( pas torses) de partout ( 8 rangs )  pour les finitions au lieu de la bordure en mousse ( pour la bordure et les poches). D’ailleurs, pour la bordure, j’ai relevé 3 mailles sur 4 rangs en aiguilles 3.

J’ai aussi modifié les manches, je les ai faites plus étroites ( mais je ne retrouve pas mes notes 😦  ) et plus longues, bien longues en fait.

Fotor_153519061253523

Epic Fail ?

J’ai eu peur pendant longtemps que oui mais , même si j’ai eu quelques sueurs froides, ça va. Petite liste des défauts à corriger ?

Alors, dejà, mes manches sont très ajustées. J’aime qu’elles le soient, et je ne porte pas de manches longues sous mes gilets en règle générale . Là, ça va, mais 2 ou 3 mailles de plus n’auraient peut être pas été gênantes ‘^^

Ensuite, j’ai commencé mes poches beaucoup trop bas ‘^^. Je tricotais dans la voiture, j’ai mesuré n’importe comment et je n’ai pas assez anticipé. Elles auraient été mieux placées autour de 40 cm je pense… peut être même un peu plus haut.

Fotor_153519059696097

Et puis, j’aurais dû les faire plus larges. J’ai fait attention au nombre de mailles laissées en attentes pour avoir de quoi commencer et finir par des mailles endroits. Mais je les trouve un peu étroites. En fait, dans un monde idéal, j’aurais commencé à 38 cm depuis les emmanchures, j’aurais laissé en attente 34 mailles et j’aurais tricoté du coup plus de rangs pour le fond de poches. ‘^^ Mais je n’ai pas eu le courage de détricoter ces cm et de recommencer, vu que je me suis rendue compte de tout ça APRES avoir tricoté la bordure. ;op

Et quand je l’ai bloqué , j’ai laissé la bordure roulotter à l’intérieur parce que j’ai eu peur qu’il ne soit trop large sur le devant.

Les photos portées ?

J’ai profité d’une matinée de Mistral pour les prendre, parce que même avec du coton dedans, il est chaud, mine de rien mon gilet ‘^^. Une fois n’est pas coutume, celles que vous allez voir ne sont pas retouchées, mises à part un micro recadrage pour virer le bout du bidule qui tient mes volets en place. Mais je crois que mon appareil photo doit automatiquement appliquer un genre de filtre parce qu’en vrai, mon teint n’est pas aussi frais ‘^^ . Je retouche généralement mes photos pour le rendu des couleurs, la luminosité, le contraste, la chaleur et la saturation, souvent pour leur donner un peu relief. Mais je suis loin d’être une pro en la matière ‘^^. Allez, les photos donc :

En mode  » je suis une jeune fille en fleurs » ( de 38 ans ) ( coucou la prise électrique)

SAMSUNG CAMERA PICTURES
SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ou alors  » tiens y a du vent t’as vu je m’envole »

Fotor_153519092680711

Voilà ce qu’il donne de dos.

Fotor_153519072230428

Et avec les mains dans les poches

Fotor_153519069639222

( recoucou la prise électrique… En même temps, vous seriez déçues si vous n’aviez pas le mur orange et ma copine la prise sur les photos, hein ;op  ? )

Bon week end  !

Couture, Tricot

Pour la tête d’Eliott

A l’origine

C’est une tradition tant que mes petits ne rechignent pas à les porter : c’est maman qui fait les couvre-chef d’été et d’hivers. D’ailleurs, j’utilise toujours le même patron de bob ‘^^.

Cette année, je me suis enfin essayée à la teinture naturelle, alors j’ai fait dans la foulée le bonnet pour cet hivers : j’avais tellement hâte de voir ce qu’allait donner la laine que j’avais teinte à l’oignon ! ^^

Pour l’été

Le patron

Fotor_153186017412252

Il s’agit du bob issu du livre de Oliver+S. C’est un bob entièrement doublé, avec un très grand bord. Il est très clair et taille un peu grand. Je vous en avais déjà parlé en détail dans cet article ( c’était une version « pluie » pour un swap) alors je ne vais pas trop m’étendre.

J’ai fait la seconde taille pour Eliott, il est un peu grand mais en général, mes garçons les portent deux ans… Enfin, quand ils ne le perdent pas ( destin de celui cousu l’année dernière et de quasi tous ses prédécesseurs)

Les tissus

J’ai utilisé des chutes de mon stock, les deux viennent de Mondial tissu : le tissu baleine est une crêtonne, et le moutarde de la bachette.

Fotor_153186034104027

Pour ce patron, il vaut mieux utiliser au moins un tissu avec pas mal de tenu. Et il peut être pas mal d’entoiler la partie basse pour le tissu le plus fin, surtout si vou justes ne faites pas toutes les surpiqûres pour le rigidifier.

Fotor_153186022553368

La patte de la Linotte

Je n’ai pas changé grand chose, j’ai juste surpiquer les coutures de côtés pour la partie médiane et rajouté une petite étiquette prise dans la couture.

Fotor_153186019893320

Epic Fail ?

Le bob est un peu grand pour Eliott mais la taille du dessous aurait été trop juste et je m’en doutais.

J’ai juste à moitié réfléchi pour le sens du tissus de la doublure : ce bob est totalement réversible mais il vaut mieux utiliser un tissu dont le motif n’a pas de sens si vous voulez pouvoir le porter des deux côtés… Ou alors se moquer du fait que le motif va fatalement se trouver à l’envers dans une des deux versions. J’ai soigneusement coupé mon tissu pour les baleines soient dans le bon sens quand on porte ce côté sur l’extérieur…

Fotor_153186031225896

Et j’ai percuté une fois fini en l’essayant à Eliott que ça voulait dire que quand je retrounerai le bord pour le porter sur le côté moutarde… que les baleines étaient à l’envers ‘^^.

Fotor_153186028704582

Les photos portées ?

Je les ai prises le plus tôt possible parce que je sais que ce genre de pièce est trés rapidement mis à mal ‘^^ ( balancée par dessus bord et écrabouillée par les viles roues cracra de la poussette, aggripée par des mains pleines de chocolat ou sauce tomate pour être balancée par dessus bord…. et je vous passe les détails sordides ;op ). C’était en vacances à Dijon, à la fin de la journée et Eliott n’était pas très coopératif ( ni super propre ;op ) Elles sont un peu floues mais je les aime bien quand même ^^.

Fotor_153220227742986

Ma bouille à bisous  !!! ( je vous avais parlé de sa tunique dans cet article, elle était trop grande l’an dernier, elle est parfaite cette année ! )

Fotor_153220231735636

Qui ne voulait pas garder son chapeau sur la tête, bien évidemment ‘^^

Fotor_153220229188929

Et sinon, il va bien à son frère de 5 ans aussi ( mais bon, si ça continue, Eliott et Robin mettront les mêmes vêtements cet hivers ‘^^ )

Fotor_153220247596340

Pour l’hivers

Le patron

Fotor_153159003291940

Il s’agit d’un patron payant, le beguin « Bilby » de Cristina Ghirlanda ( Minimi Knit Design), disponible en anglais sur ravelry. Il se tricote avec de la fingering en double ( ou donc avec de la DK). L’échantillon est de 19 m et 28 rangs pour 10 cm. Il va du 6 mois au 6 ans.

La construction est très intéressante.  Il se commence par l’arrière, on lui donne sa forme par un jeu d’augmentations et quelques rangs raccourcis sur la fin. Puis, on laisse les mailles en attente sur un fil et on va relever les mailles de long des deux cotés, en incorporant les mailles laissées en attentes en court de route. Les côtés sont tricotés en même temps que l’avant du béguin, en jersey qui se termine par une bande en point mousse.

Fotor_153158990552398

Pour placer les oreilles, on va laisser des mailles en attente ( j’ai changé cette partie) pour y revenir par la suite. Le bas du béguin est terminé par une i-cord qui va servir aussi à faire les liens pour le nouer.

Fotor_153158983694588

Il se tricote très rapidement, j’ai mis une grosse soirée pour la taille 4 ans en 4,5?

Le fil

Fotor_153159004525383

Comme je vous l’ai dit en introduction, j’ai teint ma laine avec de l’oignon ( j’ai mis mon entourage à contribution pour récupérer les pelures pendant plus d’un an et j’ai teint des fils variés, avec plus ou moins de pelures)

J’ai utilisé ici la « nord » de Drops, coloris naturel ( un fil à chaussette, composé de nylon, de laine et d’alpaga). J’avais teint deux fois 50 grammes et j’ai eu un peu de reste.

Ce fil est très doux et ne gratte pas ( je crains l’alpaga et là je ne suis pas gênée du tout). J’ai très envie de me faire des chaussettes toutes douillettes avec !

La patte de la Linotte

Je n’avais pas le bon échantillon (20 mailles pour 10 cm au lieu de 19) et j’avais la flemme d’en refaire un autre ‘^^, alors j’ai tricoté le 4 ans en me disant qu’il serait un peu plus petit et que j’aurais le 3 ans dont j’aurais besoin.

J’ai modifié la manière de faire les oreilles parce que la créatrice fait courrir un fil sur l’envers, fil qu’on coupe à la fin ( et qui est galère à rentrer du coup et pas super propre sur l’envers) . J’ai utilisé ce tuto en français de la marque de laine « Biscotte » qui explique comment faire un  » afterthought heel » ou talon tricoté en après coup, pour mettre en place mes oreilles puis récupérer les mailles. Ensuite, j’ai suivi les indications du patron du béguin sauf que je n’ai pas fait les SSK parce qu’avec ma tension ce n’était pas beau à la jonction du magic loop et je n’ai fait que des « 2tog » ( 2 mailles ensembles). Les mailles ne sont pas orientées dans le bon sens mais c’est tout de même beaucoup plus propre que les SSK  chez moi ‘^^

Fotor_153158985387690

Ensuite, la icord se fait normalement avec 2 fils aussi mais j’ai eu peur que ça ne soit trop épais alors je l’ai tricoté avec un seul fil.

Fotor_153158987306895

Epic fail ?

Un mini, je me suis trompée pour la icord : j’ai monté 3 mailles au lieu de 4 au départ ‘^^. Et, emportée par mon élan, au lieu de tricoter 15 cm de lien, j’en ai fait 24 ‘^^ …

Les photos portées

J’ai fait la première série avec Stitch comme modèle dès la sortie du blocage ;op. D’abord, parce qu’il faisait chaud et ensuite….

Fotor_153158998016369

Parce qu’il est franchement plus maléable qu’un enfant de 2 ans ;op

Fotor_15315900126837

Et une seconde avec son petit propriétaire, dans la foulée de celle du bob….

Fotor_153220245578862

Avec les mêmes « soucis » ;op

Fotor_153220234065983

Mais vous pouvez voir au moins qu’il tient bien en place

Fotor_153220250088936

Et encore une fois, ma préférée est la plus floue, mais que voulez-vous, un enfant en vrai c’est vivant et ça fait aussi des expériences ;op

Fotor_153220254592262

Et pour finir, les deux « papo » portés en même temps ;op (avec le grand en guest qui nous a bien pourrifié notre séjour à Dijon en étant partculièrement insupportable… )

Fotor_153220252391871

 

jolis voyages, Non classé

Balade à Brest

Comme d’habitude, pour ce genre d’articles, peu de blabla, juste quelques images … J’ai découvert Brest en 2004, je l’ai aimé tout de suite. Même combat en 2018 ! Ah,si seulement on pouvait vivre ici ….

Je me suis baladée, seule avec mon appareil certains après-midi. Voici ce qui a attiré mon regard, sans prétention et pas forcément avec originalité. En couleurs ou pas, avec ou sans lumière, avec ou sans filtre : la lumière est capricieuse et difficile à apprivoiser, et j’ai tant à apprendre encore !

Autour du téléphérique

Fotor_153367468716826

Fotor_153367466819278.jpg

Fotor_153367465238170

Fotor_153367463814429.jpgFotor_153367461999467

Autour du pont de Recouvrance

(ou bien « sur », ça dépend ‘^^ )

Fotor_153385045718110.jpg

Fotor_153367476300055.jpgFotor_153367481315114Fotor_153367474369524.jpgFotor_153367479602528

Fotor_153385042044939.jpg

Fotor_153367450401347
C’est la première fois de ma vie que j’arrive à prendre une mouette…. sans qu’elle ne soit floue ‘^^

De jolies façades et enseignes

Fotor_153385067829423Fotor_153367456317355.jpg

Fotor_153385065672610

 

Autour des Capucins

Dans un monde merveilleux, j’aurais un poste à la section jeunesse de la médiathèque qui s’y trouve ! ( Seule série réalisée avec les enfants dans les pattes, et vous y  verrez un petit squater de photo ;op )

Fotor_153385057015998.jpgFotor_153385060480610.jpgFotor_153385050723061.jpg

Fotor_153385058491345
Un petit coup de Eliott, qui ne sait pas faire autrement que courir ‘^^

Un peu de verdure comme pour l’article sur Montpellier

Parce que c’est sur les fleurs que j’ai fait mes premières armes, je ne peux m’empêcher d’en prendre de temps en temps ^^ .

Fotor_153367470182357.jpg

Fotor_153367487679074.jpg

Et un peu de vrac aussi

Fotor_153385040609449.jpg

Fotor_153385062007140
Sur le sol de la place de la liberté…

En espérant que vous en avez trouvé une ou deux de jolies au moins …. Bonne fin de semaine !

Crochet

La Peppa d’anniversaire d’Eliott

A l’origine

J’essaie de faire un cadeau home made pour chaque noël et anniversaire de mes 4 garcons. Vous avez déjà vu passer certains d’entre eux ici, comme le Mook de Robin ou les vêtements de mini poupons pour Eliott ( avec le tuto tricot et couture ici, si ça vous dit de les utiliser ! ). Je dois d’ailleurs écrire l’article fleuve pour le Quiet Book de Eliott depuis des lustres ‘^^ Mais, je le ferai un jour, promis !  ( Leo a paumé son crokmou moins d’une semaine après que je le lui ai offert, avant que je ne prenne les photos :’o( )

Parfois c’est juste une bricole mais j’y tiens ! D’ailleurs si vous avez un bon plan pour du tissu pokémon, pas trop moche et surtout qui ne vient pas du bout du monde, je suis preneuse !

Pour Eliott, je séchais un peu et Tournicote est venue à mon secours en publiant une photo du cadeau qu’elle avait crochetée pour sa fille : une Peppa en crochet ! Elle m’a gentillement donné tout de suite les références du tuto qu’elle a utilisé qui se trouve ici . ( Merci encore, au cas peu probable où tu passerais par ici ‘^^ )

Fotor_153185836751171

Soyons claire, je DETESTE ce dessin animé ‘^^. Mais Eliott en a vu un épisode et ensuite ça a été la folie furieuse, il la réclame sans arrêt et mine de rien, on craque trop souvent… J’ai bien essayé de contre-attaquer avec « Mon Voisin Totoro » mais il en a eu peur ‘^^… Je ne désespère pas, on tente la cure de désintoxe mais il l’aime tellement cette fichue Peppa… Oui, je sais, ce n’est pas très cohérent avec le fait de lui en faire une, mais c’est mon sens du sacrifice qui a parlé ;op

Le patron

Il est gratuit, très détaillé, en anglais et vraiment très ressemblant . Vous le trouverez ici.

Il est conçu de manière très interessante, on ne s’ennuie pas et Peppa tient assise toute seule grâce à la forme du corps.

Il faut coudre les jambes, bras , queue, oreilles et tête au corps qui lui se crochète en une seule fois : on commence par faire le corps puis dans la continuité la robe ( ça forme une espèce d’entonnoir et on retourne la robe ensuite ). Je n’ai pas dû tout comprendre à ce moment là, parce que j’ai été obligée de modifier la robe pour qu’elle soit assez large ( je vous explique plus bas ! )

Tous les détails qui font Peppa sont présents : les petits souliers noirs…Fotor_153185834859189

… Les joues roses….Fotor_153185832616962

et même la petite queue ( que j’ai cousue sous la robe)Fotor_153185828947171

Les fournitures

Fotor_153310908075138Je n’ai rien acheté pour crocheter cette bestiole : j’avais tout en stock, c’est dire l’étendue de la catastrophe ;op ! Et presque tout est de la « Calinou » de Bergère de France. Je le trouve très bien pour crocheter les amigurumi (en remplacement du coton que j’utilise pour la dînette ). C’est un fil fin, retordu, très doux et pas cher du tout. J’avais déjà tricoté des manchettes avec que vous pouvez retrouver ici .

Pour le corps, j’ai utilisé le coloris « Barbapapa », qui est juste parfait pour ça ( la pelote m’a été offerte par la marque). Je n’avais qu’une pelote et j’ai eu peur de ne pas en avoir assez ( apparemment pour rien, mais on ne saura jamais ‘^^ ), alors j’ai aussi utilisé le coloris « Manganès »pour faire le corps, sous la robe on va dire Peppa a fait un caprice et gardé son maillot de bain ? ;op 

Pour la robe, j’ai pris le reste du coloris « Magenta » qui m’avait aussi été offert par la marque ( mais l’été dernier).

Pour faire les chaussures, j’ai utilisé de la flora de drops. Le fil est différent, plus sec. J’aurais préféré utiliser la même base  pour tout le corps mais j’ai fait ça à la dernière minute, comment ça comme d’habitude ? ;op , et j’ai fait avec ce que j’avais sous la main … Et pour les joues, j’ai utilisé un mini reste de noble de Holstarn, coloris « Tyrian rose ».

Et j’ai crocheté le tout en 2, pour une mini Peppa, parfaite pour les mains de mon petit chat de deux ans

La patte de la Linotte ET Epic fail ?

En fait, les deux sont liés puisque presque à chaque fois, c’est parce que je me suis trompée que j’ai fait des modifications ;op

J’ai élargi la robe pour qu’elle passe autour du corps ( que j’avais sans doute trop rembourré ‘^^) comme suit :

Au rang 11 : une augmentation toutes les 6 mailles serrées

Au rang 12 : une augmentation toutes les 4 mailles serrées

Au rang 13 : une augementation toutes les 4 mailles serrées

Puis 9 rangs sans augmentations.

Fotor_153185830910651

J’ai cousu la queue SOUS la robe et non pas SUR la robe parce que je me suis trompée.

J’ai inversé la forme de la tête, aussi par erreur, normalement, Peppa a le grouin tout en haut et là,  il est tout en bas. Je m’en suis rendue compte une fois que j’avais tout cousu alors c’est resté comme ça ( à ma décharge, il était une heure du matin ‘^^)

Fotor_153185827236430
Normalement, la partie bombée devrait être en dessous ‘^^

Par flemme, je n’ai pas fait les doigts qui sont dans la fiche, je n’ai pas rembourré les bras que j’ai fermés avec des mailles coulées pour faciliter la couture.

D’ailleurs, j’ai aggrandi les bras, pour me faciliter le crochetage en faisant 5 mailles au lieu de 4 au début, ce qui a porté le compte à 10 mailles au lieu de 8 après les augmentations ( parce que je trouve pénible de crocheter peu de mailles en rond alors si en plus c’est en 2 avec un fil fin…. ‘^^)

Et je ne lui ai pas fait de naseaux parce que je ne trouve pas ça joli ‘^^

Bref, j’ai fait une Peppa à ma sauce, quoi ‘^^.

Les photos portées ?

Eliott était à fond quand il a ouvert sa boîte, vraiment à fond, je vous ai fait deux photos :

Fotor_153185847581555
Prise sur le vif au moment du déballage

Et Fotor_153185850646746

Par contre, il s’en est rapidement désintéressé dans la semaine suivante. Doudou reste doudou, rien à faire , il n’y a que lui qui l’intéresse pour jouer ( et c’est tant mieux !!! ;op ) Mais, ce doudou était un mini challenge et je suis contente de l’avoir terminé ( et Robin est aussi à fond, alors ça fait un autre heureux ‘^^ ). Et Eliott a toujours la banane quand je lui rappelle son existence, alors je me dis que ce n’est pas tout à fait pour rien ^^

 

 

Couture

La précieuse petite veste en jeans

A l’origine

Fotor_153253216587972

J’avais envie depuis des mois de me coudre une petite veste dans l’esprit des « bleus de travail », vous savez, comme celle des ouvriers chinois. J’en avais essayé une dans une friperie mais clairement, ce n’était pas morpho-compatible avec moi ‘^^. J’avais déjà mon coupon de jeans,  et regardé du côté de la Veste Tellos de Pauline et Alice qui en possède tous les codes. Je trouve d’ailleurs toujours ce patron vraiment superbe mais je ne pense pas qu’il m’aille. J’ai aussi regardé du côté de la veste Michèle de République du Chiffon, dont j’ai d’ailleurs acheté la pochette, mais je n’ai pas osé sauter le pas, parce que je la trouve un peu intimidante, qu’il faudrait sans doute que je la modifie ( et donc que je passe par l’étape toile) et parce qu’avec le temps, je me suis dit qu’en fait je la voyait plus en veste d’hivers qu’en veste de demi-saison.

Quand la nouvelle collection de Deer and Doe est sortie, j’ai eu un coup de foudre immédiat pour la belle Nénuphar, grâce à la version unie portée par Camille. Je la trouve juste parfaite sur elle. Simplement, j’avais peur qu’elle ne me mette pas en valeur, parce qu’elle est tout de même assez ample ( et que je trouve déjà que mon corps a pris trop d’ampleur justement ‘^^ ). J’ai beaucoup tourné autour de ce patron et observé de nombreuses versions, hésitant encore et toujours : est ce que ça va m’aller ? est ce que c’est mon style ? est ce que je vais la porter?

Et finalement, c’est l’article de Sandra du blog By Sandra’s Hand qui m’a définitivement convaincu que je DEVAIS me coudre cette veste. Pas dans un tissu à motifs comme la sienne, elle lui va très bien, mais ce n’est pas le genre d’imprimé que je porte. Mais parce qu’elle l’a très habillement modifié ( et qu’elle propose un tuto très bien fait pour l’imiter ! ) , pour supprimer tous les éléments qui justement me gênait aussi. ( je vous explique tout ça en détails un peu plus bas)

Et pour terminer,ce qui m’a motivé à la coudre maintenant, c’est un petit défi lancé par mon amie Simone ! J’ai profité de notre petit séjour à Dijon pour passer à la jolie mercerie du Lièvre Blanc et acheter le patron, pour me précipiter sur ma couture aussitôt rentrée à la maison !

Le patron

Fotor_153253243395999

La veste Nénuphar de Deer and Doe revisite les codes du Kimono en lui apportant ces petites touches d’originalité qu’on trouve dans tous les patrons de la marque. Pour plus de détails, je vous invite à lire l’article que Lise Tailor a rédigé pour la sortie du patron ; et sa version est CANON ! Si la double Gaze ne me semblait pas si difficile à manipuler, je la copierai ( avec mes modifications ‘^^).

J’ai choisi de faire la version A, pour la longueur de la veste qui est parfaite pour moi ( j’ai un buste relativement cours pour mon 1m65) et pour la longueur des manches. J’ai hésité à rallonger les manches mais je me suis dit que ce serait une veste de demi-saison et comme j’ai très vite trop chaud, ce ne serait pas plus mal. Et puis ça me donnera une raison de tricoter des manchettes pour aller avec , vous savez si vous me suivez depuis un moment que j’aime beaucoup tricoter ces tubes de jersey ^^ Oui, je suis une fille un peu bizarre… De celles qui aiment aussi relever des km de mailles ;op

Les fournitures

Fotor_153253241952977

J’ai ce coupon de jeans depuis si longtemps dans mon stock que je n’ai AUCUNE idée de sa provenance exacte. Il vient peut-être de toto ou du marché ou de puces de couturière… C’est un vrai jeans sans élastane mais relativement souple pour du jeans et assez léger. Plus épais que les toiles de jeans stretch qu’on peut trouver chez mondial tissu par exemple , il se tient mieux sans être rigide.

J’ai utilisé en touche du petit pan, offert par mon amie Simone. Il s’agit d’un de mes imprimés fétiches de la marque même si je ne le porterai pas en blouse ou robe. En tout cas pas dans ce bleu. Mais, sur des petits garçons, je le trouve vraiment sympa et peut être qu’un jour je craquerai pour la version noire pour moi… Les boutons viennent aussi de chez eux ( normalement, on n’en a pas besoin pour ce patron), je les avais totalement oubliés au fond de ma boîte ‘^^.

Le biais ( qui n’est pas sensé être utilisé  pour ce patron non plus) vient du marché, comme l’entoilage tissé utilisé pour le col.

La patte de la Linotte

Ce que je dois à Sandra c’est : la suppression des fronces dans le dos ( son pas à pas est vraiment très bien expliqué  ! ) et le rétrécissement des manches. J’ai enlevé 5 cm pour chaque côté au point le plus large de la manche. Mais je suis allée un peu trop vite et j’ai lu son tuto en diagonale à ce moment là : je n’ai pas tracé mon trait parrallèle au droit fil et ma manche tourne un peu sur elle-même, je pense que le soucis vient de là.

Pour le reste, il s’agit de modifications mineures, juste pour le fun ou pour faire de cette veste le reflet de ce que j’aime. Tout d’abord, j’ai fait une double piqûre sur le tour des poches, pour la déco. D’ailleurs j’en ai rajouté une sur le haut de la poche, Fotor_15325322255360

que j’ai d’ailleurs doublé avec du petit pan plutôt qu’avec du jeans pour l’alléger un peu. Fotor_153253232950334

Je n’ai pas fait les surpiqûres sur le col, parce que je sais que ma machine n’aurait pas du tout apprécié et que ça aurait été tout cracra. A la place, au lieu de simplement bâtir le surplus de couture,  pour que l’intérieur soit propre, j’ai tout maintenu en place pour une couture à la main à point invisible ( je crois que j’y ai passé pas loin d’une heure ‘^^).

Fotor_153253234456112
Comme toujours chez Deer and Doe, les finitions sont parfaites !

Idem pour les bords des manches et du bas de la veste, je n’ai pas piqué à la machine mais tout fait à la main ( vous savez que c’est une de mes marottes ‘^^) Au passage, j’ai fait aussi des points invisibles pour fixer le surplus de coutures des emmanchures coté épaule. J’aurai pu surpiquer à la machine mais j’ai eu peur que ça ne soit étrange de ne pas surpiquer toutes les marges de coutures… Et vous allez voir un peu plus bas, j’aurai pu, je n’étais plus à ça près ‘^^. Fotor_15325322665950

Ensuite, parce que je suis un peu dingo, j’ai entièrement gansé les coutures d’assemblage avec du biais pour les pièces dos, les coutures des manches ( hors emmanchures)  et des côtés. Pourquoi ? pour que ce soit joli… Même si ça ne se voit pas ‘^^. Je dois être un peu marteau ;op

Fotor_153253224703849

Ensuite pour la déco, j’ai inséré une fausse patte, façon « grains de maïs » (enfin du temps où Ivanne Soufflet en mettait de partout, je suis toujours aussi fan !! ) en petit pan que j’ai fixé avec les fameux petits boutons. Fotor_153253231646754

J’ai aussi cousu une petite étiquette sur une des poches. Fotor_153253219887197

Et enfin, avant de monter la poche, j’ai fait une petite broderie à la machine. J’ai failli la faire en jaune, comme les surpiqûres de jeans, mais je voulais faire un rappel avec le petit pan, alors j’ai opté pour du rouge. Fotor_153253218593373

Epic fail ?

Je suis RA-VIE de cette petite veste, qui m’a demandé au final, deux après-midi pleine de couture et une grosse soirée. Elle tombe encore mieux que je ne l’imaginais de face. Mais vous me connaissez peut-être assez pour savoir que l’éternelle insatisfaite , obcessionnelle que je suis, trouve des détails à améliorer ;op

J’ai un peu peur que la patte décorative du dos ne soit un peu trop large et trop haute. Mais d’un autre côté, je l’aime bien tout de même ‘^^. Mon côté gémeaux toussa toussa et encore heureusement ce n’est que mon ascendant ;opFotor_153253206683014

J’ai eu de mal à résorber l’embu des épaules ou alors j’ai merdouillé quelque part et je me suis retrouvée avec un embu qui n’avait rien à faire là ‘^^, du coup, il y a des mini plis dans le dos. Et comme je vous l’ai dit, j’ai un peu les manches qui tournent vers l’intérieur. Mais ce n’est pas si grave…

Fotor_153253212439574

J’ai une des surpiqûres des poches qui n’est pas très droite mais comme j’ai réussi les jolis V de l’encolure, je pense que j’arriverai très bien à vivre avec ça ‘^^. Fotor_153253238529944

Bon, comme d’habitude, quand c’est moi qui fait, je chipote mais je suis contente de cette veste, je pense que nous allons filer le parfait amour de nombreuses saisons et ça fait tellement longtemps que ça ne m’est pas arrivé que je crois que je pourrais presque fêter ça ! D’ailleurs, il n’y a pas de mystère, j’ai fini la veste à 15 h cette après-midi, pris les photos dans la foulée et rédigé le post le soir même … Je crois que ça veut tout dire ‘^^ ( c’est pas comme le récap’ du me made may que je n’ai toujours pas rédigé ou les photos de ma robe en laine  ‘^^… )

Les photos portées

Je vous ai fait une reconstitution de look d’automne, parce que là, il fait beaucoup trop chaud pour porter tout ça ‘^^. ( en dessous, c’est des manches 3/4… faut être un peu dingo, non ? )

Fotor_153253203660068
En vrai, j’ai mesuré les deux découpes sont au même endroit, c’est moi qui ai visiblement une épaule plus haute que l’autre ‘^^

 

Sans les mains dans les poches, de face, ça donn ça : Fotor_15325321441772

Mais je mets tout le temps les mains dans mes poches ‘^^ qui sont bien grandes, comme j’aime ! Voilà ce que ça donne quand on met les mains dedans. Fotor_153253210459846

Voilà de côté

fotor_153253208956137.jpg
Oups ! j’ai oublié d’enlever mes lunettes ‘^^

Alors, vous aussi vous êtes convaincus? En tout cas, ça m’a remotivé à coudre pour moi et ce n’était vraiment pas gagné !

Tricot

Epic fail ! ( entièrement de ma faute…)

A l’origine

Dès que j’ai vu passer les premières photos du prototype du joli top Corbetti de ma copine Folie 0rdinaire sur instagram, je suis tombée amoureuse. Et je me suis proposée pour le tester avant même qu’elle  ne lance son appel. Je reste convaincue que ce patron est très réussi et je le retricoterai sans doute cette saison ou bien la saison prochaine. Simplement, en prenant certaines dispositions. ( sans rapport avec le patron en lui même )

Fotor_153242233751220

En fait, me proposer pour ce test était, d’une certaine manière, fondamentalement, une très mauvaise idée. D’abord, parce que ce n’est absolument pas la bonne période de l’année pour ça. La fin d’année scolaire est toujours une course de fond, contre la montre, qui ne me réussit pas vraiment. Le patron est arrivé dans nos boîtes aux lettres au moment des oraux du bac de français. Je ne pouvais donc pas le commencer tout de suite. Et la semaine qui suit les oraux, il ne reste jamais beaucoup de neurones de disponibles…. j’ai dû recommencer la partie dentelle 3 ou 4 fois ( juste parce que je n’arrivais pas à compter, et même pas parce que c’est difficile !! )

Pour le reste, je vais utiliser les rubriques habituelles pour vous expliquer comment j’ai programmé mon cuisant échec.

Le patron

Le patron, lui, n’a rien à se reprocher. Il est bien expliqué, et propose de très jolies finitions. Ce top se tricote de haut en bas en commençant par les bretelles, en partant d’un montage provisoire ( qui donnera plus tard le de point de départ du dos du top ) .

Une fois les deux bretelles tricotées intégralement, on va remonter des mailles et insérer la jolie dentelle du devant. Attention, elle se compte sur l’endroit ET sur l’envers. Mais elles est simple à retenir, et elle ne comporte pas beaucoup de rangs. Et en temps normal, avec tous mes neurones, elle serait sans doute passée comme une lettre à la poste !

fotor_153242229835848.jpg

Une fois le devant terminé, on va récupérer nos mailles et tricoter le dos aussi jusqu’aux emmanchures, puis partir en rond. Le corps est composé de jersey, avec un jeu d’augmentations régulières pour lui donner sa forme évasée. Enfin, on a deux panneaux de dentelles qui reprennent le motif du haut pour habiller les côtés du top. Et on rabat en icord.

Côté finition, on relève les mailles des emmanchures pour faire une icord . Ne vous inquiétez pas, avant cette étape, les emmanchures sont beaucoup trop larges mais la icord resserre tout ( pensez bien à prendre une taille d’aiguille en dessous pour cette partie).Fotor_153242231067172

On utilise la même technique pour terminer proprement l’encolure. C’est clairement la partie que j’ai le plus aimée dans ce projet. Je savais déjà que je ne le mettrai pas ( et même pire que ça… ) mais je l’ai fait quand même. Pour le plaisir. Et pas juste pour vous montrer… J’aurais pu le laisser en chantier et faire l’article tout de même…

Fotor_15324223231302

Le fil

Pour ce test, qui me tenait vraiment à coeur, j’ai fait plusieurs échantillons. Le patron est proposé avec de la  » Allino » de BC garn, un fil coton/lin que j’ai utilisée pour un châle l’été dernier, déjà pour un patron de Mylène. ( l’article est ici ).C’est fil un peu épais mais très agréable à porter. J’aurais dû racheter de ce fil…

Mais j’avais en stock de la « écoton » offert par Bergère de France et je lui cherchais justement un projet. L’échantillon mentionné sur l’étiquette correspondait alors j’ai testé en 4, en 3,75 et en 3,5. Mais au lieu d’avoir les mesures requises par le patron, je me suis retrouvée au mieux avec 21 mailles pour 10 cm. Je me voyais pas descendre encore en taille d’aiguille. S’il n’avait pas été question d’un test, j’aurai pris mes 3,75 et j’aurais tricoté une plus petite taille. Mais ça aurait faussé les conditions du test. Alors j’ai cherché un plan B.

J’aurai pu utiliser de la coast de holstgarn en double mais j’ai eu peur que la laine contenue dans le fil ne soit un non sens pour un top d’été, porté dans le sud… Aujourd’hui, je pense que ça aurait été un bien meilleur choix….

J’ai donc écumé les boutiques de laines autour de chez moi, parce que j’étais déjà en retard pour commencer et que je ne voulais pas retarder encore le démarrage de mon tricot à cause de la poste….

J’ai fini par acheter de la Cabotine de Phildar ( un mélange coton/ acrylique) qui, sur le papier aurait dû être parfait. Je n’ai pas eu de coup de coeur pour une couleur en particulier alors j’ai pris du gris en me disant que c’était ce qui irait avec le plus de choses dans mon armoire… Autre mauvais choix.

D’abord, je n’aime pas le fil, un mélange de plusieurs brins, non retordus , un peu « élastique ».

Ensuite, parce que la couleur ,n’est pas enthousiasmante. Je la trouve tristouille et plate. Sans doute parce que j’ai trop tricoté de jolies laines teintes à la main avec des belles nuances.

Mais pire que tout, l’échantillon n’était pas bon. Pas bon du tout. J’ai dû descendre en taille d’aiguilles. Et je me suis retrouvée avec des aiguilles trop petites pour la grosseur du fil par rapport à ma tention. Les mailles ne glissaient pas, je devais forcer comme une malade pour faire avancer mes mailles. Le résultat ? Je n’avais plus que 3 semaines pour tricoter 500 m de fil avec les enfants dans les pattes toute la journée, et …. avec mal aux mains. Donc, dans l’impossibilité de tricoter vraiment longtemps chaque jour…

Et puis, surtout, je n’avais absolument aucun drapé, et comme c’était trop serré, au lieu d’apporter la fluidité nécessaire, ça a accentué le soucis causé par ma morphologie ( Mylène et moi sommes diamétralement opposée en terme de silhouette, je vous explique ça, juste en dessous ! )

La patte de la Linotte

Comme il s’agissait d’un test, je n’ai changé qu’une seule chose par rapport au patron, j’ai fait ma rebelle et je n’ai pas utilisé le montage provisoire proposée par la fiche mais un montage provisoire  au crochet. ( Ce qui ne change rien d’ailleurs).

Et l’autre raison qui fait que j’ai lamentablement foiré ce test, c’est que justement, j’aurais DÛ modifier le patron… Je n’ai pas la taille marquée et je n’ai pas de hanches ou quasi pas… Je suis … une espèce de tronc d’arbre. J’aurais donc dû zapper les augmentations et faire mon top tout droit. Ca n’aurait pas suffit à limiter la casse, à cause de mon choix de fil foireux, mais n’aurait pas autant été une catastrophe…

J’ai tricoté quasi jusquà la fin de la section d’augmentations. Mais j’avais des doutes. En fait, j’avais des doutes depuis un bail… J’aurais dû mécouter et recommencer encore, avec un autre fil. Mais je n’avais plus le temps. Alors, je me suis entêtée, en me disant que ça passait sans doute et que je me faisais du mourrons pour rien… et ça me tenait à coeur de rendre ma copie dans les temps….

Fotor_153242235294697
Je l’ai bloqué quand même et j’ai rentré presque tous les fils ‘^^

Mais j’ai quand même fini par le mettre sur un fil et à l’essayer. Juste avant, j’ai quand même fait les icords pour les emmanchures pour me rendre compte de ce que ça donnait.

Et là, j’ai dû me rendre à l’évidence : ça ne le faisait PAS DU TOUT. Mon top est trop raide, trop large. Alors j’ai laissé tombé, c’était 10 jours avant la fin du test et donc impossible de le refaire avec un autre fil…

Epic fail ? ( avec trop de blabla perso dedans ‘^^)

Je crois que vous avez compris l’idée ‘^^…

Je pourrais le recommencer là, tout de suite, avec de la coast par exemple. Mais j’ai besoin de digérer. Et aussi de passer à autre chose… Depuis mon châle arc en ciel, je traverse une mauvaise passe en tricot. Il s’est vraiment passé quelque chose de particulier avec ce tricot. Tout était parfait, j’ai adoré le tricoter, c’est une bidouille perso, j’adore les fils qui sont tous précieux pour moi, le rendu est encore plus beau que ce que j’imaginais. Depuis, tout me semble fade. Je voudrais retrouver cette sensation, cet enthousiasme. J’y ai cru avec Corbetti mais ça ne l’a pas fait. J’ai enchaîné les petits projets tricots et crochets ( certains sont déjà présentés ici, d’autres vont venir) et même si j’aime le résultat, mis à part avec mes cadres, je ne retrouve pas cette euphorie. Je commence, j’avance, je détricote. Je tourne en rond… j’ai bien un vitamin D modifié sur mes aiguilles qui devrait bien rendre, mais il y a quelque chose qui cloche et je n’arrive pas à savoir quoi…. Bref, je suis déprimé du tricot, on dirait ‘^^.

Ce n’est pas grave en soit mais ça me frustre. J’espère que ça va repartir…. si possible avant septembre, parce que je suis obligée de repasser à temps complet, et donc que je vais avoir des heures sup’ ( on ne peut pas partager une classe entre deux profs ‘^^ ) et donc beaucoup plus de boulot, de préparations, de copies, de fatigue et… beaucoup moins de temps pour le tricot.  Et avec mes mains de mamie ( de 38 ans) et ma tendinite à l’épaule, je ne tricote plus du tout à la même vitesse…. Vous allez quand même repasser par ici de temps en temps, hein, dites?

Je crois que c’est l’article avec le moins de photos et le plus de parlotte de ce blog. Qui va bientôt fêter son anniversaire d’ailleurs… Il faut que je penche sur la question….

Vous êtes toujours là  ?

Allez , pour la route ….

Une petite photo portée, tout de même ?

Je me suis faite violence. Mais après tout, c’est marqué dans la présentation de ce blog, les bons gros epic fail aussi ont leur place ici ! Je vous en ai même fait 3

De dos Fotor_153242840492612

De côté, avec le bidou qui ressort ( même si je l’ai rentré et que j’ai arrêté de respirer ‘^^)

Fotor_153242837099159
Désolée pour le téléphone dans le champs mais mon retardateur est carrément décédé et je surveillais Eliott qui était en train de retourner la terrasse ‘^^ j’ai oublié de baisser le bras ;op )

Et de face, clairement pas la plus flatteuse, mais vous verrez aussi ce que je voulais dire par tronc d’arbre tout à l’heure… On va dire que la partie médiane de mon corps et moi, c’est pas l’amour fou…. Ca ne l’a jamais été et ça ne le sera jamais, je le déteste et je le camouffle autant que je peux… c’est comme ça et ça ne changera jamais….

Fotor_153242839067879

Voilà, vous savez tout ! Et vous, vous avez aussi un epic fail à partager ? ( enfin pour celles qui n’ont pas lâché l’article en cours de route ‘^^ )