Couture

Un petit air de Russie …

Comme on est le 2 Janvier, en guise d’introduction, je vous souhaite une jolie année 2022, toute douce, pleine de poésie, d’amour, de beaux moments, de jolies créations et de petits bonheurs en tout genre ! Ici, elle sera sous le signe des grands chambardements, de ceux qui font un peu beaucoup peur mais qui sont absolument nécessaires !

A l’origine

Le 29 décembre au matin, j’ai flashé sur la jolie robe cousue par Pascale ( Coudre d’escampette sur IG). Elle est partie du joli patron de Ikatee « Elona Mum », boutonnage asymétrique, jupe froncée, joli tissu matriochka de Lise Tailor. De mémoire, elle a modifié la hauteur de la partie buste au passage. Et ça m’a rappelé l’hivers 2005, où j’ai porté assidûment jupe cercle en velours, blouse brodée et bottes fourrées, lors de ma première année d’enseignement dans le 93. D’ailleurs, je me referais bien un look à l’identique ! Quel dommage de ne plus avoir ma jolie jupe en velours, lourde ! Elle tombait si bien ! Mais revenons à nos moutons, et ici à notre petite robette ! Coupée à moitié le 30, j’ai cousu le buste à ce moment là. Partie basse coupée et cousue le 31 le matin et l’après-midi, photos de présentation prises le 31 en milieu d’après-midi et article rédigé dans la foulée… Comme à la grande époque, aussitôt cousue, aussitôt immortalisée ! Vous sentez l’enthousiasme ? ^^

Je l’ai tout de suite imaginé en velours côtelés à motifs et j’ai commencé à retourner le net … pour me rappeler un coupon qui traine dans mon stock depuis…7 ans? J’étais partie pour faire une toile d’abord, pour savoir si j’arrivais à modifier mon patron de base, je vous laisse deviner lequel, et pour déterminer quel métrage je devais acheter. Et puis … Ce coupon mal aimé, je lui ai rajouté un joli biais et puis je me suis rendue compte qu’il était parfait avec mon gilet monop’ et puis le gilet rose que je dois bloquer depuis des lustres. Et je suis (re)tombée amoureuse de ce coupon sur lequel j’avais flashé et dont je ne savais finalement pas quoi faire et que j’ai oublié, pensé à destasher, puis reoublié au fond d’un bac….

Les fournitures

J’ai donc utilisé 1m50 de velours milleraies de provenance totalement oubliée ‘^^ Je crois un magasin qui a fermé depuis à Montpellier mais je ne suis même pas sûre…
pour aller avec, il ne m’a fallu que du biais viscose atelier brunette , couleur terre de sienne, et dont j’ai oublié le petit nom. Au passage, ce petit biais, il est super à coudre… Si on le bâti ! Je me suis bien appliqué sur les finitions de ma robette, vous allez voir ^^ Il est tout doux, tout souple, se déforme bien… Je me demande s’il ne va pas détrôner mon éternel biais liberty ! Et pour finir, de jolis boutons bien oranges, du marché !

Le patron

Alors, vous avez deviné ? Je suis partie de ? La désinvolte, bien sûr ! Vous savez comme j’aime ce patron, je le couds sans arrêt ;op … Dans un version bien modifiée mais la version de base du buste est tout de même bien bien bien bien bien canon ! Vous pouvez jeter un oeil par ici : toutes les versions que j’ai cousues n’y sont pas forcément, parce que je n’ai pas toujours taggué les articles correctement ‘^^ mais vous avez une idée …

Du patron d’origine, donc, j’ai gardé la jolie basque froncée, dont la forme très travaillée tombe si bien ! Et puis j’ai fait mes modif’ habituelles et … de nouvelles ! Je vous rappelle au passage que Nathalie nous a offert il y a un moment un chouette tuto pour simplifier le corsage et transformer en robe son joli patron !

La patte de la linotte

Je suis partie de ma version hackée de base, c’est à dire avec l’encolure du top grain field de Ottobre, dont je vous rabats les oreilles depuis des années. Je trouve que cette encolure est parfaite sur ma morphologie, c’est dire droite et bien haute.

Du coup, comme d’habitude, exit la parementure, à la place j’ai mis du biais à l’encolure…

Et aux emmanchures puisque le patron d’origine a des manches que j’ai enlevées dès ma seconde version ( je vous ai mis un petit tuto pour vous expliquer comment faire à l’époque grâce aux conseils éclairés de Nathalie ! )

La partie la plus « technique » de ce hack a été de redessiner mon devant pour avoir le joli boutonnage asymétrique à la russe sur lequel j’avais flashé sur la version de Pascale. J’ai donc dessiné deux demi-devant en ajoutant une bande de boutonnage. Je ne vous ai pas fait de tuto, parce que je pense que ça ne se fait absolument pas comme ça du tout en vrai ‘^^

C’est un bidouillage qui fait bien illusion, mais elle est clairement un peu trop étroite. Je l’ai cousue sur toute la hauteur en mode camouflage-c-est-la-surpiqûre-de-la-partie-du-dessus, et j’ai cousu les boutons en prenant toutes les épaisseurs. Je vous montre ce que ça donne de l’intérieur :

Franchement, je suis contente de moi, ce qui est assez rare pour être souligné, soyons claire, même si c’est une bidouille ! Je vais d’ailleurs réitérer dans un tissu uni, pour une version blouse, en mettant un petit passepoil des familles pour souligner la vraie-fausse patte de boutonnage. Il me faut juste trouver le tissu idéal (un lin/lainage serait si parfait ! souhaitez moi bonne chance !!).

Ce qui donne donc le buste suivant :

Ensuite, j’ai rallongé la partie jupe, comme expliqué sur le tuto de Nathalie, pour arriver à 60 cm de hauteur de jupe/basque, comme sur ma version noire. Enfin, c’était le plan, on en reparle en dessous ‘^^. Et puis, comme vu sur une désinvolte en robe de ma copine Marette, j’ai rajouté un lien, enfin un noeud pour ajuster la taille.

Et j’ai … ajouté des POCHES ! En prenant tout simplement celle de la robe Aubépine ou de la jupe Chardon de Deer and Doe qu’on ne présente plus (c’est la même poche) que j’ai placé à 10 cm de la couture d’assemblage entre le buste et les jupes.

Et j’ai fait mon ourlet, à la machine, une fois n’est pas coutume ‘^^ : rentré de 1,5 cm puis de 3 cm.

Avec toutes mes coutures en jaune, parce que je n’avais que ce fil sous la main de la bonne couleur, enfin, d’une couleur en accord avec mon tissu.

Epic fail ?

Alors, j’ai coupé mon tissu gaiement, sans vérifier avant.. que j’en avais assez ‘^^. Vous voyez venir le truc ? Quand j’ai voulu couper ma jupe/basque dos…Il me manquait 3 cm… La Loose… J’ai donc du tricher, recouper 3 cm sur la première que j’aurais pu faire un peu plus courte pour gratter un peu plus… Mais évidemment, c’était trop tard … Donc j’ai triché sur l’ourlet : J’ai récupéré presque tous mes cm en faisant un premier rentré de 1cm seulement, et un second à 3 cm au lieu des deux fois 4 prévus au départ.

Au final elle est un chouia courte mais ça va quand même ! La décence est sauvée ‘^^

Je me suis aussi emballée sur la longueur et la largeur de mon « lien », du coup ça fait un plus gros noeunoeud que prévu. Je le reprendrais peut être un de ces jours….

J’ai passé bien 5 minutes sur mon noeud pour la photo, ne vous y trompez pas, il sera sans doute moins joli et régulier dans la vraie vie ;op

On est du détail, as usual, dans l’ensemble je suis vraiment très contente de ma petite robe à l’esprit russe ^^ Et maintenant, je rêve d’une version de ce buste avec un plastron tout brodé de belles fleurs art-déco russifiantes et un passepoil pour souligné le truc. Genre fond noir et fleurs rouge / prune/ bleu canard et passepoil petit pan. Tu vois le truc ? Autant j’ai bon espoir pour la partie couture, autant la partie broderie, elle, restera sans doute dans mes rêves, à moins qu’une bonne âme se désigne pour un troc ;op Anybody dans l’assistance, tant qu’à rêver ‘^^…

Les photos portées

Trop tard pour prendre les photos le 31, la lumière était déjà descendue et le zhomme endormi de toute façon sur le canapé… J’ai dû attendre un peu pour finaliser l’article… Le 02 janvier. J’ai eu fait pire pas vrai ? ^^

On se fait les habituelles ?

Note à moi-même : j’aurai dû refaire le nouer ;op

Et de côté, je suis contente, elle ne fait pas du tout montgolfière !

De plus près, le corsage …

Et cette robette, comme je vous l’ai dit, en plus d’être mignonnette…Elle a des POCHES !

Et il en faut pas beaucoup pour rendre une linotte happy-happy !

Et puis elle va parfaitement avec mon gilet doudou monop’ que j’aime toujours autant : elle a tout bon !

Et vous savez quoi ? Et bien… Le tissu pour la version blouse est en route ! J’ai hâte !

8 réflexions au sujet de “Un petit air de Russie …”

  1. Elle est super cette robe ! Quelle bonne idée ces boutons sur le côté ( je ne connaissais pas cette expression « à la russe » alors merci d’avoir enrichi mon vocabulaire couturistique 😉).
    Tout est top et ce velours ! J’adore … il est vraiment très beau et parfait pour ton projet.
    Tu commences bien l’année!
    D’ailleurs je te souhaite une très belle année créative, passionnée et pleine de merveilleux changements (apparement c’est déjà le cas …) !
    Bonne journée

    J’aime

  2. J’admire la facon que tu as de t’approprier les patrons.
    Pour 2022 je te souhaite une année remplie de petits bonheurs qui font briller les yeux.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s